Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/07/2018

L'économie circulaire

 

Bien sûr il y a le bon coin.

Mais si vous être pressé, vous pouvez avoir recours à Emmaüs.

Quand j'ai voulu débarrasser mon cabinet médical suite à ma cessation d'activité, professionnelle

Il fallait que je fasse vite.

Dans un premier temps, j’avais envisagé d'avoir recours à des professionnels.

Je fus effaré du prix demandé.

Il me demandaient 250 € ! Tout cela pour tout envoyer à la décharge (tout au moins c'est ce qu'ils disent) car pour ce qui peut être intéressant à récupérer et vendre... J'ai quand même des doutes

Une idée me vint subitement : faire appel à Emmaüs.

Pour ce qui est de débarrasser, Emmaüs, c'est gratuit et, qui plus est, il y a un recyclage. Cela permet une revente à bas prix, ce qui rend service plutôt que de jeter.

Cela fait partie de ce que l'on appelle l'économie circulaire.

14/07/2018

Coquillettes classiques versus Fast coquillettes

 

Dans la rubrique "new fast cooking", je vous propose d'étudier les progrès en matière de cuissons et des progrès actuels que sont obligés de faire les industriels en fonction de la concurrence.

Les pâtes Panzani ont la réputation d'être cuites rapidement.

Personnellement, je préfère les pâtes Barilla.

Mais celles-ci ont un grave défaut : leur temps de cuisson qui est trop long.

La "ménagère de moins de 50 ans" n'a pas le temps de cuisine, il lui faut une cuisson rapide.

Barilla, en l'espèce, a tapé fort. Elle a sortie une New Coquillette qui cuit en trois minute au lieu de sept pour la vieille.

Mais ce progrès à un prix !

Pour une même boite de 500 g, la coquillette classique est à 0,90 € alors que la New Coquillette atteint la coquette somme de 1,45 € !.

Une différence de 0,55 € en valeur absolue.

Soit une augmentation de 11 % en valeur relative.

Décidément, on n' arrête pas le progrès.

27/06/2018

Le sandwich

Dernièrement, j'étais pressé.

Dernièrement, j'étais pressé et j'ai acheté un sandwich chez un "Artisan Boulange. Un de ceux dont je parle dans mon article : "La fournée".

Pour faire passer icelui, je fus obligé de le faire passer avec une bière, une bonne, une vraie bière artisanale, elle.

C'était même gâcher cette bonne bière avec ce sandwich là.

Mais bon dieu, pourquoi ce sandwich était-il si sec ?

Pourtant, extérieurement, il était super beau !

Puis en y regardant de plus près, je me rendis compte, qu’en fait, seule la moitiée du sandwich était rempli tout en montrant un généreux sandwich débordant de mets appétissants

Et voila comment fait "l'Artisan Boulanger" pour offrir à un prix bas cette bouffe, je n'ose même pas parler de nourriture et encore moins de met.

Il n'y a pas de petit profit.

Après tout si tu veut un met délicat, il n'y a pas de mystère, mets y le prix.

D'ailleurs, à Paris, la grande mode c'est d'ouvrir des resro rapide spécialisés dans sandwich raffiné.

En attendant, il m'a fallu boire un petit coup !


Bordas* - "boire un petit coup" - 1948

 

*Marcelle Bordas

 

17/06/2018

La fournée

Dans le temps, le boulanger d'antan, faisait une fournée le matin. Pour cela, il se levait tôt le matin, faisait chauffer son four pétrissait sa pâte en utilisant de la bonne farine et du levain qu'il faisait lui même.

Dans le temps, le métier de boulanger était un métier rude.

Dans le temps, le boulanger d'antan ne faisait qu'un type de pain.

Une boule à la belle croûte qui durait toute la semaine.

De notre temps, "l'artisan boulanger"* ne se lève plus tôt le matin mais il fait, cependant, plusieurs fournées par jour avec une foultitude de pains différents.

On se trouve ainsi avec tout le temps du pain chaud et l'embarras du choix.

Mais, en fait, du bon pain point.

Du pain qui se garde, point.

Ce préambule pour vous narrer quelque chose qui m'irrite profondément chez mon "Artisan Boulanger".

