Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/03/2020

L'impact de l'infection à Coronavirus (COVID-19) sur l'économie et l'écologie : notion de décroissance

 

Cet article fait suite au précédant : "Comment se protéger du Coronavirus ou COVID-19 ?".

Si l'infection à Coronavirus a un impact très préoccupant pour l'économie mondiale, elle a un aspect très positif au niveau écologique.

La vidéo suivante démontre, scientifiquement, cela.

On peut noter, aussi, le retentissement très rapide, voire quasi instantané, au niveau écologique, dès la diminution de l'activité économique.


Épidémie de coronavirus : baisse significative de la pollution en Chine

Comme quoi, la principale cause de la catastrophe écologique peut être mis sur le compte de la croissance économique

Et si la solution ne serait pas de l'ordre du Malthusianisme économique (selon l'expression d'Alfred Sauvy) basé sur la décroissance.

Sans oublier la croissance démographique très préoccupante alors que l'on a, maintenant, des méthodes très efficaces pour maitriser le contrôle de la natalité. C'est le, si décrié,  Maltusianisme.

 

Référence :

"Le coronavirus mauvais pour l'homme, très bon pour la planète".

12/03/2020

Comment se protéger du Coronavirus ou COVID-19 ?

 

La maladie à coronavirus 2019, abrégée en COVID-19 (acronyme anglais signifiant coronavirus disease 2019), est une maladie infectieuse émergente de type zoonose virale, provoquée par le coronavirus SARS-CoV-2, responsable d'une pandémie ayant débuté en décembre 2019 dans la ville de Wuhan, capitale de la province du Hubei, en Chine centrale.

Quelques mesures simples :

 - Ne pas se serrer les mains.

 - Tousser et éternuer dans sa manche.

 - Se laver les mains (a défaut l'eau du robinet suffit à se rincer les mains).

 - Éviter les lieux publics. Sortir le moins possible de chez soi (éviter les endroits inutiles : bars, restaurants, lieux de divertissement...) ne garder que les lieux de première nécessité (ravitaillement, médecin, pharmacie).

 - Annuler les réunions de famille.

Quand au port du masque, en population générale, il ne sert strictement à rien.

Dans le ministère ou travaille ma femme la consigne est stricte de ne pas se serre les mains. Ma femme lève la main droite et dit "Hugh" (comme les indiens d'Amérique). On peu, aussi, se pencher en avant en serrant les mains à plat comme les asiatiques.

Si contact avec les autres se laver les mains facile à dire mais facile à réaliser quand on rentre chez soi se laver systématiquement les mains avec de l'eau et du savon. Au travail éviter de top toucher les objets contaminés et se laver les mains le plus souvent possible, au lavabo, sans oublier de rincer le robinet après le lavage et s'il n'y en a pas avec un gel hydroalcoolique.

Laver, aussi,  le plus souvent possibles les surfaces qui pourraient être contaminées.

Si vous avez plus de 70 ans restez chez vous.

Pour essayer d'éradiquer la progression de l'épidémie les maternelles, écoles, collèges, lycées et universités sont désormais fermés jusqu’à nouvel ordre.

C'est pour cela, aussi, que le télétravail est encouragé.

Avec cela vous avez toutes les chances de limiter votre éventuelle contamination mais aussi d'essayer d'enrayer la pandémie.

Note de dernière minute : A partir du lundi 16 mars les commerces non indispensables (restaurants, bars, cinémas...) sont fermés. Restent ouverts les commerces alimentaires les Médecins les Pharmacies. La télémédecine est encouragée. Quand aux élections municipales...

P. S. : Une infection virale, cela ne vous dit rien ? Si bien sûr : un virus informatique.
Comme le dit si bien Michel Cymes : "pour ne pas se contaminer, il faut se protéger de tout... Mais ce n'est pas possible".

Pour un ordinateur, il suffit de ne pas se connecter à Internet. Mais outre le fait de faire du traitement de texte ou de faire tourner tout autre logiciel, un ordinateur qui n'est pas connecté à Internet est un ordinateur mort.

