Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/12/2019

Les places dans la Grande Ville

 

Les places de stationnement, dans la Grande Ville, se réduisent comme peau de chagrin.

Tout les prétextes sont bons pour cela.

Outre, il y a assez longtemps, celui réservé aux voitures électrique. Maintenant, ce sont des espaces réservés aux deux roues.

Seules les trottinettes électrique, les scooters éclectiques et les vélos qui sont tous en location réservés par applis, sont parqués (ma hantise et ma rage)... Sur les trottoirs !

Maintenant, aussi, tout est bon pour rogner en diminuant sur les trottoirs au niveau des croisement de rues d'où la diminution des places de stationnement.

Sous prétexte d'écologie, depuis que la Grande Ville est classée au patrimoine mondial de l'UNESCO, les voitures sont des parias.

Je ne parle pas du parking payant qui est un véritable racket, sur les automobilistes. Dans la Grande Ville intra muros le stationnement est payant entre midi et deux et le... samedi.

Tout est fait pour dissuader d'utiliser, voire, d'avoir une voiture en milieu urbain. j'ai vendu, moi même, ma deuxième voiture car l'abonnement au stationnement payant (somme rondelette) n'est possible que pour une voiture (il faut reconnaître que, par chance, j'ai pris ma retraite et ce au bon moment).

Reste une seule solution : les garages

Encore une discrimination par l'argent.

Hélas, de nos jours, dans la Grande Ville, pour le stationnement, tout est bon pour la contravention.


Les Grosses Têtes - La contravention avec Sim et Francis Perrin

La voiture, dans le sketch, c'est une Isetta. Reportez vous à mon article : L'Isetta.

30/11/2019

Une rupture de stock pas commune

 

 

 

 

 

 

 

 

 

cette histoire abracadabrante est arrivé récemment chez un de mes proches.

Alors qu'il était bien équilibra par un bon vieux médicament, voila-t-il pas qu'il fut, brutalement en rupture de stock.

Atteint d'une pathologie chronique, il ne pouvait pas se passer de ce médicament. C'était dramatique !

Heureusement, il existait un médicament plus récent, donc plus cher, dans la même indication thérapeutique.

Le changement fut plutôt houleux nécessitant plusieurs ajustements thérapeutique aidé, en cela, par plusieurs dosages sanguins du médicament.

Puis, enfin, il fut équilibré.

Mais l'histoire ne s’arrêta pas là.

Trois mois plus tard, oui vous ne rêvez pas

Coup de fil de la pharmacie : "Le médicament est de nouveau sur le marché, je vous est mis en priorité voulez vous le reprendre" ?

Le patient, illico de répondre : "je vous remercie de m'avoir appelé, mais je ne peux pas, à nouveau vivre une tel épisode".

Je n'ai jamais vécu cela lors de mon exercice professionnel.

Un scandale !

Voici une vidéo qui explique de façon détaillée les causses d'une telle histoire.

Depuis plusieurs mois, un nombre inquiétant de médicaments connaît des ruptures de stock. En cause, le manque de disponibilité de certaines substances, souvent produites à l’étranger ou vendues en priorité à des pays pratiquant des prix plus élevés que la France. Le marché peut-il vraiment prendre en charge ce secteur de façon autorégulée ? Jacques Sapir reçoit Bruno Bonnemain, membre de l’Académie nationale de pharmacie. Une émission préparée avec Clément Ollivier.

29/11/2019

Black Friday

25/10/2019

Vacances de la Toussaint 2019

 

Mon Blog sera fermé jusqu'au dimanche 3 novembre.

Fêtes de la Toussaint oblige.

Pour ces vacances, je vais dans ma station balnéaire préférée. Elle est vide de tous ces touristes de l'été qui l'envahisse sauvagement.

En ces lieux redevenus calme et serein, on y fête Halloween. Une fête païenne importée, assez récemment, des États Unis. Mais, avant tout, c'est une occasion pour que les enfants s'amusent.

