Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/08/2017

La réflexion du Docteur Sangsue à propos de la cuisine de nos grands chefs actuels

En gastronomie, il était de bon ton, autrefois, dans la cuisine dite "Bourgeoise", celle des Brasseries d'antan (il en reste encore, heureusement, d'authentiques encore de nos jours) d'axer le plat principal autour d'un met roi. Une pièce de bœuf, de porc de mouton, d'agneau de lapin, de poulet, de pintade, de faisant, bref un plat de viande. Ou un brochet, une truite, du saumon, de la daurade, de l'alose des anguilles bref un plat de poisson. Ou, encore des moules voire plus simplement un plateau de fruits de mer bref pour les fruits de mer.

En cuisine, il existe plusieurs métiers. Pour être succinct je citerai :

- le saucier
- Le garde manger
- L’entremétier
- le rôtisseur

Si cela intéresse quelqu'un, qu'il se reporte au post scriptum.

Autrefois, par exemple, le rôtisseur faisait cuire une viande, celle-ci était accompagné d'une sauce préparé par le saucier accompagnée par des légumes cuisiné par l'entre métier.

In fine, il y avait trois saveur dans l'assiette.

Les papilles s'y retrouvaient très facilement.

Maintenant, la grande mode de nos grands sachems de la cuisine est de mélanger, pour le moins...six saveurs différentes !
Quel massacre à mon goût !

Comment voulez-vous que cette pauvre langue s'y retrouve !

Au delà de trois, je ne pense pas que l'on puisse déguster pleinement un met.

Dans une campagne antialcoolique d'antan, il y avait comme slogan : "Un ça va, trois bonjour les dégâts". Bien sûr, il s'agit d'un clin d'œil.

Voilà ma réflexion de l'évolution de la cuisine contemporaine.

Pour prendre une comparaison, la cuisine traditionnelle d'antan si bien décrite par Curnonsky - https://fr.wikipedia.org/wiki/Curnonsky - , ce célèbre gastronome, humoriste et critique culinaire s'oppose à la cuisine contemporaine comme ce qui oppose, en peinture classique de la peinture abstraite.

Ils sont tous toqués nos chefs.


Dans ce film le "Président" (remarquablement joué par Jean d'Ormeson) fait venir une cuisinière d'obédience traditionnelle (Catherine Frot), car il adore avec passion la cuisine traditionnelle.

 

Post Scriptum :
Voilà brièvement le personnel que l'on trouve en cuisine, sans oublier, bien entendu, Le chef de cuisine :

- le saucier : Le saucier confectionne tous les fonds, toutes les sauces, toutes les viandes en sauce, les sautés, les poêlés, les braisés, les viandes pochées ainsi que les petites garnitures d’accompagnement.
- Le garde manger : II est le responsable de la cuisine froide. Il réalise toutes les préparations froides. Il prépare toutes les denrées avant la mise en cuisson. Il est le responsable du parage et du piéçage des viandes de boucherie, de volaille et de gibier, du filetage et du portionnage des différents poissons.
- L’entremétier : II est chargé de la confection des potages, des œufs, de la préparation et de la cuisson des légumes frais et secs.
- le rôtisseur : II est responsable de l’habillage des volailles destinées au garde manger. Il taille toutes les pommes de terre traitées à la friture.

02/08/2017

La photo du jour du Docteur Sangsue : "Jeune couple"

Crédit Photo : Archives personnelles.

Cliquez (une ou deux fois) sur la photo pour l’agrandir.

 

Un tag déposé sur le mur à côté de chez moi. Photo que j'ai prise il y a quelques années de cela.

Il est pas mimi ce Tag.

Heureusement qu'il y a la photographie pour immortaliser cet art éphémère (quand il y a art bien sûr).

27/07/2017

Le Doudou

 

Quand j'étais encore d'active, il m'advint, un jour, de prendre une initiative particulièrement inattendue.

Vous ne le savais peut être pas, mais je suis un être un peu original. Je suis même un peu farfelu à mes heures.

Cela est assez fréquent de ma part.