P. P. P S. : La peste noire est une pandémie de peste. Au milieu du XIVe siècle elle a tué de 30 à 50 % des Européens en cinq ans (1347-1352) faisant environ vingt-cinq millions de victimes. Ses conséquences sur la civilisation européenne furent sévères et longues.

Cette pandémie affaiblit encore plus ce qui restait de l'Empire byzantin, déjà moribond depuis la fin du XI° siècle, et qui tomba face aux Turcs en 1453.


Et plus près de nous, la grippe Espagnole.

La grippe de 1918, dite « grippe espagnole », est une pandémie de grippe due à une souche (H1N1) particulièrement virulente et contagieuse de grippe qui s'est répandue de 1918 à 1919. Bien qu'ayant pour origine probable la Chine pour le « virus père » et les États-Unis pour sa mutation génétique, elle prit le nom de « grippe espagnole » car l'Espagne, non impliquée dans la Première Guerre mondiale, fut le seul pays à publier librement les informations relatives à cette épidémie.

Elle fit plus de mort que la grande guerre.

La pandémie actuelle, avec un nouveau virus, n'est pas sans rappeler la grippe de 1918.

20/02/2020

Un possible sujet de philo du BAC

 

Maintenant que l'affaire de cet homme public concernant cet homme politique c'est un peu calmée il serait peut-être possible d'envisager ce sujet de philosophie : "Un homme public a t'il droit à une vie privée ?".

Je vous propose un canevas somme tout classique :

Thèse :
Oui si l’homme public n'a rien à se reprocher ou si il est très discret et très prudent.

Antithèse :
Non s'il s'agit d'actes délictueux de quelque nature que ce soit surtout pour les affaires financières.

Synthèse :
Un homme public doit être très prudent et faire en sorte que sa vie privée ne soit étalée au grand jour. Surtout pas de vague.

Foutaise :
Que ce sujet est bien futile comparé aux problèmes d'argent des "gilets jaunes" qui ont du mal à finir leurs fin de mois, des autres naufragés de la vie et des retraités qui, bien qu'ayant travaillés toute leur vie, vivent avec un revenu en dessous du SMIC ce qui les oblige à travailler à un âge beaucoup plus important que "l'âge pivot".

En conclusion, si vous vous servez des anciennes  techniques de communications (écrits ou écoutes téléphoniques) ou des nouvelles technologies soyez prudents.

15/01/2020

Poulet Gaston Gérard façon Docteur Sangsue

 

L'autre jour, en regardant les menus du collège de ma fille, je tombai sur une recette que je ne connaissait pas : Le poulet Gaston Gérard.

Gaston Gérard a été Député Maire de Dijon dans les années 30. C'était un fin gastronome. Il a laissé son nom à cette recette. Ce n'est pas innocent si la moutarde de Dijon intervient dans la recette.

Cette recette, typiquement bourguignonne, est une recette de famille. La sauce fait l'essentiel de la recette.

Cette recette a été créée accidentellement pour la première fois, en 1930, par Reine Geneviève Bourgogne, première épouse de Gaston Gérard, pour leur invité, le « prince des gastronomes » Curnonsky, humoriste et célèbre critique culinaire français de cette époque.

En effet, alors qu'elle prépare un poulet à sa façon, à leur domicile de la rue du Petit-Potet à Dijon, un incident en cuisine manque de compromettre le repas et la réputation de bonne cuisinière de l'hôtesse. Elle échappe un pot de paprika dans la cocotte de sa préparation. Pour tenter de corriger l'incident, elle ajoute du vin blanc de Bourgogne, de la crème fraîche et du comté râpé. La recette plait à leur hôte et critique gastronomique illustre, qui félicite la maîtresse de maison pour cette recette qu'il trouve fort à son goût et qui la baptise du nom de son hôte1. La recette est devenue depuis un classique de la cuisine dijonnaise et de la cuisine bourguignonne.