Déguisement oblige et cortège d'une ribambelle de gamins dans la ville rançonnant tous les commerçants pour la chasse aux bonbons : "un bonbon ou un sort", c'est toujours un régal de voir toute cette animation qu'hélas, on ne voit pas dans la Grande Ville si déshumanisée.

Sûr que ma fille va bien s'amuser.

 

09/09/2019

La grève des urgences hospitalières

 

Ce matin, sur BMF TV, Je suis tombé des nues en écoutant les infos.

Sur ce sujet brûlant qu'est Urgences Hospitalières, J’appris, avec stupéfaction, que 20% des patients allaient aux Urgences Hospitalières car ils ne pouvaient pas avoir de rendez-vous avec un Médecin Généraliste.

De mon temps, étant taillable et corvéable à merci, cela aurait été purement IMPENSABLE !

Merci les entreprise de secrétariats téléphonique et les sites Internet de prise de Rendez-vous.

Pour l'anecdote, quand j'étais en activité j'étais mon Médecin Référent. Une fois à la retraite, il a bien fallu que je trouve mon Médecin Référent.

Les choses se compliquaient.

La première Médecin Généraliste que je contactai m'envoya baladé, par son secrétariat, au motif qu'elle n'avait plus de place.

Le deuxième que je contactai, toujours par son secrétariat téléphonique, il me fut demandé mon âge.

Et l'on s'étonne que les Urgences Hospitalières soient saturées !

18/08/2019

Vacances Août 2019 - Deuxième tranche. Bis repetita placent*

 

Mon blog rouvrira, sauf imprévu, le 2 septembre.

Si vous aussi vous êtes en vacances, je vous souhaite un repos bien mérité.

adishatz.


Le couple en vacances : Les enfants by Promovacances

 

* Bis repetita placent.

28/07/2019

Johnny Clegg - 1953-2019

Johnny Clegg et Nelson Mandella


Jonathan Clegg, dit Johnny Clegg, alias le « zoulou blanc », né le 7 juin 1953 et mort, d'un cancer du pancréas, le 16 juillet 2019 à Johannesbourg en Afrique du Sud, est un auteur-compositeur-interprète sud-africain et un danseur de danses zouloues.

Les thèmes de ses chansons sont principalement axés sur la lutte contre l'apartheid en Afrique du Sud. Il fut l’inlassable défenseur de la culture africaine, notamment avec sa chanson la plus célèbre, Asimbonanga, qui rend hommage à Nelson Mandela, alors incarcéré depuis plus de vingt ans.


Source : Wikipédia.

04/07/2019

Vacances d'été 2019

 

Mon blog ferme...

Réouverture à partir du 22 juillet.


Les jolies colonies de vacances - Pierre Perret - 1966

12/06/2019

Lenteur d'ouverture de Blog avec l'hébergeur Hautetfort : Problème résolu par le Docteur Sangsue

Depuis trois jour mon Blog s'ouvrait très lentement.

Depuis trois jours mon compteur de visite et de localisation Géovisite s'il montrait toujours son nom n'affichait plus le globe terrestre.

Cette coïncidence me laissait penser que la cause était due à ce fichu Géovisite.

Je rentrai dans l'intimité anatomique de mon blog et supprimait Géovisite.

Et tout rentra dans l'ordre. Et même mon Blog s'ouvre plus vite qu'avant. Il s'ouvre, maintenant, comme vous pouvez le constater, à la vitesse d'un éclair.

Qu'elle explication fournir ?

Déjà sous Firefox Géovisite ne marchait plus depuis, déjà, pas mal de temps. L'explication en était toute simple, elle était due au plugin Flash Player.

Celui-ci, pour des raisons de sécurité, était désactivé sous Firefox.

De toute façon, Flash Player, après vingt ans de bon et loyaux services, est appelé à disparaître en 2020.

Flash Player qui est indispensable pour regarder des vidéos et consulter des contenus interactifs comme des jeux ou diaporamas, est, en dépit de ses mises à jour, régulièrement touché par de grosses failles de sécurité dont certaines ont permis le piratage des webcams et le vol de données personnelles.

Flash player sera remplacé par le HTML 5.

