Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/12/2021

Faux départ et quelques considérations sur le fonctionnaire et la fonction publique

(Pour agrandir, clic droit sur l'image puis clic gauche sur "ouvrir l'image dans un nouvel onglet")


Eh bien oui, je ne suis pas encore parti !

Ma moitié n’a pas finis ses dossier et comme elle doit les remettre à son chef* 

Résultat des courses, je suis toujours coincé à la Grande Ville.

Peut être un départ le 21 décembre.

A propos du fonctionnaire, ma vision et l’état des lieux que je me fais de la fonction publique actuelle.

Il y a deux choses qui sont étrangers au libéral que je suis :

 - C’est, d’abord, le rapport au chef et des conflits que cela peut comporter. Mon propre chef, à moi, c’était moi, d’où le fait que cet aspect des choses m’échappe totalement.

 - Mais aussi, les fameuses réunions de travail parfois j’ai l’impression que leur travail ne consiste en réunions et, enfin, il y a une drôle de formule employée par ma moitié, toujours à propos du travail, c’est le fait de dire, qu’au lieu d’employer le mot travail, elle emploie le mot produire. Le fonctionnaire ne travaille pas (certains le pensent, à tord surtout actuellement vu le dégraissage dans la fonction publique), non, dis-je, le fonctionnaire produit.

A propos du dégraissage de la fonction publique, on arrive au fait que, le fonctionnaire, actuellement, a une charge de travail beaucoup plus élevée qu'avant ; je n’en veux pour preuve que ma moitié se tape le boulot de la secrétaire : répondre au téléphone, dactylographie avec le « tapage » des dossiers (ah les bienfaits du traitement de texte* !), sans oublier la photocopieuse. Seul reste la pause café (café pour les hommes, thé ou tisane pour les femmes) voire la pause cigarette.

Autre notion à propos de la rémunération du fonctionnaire : le salaire du fonctionnaire dépeint, d’abord de sa catégorie (C, B, A et A+) il est progressif  sur le point d’indice, auquel s’ajoute les primes. Les primes, elles, ne rentrent pas en compte pour les retraites.

 

*LibreOffice , en l’occurrence car libre et gratuit et aussi complet que Microsoft 365.

10/12/2021

Faute de goût et manque de savoir vivre

 

Il m’arrive, parfois, d’être gaffeur, de commettre des impairs.

En voici un, dans l’exercice de mon Blog, qui me marqua profondément.

En son temps, j’ai publié le 04/03/2016, cinq ans, déjà, « Comment le Docteur Sangsue soigne la "gueule de bois" ».

Or il se trouve qu’un de mes articles proche traitant du vin du dimanche frôla cet article sur la "gueule de bois".

Cet assemblage fut, passablement, de ma part, une faute de goût, un manque de savoir vivre.

Mais, maintenant, il y a prescription.

Immédiatement, dans mon article du 24/11/2016 : « Château Coufran : Le vin du dimanche sélectionné par le Docteur Sangsue » je reçus ce commentaire « plutôt » flatteur :

Bonjour Docteur Sangsue,

Je viens de parcourir rapidement votre blog... très agréable.... et surtout de très bon conseil en matière de vins !!
Je tenais à vous remercier sincèrement pour vos charmants commentaires concernant les vins de notre famille et particulièrement le Carbonnieux.
Si vous êtes dans la région, je vous invite à nous rendre visite.
Nous serons ravis mes frères et moi de vous rencontrer.

Bien cordialement,
Christine Perrin Lescuyer
PS Continuez à boire du Carbonnieux de toute façon vous connaissez la recette anti-gueule de bois !!
Écrit par : Christine | 27/04/2016

Or il se trouve que Christine Perrin Lescuyer, avec ses frères Éric et Philibert Perrin, dirigent le Château Carbonnieux. Mais la famille Perrin a, dans son fief, outre le château Carbonnieux, Mais la famille Perrin a, dans son fief, outre le château Carbonnieux, les seconds vins de Carbonnieux (les châteaux La Tour Léognan et La croix de Carbonnieux), Haut Vigneau et Lafont Menaut*.


Eric Christine et Philibert Perrin un verre de Carbonnieux blanc à la main (Double clic gauche pour agrandir)

Grand dieu, que la propriétaire d’un grand château, un grand cru classé du Bordelais, écrive un commentaire sur mon Blog, c’est plutôt flatteur !

Mais…

On sent, nettement une pointe d’ironie. Justifiée, on le conçoit, par l’association du « vin du dimanche » que l’on déguste et les boissons alcoolisé que l’on boit lors de certaines fêtes.

