Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/03/2019

Oyats

Photographie - Archives personnelles

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.


Une photographie d'oyats que j'ai prise il y a quelques années déjà.

"L'oyat (Ammophila arenaria) est une espèce de plante vivace de la famille des Poacées, originaire de l'Ancien Monde, croissant dans les terrains sablonneux grâce à un système racinaire très profond. Cette espèce pionnière des dunes instables est une xérophyte type des côtes atlantiques, jouant un rôle important dans la formation et la fixation des dunes, notamment dans la défense côtière des dunes littorales des Landes de Gascogne en France".

La fixation des dunes, outre l'utilisation des oyats est principalement due à la plantation de pins maritimes.

La fixation des dunes est principalement due à Nicolas Brémontier bien qu'il eut des précurseurs comme, notamment, Jean-Baptiste Amanieu de Ruat et Matthieu et Guillaume Desbiey.

En 1778 Nicolas Brémontier fit des essais de fixation en 1786. Il obtint un crédit pour lancer des essais et choisit le site de La Teste de Buch.


Comment l'ONF* prend soin des dunes littorales entre chaque saison estivale ?

*L'ONF (Office national des forêts (ONF) est un établissement public français chargé de la gestion des forêts publiques, placé sous la tutelle du ministère de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt et du ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie.

Références :
- Oyat
- Fixation des dunes en Aquitaine

04/03/2019

Barrière de Gironde

Barrière de Gironde - Photo Archives Personnelles

Cliquez sur l'image pour l’agrandir.


Une photographie que j'ai prise il y a, déjà, fort longtemps.

Il m'arrive de mettre cette photo en fond d'écran.

Cette photo illustre bien ce qu'est une barrière de Gironde.

la barrière de gironde ou barrière girondine ou ganivelle est une clôture. Typique de la Gironde, on l'a retrouve souvent sur les bords du littoral girondin. Elle est constituée de plusieurs lattes de bois en châtaigner.

Chaque latte est environ espacée de 6 cm, cette largeur détermine la perméabilité de la clôture. Ces lattes sont assemblées par des tours de fils de fer galvanisé en double torsion.

Cette clôture élégante, d'une hauteur d'un mètre, permet de délimiter les espaces. Elle retient, aussi, avec les oyats encore appelés gourbets, le sable des dunes.

Avec le temps la ganivelle se patine, se grise et se fond magnifiquement dans le paysage.

La barrière de Gironde se pose sur des piquets en châtaignier. Ces piquets doivent être espacés d'environ deux mètres et renforcés par une jambe de force.

Source : AC Bois



La dune du Pilat* - Bassin d'Arcachon - Nouvelle Aquitaine - France

 

*"La dune du Pilat s'étend sur 500 mètres d'est en ouest et sur 2,7 kilomètres du nord au sud et contient environ 60 millions de mètres cubes de sable. Elle se situe sur le territoire de la commune française de La Teste-de-Buch, au sein du massif des Landes de Gascogne. Elle culmine actuellement à 110 mètres au-dessus du niveau de la mer. Son altitude varie selon les années". Source : Wikipédia

27/12/2018

Vive l’Écologie !

 
On parle, actuellement, d'écologie.

C'est vrai, notre planète terre est plus qu'en danger.

La terre tape, déjà, dans son capital écologique au mois d'août !

A ce propos, je vais vous narrer une petite histoire fort intéressante.

La boulange "New Style" où je m'approvisionne, fait de pain chaud à tout heure. Pas pour que le client ait le privilège d'avoir, toujours, le pain chaud, non cela leur permet de travailler en flux tendu et, ainsi, de ne pas perdre de la matière première.

Or, quand le pain est tranché est qu'il est chaud, mis au congélateur, une fois décongelé, les tranches collent, mais collent vraiment.

On me mettait le pain dans une poche en pastique jusqu'au jours j'eus l'idée de demander à ce que l'on mette mon pain dans une poche en papier. en effet, je pensais que, comme cela, en laissant la poche ouverte, le pain aurai le temps d'évacuer son eau, et qu'ainsi, les tranches ne colleraient plu.