J'ai trouvé, chez lui, un pain potable, une boule bio que je prend tranchée pour pouvoir en faire mon petit déjeuner.

Je prend, régulièrement deux boules car je les congèles pour pouvoir avoir, toujours, du pain frais (comme dans le bon vieux temps, j'emballe le restant de mon pain dans un torchon pour pouvoir le garder).

Très souvent, comme je vous le disait, le pain est chaud tant est si bien qu'il ne peut être tranché ce qui m'oblige à revenir, chose qui me met, chaque fois, hors de moi.

On vit une époque formidable ou le progrès technique avec le pain surgelé, la farine industrielle permet de faire croire au pékin moyen que l'on est top en servant du pain frais à n'importe qu'elle heure du jour avec un choix de roi.

Quand à cet "Artisan Boulanger" quel confort de vie par rapport à son ancêtre, le Boulanger d'antan !


CHEVALIER ET LASPALÈS - Le Pain (Maître Boulanger)

 

*Je ne parle pas de cette profession, en voie de disparition, qu'est le vrai Boulanger.

12/06/2018

La nouvelle Médecine

 

Cet article fait suite à un autre intitulé "Infarctus et covoiturage".

Désormais, mes notes médicales passent par des anecdotes touchant mes proches ou des gens que je connais de près ou de loin.

C'est peut-être cela qui explique la désaffection à l'égard de mon Blog.

Snif.

Mais revenons aux choses sérieuses.

Dernièrement, un de mes amis avait ses Gamma GT élevées.

Non, il n'abusait pas de la dive bouteille (d'autant que ses CDT étaient normales).

Mais, il était épileptique et était très bien équilibré par un médicament anticonvulsivant.

Il se trouve que ce médicament "lèche" le foie.

La question se posait de savoir si l'on pouvait poursuivre cette médication.

Le médecin spécialiste, le Neurologue en l'occurrence, soi dit en passant, sans passer par la case Médecin Référent fit une lettre au patient pour un Hépatologue de la Grande Ville.

Le patient voulant prendre rendez-vous téléphona dans le service et après le classique taper 1 ou 2 ou 3, se retrouva sur un répondeur lui donnant les heure d'ouverture du secrétariat.

A l'heure dite, enfin, la secrétaire lui dit qu'il fallait envoyer un mail enjoignant le scan de la lettre du Médecin.

Ce qu'il fit.

Au bout d'un certain temps, n'ayant aucune réponse, il demanda des nouvelles par mail.

On lui répondis qu'il allait recevoir une convocation pour un Fibroscan. Puis qu'il aurait une consultation avec l'Hépatologue.

Il passa donc son Fibroscan et au décours de cet examen, il lui fut dit que l'on enverrait les résultats à son Neurologue (quid du Référent, on ne lui demanda pas ses coordonnées).

On lui remettre une feuille avec le résultat incompréhensible de celui-ci, mais avec un gros chiffre mis en évidence.

Le patient de se précipiter, illico, sur Internet pour essayer de décrypter l'énigme.

Heureusement, le résultat n'était pas catastrophique, mais il fallait attendre la consultation de l'Hépatologue.

De consultation avec l'Hépatologue, point de nouvelle.

Puis un mois plus tard, coup de fil du secrétariat lui disant qu'il avait une convocation dans... CINQ mois !

Certes cela confirmait, s'il en était, le patient s'en doutait, de l'absence de gravité de la situation.

Mais...

C'est cela la nouvelle médecine.

Une Médecine plus rentable ?

Liée au sous effectif ?

En tout cas, une Médecine totalement inhumaine.

21/12/2017

Le foie du Docteur sangsue et les agapes* de Noël

 
Rassurez-vous, je ne vais pas vous parler de mon foie.

Non, mais du foie gras frais que je fais, tous les ans, pour les fêtes.

Cette année, à cause de la maladie de la grippe aviaire touchant les canards, le prix du foie gras de canard a doublé par rapport à celui de l'an dernier. L'an dernier, le prix d'un foie gras de 500 g était à 20 € (soit, quand même, 40, € le Kg). Cette année, j'ai trouvé un beau foie gras, toujours de 500 g, à Monoprix, à 40 € !

