Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/01/2022

Comment bien cuire les pâtes, les bonnes règles du Docteur Sangsue, la recette des spaghettis Bolognaise et les vins italiens

 

Tout d’abord, pour cuire les pâtes il est Inutile, comme certains le disent, d’ajouter de l’huile dans l’eau de cuisson.

Par contre, la chose la plus importante c’est de verser les pâtes dans beaucoup d’eau. En effet, celles-ci absorbent l’eau pendant la cuisson, notamment les pâtes sèches.

Ensuite, il est important de saler l’eau de cuisson avec du gros sel (pour le dosage il faut goûter), le sel sert pour commencer à donner un peu de goût aux pâtes car sinon elles seront fades.

Le terme La cuisson al dente (à la dent) signifie que la cuisson est une affaire de goût personnel, certains vont les aimer bien cuites, d’autres croquantes.

Pendant la cuisson il faut bien remuer les pâtes dans l’eau pour qu’elles ne se collent pas et les sortir une minute avant la fin de la cuisson souhaitée.

Enfin garder de l’eau de cuisson des pâtes de côté dans une tasse quand vous les égouttez. Cette eau de cuisson est pleine d’amidon ce qui permet de lier les pâtes, si on les passe à la poêle après la cuisson, celles-ci continueront à absorber l’eau. Le fait de rajouter un peu d’eau de cuisson va créer une émulsion et vous donnera une sauce crémeuse sans ajouter de matière grasse. Qui plus est elle vous permettra de les réhydrater, si vous voulez réchauffer ultérieurement les pâtes à la poêle, ou au micro onde.


Cuire des pâtes - 750g

Et maintenant que vous savez cuire les pâtes, la recette des spaghettis Bolognaise.


les pâtes bolognaise du chef Denny Imbroisi - Météo à la carte

Une recette de Spaghettis bolognaise plus facile à réaliser


Les authentiques pâtes à la bolognaise - Météo à la carte

Une initiation aux vins Italiens. J’avoue, humblement que mes connaissances en ce domaine étaient nulle.


Les vins d'Italie : cours académie du vin

20/01/2022

Le succès d’Apple II est dû à VisiCalc

VisiCalc et l'Apple II

 

VisiCalc fut le premier logiciel tableur destiné à un ordinateur individuel, l'Apple II. C'est très certainement l'exemple même d'une killer app qui fit du micro-ordinateur (qui était jusque-là un hobby réservé aux programmeurs) un véritable outil destiné à des applications comptables et commerciales.

Conçue par Dan Bricklin, améliorée par Bob Frankston, développée par leur compagnie Software Arts et distribuée par Personal Software Inc. en 1979 pour l'Apple II, cette application transforma les machines d'Apple en véritables outils de production.

Cette invention motiva très probablement l'entrée d'IBM sur le marché des micro-ordinateurs, marché que cette entreprise ignorait jusque-là.

Selon Bricklin, l'idée de la création du tableur lui vint pendant ses études à Harvard, en voyant son professeur corriger manuellement ses tableaux de calculs. Il réalisa alors qu'il pouvait automatiser ces procédures par un moyen informatique. Le logiciel a, par la suite, inspiré les créateurs de Lotus 1-2-3 et de Multiplan.

Les brevets logiciels datant de 1982 aux États-Unis, l'innovation fut uniquement protégée par copyright (comme beaucoup de logiciels).

En 2009, de nombreuses années après la fin de la distribution du logiciel VisiCalc de l'Apple II, Dan Bricklin publia un livre sur son expérience. Il en profita pour diffuser une version de VisiCalc recompilée pour fonctionner sur MS-DOS, en 16 bits ; on constatera que l'exécutable d'un tableur fonctionnel peut tenir dans seulement 25 kilo-octets.


 

Références :
 - VisiCalc
 - VisiCalc, logiciel
 - Visicalc
 - Histoire du tableur
 - L'inventeur de VisiCalc
 - VisiCalc
 - Vieux Geek, épisode 315 : Visicalc, la première « killer app »…

19/01/2022

Une nouvelle espèce invasive : le crabe bleu

 

Dans la région de la Grande Ville, comme espèce envahissante (plus connue sous le nom d'espèce invasive), je n'en citerai trois que je connais bien :

 - L’écrevisse de Louisiane
 - La grenouille taureau
 - Le moustique tigre

Je viens de découvrir une espèce invasive qui se répand en Languedoc-Roussillon : le crabe bleu.