Et, croyez moi si vous voulez, cela a marché.

Le fait d'utiliser une poche en papier plutôt qu'une poche en plastique est plus rationnel et plus écologique.

Vive l’Écologie !

C'est ce que l'on appelle joindre l'utile à l'agréable.


Origami - sachet en papier

23/12/2018

La recette de la lessive écolo du Docteur Sangsue

 

 

Ma tendre et douce s'est mis à l'écologie. Elle fait elle même ses produits ménagers mais aussi... ses cosmétiques.

Je vais vous livrer, dans cet article, sa recette de lessive bio.

C'est une véritable potion magique.

Coût : 2 € (oui vous ne rêvez pas !).
Préparation : 15 min.

Ingrédients pour un litre de lessive :

- 1 l d'eau
- 200 g de savon de Marseille en paillette
- 1 cuill à soupe de cristaux de soude
- 200 g de savon noir liquide
- 1 cuill à soupe de bicarbonate de soude
- 10 à 20 gouttes d'huile essentielle de lavande, pin citron, pamplemousse ou menthe. Selon vos préférences.

Matériel :

- Cocotte
- Bidon de 2 l de lessive vide
- Grande cuillère
- Balance de cuisine

Préparation :

Dans une cocotte minute mélangez tous les ingrédients sauf l'huile essentielle et portez à ébullition en mélangeant bien.

Versez la préparation une fois tiède dans votre vieille bouteille de lessive et rajoutez l'huile essentielle.

Versez le produit dans un vieille bouteille de lessive liquide.

Secouez bien.

Secouez avant chaque utilisation.

Un conseil : ne remplissez pas à fond la bouteille de façon à pouvoir secouer la lessive.

Outre le fait que cette lessive soit écolo donc sans aucun impact sur la santé (notamment allergique). Elle ne contient que des produits naturels. Y compris l'odeur.

Un autre avantage non négligeable, son coût !

L'essayer c'est l'adopter. A condition que vous aimiez les préparations chimiques.


Coluche - La publicité

21/12/2018

La Grande Ville, ville propre

 Pour agrandir, cliquez sur l'image.

 

J'habite à la Grande Ville.

La qualité de vie se détériore à la Grande Ville. Reportez vous à mes deux articles précédants :

- "La verrue".
- "Guirlandes de Noël et individualisme".

J'habite à la Grande Ville, et, parfois, j'avoue avoir honte d'y résider.

Depuis plusieurs jours, déjà, en effectuant ma ballade hygiénique matinale pour maintenir ma forme (j'adore marcher, c'est mon jogging à moi), je tombai, régulièrement, sur un spectacle répugnant.

Une rangée de poubelles envahissant le trottoir.

Horrifié, j'immortalisai ce spectacle désolant en le photographiant. Remarquez, sur la photographie, ce jour là, une poubelle qui, bloquant le trottoir, m'obligea à descendre sur la chaussée.

Mais, en prenant la photo, je me remarquai que l'on m'observais.

Et bien, croyez moi si vous voulez, mais, dès le lendemain, ce triste spectacle disparu.

Comme quoi le civisme ne tient qu'a une photographie.

26/11/2018

La jacquerie du mouvement des "gilets jaunes"

 L'augmentation du poids des taxes Françaises en 2018

 

Cet article fait suite à mon article : "La taxe sur les carburants et la CSG".

Si l'on se reporte à Wikipédia, il est possible, peut-être, de comparer le mouvement des "gilets jaunes"* à une nouvelle jacquerie avec une particularité : c'est la première jacquerie numérique.

Dans la suite de mon article, je cite intégralement, mot pour mot, Wikipédia.

"Le terme Jacquerie désigne la Grande Jacquerie de 1358, et, par extension, de nombreuses révoltes paysannes dans l'Occident médiéval et dans l'Europe d'Ancien Régime. Il est utilisé en histoire pour désigner des révoltes paysannes de la période révolutionnaire et, de façon analogue, en sciences politiques pour désigner tout soulèvement paysan.