Cette année, je me suis adapté et je n'ai pris qu'un foie gras. Vu les circonstances, J'ai partagé celui-ci en deux. Un fait avec le petit lobe, l'autre avec le grand.

Il faut dire que, chez mon boucher de quartier, j'ai vu le prix qu'il pratiquait : 40 € le petit bocal de foie gras et 60 € le gros. Soit 100€ les deux !. Moi, avec mon foie à 40 €, je m'en tire plutôt bien.

Cela vaut vraiment le coup de faire, soi même, son propre foie gras.

Faut-il, encore, savoir le faire. La recette est très simple. Je vous renvoie, sur ce sujet, à deux articles sur mon Blog.

Pour cela, sur Google, il vous suffit de taper la formule magique : "foie+gras+frais+docteur+sangsue".

Sans oublier cette recette complète ICI.

Attention, cette année, j'ai amélioré ma recette. Il faut, impérativement, enlever les voies biliaires (les "nerfs"). Sinon, votre foie sera amer. Le temps de cuisson : 12 minutes et ne pas découper le foie gras la veille.

Faites très attention, quand on met le foie dans le bocal, il faut laisser un espace entre le foie et le couvercle Sinon le bocal éclate lors de la stérilisation (cela m'est arrivé).

A déguster avec modération. Sinon, attention à... la crise de foie.

Robert Lamoureux - La chasse au canard

 

*Agapes.

02/12/2017

Quel est le montant de la retraite d'un médecin libéral Français ?

 

 
S'il y a bien un sujet qui fâche, en France, c'est bien de parler d'argent.

Je vais, cependant, aujourd'hui, déroger à la règle.

Mon article va être très bref voire laconique.

Avant prélèvements sociaux CSG, CRDS et CASA, la retraite d'un médecin libéral Français se monte, en moyenne, à 2 635 euros mensuels.

Se reporter à un article d'egora.fr du 29.08.2017.

Qu'en pensez-vous ?

Après un examen sélectif,  8 années d'étude et 40 ans de dévouement...

Abba - Money, Money, Money

 

P. S. : Il faut savoir qu'en moyenne, un médecin généraliste gagne, en 2015, 82.000 € brut par an soit 6833 brut par mois LCI, ce qui limite vu le niveau d'étude (Bac + 8).

En fait, le revenu brut, en tenant compte de 2 enfants à élever de 18 à 24 ans s'élève à 5394 € par mois. Pour calculer cela, je vous renvoie sur un site AXA. Il faut enlever, aussi, le prêt de la maison ce qui nous amène à, environ 4700.

Sachant qu"un ingénieur à Bac + 5, dans les mêmes conditions, gagne, environ, 5700 € par mois.

On passe, avant impôts, d'un revenu de 4700 € à 2 635 € par mois.

Cela fait, quand même, une sérieuse baisse de revenu.

Après un examen sélectif,  8 années d'étude et 40 ans de dévouement...

14/11/2017

De la musique Andine à Lambada

                       Los Kjarkas

 

Ce titre fait référence à un article que j'ai écris précédemment: "Le berger solitaire" et la flûte de pan.

Au départ de cette histoire, le groupe bolivien de musique andine Los Kjarkas compose "Llorando se fue" sur un rythme de la danse lambada.

En 1987, Marça Ferreira, chanteuse brésilienne, adapte cette chanson (avec l'autorisation de Los Kjarkas) et sa version Chorando Se Foi, devient un tube en 1988 dans la région de Porto Seguro, au Brésil.

Des producteurs français rapportent cette version en portugais du Brésil sous le nom de "lambada" du nom de la dance qui porte le même nom car le rythme de cette interprétation est celui d'une lambada.

Ils firent enregistrer par le groupe Kaoma la mélodie de la chanson "Llorando se fue" du groupe bolivien de musique andine, Los Kjarkas.

En 1989, le vidéo-clip diffusé en boucle à la télévision Française va faire de la "lambada" le tube de l'été en France puis un tube international. Ce clip fut subventionné par la boisson Orangina qui s'en servi de publicité. On voit en début du clip deux bouteilles d'Orangina utilisées comme maracas.

Cependant, Kaoma ne déclara pas à la SACEM le nom de Los Kjarkas, les auteurs de la version originelle de la chanson "Llorando se fue".