Parlez en à ma moitié, à qui il m'arrive, quand je suis en forme, de lui exposer, par jeux, l'origine de mots en lui donnant une explication et en lui demandant si cela est totalement farfelu ou d'une exactitude rigoureuse. Voir mon article : "La petite histoire de la ville de Listrac Médoc".

Un jour se présente à mon cabinet une petite fille de trois ans. Elle est particulièrement timides.

Elle est dans les jupes de son père.

Je dis bien dans les jupes de son père car, de plus en plus, ce sont les pères qui m'amènent leurs enfants en consultation. Cela, néanmoins reste peu fréquent.

Je la sent réticente vis à vis de moi, médecin, un être dangereux pour elle.

Tout d'un coup, une idée farfelue, me traversa l'esprit.

Derrière mon bureau, à distance, je lui dis, tout de go, pour la rassurer : "je vais faire à Doudou ce que je vais te faire". Illico, je me levais, pris mon stéthoscope, l'appliqua sur la poitrine de Doudou et, de mon air le plus sérieux, ausculta celui-ci.

Vous me croirez, peut-être, mais elle se laissa examiner avec une docilité exemplaire.

18/02/2017

Les odeurs de Villegrand

L'autre jour, à midi, en allant chercher ma fille à l'école, mes narines furent chatouillées par une délicieuse odeur de soupe.

Une odeur fabuleuse.

Cette odeur délicieuse me suivit jusqu' à un carrefour.

Quand soudain, une voiture tourna.

Une odeur pestilentielle balaya le fumet précédant le remplaçant par une horrible senteur de gaz pollué piquant le nez et prenant la gorge.

Cela interpella

A propos des odeurs de soupe. Qui fait encore de la soupe, à Villegrand ?

La soupe étant un met simple* mais totalement dépassé

Les odeurs de soupes sont surprenantes, alors que, normalement, on ne devrait sentir que l'odeur des gaz d'échappements.

D'autre part qui fait encore de la soupe à Villegrand


*Trois pommes de terre coupées en gros cubes, un poireau, deux carottes, un navet, un bouillon cube, trente minutes de cuisson à la cocotte minute. On mixe le tout. Eh hop. Un plat remarquable en hiver. Un plat pour se tenir chaud qui sert, le soir, et qui sert, à lui seul, comme plat principal.

Rien n'empêchant, d'ailleurs de faire chabrot.

09/01/2017

Quand le Docteur Sangsue examine Doudou

 

Arrive à la consultation, une jeune fille de quatre ans.

Elle est timide.

Dans ces situation là, je fais très attention à ne pas être trop invasif, tout au moins le moins invasif possible.

Voyant qu’elle me regardait avec circonspection mélée d’inquiétude, je décidai de la mettre en confiance.

Comme elle serrait, contre elle, son Doudou, il me vint à l’idée de lui montrer ce que j’allais lui pratiquer comme examen.

Je lui montrai, sur son Doudou, comment j’allais l’auculter.

Je pus procéder, alors, à un examen clinique en toute quiétude.

Et, ainsi, chacun y trouva son compte.

Comme quoi, le respect de l’autre est toujours bénéfique.

13/01/2016

L'image du jour : Miss poumon

Image extraite de TUXBOARD : http://www.tuxboard.com/

 

Comment en suis je arrivé là !

Comment en aussi je arrivé là, à faire un article comme cela. Cet article aurait pu se contenter, en lui même, uniquement de la photo.

L'explication en est toute simple, toute bête, surprenante mais rationnelle.

Parfois, l'article se fait en automatique tout comme l'écriture automatique si chère aux surréalistes et dont la technique fut formalisée par André Breton.

On laisse aller son imagination au fait des éléments qui se présentent au hasard.

Ce fut le cas pour cela. En partant de mon article précédant : "Vers une disparition de l’obligation vaccinale : Une analyse du Docteur Sangsue" et en divaguant sur le Net, je tombais, par hasard, pour illustrer mon propos (le poumon d'acier) sur cette photo là.

Et voilà pourquoi votre fille est muette.