La Grande Jacquerie est un soulèvement paysan survenu en 1358 dans un contexte de crise politique, militaire et sociale. Cette révolte tire son nom de Jacques Bonhomme, figure anonyme du vilain, puis sobriquet désignant le paysan français, probablement du fait du port de vestes courtes, dites jacques. Elle eut pour chef un dénommé Guillaume Carle aussi nommé Jacques Bonhomme.

A l'époque, le roi de France Jean II le Bon est retenu prisonnier des Anglais depuis sa défaite de Poitiers et le Royaume connaît une grave crise politique.

Au-delà, la pression fiscale, due au versement de la rançon du roi, la mévente des productions agricoles placent les paysans dans une situation intolérable qu'aggravent les exigences des seigneurs qui cherchent à compenser l'effondrement de leurs revenus.

La Grande Jacquerie dura environ deux semaines. La principale troupe paysanne est écrasée les 9 et 10 juin à Mello, près de Clermont-en-Beauvaisis par l'armée de nobles (environ 3000 hommes) rassemblée par Charles le Mauvais, roi de Navarre".


"Gilets jaunes" : "ce mouvement relève de la jacquerie", note l'historien Nicolas Baverez

 

*"Le mouvement des "gilets jaunes" est un mouvement de protestation non structuré ayant pour point de départ la hausse des prix du carburant automobile. La contestation s'élargit rapidement à d’autres revendications, portant sur le pouvoir d'achat des classes moyennes et populaires". Wikipédia.

 

Références :

 - Mouvement des gilets jaunes

- Jacquerie
- Grande Jacquerie
- Grande Jacquerie

23/11/2018

La Courbe de Laffer et la hausse de la taxe sur les carburants

La courbe de Laffer


Arthur Laffer a été professeur d'économie à l'université de Californie à Los Angeles (UCLA).

Lors d'un diner, en décembre 1974, il explique, au cours du repas, que le taux fiscal élevé entraîne une baisse des recettes fiscales à partir d'un certain niveau.

Il dessine, donc, sur la nappe en papier, une courbe qui devint célèbre sous le nom de courbe de Laffer.

La courbe de Laffer montre qu'au-delà d'un certain seuil de prélèvement fiscal, plus la pression fiscale augmente, plus les recettes fiscales diminuent.

Les mêmes recettes fiscales auraient été plus élevées avec des taux d'imposition plus bas.

Elle est résumée par la formule : "trop d'impôt tue l'impôt" ou, parfois, "les hauts taux tuent les totaux".

Il faut savoir que, un peu de culture ne nuit pas, les premières études sur la relation entre le taux d'imposition et la croissance remontent au XIVe siècle avec les écrits d'Ibn Khaldoun.

On peu donc penser que, quand le petit peuple aura les poches vides, il ne pourra plus payer les taxes (taux d'imposition à 100 % de la courbe de Laffer).

Voici une vidéo explicative de la courbe de Laffer. Je précise que cette vidéo date du quinquennat de François Hollande. Déjà, à cette époque, la situation devenait préoccupante.

Et une autre vidéo didactique

 

Références sur Wikipedia :

- Arthur Laffer
- Courbe de Laffer

21/11/2018

Hausse de la taxe sur les carburants : "Aucun euro n'allait a la transition écologique"

 

Propos tenus par Gérard Larcher président du Sénat

Le président du sénat Gérard Larcher a indiqué que l'argent récolté par ses taxes n'était pas alloué à la transition écologique.

Gérard Larcher a annoncé mercredi 21 novembre sur RTL que le sénat ne voulait pas d'une hausse des taxes sur les carburants en janvier 2019.

Il faut apporter une "réponse politique" qui passe par la proposition des sénateurs LR, lors de l'examen du budget jeudi 22 novembre, "d'annuler l'augmentation de la taxe" sur les carburants. Une telle décision représenterait "2,9 milliards de moins pour les caisses de l'État cette année", a-t-il précisé.

"Je rappelle qu'aucun euro n'allait à la transition énergétique", a ajouté le président du Sénat.

Sans commentaires !