Los Kjarkas firent un procès et obtiendront gain de cause en 1991. Kaoma dut verser des indemnités à Los Kjarkas

Kaoma dut verser le montant des droits d'auteurs à Los Kjarkas. Celui-ci se monta à 6 millions de francs (1,3 millions d’euros environ).

Cette histoire qui commence dans les années 80 d'une triste façon judiciaire par non respect de la propriété intellectuelle se termine en 2017 de façon sordide par la découverte, chez elle, du corps carbonisé de la chanteuse brésilienne de "La Lambada", Loalwa Braz Vieira.

On peut dire que la "Lambada" est une chanson maudite.


"Llorando se fue" - Los Kjarkas


"Chorando Se Foi" - Márcia Ferreira


"Lambada" - Kaoma

11/11/2017

Halte au lapinisme ou La cane et les canetons

Titeuf* et la sexualité des lapins

 

Cet article est une suite à mon article "Prout Prout, je m'la pète ! "mais, là, je suis beaucoup plus interpellé.

Je vais essayer de vous décrire ce comportement en véritable entomologiste.

Dans l'école où est scolarisée ma fille il y a une grande mode.

Le lapinisme !

Une mère de 35 ans suivie par quatre enfants à un an d'intervalle chacun et qui, à nouveau, se trouve enceinte du cinquième. Oui, vous ne rêvez pas, le cinquième ! A l'âge de la contraception cela peut paraître un peu surprenant.

Elle encore, je comprend. Elle a désiré beaucoup d'enfant mais le dernier étant, peut être, un accident.

Quand je la voie passer dans la rue avec ses quatre enfants, cela me fait songer à cane suivie par ses canetons.

Mais il y a plus interpellant.

La grande mode, dans l'école où est scolarisée ma fille, c'est d'avoir, en plus de ses deux ou trois enfants déjà conçus, le dernier ayant 7 à 10 ans, un ultime petit à plus de 40 ans. Un exploit défiant, un peu, la nature ; peut être pour montrer qu'elles sont encore verte mais, surtout, à mon avis, comme signe extérieur de richesse. Le futur enfant jouant le rôle d'un super 4x4 !

Le plus triste dans cette histoire est le retentissement écologique. En effet, plus la population est nombreuse, plus elle pollue. Dans ce cas, la croissance démographique devient catastrophique ; et cela alors qu'il est possible, maintenant, de la maitriser grâce aux méthodes de contraception modernes illustrant parfaitement le malthusianisme. D'autant plus que l'on est dans une politique de croissance économique (la décroissance économique ou Malthusianisme économique n'est pas à l'honneur).

Au point de vue économique, une politique malthusienne serait, bien que critiquée, une solution au réchauffement climatique et à l’atteinte à la biodiversité.

Pour ces hautes considérations je vous renvoie à mon article : « Plus un chien est grand, plus il fait de grosses grosses crottes » : proverbe chinois. Une des citations préférée du Docteur Sangsue.

Fi de tout cela.

Dans l'école où est scolarisée ma fille il y a une grande mode.

La mode du lapinisme !


Albert Dupontel - La reproduction

 

*Titeuf est le héro d'une bande dessinè créée par le dessinateur suisse Philippe Chappuis (Zep).

27/10/2017

Vacances de la Toussaint 2017 II, le retour !

 

Eh oui, je suis vraiment très chanceux !

Pour la "Toussaint", je bénéficie de trois évènements qui se cumulent par un heureux hasard.

- Premièrement, comme vous le savez, je suis, maintenant, à la retraite et je bénéficie, de ce fait, de tout mon temps. Comme retraité, je peux m'organiser à loisir comme je le veux.

- Deuxièmement, ma fille est en vacances scolaires.

- Troisièmement, ma tendre et douce à déposée, dans son administration chérie, une semaine de congé.

Me voilà libre pour une longue semaine de vacances !

Bien que, pour moi, on ne peux pas véritablement parler de vacances.

Mais je bénéficie de celles des autres !

A très bientôt.

Je reprendrai mes divagation "sciptrices" à partir du dimanche 5 novembre.

Adishatz* comme on dit en Gascon.


