Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/09/2021

Tin Toy

 

Après l'histoire de la médecine et l'histoire de la physique, nous allons aborder, maintenant, une page d'histoire de l'Informatique.

En 1985, à la suite d'un conflit avec John Sculley qu'il avait pourtant recruté au poste de directeur général, Steve Jobs est viré d’Apple, la société qu’il a créée le 1er avril 1976 avec Steve Wozniak et Ronald Wayne.

Steve Jobs crée, alors, en 1985, NeXT* et rachète Pixar à Geoges Lucas en 1986.

Tin Toy est un court métrage d'animation américain des studios Pixar réalisé par John Lasseter en 1988. Le nom de Steve Jobs apparait dans le générique de fin.

Tin Toy obtient l’oscar du meilleur court métrage d'animation 1989.

Et, maintenant, le film !

Une vidéo montrant comment a été fabriqué ce film d'animation.

*NeXT est finalement rachetée, en 1996, par Apple qui recherchait un nouveau système d’exploitation pour ses ordinateurs Macintosh (Rhapsody vient d'OPENSTEP). À la suite de ce rachat, Steve Jobs se retrouve propulsé à la tête d’Apple et place, rapidement, les hommes-clés de NeXT (Avie Tevanian, Bertrand Serlet, Jean-Marie Hullot, Jon Rubinstein...) aux principaux postes de responsabilité chez Apple. 

 

Références : 

 - Apple

 - Pixar

 - Tin Toy

 - NeXT

17/09/2021

La spintronique et le disque dur

Clic droit puis clic gauche sur "ouvrir l'image dans un nouvel onglet" dans le menu déroulant pour agrandir l'image

 


C’est en faisant des recherches sur la physique quantique, et plus particulièrement sur le spin, que je suis tombé sur la vidéo en fin d’article.

Cette vidéo parle de la spintronique.

C’est grâce à cette technologie appelée spintronique que les capacités de stockage des disques durs n'ont cessé d'augmenter ces dernières années.

La Spintronique, ou électronique de Spin, désigne le fait de se servir des électrons, qui ont une masse et une charge, et qui possèdent une autre propriété : un spin.  A l’intérieur de la matière des disques durs se trouvent des petites boussoles, ou aimants, dirigés soit vers le haut soit vers le bas. Si leur pôle nord est orienté vers le haut, cela donne un 0, et s’il est vers le bas, cela donne un 1.

C'était en 1988, à Orsay, au sud de Paris. Albert Fert travaillait sur les propriétés du spin de l'électron, une propriété magnétique que l'on assimile à celle d'un petit aimant qui pourrait prendre deux positions. Il découvre un phénomène très curieux : une énorme augmentation de résistance électrique dans des couches ultrafines de matériaux ferromagnétiques soumises à un champ magnétique, même faible. Baptisée magnétorésistance géante (en anglais GMR pour Giant MagnetoResistance), cette propriété a pu rapidement être exploitée par l'industrie informatique : c'est grâce à elle que fonctionnent les têtes de lecture des disques durs. Avec ces têtes dites magnétorésistives, leur capacité s'est mise à grimper en flèche. L'électronique de spin, ou spintronique, à peine née, avait conquis ses lettres de noblesse.

Une tête de lecture de disque dur GMR est comparable, dans sa structure, à une tête magnétorésistive. L'écriture continue à être assurée par une tête inductive. La lecture, quant à elle, repose sur le phénomène de Magnétorésistance géante, découvert par deux équipes de physiciens dirigées respectivement par Albert Fert (français) et Peter Grünberg (allemand) qui reçurent conjointement le prix Nobel en 2007. Ce phénomène se résume ainsi : lorsque le spin d'un électron est parallèle à l'orientation du champ magnétique du matériau dans lequel il se déplace, ici le disque dur, une faible résistance électrique est engendrée, par contre lorsque le spin est de direction opposée on observe une forte résistance. 

 

Références :

 - Spintronique

 - Tête de lecture à technologie GMR

16/09/2021

La première radiographie, la radiographie de la main de madame Röntgen

Premier cliché radiographique - La main de Madame Röntgen (Röntgen - 22 décembre 1895)


Dans mon article du 31/03/2019 : « La découverte du Scanner ou quand l'utile naît du superflu » J’ébauche la découverte de l’EMI Scanner.

Dans cet article je vais aborder le sujet de la première radiographie faite par Wilhelm Röntgen.

Le soir du 8 novembre 1895, Röntgen observe qu'à la décharge d'un tube, complètement enrobé de carton noir, scellé pour en exclure toute lumière et ceci dans une chambre noire, un carton couvert d'un côté de baryum platino-cyanide devient fluorescent lorsqu'il est frappé par les rayons émis du tube. Röntgen en déduit qu’un rayonnement invisible d’origine inconnue est émis et lui donne le nom de rayons X (X étant la dénomination d’une inconnue en algèbre).

Le 22 décembre 1895. Röntgen l’expérimente sur la main de son. Au développement, il s'aperçoit que l'image est l'ombre des os de la main de son épouse, son alliance y étant visible. Les os sont entourés d'une pénombre qui représente la chair de la main, la chair est donc plus perméable aux rayons. C'est le premier « Röntgenogram ».

À la suite d'autres expériences, Röntgen constate que les nouveaux rayons sont produits par l'impact des rayons cathodiques sur un objet matériel. Parce que leur nature est encore inconnue, il leur donne le nom de « rayons X ». Plus tard, Max von Laue et ses étudiants démontreront qu'ils sont de nature électromagnétique, tout comme la lumière, et diffèrent seulement par une plus haute fréquence.

