Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/01/2022

Comment bien cuire les pâtes, les bonnes règles du Docteur Sangsue, la recette des spaghettis Bolognaise et les vins italiens

 

Tout d’abord, pour cuire les pâtes il est Inutile, comme certains le disent, d’ajouter de l’huile dans l’eau de cuisson.

Par contre, la chose la plus importante c’est de verser les pâtes dans beaucoup d’eau. En effet, celles-ci absorbent l’eau pendant la cuisson, notamment les pâtes sèches.

Ensuite, il est important de saler l’eau de cuisson avec du gros sel (pour le dosage il faut goûter), le sel sert pour commencer à donner un peu de goût aux pâtes car sinon elles seront fades.

Le terme La cuisson al dente (à la dent) signifie que la cuisson est une affaire de goût personnel, certains vont les aimer bien cuites, d’autres croquantes.

Pendant la cuisson il faut bien remuer les pâtes dans l’eau pour qu’elles ne se collent pas et les sortir une minute avant la fin de la cuisson souhaitée.

Enfin garder de l’eau de cuisson des pâtes de côté dans une tasse quand vous les égouttez. Cette eau de cuisson est pleine d’amidon ce qui permet de lier les pâtes, si on les passe à la poêle après la cuisson, celles-ci continueront à absorber l’eau. Le fait de rajouter un peu d’eau de cuisson va créer une émulsion et vous donnera une sauce crémeuse sans ajouter de matière grasse. Qui plus est elle vous permettra de les réhydrater, si vous voulez réchauffer ultérieurement les pâtes à la poêle, ou au micro onde.


Cuire des pâtes - 750g

Et maintenant que vous savez cuire les pâtes, la recette des spaghettis Bolognaise.


les pâtes bolognaise du chef Denny Imbroisi - Météo à la carte

Une recette de Spaghettis bolognaise plus facile à réaliser


Les authentiques pâtes à la bolognaise - Météo à la carte

Une initiation aux vins Italiens. J’avoue, humblement que mes connaissances en ce domaine étaient nulle.


Les vins d'Italie : cours académie du vin

19/01/2022

Une nouvelle espèce invasive : le crabe bleu

 

Dans la région de la Grande Ville, comme espèce envahissante (plus connue sous le nom d'espèce invasive), je n'en citerai trois que je connais bien :

 - L’écrevisse de Louisiane
 - La grenouille taureau
 - Le moustique tigre

Je viens de découvrir une espèce invasive qui se répand en Languedoc-Roussillon : le crabe bleu.

Il fait partie des 100 espèces les plus invasives de Méditerranée. Omnivore, le crabe bleu se nourrit de tout ce qui est à portée de ses pinces : escargots, moules, huitres, petits poissons… rien ne trouve grâce à ses yeux.

Arrivée des États-Unis, l’espèce a rejoint les côtes françaises en 2017. Elle est à présent installée dans les étangs occitans.

Le crabe bleu a toutefois un point faible : sa chair, comestible, et même délicieuse. Dans certains pays, notamment sur les côtes atlantiques américaines ou en Espagne et en Tunisie, il est largement exploité par la pêche.

C'est un phénomène exceptionnel qu'une espèce invasive puisse être utilisée, certes, l'écrevisse de Louisiane est comestible mais sans plus (il faut, surtout, enlever l'intestin pour enlever l'amertume : cela s'appelle châtrer l'écrevisse).

C’est pour sensibiliser les pouvoirs publics que le comité régional des pêches du Languedoc-Roussillon a envoyé une dizaine de crabes pêchés à Leucate à l’Élysée, afin qu’ils y soient cuisinés.

Et, en bonus, un reportage sur l’écrevisse de Louisiane :

Et comment châtrer une écrevisse.

17/01/2022

Comment conserver le Ras el-hanout

J’ai la chance d’avoir, dans la banlieue proche de la Grande Ville, un supermarché oriental.

Dans ce supermarché oriental est mis à l’étalage un vrai Ras el-hanout.

Or il se trouve que le père de ma moitié est né au Maroc, il est donc, ce qu’on nomme communément, appellation discutable, pied-noir. Cette situation qui fut difficile à vivre pour l’intégration, à, néanmoins, un effet collatéral intéressant : celui d’avoir ramené des recettes de cuisine Marocaine.

Il se trouve donc que ma moitié maitrise la recette du Couscous même mieux que dans la Pub : « C’est bon comme là bas dis ! ». Son couscous est bien meilleur que dans la plus part des restaurants marocains ou tunisiens.


Couscous Garbit 1987

D’où l’utilité d’avoir un excellant Ras el-hanout et, pour cela, plus il est acheté récemment meilleur c'est.