 

*Adishatz

26/10/2017

La grande papeterie

 


Lors de mon exercice professionnel, tous les ans j'allais m'approvisionner pour mon carnet de rendez vous, mon carnet ou j'inscrivais mes actes et autres menus achats.

I y a quelques jours, en passant devant, cela faisait quelques mois avant mon approvisionnement, je constatait avec stupéfaction que celle-ci était fermé.

La bâtisse était imposante et faisait le coin de deux rues jouxtant la place centrale de Grandville.

Bref, un endroit idéal.

Qu'allait-il s'y mettre à la place ?

Quelques temps plus tard, j'eus la réponse :

Une banque !

J'ai remarqué, qu'en général quand un commerce ferme, si le bâtiment est important, une banque le remplace. Si le bâtiment est moins conséquent, c'est un agent immobilier qui lui succède.

Ainsi va la vie. Le commerce remplacé par l'argent.

PZK est un groupe de musique français formé en 2005. Leur premier album PZK sort en octobre 2009 et remporte un franc succès, en remportant un disque d'or en France. En août 2014, PZK annonce la fin du groupe sur un post du réseau social Google+.

05/09/2017

La boucherie a fermée ses volets

 

Je vous parlai dans mon précédant article d'une petite boucherie de campagne : "Fin des vacances de l'année 2017. La dernière semaine avant la rentrée".

Dès mon arrivée en vacance, je m'y précipitai.

Cruelle déception, elle était fermée, définitivement fermée.

Elle n'avait pas survécu à l'ouverture d'un hypermarché tout proche.

La commune limitrophe étant une grosse station balnéaire, il était logique, par manque de place, d'implanter cet hypermarché à distance de la station et tout près de cette pauvre petite boucherie.

Adieu veau vache cochon poulet* !

Et voilà pourquoi, cette petite boucherie a fermée ses volets.


*En référence à la célèbre fable de Jean de La Fontaine : Perrette et le pot au lait.


"La Guinguette a fermée ses volets" Célèbre chanson de music-halll de 1935 écrite  par L.Montagne et G.Zwingel interprétée par Damia.

Et pour les écolos, et les amateur de mets fins, un documentaire qui décoiffe, âmes sensibles s'abstenir. De quoi à vous dégoûter de manger !

27/06/2017

La Gasconha

 

La kermesse de ma fille a eue lieu vendredi dernier.

Lors de cette kermesse, il m'a été donné de déguster une sublime boisson, un nectar.

Il faisait bon, une température idéale pas caniculaire comme nous l'avions vécu la semaine passée.

Un temps idéal pour la dégustation.

Cette boisson c'était une bière. La Gasconha. Une blonde (elle n'avait pas les yeux bleu) en l'occurrence. Elle était bien fraîche et il ne faisait, comme je vous l'ai dit plus haut, trop chaud ; un temps idéal pour la dégustation. La Gasconha est une bière de dégustation, pas une bière de soif comme, par exemple, la Foster's ou la Heineken.

Et, cerise sur le gâteau, elle était servie à la pression !

La Gaschonha est une bière non pasteurisée, la Rolls des bières. Il ne faut donc pas s'affoler si elle est un peu trouble et avec du dépôt.

On trouve, maintenant, de plus en plus, des bières locales faites par des petites brasseries. La Gasconha qui se décline en ambré, blonde et blanche est brassées dans la banlieue de Villegrand par la brasserie Gasconha.

La brasserie Gasconha brasse, aussi, un autre bière, l'alouette.

Les kermesses ont toujours un bon côté tant du côté des enfants que du côté des adultes.

La kermesse annonce la fin de l'année scolaire, cela sent les vacances.

Cette kermesse était d'autant plus réussie qu'en plus de cette fabuleuse Gascounha était au menu un méchoui (dix moutons, rien que ça !).


18/12/2016

Arnaque au 118 515, une expérience vécue par le Docteur Sangsue

 
Je reçois ma dernière facture d'Orange et je trouve une note salée.

Au lieu des habituels d'environ 50 €, je me retrouve avec cette note salée de 50 € en plus.

J'imprime ma facture et, oh surprise, je vois deux appels du 118 515, numéro que je n'ai jamais appelé.

Dans un premier temps, en allant sur le site d'Orange, je bloque tous les numéros commençant par 118.

