Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/01/2023

Amy Winehouse, sa vie et Back to Black

Amy Winehouse et son Look (choucroute, eye-liner, Mèche blanche et tatouages)

 

Chut, ne le répétez pas, des fois que ma moitié l'entendrait...

Quand j'ai entendu, pour la première fois, "Back to Blak", je tombais, immédiatement, amoureux de cette chanteuse.

Un coup de foudre.

Mais je me repris bien vite, et une question me tarauda l'esprit : mais qui c'est cette voix, à quelle fille appartient-elle ?

D'où ma curiosité et mon article sur Amy Winehouse.

Amy JadeWine house est née le 14 septembre 1983 à Southgate, quartier juif de Enfield à Londres, dans une famille juive qui partage son amour du jazz. Elle est la fille de Mitch Winehouse, installateur de fenêtres puis chauffeur de taxi et de Janis Seaton, née à Brooklyn, préparatrice en pharmacie.

Son père chante souvent du Frank Sinatra à la maison et la jeune Amy prend l'habitude de chanter.

Son père quitte la famille en 1992, Amy et son frère vivant alors avec leur mère Janis. Elle devient une enfant rebelle, blessée par ce divorce.

À dix ans, elle fonde Sweet 'N' Sour, un éphémère groupe de rap, avec son amie d'enfance Juliette Ashby.

Elle obtient une bourse au Sylvia Young Theatre School. Elle en est expulsée à l'âge de quatorze ans, en raison d’un piercing nasal, mais aussi de son manque d'application en classe.

Elle signe en 2002 un contrat avec le label Island / Universal et avec l'entreprise 19 Management fondée par Simon Fuller et reçoit un salaire hebdomadaire de 250 £.

Elle devient une chanteuse habituelle du jazz au Cobden Club.

En 2003 Amy Winehouse s'installe à Camden, quartier connu pour ses excentricités où la vie nocturne est active. Amy sort beaucoup, boit et a une sexualité libérée ; elle est ce que l'on appelle une « ladette », mouvement social apparu dans les années 1990 qui désigne ces femmes de Londres libérées. Un peu comme les « Garçonnes » des années folles, les années 20.

Pour son malheur, elle rencontre Blake Fielder-Civil qui lui fera connaître l’usage des drogues et deviendra, même, son dealer pendant ses dernières tournées. Elle qui, déjà, était addict à l’alccol.

Quand Blake rejoint son ancienne petite amie, elle compose, de chagrin son second album Black to Black.

Elle sort son deuxième album, « Back to Black », en octobre 2006 au Royaume-Uni et en mars 2007 en France.

De cet album, elle raconte : « Après Frank, je n'ai plus écrit pendant dix-huit mois, mais lorsque j'ai rencontré Mark, j'ai écrit l'album en à peu près six mois — il était une telle source d'inspiration ». 

Blake étant revenu avec elle, le 18 mai 2007, Amy Winehouse épouse Blake Fielder-Civil à Miami en Floride

Cinq chansons de l'album Back to Black sont sorties en singles : Rehab (qui fait référence à ses refus («no, no, no») de se plier aux cures de désintoxication), You Know I'm No Good, Back To Black, Tears Dry on Their Own, et Love Is a Losing Game.

Back To Black a été universellement salué par la critique. Les critiques ont apprécié sa tonalité R&B/soul et jazz classique.

La sonorité et la force de sa voix, la font surnommée la Diva de la Soul.

Amy Winehouse est, aussi, connue pour son look :

 - Choucroute Une choucroute 60's C'est en 2006, lors de la sortie de son album " Back to Black " qu'elle a commencé à l'arborer. Une sorte d'hommage au groupe The Ronettes.

 - Son trait d'eye-liner

 - Tatouages au bras droit un qui représente une pin-up nommée Cynthia et une Mèche blanche (que portait sa grand-mère) pour rendre hommage à sa grand-mère paternelle Cynthia.

Outre son anorexie / boulimie, lors de l'émission britannique « The Album Chart Show », Amy Winehouse déclare qu'elle n'est pas alcoolique mais souffre de Trouble Bipolaire, ce qui explique, à la fois, ses variations de l’humeur et ses addictions à l’alcool et aux drogues.

Le 18 juin 2011, 1 mois avant sa mort, Amy Winehouse se produit en concert à Belgrade, en Serbie. Titubante, chantant faux, ce soir-là, sa performance est désastreuse, elle est huée par le public et une partie de celui-ci quitte le concert. Cela entraîna l’arrêt de sa tournée. Ce sera le dernier concert de sa carrière

En mars 2011 elle enregistre, 4 mois avant sa mort, dans les Studios Abbey Road, avec Tony Bennett "Body and Soul", un classique du jazz des années 30.