Il fait partie des 100 espèces les plus invasives de Méditerranée. Omnivore, le crabe bleu se nourrit de tout ce qui est à portée de ses pinces : escargots, moules, huitres, petits poissons… rien ne trouve grâce à ses yeux.

Arrivée des États-Unis, l’espèce a rejoint les côtes françaises en 2017. Elle est à présent installée dans les étangs occitans.

Le crabe bleu a toutefois un point faible : sa chair, comestible, et même délicieuse. Dans certains pays, notamment sur les côtes atlantiques américaines ou en Espagne et en Tunisie, il est largement exploité par la pêche.

C'est un phénomène exceptionnel qu'une espèce invasive puisse être utilisée, certes, l'écrevisse de Louisiane est comestible mais sans plus (il faut, surtout, enlever l'intestin pour enlever l'amertume : cela s'appelle châtrer l'écrevisse).

C’est pour sensibiliser les pouvoirs publics que le comité régional des pêches du Languedoc-Roussillon a envoyé une dizaine de crabes pêchés à Leucate à l’Élysée, afin qu’ils y soient cuisinés.

Et, en bonus, un reportage sur l’écrevisse de Louisiane :

Et comment châtrer une écrevisse.

18/01/2022

Dans la Série « Mes articles en vidéo » - L’histoire du téléphone portable en vidéo

 

Nota :

Petite précision sur les multiples noms que l’on attribue aux téléphones portables.

Les téléphones portables peuvent être, aussi, appelés téléphone mobile ou téléphone cellulaire.

Cependant, en Belgique, en Nouvelle-Calédonie et à La Réunion, le terme « GSM » (pour Global System for Mobile Communications, un standard de communication de téléphonie mobile) est couramment utilisé pour désigner un téléphone mobile.

En Suisse, on parle couramment de Natel (National Telefon, marque de Swisscom, du nom de l'ancien réseau de téléphonie mobile Natel pour les véhicules).

Au Canada francophone et en Vallée d'Aoste1, le terme cellulaire est couramment utilisé.

17/01/2022

Comment conserver le Ras el-hanout

J’ai la chance d’avoir, dans la banlieue proche de la Grande Ville, un supermarché oriental.

Dans ce supermarché oriental est mis à l’étalage un vrai Ras el-hanout.

Or il se trouve que le père de ma moitié est né au Maroc, il est donc, ce qu’on nomme communément, appellation discutable, pied-noir. Cette situation qui fut difficile à vivre pour l’intégration, à, néanmoins, un effet collatéral intéressant : celui d’avoir ramené des recettes de cuisine Marocaine.

Il se trouve donc que ma moitié maitrise la recette du Couscous même mieux que dans la Pub : « C’est bon comme là bas dis ! ». Son couscous est bien meilleur que dans la plus part des restaurants marocains ou tunisiens.


Couscous Garbit 1987

D’où l’utilité d’avoir un excellant Ras el-hanout et, pour cela, plus il est acheté récemment meilleur c'est.

Il y a, cependant, un petit souci.

Le Ras el-hanout du Supermarché oriental est présenté dans des sachets en plastique. Se pose, alors, le problème de sa conservation.

Pour conserver une épice, il faut la mettre à l’abri de la lumière et au froid.

La soluce :

Je le stocke, dans mon frigo à bouteilles (confer mon précédant article du 09/09/2021 : « Le bouchon », dans un pot à confiture.

Une recette authentique réalisée par la fille d’une pied noir. Mais il manque quelque chose : La Harissa*.

 

*A propos de harissa, une histoire de chasse qui m’est arrivée : « Une Halitose d’étiologie peu commune ».

11/01/2022

Comment insérer une signature dans une page MS Word

 

Dernièrement j’ai eu à insérer ma signature sur une série de pages Word suite à l’envoi d’un courrier groupé.

Comment faire ?

Voila ma solution.

Dans un premier temps scannez au format image, par exemple jpg (ou autre, type bmp, png) comme je le fis avec mon scanner portable (voir mon article « IRIScan Book 3 » ou photographiez votre photo avec votre Smartphone par exemple.

Votre signature une fois photographiée, découper la dans un rectangle (rogner) avec l’outil Photo de Windows 10.

Ouvrez la page Word, allez dans Insertion, cliquez sur Images puis rapatriez l’image de votre signature (que vous aurez mise sur le bureau par exemple).


Avant de cliquer sur l’image de la photo positionnez le curseur de la souris en bas à droite (par exemple du document Word.

Il ne vous reste plus qu’à sauvegarder.