Quoi qu'il en soit, je suis coupé du monde et ne sais plus combien de lecteurs me suivent et d'où.

Déjà que mon Blog est moribond, je me sens, maintenant, totalement seul.

Help !

Adobe's Flash Player will officially be put to rest, in 2020

 

Référence : GENIOUS Interactive

19/12/2018

Guirlandes de Noël et individualisme

 

L'autre jour, en faisant ma ballade matinale pour garder la forme, je remarquai, en bordure du trottoir un arbre de Noël qui gênait le passage des piétons.

En guise de décoration de Noël on eut fait mieux.

Ce n'est point là qu'il aurait fallu l'installer mais sur la place dont je vous parlai dans mon article précédant : "La verrue".

Intrigué, je levai les yeux pensant trouver les trois guirlandes lumineuse surplombant la rue.

Que nenni, la municipalité n'avait pas juger utile de les installer.

L'esprit de Noël se perd.

Il n'y a plus trop l'effervescence d'antan aveg les devantures garnies des pantins animés.

Non, au lieu d'aller dans les magasins, les gens, de nos jours font leurs emplettes de Noël sur Internet.

Au lieu de se rencontrer dans des lieux festifs, de plus en plus, les gens restent cloitrés chez eux devant leur ordinateur.

On se dirige vers une société individualiste.

L'ordinateur finira par rendre les gens dingue.

Sans commentaire.

11/12/2018

La recette du foie gras mi-cuit stérilisé à la cocotte minute du Docteur Sangsue

 

La période des fêtes Noël offre l'occasion de publier un marronnier*.


Pour les fêtes de Noël, un incontournable est bien le foie gras.

Voici une recette qui permet d'avoir un foie gras à 40 € le Kg au lieu des 100 € le Kg, voire plus, que l'on trouve dans le commerce, pour un bloc de foie gras équivalant (foie gras au torchon).

A quinze jours de Noël, il est grand temps de vous y mettre.


Ingrédients :

- Un foie gras de 500 g dans un emballage sous vide
- Sel fin
- Poivre du moulin
- Eau chaude
- Deux grands Bocaux le Parfait*

Préparation :

Bien nettoyez les bocaux. Mettez les joints.

Enlevez le foie gras de son emballage sous vide.

Séparez les deux lobes.

Faites tremper les deux lobes dans de l'eau chaude pour bien le ramollir et pouvoir les glisser dans les bocaux. De temps en temps changez l'eau.

Quand les deux lobes sont bien mous, enlevez les voies biliaires (ce que certains appellent "déveiner" ou "dénerver").

Salez et poivrez les deux faces.

Glissez chaque lobe dans les grands bocaux le parfait*.

Disposez les deux bocaux dans la cocotte minute en les séparant par un torchon pour ne pas qu'ils s'entrechoquent.

Stérilisez 12 minutes après rotation de la soupape.

Une fois refroidi, mettez les deux bocaux au réfrigérateur.

Il est préférable de préparer le foie gras un mois avant sa consommation.

Le foie gras, ainsi préparé, se conserver six mois au réfrigérateur.

Accompagnement :

Avec un très bon pain grillé ou non. On peut saupoudrer le foie de fleur de sel pour relever le goût. Et comme vin : classiquement un Sauternes, mais aussi un Jurançon, un très bon vin blanc sec fruité ou du champagne.

Bonne dégustation et bon réveillon pour oublier cette période morose.

Une autre recette explicative :

Je vous précise que la stérilisation à la cocotte minute donne un temps de cuisson de 12 minute (et pour un foie gras mi-cuit) au lieu de celui précisé dans la vidéo.

*En journalisme, un marronnier est un sujet qui revient de façon cyclique, au fil des saisons, lorsque l’actualité est calme.


P. S. : Je vous renvoie, aussi, à mon article "Le foie gras du Docteur Sangsue et les agapes de Noël".

30/11/2018

La taille, la dîme et la gabelle

 
Pour faire suite à mon article : " La jacquerie du mouvement des "gilets jaunes", je vais aborder, dans cet article, les taxes sous un angle historique.

