Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/07/2022

Grand Centre anti cancéreux contre CHU

 

Et maintenant, cela va nous changer : un article sur la médecine.

Une "histoire de chasse", comme nous aimons le dire entre nous, médecins.

Une histoire de chasse qui vient, juste, de m'arriver.

Dans mon entourage, devant un taux de PSA élevées, un de mes oncles a bénéficié d’une IRM Prostatique, sur les indications remarquablement bien posées par son Médecin Référent (on ne dit plus ni Médecin Généraliste ni, encore moins, Médecin Traitant ; à la limite Médecin Qualifié Spécialiste en Médecine Générale).

L’IRM révéla, outre un important adénome de la prostate, une lésion PIRADS IV* de 14 millimètre et, fort heureusement limité à la prostate (sans effraction de la capsule et sans adénopathie). En conclusion : une lésion purement limité à la prostate.

Cet oncle doit un fier service à son Médecin Référent qui a eu le bon réflexe de faire pratiquer l’examen qui, actuellement, est le plus indiqué dans la recherche d’un cancer de la prostate : l’IRM prostatique.

Le rendez-vous le plus rapide, pour cette IRM, était au CHU. Vous verrez ultérieurement l'importance de ce détail.

Dans la logique des choses, une consultation avec un Urologue, pour réaliser une Biopsie Prostatique, devient inévitable.

Cet oncle pense donc, en toute logique, devant sa réputation, consulter au Grand Centre Anticancéreux Régional.

Ce fut chose faite. Un rendez-vous dans les 15 jours !

A la consultation le jeune urologue dit que la biopsie ne se passe pas au Grand Centre Anticancéreux, mais dans une Clinique Privée et… Qu’il prend des dépassements. Cerise sur le Gâteau il précisa, lors d’une consultation un peu expéditive, qu’il pratiquera une biopsie par voie transrectale et transpérinéale sous neuroleptanalgésie dans une... Clinique privée et... Avec, bien sûr, un dépassement d'honoraires.

Devant ces propos, déconcerté par le fait que la biopsie était faite en Clinique privée, il me demanda mon avis au téléphone.

Je lui dis que je me renseigne sur les actualités du Cancer de la Prostate, mais qu’à priori, tant qu’à prendre un dépassement d’honoraire, plutôt le faire auprès d’un PU-PH (un Professeur d’Université), en consultation privée, au CHU de la Grande Ville.

Après quelques recherches sur le Net la lésion PIRADS IV avait une "chance" sur d’eux d’être un cancer.

Mais, là où les choses se compliquaient c’est que Internet me révéla que les biopsies échoguidées se faisait en superposant l’image IRM avec l’échographie transrectale de la prostate et que les biopsies ne se pratiquaient plus par voie transrectale mais par voie périnéale et sous anesthésie locale. Ceci à son importance car le risque d’infection passait de 5% par voie transrectale (Prostatite) à 0,5% par voie périnéale (Prostatite et Cellulite). De plus, la neuroleptanesthésie est, quand même, plus dangereuse qu'une, simple, anesthésie locale. 

Donc, la voie transrectale n’était plus pratiquée par les Urologues Up to Date !

Je téléphonais, alors à mon oncle en lui racontant mes recherches sur Internet lui conseillant, une fois de plus de prendre un rendez-vous avec un PU–PH. Je lui proposait de lui prendre ce rendez-vous
Au téléphone, je me présentais à la secrétaire en tant que médecin et demandais si c'était possible de prendre rendez-vous pour un oncle.

Rendez-vous dans trois semaines.

La consultation fut détaillée, bien plus qu'avec l'autre urologue, et comme l’IRM fut faite au CHU, le PU–PH put accéder directement (pour l'IRM on ne délivre plus de CD-Rom, l’accès se fait sur le Net avec un code sécurisé et grâce à la Carte Vitale).

Lors de la consultation, tout lui fut expliqué clairement et il lui fut dit que la biopsie se ferait par voie transpérinéale et que la voie transrectale était dépassée, vu, entre autre, le risque d’infections et qu'il la ferait, lui même, sous anesthésie locale.

Rendez-vous fut pris pour la biopsie dans un mois.

Du duel Grand Centre Anticancéreux Régional et CHU le grand vainqueur est…

De loin le CHU !

Mon oncle me doit une fière chandelle et moi…

Un grand merci à Internet !

Maintenant, la petite, enfin pas si petite que ça, minute culturelle.

Oui, je sais, vous allez me dire :

"Un peu de culture ne nuit pas, cela évite de mourir idiot" !

Je suis bien conscient que la suite est un peu tirée par les cheveux mais je ne résiste pas, vu que mon histoire concerne mon oncle, à évoquer le film de Jacques Tati : "Mon oncle".

Dans ce film comique, prix spécial du jury du Festival de Cannes en 1958, Jacques Tati, remarquable observateur, donne un cliché de la nouvelle société émergente. En véritable sociologue il décrit particulièrement bien les mutations de l'ancienne avec la démolition des vielles bâtisses et son remplacement par les grands ensembles, comme on savait si bien le faire à l'époque. Mais, aussi, les débuts de la nouvelle société triomphante des trente glorieuses avec les progrès technologiques (notamment les gadgets de l'électroménager et les télécommandes) sans oublier, surtout, l'avènement du pastique (ce n'est pas pour rien si Tati situe une assez grande partie de son film dans l'usine de plastique "Plastac". Sans oublier la voiture toute puissante remplaçant le cheval par le Cheval Vapeur et les Chevaux Fiscaux.

Dans la vidéo suivante (la célèbre scène du marché, en italien dans la vidéo) on remarquera que dans l'ancienne société on était écologique avant l'heure, on n'utilisait point de pastique (cabas en rotin et poisson plié dans du papier journal).

Une certaine nostalgie se dégage de ce film remarquablement servi par sa musique.

Pour la petite histoire, on a beaucoup critiqué la bande son des films de Tati, notamment la bande son des vacances de Monsieur Hulot, mais il faut savoir que Tati attachait une énorme importance à sa bande son, aussi importante, pour lui, que l'image.

 

*Le PIRADS (Prostate Imaging Reporting and Data System score) est, sur une IRM Prostatique, une échelle à 5 points basée sur la probabilité de la présence d’un cancer cliniquement significatif

Si vous êtes intéressé, vous pouvez lire ce PDF, récent, de 2021: "IRM de la prostate Classification PI RADS V2.1".

29/06/2022

Bollywood

 

J’ai eu à soigner un couple sortant de l’ordinaire. Elle étant d’origine indienne et lui fonctionnaire à la poste. Ils avaient deux charmantes petites filles. C’était un couple, une famille qui fonctionnaient très bien.

Quand, soudain, un malheur leur tomba dessus. Madame révéla un cancer du sein.

Un évènement de ce type modifia, c’est une évidence, de façon profonde, la vie de cette famille.

Le mari, fut totalement déstabilisé par le fait que sa femme se replia sur la télé.

Il me révéla son incompréhension de ce comportement : «Elle passe ses journées devant la télé à regarder des films BollyWood».

Un tel comportement, tout à fait compréhensible, pour éloigner la maladie, perturbait profondément le mari et bouleversait totalement la dynamique familiale.

Et, maintenant, la page culturelle, en illustration de mon aphorisme préféré : «Un peu de culture ne nuit pas, cela évite de mourir idiot».

Mais qu’est ce que Bollywood ?

Bollywood est le nom donné à l'industrie du cinéma musical indien basée à Mumbai (anciennement Bombay), dont les films sont réalisés en hindi1. Elle est l'industrie régionale la plus importante du cinéma indien en nombre de films réalisés. Ceux-ci, diffusés dans la majeure partie de l'Inde, s’exportent dans le monde entier, notamment en Asie du Sud-Est, en Afrique du Nord et au Moyen-Orient.