La recette du Docteur Sangsue :

Ingrédients pour 4 personnes:
•-4 cuisses de poulet
•-150 g de comté râpé
•-2 verres de vin blanc sec de Bourgogne
•-1. à café de paprika
•-1 c. à soupe de moutarde
•-un petit pot de crème fraîche épaisse
•-sel, poivre

Préparation :
ÉTAPE 1 - Faites dorer sur chaque côté en commençant par le côté peau en salant ey poivrant sur chaque face.
ÉTAPE - faites cuire les cuisses de poulet à l'étouffé (au feu à mijoter) pendant 20 mn.
ÉTAPE 3 - Quand le poulet est cuit, retirez-le de la cocotte, dans le jus de cuisson, déglacez avec les deux verres devin blanc, puis ajoutez 100 g de comté râpé et faites-le fondre doucement.
ÉTAPE 4 - Après la reprise de l'ébullition, ajoutez la moutarde, la crème fraîche et le paprika. Versez la sauce sur les morceaux de poulet mis dans un plat allant au four, saupoudrez avec le reste du comté et faites gratiner au four quelques minutes.

Dégustation :

Légume d'accompagnement : Pommes de terre vapeur.

Vin d'accompagnement : un vin banc sec de Bourgogne.

21/12/2019

La virgule baladeuse

La virgule est politique.

Je n'en veux pour preuve le fait qu'elle se balade à droite et à gauche.

L'autre jour, lors de ses derniers exercices de math, ma fille s'initiait à la joie des décimale.

Je lui dit : "pour multiplier par 10 100 1000, la virgule se déplace à droite une fois, deux fois, trois fois. Pour diviser par 10 100 1000, la virgule se déplace à gauche une fois, deux fois, trois fois.

La virgule est bien politique. Un coup elle est à droite, un coup elle est à gauche.


La politique vue par Raymond Devos

 

09/12/2019

Les places dans la Grande Ville

 

Les places de stationnement, dans la Grande Ville, se réduisent comme peau de chagrin.

Tout les prétextes sont bons pour cela.

Outre, il y a assez longtemps, celui réservé aux voitures électrique. Maintenant, ce sont des espaces réservés aux deux roues.

Seules les trottinettes électrique, les scooters éclectiques et les vélos qui sont tous en location réservés par applis, sont parqués (ma hantise et ma rage)... Sur les trottoirs !

Maintenant, aussi, tout est bon pour rogner en diminuant sur les trottoirs au niveau des croisement de rues d'où la diminution des places de stationnement.

Sous prétexte d'écologie, depuis que la Grande Ville est classée au patrimoine mondial de l'UNESCO, les voitures sont des parias.

Je ne parle pas du parking payant qui est un véritable racket, sur les automobilistes. Dans la Grande Ville intra muros le stationnement est payant entre midi et deux et le... samedi.

Tout est fait pour dissuader d'utiliser, voire, d'avoir une voiture en milieu urbain. j'ai vendu, moi même, ma deuxième voiture car l'abonnement au stationnement payant (somme rondelette) n'est possible que pour une voiture (il faut reconnaître que, par chance, j'ai pris ma retraite et ce au bon moment).

Reste une seule solution : les garages

Encore une discrimination par l'argent.

Hélas, de nos jours, dans la Grande Ville, pour le stationnement, tout est bon pour la contravention.


Les Grosses Têtes - La contravention avec Sim et Francis Perrin

La voiture, dans le sketch, c'est une Isetta. Reportez vous à mon article : L'Isetta.

09/09/2019

La grève des urgences hospitalières

 

Ce matin, sur BMF TV, Je suis tombé des nues en écoutant les infos.

Sur ce sujet brûlant qu'est Urgences Hospitalières, J’appris, avec stupéfaction, que 20% des patients allaient aux Urgences Hospitalières car ils ne pouvaient pas avoir de rendez-vous avec un Médecin Généraliste.

De mon temps, étant taillable et corvéable à merci, cela aurait été purement IMPENSABLE !

Merci les entreprise de secrétariats téléphonique et les sites Internet de prise de Rendez-vous.

Pour l'anecdote, quand j'étais en activité j'étais mon Médecin Référent. Une fois à la retraite, il a bien fallu que je trouve mon Médecin Référent.