Il y a, cependant, un petit souci.

Le Ras el-hanout du Supermarché oriental est présenté dans des sachets en plastique. Se pose, alors, le problème de sa conservation.

Pour conserver une épice, il faut la mettre à l’abri de la lumière et au froid.

La soluce :

Je le stocke, dans mon frigo à bouteilles (confer mon précédant article du 09/09/2021 : « Le bouchon », dans un pot à confiture.

Une recette authentique réalisée par la fille d’une pied noir. Mais il manque quelque chose : La Harissa*.

 

*A propos de harissa, une histoire de chasse qui m’est arrivée : « Une Halitose d’étiologie peu commune ».

06/01/2022

Les subtilités de la lange Française

 

 

Mine de rien, cet article m’a pris pas mal de temps pour l’écrire à cause des recherches que cela a nécessités.

 

Il y a de cela fort longtemps que je me suis abonné à la newsletter de 20 Minutes.

Lu dans 20 Minutes du 05/01/22 :

Coronavirus : Pour traduire le verbe « emmerder » prononcé par Macron, la presse étrangère est bien embêtée

"La langue française, en toute subtilité. «Les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder», c’est l’une des phrases chocs prononcées par Emmanuel Macron dans une interview du Parisien, parue mardi soir. 

Du côté des anglophones, certains ont opté pour un timide « nnoy», à l’instar du site de la chaîne américaine CNBC,

Le très sérieux New York Times le traduit par « iss off» (« faire chier»).

Une traduction récusée par Lauren Collins, journaliste du New Yorker : « Piss off" ne le fait pas pour moi», tweete-t-elle, ajoutant dans un second message : «We need the merde».

Outre-Manche, si le Guardian s’est rangé dans la « eam "piss off"», la BBC reste polie et emploi le terme : "hassle".

Le tabloïd Das Bild a traduit « emmerder » par le verbe «schikanieren» qui présente une proximité étymologique avec notre «chicaner».

En Italie, le quotidien en ligne Today titre sur la volonté d’Emmanuel Macron d' «énerver  («far arabbiare») et écrit ensuite plus frontalement : «J’ai très envie de leur casser les c*uilles» («Ho molta voglia di rompergli le p***».

En Espagne, El Pais emploie le terme «joder», qui signifie «niquer» ou «merde» et peut aussi s’entendre comme «faire chier».

20 Minutes termine son article en écrivant : « Amis et amies de la poésie, vous pouvez désormais aller lire du Ronsard »".

A moi de continuer.

Je me suis posé la question de la traduction avec... Google traduction.

Et voilà ce que j’ai obtenu :

 - Traduit du Français vers l‘Anglais : piss off - traduit de l’Anglais vers le Français : faire chier.

 - Traduit du Français vers l’Allemand : verpiss dich - traduit de l’Allemand vers le Français : Va te faire foutre.

 - Traduit du Français vers l’Italien : incazzare - traduit de l’Italien vers le Français : incazzare.

 - Traduit du Français vers l’Espagnol : cabrear -- traduit de l’Espagnol vers le Français : chier

 

P. S. : Cela me fait songer à la façon dont, un jour, je me suis servi de Google traduction avec ma fille après lui avoir traduit un texte en Anglais. Je me suis servi de Google traduction en cherchant la traduction, en Anglais, de mots d’injure Français : succès garanti !

P. P. PS. : Le site de 20 Minutes ICI.

Nota Bene : le mot Babel est utilisé par l’application Babel. Son site ICI.

02/01/2022

Château Suau 2017 Second Cru classé Barsac (Sauternes) de la classification de 1855 des vins de Bordeaux

 

Cette année, pour la première fois, depuis bien des années, je n’ai pas fait de foie gras.

Cette année, on a réveillonné, avec un collègue de travail de ma moitié et c’est elle qui a amené un foie gras avec un pain aux figues. Ce pain était, absolument succulent et se mariait à merveille avec le foie gras. A retenir absolument.

Pour ce foie gras, j’ai déniché un vin d’appellation Sauternes-Barsac à 19 € : Le château Suau.

Il s’est avéré excellent.

La suite du menu fut un magret de canard (voir mon article « Quand André Daguin inventa le magret de canard » accompagné d’un Château Potensac 2019 (confer mon article « Le vin du dimanche : Château Chapelle de Potensac 2013 »).

Le château Suau, est un domaine viticole situé à Barsac en Gironde. En AOC Barsac, il est classé deuxième grand cru dans la classification officielle des vins de Bordeaux de 1855. Voici la listes des vins blancs classés en 1855.