Cette découverte suscite chez les chercheurs une vive émulation, qui aboutira en France à l'affaire des rayons N (confer mon article très récent du 02/09/2021 : « Le Professeur Didier Raoult et le Professeur René Blondlot »).

Pour sa découverte des rayons X Röntgen reçoit le prix Nobel de physique en 1901.


Radiographie - La main de Mme Röntgen


Les rayons X - expérience de Röntgen - radiographie

 

Références :

 - Wilhelm Röntgen.

 - La radiographie (I) - Histoire de la découverte des rayons X et de leur application en médecine.

15/09/2021

L’histoire de France expliquée au Docteur Sangsue

Pour agrandir l'image, clic droit dessus puis clic gauche, dans le menu déroulant, sur ouvrir l'image dans un nouvel onglet.

 

Tout est dans le titre.

C’est bien beau de d’intéresser à l’histoire de la médecine et à l’histoire de la physique, mais il manque quelque chose, la possibilité de situer les découvertes dans la chronologie historique.

Confer mes articles :

 -05/09/2021 : « L’incroyable histoire de la médecine ».

 -14/09/2021 : « La Médecine Quantique ».

D’où mon intérêt pour l’histoire et en particulier l’histoire de la France qui, d’ailleurs, est intimement liée à l’histoire des autres pays, en un mot l’histoire tout court.

Cet Intérêt pour l’histoire, je l’avais bien avant, car j’étais conscient que ma méconnaissance de l’histoire en général manquait cruellement ne serais-ce que du point de vue culture générale. Cette incurie de connaissance n’est que la résultante de l’incompétence notoire des différents profs que j’ai eu le malheur de trouver lors de ma scolarité du secondaire.

A mon avis la connaissance de l'histoire est essentielle car elle pourrait permettre de prendre des décisions adaptées en tirant des leçons du passé et d'éviter, ainsi, de refaire les erreurs du passé.

Je viens de tomber, lors de mes visites sur mon pote YouTube sur une vidéo qui a satisfait, pour l’instant, mon attente.

Il ne me reste plus, à présent à m’attaquer à une autre incurie : Ma méconnaissance concernant la géographie. Je ne parle même pas de la géopolitique qui est un autre débat.

J’ai mis cette vidéo sur mon Blog dans le but, purement égoïste, de pouvoir m’y reporter en fonction de mes besoins. Mais il n’est pas impossible qu’elle vous intéresse en dépit de sa longueur, somme toute relative, vu l’ampleur du sujet.

Dans le même ordre d’idée, je vous conseille de visionner les «vidéos» de Franck Ferrand qui conte de façon remarquable et captivante l’histoire.

Et maintenant, la vidéo.

14/09/2021

La Médecine Quantique

Capture d’écran du site d’un ostéopathe utilisant le Physioscan, pour pratiquer la Médecine Quantique, dans la banlieue de la Grande Ville (double clic gauche pour agrandir l'image)

 


Cet article fait suite à celui que j’ai publié, hier, le 13/09/2021 : « Profession : Voyant ! ».

Comment ais-je découvert la Médecine Quantique ?

Ayant quelque peu épuisé l’Histoire de la médecine, je décidais, ce Week-end, de me tourner vers l’Histoire de la Physique.

Dans l’Histoire de la Physique, il faut distinguer deux périodes, la période de la Physique classique, à la fin du XIXème siècle et, à partir du début du XXème siècle, la période de la Physique Quantique.

Je m’enfilai donc trois à quatre vidéos sur la physique classique, puis je m’orientais vers l’Histoire de la Physique Quantique.

Quelques vidéos « Quantiques » plus tard, la tête un peu au carré, (j’ai dû m’accrocher et je n’ai pas tout compris) je tombe sur une superbe vidéo, enfin d’un bon niveau et abordable où un des deux protagonistes parle de l’utilisation du mot quantique. Est abordé en premier l’ordinateur quantique, il est admis que cette théorie est sérieuse. Par contre la deuxième utilisation du Mot Quantique s’avère être une abominable escroquerie.

Il s’agit de…

La Médecine Quantique.

Mais quel est donc cette Médecine Quantique ?

Je cite Wikipédia : « La médecine quantique est une pseudo-médecine reposant sur l'idée proposée par Fritz-Albert Popp en 1970 selon laquelle les cellules communiquent par signaux électromagnétiques, la biorésonance, concept pseudo-scientifique.

La médecine quantique ne résiste pas à l'analyse scientifique et abuse du public en reprenant la terminologie de la physique quantique pour des concepts décrits comme fantaisistes ».

Mais ce n’est pas tout, mes recherches auraient pu s’arrêter là.

Quand une idée perverse traversa mon esprit, et si je tapais sur Gogol les mots clés « médecine quantique Grand Ville ».

A ma grande stupéfaction je tombais sur le site Web d’un individu, un ostéopathe (j’ai caché son nom et son lieu d’exercice), qui exerçait cette « Médecine » dans la banlieue de la Grande Ville. En me baladant dans son site je tombais sur son « approche quantique-Biorésonnance » pour cela, il utilise  un appareil dénommé : Physioscan (confer la capture d’écran de son site Web que j’ai mis en en-tête), une superbe machine à sous.

Et hop de taper Physioscan sur mon pote YouTube et à ma grande stupéfaction, je tombe sur cela :


Attention les yeux ! Voici le commentaire publié sous la vidéo PHYSIOSCAN : " Le bilan énergétique : Evaluation simple et rapide du niveau de stress et des capacités d’adaptations des organes, tissus et cellules. Le Physioscan vous permet en quelques minutes seulement d’obtenir des informations précises sur l’état de tous les systèmes du corps humain : endocrinien, nerveux, osseux, digestif, lymphatique... La fonction "bilan comparatif "  permet le suivi du patient au fil du temps. Basée sur des calculs comparatifs complexes, l’interprétation des résultats s'avère en fait très simple et peut recourir à différents moyens de visualisation : par valeurs numériques, par icônes ou logos, par courbes comparatives d'écart aux normes-étalons, par niveau d'entropie ou par résonance spectrale".