Je corrigeais immédiatement ma calamiteuse erreur de goût en supprimant l'article litigieux et répondis :

@Christine - merci de votre commentaire élogieux sur mon modeste blog.

Oui, Les Châteaux Carbonnieux, La tour Léognan, Lafont Menaut et Haut Vigneau sans oublier les Châteaux Le Sartre et Bois-Martin, font partie de mes vins fétiches.

Mais j’aime, aussi de temps en temps, revenir à mes premières amours, le Château Coufran.

Je "bois", ou plutôt je déguste toujours les vins avec modération. C'est pour cela que j'intitule, très souvent, mes articles "Le vin du dimanche".

Bien sûr, il y a, aussi, les très grandes occasions pour les vins exceptionnels comme, entre autre, le Carbonnieux.
Écrit par : Dr Sangsue | 27/04/2016

Bon, je vais essayer de me faire pardonner (avec 5 ans de retard, mieux vaut tard que jamais) avec cette vidéo sur le Château Carbonnieux qui produit l'eau minérale de Carbonnieux.


Vie de Château* - Château Carbonnieux

*OUF !

**« Vie de château » est un magazine mensuel de la vigne et des vignerons, des chefs de culture et des maîtres de chai, “Vie de Chateau” vous emmène visiter des propriétés viticoles de la Région. Incarné par Michel Cardoze, ce programme raconte une histoire, détaille une architecture, explore des méthodes de culture, s’intéresse aux sols, y cherche les petites bêtes et les bons cailloux et chante la différence entre les terroirs. Une véritable immersion dans le monde viti-vinicole.

 

 Références :
 - Vignobles Famille Perrin

- Carbonnieux : une Longue Histoire

- Château Carbonnieux blanc

 - Site du Château Carbonnieux

 

07/12/2021

Comment nettoyer son dentier : L’astuce du Docteur Sangsue

 


Comme je le raconte dans mon article du 21/03/2018 : « Un peu de culture ne nuit pas », je suis bruxomane, je grince des dents.

Cela a, entre autre, une conséquence nuisible : l’usure prématurée des dents, avec au bout, la dentine étant devenue apparente : des douleurs dentaires notamment à la mastication (un calvaire pour un épicurien, un amateur de bonne chère comme moi).

Le seul traitement possible : le port, la nuit, d’une gouttière rigide en plastique.

Or, donc, aujourd’hui, je suis retourné voir ma dentiste pour contrôle ma gouttière. En effet, au bout d’un certain temps la gouttière est envahie par une épaisse couche tarte.

Mais comment la nettoyer ?

Une idée, une idée de bricolo, me vint à l’esprit :

l’Antikal.

Aussitôt pensé, aussitôt fait !

Résultat :

Nickel !

La tête de la dentiste quand je lui racontais comment j’entretenais mon appareil.

Allez, un peu d’humour :

06/12/2021

Les trois verrous de sécurité

Lu sur 20 Minutes du 02/12/2021 : « Autriche : Une chirurgienne condamnée pour avoir amputé la mauvaise jambe de son patient ».

Visiblement il y a eu une erreur quelque part.

Quand j’étais en active, pour éviter au maximum les erreurs, je m’étais forgé cet aphorisme.

Pour éviter toute erreur, il y a trois verrous de sécurité :

 - le premier verrou de contrôle, c’est le médecin
 - Le deuxième verrou de contrôle, c’est le patient
 - Le troisième verrou de contrôle, c’est le pharmacien

Pour qu’il y ait une erreur, il faut que les trois verrous soient défaillants ; cela limite de beaucoup leur survenue.

Une note d’humour. Limite vu la gravité du sujet.

Plus sérieusement :


03/12/2021

Pas plutôt installé, pas plutôt en panne – Suite et fin - Où quand le Docteur Sangsue met la main à la pâte

Crédit Photo – Archives Personnelles (Pour agrandir, double clic gauche sur la photo)


Comme je le raconte dans mon article du 24/11/2021 : « Pas plutôt installé, pas plutôt en panne », un mois après l’installation de la fibre j’ai eu une panne internet.

Le technicien d’Orange est venu et a trouvé la panne. Elle se trouvait dans un boitier situé dans la rue d’à côté.

Cependant, entre temps, j’ai vérifié la fibre et je me suis rendu compte que celle-ci avait une marque : celle du pincement d’icelle entre le mur en pierre et un volet.

Rebelote.

J’appelle Orange qui me confirme le passage d’un technicien de Sogetrel pour la réparation.

A l’arrivé de ce technicien, il a fallu que ce soit moi qui fasse une petite saignée dans le mur pour y enfouir la fibre et la recouvrir d’un enduit pour combler la fente.