Le Sénat "va proposer d'annuler l'augmentation de la taxe", dit Gérard Larcher

 

16/11/2018

Déshabiller Pierre pour habiller Paul

Les points de blocage des "Gilets Jaunes" le 17 novembre (capture d'écran L'Internaute)

 

Cette maxime : "Déshabiller Pierre pour habiller Paul" peut elle s'adapte à l'augmentation de la taxe sur les carburants ?

Cette maxime signifie payer ses dettes en en faisant de nouvelles ou, encore, prendre à l'un pour donner à l'autre.

Pas plus tard que mercredi dernier, je regardai, à la télévision, l'émission sur les questions au gouvernement.

Eh oui, en bon citoyen, cela m'arrive.

Ce genre d'émissions est parfois très instructif voire passionnant.

Une question d'actualité, une question brûlante, touche à la transition écologique. Elle pose question a propos de la hausse de la taxe sur les carburants a des fins écologiques.

Cette hausse provoque un tollé, une révolte, une fronde de la population Française.

Cela fait beaucoup trop après la hausse de la CSG.

C'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase* !

La manifestation des "Gilets jaunes"  le samedi 17 novembre prochain en est la cristallisation.

Allons nous avoir un nouveau nouveau mai 68 ?

Un novembre 18 ?

Cette manifestation aura t elle une suite amenant à la chienlit (mot cité, à l'époque, par le Général de Gaulle, dans son discours du 24 mai).

Mais, c'est le cas de le dire, nous ne sommes pas en mai, mais en novembre.

Et, en novembre, il fait froid !

C'est un sérieux handicap pour une manifestation durable.

Comme quoi, les réformes impopulaires, il faut les faire à la froidure

En effet, deux grandes manifestations, a succès, eurent lieu par temps chauds : la prise de la Bastille le 14 juillet 1789 et mai 68.

Mais revenons en à cette émission

Lors de cette émission, un député, dépité, émis une théorie séduisante.

Il demandait si la hausse sur les carburants, qui est a peu près la même que la suppression de la taxe d'habitation pour une certaine tranche de la population, était une réalité ou une pure coïncidence.

Réalité, hasard, coïncidence ou nécessité.

Si cela concerne la réalité et la nécessité, lisez mon article tragi-comique : "L'imprimante, l'augmentation de la CSG et celle de la taxe sur les carburants".

"Déshabiller Pierre pour habiller Paul" ?

Y a-t-il une imposture ?

Seule la réponse est dans la tête de nos dirigeants : Monsieur le Président de la République, Monsieur le Premier Ministre et Monsieur le Ministre de la Transition écologique et solidaire. Pour n'en citer que quelques uns.

 

*Pour prendre conscience du désarroi du peuple Français, et sans tomber dans la démagogie, comme le dit Monsieur Macron,  je vous renvoie à la première vidéo de mon article: "La taxe sur les carburants et la CSG".

Dans cette vidéo, si vous l'écoutez bien, à la fin du premier tiers, vous allez entendre ça :

Question de Monsieur le Président Macron : "mais qui vous a baissé" ?

Réponse de la Dame : "Mais c'est vous le peuple, c'est vous qui gérez".

08/11/2018

La taxe sur les carburants et la CSG

 

 

Cette fois, la hausse de la taxe sur les carburants (sous prétexte d'écologie) est la goutte d'eau qui fait déborder le vase.

Elle survient après la hausse de la CSG.

Vous n'êtes pas sans savoir que la hausse de la CSG touche de plein fouet ma retraite.

Mais cette hausse de la CSG, au cas ou vous ne le sauriez pas, touche, aussi, le salaire des fonctionnaires.

Ce qui fait, qu'avec ma femme, nous perdons 100 € tous les mois.

100 €, vous allez me dire, ce n'est pas beaucoup.

Ah oui ?

Mais cela fait, quand même, 1200 € par an.

Eh bien cela représente (je suis parfaitement conscient que je fais partie des gens privilégiés) le prix de nos vacances au ski. Je précise que nous sommes logés chez des amis et que nous allons dans une petite station familiale et peu chère, sinon, nos moyens ne nous le permettraient pas.

Et, en plus, nous prenons le train !

Si cela continue, je me verrai contraint de supprimer ce loisir. Tant pis pour cette station de ski et ses commerçants.