Bollywood est une contraction de Bombay et de Hollywood. En anglais, « bollywood ». « Bollywood » est souvent utilisé pour désigner le cinéma indien en général.

Il désigne un genre cinématographique qui se caractérise, généralement, par la présence de plusieurs séquences chantées et dansées, sur fond de comédies musicales. 

Un exemple :

"Yeh Ladki Hai Allah", la dernière chanson du mariage du film "Kabhi Khushi Kabhie Gham" (La Famille indienne), avec la voix d'Alka Yadnik et Udit Narayan. Le film met en vedette 6 superstars - Amitabh Bachchan, Jaya Bachchan, Shah Rukh Khan, Kajol, Hrithik Roshan et Kareena Kapoor. C'est Bollywood dans toute sa grandeur et sa flamboyance dans cette chanson à succès.


Musique du film « La Famille indienne » ou « Kabhi Khushi Kabhie Gham” (कभी खुशी कभी ग़म)

Mais l'histoire n'est pas finie...

Dernièrement, en allant au marché de la Grande Ville, avec ma moitié, je rencontrais ce couple revenant de faire leurs emplettes et c’est avec immense plaisir que je leur demandais des nouvelles.

Elle était définitivement guérie de son cancer du sein.

 

Référence :

 - Bollywood

 - Les meilleurs films Bollywood

28/06/2022

Il ne faut pas confondre Syndrome de Diogène et Syndrome de Noé


Syndrome de Noé


Syndrome de Diogène


Lu dans 20Minutes du 27/06/2022 : « Oise : Atteint du syndrome de Diogène, il vivait au milieu de 70 chiens et 50 moutons »

Dans mon article du 18/06/2021 : « Le Syndrome de Noé », je définis le Syndrome de Noé :

« Le syndrome de Noé, appelé en anglais animal hoarding ("accumulation d'animaux"), est un trouble mental qui consiste à posséder trop d'animaux de compagnie. Plus exactement, on possède plus d'animaux que l'on n'en peut héberger, nourrir et soigner correctement, le point commun des malades étant l'incapacité à saisir la gravité de la situation ».

Il ne faut pas le confondre, bien qu’ils soient assez proche, le Syndrome de Noé avec le Syndrome de Diogène dont je parle, aussi, dans mon article cité plus haut et dont je donne comme définition :

« Il se caractérise, très schématiquement, par une personne vivant recluse chez elle et ayant fait une accumulation compulsive d'objets hétéroclites voire de déchets ».

Quand on est un bon journaliste on doit, bien sur, vérifier ses sources mais, aussi, être très vigilant sur le vocabulaire en employant le mot exact.

« Pan sur le bec » comme le dit si bien le Canard enchainé.

Le Syndrome de Noé :

Le Syndrome de Diogène :

22/06/2022

La trappe

 

Quand j’étais encore en active, il m’arrivait, très souvent, de faire des visites dans la ZUP de la commune située à deux portées de stéthoscope de la Grande Ville.

Naturellement, j’empruntais, très souvent, les ascenseurs.

D’ailleurs, cela arrivait, parfois, qu’ils tombent (pas au sens propre, heureusement) en panne. Mais c’est une autre histoire.

Allez, une petite, pour la route. Il m’est arrivé, une fois, à la fin de mes études, quand j’étais faisant fonction d’interne au SAMU de la grande ville, en sortant d’une garde du service de réanimation une histoire pour le moins stressante. Je rentre dans l’ascenseur, vidé du stress de la garde, celui-ci démarre puis s‘arrête… La panne. Le stress ultime de la journée.

Donc, je prenais, très souvent les ascenseurs de la ZUP (vous imaginez ma préoccupation, au début de mon installation, pour s’y retrouver dans les noms des « résidences » et des entrée de bâtiments). A l’époque, point de GPS, seulement des plans de toutes les résidences de cette foutue ZUP. Je ne vous dis pas, les soirs de gardes... Mais c’est, aussi, une autre histoire.

Au début, je fus intrigué car, dans tous les ascenseurs, se trouvait une trappe toujours situé dans le bas de la paroi que l’on voyait en entrant située en dessous de la sempiternelle glace.

Je me posais la question : « mais, bon dieu, à quoi peut bien servir cette fichue trappe ? ».

Quand, enfin, je trouvais la solution…

C’est ma fonction de Médecin d’État Civil Adjoint[1] qui, lors d’un constat de décès[2] qui me permis de trouver la réponse à cette énigme :

« Bon dieu, mais c’est bien sûr[3] »

L’utilité de cette trappe était évidente : Lors du transport de cercueils, pour les enterrements, cela permettait d’éviter, ainsi, l’inconfortable situation du transport debout dudit cercueils (on imagine, détail macabre, ce qu’il adviendrait, alors, du corps).

Maintenant, chaque fois que vous monterez dans un ascenseur, vous saurez à quoi sert cette trappe mystérieuse.

Et maintenant, la page culturelle : la séquence « un peut de culture ne nuit pas, cela évite de mourir idiot ».

Un extrait du « Carnaval des animaux » (XII – Fossiles[4]) de Camille Saint-Saëns.

 

 

[1]-« Médecin d’État Civil Adjoint à la Mairie »

[1]-« Médecin d’État Civil »

[2]-C’est, d’ailleurs, lors de ce constat qu’il me fut demandé de briser la rigidité cadavérique pour rendre le corps un peu plus droit.

[3-]Célèbre réplique de l’inspecteur Bourrel, dans l’émission de télévision des années 60- 70 « Les Cinq Dernières Minutes » quand il trouve la réponse de son enquête.

 

Nota Bene :

Pour la petite histoire, Francis Blanche a écrit de brefs textes pouvant être lus par un récitant lors de l'exécution en introduction humoristique à chaque partie du Carnaval des animaux (confer mon précédent article : « Un coté méconnu de Francis Blanche : Le parolier »).

En ce qui concerne « Fossiles », le texte de Francis Blanche rapproche ce mouvement de la Danse macabre du même compositeur, ce qui se comprend par la similitude de tonalité (sol mineur) et la vigueur, l'aspect étrangement enjoué (en apparente contradiction avec ladite tonalité).

[4]On reconnaît dans « Fossiles » les notes du xylophone extraites de la Danse macabre du même Saint-Saëns. Les défunts ne sortent pas ici de leur tombeau mais sont des fossiles dont on imagine les os qui s’entrechoquent au cours de leur danse endiablée ! Musicalement, il se passe beaucoup de choses. Ce sont d’abord des mélodies traditionnelles que l’on reconnaît : J’ai du bon tabac traité ici en canon aux deux pianos, la seconde voix en mouvement miroir, Ah vous dirai-je maman traité en bref fugato toujours aux deux pianos, auquel se superpose Au clair de la lune à la clarinette. Après ce florilège de culture traditionnelle traitée musicalement de manière savante, on entend un extrait d’un air de l’opéra Le Barbier de Séville de Rossini : « Una voce poco fa[5] » (J’ai entendu une voix). Confer « Le carnaval des animaux »

Ouf !

C'est tout pour la culture !

Enfin presque...


[5]"Una voce poco fa" - Gioachino Rossini - Cecilia Bartoli

11/06/2022

Le Centre de Consultation Médical Maritime (CCMM)

 

Allez, encore un article sur la Médecine.

Dans mon article du 01/03/2021 : « Saint-Lys Radio », j’évoque cette radio qui permettait la demande d'aide médicale par ondes décamétriques à l'Hôpital (puis au CHU) de Toulouse.

