Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/01/2022

Le succès d’Apple II est dû à VisiCalc

VisiCalc et l'Apple II

 

VisiCalc fut le premier logiciel tableur destiné à un ordinateur individuel, l'Apple II. C'est très certainement l'exemple même d'une killer app qui fit du micro-ordinateur (qui était jusque-là un hobby réservé aux programmeurs) un véritable outil destiné à des applications comptables et commerciales.

Conçue par Dan Bricklin, améliorée par Bob Frankston, développée par leur compagnie Software Arts et distribuée par Personal Software Inc. en 1979 pour l'Apple II, cette application transforma les machines d'Apple en véritables outils de production.

Cette invention motiva très probablement l'entrée d'IBM sur le marché des micro-ordinateurs, marché que cette entreprise ignorait jusque-là.

Selon Bricklin, l'idée de la création du tableur lui vint pendant ses études à Harvard, en voyant son professeur corriger manuellement ses tableaux de calculs. Il réalisa alors qu'il pouvait automatiser ces procédures par un moyen informatique. Le logiciel a, par la suite, inspiré les créateurs de Lotus 1-2-3 et de Multiplan.

Les brevets logiciels datant de 1982 aux États-Unis, l'innovation fut uniquement protégée par copyright (comme beaucoup de logiciels).

En 2009, de nombreuses années après la fin de la distribution du logiciel VisiCalc de l'Apple II, Dan Bricklin publia un livre sur son expérience. Il en profita pour diffuser une version de VisiCalc recompilée pour fonctionner sur MS-DOS, en 16 bits ; on constatera que l'exécutable d'un tableur fonctionnel peut tenir dans seulement 25 kilo-octets.


 

Références :
 - VisiCalc
 - VisiCalc, logiciel
 - Visicalc
 - Histoire du tableur
 - L'inventeur de VisiCalc
 - VisiCalc
 - Vieux Geek, épisode 315 : Visicalc, la première « killer app »…

19/01/2022

Une nouvelle espèce invasive : le crabe bleu

 

Dans la région de la Grande Ville, comme espèce envahissante (plus connue sous le nom d'espèce invasive), je n'en citerai trois que je connais bien :

 - L’écrevisse de Louisiane
 - La grenouille taureau
 - Le moustique tigre

Je viens de découvrir une espèce invasive qui se répand en Languedoc-Roussillon : le crabe bleu.

Il fait partie des 100 espèces les plus invasives de Méditerranée. Omnivore, le crabe bleu se nourrit de tout ce qui est à portée de ses pinces : escargots, moules, huitres, petits poissons… rien ne trouve grâce à ses yeux.

Arrivée des États-Unis, l’espèce a rejoint les côtes françaises en 2017. Elle est à présent installée dans les étangs occitans.

Le crabe bleu a toutefois un point faible : sa chair, comestible, et même délicieuse. Dans certains pays, notamment sur les côtes atlantiques américaines ou en Espagne et en Tunisie, il est largement exploité par la pêche.

C'est un phénomène exceptionnel qu'une espèce invasive puisse être utilisée, certes, l'écrevisse de Louisiane est comestible mais sans plus (il faut, surtout, enlever l'intestin pour enlever l'amertume : cela s'appelle châtrer l'écrevisse).

C’est pour sensibiliser les pouvoirs publics que le comité régional des pêches du Languedoc-Roussillon a envoyé une dizaine de crabes pêchés à Leucate à l’Élysée, afin qu’ils y soient cuisinés.

Et, en bonus, un reportage sur l’écrevisse de Louisiane :

Et comment châtrer une écrevisse.

15/12/2021

La grosse verrue

Photo - VB/Rue8 (Pour agrandir, clic droit sur l'image puis clic gauche sur "ouvrir l'image dans un nouvel onglet")


Dans mon article du 16/12/2018 intitulé : « La verrue », j’aborde le sujet du remplacement du traditionnel sapin de Noël par une merde en fer.

Cette merde en fer n’a, d’ailleurs, même pas été installé cette année.