Certes, nous sommes écrasés par les taxes.

Mais les taxes ne datent pas d'hier !

Par le passé, Il y en a eu des foultitudes.

De ces anciennes taxes toutes ont disparues. Les plus connues sont : la taille, la dîme et la gabelle

Quelques exemples d'impôts de l'ancien régime :

Taille, impôt roturier.
La taille est un impôt direct annuel uniquement supporté par le Tiers Etat. À l'époque médiévale, la taille est prélevée arbitrairement par le seigneur sur les serfs de son domaine en contrepartie de sa protection.

Dîme, impôt dû au clergé.
En France, elle est instaurée dès la période mérovingienne. Charlemagne généralise cet impôt sur les produits agricoles (récoltes, troupeaux), afin de pourvoir à l'entretien des paroisses et de leur clergé (780, 789, 801).

Gabelle, impôt royal prélevé sur la vente du sel. L'impôt sur le sel est associé au monopole royal décrété au XIVème siècle, sur la vente de ce produit. Le principe de base est simple: le sel ne peut être vendu, moyennant paiement d'une taxe, que dans les greniers royaux à sel. En 1680,

En remontant plus loin dans le temps existaient les impôts seigneuriaux

En voici quelques exemples :

Impôts seigneuriaux

L'impôt seigneurial est un ensemble de taxes prélevées par un seigneur sur les habitants de son domaine.

• Les corvées
• La taille
• Le cens
• Le champart
• Les droits de banalité :
• L'afforage
• Le tonlieu
• Le terrage
• Les novales
• La mainmorte
• Le formariage
• La forfuyance

Du temps des romains existait même l'impôt sur les fenêtre qui fut remis au XVIIIème siècle ou l'on vit se murer des fenêtre pour diminuer cet impôt. De nos jours en se promenant dans la grande ville, on voit, encore, très souvent ,des fenêtres murées.


Références :

- Quelques exemples d'impôts de l'ancien régime
- Impôt seigneurial

26/11/2018

La jacquerie du mouvement des "gilets jaunes"

 L'augmentation du poids des taxes Françaises en 2018

 

Cet article fait suite à mon article : "La taxe sur les carburants et la CSG".

Si l'on se reporte à Wikipédia, il est possible, peut-être, de comparer le mouvement des "gilets jaunes"* à une nouvelle jacquerie avec une particularité : c'est la première jacquerie numérique.

Dans la suite de mon article, je cite intégralement, mot pour mot, Wikipédia.

"Le terme Jacquerie désigne la Grande Jacquerie de 1358, et, par extension, de nombreuses révoltes paysannes dans l'Occident médiéval et dans l'Europe d'Ancien Régime. Il est utilisé en histoire pour désigner des révoltes paysannes de la période révolutionnaire et, de façon analogue, en sciences politiques pour désigner tout soulèvement paysan.

La Grande Jacquerie est un soulèvement paysan survenu en 1358 dans un contexte de crise politique, militaire et sociale. Cette révolte tire son nom de Jacques Bonhomme, figure anonyme du vilain, puis sobriquet désignant le paysan français, probablement du fait du port de vestes courtes, dites jacques. Elle eut pour chef un dénommé Guillaume Carle aussi nommé Jacques Bonhomme.

A l'époque, le roi de France Jean II le Bon est retenu prisonnier des Anglais depuis sa défaite de Poitiers et le Royaume connaît une grave crise politique.

Au-delà, la pression fiscale, due au versement de la rançon du roi, la mévente des productions agricoles placent les paysans dans une situation intolérable qu'aggravent les exigences des seigneurs qui cherchent à compenser l'effondrement de leurs revenus.

La Grande Jacquerie dura environ deux semaines. La principale troupe paysanne est écrasée les 9 et 10 juin à Mello, près de Clermont-en-Beauvaisis par l'armée de nobles (environ 3000 hommes) rassemblée par Charles le Mauvais, roi de Navarre".


