Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/04/2018

Infarctus et covoiturage

Il n'y a pas si longtemps de cela, un de mes meilleurs amis a fait un infarctus du myocarde.

Il a ressenti, chez lui, une douleur thoracique intense, en barre, irradiant vers le bras gauche. Bref un tableau clinique typique d'un infarctus du myocarde.

Pourtant, sur le coup, sidéré par l'émotion, il ne se posa pas la question de savoir ce qu'il pouvait bien lui arriver.

Sur ses entrefaites, sa femme rentre à la maison. Devant sa souffrance, elle appelle, tout naturellement, le SAMU.

Celui-ci lui envoi un médecin d'SOS Médecins.

Devant ce patient, il lui dit d'aller à l'hôpital cardiologique de la Grande Ville.

C'est tout.

Il n'appelle même pas les pompiers, ni même, au pire, une ambulance.

Voila donc sa femme qui l'amène au cardiologique.

Arrivé sur les lieu, l'interne le "dispute" d'avoir été conduit de cette façon là.

Un covoiturage pathétique.

10/04/2018

Une côte de bœuf à 10 € le kilo ! Deuxième version d'un article perdu, par erreur de sauvegarde, sous Lubuntu

Superbe côte de bœuf bien persillée

 

Cet article, je l'avais rédigé, au départ, sur mon Système d'exploitation Linux, la distribution Lubuntu.

Or, à l'époque, ne sachant pas sauvegarder sur Lubuntu (pour mon installation de Lubuntu, reportez vous à mon article : "Installation de Lubuntu 17.10.1 à la place d'Ubuntu sur le vieil ordi du Docteur Sangsue"), ce qui devait arriver arriva, Je perdis instantanément mon article rédigé avec toute mon attention.

Depuis, j'ai enfin compris comment sauvegarder, mais c'était trop tard pour cet article.

Je vais donc vous livrer une nouvelle version de cet article.

Dernièrement, dans un Hypermarché, mon regard fut attiré par une très belle côte de bœuf bien persillée à... 10 € le Kilo.

Un prix fabuleux quand on sait le prix d'un tel morceaux qui atteint allègrement les... 28 € le Kilo.

Il faut que vous sachiez qu'une viande persillée est une viande qui contient des "grains" de matière grasse qui se caractérise par de petites inclusions de points blanc.

Pourquoi un tel prix ?

Certainement parce que la côte était trop persillée.

Cela m'était déjà arrivé de trouver, en Hyper marchés, des côtes de bœuf à un tel prix.

Et leur qualité gustatives furent sublissimes.

Je l'achetait donc illico.

Naturellement, grillée au barbecue, comme d'ab, le résultat ne me déçus pas.

07/04/2018

Recevoir des SMS de Snapchat sans l'avoir demandé

 


Dernièrement, sur mon Windows phone, à cinq minutes d'intervalle, je reçois deux SMS laconiques :"Code Snapshat : xxxxxx. Bons Snaps ! Puis, au deuxième SMS, mon téléphone sonne.


Je tape alors sur Google les mots clé "je reçois des sms de snapchat".

Je tombais, alors, sur l'article suivant :

"Je reçois des SMS avec un code Snapchat sans l'avoir demandé".

Pile poil ce que je demandais.

La réponse est la suivante, je cite : "Oui, malheureusement, il arrive par moments que des gens se trompent de numéro de téléphone".

 

P. S/ : Snapchat est une application gratuite de partage de photos et de vidéos disponible sur plateformes mobiles iOS et Android de la société Snap Inc. (Wikipedia).

05/04/2018

La branche


La Branche - Photographie archive personnelle (cliquer sur l'image pour l'agrandir)


Haut de l'arbre - Photographie archives personnelles (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

 


En préambule, je vais citer la première phrase d'un de mes anciens articles :

"Avec ma moitié, nous avons eu l'opportunité de faire construire une maison secondaire en vue de location saisonnière en prévision de la retraite, eh oui, le temps passe vite !".