Il aura donc duré deux ans, en tout et pour tout !

Le maire écolo de la Grande Ville, cette année, à la place du sapin de Noël (qui n’avait pas été dressé l’année dernière, ce qui avait fait polémique), a fait dresser cette grosse verrue en verre vert de 11 mètres de hauteur et qui s’illumine !

Ce « sapin » de verre « réutilisable » et « amortissable » en cinq ans, œuvre de l’artiste Arnaud Lapierre, à couté la bagatelle de…

136.000 euros !

Pour avoir un ordre d’idée, le budget total (hors déco) consacré au sapin de la place Kléber de Strasbourg* a couté…

60.000 euros !

Certes, « Il serait amorti sur cinq ans », mais…

 

*Source : « Coût du grand sapin de Noël de Strasbourg »

02/12/2021

Les étrennes

Pour agrandir clic droit sur l'image puis clic gauche sur "ouvrir l'image dans un nouvel onglet"


Pompiers, éboueurs, facteur, baby-sitter… La fin d’année donne fréquemment lieu à un geste de gratitude envers les services et professionnels qui nous facilitent la vie toute l’année

Au mois de décembre, il est de tradition de donner de l’ argent aux Pompiers, éboueurs, facteur à son gardien, sa femme de ménage, sa baby-sitter… Ce sont les fameuses étrennes.

Depuis quelques années, depuis 2017 pour être plus précis, le facteur, pour son almanach, ne passe plus dans mon quartier. J'aborde, d'ailleurs ce sujet dans mon article du 22/12/2017 : "Le calendrier des PTT".

Mais d'où vient cette coutume ?

Classiquement, c’est dès l’Antiquité que les Romains ont commencé à s’offrir des présents pour accompagner des paroles de bon augure lors des premiers jours de janvier, le mois de Janus, placé sous le signe de la joie. Le terme « étrennes » vient d’ailleurs du latin « strena », qui désigne un cadeau fait pour apporter un bon présage. À cette époque, c’est à sa famille et à ses amis qu’on destinait ces petits gestes, qui prenaient aussi la forme d’hommage aux figures importantes de la ville.

Mais, déjà, les Gaulois avaient, eux aussi, l'habitude des étrennes. En effet, la veille du premier jour de l'année, ils échangeaient, entre eux, des touffes de gui provenant du chêne, leur arbre sacré.

Les étrennes furent supprimées lors de la révolution Française pour être rétablies par la troisième république.


Les inconnus - Pensez à mes zétrennches ! - Extrait "les languages hermetiques"

 

Référence :
 - Etrennes

28/11/2021

D’où vient l’expression “Des économies de bout de chandelles” ?

 

Lorsqu’une personne cherche à éviter les dépenses, jusqu’aux plus petites, on dit parfois qu’elle fait «des économies de bouts de chandelles». Une expression dont l’origine remonte au XVIIIe siècle.

A cette époque, la cire est encore une denrée rare et précieuse, les chandelles avaient une valeur certaine. C'est pourquoi, dans les habitations bourgeoises, le personnel de maison avait l'habitude de rassembler les restes des chandelles, le suif non brûlé, et de les revendre à un cirier pour qu'il en refasse de nouvelles.

Vu par les riches, cette récupération semblait mesquine, ridicule et l'économie correspondante insignifiante, ce qui suffit à expliquer le sens de l'expression, mais aussi à comprendre pourquoi elle comporte la plupart du temps une connotation de mesquinerie.

Mais il existe d'autres interprétations...

19/11/2021

Un nouveau commerce à la mode : Le magasin de cannabis

Crédit Photo - Archives Personnelles (Double clic gauche pour agrandir)


Vu dans une rue piétonne de la Grande Ville.

Les magasins de cannabis sont en pleine vogue, maintenant.

Allez, pour la route, une recette de cuisine avec du CBD, une recette de brownie à l'huile de CBD :

14/11/2021

Après le cubi… le vin en canette !