Le château Suau, appellation Barsac, ne doit pas être confondu avec le Château Suau de Capian.

En bordelais, schématiquement, il y a deux catégories de vin blancs doux.

Du coté droit de la Garonne se trouvent les appellations Sauternes et Barsac, du côté gauche de la Garonne les appellations Loupiac Sainte Croix du mont.

Les meilleurs vins sont les vins de la rive Droite : Sauternes, bien sûr, mais, aussi, Barsac.


Carte des appellations viticoles Cérons Barsac et Sauternes

Le plus connu est Château Yquem dont les grappes sont cueillies, en vendanges tardives au stade de la pourriture noble cela est dû à la proximité d’un cours d’eau le Ciron qui provoque par son brouillard, l’humidité propice au développement du Botrytis cinerea, ce qui concentre les sucres et fait que, lors de la vinification, le titre alcoométrique volumique potentiel (TAVP) est plus important.

Cela se rapproche des vins de glace (voir mon article : « Distillation par le froid : La bière Eisbock (bière de glace) et l’Eiswein (vin de glace) ».

Acheter du Barsac est moins côté que du Sauternes mais acheter du Barsac (méconnu) est d’un excellent rapport qualité prix pour peu que l’on sache les sélectionner.

Il est à noter qu’un bon Barsac est bien meilleur qu’un Sauternes moyen.

Le château porte dès le XVIIe siècle le nom de son propriétaire, Elie de Suau, conseiller au parlement de Bordeaux et capitaine au régiment du Dauphin. En 1719, après son décès sans postérité, le domaine de Suau est repris par Charles de Tarneau (1669-1745), lieutenant général des armées de Louis XV. Sa fille, Angélique épousera en 1722, Pierre de Lur-Saluces propriétaire du château de Malle. Pendant la Révolution, la propriété est reprise par Garros, intendant du château d’Yquem, sous la direction de Joséphine de Lur-Saluces.

En 1962 le vignoble est acheté par Daniel Biarnes. Sa première tâche fut de replanter les vignes, ce qui fut fait en 1963. Ainsi se sont bonifiés les 7 hectares de ceps, aujourd'hui cinquantenaires.

L'actuelle propriétaire est Corinne Biarnes, fille de l'acquéreur.

Les vignes du domaine occupent un sol argilo-graveleux, avec le seul sauvignon comme cépage, pour des vendanges en plusieurs passages – ou tries – afin de ne garder que les plus belles baies. Au chai, vinification et élevage se déroulent dans des barriques de chêne neuves au cinquième, sous la direction de Fabrice Bourouma.


Vie de Château - Les AOP Sauternes et Barsac

 

Références :
 - Dico du Vin

 - Millésima

22/12/2021

Vacances de Noël 2021 : le vrai départ

 

Enfin le vrai départ !

19/12/2021

Le vin du dimanche : Château Lafont Menaut – Pessac-Léognan


Château Lafont Menaut rouge - Château Lafont Menaut blanc (Double clic gauche pour agrandir)


Dans mon article du 10/12/2021 : « Faute de goût et manque de savoir vivre » je raconte que la famille Perrin a, dans son fief, outre le Châteaux Carbonnieux, les seconds vins de Carbonnieux (les châteaux La Tour Léognan et La croix de Carbonnieux), Haut vigneau, Le Sartre et Bois-Martin, le château Lafont Menaut*.


De gauche à droite Eric Christine et Philibert Perrin

En effet, en 1990, Philibert Perrin acquiert, à proximité du Château Carbonnieux, une partie des terres ayant appartenu Au XVIIIe siècle à Charles de Secondat, Baron de Montesquieu, célèbre écrivain philosophe et vigneron. Il entreprend un programme de déboisement et retrouve un ancien lavoir abandonné : la fontaine de Menaut, c'est elle qui est à l'origine du nom du Château Lafont Menaut.

A Martillac à 15km de Bordeaux, en plein cœur de l’appellation Pessac-Léognan, Philibert Perrin a replanté au fil des années 15 ha en cépage rouge (cabernet sauvignon et merlot) et 3,5 ha en cépage blanc (sauvignon) afin de redonner vie à ce vignoble ancestral tombé en désuétude.

Au XVIIIe siècle, les terres de Lafont Menaut, déjà plantées en vignes, appartenaient à Charles de Secondat, Baron de Montesquieu, écrivain et vigneron célèbre. Depuis 1990, Philibert Perrin, parallèlement à son travail sur la propriété familiale du Château Carbonnieux, a entrepris un programme de replantation afin de redonner vie à ce vignoble ancestral.