Rigolez, vous verrez quand ce sera votre tour.

si vous écoutez bien, à la fin du premier tiers de la vidéo, vous allez entendre ça:

Question de Monsieur le Président Macron : "mais qui vous a baissé" ?

Réponse de la Dame : "Mais c''est vous le peuple, c'est vous qui gérez".

Les Inconnus - Rap-tout (vampires)

Les Inconnus - Vampires Impôts (Rap-tout) paroles

15/10/2018

"Autrefois nous étions libres"

 

Visionnez cette vidéo et méditez la sagesse des propos. Notamment : "Autrefois nous étions libre".


LA POPOTE À PÉPÉ - Épisode 1 - Dans le Lot-et-Garonne

19/08/2018

Les cigales dans la ville

 

L'autre jour, c'était le matin, je sortai de chez moi pour faire mes courses, quand un bruit inaccoutumé m'interpela.

Oui, c'était bien la cymbalisation d'une cigale (le chant).

Certes, c'était le mois d'août, mais c'était bien la première fois que j'entendais une cigale dans la Grande Ville. Oui, en pleine ville.

Le lendemain, j'en entendis plusieurs dans différents endroit de la Grande Ville.

Puis, quelques jours plus tard, pfuit, plus rien. Elles étaient parties.

Les cigales ont toujours été présentes dans la forêt de pins maritime où se trouve la grande station balnéaire proche de la GrandeVille.

En plein centre ville, c'est du jamais vu.

Cette histoire n'est pas finie, car hier soir, en fermant mes volet pour aller me coucher? qu'est ce que j' entend...

Un grillon.

Réchauffement climatique ?


Charles Trenet et Django Reinhardt - La cigale et la fourmi (1941)


Sifflez vite vite - Jiminy Cricket*


*Jiminy Cricket - https://fr.wikipedia.org/wiki/Jiminy_Cricket - est un grillon du dessin animé Pinocchio de Walt Disney habillé en costume et représentant la bonne conscience de Pinocchio.

26/07/2018

L'économie circulaire

 

Bien sûr il y a le bon coin.

Mais si vous être pressé, vous pouvez avoir recours à Emmaüs.

Quand j'ai voulu débarrasser mon cabinet médical suite à ma cessation d'activité, professionnelle

Il fallait que je fasse vite.

Dans un premier temps, j’avais envisagé d'avoir recours à des professionnels.

Je fus effaré du prix demandé.

Il me demandaient 250 € ! Tout cela pour tout envoyer à la décharge (tout au moins c'est ce qu'ils disent) car pour ce qui peut être intéressant à récupérer et vendre... J'ai quand même des doutes

Une idée me vint subitement : faire appel à Emmaüs.

Pour ce qui est de débarrasser, Emmaüs, c'est gratuit et, qui plus est, il y a un recyclage. Cela permet une revente à bas prix, ce qui rend service plutôt que de jeter.

Cela fait partie de ce que l'on appelle l'économie circulaire.

22/06/2018

Quand Culture et loisirs font grand bruit

 

Culture et loisirs sont intimement liés. Mais les loisirs, au niveau des masses populaires, excusez moi cela, ont tendance a faire disparaître la culture.

L'accès à la culture n'est, hélas, pas égalitaire pour tous.

Les loisirs sont, à mon avis, une façon élégante d'occuper le peuple en lui montrant, bien qu'on lui ponctionne son argent, que l'on s'occupe bien de lui et avec dévouement.

Cela est illustré par la citation latine "PANEM ET CIRCENSES" (pain et jeux de cirque) ce qui veux dire que, pour que la foule laisse tranquille les hommes politiques, il faut les divertir.

Ce fut hier la fête de la musique. Elle fit grand bruit tant au sens propre qu'au sens figuré.

Je plains les personnes habitant près de ces lieux festifs. Il n'ont pas dû dormir, beaucoup, de la nuit.

Certes, vous allez me dire :"cela leur fait de la distraction". Certes, mais cela ne vaux pas une bonne nuit tranquille avec un bon sommeil réparateur.

Habitez près d'un lieu comme cela et vous m'en direz des nouvelles.