En fait, j’ai raté ma vocation : celle de chirurgien.

En effet, à mon avis, pour être un bon chirurgien, pour bien réparer un corps humain, il faut avoir l'âme d'un bricolo ; un bon chirurgien doit, d'abord, définir le meilleur acte chirurgical adapté et, le fait d'être bricolo, lui permet de s'adapter à tout impondérable.

A propos de chirurgie et pour ce qui est d’illustrer mes propos, je vous renvoie à mon histoire : « Connais-tu l'origine du mot chirurgien » ?

Bon, je sais, le résultat n’est pas très esthétique, je n’avais pas le temps de fignoler. Je peaufinerai plus tard pour une bonne étanchéité entre la pierre et la boiserie et éviter, ainsi, le risque d’infiltration.

Quand le Docteur Sangsue devient Docteur Maçon…

Moralité : On n’est jamais aussi si bien servi que par soi même !

02/12/2021

Les étrennes

Pour agrandir clic droit sur l'image puis clic gauche sur "ouvrir l'image dans un nouvel onglet"


Pompiers, éboueurs, facteur, baby-sitter… La fin d’année donne fréquemment lieu à un geste de gratitude envers les services et professionnels qui nous facilitent la vie toute l’année

Au mois de décembre, il est de tradition de donner de l’ argent aux Pompiers, éboueurs, facteur à son gardien, sa femme de ménage, sa baby-sitter… Ce sont les fameuses étrennes.

Depuis quelques années, depuis 2017 pour être plus précis, le facteur, pour son almanach, ne passe plus dans mon quartier. J'aborde, d'ailleurs ce sujet dans mon article du 22/12/2017 : "Le calendrier des PTT".

Mais d'où vient cette coutume ?

Classiquement, c’est dès l’Antiquité que les Romains ont commencé à s’offrir des présents pour accompagner des paroles de bon augure lors des premiers jours de janvier, le mois de Janus, placé sous le signe de la joie. Le terme « étrennes » vient d’ailleurs du latin « strena », qui désigne un cadeau fait pour apporter un bon présage. À cette époque, c’est à sa famille et à ses amis qu’on destinait ces petits gestes, qui prenaient aussi la forme d’hommage aux figures importantes de la ville.

Mais, déjà, les Gaulois avaient, eux aussi, l'habitude des étrennes. En effet, la veille du premier jour de l'année, ils échangeaient, entre eux, des touffes de gui provenant du chêne, leur arbre sacré.

Les étrennes furent supprimées lors de la révolution Française pour être rétablies par la troisième république.


Les inconnus - Pensez à mes zétrennches ! - Extrait "les languages hermetiques"

 

Référence :
 - Etrennes

24/11/2021

Pas plutôt installé, pas plutôt en panne

 

Comme je le disais dans mon article du 23/10/2021 : « Quand la fibre s’invite à la maison, vive le THD (Tés Haut Débit) ».

J’ai fait installer la fibre par Orange le 22 octobre dernier ; j’ai donc une Livebox 5 flambant neuve.

Jusqu’alors tout marchais bien avec le débit promis dans l’abonnement soit 400 Mbits.

Mais patatras !

Aujourd’hui, 24 novembre, jour anniversaire de ma fille, la panne, plus de connexion.

J’ai téléphoné au 3900, la hotline d’Orange, plusieurs fois, jusqu’à ce que l’on me propose de me rappeler ; le technicien viendra demain.

En attendant j’ai une connexion via mon Smartphone en utilisant mon abonnement SYMA Mobile, avec mes 80 Go de data, je peux tenir.

Oui mais...

Je n'ai pas tout à fait le même débit, je me retrouve, comme avant, avec... 8,3 Mbits !

Double clic gauche pour agrandir

Il est à noter qu’il m’a fallu éteindre ma box pour utiliser SYMA en partage de data en USB.

Non, pour moi, ce ne s’est pas passé comme cela.

Cette vidéo n’est pas sans rappeler le « 22 à Asnière » que j’évoque dans mon article du 10/11/2021 : « Fernand Raynaud - 1926-1973 ».

 

A lire :

 - Du « 22 à Asnières »… à l’internet mobile !

 - Il est loin le temps du "22 à Asnières"...

21/11/2021

Le port USB : une histoire de chasse de mes débuts avec un ordinateur ou ma première confrontation avec le hardware

Mon lecteur ZIP Ioméga : Nostalgie !


Un "petit" sujet qui traite de l'histoire de l'informatique.

Je tiens à préciser, tout d’abord, que le hardware (le matériel informatique) n’est pas mon fort, contrairement à mon fidèle lecteur alain, je préfère, et de loin le software (les logiciels).