Son terroir se compose de 2 croupes de graves garonnaises naturellement drainées par le ruisseau du Menaut sur lequel , comme nous l’avons dit plus haut, est implantée une fontaine qui servait de lavoir du temps de Montesquieu.

Les vins blancs et rouges connaissent un élevage en barriques de chêne, ce qui leur donne finesse et complexité. Les blancs sont secs et vifs, très fruités. Ils sont agréables dès leur jeunesse, mais l’élevage en barriques sur lie leur délivre du gras et leur confère une aptitude au vieillissement.

Les rouges développent au nez et en bouche de belles notes de fruits rouges (cassis et mûre). Au palais, on trouve la richesse tannique du Cabernet Sauvignon ainsi que le côté fumé typique des Pessac-Léognan.

Il fait partie de mes « vins du dimanche » fétiches vu son excellent rapport qualité/prix.

Il est à noter que, jusqu’à présent, je n’ai dégusté que le Lafont Menaut rouge n’ayant pas, encore trouvé le blanc.


"Un jour un château en Pessac-Léognan" Château Lafont-Menaut

Just for fun !


Дегустация "ThreeGrapes" №11 Pessac-leognan

*OUF !


Références :

 - Site du Château Lafont Menaut

17/12/2021

Vacances de Noël 2021

 

Je quitte la Grande Ville pour un repos bien mérité, moi le retraité qui ne fait rien de l’année (sic ma fille).

Je prends mes vacances de Noël, entre, comme d’ab, rien de bien original, ma station balnéaire fétiche et la belle famille (ou plutôt ce qu’il en reste) en Charente Maritime, près de Rochefort et ce jusqu’à plus (date indéterminée).

Mais, rassurez-vous…

J’emmène un petit Ordi SAMSUNG (un  Netbook SAMSUNG NC110, celui dont je parle dans mon article « Lubuntu et netbook SAMSUNG NC110 ») et ma moitié emmène le sien. Me voilà paré avec une clé USB sur laquelle j’ai « gravé » Firefox Portable, Thunderbird Portable, un petit soft portable Captvty qui permet de visionner et de télécharger plein de chaines de télé (si le cœur vous en dit, téléchargez l’archive ZIP) et« quelques » articles de blog en attente de finalisation.

Et toujours ma connexion Internet avec les 80 Gigas de SYMA, ou, en Charente Maritime, la Wi-Fi.

Tout cela réuni me permettra, selon mes envies (et mes disponibilités) de pondre les articles sur mon Blog.

Je vous souhaite de bonnes vacances de Noël.

Plus sérieusement : la meilleur interprétation que j’ai trouvé du Messie de Haendel avec le cœur du King's College de Cambridge avec Stephen Cleobury. Sa version intégrale du Messie ICI.

Montez le son à fond, calez-vous bien dans votre fauteuil et écoutez .


Handel –Messia - horatorio, HWV 56 - "For unto us a Child is born" (Stephen Cleobury)

Allez, joyeux Noël à tous !

16/12/2021

Mémoire de la cuisine française - Michel Guérard

 

L’autre jour, en accompagnant ma moitié à la Grande Bibliothèque de la Grande Ville, je suis tombé en arrêt sur un livre en tête de gondole.

Le dernier livre de Michel Guérard : « Mémoire de la cuisine française » paru en 2020 cher Albin Michel.

En deux jours, je l'ai littéralement « dévoré ».

Tout le monde connaît Michel Guérard qui est considéré comme l'un des fondateurs de la « nouvelle cuisine ». Il est en outre l’inventeur de la « cuisine minceur ».

Ses parents tenaient une boucherie.

Enfant, il a connu les privations de la deuxième guerre mondiale. En 1943, il attrape la diphtérie (car il n'était pas vacciné*) et bénéficie de la sérothérapie antidiphtérique.

En lisant son livre, j’y ai appris que Michel Guérard à eu un double cursus d’abord de pâtisserie (il a débuté chez un pâtissier traiteur) puis de cuisinier. Tout comme Thierry Marx.

Ce sont les gens qui ont un double cursus qui sont les plus intéressants.

D'ailleurs le Grand Patron  de chirurgie cardiaque dont je parle dans mon article « Connais-tu l'origine du mot chirurgien ? », (je viens juste d'y rajouter une vidéo historique) après avoir commencé comme interne en chirurgie, est passé par la case chef de clinique de cardiologie : double cursus médical et chirurgical.

En 1957, Michel Guérard est embauché au Crillon comme chef pâtissier puis chef saucier. Après avoir remporté le concours de meilleur ouvrier de France en pâtisserie, il devient chef pâtissier du Lido.