13/09/2015

Money Money Money - ABBA




"ABBA est un groupe de pop suédois fondé à Stockholm en novembre 1970. Le groupe est originellement composé d'Agnetha Fältskog, Anni-Frid Lyngstad, dite "Frida", Benny Andersson et Björn Ulvaeus. Les initiales des quatre prénoms formant l'acronyme et palindrome ABBA".

Wikipedia.

Money Money Money – ABBA est une chanson avec une superbe mélodie,

Mais, pour peu que l'on s'intéresse aux paroles, (en anglais, cela va de soi) on est carrément bluffé.

Le scénario de la chanson est très simple et très ancien.

Une jeune femme sans le sou, pour s'en sortir, souhaite épouser un homme riche...

Même si elle ne l'aime pas !


 

 

Traduction des paroles en Français.

 

L'argent, l'argent, l'argent

Je travaille toute la nuit, je travaille toute la journée
pour payer les factures à régler.
N'est-ce pas triste ?
Et pourtant on dirait qu'il ne me reste jamais un seul
centime
Quel dommage.
Dans mes rêves j'ai un plan
Si je me trouvais un homme riche
Je n'aurais plus à travailler, j'aurais des amants et je
m'amuserais

L'argent, l'argent, l'argent
Doit être amusant
Dans l'univers d'un riche
L'argent, l'argent, l'argent
Brille toujours
Dans l'univers d'un riche

Aha-ahaaa

Toutes les choses que je pourrais faire
Si j'avais un peu d'argent
Le monde est fait pour le riche

Un tel homme est dur à trouver mais je ne peux pas me le
sortir de l'esprit.
N'est-ce pas triste ?
Et même s'il est libre je parie qu'il ne voudrait pas de
moi.
Quel dommage.
Il faut que je parte, il faut que j'aille
A Las Vegas ou Monaco
Gagner une fortune au jeu, ma vie ne sera plus jamais la
même...

Aha-ahaaa

Toutes les choses que je pourrais faire
Si j'avais un peu d'argent
Le monde est fait pour le riche

Aha-ahaaa

16/01/2015

Une histoire mignonnette




En ces temps plus que morose, une petite histoire pour se remonter le moral.

Une mère de 45 ans se dirige, dans le salon, vers sa fille de six ans plongée dans son dessin animée et lui demande en lui présentant un livre : "Que voit-tu comme chiffres" sa gamine de répondre "trois - zéro".

Elle vient juste de lui donner le temps de cuisson (30 minutes) pour le repas du soir, car elle est presbyte, et sa fille, en CP ne connait que les chiffres et les lettres.

Elle a su, intelligemment, se servir des connaissances de sa fille, limitées encore pour son âge, mais suffisantes.

18/12/2014

Conte de Noël : La part des anges

 

En cette période de Noël, je vais vous conter une bien belle histoire étrange, mystérieuse et, malheureusement fort méconnue : celle de la part des anges.

La, nativité parle uniquement du petit jésus de la vierge Marie et de Joseph. Tous étant réfugiés dans une crèche, à même la paille, le petit Jésus étant réchauffé par le bœuf.

Mais, personne ne parle de la part des anges dans ce conte merveilleux qu’est Noël…

Non, ne rêvez pas, la part des anges n’a rien à voir avec la Noël.

C’est une histoire beaucoup plus prosaïque.

Elle est purement scientifique.

Lors de la vinification, dans les chais, la première année, le vin est absorbé par le bois de la barrique et son niveau diminue, c'est ce que l'on appelle la part des anges. On complète donc cette perte par ce que l’on appelle l’ouillage. Cela a, en outre, l’intérêt de le protéger contre l’acinétobacter, la bactérie qui transforme le vin en vinaigre.

Cependant, il existe une exception. Dans le Jura, le fameux « Vin Jaune », utilise cette méthode de la part des anges, mais en utilisant un voile de levure protecteur qui permet d’obtenir ce vin atypique.

Certes, cette histoire est bien moins passionnante qu’un conte de Noël, mais c’est grâce à ces deux notions de « la part des anges » et de « l’ouillage » que l’on peut servir de très bons vins sur les tables pour les festivités de Noël.