A l'époque, nous avions eu "quelques" soucis de construction concertant cette bâtisse.

Si le cœur vous en dit, je vous propose de lire les différents épisodes rocambolesques tous plus incroyables les uns des autres.

 

Or, tout dernièrement, en allant nous y retirer pour le pont Pascal, nous eûmes la peur de notre vie.

Une grosse branche était tombée tout prêt de la maison. Elle était tombée d'un pin jouxtant la maison.

En fait c'était une des deux branches au faîte du pin qui s'était cassée net décimant, en partie, celui là.

C'était des suite d'une énorme tempête.

C'est bien la première fois que je vois cela depuis que je viens dans cette région là.

La tempête a du être particulièrement violente.

Le réchauffement climatique n'est, hélas, pas un leurre.

Il s'en est fallu de peu qu'elle tombe sur la maison, ce qui aurait occasionné d'énormes dégâts.

Une chance énorme !

04/04/2018

La source Saint Hubert

La source Saint Hubert

 

Quand j'étais gamin, je passai toute mes vacances dans une station balnéaire très connue maintenant. Elle est très connue pour son spot de surf.

C'était une station balnéaire familiale totalement inconnue à l'époque.

Pour alimenter en eau la station, il y avait, sur un point haut de la ville, un château d'eau. Ce château d'eau était situé près de la maison de mes vacances.

L'eau du château d'eau était rempli par une source d'eau ferrugineuse car le sol était riche en alios* (concrétion de sable et de fer). Cette source, appelée source Saint Hubert**, était pompée tout les jours pour remplir le château d'eau.

Tous le soirs, un monsieur venait déclencher cette pompe.

Pour cela, il y avait tout un rituel. Tout les soir, ce monsieur venait prendre un copieux apéritif festif chez un voisin, lui aussi en vacances, puis il allait déclencher la pompe qui marchait toute la nuit. Tous les matin, il venait l'arrêter.

Pour accéder à cette source, il y avait un petit chemin d'aiguilles de pin tassées qui serpentait, entre les pins, vers une cabane qui protégeait la machine.

J'adorai, avec mon ami d'enfance, emprunter ce sentier qui, chez nous, suscitait à chaque fois, par cette balade dans les pins, un léger sentiment d'aventure.

Depuis déjà bien longtemps, l’abri qui protégeait la pompe a été détruit et le château d'eau abattu, mais le chemin persiste.

Je l'ai pris récemment.

L'eau ferrugineuse - Bourvil

 

*Alios.

**Saint Hubert est, entre autre, le saint des forestiers.



29/03/2018

Un peu de culture ne nuit pas

Maquignon


Pas plus tard que ce matin, j’ai été chez une dentiste.

alain vous confirmera l’intérêt indispensable de ce corps de métier.

J’en ai pris une près de chez moi.

En effet, j’avais été chez une de ses consœur recommandée par l’orthodontiste de ma fille.

Que de corps de métier dans le dentaire me direz-vous.

La vie est ainsi faite.

J’ai abandonné la première car elle était loin, ce n’était pas pratique du tout

D’autant plus que c’était un cheval. Vous comprendrez le sel que vous réserve ce mot de cheval plus loin dans mon article.

J’y allais pour me faire faire une gouttière car, figurez vous, je suis bruxomane : je grince des dents la nuit et pour me faire poser une résine sur une dent plus usée que les autres et sensible à la mastication.

Lors de la consultation elle me confirma que ma bruxomanie était la cause de l’usure prématurée de mes dents et que j’avais raison de me faire réaliser cette gouttière pour ralentir l’usure accélérée de mes dents.

Je lui racontait que l’usure de mes dents me faisait paraître plus vieux que mon âge.

"Pourquoi ?" me demandât elle.

Je lui rétorquai qu'autrefois, les maquignons datataint l’âge des chevaux en regardant l’usure de leurs dents.