 

Même l’entreprise Bordelaise Cacolac, qui commercialise sa boisson lactée, le « cacolac », se lance dans l’aventure !

 

Références :
 - « Quand Cacolac met le vin de Bordeaux en canette »
 - « Cacolac construit une usine dédiée aux vins en canette à Léognan »

13/11/2021

Éoliennes en route vers Saragosse

Crédit Photo – Archives Personnelles (Double clic gauche pour agrandir)


Sur l’autoroute, en allant vers Saragosse, j’ai été frappé par le nombre d’éoliennes.

 

Référence :

 - Énergie éolienne en Espagne

 - Énergie éolienne à Saragosse

11/11/2021

Dans la série « Mes articles en vidéo » - L'histoire folle du MINITEL

 

Aujourd’hui, L'histoire folle du MINITEL.

23/10/2021

L’iPod à 20 ans !

Steve Jobs présente l'iPod le 23 octobre 2001

 

L'iPod est un baladeur numérique de l'entreprise multinationale américaine Apple, lancé le 23 octobre 2001.

C’est, jour pour jour, son vingtième anniversaire.

L’histoire de l’iPod :

La présentation de l’iPod par Steve Jobs le 23 octobre 2001 :

08/10/2021

Dans la Série "Mes articles en vidéo" - L’histoire de Kapla en vidéo

Aujourd’hui, j’inaugure une autre façon d’écrire mes articles.

Cette nouvelle formule sera constituée, uniquement, d’une vidéo explicite.

Le premier article de cette série : la découverte et l’histoire du jeu Kapla.

 

Référence :

 -Kapla

29/09/2021

Tiken Jah Fakoly - Plus rien ne m'étonne

 

Lors de mon dernier article "Alpha Blondy et la cornemuse", je raconte comment je suis tombé sur Alpha Blondy.

Mais lors de ma recherche sur YouTube je suis tombé, aussi, les hasards du surf, sur la chanson "Plus rien ne m'étonne" de Tiken Jah Fakoly.

Tiken Jah Fakoly, de son vrai nom Doumbia Moussa Fakoly, né le 23 juin 1968 à Odienné en Côte d'Ivoire, est un auteur-compositeur-interprète et chanteur de reggae.

Tiken Jah Fakoly joue une musique pour "éveiller les consciences". Les paroles de ses chansons parlent de beaucoup d'injustices que subit la population de son pays d'origine, mais aussi et surtout le peuple africain dans son ensemble. Par "musique qui éveille les consciences", Tiken Jah Fakoly explique que les peuples qui vivent sous l'oppression sont des humains au même titre que les autres, qu'ils ont les mêmes droits que tout être humain et qu'ils ont leurs cultures et leurs valeurs.

Sa chanson "Plus rien ne m'étonne" en est l’illustration.

28/09/2021

Alpha Blondy et la cornemuse

 

Voila comment on découvre, ou plutôt on redécouvre sous un autre œil un chanteur.

Il se trouve que la professeure de flûte à bec de ma fille a quitté brusquement le Conservatoire de la grande Ville. Cela mettant en grande difficulté l’enseignement de la flûte à bec au conservatoire.

Temporairement, l’enseignement est supervisé par une autre professeure du conservatoire.

En me baladant sur le net (Google image, en l’occurrence) je suis tombé sur ça :

« Mickaël C (le mari de la professeure de flûte à bec de transition), joueur de cornemuse, est directeur de l’école municipale de musique de xxx. Il a participé à des enregistrements avec des chanteurs comme Laurent Voulzy Alpha Blondy…, joue dans des festivals et sur les plus grandes scènes parisiennes ».

Et hop, Sangsue, tapote Alpha Blondy sur YouTube : deux airs, du bon et beau Reggae.

Alpha Blondy c’est ça :

Alpha Blondy - Sweet Fanta Diallo

Mais c'est, aussi, ça : la surprenant mélange du reggae et de la cornemuse ! En live.