Lancée en 1948, elle cessa d'émettre le vendredi 16 janvier 1998 à 20 h.

Depuis la fin de Saint-Lys radio, ou peut dire que cette prise en charge des urgences maritimes s'est encore plus professionnalisée ; il faut dire que la naissance du SAMU* et les avancées technologiques y sont pour beaucoup.

Aujourd’hui, c’est au Centre de Consultation Médicale Maritime (CCMM), du SAMU de Toulouse, qu’a été confiée l’aide médicale en mer.

Le CCMM assure, officiellement pour la France, depuis 1983, le service de consultation et d’assistance télé-médicales pour les navires en mer. Les consultations se font, le plus souvent par satellite, avec transmission d’images, d’électrocardiogrammes et de vidéos.

La réponse médicale est assurée 24h/24h par les médecins dont l’activité est dédiée au CCMM aux heures ouvrables, par le médecin régulateur du SAMU et, aux autres moments, par le médecin d’astreinte. Divers praticiens du CHU de Toulouse sont régulièrement sollicités pour un avis spécialisé : dermatologues, ophtalmologues, chirurgiens orthopédiques, infectiologues et bien d'autres spécialités médicales.

Cette conférence du 16 mars 2022 par le Dr Emilie Dehours du SAMU de Toulouse présente le CCMM :


Le Centre de Consultation Médical Maritime (CCMM), loin de la mer, proche des marins

 

*Pour mémoire, la naissance du SAMU date de 1968, au CHU de Toulouse, par le Professeur Louis Lareng, alors chef du service d'Anesthésie Réanimation à l'Hôpital Purpan de Toulouse. L'idée originale, et révolutionnaire, était de transporter l'Hôpital au pied du platane.

Références :

 - « Saint-Lys Radio »

 - Centre de consultation médicale maritime (CCMM)

 - École Nationale Supérieure Maritime (French Maritime Academy)

Quelques uns de mes articles sur les secours héliportés :

 - 15/03/2021 : « Dragon 33 : des aventuriers aux professionnels »

 - 20/01/2021 : « Le Secours héliporté à Lacanau-Océan avec l’Alouette II de la Sécurité civile en été 1976 »

 - 22/02/2016 : « La pépite : Le poids des mots, le choc des photos. A propos de la surveillance des plages de Lacanau Océan »

 - 18/08/2012 : « A propos de l’incendie de la forêt de Lacanau de 2012 : Souvenirs d’enfance Canaulaise, Histoire de Lacanau Océan, de la Forêt Landaise et quelques réflexions sur les incendies de la côte aquitaine »

10/06/2022

Le syndrome de Müller-Weiss (ostéonécrose de l'os naviculaire) et Rafael Nadal

Le syndrome de Müller-Weiss

 

En cette année 2022, le tennisman Rafael Nadal, a remporté, pour la quatorzième fois, Rolland Garros.

Atteint du syndrome de Müller-Weiss, qui touche son pied gauche, Rafael Nadal a réussi à passer outre la douleur pendant la quinzaine de Roland-Garros grâce à des infiltrations, « plusieurs avant chaque match ».

Le syndrome porte le nom des deux médecins l'ayant décrite initialement en 1927, l'orthopédiste allemand Walther Müller et le radiologue viennois Konrad Weiss (1891–1976). Le premier pensait son origine traumatique, le second plutôt vasculaire.

Le syndrome de Müller-Weiss ou ostéonécrose de l'os naviculaire est une pathologie rare qui touche cet os situé sur le dos du pied.

La maladie comprend cinq stades, du stade sans symptôme, jusqu’au stade de l'arthrose. Elle peut concerner un seul pied mais le plus souvent les deux. Elle touche en général des personnes entre 40 et 60 ans et plus souvent des femmes.

Les causes de cette maladie sont inconnues. Le surpoids, les pieds plats ou une fracture de fatigue sont des facteurs augmentant le risque de son apparition.

Symptômes :

 • Douleur chronique au niveau du médio-pied et de l'arrière-pied.
 • Gonflement et sensibilité sur la face dorso-médiale du médio-pied.
 • Aplatissement de l'arc longitudinal médial.
 • Pied plat creux (pes planovarus).

Traitement :

Le repos est préconisé avec anti-inflammatoires et infiltrations pour lutter contre la douleur. Le port de semelles orthopédiques peut diminuer la contrainte mécanique sur le pied. Si la douleur persiste et empêche la marche, une chirurgie bloquant les deux articulations impliquant l'os naviculaire peut être menée. Si l'os est désagrégé, il est nécessaire de faire une greffe osseuse pour rétablir la longueur de l'arche interne du pied mais rend alors difficile une pratique intensive d'un sport sollicitant le pied.

Mueller Weiss Syndrome (Dr. Ezekiel Oburu)

 


Source : Syndrome de Müller-Weiss

08/06/2022

Pasteur et Lavoisier

 

Je viens juste de terminer LE « Pasteur » de Cédric Grimoult aux Éditions Ellipse.

Un pavé de 332 pages.

J’y ai découvert de nombreuses analogies avec la vie de Lavoisier (dont je parlais dans mon article du 27/05/2022 : « Monsieur ET Madame Lavoisier »).

En effet, tout comme Lavoisier n’a pas découvert le dioxygène (dont l’expérience mettant en évidence son existence est bien due à Joseph Priestley) expérience que repris Lavoisier. On doit, cependant, à Lavoisier d’avoir donné le nom d’oxygène.

Pasteur, lui aussi, n’a pas inventé la « Pasteurisation » mais c’est bien Nicolas Appert (confiseur de son état) qui a bien inventé l’ « appertisation » (consistant à faire bouillir les aliments dans des bouteilles fermées) et qui est donc l’inventeur de nos boites de conserves. Pour la petite histoire, Appert à, aussi, inventé le lait concentré. Mais Nicolas Appert est mort dans la misère, totalement ruiné.

Tous deux étaient très méticuleux, précis et pédagogiques dans leurs expériences, réfutant implacablement les fausses manipulations.

Lavoisier, Fermier Général de son état, a fait ses recherches en Chimie et créa la Chimie Moderne, mais il fit, aussi de la recherche appliquée tout comme Pasteur qui fit, aussi de la recherche appliquée en étudiant la maladie du vert à soie (la Pébrine), le choléra des poules, la maladie du charbon, la Rage, sans oublier ses travaux sur les fermentations de la bière et du vin, par cela on peut dire que Pasteur fut le père de l’œnologie moderne.

Au départ, tout comme Lavoisier, Louis Pasteur était chimiste, cristallographe pour être plus précis. Il travailla sur la Chiralité, les molécules énantiomères, plus précisément la découverte des formes Lévogyres et Dextrogyres des molécules ; il apporta la précision que dans la nature ce sont les formes Lévogyres qui sont actives (eh oui, la nature est de gauche !). Par cela il fut donc un biochimiste avant l’heure.

Pasteur comme Lavoisier ont révolutionné ce sur quoi portait leurs recherches : Lavoisier démolit la théorie du « Phlogistique », Pasteur celle de la « Génération spontanée ».

Si Lavoisier payait ses recherches sur sa fortune personnelles, Pasteur les fit financer, en partie, par l’État, mais, aussi, de façon « substantielle » notamment en vendant ses vaccins à l’étranger. En effet, Pasteur sut tirer parti de sa notoriété pour s’enrichir.


Pasteur et la Génération spontanée


Lavoisier et le Phlogistique

En bonus, la voix de Joseph Meister*, racontant sa vaccination contre la rage (il fut le premier humain à recevoir ce vaccin).
La vie de Pasteur et la Génération spontanée


La voix de Joseph Meister

 

*Pour la petite histoire, Joseph Meister devint le concierge, à Paris, de l’Institut Pasteur ; en outre, le 24 juin 1940, Joseph Meister se donne la mort, chez lui, à l'aide de son fourneau à gaz, de fausses nouvelles lui ayant fait croire que sa femme et ses filles étaient mortes par suite de bombardements ennemis.