"Ah bon, je ne savais pas".

Je ne lui en veux pas car je la sent compétente, elle explique remarquablement bien et répond à toute mes question (ce que je faisait systématiquement dans mon exercice professionnel). Et en plus elle est gentille.

Cependant, un peu de culture ne nuit pas.

Bourvil - A DADA (1958)*

*tiré du film Sérénade au Texas.

26/03/2018

Jean Rondeau

 
J'ai découvert jean Rondeau par accident en accompagnant ma fille à la bibliothèque.

La première des chose qu'elle fait, quand elle y arrive, c'est de se diriger, en parfaite gameuse, vers une salle où il y a un grand écran pour jouer aux jeux vidéos.

Or, la dernière fois, intrigué par des ordinateurs, je demandais si je pouvais m'en servir.

Il me fut répondu que l'on pouvait surfer sur le net moyennant un login et un mot de passe et en présentant ma carte de bibliothèque.

C'est ainsi qu'en surfant sur YouTube, je tombais sur un claveciniste virtuose Français, Jean Rondeau.

Jean Rondeau a fait ses études au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris. Il fut l'élève de Blandine Verlet pendant plus de dix ans.

Il découvrit le clavecin en entendant une interprétation sur cet instrument à la radio alors qu'il avait cinq ans.

Il dépoussière le clavecin et le remet cet instrument au goût du jour avec ses cheveux au vent et sa barbe virile il donne à la musique une image décontractée.

Bref un claveciniste simple loin de l'image de l'interprète traditionnel guindé. Il rend attractif la musique ancienne.

Il n'hésite pas, lors d'enregistrements qui font l'objet de clips sur YouTube, à jouer dans un hangar devant un cyclomoteur, ou comme dans la vidéo ci-dessous, pied nu. Lors d'un interview il confia qu'il joua pied nu car "il faisait chaud".


Référence : Jean Rondeau


Jean Rondeau - Jean-Philippe Rameau - Les Sauvages

Le passage secret

 

Quand j'étais gamin, mon père m'amenait dans une ruelle assez longue taillée dans la pierre entre plusieurs maison. Un petit caniveaux, sur le côté, permettait à l'eau de s'évacuer.

Un endroit magique, surprenant étonnant, de la grande ville.

Parfois, par temps chaud, une odeur rude me chatouillait les narines à tel point que je retenait ma respiration pour franchir le passage.

On se serait cru dans une ruelle à Venise.

Un jour, une étincelle jaillit dans mon cerveaux, et pensant à mon père, en passant près de cette ruelle, je dis à ma fille : "je vais t'emmener dans un passage secret, c'est mon père qui, à ton âge, me le fit découvrir".

C'était à mon tour de transmettre le flambeau pour cette ruelle magique.

Elle me demande maintenant, très souvent, en rentant, à la maison, quand on évite le tram bondé, de prendre ce passage secret.

C'est, pour moi, à chaque fois, un plaisir sans cesse renouvelé, d'emprunter, avec elle, ce passage secret.

Charles Trenet Le Jardin Extraordinaire (1957) - Live 1967

22/03/2018

Le chien des villes et le chien des champs

Je suis en colère tout les jour quand je me promène dans les rues de la Grandeville.

Je suis en colère, offusqué, en rage, quand je vois, régulièrement, tous les jour, des "tas canins", des, excusez ma vulgarité, des merdes de chiens. Il n'y a pas un jour sans en trouver une nouvelle. Ce qui fait que l'on peut voir l'évolution de la merde de chien. La toute fraiche parfois écrasée et l'ancienne séchée.

Une véritable histoire naturelle de l'évolution dans le temps de la merde de chien.

"On" dit qu'il faut ramasser la crotte de son chien dans une poche sinon "on" s'expose à une amende. Faut-il, encore, que le maître indélicat soit pris sur le fait. Or on à affaire à des maître anonymes de la merde de chien qui, sans vergogne, laissent leur chien, allègrement, sur les trottoirs, soulager leur boyaux.