Les choses se compliquaient.

La première Médecin Généraliste que je contactai m'envoya baladé, par son secrétariat, au motif qu'elle n'avait plus de place.

Le deuxième que je contactai, toujours par son secrétariat téléphonique, il me fut demandé mon âge.

Et l'on s'étonne que les Urgences Hospitalières soient saturées !

28/07/2019

Johnny Clegg - 1953-2019

Johnny Clegg et Nelson Mandella


Jonathan Clegg, dit Johnny Clegg, alias le « zoulou blanc », né le 7 juin 1953 et mort, d'un cancer du pancréas, le 16 juillet 2019 à Johannesbourg en Afrique du Sud, est un auteur-compositeur-interprète sud-africain et un danseur de danses zouloues.

Les thèmes de ses chansons sont principalement axés sur la lutte contre l'apartheid en Afrique du Sud. Il fut l’inlassable défenseur de la culture africaine, notamment avec sa chanson la plus célèbre, Asimbonanga, qui rend hommage à Nelson Mandela, alors incarcéré depuis plus de vingt ans.


Source : Wikipédia.

26/07/2019

La recette du colombo de poulet - Recettes de Babette

Le colombo est d'une part un mélange d'épices (variante du curry) et d'autre part une recette de la cuisine indienne devenue depuis le XIXe siècle une des recettes emblématiques des cuisine antillaise et guyanaise*.

Voici une recette d' Élisabeth de Rozières.

Élisabeth de Rozières, dite Babette de Rozières, née en 1947 à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe), est une chef cuisinier française, également animatrice de télévision et femme politique. Depuis 2015, elle est conseillère régionale d'Île-de-France. Source Wikipédia.


Colombo de poulet - Recettes de Babette

 

Source :

Colombo

15/04/2019

L'hymne de la France sous l'occupation est un plagiat

La France sous l'occupation avec sa zone occupée et sa zone libre


Dans cet article, je vais aborder les hymnes nationaux vus parle biais de la petite histoire.

J'avais publié, en 2012, l'article suivant : "L'hymne national de la Grande Bretagne et sa petite histoire".

Cette fois-ci, je vais aborder une période sombre de l'histoire de France.

Je suis particulièrement conscient que j'aborde un sujet brûlant, celui de la France sous l'occupation.

Mais, après tout j'aborderai ce sujet par la petite histoire et par le biais de la musique.

"Maréchal nous voilà !" a été l'hymne Français sous le régime de Vichy.

Maréchal nous voilà est une chanson crée en 1941 et éditée par les éditions musicales du Ver Luisant. Charles Courtioux était l'imprimeur des partitions musicales du Ver Luisant.

Le nom de régime de Vichy désigne le régime politique dirigé par Philippe Pétain qui assure le gouvernement de la France au cours de la Seconde Guerre mondiale, du 10 juillet 1940 au 20 août 1944 durant l’occupation du pays par l'Allemagne nazie. Le régime est ainsi dénommé car le gouvernement siégeait à Vichy.

Au moment de la déclaration de la chanson à la SACEM, celle-ci décèle une « parenté évidente » avec une composition de Casimir Oberfeld, La Margoton du bataillon, et met en garde Charles Courtioux sur cette « étrange similitude »

La musique de Maréchal, nous voilà ! présente, aussi, une « ressemblance frappante » avec une chanson intitulée La Fleur au guidon, de Frédo Gardoni, dédiée au Tour de France 1937.

Maréchal, nous voilà ! et La Fleur au guidon sont des plagiat de La Margoton du bataillon.


Hymne national de la France de Vichy (1940-1944) - "Maréchal, nous voilà !"


Chanson du tour de France - Frédo Gardoni


Armand Bernard " la Margoton du bataillon " 1933

 

Références :

- Maréchal nous voilà !

- Régime de Vichy.

Une vidéo très agréable à regarder et expliquant remarquablement bien le régime de vichy.