Mon dieu qu’on est loin de la très sérieuse Physique Quantique qui m’a tant pris la tête !

 

Références :

 - Médecine quantique

 - Médecine non conventionnelle

 - Site de Physioscan ICI.

13/09/2021

La DS Citroën, la seule voiture capable de rouler sur trois roues

Les gendarmes des Hautes-Pyrénées ont intercepté une DS avec seulement trois roues sur l'autoroute A64 — Gendarmerie 65


Lu dans 20Minutes du 13/09/2021  : « Le 9 septembre dernier, en fin de journée, les gendarmes du peloton motorisé des Hautes-Pyrénées ont repéré une voiture qui circulait à 40 km/h, en direction de Tarbes… Les militaires, qui ont été rapidement intrigués ont décidé de contrôler son chauffeur. Lorsqu’ils ont fait le tour de ce véhicule de collection des années soixante, ils ont eu la surprise de découvrir qu’il n’avait plus de roue arrière droite et circulait donc sur trois roues ».

Grâce à sa suspension hydropneumatique, à la traction avant et à la répartition des masses, la DS est l’un des seuls véhicules dans le monde capable de circuler sur 3 roues, à vitesse réduite.

Cette aptitude était régulièrement mise en avant, partout dans le monde, par des concessionnaires de la marque Citroën ou des particuliers.

André Garnier était tellement intrigué par les capacités de la suspension de la DS qu’il a un jour enlevé tout le bras de suspension arrière droit, scellé les suspensions et les freins et conduit la voiture en ville sur 3 roues ! L’équilibre de la voiture était si bon qu’il pensait que ce serait un excellent moyen pour Citroën de faire la promotion de cette voiture. Pour le prouver, il conduit une DS sur seulement 3 roues de Buffalo jusqu’au siège social du New-Jersey ! 

Le 22 août 1962, au Petit Clamart, a lieu un attentat perpétré par l'OAS visant à assassiner le Général de Gaulle, président de la république. Les pneumatiques avant de la voiture présidentielle sont crevés. Le chauffeur qui pilotait la DS 19, accélère et parvient à s’écharper, malgré l'état de la voiture.

De cet évènement, Citroën en a tiré une Pub :

 

Références :

 - « Une DS sur trois roues ! ».
 - « Attentat du Petit-Clamart ».

 - « Attentat du Petit-Clamart 22 août 1962 ».

 - « Citroën DS  ».

Profession : Voyant !

 

Quand j’étais, encore, en active, quand les circonstances qui s’y prêtaient et avec certains patients qui pouvaient comprendre mon humour, je tenais les propos suivants, je le cite (comme dirait l’acteur Alain Delon qui parlait de lui à la troisième personne). Aïe mes chevilles enflent !

Je tenais donc les propos suivants :

Avec mes connaissances médicales, chirurgicales, Psychiatrique et pour peu que je me tienne très bien au courant de l’actualité Médicale mais, aussi, et surtout, de l’actualité Économique, Politique et Sociétale, je m’achèterais une boule de cristal (ma technique préférée pas besoin d’apprendre une technique ésotérique comme les cartes les runes) et m’installerai Voyant et je gagerai bien plus qu’actuellement qu’avec ma consultation à 23 € (tarif de la consultation du Généraliste quand j’ai quitté mon sacerdoce en 2017, 4 ans déjà !).

En effet, les sujets qui reviennent toujours dans le domaine de la voyance c’est l’amour, le sexe, l’argent et... la santé.

Donc, avec mes connaissances, je pourrais faire unebonne voyance digne de ce nom qui rendrait service aux clients et ceci sans les arnaquer.

J’abordais, déjà, ce sujet dans mes articles :

 - 04/09/2015 : « Quand le Docteur Sangsue songe à sa retraite ».

 - 24/09/2011 : « Le Pendule et la Boule de Cristal : Une nouvelle façon de porter un diagnostic médical ».

Mais voyons, maintenant comment travaille une voyante.

Accrochez-vous bien, Voyante Josyane JOYCE vous prédit sa voyance sur le « passe » sanitaire. Des propos tenus le 11 août 2021.

Je ne ris pas. Enfin c’est faux, je ris jaune !

Ah, j’oubliais, faites rougir la carte bleue si vous voulez consulter Voyante Josyane JOYCE*.

On peut ne pas avoir fait d’études et gagner très confortablement sa vie pour peu que l’on ait un peu de jugeote et surtout que l’on soit malin.

Apparemment, Josyane JOYCE, ce jour là, comme on le voit sur la vidéo, n'avait pas chaussée ses lunettes, car, en définitive, nous sommes le 13 septembre et, que je sache, en définitive, cela ne pas si mal que cela. Mais, affaire à suive, rendez-vous en novembre...

 

P. S. : Le site de Josyane JOYCE ICI. Son tarif, 60 € la consultation.

 

*IN CAUDA VENENUM : David Mocq, "voyant réputé", nous donne le tarif d’une consultation de voyance à Paris, je le cite : « A titre indicatif, sachez que les honoraires d’une consultation de voyance auprès d’un voyant reconnu à Paris varient de 200 à 350 € ». Il précise qu’un voyant débutant prend 45 € le temps de se constituer un fond de commerce. On est à un autre niveau que Josyane JOYCE même si David Mocq exerce à Paris.