Tout commence en 1999 avec Windows 98 SE.

A cette époque fut mis en place la télétransmission pour dématérialiser les FSP (Feuille de Soin Papier) de la Sécurité Sociale.

Pour la télétransmission, il fallait (et il faut toujours) :

- Un ordinateur (il est vrai que l’on peut télétransmettre sans ordinateur avec, seulement, un lecteur de télétransmission). J'achetais donc un PC avec Windows 98. Actuellement la répartition du marché des Systèmes d'Exploitation (OS) est la suivante : Windows représente 88 % du parc des PC contre 8 % pour macOS et 2 % pour Linux (qui, étant un logiciel libre, est gratuit). Eh oui, il existe une solution médicale sous Linux !

 - Un logiciel Médical agréé.

 - Un lecteur bifente  de carte vitale (SESAM-Vitale) et (CPS).

Et...

 - Une connexion internet. A l’époque une connexion bas débit RTC, point de box, point de haut débit avec l'ADSL, point de très haut débit avec la fibre optique, point de 400 Mbits, comme chez moi actuellement, mais un modem V.90 (avec son bruit si caractéristique* lors de sa connexion), une ligne téléphonique (fil de cuivre)  et un débit de 56 Kbits ! On imagine le temps de chargement, sur le Web, d'une simple image (qui était moins grande que maintenant).

J’ai donc débuté en Informatique avec Windows 98 et le Logiciel Médical HelloDoc qui, pour la petite histoire était implanté, au départ, à Vensac et son célèbre moulin, puis à Soulac-sur-Mer et qui, d’ailleurs, a été racheté, par la suite, en 2014, par CompuGroupMedical (CGM).

Ma motivation d’acquisition de ce Logiciel Médical résidait dan le fait qu’outre la télétransmission, il assurait un dossier patient dématérialisé, un traitement de texte, pour les lettres aux correspondants, la rédaction des bilans para clinique (Biologie, Radiologie) Et surtout des ordonnance avec une interface pour le logiciel du VIDAL, qui, d’ailleurs devient payant très rapidement (alors que le VIDAL papier restait gratuit car fourni par les Laboratoires Médicaux). Le VIDAL papier a, d'ailleurs, arrêté sa publication en 2020.

Après ce long préambule, j’en reviens à mon premier ordinateur.

Mon premier ordinateur fut un ordinateur portable, un ACER.

J’achetais, aussi un lecteur ZIP Ioméga car cela permettait de stocker 100 Mo de données ! (comparé à une disquette de 1,44 Mo de l'époque  y a pas photo), avec, en plus, la possibilité de compresser ces données. A l'époque, le logiciel HelloDoc tenait en 3 disquette (4 Mo) on est loin du logiciel Windows 10 qui nécessite une clé USB de 8 Go !

Sitôt acheté, sitôt branché sur le seul port USB de mon ordinateur.

Déception, il ne s’allume pas !

J’ai galéré pendant un bon bout de temps pour trouver la solution.

Elle était toute bête : Il suffisait d’aller dans le BIOS et d’activer, tout simplement, ce foutu port USB.

Une vidéo sur le débarquement d'un ordinateur dans la famille : du vécu !

A propos de la hotline, celle-ci a été profondément modifiée avec la prise en main à distance des ordinateurs.

Allez, pour la route, deux vidéo qui faisait beaucoup rire, à l’époque, sur les démêlés avec l’informatique. On notera le changement, par rapport à maintenant, du matériel informatique de l’époque notamment la taille des écrans (les écrans LCD de maintenant remplacèrent les énormes écrans cathodique de l’époque encore appelés CRT).

 

*A écouter dans l’article de Wikipédia sur le modem. Cela ne me rajeuni pas !

Référence :
 - ZIP Ioméga

10/11/2021

Fernand Raynaud - 1926-1973

 

Voici une suite aux deux commentaires de mon dernier article : "Vieilles cabines téléphoniques à Saragosse".

Fernand Raynaud est un artiste comique de scène français né le 19 mai 1926 à Clermont-Ferrand et mort accidentellement le 28 septembre 1973 au Cheix-sur-Morge près de Riom. 

Fernand Raynaud compte parmi les artistes comiques les plus connus de France dans les années 1950 et 1960. Initialement homme de cabaret et de music-hall avec des sketches et des chansons, il devient une vedette nationale grâce à la télévision. 

Le 28 septembre 1973, alors qu'il se rend à Clermont-Ferrand, il se tue lorsque le cabriolet Rolls-Royce Corniche blanc, qu'il conduit à très vive allure, se déporte à gauche dans un virage, heurte une voiture puis un camion avant de percuter le mur d'un cimetière à l'entrée de Cheix-sur-Morge.