Je vous souhaite de bonnes fêtes de Noël.

 

Handel - Messiah oratorio HWV 56 / "For unto us a Child is born" (Stephen Cleobury)

07/02/2014

Le Chef des Tortues

Crédit Photo : http://www.cheloniophilie.com/


J'ai, dans ma clientèle, un couple, ce couple a un enfant unique, une fille de cinq ans. Le couple fonctionne bien, c'est un couple recomposé (un couple recomposé issu de deux couples décomposés). Les parent, ayant connu plus de vicissitudes de la vie que la moyenne, sont, bien évidemment, tous les deux, d'un caractère anxieux.

La petite est intelligente, très intelligente, vive, gentille, mais dissipée, très dissipée.

C'est dur pour les parents. A la maison, l'ambiance est survoltée.

A chaque bêtise de leur fille, les deux parents crient souvent, surtout le père, ce qui n'est pas fait pour arranger les choses.

Ce jour là, j'avais du temps, la petite était "en forme", et, à brûle pourpoint, elle me demande :

 - "Tu connais l'histoire du Chef des Tortues ?
 - "Non, tu me la raconte ?".

 - "C'est le Chef des Tortues qui crie contre les tortues, car elles n'obéissent pas. Alors, le Chef des Tortues s'en va loin, très loin, très très loin. Les tortues partent à sa recherche, elles se perdent... (J'abrège). Enfin, elles le retrouvent, elles sont  fatiguées, très très fatiguées."

Un grand silence s'installe, moi surpris, les parents estomaqués.

Je lui réplique alors :

 - "Tu sais, ce n'est pas parce que le Chef des Tortues crie, qu'il va partir pour autant."

La petite scotchée ne pipa mot.

Mais...

Elle se repris très vite.

22/10/2013

Le vieux réveil

Crédit Photo : http://www.momentanementdisponible.com/


J'ai le bonheur d'avoir en ma possession un vieux réveil digital qui a comme caractéristique particulière d'avoir été acquis par ma belle mère lors d'un achat de vêtement par correspondance. Un beau cadeau. Un cadeau utile et... résistant puisqu'il a passé l'épreuve du temps. Il est toujours là… quarante ans plus tard. Enfin...

C'est d'abord ma femme qui, le volant à sa mère, se l'est appropriée, puis moi, à mon tour.

Dernièrement, après plusieurs chutes multiples sans aucunes conséquences fâcheuses apparentes, il se bloqua.

J'en fus fort contrit.

Je le débranchais et le mis dans un coin.

Puis dans un sursaut d'espoir, dans un dernier acte désespéré pour sauver ce fidèle serviteur, je le rebranchais et lui donnait une claque sur le dos, et bien, vous me croirez si vous voulez...

Il reparti !

Pour clôturer ce petit post sur ce vieux réveil, je vais vous faire partager un bref morceaux d'un musicien qui fait partie de mon panel de mes auteurs préférés, François Couperin. Le choix de ce morceau n'est pas innocent, le réveil-matin.

27/05/2013

La douche et la baignoire


Un artisan malfaisant attire bien souvent  la raillerie funeste.

Nous alons montrer cela dans cette histoire burelesque.

La douche et la baignoire venait d'être monté dans une maison neuve.

Celle-ci sortait de terre, étant en construction.

Un défaut de protection contre l'eau ennemie.

Déclencha une remarque acerbe des habitants futurs.

Avec stupéfaction, ceux-ci ouïrent le commentaire décoiffant du carreleur comique.

"On ne prend pas de douche dans icelle baignoire."

Il est vrai que se doucher dans une belle baignoire est beaucoup plus facile que de se baigner dans une belle douche.

Ceci évidemment n'appelle pas du tout le moindre commentaire.

Ceci ne vaut il pas un commentaire drôle.

 

Un grand merci à ce noble monsieur qu'est Jean de Lafontaine, sans oblier non plus son très grand  pote Esope.

02/12/2012

Un bonbon aux effets redoutables



Amis poètes, bonjour.