Alpha blondy - Wish You Were Here

Seydou Koné, dit Alpha Blondy, né le 1er janvier 1953 à Dimbokro, est un chanteur de reggae ivoirien.

Il chante aussi bien en français, en dioula et en baoulé (langues véhiculaires de l'Afrique de l'Ouest) qu'en anglais. C'est un artiste de scène qui se produit dans le monde entier.

Il a été nommé ambassadeur des Nations unies pour la paix en Côte d’Ivoire en 2005.

Sans être le précurseur du reggae en Côte d’Ivoire (Kassabi Déhé, Wédji Ped, Perpétue Kassy, Amédée Pierre, Ben Kof [2][2]Détails dans Koffi, Guiraud, Nko et Kipré (à paraître). et Abou Smith l’ont précédé sur cette voie), Alpha Blondy en est cependant la figure de proue : c’est par lui que ce genre musical, né en Jamaïque, a acquis dans ce pays une amplitude sonore jusqu’alors inégalée en Afrique.

Le reggae est un genre musical issu du ska et du rocksteady qui a émergé à la fin des années 1960 en Jamaïque dont il est l'une des plus populaires expressions musicales. Le nom de cette musique est issu du titre d'une chanson de Toots and the Maytals intitulée Do the Reggay (1967). Le reggae devient mondialement connu dans les années 1970, dans le sillage du succès de Bob Marley et s'impose comme un style musical porteur d'une culture qui lui est propre. Abordant des thèmes souvent liés à des questions politiques et sociales, le reggae s'est forgé une réputation de musique des opprimés. Intimement lié au mouvement rastafari, lui-même né en Jamaïque, le reggae n'en n'est pas indissociable et est même rejeté par certains adeptes de cette foi. Ayant pris une dimension mondiale le reggae est désormais joué par des groupes d'origines diverses, chanté dans une large variété de langues et est composé de différents sous-genres. En 2018, l'UNESCO classe cette musique au patrimoine immatériel de l'Humanité.

 

Références :

 - Alpha Blondy
 - Alpha Blondy, portrait en clair-obscur d’un personnage public hors norme.
 - Reggae

23/09/2021

Combien gagne, vraiment, un médecin généraliste en 2021 ?

 

Lu sur le Journal du Net, un article, très récent, de 2021.

Combien gagne un médecin généraliste ?

« Un médecin généraliste gagne entre 4 297 € bruts et 17 072 € bruts par mois en France, soit un salaire moyen de 10 684 € bruts par mois, avant paiement des charges et impôts qui représentent environ 60% des revenus des professions libérales ». Source : Unasa, 2019 (Méthodologie).

Dans ce tableau, on voit le revenu des différentes activités médicales en revenus brut avant impôts. Attention il date de 2011.

Dans ce tableau ne figure pas les activités de médecin conseil de la CPAM (sécu) avec son treizième mois et de médecin conseil du régime agricole (MSA) avec son quatorzième mois et, aussi, le médecin du travail. Ces postes salariés offrant la sécurité de l’emploi et des vacances payées tout en gagnant correctement sa vie. Dans ce tableau on remarque certaines spécialités sont sinistrées les psychiatres et les pédiatres.

Cette vidéo date de 2018.

Référence :

 - « Salaire médecin généraliste - Encyclo salaires 2021 (journaldunet.com) ».

13/09/2021

Profession : Voyant !

 

Quand j’étais, encore, en active, quand les circonstances qui s’y prêtaient et avec certains patients qui pouvaient comprendre mon humour, je tenais les propos suivants, je le cite (comme dirait l’acteur Alain Delon qui parlait de lui à la troisième personne). Aïe mes chevilles enflent !

Je tenais donc les propos suivants :

Avec mes connaissances médicales, chirurgicales, Psychiatrique et pour peu que je me tienne très bien au courant de l’actualité Médicale mais, aussi, et surtout, de l’actualité Économique, Politique et Sociétale, je m’achèterais une boule de cristal (ma technique préférée pas besoin d’apprendre une technique ésotérique comme les cartes les runes) et m’installerai Voyant et je gagerai bien plus qu’actuellement qu’avec ma consultation à 23 € (tarif de la consultation du Généraliste quand j’ai quitté mon sacerdoce en 2017, 4 ans déjà !).

