Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/12/2008

The job

08/10/2008

Crise financière et séjour relaxant

Extrait d'un article de 20minutes.fr

 

Le trip entre copains de la finance qui choque les Etats-Unis

Vue sur le complexe St Regis de Monarch Beach, où frayent les cadres d'AIG.

DR ¦ Vue sur le complexe St Regis de Monarch Beach, où frayent les cadres d'AIG.

Un petit séjour relaxant de 317.500 euros pour oublier la crise financière pendant quelques jours. C’est l’excellente idée qu’ont eue plusieurs dirigeants de la compagnie d’assurance American International Group (AIG). Ils se sont offerts fin septembre une retraite dans un très chic lieu de villégiature de Californie, le St Regis de Monarch Beach, genre Santa Barbara avec des chambres à 1.000 dollars la nuit.

Problème, ce sympathique moment de détente s’est tenu moins d’une semaine après que le gouvernement américain a sauvé AIG en lui accordant un prêt de 85 milliards d'euros en échange de 79,9 % des parts de la société.

Soins de remise en forme

Et cela n’a pas vraiment amusé les hommes politiques américains qui ont mis leur nez dans cette histoire en étudiant les comptes de l’entreprise. Même si la retraite ne concerne pas les traders de la division des produits financiers d’AIG qui ont failli couler leur compagnie avec des placements à hauts risques, le tarif est particulièrement salé.

Deux cent mille dollars les chambres, plus de 150.000 dollars pour les repas, et, last but not least, «23.000 dollars de soins de remise en forme», selon le démocrate Henry Waxman, auditionné par la Chambre des représentants...