Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/09/2017

La boucherie a fermée ses volets

 

Je vous parlai dans mon précédant article d'une petite boucherie de campagne : "Fin des vacances de l'année 2017. La dernière semaine avant la rentrée".

Dès mon arrivée en vacance, je m'y précipitai.

Cruelle déception, elle était fermée, définitivement fermée.

Elle n'avait pas survécu à l'ouverture d'un hypermarché tout proche.

La commune limitrophe étant une grosse station balnéaire, il était logique, par manque de place, d'implanter cet hypermarché à distance de la station et tout près de cette pauvre petite boucherie.

Adieu veau vache cochon poulet* !

Et voilà pourquoi, cette petite boucherie a fermée ses volets.


*En référence à la célèbre fable de Jean de La Fontaine : Perrette et le pot au lait.


"La Guinguette a fermée ses volets" Célèbre chanson de music-halll de 1935 écrite  par L.Montagne et G.Zwingel interprétée par Damia.

Et pour les écolos, et les amateur de mets fins, un documentaire qui décoiffe, âmes sensibles s'abstenir. De quoi à vous dégoûter de manger !

28/08/2017

Fin des vacances de l'année 2017. La dernière semaine avant la rentrée

 
Mon blog va être (encore !) fermé jusqu'au lundi 4 septembre. Pour cause de vacances (eh oui, encore !).

Je part dans un endroit de villégiature que je connais bien. Avec en particulier, un petit restaurant, une sorte de guinguette ce qui peut paraître surprenant dans une grosse station balnéaire dont je tairait le nom.

Le poissonnier est top (enfin presque...).

J'ai ouï dire qu'il y avait un petit boucher dont j'ignorais l’existence, car elle est un peu cachée dans la commune proche. Je donne donne comme mission de la tester le plus rapidement possible. Ah, un pâté de campagne avec un bon pain et un petit Médoc.

Une des spécialité locale est le grenier Médocain*,  je vous revoie à mon article  ICI. Peut-être en fait il ?

A ce propos, je vais aborder, brièvement, le sujet des vacances en ce qui concerne les commerçants de mon quartier.

Le poissonnier est fermé.

Le marchand de primeur qui vent aussi du lait, des fromage set de produits fins est fermé lui aussi.

Le boucher, lui, par contre, est ouvert tout le mois d'août. le boucher n'est pas seul, ceci explique cela.

Le caviste est ouvert tout le mois d'août. Il ne doit pas faire beaucoup d'affaires car Grandville est vidé de ses habitants.

Voila ce qu'il en est, dans mon quartier, des commerces de proximité.

Comment font les personnes du troisièmes âge ?

Heureusement, il y a un Carrefour Contact* qui bien sûr est ouvert tout le temps y compris le dimanche matin.

Adishatz*.

A la rentrée.


*Au revoir.

 

**Carrefour contact - 1

**Carrefour contact - 2

 

P.S.: Un tout petit lien pour les avides de "Bouffe" (Pouah, quel vilain mot péjoratif !). Un lien succulent.

DEGUSTATION A HOURTIN.

Un autre plus officiel :

CONFRERIE DU GRENIER MEDOCAIN. Son siège est à Saint Laurent du Médoc.

 

07/08/2017

La réflexion du Docteur Sangsue à propos de la cuisine de nos grands chefs actuels

En gastronomie, il était de bon ton, autrefois, dans la cuisine dite "Bourgeoise", celle des Brasseries d'antan (il en reste encore, heureusement, d'authentiques encore de nos jours) d'axer le plat principal autour d'un met roi. Une pièce de bœuf, de porc de mouton, d'agneau de lapin, de poulet, de pintade, de faisant, bref un plat de viande. Ou un brochet, une truite, du saumon, de la daurade, de l'alose des anguilles bref un plat de poisson. Ou, encore des moules voire plus simplement un plateau de fruits de mer bref pour les fruits de mer.

En cuisine, il existe plusieurs métiers. Pour être succinct je citerai :

- le saucier
- Le garde manger
- L’entremétier
- le rôtisseur

Si cela intéresse quelqu'un, qu'il se reporte au post scriptum.

Autrefois, par exemple, le rôtisseur faisait cuire une viande, celle-ci était accompagné d'une sauce préparé par le saucier accompagnée par des légumes cuisiné par l'entre métier.

