Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/09/2009

Simplifier l'orthographe française

Lu sur 20minutes.fr

 

La simplification de l'orthographe en question

Créé le 03.09.09 à 17h31 | Mis à jour le 03.09.09 à 17h53 |
Des élèves du collège Paul Fort de Montlhéry durant une dictée, le 6 août 2008
Des élèves du collège Paul Fort de Montlhéry durant une dictée, le
6 août 2008/NIKO / SIPA

 

EDUCATION – Le débat sur les difficultés de la langue française est relancé…

Faut-il simplifier l’orthographe? Cette question revient sur le devant de la scène avec la récente parution de Zéro Faute de François de Closets (éd. Mille et une Nuits). Dans son ouvrage, l’essayiste, qui avoue être «nul» en orthographe, prône une simplification massive de la langue française.

François de Closets considère qu’avec l’avènement des nouvelles technologies et les abréviations utilisées dans les SMS et les chats, il est temps d’évoluer. Et de ne plus blâmer les enfants qui ont zéro en dictée. Bernard Fripiat, auteur dramatique belge et coach en orthographe, est du même avis. «Les nouvelles technologies ont changé le rapport à l’orthographe. Aujourd’hui, avec Internet, tout le monde doit aller vite et cela engendre des erreurs fréquentes», estime l’auteur de 99 Questions à mon coach d’orthographe (éd. Demos), joint par 20minutes.fr.

«Et si on simplifiait?»

Si Bernard Fripiat aime les belles lettres, il voit chaque jour à quel point ses élèves souffrent d’ingurgiter toutes les règles de la langue française. Il a créé pour eux une «comédie orthographique» intitulée «Et si on simplifiait?». Pour Bernard Fripiat, une grande réforme est nécessaire: «Si on simplifie, il faut y aller carrément et pas à moitié.» Cela passerait notamment par une suppression des accents ou des doubles consonnes à l’écrit...

08:58 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : actualité

Commentaires

je suis contre, même si je suis de ceux, qui ont une écriture illisible, sans point sur les i , sans accent... et qui n hésitant pas à écrire encore plus mal un mot, dont je doute de l orthographe (terminaison conj etc ) oui je l avoue...
Mais le français est tellement riche...
Moi je dis que si on change on devraiyt revenir à l anfien franfois ! au moins ça serait drole

Écrit par : Lenia | 04/09/2009

@ Lénia - Entièrement d'accord. Un exemple : faut-il supprimer l'accent circonflexe sur le a alors qu'il masque un s ?

Écrit par : Dr Sangsue | 05/09/2009

J'aurais tendance à dire qu'il serait intéressant de simplifier l'orthographe. En effet, en français, elle est fort peu logiques et nécessite un long et parfois douloureux apprentissage (du CP à la 3e, soit 9 ans). Bon nombre de français ont du mal à s'y faire et cette orthographe originale est de plus en plus mise à mal par les nouvelles générations.

Aussi, la simplifier permettrait — au coût d'une éthymologie parfois perdue, certes — de gagner en lisibilité du côté des textes les plus courants, comme les notes de services, les emails et autres SMS...

Écrit par : annuaire | 13/09/2009

@ annuaire - ce n'est pas faux mais jusqu'où peut on aller ?

Écrit par : Dr Sangsue | 13/09/2009

Jusqu'où ? Hum... J'ai découvert la « norm altèrnativ » (voir http://www.ortograf.net/ ) sur le site officiel de la ville de Montréal. Cette orthographe vise à retranscrire aussi simplement que possible (c'est discutable) le langage parlé. On trouve d'autres alternatives ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Orthographes_alternatives_du_français

Écrit par : annuaire | 13/09/2009

@annuaire :
Aussi, la simplifier permettrait — au coût d'une éthymologie parfois perdue, certes

Médard :
il faut dire que certains la compliquent encore, cette pauvre orthographe française, en y ajoutant des h superfétatoires ;-)))

[l'étymologie du mot "étymologie" fait qu'on ne doit pas y mettre d'h]

Écrit par : Médard | 15/09/2009

c est vrai qu on se mélange les pinceaux avec "etymologie"
, je pense que ça vient" ethylique" qui lu prend un h, pour s en souvenir se dire qu ethylique... si dire que etym. ethyl..

Écrit par : Lenia | 15/09/2009

ah ouais, une étymologie éthylique, c'est très fort, ça ;-))

ça ne vaut pas les "exhorbitants" qu'on voit trainer partout [non, je ne me mets d'accents circonflexe sur le i de trainer]
-- une orbite, je connais, mais une horbite ??

Écrit par : Médard | 15/09/2009

@Lenia : Pffff... :-P Pour ma défense, je n'ai appris le français qu'à partir de l'âge de dix ans, cette langue n'étant pas ma langue maternelle.

Écrit par : annuaire | 15/09/2009

Ah, mais il parait que les étrangers parlent mieux la langue que les français ;-)

Écrit par : Médard | 15/09/2009

Il faut croire que je n'en fais pas partie, avec mon « éthymologie » ! :-P

Écrit par : annuaire | 15/09/2009

Les commentaires sont fermés.