En 1965, il s'installe à son compte dans un bistrot d'Asnières-sur-Seine (ancien bistrot nord-africain qu'il rachète à la bougie2) qui deviendra rapidement le Pot-au-Feu, considéré comme un haut lieu de la gastronomie parisienne.

En 1974, il s'installe avec sa femme Christine Barthélémy (héritière de la Chaîne thermale du Soleil et diplômée d'une grande école de commerce) dans les Landes, à la station thermale d'Eugénie-les-Bains en créant « Les Prés d’Eugénie ».

C’est au Prés d’Eugénie qu’il met au point sa « cuisine minceur », ce qui lui vaut la couverture de Time.

Il devient le premier grand chef à s'associer à l'industrie agro-alimentaire en élaborant des plats surgelés pour la marque Findus de Nestlé.

En 1983, il rachète les chais et vignes du Château de Bachen puis crée la première Ferme thermale en 1996 ce qui lui permet d'allier cuisine, diététique et Thermalisme..


Gastronomie : la pintade braisée trois étoiles de Michel Guérard - Météo à la carte


Recette : La salade gourmande au foie gras de Michel Guérard | Archive INA


Les Prés d'Eugénie - Michel Guérard

Et comme si vous y étiez (Attention, tourné en 2013, pas par moi, hélas) :

Un aspect méconnu de Michel Guérard : Michel Guérard viticulteur.

 

*la vaccination généralisée des enfants contre la diphtérie ne sera effective qu'à partir de 1945.

A lire : « Rendez-vous avec... Michel Guérard et Benoît Peeters ».

Site « Les Prés d'Eugénie »

10/12/2021

Faute de goût et manque de savoir vivre

 

Il m’arrive, parfois, d’être gaffeur, de commettre des impairs.

En voici un, dans l’exercice de mon Blog, qui me marqua profondément.

En son temps, j’ai publié le 04/03/2016, cinq ans, déjà, « Comment le Docteur Sangsue soigne la "gueule de bois" ».

Or il se trouve qu’un de mes articles proche traitant du vin du dimanche frôla cet article sur la "gueule de bois".

Cet assemblage fut, passablement, de ma part, une faute de goût, un manque de savoir vivre.

Mais, maintenant, il y a prescription.

Immédiatement, dans mon article du 24/11/2016 : « Château Coufran : Le vin du dimanche sélectionné par le Docteur Sangsue » je reçus ce commentaire « plutôt » flatteur :

Bonjour Docteur Sangsue,

Je viens de parcourir rapidement votre blog... très agréable.... et surtout de très bon conseil en matière de vins !!
Je tenais à vous remercier sincèrement pour vos charmants commentaires concernant les vins de notre famille et particulièrement le Carbonnieux.
Si vous êtes dans la région, je vous invite à nous rendre visite.
Nous serons ravis mes frères et moi de vous rencontrer.

Bien cordialement,
Christine Perrin Lescuyer
PS Continuez à boire du Carbonnieux de toute façon vous connaissez la recette anti-gueule de bois !!
Écrit par : Christine | 27/04/2016

Or il se trouve que Christine Perrin Lescuyer, avec ses frères Éric et Philibert Perrin, dirigent le Château Carbonnieux. Mais la famille Perrin a, dans son fief, outre le château Carbonnieux, Mais la famille Perrin a, dans son fief, outre le château Carbonnieux, les seconds vins de Carbonnieux (les châteaux La Tour Léognan et La croix de Carbonnieux), Haut Vigneau et Lafont Menaut*.


Eric Christine et Philibert Perrin un verre de Carbonnieux blanc à la main (Double clic gauche pour agrandir)

Grand dieu, que la propriétaire d’un grand château, un grand cru classé du Bordelais, écrive un commentaire sur mon Blog, c’est plutôt flatteur !

Mais…

On sent, nettement une pointe d’ironie. Justifiée, on le conçoit, par l’association du « vin du dimanche » que l’on déguste et les boissons alcoolisé que l’on boit lors de certaines fêtes.

Je corrigeais immédiatement ma calamiteuse erreur de goût en supprimant l'article litigieux et répondis :

@Christine - merci de votre commentaire élogieux sur mon modeste blog.

Oui, Les Châteaux Carbonnieux, La tour Léognan, Lafont Menaut et Haut Vigneau sans oublier les Châteaux Le Sartre et Bois-Martin, font partie de mes vins fétiches.

Mais j’aime, aussi de temps en temps, revenir à mes premières amours, le Château Coufran.

Je "bois", ou plutôt je déguste toujours les vins avec modération. C'est pour cela que j'intitule, très souvent, mes articles "Le vin du dimanche".