J'habite près d'un collège et j'en sais quelque chose.

Je vais vous fournir une autre illustration de ces loisirs bruyants.

Quant je vais à mon petit super marché, je passe par une place. Tout les dimanches matin est planté un marché fort sympa. Il agréable et silencieux. Un véritable plaisir. On y trouve des poulets grillés à la broche, je vous dit pas !

Or, tout les samedi matin, pendant deux heures, dans un bruit assourdissant de 8 h à 10 h a lieu sur cette place, un cour, gratuit, de Zumba. Ce dernier samedi, il y avait, outre le moniteur, quatre filles, grassouillettes à souhait, remuaient leur popotin au bruit de cet assourdissant vacarme.

La mode, de nos jour, est de divertir le peuple, en faisant grand bruit dans la vie de quartier, quitte à déranger les pauvres résidents dans l'intérêt général.


Explosion d'une bombe nucléaire

17/06/2018

La fournée

Dans le temps, le boulanger d'antan, faisait une fournée le matin. Pour cela, il se levait tôt le matin, faisait chauffer son four pétrissait sa pâte en utilisant de la bonne farine et du levain qu'il faisait lui même.

Dans le temps, le métier de boulanger était un métier rude.

Dans le temps, le boulanger d'antan ne faisait qu'un type de pain.

Une boule à la belle croûte qui durait toute la semaine.

De notre temps, "l'artisan boulanger"* ne se lève plus tôt le matin mais il fait, cependant, plusieurs fournées par jour avec une foultitude de pains différents.

On se trouve ainsi avec tout le temps du pain chaud et l'embarras du choix.

Mais, en fait, du bon pain point.

Du pain qui se garde, point.

Ce préambule pour vous narrer quelque chose qui m'irrite profondément chez mon "Artisan Boulanger".

J'ai trouvé, chez lui, un pain potable, une boule bio que je prend tranchée pour pouvoir en faire mon petit déjeuner.

Je prend, régulièrement deux boules car je les congèles pour pouvoir avoir, toujours, du pain frais (comme dans le bon vieux temps, j'emballe le restant de mon pain dans un torchon pour pouvoir le garder).

Très souvent, comme je vous le disait, le pain est chaud tant est si bien qu'il ne peut être tranché ce qui m'oblige à revenir, chose qui me met, chaque fois, hors de moi.

On vit une époque formidable ou le progrès technique avec le pain surgelé, la farine industrielle permet de faire croire au pékin moyen que l'on est top en servant du pain frais à n'importe qu'elle heure du jour avec un choix de roi.

Quand à cet "Artisan Boulanger" quel confort de vie par rapport à son ancêtre, le Boulanger d'antan !


CHEVALIER ET LASPALÈS - Le Pain (Maître Boulanger)

 

*Je ne parle pas de cette profession, en voie de disparition, qu'est le vrai Boulanger.

03/05/2018

Rose trémière devant la fenêtre

Photo - Archive Personnelle

 

Voici une photo d'une rose trémière devant une fenêtre que j'ai prise "il y a quelques années" dans cet ancien village de pêcheurs dont je vous parlai dans mon article précédant. Et ce avant sa destruction.

C'était l époque ou il était, encore, un village authentique.

27/04/2018

Le village musée

 

Il existait, autrefois, un charmant petit village de pêcheurs dont les maisons bénéficiaient de baux emphytéotiques (baux de très longue durée).

C'est un village où je venais, pendant mon enfance, aux vacances pratiquer la pêche aux étrilles.

J'adorais, ces soupes d'étrilles Bien plus délicieuses, souvenir d'enfances aidant, que les soupes de poissons.

Maintenant, adulte, j'aimais bien venir m'y ressourcer.

A la saison, il m'arrivait, même, d'y revenir taquiner les étrilles que j'adorai, maintenant, aussi,pour l'apéro accompagnées d'un bon verre de vin blanc sec.

Puis, d'un certain temps, pour des raisons personnelles, je n'y revins pas.

Quand j'y retournai, les choses avaient bien changées.

Le nombre de bateaux était de venu affolant.