In fine, il y avait trois saveur dans l'assiette.

Les papilles s'y retrouvaient très facilement.

Maintenant, la grande mode de nos grands sachems de la cuisine est de mélanger, pour le moins...six saveurs différentes !
Quel massacre à mon goût !

Comment voulez-vous que cette pauvre langue s'y retrouve !

Au delà de trois, je ne pense pas que l'on puisse déguster pleinement un met.

Dans une campagne antialcoolique d'antan, il y avait comme slogan : "Un ça va, trois bonjour les dégâts". Bien sûr, il s'agit d'un clin d'œil.

Voilà ma réflexion de l'évolution de la cuisine contemporaine.

Pour prendre une comparaison, la cuisine traditionnelle d'antan si bien décrite par Curnonsky - https://fr.wikipedia.org/wiki/Curnonsky - , ce célèbre gastronome, humoriste et critique culinaire s'oppose à la cuisine contemporaine comme ce qui oppose, en peinture classique de la peinture abstraite.

Ils sont tous toqués nos chefs.


Dans ce film le "Président" (remarquablement joué par Jean d'Ormeson) fait venir une cuisinière d'obédience traditionnelle (Catherine Frot), car il adore avec passion la cuisine traditionnelle.

 

Post Scriptum :
Voilà brièvement le personnel que l'on trouve en cuisine, sans oublier, bien entendu, Le chef de cuisine :

- le saucier : Le saucier confectionne tous les fonds, toutes les sauces, toutes les viandes en sauce, les sautés, les poêlés, les braisés, les viandes pochées ainsi que les petites garnitures d’accompagnement.
- Le garde manger : II est le responsable de la cuisine froide. Il réalise toutes les préparations froides. Il prépare toutes les denrées avant la mise en cuisson. Il est le responsable du parage et du piéçage des viandes de boucherie, de volaille et de gibier, du filetage et du portionnage des différents poissons.
- L’entremétier : II est chargé de la confection des potages, des œufs, de la préparation et de la cuisson des légumes frais et secs.
- le rôtisseur : II est responsable de l’habillage des volailles destinées au garde manger. Il taille toutes les pommes de terre traitées à la friture.

02/08/2017

La photo du jour du Docteur Sangsue : "Jeune couple"

Crédit Photo : Archives personnelles.

Cliquez (une ou deux fois) sur la photo pour l’agrandir.

 

Un tag déposé sur le mur à côté de chez moi. Photo que j'ai prise il y a quelques années de cela.

Il est pas mimi ce Tag.

Heureusement qu'il y a la photographie pour immortaliser cet art éphémère (quand il y a art bien sûr).

30/06/2017

Un weekend au puy du fou

 

 
Week-end au puy de Fou avec des collègues de travail de ma moitié.

Départ en bus 5 h du mat, retour dimanche soir.

Une" épopée" qui s'annonce bien remplie et plutôt fatigante.

Peut être pourrais vous bénéficier de mon commentaire sur cette attraction.

19/06/2017

Prout Prout, je m'la pète !

 

 

Je désigne par cela, les bonnes bourgeoises de Villegrand.

Le peux les observer à loisir, comme un entomologiste comme Monsieur Fabre étudiant le Bousier, à la porte, lors de la sortie de l'école quand je vais chercher ma fille

Elles ont comme caractéristiques :

- Ce sont des blondes (fausses, comme de bien entendu) roulant "New" Fiat 500 Mini Cooper (merci alain pour ton commentaire qui m'a permis cette correction)

Elle se teintent d'une pointe d'écologie ce qui se traduit de la façon suivante :

Elles se déplacent en vélo.

- Leur vélo s'adorne d'un porte bagage qui est, ni plus ni moins, qu'une caisse de vin de préférence d'un château assez réputé. Il est toujours vide naturellement.

- Très rarement, certaines roulent tricycle avec, à l'avant, comme dispositif une très gosse caisse en bois, parfois avec une capote en plastique, un tricycle décapotable en quelque sorte, cela pour transporter la marmaille. Bien sûr, celle-ci est toujours vide.

