Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/06/2008

Annulation de Mariage

Lu sur 20minutes.fr

 

Annulation du mariage pour non-virginité: la mariée «va très très mal», la magistrate «menacée»

Photo d'une mariée vue de dos
Joel Robine AFP/Archives ¦ Photo d'une mariée vue de dos
 
 
 
Après lappel du parquet en fin de semaine dernière et la pétition des eurodéputés, ce sont les associations de femmes qui se sont emparés de l’affaire. Une marche pour « l’émancipation des femmes » a réuni plusieurs centaines de personnes dans quelques villes de France.
En ce moment à la une
 
L’affaire a été rendue publique il y a dix jours mais elle continue de faire du bruit… et du mal. Ce week-end, le mariage annulé pour cause de non virginité a encore suscité des réactions. Alors que l’ex-mariée «va très, très, très mal», selon son avocat, en raison de la médiatisation de l’affaire, Rachida Dati a annoncé que la magistrate qui avait prononcé l’annulation avait reçu des «lettres de menace».

«J'ai ma vie à reconstruire, je n'ai pas à être victime du système politique. Je ne sais pas qui a l'idée de réfléchir pour moi, je n'ai rien demandé», a affirmé la jeune femme d’une vingtaine d’années dont le mariage a été annulé, soulignant son opposition à la décision d'appel.

«Il aurait été plus serein de ne pas faire appel, de bien poser le débat de société (...) et de s'acheminer vers une modification rapide de l'article 180 du Code civil en indiquant que la notion de non-virginité ne pourrait pas être invoquée en tant que qualité essentielle permettant d'annuler un mariage. Et là tout serait réglé», a jugé le conseil de la jeune femme.

Les commentaires sont fermés.