Adieux pêche d'étrille, adieu soupes d’enfances, adieux apéros d'antan.

Quelque cabanes, même avaient été transformées en maisons secondaires. On voyait rouler des 4x4 et des voitures de prix.

Cela puait le fric.

Le peu de gens dans le temps, qui déambulait dans la rue principales, s'était transformée en un horde de promeneurs.

Bref, pour les visites, ce paisible village, s'était transformé en village musée.


Nino Ferrer : Le Sud - 1975

05/04/2018

La branche


La Branche - Photographie archive personnelle (cliquer sur l'image pour l'agrandir)


Haut de l'arbre - Photographie archives personnelles (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

 


En préambule, je vais citer la première phrase d'un de mes anciens articles :

"Avec ma moitié, nous avons eu l'opportunité de faire construire une maison secondaire en vue de location saisonnière en prévision de la retraite, eh oui, le temps passe vite !".

A l'époque, nous avions eu "quelques" soucis de construction concertant cette bâtisse.

Si le cœur vous en dit, je vous propose de lire les différents épisodes rocambolesques tous plus incroyables les uns des autres.

 

Or, tout dernièrement, en allant nous y retirer pour le pont Pascal, nous eûmes la peur de notre vie.

Une grosse branche était tombée tout prêt de la maison. Elle était tombée d'un pin jouxtant la maison.

En fait c'était une des deux branches au faîte du pin qui s'était cassée net décimant, en partie, celui là.

C'était des suite d'une énorme tempête.

C'est bien la première fois que je vois cela depuis que je viens dans cette région là.

La tempête a du être particulièrement violente.

Le réchauffement climatique n'est, hélas, pas un leurre.

Il s'en est fallu de peu qu'elle tombe sur la maison, ce qui aurait occasionné d'énormes dégâts.

Une chance énorme !

21/12/2017

Le foie du Docteur sangsue et les agapes* de Noël

 
Rassurez-vous, je ne vais pas vous parler de mon foie.

Non, mais du foie gras frais que je fais, tous les ans, pour les fêtes.

Cette année, à cause de la maladie de la grippe aviaire touchant les canards, le prix du foie gras de canard a doublé par rapport à celui de l'an dernier. L'an dernier, le prix d'un foie gras de 500 g était à 20 € (soit, quand même, 40, € le Kg). Cette année, j'ai trouvé un beau foie gras, toujours de 500 g, à Monoprix, à 40 € !

Cette année, je me suis adapté et je n'ai pris qu'un foie gras. Vu les circonstances, J'ai partagé celui-ci en deux. Un fait avec le petit lobe, l'autre avec le grand.

Il faut dire que, chez mon boucher de quartier, j'ai vu le prix qu'il pratiquait : 40 € le petit bocal de foie gras et 60 € le gros. Soit 100€ les deux !. Moi, avec mon foie à 40 €, je m'en tire plutôt bien.

Cela vaut vraiment le coup de faire, soi même, son propre foie gras.

Faut-il, encore, savoir le faire. La recette est très simple. Je vous renvoie, sur ce sujet, à deux articles sur mon Blog.

Pour cela, sur Google, il vous suffit de taper la formule magique : "foie+gras+frais+docteur+sangsue".

Sans oublier cette recette complète ICI.

Attention, cette année, j'ai amélioré ma recette. Il faut, impérativement, enlever les voies biliaires (les "nerfs"). Sinon, votre foie sera amer. Le temps de cuisson : 12 minutes et ne pas découper le foie gras la veille.

Faites très attention, quand on met le foie dans le bocal, il faut laisser un espace entre le foie et le couvercle Sinon le bocal éclate lors de la stérilisation (cela m'est arrivé).

A déguster avec modération. Sinon, attention à... la crise de foie.

Robert Lamoureux - La chasse au canard

 

*Agapes.

20/11/2017

Planche à voile

Photo - Archives Personnelle

Cliquez sur la photo pour l'agrandir.


Une photo que j'ai pris dernièrement lors d'une ballade sur les rives d'un lac situé près de ma maison secondaire.

Je vous renvoi, à cette occasions, aux épisodes rocambolesques et cauchemardesque de sa construction.