04/04/2019

Catastrophe écologique à la station balnéaire de la Grande Ville

Anor Environnement

 

En 40 ans, nous avons perdu 60 % des populations d'animaux sauvages sur Terre, preuve que la sixième extinction massive de la biodiversité est en marche*.

Cette catastrophe écologique se voit, même, dans la station balnéaire de la Grande Ville.

Autrefois, je passai toute mes vacances scolaire dans cette station balnéaire. Elle était toute petite à l'époque. C'était une station balnéaire familiale.

Chaque été, je me régalai de la nature. Puis la catastrophe survint.

Avec stupéfaction, je notai une disparition des grillons, des crickets, des sauterelles, des libellules, des hérissons, des crapauds, des lucioles et des chauves souris.

Quelle liste effrayante !

Nous vivons dans une société dominée par l'argent. Et comme nous sommes de plus en plus nombreux, il ne faut pas s'étonner du résultat.

En effet, à cause de l'argent, cette disparition est due à l'extension des lotissements avec, pour cela, une déforestation. Mais aussi, au fait que, l'été, comme la station est devenue en vogue, la population croit de façon vertigineuse.

Heureusement, prés de cette station balnéaire, la nature est préservée dans une réserve naturelle, c'est triste de le dire, c'est une une sorte de grand zoo.

Quand j'y songe, quelle tristesse et quel gâchis.

Elle est vraiment bien loin la nature de mon enfance.

 

*notre-planete.info

03/04/2019

Salade juive façon Docteur Sangsue

 
La salade juive est un plat des juifs d’Afrique du Nord. En Tunisie, on l'appelle Méchouïa.

Elle a été ramenée , en France , par les pieds-noirs, à la fin de la guerre d'Algérie.

La salade juive est une salade que les juifs pratiquants du Maroc faisaient le vendredi car le samedi, jour de prières, ils n’allumaient pas de feu. Cette salade faisait partie, comme d’autres plats, fait le vendredi, de ceux mangés le samedi.

Ingrédients pour 5 personnes :
•4 poivrons rouges
•4 poivrons verts
•1/2 verre d'huile d'olive
•4 gousses d'ail
•sel, poivre

Préparation :
1.Préchauffer le four et le grill thermostat 8 (240°C). Faire griller les poivrons en les retournant régulièrement jusqu'à ce que la peau cloque. Pendant ce temps, peler et presser 2 à 3 gousses d'ail au presse ail.

2.Enlever la peau des poivrons, les fendre pour enlever toutes les petites graines. Les découper en fines lanières.

3.Pour fini. Dans un plat, répartir les poivrons, l'ail pressé, le sel et le poivre, l'huile d'olive, mélanger et laisser au frais pendant au moins 24 heures. Mélanger régulièrement et rectifier l'assaisonnement si nécessaire.

Accompagnement :

Vin : Boulaouane gris du Maroc.

27/03/2019

La suppression du changement d'heure

 

Encore un vieux marronnier (non, pas l'arbre. Un marronnier, en terme journalistique, désigne un évènement récurrent qui sert à boucher un trou lors à la rédaction).

Le marronnier dont je parle est celui du changement d'heure.

En effet, il est question de le supprimer.

Déjà, dans un de mes vieux articles, qui date de... 2016, il était question de la suppression de ce changement d'heure. Mon article se nommait : "Vers la suppression du changement d’heure d’été/hiver en France".

Maintenant, on découvre, enfin, l'inutilité de cette mesure. Et l'on trouve, tout naturellement, plusieurs arguments pour nous persuader du bien fondé de cela. Notamment, le dérèglement de l'horloge biologique qui, pour l'anecdote, perturbe la traite des vaches. Mais, plus gravement, l'augmentation des accidents touchant les piétons lors du passage à l'heure d'hiver. Tout cela pour une très faible économie d'énergie.

Dans mon article :"L'histoire de l'heure d'été/hiver", comme je racontant que le père de l'inventeur de l'heure d'été , Benjamin Franklin, vendait des chandelles (ironie du sort, Benjamin Franklin cassait la baraque de son père), je disais, avec une pointe d'humour, que, je me cite : "cela ne réaliserait que des économies de bouts de chandelles".