Je vérifie, cela marche.

Tel était mon erreur de n'avoir fait cette manip.

Dans un deuxième temps, désirant recevoir par courrier ma facture internet, j'envoie un mail à Orange leur demandant d'arrêter la dématérialisation de ma facturation. sur laquelle sur mon compte

Désormais, je n'aurais plus besoin d'imprimer moi-même ces fichues factures dématérialisées.

Saleté de technologies modernes.

Je plains les personne âgées, personnes fragilisée. Si elles ne se font pas aider, elle sont des proies faciles aux arnaques.

Même moi, je me suis fait arnaqué de 50 €.

C'est tout dire.

07/10/2016

Le Médecin Référent

 

Arrive à la consultation du matin un couple d’un certain âge à la Sancho Panza.

Elle, petite et mince, lui, de taille moyenne et ventripotent.

C’est elle qui le manage car il est un peu « out of order ». Il faut dire qu’il a un passif psy assez lourd. On peut dire qu’il a eu de la chance de tomber sur elle.

Ce ne sont pas des « clients » fidèles, c’est le moins que l’on puisse dire. Je ne les vois que quand ils ont besoin de moi.

Le motif de la consultation : Une demande de renouvellement d’ALD (Affection Longue Durée).

Ce patient est polypathologique.

Outre sa pathologie psychiatrique, il est atteint d’un Diabète Type II, d’une Hypertension Artérielle et d’une Hypercholestérolémie.

Je connais sa médication pour l’Hypertension et son Hypercholestérolémie puisque c’est moi qui suis le prescripteur. Mais, des médicaments pour l’affection psychiatrique et diabétologique, point. Ce sont les deux autres spécialistes qui prescrivent les médicaments, dans mon dos, chacun de leur côté. Je ne rédige pas les ordonnances et ne connais donc, bien évidemment, les médicaments prescrits.

Depuis déjà pas mal de temps, le Médecin Généraliste est devenu le « Médecin Référent ». Le Médecin Référent est censé être le chef d’orchestre des différents Médecins Spécialistes. Il a été, ainsi, instauré un parcours de soins. Si le patient ne le respecte pas, il est pénalisé en étant nettement moins remboursé.

Le plus comique, en l’espèce, c’est que c'est la Diabétologue qui me l’envoie pour son renouvellement. En effet, seul le Médecin Référent peut faire une telle démarche.

Je leur demande donc de retourner chez eux pour m’amener les ordonnances des deux spécialistes en question car il faut bien que je note tous les médicaments prescrits en ALD.

Parfois, Le Médecin Référent n’a ce terme que de nom.

16/09/2016

De l’utilité des placebos

Depuis fort longtemps, déjà, les placébos ne sont plus remboursés par la Sécurité Sociale.

Le mot placébo vient du latin PLACERER qui veut dire je plairai.

Le placebo est un médicament n'ayant aucune efficacité pharmacologique. Son action se place à deux niveaux ; il joue sur l'aspect psychologique de la maladie mais, aussi, permet au Médecin de "sauver la face" et de ne pas prescrire des médicaments à effet pharmacologique avéré mais non adaptés aux aux affections bénignes ou aux maladies psychosomatiques.

Un produit chimique non remboursé, pour moi, n’est plus un médicament puisqu’il ne peut pas être décemment prescris par un Médecin. Le patient n’y trouvant pas son compte en fera grief au Médecin. Il se plaindra à lui, ou, carrément… changera de médecin.

D’où l’intérêt du placebo.

Le non remboursement arrive à une véritable stupidité.

Pour prendre un exemple concret : les recommandations nous demandent de ne pas prescrire d’antibiotiques en cas de bronchite simple.

Si le Médecin n’a pas de placébo dans sa besace, il se verra forcé de prescrire, dans ce cas, un antibiotique, sinon, comme je le disais plus haut, le malade ne serait pas content.

Il eut été plus intelligent de laisser un panel de quelques placébos, pas chers, tries sur le volet et remboursés en vignette bleue (bien mois remboursés qu’en vignette blanche). Cela ne coûtant pratiquement rien à la sécu et serait bien mois cher et bien moins dangereux que de prescrire des médicaments efficaces dans de bonnes indications mais inutiles dans ce cas.