Bien sûr, il y a, aussi, les très grandes occasions pour les vins exceptionnels comme, entre autre, le Carbonnieux.
Écrit par : Dr Sangsue | 27/04/2016

Bon, je vais essayer de me faire pardonner (avec 5 ans de retard, mieux vaut tard que jamais) avec cette vidéo sur le Château Carbonnieux qui produit l'eau minérale de Carbonnieux.


Vie de Château* - Château Carbonnieux

*OUF !

**« Vie de château » est un magazine mensuel de la vigne et des vignerons, des chefs de culture et des maîtres de chai, “Vie de Chateau” vous emmène visiter des propriétés viticoles de la Région. Incarné par Michel Cardoze, ce programme raconte une histoire, détaille une architecture, explore des méthodes de culture, s’intéresse aux sols, y cherche les petites bêtes et les bons cailloux et chante la différence entre les terroirs. Une véritable immersion dans le monde viti-vinicole.

 

 Références :
 - Vignobles Famille Perrin

- Carbonnieux : une Longue Histoire

- Château Carbonnieux blanc

 - Site du Château Carbonnieux

 

08/12/2021

Brasserie « Au Pied de Cochon » - 6 Rue Coquillière, 75001 Paris – 24h/24h & 7j/7j

 

Lors de mon prochain séjour à Paris, outre la célèbre brasserie « La Coupole », que fréquente les gens célèbres de Paris et dont on m’a beaucoup parlé, et, ceci, à plusieurs reprises, mais je me suis juré d’aller faire une escapade gourmande à cette brasserie, cette vraie brasserie authentique et traditionnelle qu’est « Le pied de cochon ».

Je viens juste de la découvrir, à l’instant, en tutoyant mon pote YouTube.

« Le pied de cochon » est le premier établissement à proposer, dès son ouverture, en 1947, un service continu 24h/24, 7 jours/7.

Les spécialités de la maison telles que le Pied de cochon farci façon Périgourdine, la tentation Saint-Antoine ou encore la Double côte de cochon Ibaiama à partager, signée Eric Ospital. Bien sur il y a la possibilité, comme dans toutes les vraies brasseries, de se régaler d’un plateau de fruit de mer (dont les huitre du célèbre ostréiculteur, au Cap-Ferret dans le Bassin d’Arcachon : Joël Dupuch).

Pour vous faire rêver, et baver, la vidéo qui m’a permis de découvrir cette perle :


Au Pied de Cochon : au cœur d'une brasserie mythique de Paris

 

Références :
 - Site : Au pied de cochon

 - Tripadvisor

Mes articles cochons :
- Pieds de cochon panés au four façon Docteur Sangsue : un plat de brasserie  

- Oreilles de cochon en court bouillon façon Dr Sangsue

 - Queues de cochons en court bouillon express à la cocotte minute façon Docteur Sangsue

30/11/2021

Mon nouvel achat : La cuisine bordelaise

 

 

Mon dernier achat : un livre de cuisine :

La cuisine bordelaise

Un livre de poche broché de 128 pages dans la collection Éditons Sud-Ouest - Auteur François Martin - au prix de 2 €.

À l’image d’une ville rénovée, la cuisine bordelaise est avant tout une cuisine de produits du terroir aux accents très actuels. Les huîtres, la lamproie à la bordelaise, l’entrecôte aux sarments et plus récemment le cannelé ne peuvent à eux seuls résumer la diversité de cette cuisine. La terre girondine et ses eaux – de l’estuaire et du Bassin d’Arcachon – produisent bien d’autres trésors qui constituent les fondements de l’art gastronomique bordelais !

Biographie de l’auteur :

François Martin, maître de chai à Bordeaux et dégustateur en vins, voue une véritable passion à la cuisine bordelaise et nous offre ici des recettes simples, variées et contemporaines, valorisant les produits de la région. Il est l'auteur de Savoir déguster le vin et du Goût du champagne (éditions Féret).

Une recette de ce livre :

Entrecôte Bordelaise

Pour 6 personnes
 - 2 entrecôtes de bœuf de 600g
 - 3 échalotes grises
 - 25 g de beurre+ -120 g de moelle de bœuf
 - 20 cl de vin rouge de garde
 - 10 cl d’eau chaude
 - 1 cube de bouillon de bœuf
 - 1 c. à soupe de farine
 - 1 branche de thym
 - sel, poivre noir

Sauce :
Faire dorer les échalotes émincées dans une poêle en fonte préalablement beurrée. Les fariner et mélanger à l’aide d’une spatule en bois. Verser le vin puis le bouillon cube dilué dans un demi verre d’eau chaude et ajouter le thym. Saler et poivrer. Faire réduire de moitié 10 min. Ajouter la moelle, coupée en petits dés, à feux doux pendant 5 min.