01/06/2022

Sérendipité : le rôle du hasard dans les découvertes

 

Comme je le dit souvent, très souvent, trop souvent peut-être, je me cite : « Un peu de culture ne nuit pas » et comme je rajoute, parfois : « Cela évite de mourir idiot ».

En 1912, le RIMIFON* est découvert, c’est un antibiotique utilisé pour le traitement de la tuberculose. On se rendit compte que celui-ci avait, comme effet secondaire, une modification au niveau psychiatrique : les patients sous RIMIFON* devenaient euphoriques, bavards, joyeux, communicatifs. Cerise sur le gâteau, les patients dépressifs sortaient miraculeusement de leur dépression. Une autre molécule, proche de l’IZONIAZIDE*, l’IPRONIAZIDE*(MARSILID*) fut moins efficace au niveau de la tuberculose, mais plus active sur la dépression. Le MARSILID* fut le chef de file de la première classe d’antidépresseurs : les IMAO.

En 1992, le SILDENAFIL était, étudié, au départ, comme molécule vasodilatatrice. On l’essaya donc dans les Pathologies Coronariennes, avec des résultats décevants. Par contre, on se rendit compte de sa grande efficacité dans les troubles de l’érection. La première classe des IPDE5 (Inhibiteurs de la Phosphodiestérase de type 5) était découverte : le chef de file étant commercialisé sous le nom de VIAGRA*. Pour la petite histoire, le SILDENAFIL est remboursé dans le traitement de l’HTAP (Hypertension artérielle pulmonaire)

Je cite ces deux découvertes médicamenteuses liées au hasard  Dans mon article du 22/09/2012 « Deux découverte due au hasard et à l’observation, l’ISONIAZIDE* et le VIAGRA* ».

En 1928, à son retour de vacances, sir Alexander Flemming ayant laissé des boites de Péti, s’aperçu que, sur les cultures de bactéries, celles-ci étaient détruites, autour d’un développement d’une moisissure : Pénicillium Notatum, il avait découvert la Pénicilline.

En 1879, Pasteur, lui, aussi, à son retour de vacances, se rendit compte que sa culture de la bactérie du cholera des poules, en vieillissant, avait transformé cette bactérie dans une forme atténuée ; ce fut la découverte de son premier vaccin : le vaccin du choléra des poules.

Au début des années 1990, Linus Torvalds, à la suite d'une erreur de manipulation, détruisit la partition contenant Minix, et découvrit, accidentellement, lui aussi, le noyau du Système d’Exploitation qu’il appela Freaks mais qui, en définitive, s’appellera Linux.

Je raconte tout cela dans mon article du 31/05/2021 : « Comment Linus Thorvalds à découvert Linux : un hasard accidentel ».

Le soir du 8 novembre 1895, Röntgen observe qu'à la décharge d'un tube de Crookes complètement enrobé de carton noir, scellé, pour en exclure toute lumière et ceci dans une chambre noire, un carton couvert d'un côté de baryum platino-cyanide devient fluorescent lorsqu'il est frappé par les rayons émis du tube. Röntgen en déduit qu’un rayonnement invisible d’origine inconnue est émis et lui donne le nom de rayons X (X étant la dénomination d’une inconnue en algèbre). La découverte des Rayons X est le fruit du hasard.

Je raconte cette histoire dans mon article du 16/09/2021 : « La première radiographie, la radiographie de la main de madame Röntgen ».

Ce phénomène de découverte accidentelle s’appelle la sérendipité.

La sérendipité désigne, dans son sens le plus large, le don de faire, par hasard et sagacité, une découverte inattendue et fructueuse, notamment dans le domaine des sciences.

Le mot, initialement anglais (serendipity), a été créé en 1754 par l'écrivain Horace Walpole à partir du conte persan Voyages et aventures des trois princes de Serendip de Cristoforo Armeno. La sérendipité a, d'abord, été une notion littéraire

Au milieu du XXe siècle, la sérendipité trouve une traduction dans le domaine de la recherche scientifique où elle fait l'objet d'une discussion sur la démarche du chercheur.

Dans le monde francophone, le concept de sérendipité, adopté dans les années 1980, prend parfois un sens très large de « rôle du hasard dans les découvertes ».

D’après Wikipédia : Sérendipité.


Trouver ce qu'on ne cherche pas - La Sérendipité, C'est Quoi ?


Comprendre la sérendipité : quand le hasard ne doit rien au hasard [Philippe Gattet]

 

Référence :
 - « Liste de découvertes et inventions liées au hasard ».

15/05/2022

Pourquoi donner du sel aux vaches, surtout en période de chaleur ?

 

Pour changer, un peu de Médecine Vétérinaire.

Tout est dit dans la vidéo.

Mine de rien, elle est vachement bien faite cette vidéo !

 

Nota Bené : Chez l’homme, aussi, le sel est vital. Chez l’adulte, les besoins, par jour, de sel de cuisine sont de 4 à 6 grammes de sel de cuisine par jour. Mais, dans les pays dits développés, ces besoins sont très souvent dépassés ce qui favorise l’hypertension artérielle.

Pour la petite histoire, ce sont les compagnies d'assurances qui ont individualisées l'hypertension artérielle comme étant une "maladie"et ce d'après des études statistiques sur la mortalité.

Références :

 - L’homme et le sel

 - Hypertension et alimentation : limiter ses apports en sel

28/04/2022

SAMUR (Servicio Ayuda Médico Emergencia), le SAMU de Madrid au 112


Crédit Photo – Archives Personnelles (Triple clic gauche pour agrandir)


Cliché volé, non loin de mon hôtel, du SAMUR en intervention, lors de mon séjour à Madrid.

J’évoquais, déjà, la naissance du SAMU en France dans mon article: « L’inventeur du SAMU ».

L’Histoire du SAMU en France :

en 1956 par Maurice Cara (hôpital Necker) pour le transport inter-hôpitaux de patients sous assistance respiratoire lors d'une épidémie de poliomyélite. À cette époque, il y a une seule ambulance médicalisée pour tout le pays, basée à l'hôpital Necker et dotée des appareils de réanimation

Le premier SAMU officiel qui va s'occuper de l'intervention préhospitalière des UMH est créé le 16 juillet 1968 à Toulouse par Louis Lareng (président-fondateur en 1972), afin de coordonner les efforts médicaux entre les équipes préhospitalières (SMUR) et les services d'urgence hospitaliers. La première équipe est constituée de quatre médecins François Ollé, Jean-Pierre Machet, Clergue et Bauvin) effectuant des missions en Renault Rambler et en hélicoptère Alouette III (prêté par l'ALAT de Pau) jusqu'à Bordeaux, Châteauroux et en Espagne.

Le « SAMU » en Espagne :

En Espagne depuis la décentralisation politique du pays chaque Région Autonome a un SAMU 061 ou un SAMU 112 et lui donne un nom différent. Certains SAMU sont très anciens (Valence, Cantabrie, Asturies (SAMU 061 de Asturias). Il y a des SAMU bilingues hispanophones et catalonophones (Andorra Catalogne, Valence, Baléares), galaicophones (Galice), bascophones (Pays basque).