"Gilets jaunes" : "ce mouvement relève de la jacquerie", note l'historien Nicolas Baverez

 

*"Le mouvement des "gilets jaunes" est un mouvement de protestation non structuré ayant pour point de départ la hausse des prix du carburant automobile. La contestation s'élargit rapidement à d’autres revendications, portant sur le pouvoir d'achat des classes moyennes et populaires". Wikipédia.

 

Références :

 - Mouvement des gilets jaunes

- Jacquerie
- Grande Jacquerie
- Grande Jacquerie

23/11/2018

La Courbe de Laffer et la hausse de la taxe sur les carburants

La courbe de Laffer


Arthur Laffer a été professeur d'économie à l'université de Californie à Los Angeles (UCLA).

Lors d'un diner, en décembre 1974, il explique, au cours du repas, que le taux fiscal élevé entraîne une baisse des recettes fiscales à partir d'un certain niveau.

Il dessine, donc, sur la nappe en papier, une courbe qui devint célèbre sous le nom de courbe de Laffer.

La courbe de Laffer montre qu'au-delà d'un certain seuil de prélèvement fiscal, plus la pression fiscale augmente, plus les recettes fiscales diminuent.

Les mêmes recettes fiscales auraient été plus élevées avec des taux d'imposition plus bas.

Elle est résumée par la formule : "trop d'impôt tue l'impôt" ou, parfois, "les hauts taux tuent les totaux".

Il faut savoir que, un peu de culture ne nuit pas, les premières études sur la relation entre le taux d'imposition et la croissance remontent au XIVe siècle avec les écrits d'Ibn Khaldoun.

On peu donc penser que, quand le petit peuple aura les poches vides, il ne pourra plus payer les taxes (taux d'imposition à 100 % de la courbe de Laffer).

Voici une vidéo explicative de la courbe de Laffer. Je précise que cette vidéo date du quinquennat de François Hollande. Déjà, à cette époque, la situation devenait préoccupante.

Et une autre vidéo didactique

 

Références sur Wikipedia :

- Arthur Laffer
- Courbe de Laffer

21/11/2018

Hausse de la taxe sur les carburants : "Aucun euro n'allait a la transition écologique"

 

Propos tenus par Gérard Larcher président du Sénat

Le président du sénat Gérard Larcher a indiqué que l'argent récolté par ses taxes n'était pas alloué à la transition écologique.

Gérard Larcher a annoncé mercredi 21 novembre sur RTL que le sénat ne voulait pas d'une hausse des taxes sur les carburants en janvier 2019.

Il faut apporter une "réponse politique" qui passe par la proposition des sénateurs LR, lors de l'examen du budget jeudi 22 novembre, "d'annuler l'augmentation de la taxe" sur les carburants. Une telle décision représenterait "2,9 milliards de moins pour les caisses de l'État cette année", a-t-il précisé.

"Je rappelle qu'aucun euro n'allait à la transition énergétique", a ajouté le président du Sénat.

Sans commentaires !


Le Sénat "va proposer d'annuler l'augmentation de la taxe", dit Gérard Larcher

 

16/11/2018

Déshabiller Pierre pour habiller Paul

Les points de blocage des "Gilets Jaunes" le 17 novembre (capture d'écran L'Internaute)

 

Cette maxime : "Déshabiller Pierre pour habiller Paul" peut elle s'adapte à l'augmentation de la taxe sur les carburants ?

Cette maxime signifie payer ses dettes en en faisant de nouvelles ou, encore, prendre à l'un pour donner à l'autre.

Pas plus tard que mercredi dernier, je regardai, à la télévision, l'émission sur les questions au gouvernement.

Eh oui, en bon citoyen, cela m'arrive.

Ce genre d'émissions est parfois très instructif voire passionnant.

Une question d'actualité, une question brûlante, touche à la transition écologique. Elle pose question a propos de la hausse de la taxe sur les carburants a des fins écologiques.

Cette hausse provoque un tollé, une révolte, une fronde de la population Française.

Cela fait beaucoup trop après la hausse de la CSG.

C'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase* !

La manifestation des "Gilets jaunes"  le samedi 17 novembre prochain en est la cristallisation.

Allons nous avoir un nouveau nouveau mai 68 ?