Et voila, félicitation, vous venez d’insérer votre signature dans votre page Word !

Une vidéo vaut mieux qu’un long discours :


Références :
 - « Insérer une signature ».

 - « Ajouter ou supprimer une signature numérique dans les fichiers Office ».

06/01/2022

Les subtilités de la lange Française

 

 

Mine de rien, cet article m’a pris pas mal de temps pour l’écrire à cause des recherches que cela a nécessités.

 

Il y a de cela fort longtemps que je me suis abonné à la newsletter de 20 Minutes.

Lu dans 20 Minutes du 05/01/22 :

Coronavirus : Pour traduire le verbe « emmerder » prononcé par Macron, la presse étrangère est bien embêtée

"La langue française, en toute subtilité. «Les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder», c’est l’une des phrases chocs prononcées par Emmanuel Macron dans une interview du Parisien, parue mardi soir. 

Du côté des anglophones, certains ont opté pour un timide « nnoy», à l’instar du site de la chaîne américaine CNBC,

Le très sérieux New York Times le traduit par « iss off» (« faire chier»).

Une traduction récusée par Lauren Collins, journaliste du New Yorker : « Piss off" ne le fait pas pour moi», tweete-t-elle, ajoutant dans un second message : «We need the merde».

Outre-Manche, si le Guardian s’est rangé dans la « eam "piss off"», la BBC reste polie et emploi le terme : "hassle".

Le tabloïd Das Bild a traduit « emmerder » par le verbe «schikanieren» qui présente une proximité étymologique avec notre «chicaner».

En Italie, le quotidien en ligne Today titre sur la volonté d’Emmanuel Macron d' «énerver  («far arabbiare») et écrit ensuite plus frontalement : «J’ai très envie de leur casser les c*uilles» («Ho molta voglia di rompergli le p***».

En Espagne, El Pais emploie le terme «joder», qui signifie «niquer» ou «merde» et peut aussi s’entendre comme «faire chier».

20 Minutes termine son article en écrivant : « Amis et amies de la poésie, vous pouvez désormais aller lire du Ronsard »".

A moi de continuer.

Je me suis posé la question de la traduction avec... Google traduction.

Et voilà ce que j’ai obtenu :

 - Traduit du Français vers l‘Anglais : piss off - traduit de l’Anglais vers le Français : faire chier.

 - Traduit du Français vers l’Allemand : verpiss dich - traduit de l’Allemand vers le Français : Va te faire foutre.

 - Traduit du Français vers l’Italien : incazzare - traduit de l’Italien vers le Français : incazzare.

 - Traduit du Français vers l’Espagnol : cabrear -- traduit de l’Espagnol vers le Français : chier

 

P. S. : Cela me fait songer à la façon dont, un jour, je me suis servi de Google traduction avec ma fille après lui avoir traduit un texte en Anglais. Je me suis servi de Google traduction en cherchant la traduction, en Anglais, de mots d’injure Français : succès garanti !

P. P. PS. : Le site de 20 Minutes ICI.

Nota Bene : le mot Babel est utilisé par l’application Babel. Son site ICI.

05/01/2022

Parmentier de poulet façon Docteur Sangsue ou l’art d’accommoder les restes  fast cooking

 

Enfin une recette de cuisine ! Cela faisait bien longtemps que je n’en avais déposées sur mon Blog.


Pourquoi fast cooking, car j’utilise une préparation industrielle toute faite. Confer mes recettes sur ces liens : ICI et La.

Pas plus tard qu’hier soir j’ai improvisé une recette, je veux dire par là que j’ai utilisé ce qui me restait sous la main.

Bref, j’ai accommodé les restes. Confer mes recettes sur ces liens : ICI et La.

Le bilan de mes restes : du Poulet et du persil plat.

Je décidais de faire déguster, à la petite famille, un Parmentier de poulet.

Ingrédients pour 3 à 4 personnes :
 - Restes de poulet
 - 6 branches de persil plat
 - 4 gousses d’ail
 - 1 grand sachet de purée Mousseline
 - Lait + Eau
 - Beurre
 - Fromage râpé
 - Sel
 - Poivre

Préparation :
Découper en petits morceaux les restes de poulet en ôtant la peau.

Préparez la purée mousseline 

Laissez reposer la purée mousseline, rajouter le beurre, « un peu »,  comme dans la célèbre recette de Joël Robuchon (son secret : presque plus de beurre, j’exagère, que de pommes de terre).

Rajoutez à la purée l’ail écrasé au presse ail, le persil coupé en morceaux, le sel et le poivre.