Un patient de 40 ans que je suis depuis peu pour un état dépressif cogné, reviens me voir pour le suivi  de sa prescription et de l'évolution de sa maladie.

Il commence à émerger de son état dépressif.

Cependant, il se plaint d'une sécheresse de bouche importante, ce qui lui modifie le goût des aliments, en particulier, lui qui est amateur de vin, me confie que tous les vins qu'il déguste ont un goût très tanniques ce qui les rend indégustables. Mais cela le gène, aussi, passablement, dans sa vie quotidienne.

Je lui explique qu'il existe deux façons faciles à utiliser pour lutter contre la Xérostomie* : les bonbons sans sucre et le chewing-gum.

Quelques temps plus tard, il reviens à consulte. L'état dépressif s'est amendé de façon importante, mais, il me confie qu'il a la diarrhée.

Ce ne peux pas être l'antidépresseur sérotoninergique qui en est la cause, car il n'avait pas cet effet secondaire depuis le début de son traitement.

C'est bien la première fois que je rencontre un effet secondaire qui n'est pas lié à un médicament, mais causé par...

Un bonbon.

En effet, ce bonbon là contenait des polyols, qui utilisés en assez forte dose peuvent causer la...

Diarrhée.

Et voila pourquoi votre fille est muette**.

 

P.S. :

* Démosthène utilisait, lui, un caillou dans la bouche

** Sganarelle - Le Médecin malgré lui - Molière (Acte II, scène IV).

01/10/2012

Week-end au bout du monde



Je suis parti, avec « petite famille », cette dernière fin de semaine, passer un petit séjour au bout du monde.

Dans un endroit isolé, presque, de toute civilisation. En tout cas, un endroit peu connu, donc à l’ abri de la civilisation et de ses envahisseurs.

Un séjour magique, avec le bruit silencieux de la nature.

Il faut vite en profiter pendant qu’il en est encore temps.

Il faut dire, que pour aller s’isoler, là bas, il faut vraiment aimer la nature, Mais, justement, tout les endroits ayant un charme « naturel » sont envahis, progressivement, les uns après les autres,  par certains parasites : Les écotartuffes.

La reprise va être dure.



Les éco-Tartuffe - Nicolas HULOT par mattlouf

24/07/2012

Le club des 27





Le club des 27, est une liste d’artistes musiciens en grande majorité de rock décédés en général d’overdose et d’alcool, certains devant être bipolaires si l’on en croit Kay Redfield Jamison qui a établie dans son livre : "Touched With Fire" publié en 1993, un lien entre bipolarité et créativité, idée reprise par Philippe Brenot dans son livre : "Le Génie et la Folie", en 2007.

Dans les troubles bipolaires, Il y a, de plus un risque d’addiction à l’alcool, et, aux drogues.

Une étude a montrée que les musiciens anglais ont deux à trois fois plus de risques de mourir prématurément que la moyenne.

La liste est assez impressionnante :

 - Brian Jones - 28 février 1942 - 3 juillet 1969 : 27 ans

 - Jimi Hendrix - 27 novembre 1942 - 18 septembre 1970 : 28 ans

 - Janis Joplin - 19 janvier 1943 - 4 octobre 1970 : 27 ans

 - Jim Morrison -8 décembre 1943 - 3 juillet 1971 : 28 ans

 - Kurt Cobain - 20 février 1967 - 5 avril 1994 : 27 ans

 - Robert Johnson - 8 mai 1911 - 16 août 1938 : 27 ans

 - Alan Wilson - 4 juillet 1943 - 3 septembre 1970 : 27 ans

 - Amy Winehouse - 14 septembre 1983 - 23 juillet 2011 : 28 ans




"The Doors were an American rock band formed in 1965 in Los Angeles, California. Through most of its existence, the group consisted of vocalist Jim Morrison."
www.youtube.com/

14/02/2012

Saint Valentin : Le Baiser de l'hôtel de ville (Robert Doisneau)

Le Baiser de l'hôtel de ville (Robert Doisneau)


