Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/09/2014

La naissance du surf à Lacanau-Océan : la vraie histoire vécue par le Docteur Sangsue

 


La naissance du Surf est apparue, à Lacanau-Océan, dans les années 1960.

J'ai déjà abordé l'histoire de Lacanau Océan dans un article précédant.

J’ai vécu l'arrivée de ce sport nouveau en France. Celui-ci a été introduit par Joël de Rosnay et Arnaud de Rosnay, à Biarritz. Ceux-ci l'ont ramenés d’Hawaï.

Je l’ai vécu personnellement avec un ami d’enfance qui avait ramené de Biarritz un surf Barland, le seul shapeur à l'époque. C’est en regardant Monsieur Maugard, que nous apprîmes à maitriser le maniement de la planche de surf et le fartage à la paraffine, à l’époque la paraffine qu'utilisaient nos grand mères pour recouvrir la confiture dans les pots pour que celle-ci se conserve bien.

C’est Je Docteur Francis Maugard qui l’a ramené, lors de vacances à Biarritz, à Lacanau-Océan, alors station balnéaire familiale totalement inconnue.

C’est en regardant pratiquer Monsieur Maugard, que nous apprîmes, en balbutiant, le Surf.

C'était à la première plage Sud encore appelée par nous "Petite Plage" en réalité la plage l'écureuil, par rapport à la plage centrale que nous avions baptisée "Grande Plage".

Bien sûr, ce Surf là n’avait pas grand chose à voir avec les Surfeurs de maintenant qui rigoleraient de notre « technique » débutante, quoique...

Mais c’était, déjà, la glisse, une sensation purement jouissive, en accord parfait avec le cadre magnifique de la Côte Aquitaine dont la plage nous appartenait à nous tout seuls.

Des Écolos avant l'heure, mais des authentiques, ceux là, nous étions.

Oui, déjà, nous "montions sur la planche", comme me l'a demandé ma mie, ce qui m'a profondément vexé, vous vous en doutez.

Le rêve !

La plage était à nous, pour nous tout seul, au Sud. De temps en temps, un double bang, celui des Mirages IV du Centre d'Essai des Landes (C.E.L.) qui passaient le mur du son. Le C.E.L. comprenait un des deux Phares d'Hourtin.

Puis le premier décollage de l'Alouette II de la Protection Civile dans les années 70.

Depuis, la station a décollée dans les années 80, après, je m’en souviens, le passage du Tour de France qui fut redoutablement efficace, pour lancer cette station qui ne demandait rien à personne, mais qui avait tant à offrir.

Ce fut le début de la mort du Surf pour nous, d’autant plus que les études nous prîmes une grande partie de notre temps, et que nos centres d’intérêt s'éloignèrent de « Loisir » fabuleux à l’époque.

La planche fut vendue.

Lacanau-Océan devenant, très rapidement, un « Spot » à la mode, fort prisé des professionnels débutants, pour devenir celui des professionnels aguéris et célèbre : Le Lacanau Pro, maintenant Soöruz Lacanau Pro se déroulant fin août.

En fait, un Spot, un peu moins réputé, à mon avis, que celui de Biarritz, à cause de ses vagues, parfois, défaillantes.

Ainsi va la vie.

Depuis, Lacanau-Océan est devenue une station balnéaire à la mode, impraticable pour moi, trop de monde l'été.

Adieu la nature…

Pour la petite histoire, c'est à Lacanau-Océan, en réalité au Moutchic, que passe le 45° parallèle.

Un lien vers la surf music, pour connaître et écouter les groupes de cette musique de glisse à cette époque.

Un aperçu de ce style de musique sur YouTube ICI.

The Ventures ~ Walk Don't Run

 

The Shadows / FBI / Crackerjack 1961

 

The Pharos - Pintor - Del-Fi - Surf

Kazi Aniruddha "Mafe Karo"

THE TORMENTOS - Il Diavolo In Corpo

Commentaires

Je me doutais que tu étais un ancien des "Beach Boys" tu as de bonnes vibrations (good vibrations" et Surf'in Lacanau); ta femme est au courant? pour les plans drague avec la planche?

Écrit par : alain | 27/09/2014

@ alain - Tu sais, à l'époque, pour la drague, le Surf n'était pas du tout "porteur", si je puis dire.

N'oublie pas, qu'à l'époque, "Lacanau Beach" était une Station Balnéaire Familiale.

On devait être regardés comme des originaux, des sortes de véritables Hippies. Pourtant, ce n'est que plus tard que je porterai le collier.