Quand on adopte un chien, il faut en assumer la responsabilité pleine et entière et aller j'usqu'au bout de ses devoirs.

Si au moins ces maîtres indélicats apprenait le caniveaux à leur cher petit (ou gros) toutou. Non, c'est trop leur demander cet acte citoyen rattrapant, un peu, au moins, leur faute ignoble de ne pas les ramasser leur ignoble immondice.

Ainsi se fait la différence entre le chien des ville et le chien des champs.

Le chien des champs affolé par la saleté de la ville rentrant, illico, après une courte visite, rejoindre la propreté de sa belle campagne.

Cousin de campagne (1936) - Walt Disney

04/03/2018

Un an après !

 

 

 


Comme vous le savez, je mène, maintenant, la vie paisible et pleinement heureuse d'un retraire actif.

Cela fait un an que je profite des délices de cette nouvelle vie.

Eh bien dernièrement, il m'en est arrivé une bien bonne.

Tout récemment, dans ma boite à lettre ou je passe de temps en temps bien que j'ai fait un transfert d'adresse pour le courrier.

Voila t'il pas que je trouve une lettre d'une ex patiente me demandant les dossiers médicaux pour elle et son concubin. Si elle citait son nom, elle ne mentionnait pas le nom de sa moitié. Heureusement en cherchant bien dans un recoins de mon cerveau je trouvai, enfin, son nom.

Il faut dire que ces patients, je ne les voyait que tout les trente six du mois et pour leur faire faire leur bilan biologique... je vous dit pas.

Me faire ce coup là un an après.

Il faut le faire.

28/02/2018

Comment pallier le manque d'inspiration

Il est impossible de pouvoir écrire un article quand vient le manque d'inspiration, c'est une évidence.

Pour pallier à cela, j'ai mis au point une stratégie qui m'aide beaucoup.

Vous vous êtes, peut-être rendu compte qu'outre la gastronomie, une de mes passions est la photographie.

Il y a fort longtemps en lisant un article sur l'interview d'un grand photographe, celui-ci disait qu'il avait une méthode pour ne pas oublier un lieu de photographie quand il n'avait pas son appareil photo, c'était de porter toujours sur sui un calepin sur lequel il notait tout.

Tiré de cette idée, ma stratégie est tout simplement la suivante : écrire de suite pour ne pas l'oublier et noter, quand je le peux une idée, quand celle-ci me passe par la tête.

Pas plus tard qui hier, j'ai, par flemme, oublié d'applique cette méthode, et bien sûr, l'article s'envola.

Cela m'arrive, hélas assez souvent.

Encore un de ces articles que vous ne lirez pas.


Jeanne Moreau - J’ai la mémoire qui flanche (1963)

21/02/2018

Sourde, muette et... aveugle

L'autre jour, en revenant du conservatoire de Région, avec ma fille, Je me retrouvais, dans le tram avec deux personnes sourdes et muettes (cela va de pair ; les sourds n'ayant pas le retour son, sont "muette", enfin ils ont beaucoup de mal à se faire entendre avec les sons qu'ils émettent. C'est pour cela qu'a été inventé le langage des signes par l'abbé de l'Epée.

Non seulement ils communiquaient dans leur langues, mais l'un montrait à l'autre une vidéo sur son Smartphone.

Cette scène peu commune me fit songer à deux patient que je recevait en consultation. L'un était sourd muet. L'autre aussi. Cela est courant chez les sourds et muet, car, se rencontrant dans leurs écoles, ils se marient entre eux, d'autant qu'il ont le même handicap.

Jusque là rien tout cela est tout à fait normal si ce n'ait que madame, outre sa surdi-mutité était... aveugle.

Elle était atteint d'un syndrome d'Usher.

Ils donnèrent lieu a un enfant qui n'était atteint d'aucune pathologie en dépit de la maladie de cette pathologie.