Culte: Roger Gicquel ne comprend rien au changement d'heure | Archive INA

10/03/2019

Oyats

Photographie - Archives personnelles

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.


Une photographie d'oyats que j'ai prise il y a quelques années déjà.

"L'oyat (Ammophila arenaria) est une espèce de plante vivace de la famille des Poacées, originaire de l'Ancien Monde, croissant dans les terrains sablonneux grâce à un système racinaire très profond. Cette espèce pionnière des dunes instables est une xérophyte type des côtes atlantiques, jouant un rôle important dans la formation et la fixation des dunes, notamment dans la défense côtière des dunes littorales des Landes de Gascogne en France".

La fixation des dunes, outre l'utilisation des oyats est principalement due à la plantation de pins maritimes.

La fixation des dunes est principalement due à Nicolas Brémontier bien qu'il eut des précurseurs comme, notamment, Jean-Baptiste Amanieu de Ruat et Matthieu et Guillaume Desbiey.

En 1778 Nicolas Brémontier fit des essais de fixation en 1786. Il obtint un crédit pour lancer des essais et choisit le site de La Teste de Buch.


Comment l'ONF* prend soin des dunes littorales entre chaque saison estivale ?

*L'ONF (Office national des forêts (ONF) est un établissement public français chargé de la gestion des forêts publiques, placé sous la tutelle du ministère de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt et du ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie.

Références :
- Oyat
- Fixation des dunes en Aquitaine

08/03/2019

La crise sociétale Française actuelle Acte 2 - Les régimes spéciaux de ceux qui nous gouvernent

"

 
Comme l'on parle beaucoup ,actuellement, des régimes spéciaux de retraite, j'ai trouvé, sur You Tube, cette vidéo trouvée qui complète, à merveille, mon précédant article : "La crise sociétale Française actuelle vue par Philippe Béchade".

22/02/2019

Vacances de février 2019

 

 
Mon Blog sera fermé jusqu'au 3 mars.

Cette année pas de vacances au ski.

Merci Monsieur Macron et ta CSG.

Avec les emprunts que j'ai sur le cul et l'augmentation de la CSG, je ne peux plus me permettre cette dépense superflue.

Fini mes vacances au ski pour 1200 euros. Confer mon article : "La taxe sur les carburants et la CSG". Oui, je le reconnais, il y a beaucoup de gens qui sont, encore, beaucoup plus mal lotis que moi (je pense, notamment, aux gilets jaunes qui ont du mal à boucler leur fin de mois).

A très bientôt.

Méditez sur la vidéo suivante.

Sans commentaire !


Privilèges de sénateur : 5 jours par mois pour 11 350€


P.S. : Il est évident qu'au prochaines élections je saurai m'en souvenir !

15/02/2019

La crise sociétale Française actuelle vue par Philippe Béchade

Philippe Béchade sur BFM Business


Trouvé lors de mes voyages sur YouTube.

Sans commentaire !

"Philippe Béchade est un analyste financier français, rédacteur en chef à la chronique Agora, chroniqueur économique sur BFM depuis 1996. Il a une formation en droit à l'université Paris Ouest Nanterre.
Il est considéré comme un analyste "hétérodoxe". Philippe Béchade a une tendance social-démocrate (opposition aux paradis fiscaux, critique de l'"ultralibéralisme" américain, exigence d'un meilleur équilibre entre capital et travail). Il préconise le retour à des monnaies composites sur le modèle des DTS (droits de tirage spéciaux), correspondant à une économie réelle au lieu d'une économie casino".

Source : Wikibéral.

 

A propos des banlieues : "Sécurité : le mauvais présage de Gérard Collomb".

21/12/2018

La Grande Ville, ville propre

 Pour agrandir, cliquez sur l'image.

 

J'habite à la Grande Ville.

La qualité de vie se détériore à la Grande Ville. Reportez vous à mes deux articles précédants :

- "La verrue".
- "Guirlandes de Noël et individualisme".

