Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/09/2012

Deux découverte due au hasard et à l’observation, l’ISONIAZIDE* et le VIAGRA*

Clinique Laennec (sanatorium)


La Découverte du premier antidépresseur, est le fait du hasard... Et de l’observation.

L'Iso-Nicotinyl-Hydrazide, INH, ou IZONIAZIDE* a été découvert en 1912.

Quarante ans plus tard, en 1952, on se rend compte de la puissante efficacité de ce médicament contre le bacille tuberculeux, on peut, désormais se battre efficacement contre ce fléau qu’était à l’époque la tuberculose.

La tuberculose est une maladie infectieuse due à une « Mycobactérie » appelée Mycobactérium Tuberculosis, ou bacille de Koch, du nom de son inventeur, l’inventeur allemand Robert Koch, d’où l’abréviation B K ; son génome a été séquencé en 1998. D’ailleurs, la Paléopathologie a démontré, grâce à la technique du PCR (Amplification aléatoire d'ADN polymorphe).que le BK avait muté des momies égyptiens de la dynastie de Toutânkhamon (c'est un exemple) à nos jours.

Dans les sanatoriums, la vie des tuberculeux change radicalement.

Fini les Thoracoplasties,encore appelée Piésithérapie pulmonaire, et les pneumothorax, thérapies très mutilantes, .

Mais la vie change non seulement du point de vue de la maladie tuberculeuse, ou l’efficacité du médicament est spectaculaire, mais...

Un effet secondaire du RIMIFON*, fut, très rapidement identifié. On s’aperçu que les patients sous RIMIFON*, avaient une modification au niveau psychiatrique, ils devenaient euphoriques, bavards, joyeux, communicatifs. Cerise sur le gâteau, les patients dépressifs sortaient miraculeusement de leur dépression. Par contre, les patients atteints de Psychose Maniaco Dépressive, si l’épisode dépressif guérissait, ils finissaient, tous, par grimper au rideau (phase maniaque assurée).

Une autre molécule, proche de l’IZONIAZIDE*, l’IPRONIAZIIDE*(MARSILID*) fut moins efficace au niveau de la tuberculose, mais plus active sur la dépression. En effet, le MARSILID* est utilisé, de nos jours, comme antidépresseur.

Les premiers IMAO (une des classes d’antidépresseurs) étaient nés

Pour la petite histoire, l’anecdote suivante, illustre remarquablement l’aphorisme : « l’histoire est un éternel recommencement ».

En effet, au départ, en 1992, le VIAGRA* était une molécule vasodilatatrice. On l’essaya donc dans les Pathologies Coronariennes, avec des résultats décevants. Par contre, les messieurs, uniquement eux, en redemandaient, on se demandait bien pourquoi… Quand on se rendit compte de sa grande efficacité dans… les troubles de l’érection.



C'est bizarre, cette bouteille de VIAGRA* était pleine il y a deux jours.

 

Références :

http://splouvier.pagesperso-orange.fr/PSYCHO.htm

http://www.chateaubriant.org/22-Histoire-de-la-tuberculose

http://france.euroclinix.net/historique-viagra.html

Commentaires

Génial cette image qui fait bien rire.
Bon dimanche

Écrit par : Chantal | 23/09/2012

Les commentaires sont fermés.