Rappelons, qu’actuellement, le tarif de la consulte du Spécialiste est à :

 - Secteur I : 46 €
 - Secteur II : aux alentours de 80 €

On est loin du compte !

10/09/2021

Le Cassoulet d'Harry

 

Allez, je reprends un de mes vieux articles.

Remontons dans le passé, le 06/01/2014 (7 ans déjà ! cela ne nous rajeunis pas) "Cassoulet Fast Cooking".

Une ancienne Pub qui me fait toujours marrer : celle du cassoulet "La belle Chaurienne". Le cassoulet "La belle Chaurienne" est une très bonne marque de cassoulet (de Castelnaudary) en boite. Quand je n’ai pas envie de cuisiner, cela change de traditionnelle pizza.

Bien sur, l'offre des lingots d'or ne tient plus car c’est une vieille Pub.

Allez, Jean mineur Publicité* envoie la Pub !

*C'est la minute culturelle. C'est le bonus qui justifie la reprise de mon article. Sinon j'aurais honte d'un post si facile.

09/09/2021

Le bouchon

 

J’ai été amené, récemment, à déguster un vin vieux.

Il s’agissait d’un magnum d’un Bourgueil 1982 (39 ans d’âge quand même!).

Il y eu, cependant, un petit soucis.

Cette bouteille avait été gardée debout un temps certain.

Lors de l’ouverture du flacon, une surprise m’attendit.

Je coupe la capsule et j’atteins  le bouchon.

Je pose le tire bouchon (un Charles de Gaulle*, le plus pratique, à mon avis) sur le bouchon quand, en appuyant celui-ci le bouchon... file dans la bouteille.

Et voilà pourquoi il faut conserver les bouteilles couchées.

 

Nota Bene : A la dégustation, faute d’être extraordinaire, il était quand même "dégustable", d’autant plus que ce n’était pas un grand vin de garde (il n’y a pas d’appellation grand cru classé pour les vins de Loire).


P. S. : Il faut dire que pour une conservation idéale du vin, faute d’une bonne cave, la cave à vin réfrigérée est un très bon investissement. Il faut compter, quand même, pour une cave à vin réfrigérée « tout venant » entre 400 à 800 €.

P. P. S. : Comme il est dit à la fin de la vidéo, faute de mieux, un frigo fera très bien l'affaire. Perso, j'ai un petit frigo dédié que j'ai réglé au minimum.

*"Tire-bouchon De Gaulle pourquoi ?"

08/09/2021

Comment faire attérir un Airbus A320

Double clic gauche sur l'image pour l'agrandir

 

Un post spécialement réalisé pour un de mes fidèles lecteurs, alain pour ne pas le nommer, j’espère que celui-ci  l’intéressera.

Tout est dans le titre.

Visionnez la vidéo.

07/09/2021

De l’utilité de relire mes anciens articles

 

Il est utile de relire mes anciens articles, parfois publiés très récemment, parfois publiés très longtemps avant.

Je n’en veux pour preuve trois de mes articles pris au hasard (j’ai modifié le premier « longtemps »  après : 10 ans pour le premier) :

 - « L'assassinat du Roi Henri IV » le 14/03/2011 (eh oui ! 10 ans déjà !).

 - « La naissance du surf à Lacanau-Océan : la vraie histoire vécue par le Docteur Sangsue » le 29/07/2014 où j'ai rajouté le lien de l'entreprise Barland.

 - « La Fécalothérapie ou Transplantation du microbiote Fécal (TMF) » publié le 06/09/2021 (il y a de cela un ! jour).

Si je modifie mes anciens articles c’est parce que, parfois, avec la distance, due au temps, avec la réécriture, je corrige des erreurs dans les faits, des erreurs dans le style (pour être mieux compris) ou bien pour apporter des éléments nouveaux : en un mot, je les actualise.

Donc, relisez mes articles quand je les cite à nouveau.

06/09/2021

La Fécalothérapie ou Transplantation du microbiote Fécal (TMF)

 

Voici une médication originale qui est loin d’être merdique (sauf si... Voir la dernière vidéo) !

La bactériothérapie fécale ou fécalothérapie, également nommée Transplantation de Microbiote Fécal (TMF), transplantation fécale, greffe fécale ou transfusion fécale est un traitement médical destiné à des patients souffrant d’une maladies intestinale résistant aux traitements antibiotiques classiques : La colite pseudo membraneuse due à une bactérie, le Clostridium Dificile.

Déjà, en guise de sirop contre l'angine, le médecin grec Galien prescrivait des excréments à mêler au miel.

Ensuite, l’utilisation de la Transplantation du microbiote Fécal (TMF) date de la médecine chinoise du IVe siècle pour le traitement des empoisonnements alimentaires et d’infections intestinales avec diarrhée.

En effet, cette thérapeutique est attestée dès le IVe siècle en Chine, où l'alchimiste et médecin Ge Hong prescrivait l'administration d'une « soupe jaune » (ou « soupe dorée ») pour le traitement de diarrhées sévères.

Le transplant fécal a été développé à la fin du XXe siècle par le Professeur Thomas J. Borody* et son équipe à Sydney, en Australie, principalement comme un traitement alternatif pour la colite pseudo-membraneuse. Cette maladie est causée par la bactérie Clostridium Difficile et est habituellement traitée par antibiotiques. 

Cette approche n'est pourtant pas tout à fait nouvelle. Elle a longtemps été utilisée chez les animaux d'élevage, par exemple, pour prévenir la salmonellose chez les poulets.

En 1983, le premier cas validé d’infection récidivante à Clostridium difficile traitée efficacement par TMF était publié.