J'habite à la Grande Ville, et, parfois, j'avoue avoir honte d'y résider.

Depuis plusieurs jours, déjà, en effectuant ma ballade hygiénique matinale pour maintenir ma forme (j'adore marcher, c'est mon jogging à moi), je tombai, régulièrement, sur un spectacle répugnant.

Une rangée de poubelles envahissant le trottoir.

Horrifié, j'immortalisai ce spectacle désolant en le photographiant. Remarquez, sur la photographie, ce jour là, une poubelle qui, bloquant le trottoir, m'obligea à descendre sur la chaussée.

Mais, en prenant la photo, je me remarquai que l'on m'observais.

Et bien, croyez moi si vous voulez, mais, dès le lendemain, ce triste spectacle disparu.

Comme quoi le civisme ne tient qu'a une photographie.

19/12/2018

Guirlandes de Noël et individualisme

 

L'autre jour, en faisant ma ballade matinale pour garder la forme, je remarquai, en bordure du trottoir un arbre de Noël qui gênait le passage des piétons.

En guise de décoration de Noël on eut fait mieux.

Ce n'est point là qu'il aurait fallu l'installer mais sur la place dont je vous parlai dans mon article précédant : "La verrue".

Intrigué, je levai les yeux pensant trouver les trois guirlandes lumineuse surplombant la rue.

Que nenni, la municipalité n'avait pas juger utile de les installer.

L'esprit de Noël se perd.

Il n'y a plus trop l'effervescence d'antan aveg les devantures garnies des pantins animés.

Non, au lieu d'aller dans les magasins, les gens, de nos jours font leurs emplettes de Noël sur Internet.

Au lieu de se rencontrer dans des lieux festifs, de plus en plus, les gens restent cloitrés chez eux devant leur ordinateur.

On se dirige vers une société individualiste.

L'ordinateur finira par rendre les gens dingue.

Sans commentaire.

30/11/2018

La taille, la dîme et la gabelle

 
Pour faire suite à mon article : " La jacquerie du mouvement des "gilets jaunes", je vais aborder, dans cet article, les taxes sous un angle historique.

Certes, nous sommes écrasés par les taxes.

Mais les taxes ne datent pas d'hier !

Par le passé, Il y en a eu des foultitudes.

De ces anciennes taxes toutes ont disparues. Les plus connues sont : la taille, la dîme et la gabelle

Quelques exemples d'impôts de l'ancien régime :

Taille, impôt roturier.
La taille est un impôt direct annuel uniquement supporté par le Tiers Etat. À l'époque médiévale, la taille est prélevée arbitrairement par le seigneur sur les serfs de son domaine en contrepartie de sa protection.

Dîme, impôt dû au clergé.
En France, elle est instaurée dès la période mérovingienne. Charlemagne généralise cet impôt sur les produits agricoles (récoltes, troupeaux), afin de pourvoir à l'entretien des paroisses et de leur clergé (780, 789, 801).

Gabelle, impôt royal prélevé sur la vente du sel. L'impôt sur le sel est associé au monopole royal décrété au XIVème siècle, sur la vente de ce produit. Le principe de base est simple: le sel ne peut être vendu, moyennant paiement d'une taxe, que dans les greniers royaux à sel. En 1680,

En remontant plus loin dans le temps existaient les impôts seigneuriaux

En voici quelques exemples :

Impôts seigneuriaux

L'impôt seigneurial est un ensemble de taxes prélevées par un seigneur sur les habitants de son domaine.

• Les corvées
• La taille
• Le cens
• Le champart
• Les droits de banalité :
• L'afforage
• Le tonlieu
• Le terrage
• Les novales
• La mainmorte
• Le formariage
• La forfuyance

Du temps des romains existait même l'impôt sur les fenêtre qui fut remis au XVIIIème siècle ou l'on vit se murer des fenêtre pour diminuer cet impôt. De nos jours en se promenant dans la grande ville, on voit, encore, très souvent ,des fenêtres murées.


Références :

- Quelques exemples d'impôts de l'ancien régime
- Impôt seigneurial