Touillez bien.

Saupoudrez le fromage râpé su la préparation.

Faites gratiner environ 20 minutes thermostat 250 °C.

Et le tour est joué !

Bon appétit.

La « vraie » recette du Parmentier de canard :

Le mot Parmentier, dans cette recette, commence par un P majuscule car cela vient du célèbre Antoine Parmentier.

Mais, au fait, qui était Parmentier ?

01/01/2022

Adolphe Quetelet, l’indice de Quetelet et l’IMC ou BMI


Adolphe Quetelet


Après les agapes des deux réveillons, et en ce début d’année, il est temps de passer aux bonnes résolutions pour cette nouvelle année.

C’est le moment de penser à sa ligne et à sa santé.

Lors de mes études médicales il fut porté à ma connaissance l’indice de masse corporelle ou IMC (en anglais, body mass index ou BMI).

L’IMC est une grandeur qui permet d'estimer la corpulence d’une personne.

Il se calcule en fonction de la taille et de la masse corporelle IMC = Poids (en kilo)/Taille² (en centimètre). Il a été conçu, au départ, pour les adultes de 18 à 65 ans, mais de nouveaux diagrammes de croissance ont vu le jour au cours des dernières décennies pour les enfants de 0 à 18 ans. Cela permet de dépister l’anorexie, le surpoids et l’obésité.


Courbes de l’Indice de masse Corporelle (Pour agrandir, clic droit sur l'image puis clic gauche sur "ouvrir l'image dans un nouvel onglet")

C’est donc à cette occasion que j’entendis parler de l’indice de Quetelet.

En effet, l’IMC a été inventé au milieu du XIXe siècle par Adolphe Quetelet.

Mais qui était Adolphe Quetelet ?

Lambert Adolphe Jacques Quetelet né à Gand le 22 février 1796 et mort à Bruxelles le 17 février 1874, est un mathématicien, astronome, naturaliste et statisticien belge, précurseur de l'étude démographique et fondateur de l'observatoire royal de Belgique.

Il est l'un des fondateurs de la statistique moderne.

Poète à ses heures, il fut membre de la Société de littérature de Bruxelles.

Adolphe Quetelet est d'origine française par son père, François Quetelet, originaire de Picardie. Il épouse en 1824 Cécile Curtet, fille d'un médecin français Antoine Curtet qui fut parmi les fondateurs de l'école de médecine de Bruxelles où il fut professeur.

Reçu docteur en sciences mathématiques à l'université de Gand en 1819 pour une thèse sur la théorie des sections coniques, il enseigne les mathématiques à Gand et à Bruxelles.

Il est influencé par Joseph Fourier avec qui il étudie la statistique qu’il élèvera au rang de science.

Adolphe Quetelet crée plusieurs sociétés et journaux de statistique. Il est particulièrement impliqué dans la création d'une coopération internationale entre statisticiens.

Il préside le premier congrès international de statistique qui se tient à Bruxelles en 1853. La même année, il participe à la Première conférence maritime internationale à Bruxelles visant à favoriser les échanges de données météorologiques. Cette coopération débouche sur l’Organisation météorologique internationale en 1873.

Il meurt le 17 février 1874 et est inhumé au cimetière de Bruxelles.

Ses recherches portent sur :

 - La psychologie : Quetelet fonde l’approche différentielle en psychologie. Avec Francis Galton, il montre que les différences entre les individus se répartissent habituellement selon la courbe de Gauss. Le caractère mesuré est expliqué par la rencontre d’un très grand nombre de facteurs simples répartis dans la population selon les lois de la probabilité.

 - Les mathématiques : Il est l'auteur des théorèmes qui relient les définitions de coniques. Ces théorèmes sont connus aussi sous l'appellation de « théorèmes belges ».

 - Les statistiques : Quetelet présente sa conception de « l'homme moyen » comme valeur centrale autour de laquelle les mesures d'une caractéristique humaine sont groupées suivant une courbe qui obéit à la loi normale (courbe de Gauss). On lui doit le système de mesure internationale de l'obésité, connu sous le nom d'indice de Quetelet, ou encore Indice de masse corporelle.

 - L’astronomie : À l'observatoire de Bruxelles, il travaille sur les données géophysiques et météorologiques.

Hormis l’aspect publicitaire, cette vidéo est fort bien faite.

Une vidéo d'une conférence de 55 minutes à l'Académie royale de Belgique sur la vie et l’œuvre de Quetelet tout cela replacé dans son contexte historique.