Dans les 30 années suivantes, plusieurs centaines de cas similaires rapportant l’efficacité de la TMF dans les infections récidivantes à Clostridium Difficile ont été rapportés dans la littérature mais le premier essai randomisé contrôlé n’a été publié qu’en 2013.

Les premières études dans la Recto Colite Hémorragique (RCH) sont donc encourageantes tout en montrant la complexité de la mise œuvre de la TMF dans les Maladie Inflammatoires Chroniques de l’Intestin (MICI) avec notamment des protocoles très variés d’administration, une variabilité de réponse importante, et un effet donneur encore mal compris. D’autres études sont nécessaires afin de déterminer la place et les modalités de la TMF dans le traitement des MICI.

Qui a dit que le caca c'est sale ?


La greffe fécale à l'IHU Méditerranée Infection

Mais mal utilisée, cette technique peut rapidement s'avérer vraiment merdique. En effet, de plus en plus de gens essayent, grâce à des tutos sur le Net, de faire une transplantation fécale “maison”, ce qui peut s'avérer très dangereux.

*Il faut signaler que le Professeur Thomas J. Borody a fait exactement la même erreur que Le Professeur Didier Raoult en recommandant un protocole de trithérapie utilisant l'ivermectine, la doxycycline et le zinc pour le traitement de la COVID-19 traitement qui n'a pas, non plus, été validé (confer mon article du 02/09/2021 "Le Professeur Didier Raoult et le Professeur René Blondlot").

P. S. : La TMF n’a rien à voir avec l’Urinothérapie, ou  amaroli, technique ancestrale dont l’efficacité scientifique n’a jamais été prouvée. Par contre, à Rome, l’urine était collectée dans les toilettes publiques pour le service des artisans tanneurs qui se servaient de l'ammoniaque dégagé par l'urine pour nettoyer les cuirs ou dégraisser les laines. Pour le tannage (et son odeur) lisez Le Parfum de Patrick Süskind.

 

Références :

 - "Bactériothérapie fécale".

 - "Transplantation fécale".

 - "L’être humain et le caca, une histoire commune".

05/09/2021

L’incroyable histoire de la médecine

Cette BD, pardon ce livre, est mon dernier achat !

Une BD, ce qui est assez inhabituel, de 286 pages.

Un livre d'Histoire de la Médecine sous forme d'une BD.

Le texte est du Professeur Jean-Noël Fabiani et les dessins de Pierre Bercovici.

Sous ses airs de BD se cache un vrai livre d'Histoire de la Médecine. En effet, le Professeur Fabiani est un ancien chef du département de chirurgie cardio-vasculaire de l'Hôpital Européen Georges Pompidou (HEGP) et ancien Professeur d’Histoire de la Médecine à l'Université Paris-Descarte.

A la fin du livre se trouve de nombreuses références bibliographiques (32), une mine d'or pour qui s'intéresse à l'Histoire de la Médecine.

Si le cœur vous en dit, investissez 23,90 € dans la nouvelle édition de cette BD « L’incroyable histoire de la Médecine » - Jean-Noël Fabiani & Philippe Bercovici aux éditions Les Arène BD.

La présentation de la première édition, parue le 17 octobre 2018, de « L’incroyable Histoire de la Médecine » à l’Académie Nationale de Chirurgie lors de sa séance du mardi 28 novembre 2018.

 

Références :

 - "Pr Jean-Noël Fabiani : L’histoire de la médecine, c’est incroyable!".

 - "Jean-Noël Fabiani".

03/09/2021

La Balayette

 

Vu dans l’article de 20Minutes du 01/09/21 : « Toulouse : Trois jeunes frappent une jeune femme à coups de poing et pieds pour lui voler son sac » l’extrait suivant :

« Une jeune femme de 20 ans rentrait de soirée dans la nuit de lundi à mardi lorsqu’elle a été violemment agressée à Toulouse. Vers 3 heures du matin, alors qu’elle se trouvait rue des Blanchers, trois jeunes l’ont encerclée avant de lui arracher son sac à main. L’un d’eux lui a alors fait une balayette, la faisant chuter au sol ».

Mais qu’est ce que la Balayette me suis-je posé comme question pertinente.

Quoi, tu ne sais pas ce qu’est une Balayette !

Ignare !

Eh bien oui je suis ignare. Eh bien oui, je ne sais pais pas ce qu’est une Balayette.

Vite Wikipédia, mon pote, aide moi !

Je tape Balayette sur Wiki ça me renvoi à Balayage (technique de combat).

« Le balayage est une action utilisée dans les arts martiaux et en sport de combat dans le but de déséquilibrer ou de faire tomber l'adversaire. Elle est faite avec le pied (voire la jambe) sur le segment d’appui de l’adversaire. Elle peut être réalisée plus ou moins haute par rapport au sol.

La définition la plus usuelle est la suivante : « un balayage se pratique au ras du sol et est habituellement de petite amplitude. À la différence du fauchage d'amplitude plus grande et plus puissant » (Tadao Inogai, Roland Habersetzer, 1997). De plus, le fauchage se réalise d'habitude plus haut sur le corps du partenaire ».

Une compilation de Balayettes faite par nos jeunes intellos :

02/09/2021

Le Professeur Didier Raoult et le Professeur René Blondlot


Professeur Didier Raoult

 


L’affaire du Rayon N

 

Attention cet article ne reflète qu’un avis purement personnel ! Mais… on ne peut qu'être interpellé par l’histoire du Professeur René Blondlot et son Rayon N.


Quel lien me dirait-vous entre le Professeur Didier Raoult et cet illustre inconnu qu’est le Professeur René Blondlot.