Ils communiquaient entre eux avec un langage un peu particulier, lui lui écrivant dans la main.

Pour communiquer avec eux, je passait par lui en écrivant sur un bout de papier. J'avais bien essayé Word, mais cela n'était pas pratique ca il fallait, à chaque fois, que je tourne l'écran car, je ne sais pas "taper à la machine". J'ai vite arrêté cette méthode pour en revenir a à l'ancienne.

Cela donnait une scène un peut surréaliste.

Or, il se trouve, qu'une fois, il me l'amène car il me dit, enfin il m écrit plus tôt, qu'elle est très fatiguée.

Ne pouvant que défilement causer avec elle pour avoir de plus autre renseignements séméologiques, je me retrouvait dans le cas de la Médecine vétérinaire. Excuser moi mes termes, mais on peut dire qu'il était dans le rôle du maître et qu'il amenait son animal de compagnie car il se trouvait malade.

Je décidait donc de débroussailler le terrain, remarquez je l'aurait fait quand même, un bilan biologique assez poussé.

Le résultat fut sans appel, elle avait une anémie du feu de dieu.

Comme elle était en péri ménopause, je lui demandais si elle n'avait pas des règles abondantes. Il me confirma ça de suite. Pourquoi ne me l'avait il pas dit cela plus tôt !

Après lui avoir donné un traitement avec du fer, vu l'abondance de ses perte, je l'adressait à un gynécologue.

Celui-ci eut bien de la chance d'avoir diagnostic tout cuit qui lui était fourni par la lecture de ma lettre.

C'est ce que nous appelons, entre nous, une histoire de chasse.

En l'occurrence, dans ce cas, c'est à la pêche qu'il m'a fallu aller aux renseignements.

19/02/2018

L'avant ski

Comme vous le savez, mes dernières vacances se sont passées à la montagne confer mon article précédant. C'était, entre autre, pour continuer les leçons de ski de l'année dernières pour ma fille.

Or, en revenant de la station, celle ci-nous demanda pourquoi on appelait les chaussures des après ski.

Nous de lui expliquer pourquoi, que ce sont, tout simplement, des chaussures que l'on met après avoir skier.

Et elle de nous répondre : "Oui, mais avant le ski, on devrait les appeler des avant ski".

Imparable logique.

03/02/2018

La cuisine Bordelaise n’existe pas

Le pont de pierre à Bordeaux

 

Sous son aspect provocateur , je vais essayer de vous démontrer le bien fondé du titre de cet article.

Si la cuisine Bordelaise n’existe pas stricto-sensu, cela vient du fait qu’elle est importée de plusieurs cuisine régionales limitrophes que sont :

- La cuisine Landaise
- La cuisine Périgourdine
- La cuisine Basquaise

Pour explique cela, j’ai une théorie qui vaut ce qu’elle vaut.

Il fut un temps, pour des problème d’économie locale, les jeunes filles de ces régions, furent obligées de monter à Bordeaux, la capitale du Sud-ouest.

Elles importèrent, alors, avec elles, la cuisine de leur région, leur cuisine ancestrale.

C’est de ce savant mélange qu’est née la cuisine Bordelaise.

Petite démonstration :

Une cuisine est très connue et réalisée à Bordeaux, depuis les années soixante, celle des pays d’Afrique du nord : la cuisine de l’Algérie et du Maroc.

En effet, à cette époque, suite à l’abandon des colonies Française en Algérie et au Maroc, les «pieds noirs» comme il furent surnommés, ont été obligés de s’expatrier en France en abandonnant tout, sauf leur culture.

Ainsi, fut importée la cuisine de ces pays : le cuisine «Pied noir».

C’est pour cela que le couscous fit un malheur à Bordeaux,

Je pense, ainsi, vous avoir convaincu du bien fondé du titre de mon article.