Jean-Jacques Droesbeke et Michel Armatte - La puissance du nombre selon Quetelet

 

Et, maintenant, faites vous peur, sur ce site pour calculer votre IMC: « CalculerSonIMC ».

28/12/2021

Quand André Daguin inventa le magret de canard

André Daguin à droite

 

De nos jours il est des plus communs d’acheter un magret sous vide dans un super marché.

De nos jours, quoi de plus commun que de le servir rosé.

Mais cela n’a pas toujours été le cas.

Autrefois, il y a de cela « quelques » années, le magret était cuisiné avec le confit. Cela donnait un magret sec.

C’est à André Daguin que l’on doit l’ « invention » de ce que moi j’appelle le « nouveau » magret.

Mais qui était André Daguin ?

André Daguin, est né le 20 septembre 1935 à Auch (Gers) et mort le 3 décembre 2019 (à 84 ans), dans la même ville, d’un cancer du pancréas.

André Daguin était le propriétaire de l'Hôtel de France (deux étoiles Michelin), à Auch, qu'il avait hérité de ses parents, et dont il assura la direction jusqu’en 1997 avant de le céder à Roland Garreau.

André Daguin a connu le succès aux fourneaux quarante ans durant. Héraut d’une cuisine régionale revisitée, il est l'« inventeur » et le promoteur du magret qu’il mit à son menu dès 1959. Il conçut, également, des plats audacieux comme un foie gras frais aux langoustines ou une glace de haricots blancs.

Il est l'auteur, ou le coauteur, de plusieurs livres sur la cuisine, dont Le nouveau cuisiner gascon (Stock, 1981) et 1 canard 2 Daguin (Éditions Sud Ouest, 2010).


Comment André Daguin "inventa" le magret


Interview André Daguin "l'inventeur" du Magret par Jean-Claude Narcy


Les recettes de canard d'André Daguin | Archive INA


Gastronomie : le cuisinier gersois André Daguin est mort

Et, maintenant, l'explication scientifique pour faire cuire le magret.


Le magret de canard - Les Carnets de Julie - La cuisson du magret

L'émission des carnets de Julie, dans son entier, sur le magret de canard.


Le magret de canard - Les carnets de Julie

 

Nota Bene : Le Noilly Prat, communément appelé Noilly, est une marque de vermouth de France appartenant à la société italienne Martini & Rossi.

Référence : « Le Magret de canard, star des Carnets de Julie sur France 3 ! ».

25/12/2021

Bûche de Noël cuisine minceur

Dans mon article  « Mémoire de la cuisine française - Michel Guérard » je parle de la nouvelle cuisine et plus précisément de Michel Guérard et de son concept de « cuisine minceur ».

Je dois reconnaître que la dernière bûche de Noël que j’ai dégusté hier s’adaptait parfaitement au concept de Michel Guèrard. D’abord elle était succulente, mais, comme particularité, le sœur de celles-ci était comme du baba au rhum (mais aromatisée au café) ce qui allégeait considérablement la bûche qui n’était que recouverte de crème au beurre.

Un régal.

22/12/2021

Ce n'est pas Benjamin Franklin qui a inventé le paratonnerre

Václav Divíšek (Procopius Divisch) le vrai inventeur du paratonnerre


Le paratonnerre est un dispositif conçu afin d'« écouler à la terre le fluide électrique contenu dans le nuage orageux et ainsi empêcher la foudre de tomber ». Selon l'histoire officielle, il est inventé le 15 juin 1752 par Benjamin Franklin.

Il aurait fait cette découverte lors de la célèbre « expérience du cerf-volant de Franklin ».

Dans cette expérience Benjamin Franklin  prouve la nature électrique des éclairs. Pour cela, il fait voler un cerf-volant durant un orage pour le faire frapper par la foudre. Cette expérience le rend célèbre et fait de lui, selon l'histoire officielle, l'inventeur du paratonnerre.

Mais c’est Jacques de Romas qui a décrit, dès 1752, avant que Franklin ne réalise son expérience, le processus à mettre en place en envoyant son « cerf-volant électrique » vers la nuée orageuse. De la corde (entourée d'un fil métallique) qui le retenait au sol, il obtient des étincelles de plus de dix pieds de long et d'impressionnantes détonations.

C'est par une fâcheuse erreur de l'académie des sciences de Bordeaux que l'invention ne lui a pas été attribuée, erreur reconnue et réparée par les rapports des 1er et 4 février 1764.