Heureusement qu'il n'y a pas que ces mère là. Il y a ,aussi, des mères simples et authentiques, mais cette race Prout Prout de petites bourgeoise de province m'irrite profondément.

Prout Prout je m'la pète et je vous écrase.

Cela pue.


12/06/2017

Nul n'est censé ignorer la Loi - La photo du jour du Docteur Sangsue

 Photographie - Archives personnelles.

Cliquez sur l'Image.

14/04/2017

Vacances de Pâques 2017

 

Mon Blog sera fermé, pour cause de vacances, jusqu'au dimanche 23.

A bientôt.

01/04/2017

Les vélos de Villegrand

 

Il commence a y avoir, à Villegrand, une nouvelle mode qui a tendance à se répandre de façon quasi virale.

Je commence à remarquer, une attaque vile et gratuite, vis à vis des vélos attaché en prévention de voleurs potentiels

une attaque gratuite de vengeance peut être devant cette frustration intolérable pour d'éventuels voleurs non expérimenté ou tout simplement un acte gratuit, ce qui est le plus réel.

En effet, le vol des vélos augmente à vitesse grand V sur les vélos. Je pense que c'est comme ça dans toute les grandes villes.

La nouvelle mode, ici, consiste à s'attaque à la roue avant, en la voilant.

Près de chez moi, un vélo est en attente de son propriétaire avec sa roue avant voilée depuis plus de deux mois.

Pour quoi ces actes nuisibles ? Je ne sais.

L'autre jour, je vis une parade assez judicieuses plus compliquée à détourner. le propriétaire avait carrément enlevé de son vélo... la roue avant !

De nos jour, les temps sont durs pour les vélos Villegrandiens.

27/03/2017

Les pastilles

 


Vous n'êtes pas sans savoir que le pare-brise de nos automobiles s'adorne, de plus en plus, de pastilles.

Avec le temps celles-ci s'accumulent.

Cela a commencé avec celle de l'attestation d'assurance, puis du contrôle technique. Une autre vignette à trait, dans certains cas, pour accéder à une déchetterie.

A Villegrand, une nouvelle pastille vient de naître : Celle de résident. Celle-ci permet, moyennant finance (un prix à payer à la ville), pour un seul véhicule par famille, de bénéficier d'un parking "gratuit" dans sa rue.

En effet, de drôles de piliers ont poussés dernièrement, en périphérie du centre de Villegrand : des parcmètres.

Si cela continue, bientôt, notre pare-brise sera entièrement occupé par des pastilles.

Cela gênera bougrement la conduite.

22/03/2017

Le "fait maison" et le Docteur Sangsue

Comme vous le savez, le bien manger, la bonne dégustation d'un plat, fait partie d'un de mes centre d'intérêt.

Les grands Chefs n'arrêtent pas de nous rabâcher que "pour faire un bon plat, il faut de bons produits".

L'autre jour, en me promenant dans Villegrand, puis que depuis que je suis à la retraite (cf mes articles : "Le Cabinet Médical est fermé - La retraite du Docteur Sangsue"  et 
"La cessation d'activité du Docteur sangsue, une conduire responsable non récompensée par la très grande majorité de ses ex patients" je me force à faire une heure de marche tous les jours, et j'avoue que, de plus en plus, j'y trouve un goût certain.

En passant devant une "brasserie" enfin une chaine de brasserie sponsorisées par un grand chef MOF (Meilleur Ouvrier de France) dont les établissements poussent comme des champignons mon regard fut attiré par une grosse fourgonnette qui livrait... des frites sous vide.

Ce type de brasserie passait pour avoir une prestation à coût plus que raisonnable et délivrant entrecôte et côte de bœuf accompagnés de sa célèbre sauce et, bien évidemment, servi avecr ses incontournables frites.

Le plus étonnant, en l'espèce, est, qu'à coté de cette pseudo brasserie était implanté un petit restaurant la façade peinte en rouge, un restaurant de bon aloi qui me faisait frétiller des babine. A l'entrée de ce petit restaurant était écrit "Ici, tout est fait maison".

Maintenant, normalement, quand un restaurant indique "fait maison" tout doit être fait maison. Il faut reconnaître que cette chaîne respecte cette loi et c'est tout en son honneur.

Voici ce qu'inspire, pour moi, le "Fait maison".