A l’époque, si le port de la ceinture de sécurité venait d’être obligatoire depuis le 1er juillet 1973, à l'avant (et le 1er octobre 1990, à l'arrière), l’airbag, la sécurité passive et l'ABS des voiture n’existaient pas.

L'humour de Fernand Raynaud est répétitif i.e il répète les phrases en développant celles-ci.

Les deux sketches cités dans les commentaires :


Le 22 à Asnières*


Allo Tonton

Le JT 13H du 29 septembre 1973 sur la mort de Fernand Raynaud.

 

*A l’époque, Michel Audiard disait : "Les français se divisent en deux catégories, ceux qui attendent le téléphone et ceux qui attendent la tonalité".

 

Références :

 - Fernand Raynaud

 - Airbag

 - Sécurité passive

 - ABS

02/10/2021

C’est Pierre Dac qui a inventé le Schmilblick mais c’est Guy Lux qui l’a fait avancer

 

Le Schmilblick est un objet imaginaire créé par l'humoriste Pierre Dac dans les années 1950. Selon son concepteur, cet objet ne sert absolument à rien et peut donc servir à tout car il est "rigoureusement intégral".


Pierre Dac - le schmilblick - 1958

Le mot devient dès lors très populaire et est employé parfois en français comme synonyme de « truc », "machin", désignant un objet étrange ou sans importance dont on ne connaît pas le nom

La consonance de ce néologisme peut évoquer le yiddish, ce qui ne serait pas surprenant étant donné l'origine juive de Pierre Dac, né André Isaac. Par exemple, les mots Schlemiel = idiot ; Billik = pas cher ; Schmeikel = escroquer.

En 1969, le nom de l'objet est repris par les producteurs et présentateurs Guy Lux et Jacques Antoine pour un jeu télévisé en direct, Le Schmilblic. Le principe consiste à deviner le nom d'un objet, à partir de quelques-unes de ses caractéristiques déjà rendues publiques, et des réponses affirmatives fournies par le présentateur à des questions simples posées par l'auditeur. Dans cette émission certaine réponses juste ou faussent font avancer le Schmilblic d’autant que certains candidat n’ont pas de proposition et répondent : "c’est pour faire avanvcer le Schmilblic".

Le jeu télévisé est parodié dans un sketch signé et interprété par Coluche, rendu public à partir de 1975 et qui sort en disque 45 tours à la même période. Caricaturant l'émission télévisée, avec la participation de Martin Lamotte (voix) pour Guy Lux et Christine Dejoux figurant Simone Garnier, Coluche interprète plusieurs candidats qui forment une succession de personnages pittoresques dont l'incontournable "Papy Mougeot" qui bute sans cesse sur le mot "schmilblick".

En France, on utilise toujours ce terme au début du XXIe siècle pour désigner une aide ponctuelle à une situation ou à un problème dont la résolution est difficile : "C'est juste pour faire avancer le schmilblick !" ; "Ça ne fait pas avancer le schmilblick tout ça", ou pour s'interroger sur lesdits problèmes ou situations : "Mais qu'est-ce que c'est que ce schmilblick ?".

L'expression culte le Schmilblick expliquée dans l’émission Karambolage sur ARTE :

 

Références :

 - Schmilblick

 - Le Schmilblic

13/09/2021

Profession : Voyant !

 

Quand j’étais, encore, en active, quand les circonstances qui s’y prêtaient et avec certains patients qui pouvaient comprendre mon humour, je tenais les propos suivants, je le cite (comme dirait l’acteur Alain Delon qui parlait de lui à la troisième personne). Aïe mes chevilles enflent !

Je tenais donc les propos suivants :

Avec mes connaissances médicales, chirurgicales, Psychiatrique et pour peu que je me tienne très bien au courant de l’actualité Médicale mais, aussi, et surtout, de l’actualité Économique, Politique et Sociétale, je m’achèterais une boule de cristal (ma technique préférée pas besoin d’apprendre une technique ésotérique comme les cartes les runes) et m’installerai Voyant et je gagerai bien plus qu’actuellement qu’avec ma consultation à 23 € (tarif de la consultation du Généraliste quand j’ai quitté mon sacerdoce en 2017, 4 ans déjà !).

En effet, les sujets qui reviennent toujours dans le domaine de la voyance c’est l’amour, le sexe, l’argent et... la santé.

Donc, avec mes connaissances, je pourrais faire unebonne voyance digne de ce nom qui rendrait service aux clients et ceci sans les arnaquer.