Tout le monde connait le Professeur Didier Raoult qui s’est illustré, en France pendant le premier confinement, avec son traitement de la COVID-19 avec la bithérapie HYDROXYCHLOROQUINE + AZITHROMYCINE. Ce traitement s’est avéré n’être pas très convainquant. En tout cas il fut loin d’être prescrit dans tous les services traitant la COVID. Pour se remémorer la saga Raoult se reporter à l’article : « Covid : un an après le #Lancetgate, retour sur la saga de l'hydroxychloroquine portée par le Pr. Raoult à Marseille ».

Mais qui connaît le Professeur René Blondlot ?

Blondlot fut à l’origine de l’affaire du Rayon N.

Le 23 mars 1903, René Blondlot, professeur de physique à la Faculté des sciences de Nancy, publiait une note dans les comptes-rendus de l'Académie des sciences, intitulée : «Sur une nouvelle espèce de lumière». Cette première note fut suivie de 25 autres publications du même Blondlot en moins de 3 ans ; il écrivit également un livre, qui fut traduit en anglais. Une centaine d'autres chercheurs lui emboîtent le pas aussitôt, ils écrivent près de 300 articles en 3 ans sur le même sujet. Ce nouveau rayonnement est baptisé par Blondlot : «Rayons n» tout d'abord, soit «Rayons nostri», puis, devant l'accueil enthousiaste qui est fait à sa découverte, «Rayons N» (majuscule), c'est-à-dire Rayons Nanceiensis.

Or ce nouveau rayon n’existait pas !

Blondlot jouissant d'une excellente réputation, à la suite de ses précédentes recherches sur la polarisation des champs magnétiques, cette découverte est accueillie avec enthousiasme. L'Académie des sciences publie de nombreuses notes dans ses comptes rendus hebdomadaires. Blondlot continue ses recherches et accumule les « découvertes », comme celles de nouveaux rayons N1 » en février 1904.

Blondlot perd peu à peu ses soutiens, l'illusion de l'existence des rayons N a en effet duré à peine une année. Gustave Le Bon, adhérant à la thèse de l'autosuggestion, conclut que :

"le public à l'avenir saurait à quel point un grand corps savant peut être victime de ses plus lamentables erreurs".

L’histoire de la Médecine est, comme je le dis souvent, un éternel recommencement (cf mon article récent du 20/08/2021 : "Le renouveau de la Psychochirurgie : Le nouveau traitement chirurgical du Trouble Obsessionnel Compulsif (TOC)".

 

Références :

 - Rayon N.

 - RENÉ BLONDLOT ET LES RAYONS N.

 - René Blondlot.

 - Didier Raoult.

 

01/09/2021

L'incroyable découverte des gants chirurgicaux

 

Comme je le raconte dans mes deux articles :

 - 22/09/2012 : "Deux découverte due au hasard et à l’observation, l’ISONIAZIDE* et le VIAGRA*".

 - 31/05/2021 : "Comment Linus Thorvalds à découvert Linux : un hasard accidentel".

Très souvent, en médecine, les découvertes sont le fruit du hasard.

Mais la découverte des gants médicaux, par le grand chirurgien William Halsted, n’est, elle, pas le fruit du hasard mais bien de la nécessité : l'invention d’Halted est faite par amour du fait de la maladie de son instrumentiste.

William Stewart Halsted, né en 1852 et mort en 1922, était un très grand chirurgien américain.

Les innovations d’Halsted commencèrent très tôt. Muni de son diplôme, stagiaire à l'hôpital presbytérien de New York, y introduit l'usage de la feuille de suivi où sont relevés la température, le pouls et le rythme respiratoire du patient. 

Au XIX ème siècle, les médecins et chirurgiens américains allaient en Europe pour apprendre les nouvelles techniques médicales. L’inverse deviendra la règle au XX ème siècle.

Halsted part pour l'Europe où il poursuit son apprentissage, principalement à Vienne,.

Il ramène aux États Unis les techniques d’asepsie (se laver les mains avant les opérations, désinfecter la peau des patients avec des antiseptiques.

Il met au point plusieurs procédés opératoires, Il est parmi les premiers à pratiquer l'hémostase. Il formule les "principes de Halsted", principes chirurgicaux modernes concernant le contrôle du saignement, la dissection anatomique, la stérilisation, la suture des plaies. Il effectue la première mastectomie radicale pour cancer du sein opération connue sous le nom d’opération de Halsted.

Halsted fut un Docteur House avant l’heure.

En effet, Halsted étudie et démontre que la cocaïne a un effet anesthésique efficace et sûr. Expérimentant sur lui-même, Halsted devient dépendant à la cocaïne. Il doit suivre, alors,  une cure de désintoxication au sanatorium Butler, dans Rhode Island. Là, on essaye de le sevrer de la cocaïne en lui administrant de la morphine. Halsted devient dépendant aux deux drogues. Il finira, enfin, par s’en sevrer.

Halsted fut un des "Big Four", un des "quatre grands" médecins fondateurs de l'hôpital Johns-Hopkins.

En 1889, William Halsted est chef du service de chirurgie à l’hôpital John Hopkins, à Baltimore. Au bloc, il a, comme instrumentiste, Caroline Hampton. Très vite, les deux tombent amoureux, et se fiancent.

Pour désinfecter les mains du personnel soignant et les outils chirurgicaux, Halted, ayant ramené d’Europe comme nous l’avons vu, les techniques d’asepsie, utilisait du chlorure de mercure et de l’acide phénique. Mais ce procédé, bien que très efficace, avait un grave inconvénient, il était très irritant pour la peau et déclenchait des eczémas.

Caroline Hampton développe un important eczéma des mains qui pourrait la contraindre à renoncer à travailler avec Halsted.