13/02/2017

La cessation d'activité du Docteur sangsue, une conduire responsable non récompensée par la très grande majorité de ses ex patients

 

Suite a ma mise à la retraite (confer mon article "Le Cabinet Médical est fermé - La retraite du Docteur Sangsue"), j'ai fais la tournée de mes patients les plus fidèles, je veux dire par là ceux que je voyais le plus, pour leur annoncer la nouvelle, celle de ma cessation d'activité.

Mine de rien, cela prend du temps, un temps fou, pour faire cette sorte de véritable travail de porte à porte.

Heureusement que je tenais à jour tout les numéros de téléphone dans les dossier patients de mon logiciel médical.

Mon logiciel médical marche comme des roulette chez moi, après le rapatriement de ORDIBUREAU (le nom de mon PC de bureau). Pour mémoire, on donne un nom à un PC pour le reconnaître quand celui-ci est en réseau.

Ensuite, il va falloir que je remette, à mes patients qui me le demandent, leur dossier médical.

Car, de nos jours, on ne peu plus faire de "présentation de clientèle" est quasi inexistant, ce mot élégant de présentation de clientèle désigne la reprise de clientèle (le mot vendre est malvenu, hors de propos et malsain).

Pour cela, je fixerai un samedi après midi dans un créneau horaire de deux heures de façon que cela soit le moins fastidieux pour moi.

En annonçant, par téléphone, mon départ en retraite, j'eu trois type de réaction. : Le remerciement pour les bons soins prodigué. Je pense particulièrement à un couple de patient que je soigne de puis le début de mon activité, ce comportement fut exceptionnellement rare, ceux qui ne me remercièrent pas et demandèrent immédiatement, dans une indifférence totale et un égoïsme profond, leur dossier médical et, enfin, ce qui me peina le plus, les patient dont je ressentis une certaine agressivité ; bien que je pris la peine de leur téléphoner pour les tenir au courant de façon à qu'ils ne soient pas pris au dépourvu.

Un exemple, un ex patient me téléphone sur mon Smartphone ce jeudi pour récupérer son dossier le samedi suivant. J'avais dit à mes ex, que je donnerai les dossier un samedi un après midi mais pas dans l'immédiat, c'est à dire quand j'aurai réglé certaines affaires importante pour ma retraite.

A ce propos, je connais un cabinet de deux médecin, dans la même banlieue que moi, qui a fermé boutique et dont les deux médecins sont partis à la cloche de bois, sans en avertir leur patients. Pour eux, pas de problème de dossier médical !

Voila comment se termina une page de ma vie.

Démarche fastidieuse, quelques remerciements chaleureux, de l'indifférence teintée d'un intérêt profond et égoïste, et, enfin, une certaine agressivité.

10/11/2016

Le rôle du Médecin Généraliste. Quand le Docteur Sangsue prend exemple sur un cas clinique pour le moins étonnant

 

 
Très souvent, le « Généraliste » n’est considéré comme que comme un sous Médecin comparé aux Médecins Spécialistes.

Cela ne m’affecte pas, outre mesure, d’autant plus que le Médecin Généraliste peut avoir des revenus supérieurs à certains Spécialistes.

Dame Sécurité Sociale a fait du Généraliste le pilier des consultations médicales en établissant le parcours de soins. Le patient devant, en déclarant un Médecin Référent, systématiquement, passer par le Généraliste pour consulter un Spécialiste (hormis les Pédiatres, les Ophtalmologistes et les Gynécologues).

Tout cela dans le but d’économies de santé afin d’éviter que le patient, ayant un accès direct, n’augmente le nombre de consultations. Entre autre, le patient pouvant se tromper de Spécialiste aille voir, ensuite, un Généraliste qui l’adressera, enfin, au bon Spécialiste.

Avec ma longue expérience de pratique médicale (c’est pour cela que l’on parle de Médecin Praticien), je vais vous livrer mon analyse concernant le rôle essentiel, à mon avis, du Médecin Généraliste, le mal aimé, souvent, par rapport aux Spécialistes qui font des actes techniques (les plus rémunérateurs) le Généraliste ne pratiquant, lui, que des actes intellectuels.