J’abordais, déjà, ce sujet dans mes articles :

 - 04/09/2015 : « Quand le Docteur Sangsue songe à sa retraite ».

 - 24/09/2011 : « Le Pendule et la Boule de Cristal : Une nouvelle façon de porter un diagnostic médical ».

Mais voyons, maintenant comment travaille une voyante.

Accrochez-vous bien, Voyante Josyane JOYCE vous prédit sa voyance sur le « passe » sanitaire. Des propos tenus le 11 août 2021.

Je ne ris pas. Enfin c’est faux, je ris jaune !

Ah, j’oubliais, faites rougir la carte bleue si vous voulez consulter Voyante Josyane JOYCE*.

On peut ne pas avoir fait d’études et gagner très confortablement sa vie pour peu que l’on ait un peu de jugeote et surtout que l’on soit malin.

Apparemment, Josyane JOYCE, ce jour là, comme on le voit sur la vidéo, n'avait pas chaussée ses lunettes, car, en définitive, nous sommes le 13 septembre et, que je sache, en définitive, cela ne pas si mal que cela. Mais, affaire à suive, rendez-vous en novembre...

 

P. S. : Le site de Josyane JOYCE ICI. Son tarif, 60 € la consultation.

 

*IN CAUDA VENENUM : David Mocq, "voyant réputé", nous donne le tarif d’une consultation de voyance à Paris, je le cite : « A titre indicatif, sachez que les honoraires d’une consultation de voyance auprès d’un voyant reconnu à Paris varient de 200 à 350 € ». Il précise qu’un voyant débutant prend 45 € le temps de se constituer un fond de commerce. On est à un autre niveau que Josyane JOYCE même si David Mocq exerce à Paris.

Rappelons, qu’actuellement, le tarif de la consulte du Spécialiste est à :

 - Secteur I : 46 €
 - Secteur II : aux alentours de 80 €

On est loin du compte !

10/09/2021

Le Cassoulet d'Harry

 

Allez, je reprends un de mes vieux articles.

Remontons dans le passé, le 06/01/2014 (7 ans déjà ! cela ne nous rajeunis pas) "Cassoulet Fast Cooking".

Une ancienne Pub qui me fait toujours marrer : celle du cassoulet "La belle Chaurienne". Le cassoulet "La belle Chaurienne" est une très bonne marque de cassoulet (de Castelnaudary) en boite. Quand je n’ai pas envie de cuisiner, cela change de traditionnelle pizza.

Bien sur, l'offre des lingots d'or ne tient plus car c’est une vieille Pub.

Allez, Jean mineur Publicité* envoie la Pub !

*C'est la minute culturelle. C'est le bonus qui justifie la reprise de mon article. Sinon j'aurais honte d'un post si facile.

26/08/2021

Une pathologie Géniale !

Comme je vous l’ai dit dans un de mes précédant article je suis toujours abonné à VIDAL News. Je reçois, ainsi, régulièrement leur news letter.

Ceci me permet de me tenir au courant des actualité médicales mais, aussi, des pathologies courantes.

Dans une de ces dernières news letter j’ai eu la stupéfaction de lire cet article purement génial !

 

Clic gauche sur l'image pour l'agrandir

17/08/2021

L’herbe-aux-chats

 

l’Herbe-aux-chats, encore appelée menthe à chat, est une expression regroupant diverses plantes, dont la cataire, provoquant un effet euphorisant ou excitant sur certains félins, notamment les chats

 Le caractère commun des herbes-aux-chats est le déclenchement chez les félins de comportements frénétiques. Ces réactions ont été divisées en 4 principales séquences comportementales.

  - Reniflage
  - Léchage, mâchonnage et secouement de la tête
  - Frottement du menton et du cou
  - Roulade sur le dos et frottement du corps.

Le composé organique, la népétalactone, un terpène que contient les plantes, agit sur le chat au niveau de son système nerveux en déclenchant des phéromones sexuelles, un peu comme un excitant qui aurait des effets hallucinatoires. Votre chat habituellement tout calme peut devenir tout fou durant un quart d'heure, c'est un peu la drogue du chat ! 

Les chats ne sont pas tous affectés par les herbes-aux-chats : la réaction est dépendante de facteurs héréditaires qui se transmettent selon le mode autosomique dominant. Des études sur les chats de Boston ont montré que 70% environ des chats sont porteurs de l'allèle responsable de la sensibilité aux molécules des herbes-aux-chats.

Il ne faut pas confondre l’Herbe-aux-chats avec l’Herbe à chat.