Louis Lareng et le SAMU

Et, pour une histoire plus détaillée, une conférence de l’Institut Pasteur de Lille


Histoire de la médecine : Médecine d’urgence SAMU

 

Références :

 - « Service d’aide médicale urgente »

 - « Mort du Professeur Louis Lareng, créateur du SAMU dans un silence assourdissant »

 - « Dragon 33 : des aventuriers aux professionnels »

 - « Saint-Lys Radio »

Et, pour le fun…

 - « L'assassinat du Roi Henri IV »

28/03/2022

Ridendo, la Revue gaie pour les médecins

Ridendo – Revue gaie pour le médecin

 

Comme ma mère était dentiste (comme on le disait autrefois, maintenant on dit chirurgien dentiste) elle est décédée, quand j’avais quinze ans, d’un AVP (accident de la voie publique), le SAMU n’existant pas encore ; donc, comme je le disais, en tant que dentiste on lui remettait une revue, un peu particulière, qui m’interpellait.

Cette revue, c’était Ridendo - Revue gaie pour les médecins qui était un journal français d'humour destiné au corps médical, fondé en 1934, et édité par l'Office de vulgarisation pharmaceutique.

Il m’arrivait, souvent, enfin je veux dire toujours, de lire chaque numéro cette revue qui, peut-être fut, un peu, à l’origine de ma vocation médicale* (ma mère me disant souvent : « Tu seras dentiste mon fils !»).

Pour satisfaire votre curiosité, voici trois dessins 

 

Maintenant, ce type de revue n’a plus sa place : l’esprit carabin a totalement disparu.

La presse médicale à bien changée, celles-ci, s’est adaptée à la société qui ne tolère plus cet esprit carabin.

La presse médicale est devenue… Beaucoup plus professionnelle, peut-on s’en plaindre ?

Je n’en veux pour preuve que la revue que reçois gratuitement, les médecins libéraux, je veux citer le Quotidien du Médecin. La visite de sa chaine YouTube donne une idée de son contenu.

Un exemple de vidéo tiré de ce cite :

 

*L’OVP publie le VIDAL (le fameux livre rouge), est un est un dictionnaire des médicaments français rassemblant des résumés des caractéristiques des médicaments et de certains compléments alimentaires. Son financement est essentiellement assuré par l'industrie pharmaceutique pour l'insertion des RCP, est distribué gracieusement aux médecins du secteur privé.

Ceci- dit, j’ai une conception très mécaniciste de la médecine : le médecin est, pour moi, une sorte de garagiste ; il cherche la panne, s’il trouve la panne il guérit le patient soit avec des médicaments, soit en enlevant (appendicite) ou changeant une pièce défectueuse (prothèse de hanche) mais ceci, bien entendu, si la maladie est curable ou si on peut enlever ou changer la pièce. D’où l’intérêt de connaître, sur le bout des doigts, La séméiologie des diagnostics (positif, différentiel et étiologique). Et d’avoir, un tant soit peu, un minimum d’intelligence sans oublier de passer la main, au bon spécialiste, en fonction de ses compétences.

11/02/2022

Dans la série « Mes articles en vidéo » - L’histoire des sciences en vidéo

 

Dernièrement, en accompagnant ma moitié à la bibliothèque de la Grande Ville, j’en ai profité pour emprunter deux livres.

 - Le premier « Histoire de la médecine par Jean-Charles Sournia aux éditions de la découverte. Je l’ai lu et,en un mot, c’est un livre de 350 pages plutôt nul.

 - Le second « Histoire des sciences » par Yves Gingas dans la collection Que sais-je. J’en ai lu la moitié et c’est, enfin, un livre intelligent et captivant.

Mon article de ce jour est donc consacré à l’histoire des sciences en vidéo.

Malheureusement, si elle traite les découvertes jusqu'au XVIII siècle, elle fait l'impasse sur celles de XXème siècle.


Histoire des sciences - L’histoire de la démarche scientifique

30/01/2022

Francis Maugard (31 décembre 1931 – 28 décembre 2021) Requiescat In Pace

Monsieur Francis Maugard avec son surf dans les dunes de Lacanau-Océan (Crédit Photo Pierre Petit 2009 Médoc Atlantique)

 

C’est avec une infinie tristesse que je viens d’apprendre, avec retard, le décès de Monsieur Francis Maugard, à trois jour de ses 90 ans, le 28 décembre 2021, chez lui, dans sa villa, à Lacanau-Océan

C’est le Docteur Francis Maugard qui a ramené, dans les années 60, lors de vacances à Biarritz, le surf, à Lacanau-Océan. A l’époque, alors cette station balnéaire était une station familiale et totalement inconnue.

Dans mon article : « La naissance du surf à Lacanau-Océan : « la vraie histoire vécue par le Docteur Sangsue », j’évoque cet épisode.

Né le 31 décembre 1931 dans le village girondin du Gué de Cénac (commune de Les Peintures 33230). Élève à Grand-Lebrun puis étudiant en médecine à Bordeaux, médecin généraliste de 1960 à 1970 dans le quartier Saint-Pierre à Bordeaux, puis gynécologue de 1970 à 1988. Depuis toujours immergé dans le monde de l'écriture et de la peinture. Ami et médecin personnel de Pierre Molinier, ami de René Char, rencontre avec Pierre-Jean Jouve. Il a fait de nombreuses expositions à Bordeaux et dans la région, à Figuration critique en 1985 au Grand Palais (Paris).

Au nom de la vie simple, il vécut dans la forêt pendant 12 ans, jusqu’en 1976, habitant une cabane qu’il avait construite en 1964 et s’éclairant à la lampe à pétrole. Il a été un des premiers surfeurs français. Il introduisit le surf à Lacanau-Océan dans les années 1960 après des vacances à Biarritz.

Il surfera jusqu'à ses 77 ans.

Poète et peintre, son expérience de vie et son sens de l'universel fait écho en chacun de nous pour qui le sens de sa vie est un préalable à l'aventure humaine.

Francis Maugard laisse trois enfants.

Une vidéo tournée en juillet 2014, dans sa maison, à Lacanau-Océan, la villa Saint Hubert.

Voici la version intégrale de l'entretien avec Francis Maugard, un des pionniers du surf en France, qui, dans les années 60-70, a vécu au fond des bois sur la côte atlantique et qui a été le médecin personnel et ami de Pierre Molinier, artiste peintre à la réputation sulfureuse (décédé en 1976) dont une partie de ses œuvres ont été exposées en 2002 au Metropolitan Museum of Art de New York. Francis Maugard, artiste peintre et poète, adepte du bain océanique quotidien, été comme hiver, vit aujourd'hui à la fin des terres de l'Europe, à Lacanau-Océan". Propos recueillis par Albert Legrand-Durien en sa Villa Saint Hubert, à Lacanau-Océan, en juin 2008.

Au journal télévisé de 20 h, le dimanche 10 Août 2003, sur France 2, où Christine Laborde présente Francis Maugard, le"Tonton Surfer" Canaulais, à 30 mn 22 s.

Quelques toiles de Francis Maugard.


ARTY FILS FACTORY, CATALOGUE IRRAISONNE : FRANCIS MAUGARD

 

Références :
 - Francis Maugard. Cet article sur Francis Maugard, publié dans Wikipédia, est l’œuvre de votre serviteur (eh oui, j’ai, aussi, écrit dans Wikipédia).

- Lacanau Surf Story – “FRANCIS MAUG'ART, le pionnier qui a offert le surf à Lacanau”.

 - MAUGARD, Francis (Dr) - Banque de texte sur MOLINIER - MOLINIER-INFOS.

 - Surfeur de rêves.

 - Il a marché sur l'eau de Lacanau - Une brève histoire du surf aquitain : Des "Tontons surfeurs" aux Mondiaux de Biarritz.

 - Histoire du surfing Français 61-62 - Longboard France.

 - Thierry Organoff - Surf Report.

 - Depuis 40 ans sur la vague - Lacanau le Blog, en Médoc.