Le rôle essentiel du Généraliste est d’ "expédier les affaires courantes". Pour ne citer que les principales pathologies : Angine, Bronchite, Gastro Entérite, Grippe, Infection Urinaire, Asthme et j’en passe.

Tout cela pour faire le tri et empêcher des consultations spécialisées ce qui engorgerait les cabinets des Spécialistes.

Et ensuite, rôle capital du Généraliste, d’adresser le patient, quand c’est nécessaire, au BON Spécialiste.

Ce qui fera gagner du temps au patient tant au diagnostic, s’il n'est pas fait par le Généraliste, q’une prise en charge spécialisée.

Enfin, un rôle essentiel du Généraliste, quand il le faut, est de faire une déclaration d’ALD (le patient étant, alors, remboursé à 100 % et ne faisant plus l’avance des frais médicaux).

Voilà, pour moi, le rôle capital d’un BON Médecin Généraliste.

Je vais illustre mes propos par un cas clinique qui m’est arrivé très récemment.

Une patiente de 24 ans, étudiante à l’ École de la Magistrature, vient me consulter pour des douleurs importantes et très gênantes dans sa vie de tous les jours, notamment pour étudier son concours.

Ces douleurs ayant pour étiologie une Scoliose Idiopathique décelée et traitée, par corset, à l’âge de 14 ans.

Je décide, devant ces douleurs importante, voire même, parfois, insomniantes, de l’adresser au bon Spécialiste don relève cette pathologie, un Rééducateur fonctionnel

J’évoque, aussi, dans ma lettre lui étant destinée, si cette pathologie peut relever de l’ALD.

Elle a eue moultes séances de Kiné, et aucun d’eux, et surtout les Médecins, vus ne l’ont conseillé d’aller voir un Spécialiste.

Le seul Spécialiste quelle a vu, concernant sa pathologie étant le Médecin qui l’avais prise en charge pour le traitement de sa Scoliose.

Soit un retard de prise en charge datant de… DIX ans !

Comme quoi, il n’est jamais trop tard pour bien faire.

En l’espèce, j’ai fait un bon coup.

24/10/2016

Un effet secondaire pour le moins surprenant

 

 
Il y a de cela fort longtemps, il me fut amené à soigner un patient atteint d’une grave dépression.

A l’époque, je venais juste d’apprendre à traiter les états dépressifs.

Il faut savoir, qu’en effet, durant mon cursus universitaire, la Psychiatrie était le parent pauvre des études médicales. Contrairement la Neurologie qui, elle, avait un polycop d’une épaisseur étoffée.

Je vois très peu de cas Neurologiques, alors que, pour la Psychiatrie, je suis amené à voir un grand nombre de cas (à mon avis, la Psychiatrie représente environ 20 % de la clientèle d’un Médecin Généraliste qui ne refuse pas, systématiquement, la Psychiatrie).

Il faut savoir, que les Etats Dépressifs représentent 10 % de la population et les Troubles Anxieux représentant, eux aussi, 10 % de la population.

J’ai été amené à me former moi-même à cette spécialité un peu à part de la Médecine mais faisant partie, à mon avis, de façon à part entière à la Médecine.

Je fus donc amené à soigné ce patient atteint d’une dépression cognée.

C’était bien avant cet antidépresseur bien connu qu’est le PROZAC*.

A l’époque, il n’y avait que deux classes d’antidépresseurs efficaces : Les antidépresseurs tricycliques et les IMAO.

Les antidépresseurs tricycliques étant, de loin, les plus maniables.

Parmi ceux-ci, l’ANAFRANIL* était celui qui avait le moins d’effets secondaires. Le plus fréquent étant la bouche sèche.

Un jour, il arriva transformé à la consultation. Son état dépressif avait totalement disparu.

Mais…

Il me dit d’un ton dépité : « Si cela continue, je pourrais jouer dans les films X ».

En effet, un autre effet secondaire redoutable était un retard à l’orgasme pouvant même aller jusqu’à l’anorgasmie ; cela pouvant même amener à un rapport sexuel interminable.

Il s’en plaignait amèrement.

Depuis, cet effet secondaire à été utilisé, dans l’éjaculation précoce, pour un autre médicament, un autre antidépresseur, un IRSS., cette fois, le PRILIGY*.

Comme quoi, l’effet indésirable d’un médicament peut être utilisé, parfois, à des fins thérapeutiques.

