Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/06/2015

Les pistes cyclables de Lacanau Océan, leur histoire, les lignes du Decauville et les chemins des muletiers

Crédit Photo : Lacanau Ocean.com



Quand j’avais sept ans, Je faisais, avec mon père, de longues ballades en foret, dans la Foret Domaniale de Lacanau, en rayonnant aux alentours de Lacanau Océan.

C’était, muni d’une carte d’état major dont le verso était, lui aussi, occupé par une carte différente rayée par de gros CANCELLED en diagonales (on manquait de papier dans l'après guerre) et d’une boussole marine, que nous partions à l’aventure.

Nous croisions et marchions sur d’étroites pistes cyclables en béton à l’ombre des pins, Il nous arrivait parfois, aussi, de traverser de larges pare-feux fatigants à franchir car larges et tout en sable pour éviter la propagation des incendies, quand nous marchions en plein soleil c’était une rude épreuve pour moi, jeune gamin. Heureusement, prévoyant, mon père était toujours muni d’une une gourde d’eau fraiche bien salvatrice.

Parfois, nous tombions sur des petites maisonnettes ou se pouvaient se réfugier les résiniers.

Une fois nous arrivâmes en pleine canicule sur un endroit désertique où tous les pins avaient été coupés. C’était normal, c'est ce que l'on appelle la coupe rase. Quant les pins atteignent une certaine maturité, ceux-ci sont coupés pour exploiter leur bois, puis dans un deuxième temps de permettre un reboisement.

Dans le lointain, on distinguait bien une piste cyclable avec, à ses côté, un essieu de train.

Mon père parla de Decauville sans entrer dans les d’étais, car il regardait la carte pour savoir où s’enfoncer dans la foret.

Je n’insistais pas dans mon questionnement.

Ce nom me fascinait.

Ce n’est plus tard que, grâce à Internet, je découvris qu’un Decauville est un train avec des rails d’écartement étroit servant dans l’exploitation d’une production locale, par exemple. La résine en l’occurrence.

Il me devenait donc évident de conclure que :

Les pistes cyclables de Lacanau Océan ont été construites sur les lignes du Decauville qui à l'époque ne servait qu'à transporter la résine obtenue par la technique du gemmage.

Tout au moins pour les grands axes, pour les autres, les chemins des muletiers, et, enfin, les pistes en crépins tassés (patois Landais désignant l'aiguille de pin) réservés aux résiniers.

D'ailleurs, une fois, à l'intersection de deux pistes cyclables, nous découvrîmes un fût en zinc tout taché de résine.

Que de souvenirs d’enfance sur ce simple mot !

Que de souvenirs d’enfances qui me ramènent à mon père et à ces aventures fabuleuses.

Mon histoire des pistes cyclables de Lacanau Océan vient du fait, qu'un jour, je recherchais, allez donc savoir pourquoi, ce mot, Decauville, sur le NET .


Decauville 1910

 

A lire aussi :

Souvenirs d'enfance canaulaise.

La naissance du surf à Lacanau-Océan.

Le pont du canal de Lacanau.

Site "Patrimoine du Médoc" - Voir l'article sur Lacanau.

Commentaires

J'adore les randonnées en forêt avec mes loulous! La croisé avec les vélo est parfois un peu "wuf Wuf" - et je trouve dommage que les cyclistes ne sonnent point lorsqu'ils arrivent par derrière (la où on n'a point de yeux).

Je regrette na point pouvoir faire mes tours avec mes deux ensemble et devoir en faire un avec chacune. Mais bon, quand un labrador tire de tout ses forces.... alors quand il sont en duet.... Ce matin, au total 15 kms. Comme dit le slogan: bougez pour votre santé!

Bonne soirée

Écrit par : Chantal | 08/06/2015

@ Chantal - Dans l'ordre de priorité le piéton, le cycliste, automobiliste.

En droit on appelle cela non maitrise du véhicule.

Dans Grandville les vélos roulent sur les trottoirs. C'est infernal au risque de rentrer un piéton par derrière.

Dans la très grande majorité des cas, le cycliste se croit tout permis.

Voilà où nous mène la pseudo écologie.

Écrit par : Dr Sangsue | 09/06/2015

rentrer un piéton par derrière ? je ne te fréquente plus et je n'irai pas aux champignons avec toi....heureusement que je te sais hétéro...bi?

Écrit par : alain | 09/06/2015

@Alain, suffit de ne jamais lui tourner le dos ...

Et pour l'ordre de priorité, tu fous un camion au milieu de tout ça et tu vas voir qui va l'avoir la priorité tiens !

Écrit par : Artemis | 09/06/2015

@ alain & Artemis - je savais bien que...

Écrit par : Dr Sangsue | 10/06/2015

Ah que quoi ?

Écrit par : Artemis | 10/06/2015

Ben vi on peut pas s'en empêcher et ça aurait pu être pire

Écrit par : alain | 10/06/2015

@ alain - Le Petit Larousse dit que ,entre autre, le fondement est une"Raison solide qui appuie la réalité de quelque chose"

Écrit par : Dr Sangsue | 11/06/2015

ouais faut pas qu'une réalité solide s'appuie sur le fondement en raison de quelque chose...bref tu as défini le cul sur la chaise
tu savais qu'en disant ça tu provoquais et tu l'as fait sciemment ; ça s'appelle de la préméditation et j'attends la réaction d' Art métis :-))

Écrit par : alain | 11/06/2015

m'enfin quand je pense qu'on est parti des pistes cyclables....à moins que ça soit une chaude piste (m'excuse le ferai plus)
les chemins propices mènent à La Chaux de Fonds (contrepèterie suisse)

Écrit par : alain | 11/06/2015

Chaud devant ! (et manifestement derrière aussi ...)
Pas facile d'être à la hauteur, quand bien même je ne suis pas naine.

En plus, mon PC est en carafe ...
https://www.youtube.com/watch?v=RXEGevhCOqQ

Écrit par : Artemis | 11/06/2015

Le PC en carafe c'est pratique pour l'été à l'apéro

Écrit par : alain | 12/06/2015

Oh lala! Les pistes se brouillent et s'embrouillent....

Écrit par : Chantal | 12/06/2015

ouais, tu overclockes ton processeur et tu branches le tout sur un moteur de congélateur.
Du coup, ça ne rame plus et t'as des glaçons.

Écrit par : Artemis | 12/06/2015

Bonne replqiue gente Dame Artémis!

Bonne soirèe à tous

ÜS hors sujet: avez-vous entendu qu'il existe des forêts cimétieres?

Écrit par : Chantal | 12/06/2015

Les commentaires sont fermés.