En effet, les sujets qui reviennent toujours dans le domaine de la voyance c’est l’amour, le sexe, l’argent et... la santé.

Donc, avec mes connaissances, je pourrais faire unebonne voyance digne de ce nom qui rendrait service aux clients et ceci sans les arnaquer.

J’abordais, déjà, ce sujet dans mes articles :

 - 04/09/2015 : « Quand le Docteur Sangsue songe à sa retraite ».

 - 24/09/2011 : « Le Pendule et la Boule de Cristal : Une nouvelle façon de porter un diagnostic médical ».

Mais voyons, maintenant comment travaille une voyante.

Accrochez-vous bien, Voyante Josyane JOYCE vous prédit sa voyance sur le « passe » sanitaire. Des propos tenus le 11 août 2021.

Je ne ris pas. Enfin c’est faux, je ris jaune !

Ah, j’oubliais, faites rougir la carte bleue si vous voulez consulter Voyante Josyane JOYCE*.

On peut ne pas avoir fait d’études et gagner très confortablement sa vie pour peu que l’on ait un peu de jugeote et surtout que l’on soit malin.

Apparemment, Josyane JOYCE, ce jour là, comme on le voit sur la vidéo, n'avait pas chaussée ses lunettes, car, en définitive, nous sommes le 13 septembre et, que je sache, en définitive, cela ne pas si mal que cela. Mais, affaire à suive, rendez-vous en novembre...

 

P. S. : Le site de Josyane JOYCE ICI. Son tarif, 60 € la consultation.

 

*IN CAUDA VENENUM : David Mocq, "voyant réputé", nous donne le tarif d’une consultation de voyance à Paris, je le cite : « A titre indicatif, sachez que les honoraires d’une consultation de voyance auprès d’un voyant reconnu à Paris varient de 200 à 350 € ». Il précise qu’un voyant débutant prend 45 € le temps de se constituer un fond de commerce. On est à un autre niveau que Josyane JOYCE même si David Mocq exerce à Paris.

Rappelons, qu’actuellement, le tarif de la consulte du Spécialiste est à :

 - Secteur I : 46 €
 - Secteur II : aux alentours de 80 €

On est loin du compte !

16/08/2021

Quelle était, vraiment, la personnalité de Roland Moreno, l’inventeur  génial de la carte à puce : Une vidéo explicative

 

Pour me reposer, un peu, un article, facile à écrire, sur Roland Moréno, l’inventeur de la carte à puce.

Voici une vidéo de l’intervention de Marcel Botton Directeur Général Délégué de Nomen, cousin de Roland Moreno, et d Xavier Niel Vice-président de Iliad/Free dans le cadre de la journée des entreprises au Sénat, qui fût, aussi, l'occasion de rendre hommage à Roland Moreno.


Références :

 - "Roland Moreno - Un Woody Allen de la technique".

 - "Théorie du Bordel Ambiant" (1990).

Quelques articles de mon Blog consacrées à Roland Moreno démontrant, s’il en était besoin, l’admiration que porte à ce Géo Trouvetout :

 - 07/07/2008 - "La puce à Moreno".

 - 11/07/2008 - "Roland Moréno"

 - 03/05/2009 - "Un nouvel usage pour les cabines téléphoniques".

 - 21/04/2015 - "La disparition des cabines téléphoniques et le Docteur Sangsue".

 - 09/04/2020 - "Le pipotron".

14/07/2021

Un effet inattendu du confinement : Comment faire sa coloration à la maison

 


Décidément le confinement aura eu des effets collatéraux insoupçonnés.

Je n’en veux pour preuve que le télétravail.

Dans l’administration où travaille ma moitié, avant le confinement, seule une journée par semaine était e télétravail.

Le confinement aidant, ce fut tous les jours de la semaine, à de rares exceptions près.