Benjamin Franklin n'a jamais reconnu publiquement l'antériorité des conclusions de Jacques de Romas, même après les preuves accablantes de l'Académie de Paris concernant la réclamation de Jacques de Romas en 1764.

Par contre, ni Benjamin Franklin ni Jacques de Romas, n’avaient songé que la connexion à la masse serait essentielle. Dès 1750, l'abbé tchèque Václav Divíšek (plus connu sous le nom de Procopius Divisch) suggère cette étape, et construit en 1754 un paratonnerre lié à la terre au moyen de chaînes en fer, le premier appareil de ce genre.

Finalement, c’est Václav Divíšek qui construit, en 1754, un paratonnerre lié à la terre au moyen de chaînes en fer, le premier appareil de ce genre.

Pour la postérité, c'est Benjamin Franklin qui restera l'inventeur du paratonnerre alors que c’est à Jacques de Romas que revient le mérite d’avoir inventé l’expérience de la capture des éclairs et c’est bien l'abbé Václav Prokop Diviš qui construit le premier paratonnerre.

Ce n’est, ni Benjamin Franklin, ni Jacques de Romas, mais bien l'abbé Václav Prokop Diviš le vrai inventeur du paratonnerre.

Maintenant que vous savez tout, vous pouvez être critique envers cette vidéo.

P. S. : Pour la petite histoire, comme je le conte dans mon article du 27/10/2007 : « L'histoire de l'heure d'été/hiver » c’est à Benjamin Franklin que l’on doit l’invention de l’heure d’été/hiver.

20/12/2021

Feu de cheminée

Il fait froid, dehors.

Bien calé, dans mon fauteuil, sirotant mon apéro, caressé par la douce chaleur d'un feu de cheminée…

09/12/2021

L'acide L(+) tartrique et le vin

Crédit Photo – Archives Personnelles (pour agrandir, double clic gauche sur la photo)


L’autre jour, en finissant une bouteille de vin rouge, j’ai trouvé ce dépôt dans mon verre.

Il s’agit de cristaux d’acide tartrique.

L’acide tartrique est l’acide le plus abondant des acides du raisin. Il est formé dans les jeunes feuilles et les baies vertes. A partir de la véraison, sa teneur oscille autour d’une valeur moyenne sans grande évolution. Ainsi, la teneur approximative à la récolte est-elle de 5 à 7 g/l. Il tire son nom du dépôt (le tartre) se formant dans les récipients contenant du vin (cuves, futs…).

Oui, mais l’ Acide L(+) tartrique (dans sa forme dextrogyre) est, aussi, utilisé en œnologie.

En effet, une partie de l'acide tartrique ajouté au vin va entrainer la précipitation de bitartre de potassium et ainsi une baisse du pH du vin. Ce qui permet :

 - Élaborer des vins équilibrés au point de vue des sensations gustatives.
 - Favoriser une bonne évolution biologique et un bon déroulement de la maturation du vin.
 - Remédier à une insuffisance d'acidité naturelle

En conclusion :

L'acide tartrique (E334) est un acidifiant des moûts ou des vins. ... Sur raisins ou moût, l'apport maximal autorisé est de 150 g/hl. Sur vin, il est de 250 g/hl. Il permet la réduction du pH* du vin au niveau souhaité tout en parvenant à préserver ses arômes et ses couleurs.

Cette vidéo met en évidence les cristaux d’acide tartrique : ceux-ci sont blancs pour les vins blancs (et rosés) et rouge pour les vins rouges). Mais il est oublié de préciser que l’acide tartrique peut être utilisé, en œnologie, pour « guérir » le vin.

 

Référence :
- Tartrique (acide tartrique) œnologie, acide naturel du vin et acidifiant

 - Acide Tartrique (L+)

07/12/2021

Comment nettoyer son dentier : L’astuce du Docteur Sangsue

 


Comme je le raconte dans mon article du 21/03/2018 : « Un peu de culture ne nuit pas », je suis bruxomane, je grince des dents.

Cela a, entre autre, une conséquence nuisible : l’usure prématurée des dents, avec au bout, la dentine étant devenue apparente : des douleurs dentaires notamment à la mastication (un calvaire pour un épicurien, un amateur de bonne chère comme moi).

Le seul traitement possible : le port, la nuit, d’une gouttière rigide en plastique.

Or, donc, aujourd’hui, je suis retourné voir ma dentiste pour contrôle ma gouttière. En effet, au bout d’un certain temps la gouttière est envahie par une épaisse couche tarte.

Mais comment la nettoyer ?