07/10/2016

Le Médecin Référent

 

Arrive à la consultation du matin un couple d’un certain âge à la Sancho Panza.

Elle, petite et mince, lui, de taille moyenne et ventripotent.

C’est elle qui le manage car il est un peu « out of order ». Il faut dire qu’il a un passif psy assez lourd. On peut dire qu’il a eu de la chance de tomber sur elle.

Ce ne sont pas des « clients » fidèles, c’est le moins que l’on puisse dire. Je ne les vois que quand ils ont besoin de moi.

Le motif de la consultation : Une demande de renouvellement d’ALD (Affection Longue Durée).

Ce patient est polypathologique.

Outre sa pathologie psychiatrique, il est atteint d’un Diabète Type II, d’une Hypertension Artérielle et d’une Hypercholestérolémie.

Je connais sa médication pour l’Hypertension et son Hypercholestérolémie puisque c’est moi qui suis le prescripteur. Mais, des médicaments pour l’affection psychiatrique et diabétologique, point. Ce sont les deux autres spécialistes qui prescrivent les médicaments, dans mon dos, chacun de leur côté. Je ne rédige pas les ordonnances et ne connais donc, bien évidemment, les médicaments prescrits.

Depuis déjà pas mal de temps, le Médecin Généraliste est devenu le « Médecin Référent ». Le Médecin Référent est censé être le chef d’orchestre des différents Médecins Spécialistes. Il a été, ainsi, instauré un parcours de soins. Si le patient ne le respecte pas, il est pénalisé en étant nettement moins remboursé.

Le plus comique, en l’espèce, c’est que c'est la Diabétologue qui me l’envoie pour son renouvellement. En effet, seul le Médecin Référent peut faire une telle démarche.

Je leur demande donc de retourner chez eux pour m’amener les ordonnances des deux spécialistes en question car il faut bien que je note tous les médicaments prescrits en ALD.

Parfois, Le Médecin Référent n’a ce terme que de nom.

09/09/2016

A propos des urgences médicales de Grandville

 

Dans Grandville, au niveau des urgences, il existe trois structures où je peux adresser mes patients.

- La première, bien sûr, c’est le CHU.
- La deuxième est un Hôpital militaire, qui, déjà depuis quelques temps, s’est ouverte aux non militaires.
- La troisième est une clinique de la mutualité qui, depuis très récemment, elle, accueille les urgences.

Ces trois structures ont la particularité suivante :

Du CHU, pas de nouvelle du patient que je lui adresse.

En ce qui concerne l’Hôpital militaire, je revois le patient avec une feuille d’observation succincte du résumé de l’hospitalisation munie d'un bilan biologique et, éventuellement, des radios, mais sans compte rendu de celles-ci.

Pour ce qui est de la clinique, je reçois, systématiquement, un courrier détallé de l’hospitalisation.

Cela illustre bien, s’il en était, le meilleur fonctionnement des cliniques vis-à-vis de l’Hôpital.

Dans cette conjoncture, cela devient tentant d’adresser, systématiquement, dans la mesure du possible, tous mes patients à cette clinique.

 

P. S. : Il faut noter à quel point ce sketch des inconnus est particulièrement réaliste dans ses moindres détails. En effet, dans les CHU parisiens, un grand nombre d’aides soignantes sont issus des pays d’outre-mer.

07/09/2016

Les essuie glace

 

 
Bon, je sais, peut-être que mes propos vont choquer certains, mais comprenez bien ce que peuvent ressentir et vivre certains riverains concernés par ce qui va suivre.

En me rendant à l’arrêt du tram, dans une rue tranquille, pratiquement toutes les voitures avaient les essui glaces relevés.

Une voiture, d’un coté, n’avait plus de balai. L’essuie glace étant rabattu sur le pare brise, et celui-ci était fissuré.

L’arrêt de tram desservait un des quartiers chauds de la banlieue de Grandville.

La jeunesse désœuvrée, après avoir cassé les caches des bouchons d’essence, avait encore frappée.

Si le tram donne de la plus valu à un quartier, celui-ci peut avoir, aussi, des effets pervers…

Et pourrir la vie du quartier.