Les plans dagues étaient bien plus classiques : Bottes de bières et fondues Bourguignonne à "La Taverne".

Botte de bière pour ceux qui ne connaissent pas : https://www.google.fr/?gws_rd=ssl#q=botte+de+bi%C3%A8re

Merci pour les Beach Boys, c'est tout à fait ça comme musique.

Si tu savais comme cette "Surf Music" colle bien à cette période de ma vie tourmentée ;-)

Écoutez :
http://www.youtube.com/watch?v=mdt0SOqPJcg
https://www.youtube.com/watch?v=2s4slliAtQU

Surf Music ICI : https://www.youtube.com/watch?v=gG2naf70MbY&list=PL874F04BBF80A20B3

Qu'est que la Surf Music (et la Surf Musique de Garage) : http://fr.wikipedia.org/wiki/Surf_music

Écrit par : Dr Sangsue | 27/09/2014

@Dr Sangsue: parfois, j'ai l'impression que tu es resté un gamin au fond de toi! Cela ne m'étonne pas trop, cette nouvelle. Le surf oui, le rugby non!

En tout cas, que ce soit toi, Alain ou Artémis, vous 3 me laissez l#impression de croquer la vie à pleine dent, tout en s'amusant le plus possible malgré tout.

Bonne soirée

Écrit par : Chantal | 27/09/2014

@ Chantal - Il faut, parfois, se méfier des apparences. Oui, certes, à belles dents, mais pas toujours.

"La vie est un long fleuve tranquille"

Clin d’œil à : http://fr.wikipedia.org/wiki/La_vie_est_un_long_fleuve_tranquille

Écrit par : Dr Sangsue | 27/09/2014

On a des caries parfois...

Écrit par : alain | 28/09/2014

Tant qu'il y a des caries, il y a une dentition! Puis, qui peut dire d'n garder une dnetition siane et parfaite pendant des décennies?! Personne ou alors avec une vie ennuyeuse!

Écrit par : Chantal | 28/09/2014

Ben si ... moi ; le désespoir de mon dentiste.

Même pas un poil de tartre

Écrit par : Artemis | 28/09/2014

Pas de carie malgré les sucettes...?

Écrit par : alain | 29/09/2014

si je te dis que mon vrai prénom, c'est Annie .... imagine un peu mon enfance !

Écrit par : Artemis | 29/09/2014

Moi qui croyais que c'était vraiment Artemis, pour le reste ça continue aprés l'enfance, la preuve...

Écrit par : alain | 29/09/2014

Moi aussi j'ai pris un pseudo, mon vrai prénom c'est alien

Écrit par : alain | 29/09/2014

J'ai pas pris de pseudo, mais j#en ai un dont je em sers parfois. Pas un nom, mais un mot et qui a un lien avec la lecture.

Quand à Artémis qu'importe son nom - celui-ci lui va à merveille!

Bonne soirée

PS notre hote a aussi un pseudo, car Sangsue en tant que médecin fera pltutôt fuir les malades.

Écrit par : Chantal | 29/09/2014

@ Chantal - On a soigné et on soigne toujours avec des sangsues, les sangsues médicinales

http://sangsue-medicinale.com/

;-)

Écrit par : Dr Sanngsue | 29/09/2014

Alien ? comme le type qui a tourné un film dans lequel il vole à vélo ????

Écrit par : Artemis | 29/09/2014

@ Chantal - Autant les sangsues sont validées pour la chirurgie de la main autant il faut ne pas se faire d'illusion pour le reste.

Écrit par : Dr Sanngsue | 30/09/2014

Non Alien comme le type que je suis et qui est incapable de rouler en vélo, alors voler.. quoique avec Sigourney Weaver à l'époque...soyons raisonnables

Écrit par : alain | 30/09/2014

MMMAAAIIISOOON (du moins cet aprés midi)

Écrit par : alain | 30/09/2014

@Dr Snagsue: justement! Où reste les merveilles d ela médecine moderne prôner par Knok si on utilise toujours et encore les sangsue!... Non, mais, déception cehz ceux qui attendent la magicien d'Oz en allant chez le médecin et non l'heboriste de jadis (à la Hidelgarde von Bingen).

@Alain, l'alien: voler avec le vélo. Puf! Non, avec Eliot, le monstre lila vert c'est bien plus marrant ou avec Mary Popins!

Bonne soirée à tous

Écrit par : Chantal | 30/09/2014

ça oui ! avec Mary Poppins, l'affaire est dans le sac !

Écrit par : Artemis | 30/09/2014

Les commentaires sont fermés.