 - A Lacanau, la cabane de l'Alexandre restera debout et de bois flotté.

 - Site de Francis Maugard.

 - Danzen Galerie – Francis Maugard.

 - Faire part de décès Francis Maugard : ICI.

16/01/2022

Cyril Hannouna, Malaury Nataf, les SDF et les pathologies psychiatriques


Mallaury Nataf dans le miel et les abeilles


Cyril Hanouna a dévoilé, en exclusivité, à l’antenne, sur la chaine de télévision C8, dans son émission TPMP (Touche Pas à Mon Poste!) que Mallaury Nataf était redevenue SDF.

Mallaury Nataf a été l'héroïne de la sitcom Le Miel et les Abeilles, puis celle de la série Sous le soleil, toutes deux diffusées sur TF1, et puis, en 2019-2020, pour son rôle dans Les Mystères de l'amour.

C’est Mehdi, ancien candidat de Pékin Express qui a réalisé ces deux vidéos.

Dans une première vidéo, l’ex-star de la série Le Miel et des abeilles l’envoie littéralement bouler. Elle va même jusqu’à l’insulter.

Dans une seconde vidéo, dévoilée en exclusivité dans TPMP, on peut voir Mallaury Nataf assise sur une plaque d’égout.

Dans ces vidéos, Mallory Nataf tient des propos incohérents.

On comprend qu’elle ne veut pas être aidée et que Mehedi l’importune.

Le fait que Mallory Nataf tient des propos incohérent me fait penser qu’il y a de fortes chance qu’elle souffre d’un trouble Psychotique grave.

En effet, une étude de 2009 menée auprès de 859 personnes tirées au sort dans les services d'aide (centres d'hébergement, accueil de jour...) d'Ile-de-France a montré que la fréquence des troubles psychotiques chez les sans-logis est 10 fois plus importante que dans la population générale

Selon cette enquête, près d'un tiers (32%) des personnes sans logement interrogées présentent au moins un trouble psychiatrique sévère. Les troubles psychotiques concernent 13,2% de cette population (dont 8,4% de schizophrénie).

L'enquête pointe par ailleurs qu'un quart des personnes ayant des troubles psychiatriques sévères n'a jamais eu recours aux soins.

Bien évidemment, Il est très difficile de faire accepter une prise en charge psychiatrique car il est impossible de soigner un individu contre sa volonté si celui-ci ne met pas en danger sa vie ou celle d’autrui.

On peut, aussi se poser la question de l’exploitation pour passer à la télé (Mehdi) ou pour faire de l’audience (Cyril Hanouna).

En tout cas, lors de cette émission, à aucun moment n’a été évoquée le fond du problème, la raison psychiatrique qui peut pousser à devenir SDF.

 

P. S. : Je suis le roi de la zappette et c'est grâce a cette manie que je suis tombé sur l'émission dont je parle. Ce n'est pas la première fois que je m'interpelle sur la personnalité de Cyril Hanouna, en effet je l'ai vu recevoir le Professeur Didier Raoult, personnalité parfois décrié mais mondialement reconnu pour ses recherches en lui tapant sur l'épaule. Je me voyais, moi, interne, tapant sur l'épaule d'un ponte hospitalier.

14/01/2022

John Cunningham Lilly et son caisson d'isolation sensorielle


John Cunningham Lilly


John Cunningham Lilly, né le 6 janvier 1915 à Saint Paul dans le Minnesota et mort le 30 septembre 2001 à Los Angeles en Californie, est un médecin, neuroscientifique, neuropsychologue, psychanalyste, psychothérapeute, cétologue, mammalogiste, inventeur et écrivain américain.

Il est surtout connu pour être un pionnier dans l'étude de la conscience, avec ses outils propres : le caisson d'isolation sensorielle, la communication avec les dauphins et la recherche de leur intelligence, et les expériences avec les substances psychédéliques.

Il fut un membre important de la contre-culture californienne à la fin des années 1960 et au début des années 1970. Il était proche de personnes telles que : Ram Dass, Allen Ginsberg, Carlos Castaneda, Werner Erhard, Richard Feynman, Gregory Bateson, Alan Watts, Alejandro Jodorowsky, Oscar Ichazo et Timothy Leary. 


caisson d'isolation sensorielle

Un caisson d'isolation sensorielle ou caisson de privation sensorielle est une sorte de cocon clos dans lequel on s'allonge pour flotter dans une solution de sulfate de magnésium (sel d'Epsom) à la température du corps. En principe, aucun stimulus extérieur ne vient ou ne doit stimuler les sens : il y a ni lumière (vue), ni son (ouïe), disparition de la sensation de pesanteur, et atténuation du toucher et des odeurs (olfaction). On utilise davantage aujourd'hui l'expression caisson de flottaison. 

Depuis la création des premiers caissons, plusieurs centaines d’études ont été conduites8,9,10, principalement dans les domaines suivants : l'orthopédie, la dermatologie, la médecine du sport et la gestion du stress.

Une session de flottaison thérapeutique dure en général une heure. Il est commun de ressentir une légère sensation de piqûre sur les petites blessures du corps (coupures de rasage, bouton), mais ces sensations disparaissent après quelques minutes et elles peuvent être évitées avec l'application de vaseline au préalable. Des petits picotements dans le corps, similaires à ceux ressentis en début de méditation assise peuvent également apparaître. Les dernières 20 minutes sont souvent le moment de transition entre le rythme beta ou alpha au rythme thêta de l'activité cérébrale, qui est l'état apparaissant juste avant l'endormissement et au réveil. Plus l'utilisateur est familier de la flottaison, plus longue est la durée de la phase thêta.

 

Références : 

 - John Cunningham Lilly

 - Caisson d’isolation sensorielle

08/01/2022

Tata Fernande

 

Enfin une histoire de chasse, une vraie histoire de chasse médicale!


Dans ma belle famille, je tire Tata Fernande.

Tata Fernande a 85 ans.

Tata Fernande, a dans le temps, été secrétaire médicale aux hôpitaux de Paris, une excellente secrétaire.

Tata Fernande est une femme intelligente, curieuse et cultivée.

Puis, il y a de cela quelques années, pour se rapprocher de sa mère, elle quitta son poste, à Paris, pour déménager dans une banlieue de la Grande Ville, ce qui fut, à mon avis, une grave erreur.

Vous allez comprendre pourquoi ce fut une grave erreur.

Elle trouva, à mi-temps, un poste de secrétaire, auprès de Médecin Généraliste Homéopathe, son patron comme elle le dit et redit, auquel elle voue une admiration sans borne. Les mauvaises langues disent même que…

Un mi temps qui lui fit perdre le salaire rondelet de son poste à Paris et qui eut, bien plus tard, comme effet pervers, une retraite minimaliste.

Puis sa mère acheta une maison dans une autre banlieue de la Grande Ville et Tata Fernande déménagea pour habiter chez elle.

Tata Fernande me confia, une fois, qu’elle aurait bien voulue être infirmière.

L’admiration sans borne pour son patron plus son métier d’infirmière refoulé fit qu’elle ne se soignait plus qu’à l’homéopathie.

Atteinte d’une dysplasie sévère du col de l’utérus ou d’un cancer, je ne sais plus, elle « bénéficia », cela a son importance, d’une hystérectomie totale. Plus d’ovaire déclenche une ménopause précoce.

A la suite de cette ménopause précoce, elle développa, une ostéoporose.

Puis son patron mourut, prématurément, des suites d’une Polykystose Rénale.

Enfin à la retraite, son ostéoporose devint historique, après deux fractures de Pouteau-Colles (c’est une fracture qui touche l’extrémité inférieure du radius et qui concerne principalement les femmes ménopausées) avec plusieurs tassements des vertèbres dorsales.