Par amour pour son instrumentiste, Halsted à l’idée, pour protéger les mains de sa belle, de faire faire des gants en latex. Il va donc rencontrer Frank Seiberling qui a crée, en 1898,l’entreprise Goodyear Tire and Rubber Company qui, au départ, fabriquait des pneus en caoutchouc pour vélos et calèches. En effet, à l’époque, le caoutchouc était fait à partir du latex. Seiberling fabriquera les gants en latex que lui avait demandé Halsted.

C’est donc, au départ, pour protéger les mains qu’Halsted inventa les gants en latex.

En 1899, un élève de Halsted, le docteur Bloodgood a été le premier chirurgien de Joan Hopkins à porter ces gants pour chacune de ses opérations. Et il a fait le calcul. Sur cent patients opérés d’une hernie inguinale, un seul a souffert de complications par suppuration. 

L’ère des gants chirurgicaux, pour respecter l’asepsie, venait de commencer.

 

Références :

 - "Gant médical".

 - William Halsted.

 - "Caroline Hampton".

 - "Une histoire d’amour à l’origine des gants chirurgicaux".

 - "Quelle est l'origine des gants chirurgicaux ?".

 - "Histoire de la médecine : les gants de chirurgie".

 - "Qui a inventé les gants chirurgicaux ?".

29/08/2021

Le Syndrome de Skeeter

Syndrome de Skeeter chez un enfant : une piqûre de moustique qui est rapidement devenue rouge, chaude et enflée.

 

Nous sommes souvent piqués par les moustiques femelles, car les mâles se nourrissent essentiellement de nectar et d’eau. Lorsqu’elles nous piquent, ces moustiques prennent un peu de notre sang, mais nous injectent aussi un peu de leur salive.

Le Syndrome de Skeeter a été décrit dans les années 2000 par Simmons et Peng. 

Le syndrome de skeeter est le résultat d’une réaction allergique aux protéines contenues dans la salive de moustique.

Signes du syndrome de Skeeter :

Le syndrome de Skeeter est une réaction systémique inflammatoire plus importante avec une fièvre parfois accompagnée de vomissements et de troubles respiratoires. Cliniquement, il peut se manifester par une cellulite (inflammation sévère du tissu cutané). Cette réaction d'hypersensibilité est liée à la production d'anticorps spécifiques (IgE et IgG) dirigés contre la salive des moustiques. Les jeunes enfants, les personnes atteintes d'une immunodéficience ou les voyageurs se trouvant en présence d'espèces de moustiques indigènes ont plus de risques de développer le syndrome de Skeeter 

Traitement du syndrome de Skeeter :

Elle repose sur trois modalités : éviction des piqûres par des mesures préventives (répulsifs, vêtements), traitement antihistaminique de fond, traitements des symptômes lord des piqûres (Antipyrétiques et AINS contre la fièvre très important chez l'enfant en raison du risque de convulsions, corticoïdes, adrénaline si un choc anaphylactique est détecté).

Le meilleur traitement : la prévention

Pour éviter de développer le syndrome de Skeeter, il faut simplement limiter son exposition aux moustiques. Particulièrement en été où les moustiques reviennent en force, il faut veiller à assainir son environnement immédiat.

Évitez les eaux qui stagnent, car elles sont des sources de reproduction des moustiques. S’il existe dans votre jardin des réceptacles d’eaux, il est recommandé de les vider.

Aussi, pour passer des soirées dehors, mettez des vêtements qui couvrent vos membres. À défaut, vous pouvez aussi vous procurer de produits anti-moustiques. Il s’agit le plus souvent d’huiles ou  de crèmes qui couvriront les parties exposées de votre peau.

Sans oublier les lampes anti moustiques.


Syndrome de Skeeter chez un bébé de 18 mois


Les meilleurs lampes anti moustiques 2020 

 

Références :

- "Syndrome de Skeeter".

 - "Skeeter syndrome".

 - "Syndrome de Skeeter : causes, symptômes et traitements".

27/08/2021

Mon nouveau Joujou !

 

Depuis mon retour de vacances,  mardi dernier, j’écris les articles de mon Blog avec mon nouveau 
Joujou.

C’est mon nouvel ordi :

Je le dois à un de mes fidèles lecteurs que je ne nommerai pas (mais il se reconnaîtra) qui me l’a assemblé avant mes vacances.

Je ne l’ai installé que maintenant, pourquoi ?

Car il a fallu que je rapatrie toutes les données de mon ancien Ordi.

Et cela m’a pris du temps !

Comme ce fichu Ordi ne démarrait plus, j’ai dû utiliser une clé USB contenant un OS Linux (confer mon article du 29/07/2021 : "De l’intérêt de posséder une distribution live Linux sur clé USB : La récupération de données sur un PC sous Windows qui ne démarre plus).

Je confierai mon ancien bébé (carte mère Gygabyte H61MA-D3V, processeur Intel I5 avec 8 Go de RAM DDR3) aux mains expertes de ma moitié, après, bien sûr, une nouvelle installation propre de Windows.

Les caractéristiques de mon nouveau Joujou :

Caractéristiques obtenues avec le logiciel Speccy Portable

 - Operating System : Windows 10 Professionnel 64-bit
 - CPU (Processeur) : Intel Core i5 4670K @ 3.40GHz    - Haswell 22nm Technology (Température 32 °C)
 - RAM (Mémoire) : 16,0 Go Dual-Channel DDR3 @ 799MHz (9-9-9-24)
 - Motherboard (carte mère) : MSI Z97 GAMING 5 (MS-7917) (SOCKET 0) (Température 32 °C)
 - Graphics (carte graphique) : AMD Radeon R9 200 Series (Température 41 °C)
 - Storage  (Disques) :
    1863GB Seagate ST2000DM008-2FR102 (SATA (SSD)) (Température 36 °C)
    447GB KINGSTON SA400S37480G (SATA-2 (SSD)) (Température 30 °C)
 - Optical Drives : No optical disk drives detected (pas de lecteur de CD/DVD-ROM)*
 - Audio (Carte son) : Realtek High Definition Audio

Ah, j’oubliais !