P. S. : A sa décharge, on peut, cependant, lui reconnaître, quand même, l'entrecôte à la Bordelaise, l'alose (dont la pêche est interdite), mais, surtout, la lamproie à la Bordelaise.


Lamproies à la bordelaise - Les carnets de Julie

30/01/2018

Poulet basquaise à la cocotte minute façon Docteur Sangsue

 
Pour quatre personnes :

- 4 cuisses de poulet
- 6 tomates
- 1 oignon
- 1 poivron rouge
- 1 poivron jaune
- 1 gousse d'ail
- Quelque brins de persil (facultatif)
- 1 bouquet garni
- Piment d'Espelette
- Graisse de canard ou, à défaut, huile d'olive


Préparation :
Coupez l'oignon en lamelles.

Coupez les tomates en morceaux.

Coupez les poivrons en deux et enlevez la partie centrale. Enlevez bien tout les pépins puis coupez les en dés.

Dans la cocotte minute, faites dorer les cuisses de poulet dans un peu d'huile d'olive en salant et poivrant chaque face.

Réservez

Enlevez l'excédent de graisse (laissez en suffisamment pour blondir les oignons).

Faîtes blondir les oignons

Rajoutez les tomates et les poivrons coupés en dés.

Rajoutez le bouquet garni, le persil, l'ail écrasé et 1/2 cuillère à café de piment d'Espelette.

Faites comploter les tomates en remuant régulièrement.

Faites réduire la préparation.

Rajoutez les cuisses de poulet côté peau vers le dessus.

Cuisson :

Fermez la cocotte minute et laissez cuire 10 mn après rotation de la soupape.

 

Accompagnement :
Pour le légume : De façon authentique, autrefois, au Pays Basque ce ne pouvait être que des pommes de terres bouillies ou sous la cendre, mais, maintenant, on peut utiliser, des pâtes fraiche ou du riz.

Pour le vin : Un Irouléguy.


Le championnat d'Irrintzina* à Urcuray

 

*L'Irrintzina est le cri des bergers basques imitant le hennissement du cheval. Ce cri festif, qui ponctue souvent les danses basques, sert à se signaler en montagne.

27/01/2018

Installation de Lubuntu 17.10.1 à la place d'Ubuntu sur le vieil ordi du Docteur Sangsue

 

En voulant récupérer mon vieux Pentium IV cadencé à 2,4 Mhz, je vous narrai, il y a peu, mon installation, sur ce lui-ci, d'Ubuntu 12. 04 LTS 32 bits cf mon article : "Installation d'Ubuntu par le Docteur sangsue".

Comme je vous le disais dans cet article, je me cite, "l'accès à mon blog rame. un peu, comme dans le bon vieux temps de la connexion en bas débit (RTC, le précurseur de l'ADSL), cela prenait du temps quand on chargeait des fichier de photos volumineux"

Il me vint, alors, à l'esprit de savoir s'il n'existait pas une version plus véloce que celle d'Ubuntu 12.04.

Après des recherches sur le Net, je tombais sur cet article : "Les meilleures distributions Linux ultra légères".

Dans cet article, mon choix se porta sur la distribution Lubuntu. Pourquoi ce choix ? En effet dans cet article, il était précisé, je cite: "Lubuntu est la plus connue des meilleures distributions Linux ultra légères".

Lubuntu est une version dérivée d'Ubuntu, plus légère, plus économe en ressources matérielles, et moins consommatrice en énergie.

Les exigences du système sont les suivantes : Lubuntu nécessite un processeur de type Pentium II cadencé à 800 Mhz. Le système requiert 5 Go d'espace disque environ. L'installation par le Live CD (graphique) exige 700 Mo de mémoire vive au minimum.

En résumé, le processeur doit être au minimum de 800 Mhz, la RAM de 700 Mo tout en sachant que l'espace disque occupé est de 5 Go.

Voici le lien pour télécharger la version francisée de Lubuntu 17.10.1. Pour un vieil ordi, il faut sélectionner la version 32 bit.