Un novembre 18 ?

Cette manifestation aura t elle une suite amenant à la chienlit (mot cité, à l'époque, par le Général de Gaulle, dans son discours du 24 mai).

Mais, c'est le cas de le dire, nous ne sommes pas en mai, mais en novembre.

Et, en novembre, il fait froid !

C'est un sérieux handicap pour une manifestation durable.

Comme quoi, les réformes impopulaires, il faut les faire à la froidure

En effet, deux grandes manifestations, a succès, eurent lieu par temps chauds : la prise de la Bastille le 14 juillet 1789 et mai 68.

Mais revenons en à cette émission

Lors de cette émission, un député, dépité, émis une théorie séduisante.

Il demandait si la hausse sur les carburants, qui est a peu près la même que la suppression de la taxe d'habitation pour une certaine tranche de la population, était une réalité ou une pure coïncidence.

Réalité, hasard, coïncidence ou nécessité.

Si cela concerne la réalité et la nécessité, lisez mon article tragi-comique : "L'imprimante, l'augmentation de la CSG et celle de la taxe sur les carburants".

"Déshabiller Pierre pour habiller Paul" ?

Y a-t-il une imposture ?

Seule la réponse est dans la tête de nos dirigeants : Monsieur le Président de la République, Monsieur le Premier Ministre et Monsieur le Ministre de la Transition écologique et solidaire. Pour n'en citer que quelques uns.

 

*Pour prendre conscience du désarroi du peuple Français, et sans tomber dans la démagogie, comme le dit Monsieur Macron,  je vous renvoie à la première vidéo de mon article: "La taxe sur les carburants et la CSG".

Dans cette vidéo, si vous l'écoutez bien, à la fin du premier tiers, vous allez entendre ça :

Question de Monsieur le Président Macron : "mais qui vous a baissé" ?

Réponse de la Dame : "Mais c'est vous le peuple, c'est vous qui gérez".

14/11/2018

L'imprimante, l'augmentation de la CSG et celle de la taxe sur les carburants

 

Ce titre peux paraître farfelu.

Vous allez me dire, que vient faire une imprimant avec l'augmentation de la CSG et celle de la taxe sur les carburants

Vous allez comprendre pourquoi.

Cette anecdote croustillante fait suite à mon article : "La taxe sur les carburants et la CSG".

Cette histoire montre bien qu'il faut, à tout prix, très rapidement et par tout les moyens, faire rentrer de l'argent dans les caisses de l’État.

Ma femme est fonctionnaire titulaire. Elle est fait partie des dinosaures de l'administration en voie de disparition. car elle n'est pas contractuelle comme le sont tous les nouveaux fonctionnaires (ainsi, à la fin de leur contrat, ils peuvent être jetés comme un Kleenex*).

Dernièrement, elle me raconta une histoire ahurissante.

Dans son service, il n'est plus possible de se servir de l'imprimante pour les documents administratifs.

En effet, celle-ci imprime de magnifiques bandes bleues de chaque le coté des feuilles traduisant une cartouche de toner agonisante. Bien sûr, comme vous le savez, on peut "rajeunir" une cartouche en la secouant. Celle-ci fut secouée énergiquement mais, de guerre lasse, la cartouche était arrivée en fin de vie.

Mais lui dis-je : "Pourquoi vous ne le changez pas" ?

Et elle de me répondre : "Pour la bonne et simple raison qu'à partir du premier novembre l'administration n'a plus de crédit".

Étonnant non ?

Ce que nous révèle une cartouche toner d'imprimante laser

Allez directement à la fin de cette vidéo très technique et rébarbative (qui va certainement intéresser alain), vous allez avoir des surprises en ce qui concerne le prix des cartouches.

08/11/2018

La taxe sur les carburants et la CSG

 

 

Cette fois, la hausse de la taxe sur les carburants (sous prétexte d'écologie) est la goutte d'eau qui fait déborder le vase.

Elle survient après la hausse de la CSG.

Vous n'êtes pas sans savoir que la hausse de la CSG touche de plein fouet ma retraite.

