Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/08/2008

Faux feux

Photobucket

 

Lu sur 20minutes.fr

 

JO 2008: Les vrais faux feux d'artifice de la cérémonie d'ouverture


Les Chinois, inventeurs et maîtres de la pyrotechnie, auraient réussi l’exploit de diffuser en direct de faux feux d’artifice? C’est en tout cas ce qu’ont affirmé  ce week-end plusieurs publications chinoises, reprises par l’agence de presse officielle Xinhua.

Ainsi, la splendide succession de bouquets menant au «nid d’oiseau»,  retransmise en direct par les télévisions, n’aurait été que de la poudre aux yeux. Ou plutôt des images concoctées sur ordinateur. Il y  a de quoi en perdre son chinois…

Explications. Les explosions ont bien eu lieu, orchestrées de main de maître. Il ne s’agit pas d’un spectacle à la David Copperfield. Mais les images télévisées, elles, auraient été fabriquées et travaillées au cours des mois précédant l’événement pour être les plus vraisemblables possibles. Puis elles auraient  été insérées au moment «M» dans la retransmission en direct du spectacle, selon l’un des responsables des effets visuels de la cérémonie, cité notamment par le site d’informations Xiandai Kuaibao.

12/08/2008

Les jeux olympiques des prénoms

Lu sur lesdessousdusport

"Bonjour, je m'appelle Olympique"

Insolites / Autres Sports - le 08 août 2008

Par Georgia DIAZ

bébé olympique

En Chine, l'engouement pour les Jeux ne connaît pas de limites. Dans quelques années, certains en voudront peut-être à leurs parents!

On connaissait déjà l'histoire de ces Chinois désireux de se marier, aujourd'hui 8/08/2008... On connaissait aussi l'histoire de ces futures mamans qui souhaitaient déclencher leur accouchement, aujourd'hui également - le chiffre 8 étant supposé apporter chance et prospérité en Chine -.  Voilà maintenant qu"arrivent les bébés "Olympique".

Selon les autorités chinoises, en effet, quelque 4104 nouveaux-nés (à 92% de sexe masculin) auraient hérité de ce curieux patronyme. En V.O., cela donne "Aoyun". Le phénomène, qui touche tout le pays et pas seulement Pékin, avait déjà été observé quand la Chine s'était déclarée candidate à l'organisation des Jeux en 1992, puis quand sa candidature avait été retenue en 2001. En novembre 2007, les autorités comptabilisaient déjà plus de 3500 petits Olympique.

Baby boom olympique
Avec l'arrivé de près de 18 millions d'enfants, cette année (selon l’agence de presse Xinhua), le phénomène n'est pas près de s'essoufler. Mais attention! "Olympique" n'est pas le seul prénom à la mode. Les Chinois qui ont toujours eu l'habitude de choisir les prénoms de leurs générations futures selon les événements et slogans du moment, ont aussi craqué pour le nom des 5  mascottes officielles des JO. Plus de 4000 enfants auraient, ainsi, hérité du nom de l'un des pandas. Bei Bei, Jing Jing, Huan Huan, Ying Ying et Nini. Pour les non-pratiquants, sachez que mis bout à bout, ces mots forment la phrase "Pékin vous souhaite la bienvenue".

femmes enceintes aux couleurs des Jo