L'Herbe à chat se présente dans des petits pots dans lesquels poussent des tiges bien vertes et bien droites ressemblant à une sorte de gazon. Cette végétation, que les chats aiment, s'intègre dans le processus digestif ; en effet elle lui sert surtout à se purger des poils qu'il avale en faisant sa toilette, un peu comme un vomitif.

 

Références :

- Herbe-aux-chats

 - Herbe à chat ou herbe aux chats ?

 - Phéromones sexuelles

07/08/2021

Un aspect méconnu de Jerry Lewis

 

Tout d’abord, je tiens à remercier mon copain YouTube sans qui je n’aurai pas pu écrire cet article.

Ce qui me plait, par-dessus tout, c’est quand le comique se double d’un spectacle de grande qualité ; surtout quand cela est inattendu.

Je n’en veux pour preuve la deuxième vidéo.

De Jerry Lewis, Je connaissais ce sketch là :


Jerry Lewis - La machine à écrire

Mais je ne savais pas qu’il était capable de ça :


Buddy Rich - Jerry Lewis: The legendary Drum Battle – 1955

P. S. : Il y a, quand même, un point commun entre ces deux œuvres de Jerry Lewis : Il s’échauffe pour débuter ces deux sketches.

Référence :
 - Jerry Lewis défie Buddy Ritch.

04/08/2021

Le Sâr Rabindranath Duval

 

pourquoi cet article ?

Celui-ci fait suite à : « Sultans of Swing - Dire Straits - 1986 - Live in Sydney », mon article précédant.

Cet article démontre une fois de plus, s'il en était besoin, que les spectacles des artistes sont différents dune prestation à l’autre et qu’il y en a qui sont mémorables. La version live étant peut-être moins parfaite que celle enregistrée, mais le live réservant, parfois, d’étonnantes surprises


En 1960, la version la plus connue  du Sâr Rabindranath Duval est enregistrée à Lyon au cours de l'émission radiophonique Musicorama de la radio Europe 1. Pierre Dac et Francis Blanche sortaient d'un repas bien arrosé, d'où un texte en partie improvisé.

Le Sâr Rabindranath Duval (1957) est un des plus célèbres sketchs comiques créés par Francis Blanche et Pierre Dac. C'est une parodie des spectacles de télépathie de music-hall de Myr et Myroska


Référence :

 - Le Sâr Rabindranath Duval

 - Myr et Myroska

 - Myr et Myroska : Les vedettes du mystère - Quel était leur secret?

23/07/2021

L'humoriste Jean-Yves Lafesse est mort à 64 ans des suites de la maladie de Charcot

A écouter ICI.

 

Jean-Yves Lamb  dit Jean-Yves Lafesse, est mort hier, le 22 juillet. C'était un humoriste et acteur français né le 13 mars 1957 à Pontivy (Morbihan) et mort le 22 juillet 2021 à Vannes (Morbihan). 

Il est connu pour ses canulars téléphoniques, ainsi que par ses gags filmés en caméra cachée auprès des passants dans la rue. 

Il meurt le 22 juillet 2021 à Vannes, des suites de la maladie de Charcot.

La sclérose latérale amyotrophique ou SLA, également appelée dans le monde francophone maladie de Charcot (ou maladie de Lou Gehrig en Amérique du Nord), est une maladie neurodégénérative des motoneurones de l'adulte. Elle provoque une paralysie progressive de l'ensemble de la musculature squelettique des membres, du tronc (y compris les muscles respiratoires) et de l'extrémité céphalique. 

Les causes de la SLA sont considérées comme étant multifactorielles. Elle touche les deux sexes et son incidence augmente avec l'âge à partir de 40 ans. 

Un des canulars téléphonique de Jean-Yves Lafesse que j’adore. Totalement délirant. Fallait avoir l’imagination. Quand à ce rire...

Allez, je ne résiste pas, un autre, très connu :

14/07/2021

Un effet inattendu du confinement : Comment faire sa coloration à la maison

 


Décidément le confinement aura eu des effets collatéraux insoupçonnés.

Je n’en veux pour preuve que le télétravail.

Dans l’administration où travaille ma moitié, avant le confinement, seule une journée par semaine était e télétravail.

Le confinement aidant, ce fut tous les jours de la semaine, à de rares exceptions près.

Au décours du confinement, ce fut trois jours de télétravail qui fut accordé, alors que, sans le confinement, elle serait restée avec un seul jour de télétravail par semaine.

Une aubaine pour ma moitié.

Phénomène inattendu, une collègue de ma moitié supporta très mal le télétravail du confinement.

Il faut reconnaitre quêtant divorcée, elle supporta très mal le fait de ne pas rencontrer des collègues de travail.

Pour en revenir aux effets collatéraux surprenants du confinement, en voici un totalement inattendu.