Au décours du confinement, ce fut trois jours de télétravail qui fut accordé, alors que, sans le confinement, elle serait restée avec un seul jour de télétravail par semaine.

Une aubaine pour ma moitié.

Phénomène inattendu, une collègue de ma moitié supporta très mal le télétravail du confinement.

Il faut reconnaitre quêtant divorcée, elle supporta très mal le fait de ne pas rencontrer des collègues de travail.

Pour en revenir aux effets collatéraux surprenants du confinement, en voici un totalement inattendu.

Pendant le confinement, les coiffeurs étant fermés, ma moitié fut pris de cour pour l’entretient de la coloration de ses cheveux.

Qu’à cela ne tienne, elle me demanda si je voulait bien m’y coller dans le rôle de la coiffeuse.

Ni une ni deux, pari relevé.

Je m’y colle, voici le Docteur Sangsue dans le rôle de la coiffeuse !

Eh bien, figurez-vous, je fus le premier surpris du résultat.

La coloration fut un succès sur toute la ligne.

Résultat des courses, ma moitié décida que, désormais ce serait mois la coloriste et qu’elle n’irait chez la coiffeuse, pour la teinture, qu’une fois tous les trois mois, pour la coupe avec la couleur.

Ce qui nous fit économiser deux couleurs, à 70 € la couleur, à raison d’une couleur par mois, soit une économie de 140 € par trimestre et, résultat final, 140 x 3 = 420 € par an !

420 euros !

Un effet collatéral, étonnant, du confinement.

Et, maintenant, passons à la pratique. Voici une vidéo dédiée aux élèves qui préparent le CAP :

10/07/2021

Visionnaire !

Je viens de découvrir que je suis un visionnaire !

En effet,je viens de recevoir un mail de Vidal, car, même depuis ma retraite, je reçois toujours des mail du Vidal.

Depuis que les Visiteurs Médicaux m’ont présentés le vaccin contre LES Papillomavirus, je passai, auprès d’eux comme un zombie quand je leur disait pourquoi on ne vaccinait pas les garçons contre les papillomavirus.

Les papillomavirus humains (HPV) sont des virus sexuellement transmissibles très fréquents, contractés généralement au début de la vie sexuelle. Ils sont responsables chez la femme comme chez l’homme de verrues anogénitales, de papillomatoses respiratoires récurrentes et de lésions, dont la majorité disparaissent spontanément, mais dont certaines peuvent persister et évoluer vers des cancers (cancer du col de l’utérus chez la femme, cancers anaux et oro-pharyngés dans les deux sexes). 

Dans l’ancienne politique vaccinale on n’entendait protéger uniquement le cancer du col de l’utérus au détriment, pour des économies de bout de chandelle, les autres pathologies.


Dans ce mail, Il est question, du nouveau calendrier vaccinal en 2021 et notamment, la vaccination contre les papillomavirus (HPV):


Le vaccin contre les papillomavirus est, désormais, étendu aux garçons.


Je cite Vidal :

“Le calendrier vaccinal 2021 fixes les vaccinations obligatoires et recommandées pour les enfants et les adultes.

Depuis 2018. 11 vaccinations sont obligatoires pour les enfants de moins de 2 ans en France métropolitaine : diphtérie, tétanos, poliomyélite (ces 3 vaccinations étaient déjà obligatoires chez l’enfant avant 2018), coqueluche, infections à Hæmophilus influenzae de type b (Hib), hépatite B, infections à pneumocoque, infections à méningocoque de groupe C, rougeole, oreillons et rubéole.

La nouvelle édition du calendrier vaccinal a été publiée en avril 2021.

Elle intègre des mises à jour concernant, notamment, la vaccination contre les papillomavirus (HPV) désormais étendue aux garçons.

Un visionnaire oui et non !

Il a suffit, simplement d’un changement de politique vaccinale.