Viande :
Penser à sortir la viande du réfrigérateur 1 h avant cuisson. Elle doit être saisie de chaque côté. Ca cuisson est dite « saignante » lorsque le jus apparaît en surface, du côté déjà braisé. Avant, elle est « bleue », après elle sera « à point ». Saler et poivrer. Couvrir la viande quelques instants et servir. Servir la sauce à part.

Braises :
Il est recommandé d’allumer le feu sous les sarments 20 min. avant la c uisson à l’aide d’un simple papier et d’une allumette.

Variante :
On peut, aussi, servir ce plat, typiquement girondin, simplement parsemé d’échalote ciselée crues ou légèrement saisies au beurre.

Accord mets/vin :
Si la plus part des vins rouges de Bordeaux conviennent à ce mets, on peut, cependant, recommander les grandes appellations communales du Médoc telles que Margaux, Saint-Julien, Pauillac ou Saint-Estèphe.


Recette : entrecôte à la bordelaise - Météo à la carte - Emission FR3


Cours de cuisine: Sauce bordelaise

 

Nota Bene : Deux remarques. D’abord, concernant les braises, la cuisson se fait avec les infrarouges, si les sarments de vignes c’est top, le charbon de bois fera parfaitement l’affaire. Concernant le vin, mes préférences vont sur un Médoc voire un Haut-Médoc.

Références :
 - « Entrecôte Bordelaise aux échalotes et sauce marchand façon Docteur Sangsue ».

 - « Cours de cuisine the fabcook ».

26/11/2021

Hôtel Oriente à Saragosse

Crédit Photo – Archives Personnelles (Double clic gauche pour agrandir)


Pendant notre séjour à Saragosse nous avons séjourné à l’hôtel Oriente au 11-13 Calle del Coso.

Il est particulièrement bien situé car, en face d’une station de tram, dans le centre de Saragosse et à portée de fusil de la Plaza del Pilar et de la Calle Alfonso I.

23/11/2021

Steet art - « Les voiles »


Crédit Photo – Archives Personnelles (Double clic gauche pour agrandir)


J’ai pris la photographie de ce street art graffé sur le mur d’une rue lors de mon dernier séjour à Rochefort sur Mer pour les vacances de la Toussaint. Le poème est de Lamartine, son titre « Les voiles ».

« Les voiles » est un poème composé de cinq quatrains d’alexandrins à rimes croisées. Il a été écrit par Alphonse de Lamartine en 1844, alors qu’il se trouvait à Ischia, une île de la Méditerranée. Il n’a pas été publié par Lamartine lui-même : le public l'a découvert dans une publication posthume des œuvres du poète, en 1873.

Les voiles

Quand j'étais jeune et fier et que j'ouvrais mes ailes, 
Les ailes de mon âme à tous les vents des mers, 
Les voiles emportaient ma pensée avec elles, 
Et mes rêves flottaient sur tous les flots amers.

Je voyais dans ce vague où l'horizon se noie 
Surgir tout verdoyants de pampre et de jasmin 
Des continents de vie et des îles de joie 
Où la gloire et l'amour m'appelaient de la main…


Alphonse de LAMARTINE (1790 – 1869)

 

Nota Bene : Il est à remarquer que ce tag a été graffé sur des feuilles du journal Sud-Ouest de Charente-Maritime préalablement collées sur le mur.

Référence :
 - Les voiles

22/11/2021

Canfranc

La gare de Canfranc


Sur le chemin du retour de Saragosse, nous nous sommes arrêtés à Canfranc pour acheter du Ricard et du Porto détaxés, pas de bons Whisky.

La petite histoire de la ligne Pau Saragosse.

La gare de Canfranc en voie de restauration.

20/11/2021

Le tram de Saragosse

Crédit Photo Archives Personnelles – (Double clic gauche pour agrandir)


J’ai pris cette photo devant l’entrée de l’hôtel Oriente où j’ai résidé le temps de mon séjour à Saragosse.

L'alimentation du "Tranvía de Zaragoza" se fait par ligne aérienne mais entre la Plaza de Paraiso et Murallas, dans le centre historique de la ville, l'alimentation est assurée par batteries d'accumulateurs leur charge étant effectuée lors du freinage des rames par récupération du courant et par connexion au réseau électrique lors des arrêts.