Mais cette hausse de la CSG, au cas ou vous ne le sauriez pas, touche, aussi, le salaire des fonctionnaires.

Ce qui fait, qu'avec ma femme, nous perdons 100 € tous les mois.

100 €, vous allez me dire, ce n'est pas beaucoup.

Ah oui ?

Mais cela fait, quand même, 1200 € par an.

Eh bien cela représente (je suis parfaitement conscient que je fais partie des gens privilégiés) le prix de nos vacances au ski. Je précise que nous sommes logés chez des amis et que nous allons dans une petite station familiale et peu chère, sinon, nos moyens ne nous le permettraient pas.

Et, en plus, nous prenons le train !

Si cela continue, je me verrai contraint de supprimer ce loisir. Tant pis pour cette station de ski et ses commerçants.

Rigolez, vous verrez quand ce sera votre tour.

si vous écoutez bien, à la fin du premier tiers de la vidéo, vous allez entendre ça:

Question de Monsieur le Président Macron : "mais qui vous a baissé" ?

Réponse de la Dame : "Mais c''est vous le peuple, c'est vous qui gérez".

Les Inconnus - Rap-tout (vampires)

Les Inconnus - Vampires Impôts (Rap-tout) paroles

05/10/2018

Le soixantième anniversaire de la Ve république

Le général de Gaule


On vient de fêter le 26 sept. 2018 l'anniversaire de la Ve république à Colombey les Deux Églises en présence du Président de la république Emmanuel Macron.

En effet, le général de Gaule avait sa résidence personnelle à la Boisserie.

Pour la petite histoire, le 9 juin 1934, le lieutenant-colonel Charles de Gaulle et son épouse Yvonne font une "bonne affaire" en l'achetant en viager.

Si la rédaction de la Constitution a été rédigée sous la férule du général De Gaulle en 1958 elle a été conduite par Michel Debré.

Le 28 septembre 1958, jour du référendum, plus de 80% des Français vont voter et le projet de Constitution est approuvé par 82,6% des suffrages exprimés. La Constitution de la Ve République est promulguée, le 4 octobre 1958.

Et, en bonus, un des plats préférés du général de Gaule

17/07/2018

Quand la quatorze juillet n'est plus le quatorze juillet

 

Je le sais, la date est un peu dépassée. Mais j'ai eu la flemme d'écrire sur ce sujet au retour de mes vacances.

Mais, j'ai été suffisamment choqué que, je ne peux qu'aborder, quand, même le sujet, même s'il n'est plus d'actualité.

Dans la commune où j'ai passé mes dernières vacances, le feu d'artifice du quatorze juillet a été tiré le treize. Le quatorze étant réservé au bal des pompiers. Diable pourquoi cela !

Et, ironie du sort, cette année, ce feu d'artifice a été tiré un vendredi treize. Comme je le dis, cette année là, dans cette commune, le quatorze juillet a été fête un vendredi treize.

Dans le temps, je me souviens, le feu d'artifice était tiré le quatorze juste avant le... bal des pompiers.

Le quatorze juillet est, comme vous le savez, la fête nationale Française. A cette occasion, on chante la marseillaise, chant patriotique de la Révolution française adopté par la France comme hymne national.


Les Bleus (vainqueurs de la coupe du monde de football 2018) chantent une Marseillaise, purement politique, accompagnés par le président de la république Française (Emmanuel Macron) sur le perron de l'Élysée

A cette occasion, pour montrer la puissance de ses armées, la république Française organise un défilé. Le fameux défilé du quatorze juillet. A ce propos, le chef des armées est le président de la République.


Le meilleur du défilé du 14-Juillet 2017 (France 2). A l'occasion, Donald Trump, président des États Unis, était invité pour célébrer les 100 ans de l'entrée en guerre des États-Unis.

A la fin de la journée ont lieu les festivités : le feu d'artifice et le bal du quatorze juillet.


Feu d'artifice du 14 juillet 2017 à Carcassonne*

Pourquoi diable ce changement ! Et mettre la charrue avant les bœufs.

*Ville si chère à alain.