Une idée, une idée de bricolo, me vint à l’esprit :

l’Antikal.

Aussitôt pensé, aussitôt fait !

Résultat :

Nickel !

La tête de la dentiste quand je lui racontais comment j’entretenais mon appareil.

Allez, un peu d’humour :

06/12/2021

Les trois verrous de sécurité

Lu sur 20 Minutes du 02/12/2021 : « Autriche : Une chirurgienne condamnée pour avoir amputé la mauvaise jambe de son patient ».

Visiblement il y a eu une erreur quelque part.

Quand j’étais en active, pour éviter au maximum les erreurs, je m’étais forgé cet aphorisme.

Pour éviter toute erreur, il y a trois verrous de sécurité :

 - le premier verrou de contrôle, c’est le médecin
 - Le deuxième verrou de contrôle, c’est le patient
 - Le troisième verrou de contrôle, c’est le pharmacien

Pour qu’il y ait une erreur, il faut que les trois verrous soient défaillants ; cela limite de beaucoup leur survenue.

Une note d’humour. Limite vu la gravité du sujet.

Plus sérieusement :


04/12/2021

Mes Dieux à moi ce sont Jenner et Pasteur

 

Après la première communion (le sacrement de l’eucharistie) et la communion solennelle (profession de foi) ma fille passe la vitesse au dessus : la confirmation.

Personnellement, si je respecte ces traditions (en fait, c’est l’occasion d’un bon repas familial et amical), ce qu’elles représentent me laisse dubitatif*. Et pourtant, Dieu sait que j’ai bénéficié d’une bonne éducation religieuse, mon passage chez les Jésuites m’a marqué.

Or, il se trouve que j’accompagne ma mie et ma fille à l’office religieux du dimanche, la messe, quoi.

C’est une excellente occasion pour acheter la pâtisserie du repas dominical qui fait suite au sempiternel poulet rôti accompagné, comme il se doit, d’un bon flacon pioché dans ma cave.

Bon, j’exagère un peu. En fait, toute mon attention se concentre sur l’homélie : c’est toujours intéressant d’avoir un autre point, de vue, à déchiffrer sans modération, que les infos à la radio, à la télé, voire sur le Net.

Or, donc, il se trouve, que, lors de la dernière messe, je vis ma fille s’avancer dans la nef sans porter le masque.

Cela n’a pas raté, dès l’office fini, et quand elle nous eut rejoints, je lui tins ces propos bien sentis :

Je me cite, quitte à avoir les chevilles qui enflent.

« Mes Dieux à moi sont Jenner et Pasteur ».

 

*En fait, comme croyance, j’ai une conception écologique de la chose, je pencherai pour la réincarnation, car comme nous sommes tous atomes, une fois morts, un de nos atomes pourrait, éventuellement, avoir la possibilité de se réincarner en vache sacrée.

Il est à signaler que l’inhumation est plus écolo que la crémation : si l’on laisse faire la nature, on de dégage pas de gaz à effet de serre comme dans la crémation.

In fine, Bon, je dois reconnaître que la bible est, avant tout, un livre de philosophie.

30/11/2021

Mon nouvel achat : La cuisine bordelaise

 

 

Mon dernier achat : un livre de cuisine :

La cuisine bordelaise

Un livre de poche broché de 128 pages dans la collection Éditons Sud-Ouest - Auteur François Martin - au prix de 2 €.

À l’image d’une ville rénovée, la cuisine bordelaise est avant tout une cuisine de produits du terroir aux accents très actuels. Les huîtres, la lamproie à la bordelaise, l’entrecôte aux sarments et plus récemment le cannelé ne peuvent à eux seuls résumer la diversité de cette cuisine. La terre girondine et ses eaux – de l’estuaire et du Bassin d’Arcachon – produisent bien d’autres trésors qui constituent les fondements de l’art gastronomique bordelais !

Biographie de l’auteur :

François Martin, maître de chai à Bordeaux et dégustateur en vins, voue une véritable passion à la cuisine bordelaise et nous offre ici des recettes simples, variées et contemporaines, valorisant les produits de la région. Il est l'auteur de Savoir déguster le vin et du Goût du champagne (éditions Féret).