En résumé, pour faire des économies de bout de chandelles, la sécu arrive donc à une impossibilité du respect des recommandations médicales.

Cherchez l’erreur.

13/09/2016

Vers la disparition des foires aux vins ?

 

Dernièrement, je suis rentré dans une grande surface.

C’était écris, en gros, à l’entée, « Foire aux Vins ».

Je me dirigeais, impatient, vers l’idoine rayon.

Et là, cruelle déception. Le linéaire était réduit à sa plus simple expression. Une longueur impressionnante par sa brièveté.

Déjà, l’an dernier, le rayon avait fondu. J’avais d’ailleurs noté cela année après année.

Décidément, les foires aux vins ne font plus recettes.

Pour moi, c’est une véritable catastrophe car on y trouve des vins exceptionnels à des prix battant toute concurrence. Bien sur, il reste les vins primeurs, mais cela est beaucoup plus difficile de se les procurer.

Pourquoi un tel phénomène ?

Si vous avez une réponse, je suis preneur.

29/08/2016

Dernière Semaine de Vacances

 

Ma dernière semaine de vacance fut surprenante.

Le temps fut superbe. Soleil tout le temps, chaleur même caniculaire, longs bains, tout les jours, avec une eau chaude et idéale dans le lac tout proche.

Mais ce que m’a surpris, pour cette dernière semaine de vacances, c’est le nombre de vacanciers encore présents dans la station.

Habituellement, dans cette période, la station se vide et l’on peut, à loisir, goûter aux charmes d’un beau début d’arrière saison avec une station balnéaire presque vide de ses touristes. Bref un pur régal.

Cette année, que nenni, un monde fou. Même une caissière de supermarché me le confirma.

Pourquoi ?

Le beau temps exceptionnel ?

Où le fait que les gens ne soient pas partis ailleurs, à l’étranger par exemple ?

Allez donc savoir.

En tout cas, cela gâcha, quelque peu, ma fin de vacances.

11/07/2016

Plus un chien est gros, plus il fait de grosses crottes

Dans mon lieu de vacances, je suis retourné là où j'allais dans le temps, une petite crique au cadre magnifique. Celle-ci est bien cachée, il faut connaître l'endroit. Dans les alentours, de vieilles maisons en bois déshabitées, ont été rachetée et remarquablement réhabilitées. Mais aussi, de nouvelles maisons ont été construites. La population locale a sensiblement augmentée. Le lac est fréquenté par les familles avec des enfants car il est moins dangereux que la mer. La surveillance des enfants étant assurée facilement pour les parents. De plus, le lac, sans les vagues permettent aux enfants de s'amuser tranquillement. En outre l'eau est plus chaude. Je suis effaré par le nombre de parents qui fument sur cette toute petite plage et qui jettent allègrement leurs mégots dans le sable. Celle-ci n'étant pas nettoyée devient un véritable dépotoir. La plage de la mer, elle, est ratissée, tous matins, par un tractopelle. Ainsi va la nature Humaine. Comme les chiens les plus gros qui font de plus grosses crottes, plus la population grossit, plus la saleté suit.

09/07/2016

La piscine

Là ou je passe mes vacances, si vous regardez sur cet outil fascinant qu'est Google Earth, vous seriez fasciné par le nombre de maisons qui sont dotées d'une piscine. Vu du satellite, dans un nouveau lotissement, tel une grappe de raisin, les maisons qui s'accrochent à la rafle, sont toutes dotées d'un rectangle bleu :une piscine. Pourtant, dans ce milieu paradisiaque se trouvent une mer de sable fin et un superbe étang tout ceci entouré d'une superbe forêt de pins. Mais les plages sont saturée de monde. Le lac un peu moins. La mer a une eau, certes, un peu froide et, bien que l'eau du lac le soit un peu moins, ceux qui possèdent une piscine, d'une part ne se mélangent pas avec le peuple et bénéficient, en outre, d'une eau bien plus chaude. Ce que l'on pourrait qualifier de luxe. Cela pourrait prêter, cependant, à sourire de voir dans un tel lieu naturel aussi extraordinaire autant de petits lieux artificiels. Ainsi va la nature humaine.