Lubuntu 16.04.1

N. B. : Je vous décris brièvement mon installation. En bas, j'ai installé, dans le salon, mon vieux Pentium IV appareillé d'un répéteur WiFi NETGEAR. Ce qui fait que j'ai un débit descendant de 10 Mbit/s.

Avec Lubuntu 17.10.1 32 bit Fr, j'ai retrouvé ma vélocité du temps de Windows Xp. A la différence, cependant, que j'ai un système d'exploitation récent avec l'avantage de ne pas être attaqué par des virus. Je surfe, actuellement, sans antivirus et ceci sans danger.

Si vous avez un vieux PC, vous savez ce qu'il vous reste à faire.

25/01/2018

La médecine d'aujourd'hui comparée à celle du Docteur Sangsue du temps de son exercice professionnel

 

Comme je suis à la retraite, il a bien fallu que me trouve, rapidement un Médecin Référent.

Sur les conseils d'un ami, j'allai voir en consultation ce Médecin là car, comme me l'avais dit, il prend de nouveaux patients.

Il était loin, très loin (il fallait faire, pour y aller, une correspondance entre deux tram, mais c'était pour la bonne cause.

Car il m'en fallait un Médecin Référent à tout prix.

Or, il se trouve qu'il y a quelques jours, je fus atteint d'une sinusite maxillaire gauche rebelle. Je téléphonais à un cabinet de groupe de deux femmes. Il me fut répondu : "aucun de ces Médecins ne prennent de nouveaux patients".

Je téléphonai donc, à un autre cabinet Médical, aussi, près de chez moi. Il était tenu, aussi, par une femme.

Il me fut répondu : "Je n'ai qu'un rendez-vous disponible que dans six jours".

Au bout de deux jours les écoulements furent moins verts mais étaient aussi épais, tout comme les crachats, excusez moi de cette précision peu ragoûtante.


Dans le temps, je donnai, dans les sinusite, un antibiotique plus un corticoïde, celui-ci à visée anti inflammatoire.

Comme j'avais sous la main, du BI-PROFENID*, un anti inflammatoire pur, je le pris.

Deux jours après j'étai guéri.

Etais-un bon Médecin dans le temps ?

Je téléphonai, donc, pour annuler le rendez-vous.

Bientôt, il n'y aura qu'une solution, à Grandville, aller au cabinet de consultation d'SOS Médecin. En effet, depuis déjà pas mal de temps, SOS Médecins au lieu d'assurer les visites ont ouvert un cabinet de consultation avec une flopée de Médecin.

Comme il est loin le temps ou j'avais des consultations tous les jours.

En temps que Médecin en fin de carrière, Je n'étai plus qu'un dinosaure.

Et maintenant, je suis terrassé par la nouvelle génération.

21/01/2018

Les moteurs de recherche alternatifs à Google

 


Il n'y a pas que Google dans la vie. D'autant plus que celui-ci n'aurait pas très bonne presse.

Il m'est arrivé, dernièrement, une triste expérience que je relate dans mon article "Sanction" où je narre la disparition de mon Blog dans Google. Il est vrai, que j'avais publié un article limite dans Hautetfort. A la suite de cela, j'ai, tout de suite, retiré cet article.

Lors de cette triste expérience, j'avais noté que dans un navigateur alternatif à Google, Qwant pour ne pas le citer, j'y figurai toujours.

Dans le Blog de Lise, j'ai trouvé à la page "Google, un danger ?" j'ai relevé la phrase suivante : "Je suis très réticente à utiliser les outils proposés par Google. En dehors de son moteur de recherche, je n’emploie ni gmail, ni Chrome, ni autre outil mis à notre disposition, gratuitement".

Pour connaître les moteurs de recherche alternatifs à Google, il suffit de taper, dans Google, ;-) les mots clés suivants : Navigateurs alternatifs à Google.