Pendant le confinement, les coiffeurs étant fermés, ma moitié fut pris de cour pour l’entretient de la coloration de ses cheveux.

Qu’à cela ne tienne, elle me demanda si je voulait bien m’y coller dans le rôle de la coiffeuse.

Ni une ni deux, pari relevé.

Je m’y colle, voici le Docteur Sangsue dans le rôle de la coiffeuse !

Eh bien, figurez-vous, je fus le premier surpris du résultat.

La coloration fut un succès sur toute la ligne.

Résultat des courses, ma moitié décida que, désormais ce serait mois la coloriste et qu’elle n’irait chez la coiffeuse, pour la teinture, qu’une fois tous les trois mois, pour la coupe avec la couleur.

Ce qui nous fit économiser deux couleurs, à 70 € la couleur, à raison d’une couleur par mois, soit une économie de 140 € par trimestre et, résultat final, 140 x 3 = 420 € par an !

420 euros !

Un effet collatéral, étonnant, du confinement.

Et, maintenant, passons à la pratique. Voici une vidéo dédiée aux élèves qui préparent le CAP :

06/07/2021

Un sport qui monte : La pétanque

Embrasser Fanny*


Un matin en faisant ma balade quotidienne je passai devant une place dotée d’un boulodrome.

En face de cette place est implantée une ancienne brasserie qui était, dans le temps, un haut lieu de la restauration Grande Villienne, mais qui, hélas,  a été rachetée par la chaine ”Bistro Régent” avec tout ce que représente ce type de restauration.

Ce matin là une activité inhabituelle régnait sur la place.

Un groupe d’une quinzaine de lycéens prenait possession de la place.

Ce qui me surprit le plus, c’est que ceux-cis déballaient… Des boule de pétanque.

Intrigué, je m’arrêtais pour jouir du spectacle.

Le professeur  commença les hostilités.

Je repris mon chemin.

Tous les matin, ma balade me ramenait, sur la fin, devant cette place.

Et, ce  matin là, le groupe continuait son activité boulistique.

La pétanque un sport qui monte.

A quand une épreuve au Bac ?

La fameuse scène de la partie de boule du film “Fanny”, en 1937, de la trilogie Marseillaise  (Marius, Fanny, César) de Marcel Pagnol.

 

*L'expression "Embrasser Fanny" est utilisée lors d'une partie de boules (jeu provençal ou pétanque) lorsque le score final est de 13 à 0. Le perdant ou l'équipe perdante doit alors embrasser le postérieur dénudé d'une représentation féminine surnommée Fanny. Les expressions "faire fanny", "baiser Fanny", "être fanny" ou "se prendre une fanny" sont équivalentes et peuvent être utilisées dans d'autres activités comme le baby-foot ou le ping-pong. 

23/06/2021

Jean-François Zygel vulgarise la musique classique

 

Pour rester dans la même veine que mon précédant article : « Le beau Danube bleu, la version d’André Rieu », voici une personnalité qui œuvre pour la vulgarisation de la musique classique :

Jean-François Zygel.

J’ai découvert son travail d’initiation de la musique classique lors de ses émissions à la télévision.

Son travail est un peu comparable, l’humour en moins, que celui d’Alexandre Astier que m’a fait découvrir un de mes fidèle lecteur, alain, pour ne pas le nommer, suite à mon article : « De l’intérêt de l’interprétation analytique comparative d’une même mélodie ».

Jean-François Zygel est né le 23 novembre 1960 à Paris, c’est un pianiste improvisateur, compositeur et professeur d'improvisation de piano au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris.

Un court extrait de son émission sur France 2, «La Boite à musique» sur une leçon de musique sur la fugue de Jean-Sébastien Bach.

Et, en bonus, le sketch d’Alexandre Astier, au clavecin, sur Bach, au festival du rire de Montreux.

Ce sketch d'Alexandre Astier est fort bien documenté. En effet,  Bach se marie deux fois et de ses 2 mariages il aura 20 enfants dont 10 meurent*. Dans son sketch, Bach est en train de perdre son dixième enfant.

Enfin, pour terminer, le premier prélude et fugue du clavier bien tempéré dans son intégralité. Mais avec la particularité de Maurane chantant sur une interprétation de Glenn Gould. Quatre minutes de pur bonheur.

 

P. S. : Jean-François Zygel a, aussi animé des émissions avec André Manoukian.

Exemple de la bande annone d’une émission « Entre duel et duo », sur France 5 :

 

*Jean-Sébastien Bach : ses mariages, ses 20 enfants, son séjour en prison... Une bio pas comme les autres.