"Le Baiser de l'hôtel de ville est une célèbre photographie en noir et blanc du photographe français Robert Doisneau. Prise en 1950 à proximité de l'hôtel de ville de Paris." Source : Wikipédia


Actuellement 1/3 des couples s'entendent bien psychiquement et physiquement, 1/3 des couples cohabitent et/ou ont maitresse et amant (ce fut le cas de certains hommes politiques) et 1/3 des couples ont le courage de... divorcer ; et en plus... ça coûte cher de divorcer.

les sexologues disent que l'amour ne dure que 2 à 3 ans. Je ne suis pas tout à fait d'accord, tout est une question de communication dans le couple, et on ne peut aimer que quelqu'un qu'on admire.

En dépis de ces propos mitigés.

Bonne Saint Valentin

12/10/2011

Cris de Femmes, la fin d’un amour






Ces deux chanson sur un amour finissant ont ceci de fascinant, c’est qu’à « quelques années » d’intervalles, le cri de désespoir est toujours le même, toujours aussi fort, c’est un cri viscéral qui sort des tripes.


Demain tu te marie - Patricia Carli - 1963




Un año de amor - Luz Casal - 1992

Par contre la vision de l’homme, dans cette chanson, « Désormais », d’Aznavour est, à mon avis, plus plate, bien que ce soit une chanson remarquable et remarquablement interprétée. Il y a comme une discordance entre les paroles et la musique et, de plus, on dirait que l’émotion est vécue de l’extérieur, alors que chez les femme le cri sort de l'intérieur (comportement masculin opposé au comportement féminin ?).


Désormais - Charles Aznavour - 1969

21/08/2011

La confiture

Pour conclure cette session culinaire, un petit entremet.

 

20/08/2011

La petite histoire de la ville de Listrac Médoc


Au fin fond du Médoc se trouve un petit village du nom de Listrac Médoc.

Je me propose de vous conter brièvement l’étonnante histoire de ce petit village de LISTRAC en Médoc.

Au départ ce village s’appelait TRAC, jusqu'au jour ou Sa Majesté le Roi Louis XIV vint à Bordeaux, on lui construisit, spécialement pour lui, à cette occasion la place Royale qui est maintenant la Place de la Bourse. A cette occasion un Château en Médoc pris le nom de Château Beychevelle (Baisse voile) car il baissa une voile en l'honneur du Roi qui descendait la Garonne.

Le Roi Louis XIV décida de serrer quelques mains de Médocains profonds, on choisi, pour lui, TRAC en Médoc.

En récompense le village s'appela LISTRAC MEDOC (LIS pour Lys et TRAC pour TRAC).

Etonnant non ?


Un lieu dit de Listrac s’appelle le Fourcas (fourcas en patois veut dire en hauteur ce qui donne de bonnes croupes graveleuses pour le vin, car il y a une bonne exposition au soleil), de cette appellation Listrac sont nés les deux très bons châteaux Fourcas Dupré et Fourcas Hosten.

24/07/2011

Il y a une saison pour les vins




L’été venant, le vin rouge n’est plus au goût du jour.

La chaleur aidant, quoiqu’actuellement, de ce côté-là, nous ne sommes pas trop gâtés.

Donc, l’été, la chaleur aidant, fait augmenter la température du vin rouge, le résultat étant l’alcool qui envahit le palais, empêchant le plaisir escompté d’une agréable dégustation.

Il y a une saison pour le vin, l’été est en blanc ou en rosé, le rouge est à éviter sauf à le réfrigérer, par exemple avec un rafraichissoir, un tube en tuile mouillé d’eau, en ayant, au préalable pris le soin d’avoir rafraichi le vin.

L’été, le vin blanc, dans un seau à glace avec le bruit des glaçons dans l’eau et le tissus, pliè, posé sur le seau, tout ce décorum sur des fruits de mer, ou sur un poisson ; un rosé sur une paella, ou sur un grillade, des brochettes, des croustilles…

L’hiver, par contre permet toutes les fantaisies. Attention, cependant, à ne pas servir le vin blanc trop froid.

Oui, il y a bien une saison pour le vin.