On tombe, entre autre, sur trois sites :(par fainéantise, je n'ai pris que les trois premiers).

- Presse-citron
- C net
- 1ere Position


Parmi ces navigateurs alternatifs, j'en ai sélectionné trois :
- Qwant : un navigateur français qui protège la vie privée
- DuckDuckGo : un navigateur qui permet de surfer de façon sécurisée
- Startpage : un navigateur qui permet d’interroger, anonymement, Google.


Si Google est certainement le plus puissant des navigateurs, cela vaut de coup de les essayer.

Surtout si l'on veux préserver sa vie privée.

20/01/2018

Gmail, Linux et confidentialité de Gmail

 

Dernièrement, j'ai voulu installer une adresse mail sur mon Ubuntu tout frais, Cf mon article : "Installation d'Ubuntu par le Docteur sangsue" .

je me heurtais à un échec.

En effet, il y a longtemps, j'avais créé un compte Gmail.

Je me dirigeais vers mon ordi sur lequel je n'avais pas installé Gmail (je l'avais fait pour l'autre). Lors de l'installation de Gmail sur Firefox, il me fut demandé si j'acceptais que Google puisse utiliser mes données de Thunderbird. Dans un premier temps, je refusais. Mais je ne pus installer ce compte. En désespoir de cause, je cliquais, malencontreusement, sur j'accepte.

Je pu alors avoir mon compte Gmail sur Firefox sur cet ordi.

Mais j'étais, quand même, un peu inquiet.

Je tapais, alors, sur Google, les mots clés "verifier gmail google confidentialité".

Je tombais, alors, sur un article d'archimag : "5 tests faciles pour voir tout ce que Google sait sur vous" qui révèle ce que Google sait de vous.

Cet article fait froid dans le dos.

Je ne sais comment, je tombais sur une page Google me montrait l'accès que j'avais accordé à Thunderbird. inutile de vous dire que je supprimais tout de suite cet accès.

Immédiatement, je supprimais le compte de messagerie Gmail de mes deux ordis. et je me jurai bien que je ne m'en servirai plus jamais.

19/01/2018

"Retour Des Hirondelles", Yvette Horner et Accordéon musette

Yvette Horner sur le Tour de France


L'Accordéon musette est un Instrument symbole du musette, célébré dans quantité de chansons, l'accordéon utilisé dans ce style se caractérise par des registres spécialement adaptés, dans lesquels les deux ou trois anches métalliques mises en vibration pour chaque note sont légèrement désaccordées. Cela permet d'émettre des harmoniques aigües donnant à l'instrument une sonorité perçante voire un peu criarde (le même principe est appliqué pour accorder un piano bastringue), qui imite approximativement le son des cornemuses et cabrettes d'autrefois, et qui a surtout l'avantage d'assurer une présence sonore bien supérieure, ce qui était essentiel pour se faire entendre dans le brouhaha des salles de bal au temps où il n'y avait pas de sonorisation. Source Wikipedia.

Yvette Horner obtient à 11 ans, le 1er prix de piano au conservatoire de Toulouse.

En 1948, elle est la première femme à remporter la Coupe du monde de l'accordéon. Le grand-prix international d'accordéon de Paris lui est attribué en 1950.

En 1950, elle reçoit, aussi, le grand prix du disque de l’académie Charles-Cros pour le Jardin secret d'Yvette Horne. En 1952, Calor, qui sponsorise le Tour de France, lui propose d'accompagner la course, ce qui lança sa carrière. Elle joue sur un podium, à l'arrivée de chaque étape. Coiffée d'un sombrero et juchée sur le toit d'une Citroën Traction Avant aux couleurs de la marque Suze, elle réitère les années suivantes, accompagnant au total onze Tours de France (de 1952 à 1963). Elle est également reine des Six Jours en 1954.

Yvette Horner - Retour des hirondelles


Références :

Yvette Horner

Accordéon musette