Un moniteur iiyama ProLite B2481HS de 24 pouces avec un pied réglable avec fonction Pivot, pouvant être utilisé en format "paysage" ou "portrait". Il dispose d’une triple entrées VGA/DVI et HDMI.

Allez, une petite vidéo : c'est moi il y a de cela "quelques" années (souvenir souvenir) ;-)).

 

*On ne trouve plus, dans les tours de maintenant, de lecteurs de CD/DVD-ROM. Ce qui fait que, pour essayer (sans les installer), les ISO Linux, je serai obligé d’utiliser le logiciel Rufus pour obtenir une clé USB bootable (confer mon article du 29/07/2021 : "De l’intérêt de posséder une distribution live Linux sur clé USB : La récupération de données sur un PC sous Windows qui ne démarre plus).

25/08/2021

L'école de médecine navale de Rochefort

Crédit Photo – Archives Personnelles


Dans la même veine que le précédant, un petit article d’histoire de la médecine, sujet qui, comme vous le savez, me passionne même avant mes études de Médecine.

C’est un article facile à écrire car très court et se résumant simplement à trois vidéos.

J’ai, déjà, publié, sur ce sujet, un article 17/08/2008 : « Ancienne École de Médecine navale de Rochefort ».

L'école de médecine navale de Rochefort a été fondée en 1722. Elle forme les chirurgiens embarqués à bord des navires de guerre. Les officiers de santé de Rochefort participent activement aux voyages d’exploration autour du monde, ce qui explique, outre la collection d'anatomie, les collections d'ethnographie et d’histoire naturelle.

Je viens de trouver, sur mon pote YouTube, deux vidéos sur cette école de médecine navale de Rochefort.


Quelques références :

-  École de médecine navale de Rochefort.

 - Histoire de l'École d'anatomie et de chirurgie navale de Rochefort (1722-1964).

 - Une école de médecine navale à Rochefort.

Un site :

 - Rochefort - Ancienne école de médecine navale.

Et, pour finir :

Quelques articles d’histoire de la médecine que j’ai écrits en son temps :

 - 03/02/2009 "Petite histoire des vaccinations".

 - 09/04/2010 "L’inventeur du SAMU".

 - 16/12/2010 "Le Delysid".

 - 14/03/2011 "L'assassinat du Roi Henri IV". Cet article est "un peu", si l'on peut dire, romancé..

 - 10/04/2011 "Avec le Placebo, je plairai"

 - 13/05/2011 "Les débuts de la Médecine Triomphante, la médecine des années 50"

 - 02/10/2011 "La méthode Ogino : La petite histoire d’une méthode contraceptive écologique mais peu fiable"

 - 11/06/2012 "L’éminent professeur Charcot : où la neurologie face à la psychiatre".

 - 15/09/2012 "Le pouls de la vérole"

 - 22/09/2012 "Deux découverte due au hasard et à l’observation, l’ISONIAZIDE* et le VIAGRA*".

 - 14/12/2012 "L’Hymne national de la Grande Bretagne et sa petite histoire".

 - 03/06/2013 "La Veine Pouilleuse, une illustration de l’Anthropologie de la Santé".

 - 28/02/2014 "Histoire de la découverte des Anticoagulants, une histoire vache".

 - 10/03/2014 "La petite histoire de l'origine des vaccinations".

 - 04/10/2014 "Le crachat et la fenêtre".

 - 20/11/2015 "Trouble de Stress Post Traumatique TSPT), Post Traumatic Syndrom Desease (PTSD), Railway Accident, Névrose Traumatique et Névrose de Guerre, un bref exposé du Docteur Sangsue".

 - 31/03/2019 "La découverte du Scanner ou quand l'utile naît du superflu".

 - 08/05/2021 "Le crachat et la fenêtre, le retour !".

Pour tout les liens d'histoire de la médecine, c'est ICI.

23/08/2021

Histoire de l'anesthésie : l'histoire chloroforme et la mort de Raimu

Appareil à chloroforme du Dr Ricard


Déjà, très récemment, j’ai abordé, un peu, dans mon article du 20/08/2021 : « Le renouveau de la Psychochirurgie : Le nouveau traitement chirurgical du Trouble Obsessionnel Compulsif (TOC) » un sujet ayant trait à une autre de mes passions : l’histoire de la Médecine.

Je visioné, par hasard, en flânant sur mon pote YouTube, la vidéo suivante.

Cette vidéo est un exposé, par un anesthésiste, qui raconte, à propos de la mort de Raimu, l’histoire de l’utilisation du chloroforme en anesthésie.

Cet exposé est remarquablement bien fait et avec plein de détails précis.

Attention, comme je l'ai dit, il s'agit d'une conférence la vidéo est assez longue, elle dure 35 minutes.

Je vous laisse seul juge :

 

P. S. :

J’ai, modestement, publié un article sur l’histoire de la Médecine le 14/12/2012 : « L’Hymne national de la Grande Bretagne et sa petite histoire ».

Nota Bene :

Si l’histoire de la médecine vous intéresse, tapez, comme le le fit sur YouTube : « Histoire de la médecine ». Je vous recommande, plus particulièrement, les vidéos du Professeur Fabiani, un véritable acteur et remarquable conteur, ancien professeur de chirurgie cardiaque reconverti en Professeur d’histoire de la médecine, mais aussi les vidéos de l’institut pasteur de Lille.