Ce fut le même cas, entre autre, pour l’obligation vaccinale des vaccins Rougeole Oreillons Rubéole ; dans ce cas, à l’époque, ce n’était que l’état n’engage sa responsabilité en cas d’accidents vaccinaux et, de par ce fait, ne pas indemniser les familles.

Ainsi vont les politiques de santé. Comme le dit l’aphorisme : “La santé n’a pas de prix, mais elle a un coût”.

 

01/07/2021

Vacances d’été 2021 : Première partie

 

"Vive les vacances. Plus de pénitences ! Nous mettrons les livres et les cahiers au feu, et la maîtresse au beau milieu..."*

Ça y est !

Les vacances sont, enfin, arrivées !

Dans un premier temps, je vais aller dans ma station balnéaire attitrée.

Rien de bien folichon et d’original, me direz-vous, mais c’est un bon compromis, vu l'état des finances.

Depuis mon changement d’opérateur téléphonique, avec mon abonnement à Syma je dispose de 80 Giga de data (et cela pour la bagatelle de 9,99 € par mois), j’aurai une connexion internet et je pourrai, ainsi, si j’ai l’inspiration, alimenter mon blog pendant cette période de "repos". Je dis repos entre guillemet, car, depuis que je suis à la retraite, comme le dit ma fille, je suis tout le temps en vacances (moi de lui répondre : "ben voyons, c’est sûr, moi, je fais rien").

Je vous souhaite, à vous aussi, fidèles lecteurs, de bonnes vacances.

Et, maintenant, comme à l'ENA, un peu de culture  G, un peu de culture historique.

En France les premiers congés payés (jours de repos des salariés qui sont payés par l'employeur) sont apparus pendant l'été 1936, après la victoire électorale du Front populaire. La durée des congés payés était alors de deux semaines par an. 

Avant 1936, seuls les professions libérales, les rentiers, les commerçants prenaient des congés (non payés). Parmi les salariés de certaines entreprises de service public (électricité, gaz, transport...), les fonctionnaires de l'État, quelques métiers très qualifiés bénéficient de congés payés par l'employeur. La plupart des ouvriers, payés à l'heure tous les quinze jours, ne se reposent que le dimanche. Lorsqu'ils ne travaillent pas, ils ne sont pas rémunérés.

Avec l'adoption de la loi créant les congés payés pour tous les salariés français en juin 1936, plus de 600 000 salariés et leurs familles partent en vacances loin de leur domicile. En 1937 ils seront trois fois plus nombreux. Pour tous les salariés, qu'ils partent ou qu'ils restent chez eux au repos, les congés payés ont été un bouleversement dans leur vie quotidienne : une "embellie" dira, plus tard, le socialiste Léon Blum, le chef du gouvernement qui fit voter cette loi.

Notons que la France est très en retard sur beaucoup d'autres pays d'Europe en ce qui concerne les congés payés pour les salariés. 

Comme il est dit dans cette vidéo, vers la fin des années 50 un ménage sur trois possède une voiture. Des millions de véhicules empruntent, alors, la route nationale 7.

La nationale 7 a symbolisée, pendant des années, la route des grands départs en vacances vers le sud.

Cette nationale donnera l’inspiration à Charles Trénet, le fou chantant qui composa sa célèbre chanson, en 1955, "Nationale 7",

Cette chanson évoque cette route longue de 996 kilomètres. Avant son déclassement partiel, elle reliait Paris à Menton via l'ouest de la Bourgogne, le nord de l'Auvergne, la vallée du Rhône, le massif de l’Estérel et la Côte d'Azur, cette route qui symbolise les vacances.

Une superbe vidéo où l’on voit l’esthète interpréter sa chanson.


Nationale 7 - Charles Trenet - 1959

 

*Danses et chants pour fêter les vacances.

 

Références :

 - Congés payés (1936)
 - Nationale 7 (chanson)

25/02/2021

La station sous le couvre feu

Photographie - Archives personnelles (clic gauche pour agrandir)

Sous le couvre feu, la station balnéaire où j'ai passé mes vacances, est devenue une ville fantôme.