Une recette de ce livre :

Entrecôte Bordelaise

Pour 6 personnes
 - 2 entrecôtes de bœuf de 600g
 - 3 échalotes grises
 - 25 g de beurre+ -120 g de moelle de bœuf
 - 20 cl de vin rouge de garde
 - 10 cl d’eau chaude
 - 1 cube de bouillon de bœuf
 - 1 c. à soupe de farine
 - 1 branche de thym
 - sel, poivre noir

Sauce :
Faire dorer les échalotes émincées dans une poêle en fonte préalablement beurrée. Les fariner et mélanger à l’aide d’une spatule en bois. Verser le vin puis le bouillon cube dilué dans un demi verre d’eau chaude et ajouter le thym. Saler et poivrer. Faire réduire de moitié 10 min. Ajouter la moelle, coupée en petits dés, à feux doux pendant 5 min.

Viande :
Penser à sortir la viande du réfrigérateur 1 h avant cuisson. Elle doit être saisie de chaque côté. Ca cuisson est dite « saignante » lorsque le jus apparaît en surface, du côté déjà braisé. Avant, elle est « bleue », après elle sera « à point ». Saler et poivrer. Couvrir la viande quelques instants et servir. Servir la sauce à part.

Braises :
Il est recommandé d’allumer le feu sous les sarments 20 min. avant la c uisson à l’aide d’un simple papier et d’une allumette.

Variante :
On peut, aussi, servir ce plat, typiquement girondin, simplement parsemé d’échalote ciselée crues ou légèrement saisies au beurre.

Accord mets/vin :
Si la plus part des vins rouges de Bordeaux conviennent à ce mets, on peut, cependant, recommander les grandes appellations communales du Médoc telles que Margaux, Saint-Julien, Pauillac ou Saint-Estèphe.


Recette : entrecôte à la bordelaise - Météo à la carte - Emission FR3


Cours de cuisine: Sauce bordelaise

 

Nota Bene : Deux remarques. D’abord, concernant les braises, la cuisson se fait avec les infrarouges, si les sarments de vignes c’est top, le charbon de bois fera parfaitement l’affaire. Concernant le vin, mes préférences vont sur un Médoc voire un Haut-Médoc.

Références :
 - « Entrecôte Bordelaise aux échalotes et sauce marchand façon Docteur Sangsue ».

 - « Cours de cuisine the fabcook ».

28/11/2021

D’où vient l’expression “Des économies de bout de chandelles” ?

 

Lorsqu’une personne cherche à éviter les dépenses, jusqu’aux plus petites, on dit parfois qu’elle fait «des économies de bouts de chandelles». Une expression dont l’origine remonte au XVIIIe siècle.

A cette époque, la cire est encore une denrée rare et précieuse, les chandelles avaient une valeur certaine. C'est pourquoi, dans les habitations bourgeoises, le personnel de maison avait l'habitude de rassembler les restes des chandelles, le suif non brûlé, et de les revendre à un cirier pour qu'il en refasse de nouvelles.

Vu par les riches, cette récupération semblait mesquine, ridicule et l'économie correspondante insignifiante, ce qui suffit à expliquer le sens de l'expression, mais aussi à comprendre pourquoi elle comporte la plupart du temps une connotation de mesquinerie.

Mais il existe d'autres interprétations...

27/11/2021

Name dropping

Clic droit puis clic gauche sur ouvrir l'image dans un nouvel onglet pour agrandir l'image

 

En préambule, je tiens à préciser que je n’ai aucun jugement, ni avis, vis-à-vis de cette personnalité médiatique qu'est devenu Eric Zémmour.

Lors de mes escapades Webiennes, en ouvrant Youtube, je suis tombé sur cette vidéo intitulée : « Zemmour vs Ramzy - La débilité du namedropping » .

Tiens, un mot nouveau, un anglicisme qui m’est totalement inconnu.

Mais qu’est ce que le « Name dropping » ?

Help Wikipedia !

Wikipédia, je te cite :

« Le name dropping (littéralement le « lâcher de noms ») est une figure de style consistant à citer des noms connus, notamment de personnes ou d'institutions, pour tenter d'impressionner, selon le cas, ses interlocuteurs, auditeurs, lecteurs ou spectateurs. 

Cette pratique se rencontre également avec l'étalage de titres d'ouvrages — en anglais title dropping — ou de marques commerciales (brand-name dropping). 

En français, on parle plutôt d'« émailler de noms célèbres » sa conversation, ses écrits, de « faire allusion à des personnes connues », de « balancer des noms connus » ou de « faire étalage de ses relations ».

Il est à noter que, maintenant, je fais, moi aussi, beaucoup de « Web dropping », de « YouTube dropping », ainsi que du « Blog dropping » en citant mes article bloquesque.

Et, maintenant, en illustration de mes propos, la vidéo qui me fit découvrir ce mot :