Même quand fut mis au point les traitements médicaux de l’ostéoporose, elle refusa tout traitement, se faisant suivre par une femme médecin Homéopathe qui finit par partir à la retraite.

Heureusement, Tata Fernande, hormis son ostéoporose, n’avait pas d’autre pathologie et avait une activité physique : la marche.

Dernièrement, elle fit une chute sur le trottoir et se plaignit de douleurs lombaires importantes. Son Médecin traitant, une femme, qui pratique, elle aussi, l’Homéopathie lui fit passer une radio du rachis lombaire qui révéla un tassement d’une vertèbre lombaire sans atteint du mur postérieur (ce qui élimine toute compression nerveuse), mais, comme le précisa le radiologue dans son compte rendu, une radio simple ne permet pas de préciser l’aspect récent du tassement.

Muni des ces radio sa Généraliste lui prescrit cinq piqures de KETOPROFENE (un anti inflammatoire) ce qui n’est pas, pour le moins, conseillé chez la personne âgée, même, et surtout, dans cette indication. Elle lui avait même prescrit, au décours des injections, cet anti inflammatoire en comprimé, que Tata Fernande, pour une fois à juste titre, ne pris pas.

Mais, bon Dieu, pourquoi un AINS et pas, tout simplement, un antalgique pur comme le PARACETAMOL, c'est beaucoup moins dangereux, sans oublier de tenir compte de la posologie en fonction du poids et en préférant la prise orale !

Pour moi, les AINS (Anti Inflammatoires Non Stéroïdiens) sont, après les anticoagulants, les médicaments les plus dangereux. Ils ont la fâcheuse manie, chez le sujet âgé (rappelons que Tata Fernande a 85 ans) de provoquer une diminution de la filtration glomérulaire (perfusion rénale) et comme la clairance de la créatinine diminue avec l’âge, rajouter un AINS la diminue encore plus ce qui peut entrainer un sur dosage pour les médicaments à élimination rénale (ce qui est le cas des AINS).

C’est à ce stade, que je la vis, ma moitié l’ayant appelée comme cela par hasard.

Quand je la vis, elle se déplaçait lentement et disait souffrir beaucoup (elle cotait d‘ailleurs sa douleur à 8 dans l’échelle EVA.

J’avais amené du PARACETAMOL en sachet dosé à 300 mg (Tata Fernande est un poids plume de 40 Kg).

Quand nous arrivâmes, Tata Fernande prenait son thé. Je lui proposais donc de prendre, dans très peu d’eau, 2 sachets à 300mg (soit 600mg) la posologie du PARACETAMOL étant de 60mg/Kg/jour répartis en quatre prises (un rapide calcul : 60mg x 40 Kg = 2400mg / 4 = 600mg).

Soit l'ordonnance suivante :

2 sachets DOLIPRANE 300 matin, midi, 16h et soir au coucher dans très peu d'eau.

Elle me répondit qu’elle le prendrait après son thé.

Incidemment je remarquais, sur la table de son salon, un vieux livre qui trônait, un vieux livre usagé, un dictionnaire des traitements homéopathiques.

Eh bien, croyais moi, quand nous partîmes, elle n’avait toujours pas pris ma médication beaucoup moins dangereuse et particulièrement adaptée à son poids.

Par ironie, sa Généraliste Homéopathe avait prescrit une dose allopathique de cheval d’un anti inflammatoire dangereux, et contre indiqué, au lieu d’un simple traitement antalgique et adapté à son poids.

En définitive, en se traitant par Homéopathie, Tata Fernande avait fait, dans ce cas, du PRIMUM NON NOCERE, le principe d'Hippocrate, sans le savoir.


Samuel Hahnemann, le père de l'homéopathie : génie ou charlatan ?


La douleur du sujet âgé prise en charge et Traitements

 

Le Laboratoire Boiron, qui ne fabriquait que des médicaments homéopathiques, viens de reconvertir en fabriquant des autotest nasaux du SARS-COV-2. Le lien de Boiron sur ce sujet ICI.

 

Référence :
 - « Prise en charge de la douleur chez le sujet âgé ».

Nota Bene : Il faut dire , qu'en l’occurrence, mon D. U. de Gériatrie, que j'ai passé en son temps, m'a été d'un grand secours.

07/01/2022

Combien d'années faut-il pour former un Anesthésiste Réanimateur ?

 

Je ne me mêle jamais de politique, ce n’est pas mon domaine, je suis totalement incompétent.

Il y a un domaine, par contre, que je connais bien, car c’ était mon métier, c’est le monde de la Médecine.

Dans mon métier, s’il y a bien quelque chose que je ne supportais pas c’était l’incompétence avec son corolaire : le manque de connaissances.

Dans « l’exercice de mon Blog », un peu comme un journaliste (aïe mes chevilles !), j’essaye au maximum de vérifier mes sources.

Or, ce matin, en ouvrant Thunderbird, je suis tombé sur ça :

20 Minutes du 06/01/22

Présidentielle 2022 : Faut-il deux ans pour former un médecin réanimateur, comme l'affirme Valérie Pécresse ?

Invitée de RTL lundi 3 janvier 2022, Valérie Pécresse a affirmé : « Former un médecin, oui, ça prend entre 8 et 10 ans. Mais former un réanimateur aujourd'hui [...] ça peut prendre un ou deux ans».

Un autre journaliste, indiquait que cela prend plutôt « cinq ans ».

Quel est le vrai du faux ?

La réponse sur le dite de l’étudiant ICI.

Après six années d’études communes de médecine, il doit effectuer cinq ans d’internat (répartis en 10 semestres) dans la spécialité Anesthésie-réanimation, sanctionnés par un DES (Diplôme d’Études Spécialisées).

En résumé, c'est bien le journaliste qui a raison, après 6 ans pour passer l'ECN* (qui donne accès au 3ème cycle des études de médecine) il faut bien 5 ans de plus (et non 1 ou 2) pour avoir le DES. Le temps total étant de 11 ans d’études après un BAC scientifique. Tu passe ton BAC à 18 ans et tu sors Anesthésiste Réanimateur à 29 !

Une vidéo sur la vie d’un interne :

Une vidéo sur la découverte de l’anesthésie par Horace Wells et sur sa triste fin :


Nota Bene : Pour le Médecin Généraliste Neuf années d’études sont nécessaires. Le choix de la spécialité Médecine généraliste intervient en sixième année, au moment des ECN (Épreuves Classantes Nationales). L’internat dure ensuite trois ans et est constitué, pour l’essentiel, de stages. Source l’Etudiant ICI. Tu passe ton BAC à 18 ans et tu sors Spécialiste en Médecine Générale à 27 ans.

*Si vous êtes intéressés par les questions d'ECN allez à la rubrique Annales.

P. S. : Je vous renvoi à mon article du 23/08/2021 : « Histoire de l'anesthésie : l'histoire chloroforme et la mort de Raimu ».

03/01/2022

Le microbiote, cours de SVT classe de cinquième

 

Voila une notion nouvelle que je n’ai pas étudiée lors de mes études médicales : le microbiote intestinal.

Or le microbiote intestinal est enseigné, en SVT, aux élèves de cinquième.

Le cours de SVT (Science de la Vie et de la Terre) correspond à ce que, de mon temps, on appelait Science Naturelle et avant Histoire Naturelle. J’aime bien l’ancien terme d’Histoire Naturelle car, pour moi, la biologie est faite de belles histoires. C’est ce qui m’a fait aimer la médecine.