18/11/2021

Farmacia del Pilar en Zaragoza

Crédit Photo – Archives Personnelles (Double clic gauche pour agrandir)


Cette pharmacie vieillotte est située au 40 Calle Alfonso I, rue dont je parle dans mon article "Calle Alfonso I".

Mon dieu, qu’est ce que j’ai pu, en prescrire de la Lysopaïne (Lizipaina) du temps où c’était remboursé !

Il faut bien dire que sucer un bonbon est efficace dans le mal de gorge. Mais...

Si la majorité des angines sont virales, il ne faut pas passer à côté d'une angine bactérienne à Streptocoque β-hémolytique du groupe A (SGA) (risque de RAA* avec une possible atteinte des valves cardiaque) ce qui nécessite un traitement antibiotique (amoxicilline).

Pour cela, outre la clinique (fièvre >38° C, ganglions, augmentation des amygdales) le médecin dispose d’un test rapide : le TROD angine, mais je me pose, quand même, la question de la fiabilité de ce test.


Publicité 2018 - Sanofi - Lysopaïne

 

*Aphorisme médical bien connu des médecins : "Le streptocoque lèche les articulations mais mords le cœur".

16/11/2021

La Casa de Santiago Ramón y Cajal en Zaragoza

Crédit Photo – Archives Personnelles (Double clic gauche pour agrandir)


Lors de mon séjour à Saragosse, alors que j’étais dans la file d’attente pour rentrer dans la Chocolatería Lalmolda cf mon atricle du 28/10/2021 - « La Chocolatería Lalmolda à Saragosse », je remarquais une plaque, celle de ma photo.

J’y appris que Santiago Ramón y Cajal à vécu à Saragosse au numéro 13 de la calle Méndez Núñez.

Santiago Ramón y Cajal (1852 à Petilla de Aragón - 17 octobre 1934 à Madrid,) est un histologiste et neuroscientifique espagnol, colauréat du prix Nobel de physiologie ou médecine en 1906 avec Camillo Golgi.

En utilisant, pour l'étude des cellules nerveuses, la technique de coloration de Golgi, il mit en évidence que les neurones étaient des entités cellulaires séparées par de fins espaces (que Sherrington nommera « synapses »), et non les fibres d'un réseau ininterrompu. Il est considéré comme l'un des pères des neurosciences.

Ramon y Cajal devait être un enfant HPI et hyperactif (TDAH) en effet, c’était un enfant curieux et à l’esprit vif, fasciné par les phénomènes de la nature. Parmi les traits de sa personnalité, on peut citer la gêne que lui supposaient les relations sociales et les rapports cordiaux avec les adultes, en outre, comme il devait s’ennuyer à l'école, il avait un très mauvais comportement. Cajal a dû être transféré de nombreuses écoles parce que les enseignants ne pouvaient pas le contrôler. Il a été arrêté à l'âge de 11 ans après avoir détruit la porte de la cour d'un voisin avec un canon qu'il a fabriqué. C’est pour cela qu’il il fit un apprentissage d'abord de coiffeur, puis de cordonnier.

Cajal voulait devenir peintre, mais son père le força en lui faisant étudier la médecine. 

Pour la petite histoire Ramon y Cajal à fut un pionnier du culturisme en Espagne.

Santiago Ramon y Cajal culturiste

Une vidéo où l’on apprend la passion de Cajal pour la photographie. Cela semble logique pour quelqu'un qui aime la peinture.

Une autre vidéo sur Golgi et Cajal.

 

Références :
 - « Casa de Santiago Ramón y Cajal »
 - « Santiago Ramón y Cajal »
 - « Ramón y Cajal, pionero del culturismo español »
 - « Le fondateur de Neuroscience voulait être un artiste, pas un médecin »

 - « Una historia de Santiago Ramón y Cajal, un niño hiperactivo »

13/11/2021

Éoliennes en route vers Saragosse

Crédit Photo – Archives Personnelles (Double clic gauche pour agrandir)


Sur l’autoroute, en allant vers Saragosse, j’ai été frappé par le nombre d’éoliennes.

 

Référence :

 - Énergie éolienne en Espagne

 - Énergie éolienne à Saragosse

12/11/2021

La Pasteleria Fantoba à Saragosse

Crédit Photo - Archives Personnelles (Double clic gauche pour agrandir)

Crédit Photo - Archives Personnelles (Double clic gauche pour agrandir)


C’est à la pasteleria Fantoba que l’on trouve les meilleurs Fruits confits et Frutas de Aragon (Fruits confits enrobés de chocolat) de Saragosse et bien d’autres...

Un cadre qui n’a pas changé depuis 1856.

 

Site : Fantoba