18/08/2016

Le pain de campagne

 

Pendant mes vacances, lors de mes pérégrinations, je voulus acheter du pain dans une vraie boulangerie. Je demandez don du pain de campagne, le seul qui, plié dans un torchon, se garde pendant tois ou quatre jours.

Eh bien non. Ils n'en font pas !

Je vois une boule dont l'aspect pourrait y ressembler. Le rustique que me dit la boulangère.

Rentré, pour le petit déjeuné, le pain est, pardonnez moi du peu, même frais, est dégueulasse. Du pain blanc horrible : sec et que l'on pourrait qualifier farineux.

Le lendemain, non loin de là, je me retournais vers une boulangerie industrielle et demandais du pain de campagne. Point.

Je demandais donc un pain s'y rapprochant le plus ; un pain à la mie foncée.

La boulangère me tendis un pain à l'aspect rustique.

Rentré au domicile, en le coupant, effectivement, la mie était foncée. Et il se garda... trois jours.

Boulangerie industrielle 1, boulangerie traditionnelle 0.

29/07/2016

La thyroïde le Psychiatre et le Docteur Sangsue

 

J’ai, dans ma clientèle, un patient Bipolaire Type I.

Bon, je sais, cela ne vous dit peut-être rien comme maladie, mais cela n’a aucune importance pour la suite de mon article.

Le traitement royal, il y a encore peu de temps, était le LITIUM. Maintenant, il y a d’autres alternatives vu les effets néfastes de ce médicament qui révolutionna, en son temps, le traitement des malades Bipolaires.

On fut obligé, chez ce patient d’arrêter le LITIUM à cause d’un début d’insuffisance rénale. Un des premiers effets secondaires importants de ce produit.

Chez ce patient, le LITHIUM déclencha, aussi, un Psoriasis très sévère sur tout le corps.

Mais, le LITIUM lui flingua la thyroïde, lui créant une Insuffisance Thyroïdienne.

Vous me direz, cela se soigne très bien en administrant de l’hormone thyroïdienne.

Dernièrement, il décompensa le dosage de sa TSH. Dans ce cas, cela voulait dire qu’il lui manquait de l’hormone thyroïdienne.

Incidemment, pour une autre raison, son Psychiatre me téléphone.

Je lui fis part de ma découverte.

Et lui de me dire : « cela pourrait peut-être expliquer son comportement ».

Eh bien non, car avant qu’il y ait la moindre manifestation cliniquement visible, il faudrait qu’il y ait une modification très importante et durable.

Chacun son métier… et les vaches seront bien gardées.

20/07/2016

Trouble de Stress Post Traumatique (TSPT)

 


Suite à l’attentat du 14 juillet dernier à Nice, je tiens à aborder une pathologie qui concerne ce tragique évènement.


Le Trouble de Stress Post Traumatique (TSPT) est une pathologie qui survient lors d’évènements particulièrement traumatisants.

Au départ, le Trouble de Stress Post Traumatique a été nommé Railway Spine à la suite des premiers accidents de trains. Puis il a été dénommé Névrose de Guerre lors de la guerre de 1914. Cette Névrose de Guerre a été particulièrement étudiée par les Psychiatres américains lors de la guerre du Vietnam.

Le Trouble de Stress Post Traumatique survient lorsque le sujet a été exposé a un évènement traumatique, par exemple quand des individus ont pu mourir ou être très gravement blessés ou bien ont été menacés de mort ou bien durant lesquelles son intégrité physique ou celle d’autrui a pu être menacé.

Il se caractérise par le fait que l’évènement traumatisant est revécu par les façons suivantes :
 - Souvenirs répétitifs
 - Rêves répétitifs
 - Impression comme si l’évènement allait se reproduire
 - Évitement lors de l’exposition à des évènements pouvant évoquer les évènements traumatique (télévision retransmettant attentats, accidents d’avion, accident automobile…)

En outre, sont présents des difficultées d’endormissements, une difficulté de concentration, une hypervigilance et une réaction de sursaut exagéré.

La perturbation entraîne une souffrance ou une altération du fonctionnement social ou professionnel.

Cette pathologie survient chez des personnes fragilisées donc prédisposées à la développer.

Voila ce qu’éprouvent et vont éprouver certains survivants de l’attentat de Nice.