Pour en revenir au microbiote intestinal, il se trouve que, cet été, en titillant mon pote YouTube, je suis tombé sur une vidéo du Professeur d'hépato gastro entérologie Gabriel Perlemuter (fils du Professeur d'endocrinologie Léon Perlemuter) parlant du microbiote intestinal. Cette vidéo m’a beaucoup interpellé.

Inutile de préciser qu'une fois la vidéo terminée, je me précipitais sur Wikipédia et lisait l'article, fort bien fait, "Le microbiote intestinal humain".

L’article du cours de SVT de cinquième sur le Blog Web Pédago ICI.

"I- Pourquoi le microbiote intestinal est-il indispensable?

Notre corps contient plus de 40 000 milliards de microoorganismes (champignons, bactéries, virus…). On les appelle le microbiote. Le microbiote intestinal est le plus important de tous. Situé dans le tube digestif, il a de nombreux rôles :
Il participe fortement à la digestion des aliments en produisant des enzymes qui les transforment en nutriments.
Il participe à la protection de l’organisme aux côtés du système immunitaire.
Il aide à éliminer des substances toxiques.
Il peut avoir une action sur notre système nerveux, notre cerveau et agit sur notre comportement.
Une vidéo pour comprendre" :

La vidéo de Gabriel Perlemuter que j’ai visionnée cet été :


"L'intestin : notre deuxième cerveau ?": conférence de Gabriel Perlemuter

Une vidéo où l’on découvre la seule utilisation, actuellement, du microbiote intestinal dans le traitement de la Colite à Clostridioides difficile par transplantation de microbiote fécal.

Il est à noter que les deux dernières vidéos datent  de... 2017.

01/01/2022

Adolphe Quetelet, l’indice de Quetelet et l’IMC ou BMI


Adolphe Quetelet


Après les agapes des deux réveillons, et en ce début d’année, il est temps de passer aux bonnes résolutions pour cette nouvelle année.

C’est le moment de penser à sa ligne et à sa santé.

Lors de mes études médicales il fut porté à ma connaissance l’indice de masse corporelle ou IMC (en anglais, body mass index ou BMI).

L’IMC est une grandeur qui permet d'estimer la corpulence d’une personne.

Il se calcule en fonction de la taille et de la masse corporelle IMC = Poids (en kilo)/Taille² (en centimètre). Il a été conçu, au départ, pour les adultes de 18 à 65 ans, mais de nouveaux diagrammes de croissance ont vu le jour au cours des dernières décennies pour les enfants de 0 à 18 ans. Cela permet de dépister l’anorexie, le surpoids et l’obésité.


Courbes de l’Indice de masse Corporelle (Pour agrandir, clic droit sur l'image puis clic gauche sur "ouvrir l'image dans un nouvel onglet")

C’est donc à cette occasion que j’entendis parler de l’indice de Quetelet.

En effet, l’IMC a été inventé au milieu du XIXe siècle par Adolphe Quetelet.

Mais qui était Adolphe Quetelet ?

Lambert Adolphe Jacques Quetelet né à Gand le 22 février 1796 et mort à Bruxelles le 17 février 1874, est un mathématicien, astronome, naturaliste et statisticien belge, précurseur de l'étude démographique et fondateur de l'observatoire royal de Belgique.

Il est l'un des fondateurs de la statistique moderne.

Poète à ses heures, il fut membre de la Société de littérature de Bruxelles.

Adolphe Quetelet est d'origine française par son père, François Quetelet, originaire de Picardie. Il épouse en 1824 Cécile Curtet, fille d'un médecin français Antoine Curtet qui fut parmi les fondateurs de l'école de médecine de Bruxelles où il fut professeur.

Reçu docteur en sciences mathématiques à l'université de Gand en 1819 pour une thèse sur la théorie des sections coniques, il enseigne les mathématiques à Gand et à Bruxelles.

Il est influencé par Joseph Fourier avec qui il étudie la statistique qu’il élèvera au rang de science.

Adolphe Quetelet crée plusieurs sociétés et journaux de statistique. Il est particulièrement impliqué dans la création d'une coopération internationale entre statisticiens.

Il préside le premier congrès international de statistique qui se tient à Bruxelles en 1853. La même année, il participe à la Première conférence maritime internationale à Bruxelles visant à favoriser les échanges de données météorologiques. Cette coopération débouche sur l’Organisation météorologique internationale en 1873.

Il meurt le 17 février 1874 et est inhumé au cimetière de Bruxelles.

Ses recherches portent sur :

 - La psychologie : Quetelet fonde l’approche différentielle en psychologie. Avec Francis Galton, il montre que les différences entre les individus se répartissent habituellement selon la courbe de Gauss. Le caractère mesuré est expliqué par la rencontre d’un très grand nombre de facteurs simples répartis dans la population selon les lois de la probabilité.

 - Les mathématiques : Il est l'auteur des théorèmes qui relient les définitions de coniques. Ces théorèmes sont connus aussi sous l'appellation de « théorèmes belges ».

 - Les statistiques : Quetelet présente sa conception de « l'homme moyen » comme valeur centrale autour de laquelle les mesures d'une caractéristique humaine sont groupées suivant une courbe qui obéit à la loi normale (courbe de Gauss). On lui doit le système de mesure internationale de l'obésité, connu sous le nom d'indice de Quetelet, ou encore Indice de masse corporelle.

 - L’astronomie : À l'observatoire de Bruxelles, il travaille sur les données géophysiques et météorologiques.

Hormis l’aspect publicitaire, cette vidéo est fort bien faite.

Une vidéo d'une conférence de 55 minutes à l'Académie royale de Belgique sur la vie et l’œuvre de Quetelet tout cela replacé dans son contexte historique.


Jean-Jacques Droesbeke et Michel Armatte - La puissance du nombre selon Quetelet

 

Et, maintenant, faites vous peur, sur ce site pour calculer votre IMC: « CalculerSonIMC ».

21/12/2021

Le Caravage serait mort d’une septicémie à staphylocoque doré

Le Caravage

 

Le décès de Michelangelo Merisi, dit Le Caravage (1571–1610), célèbre peintre italien connu pour son traitement particulier de la lumière et des fonds sombres, serait mort d’une septicémie à staphylocoque doré. Telle est la conclusion d’une étude parue le 17 septembre 2018 dans la revue Lancet Infectious Diseases.

La mort du Caravage a fait l’objet de nombreuses recherches, jusqu’au jour où son corps fut retrouvé dans un ancien cimetière près de l’hôpital où il a succombé à Porte Ercole, en Toscane. Grâce à une coopération avec des anthropologues italiens et avec le microbiologiste Giuseppe Cornaglia, le Professeur Didier Raoult, directeur de l’Institut Hospitalier Universitaire (IHU)-Méditerranée Infection à Marseille à obtenu plusieurs dents prélevées sur le squelette du Caravage.

Les équipes du Pr Michel Darcourt et du Pr Didier Raoult de l’IHU ont alors extrait la pulpe dentaire des dents collectées. Et c’est en utilisant plusieurs techniques de biologie moléculaire qu’ils ont pu élucider la cause de la mort du Caravage.

La version courte :

La version longue :

 

P. S : Dans ce type même de démarche il est quelqu’un à connaître c’est Philippe Charlier qui est, à la fois, médecin légiste, anatomo-pathologiste, archéo-anthropologue et paléopathologiste. Il est possible de trouver pas mal vidéos de ses conférences et interventions sur YouTube ICI.

On peut rapprocher, aussi, le livre « Ces malades qui nous gouvernent » de Pierre Rentchnick et Pierre Accoce (une vidéo sur ce livre ICI*) ainsi que « Ces nouveaux malades qui nous gouvernent » ici en PDF.

*Canal-U est la vidéothèque numérique en ligne de l’enseignement supérieur, son site ICI.