Le 23 juillet 2011 à 15 h 54, la chanteuse est retrouvée morte dans son appartement dans le quartier Camden Town à Londres110. L'autopsie pratiquée pour connaître les causes de sa mort révèle une surdose d'alcool (alcoolémie de 4,16 grammes par litre de sang.

Selon ses dernières volontés la cérémonie est une crémation qui a lieu au Crématorium Gilders Green du cimetière Edgwarebury dans le nord de Londres et au terme d'un office selon la tradition juive, elle avait souhaité que ses cendres soient mêlées à celles (actuellement conservées dans une urne dans l'Essex) de sa grand-mère Cynthia.

En 10 ans de carrière, Amy Winehouse meurt à 27 ans, ce qui la fait rentrer dans le Club des 27 (appelé aussi Forever 27 Club, 27 Club) qui est le surnom donné à un ensemble d'artistes célèbres du rock et du blues de Jim Morrison à Jimi Hendrix en passant par Janis Joplin qui ont comme point commun d'être morts à l'âge de 27 ans.

Le vidéoclip tourné en Angleterre en noir et blanc le 10 février 2007 a été dirigé par Gibson Gardens et Chesholm Road. Cette vidéo contient des scènes de service funéraires : Amy Winehouse y enterre son cœur. À la fin du clip, elle écrit un mot qui dit R.I.P The Heart of Amy Winehouse (traduction : Cœur d’Amy Winehouse, qu’il repose en paix).

La chanson Black to Black fait allusion, par ses idées noires, au suicide et à la mort ; d’où le cimetière, les corbillards, le petit cercueil et le son des cloches, dans un clip en noir et blanc, et en low Key, ce qui renforce l’aspect macabre de la vidéo.


Amy Winehouse - Back To Black - 2006


La Vraie Histoire d'Amy Winehouse

 

Références :

 - Amy Winehouse

- Amy Winehouse : ces 5 marques de fabrique qui ont fait d'elle une icône

 - Amy Winehouse (1983-2011) - La diva déjantée de la soul laisse ses admirateurs dans le deuil

 - Amy Winehouse a été incinérée, son dernier amour s'est enfin exprimé...

 - Back to Black

 - Club des 27

 - Les bases de la photo : High-key et Low-Key

Nota : Petite réflexion macabre et, peut être, un peu, déplacée : si l’on traduit Winehouse on obtient, littéralement, maison de vin.

29/12/2022

Linda de Suza est décédée le mercredi 28 décembre du COVID-19

 

La chanteuse franco-portugaise Linda de Suza est décédée le 28 décembre 2022 à Gisors des suites du COVID-19 à l’âge de 74 ans.


O Malhão Malhão - Linda De Suza

P. S. : Le Malhão est une danse en cercle Portugaise et chantée. C’est aussi une chanson ayant comme base un fado.

10/10/2022

Autopsie de la mort de Steve Jobs : du danger des médecines alternatives


Le cours d’Apple et la maladie de Steve Jobs (pour agrandir l'image clic droit dessus et clic gauche sur "Ouvrir l'image dans un nouvel onglet")


Cet article est une autre autopsie de la vie d’un homme célèbre, c’est la suite de mon article du 21/09/2022 : « Autopsie de la mort de Bob Marley ».

Dans mon article du 19/09/21 : « Tin toy », j’évoque, succinctement, la carrière, exemplaire, de Steve Jobs.

Steve Jobs est mort le 5 octobre 2011. Il est mort jeune, à l’âge de 56 ans, d’un cancer du pancréas qui aurait pu, peut-être, avoir un bon pronostic s’il s’était fait traiter correctement en utilisant, à bon escient, les armes de la médecine conventionnelle.

La chirurgie était le traitement de première intention pour une tumeur n'excédant pas un certain volume et ne présentant pas de métastase ou de contact trop intime avec la veine porte et les autres vaisseaux. Mais la localisation de cette tumeur fait qu'elle n'est pas facile d'accès. Par ailleurs, des protocoles récents montrent un avantage à pratiquer une radiochimiothérapie pré et post opératoire dans des cas sélectionnés.

L'exérèse n'est possible que dans 20 % des cas. La rechute locorégionale survient cependant dans 70 à 80 % des cas.

Steve Jobs se fait finalement opérer d'une forme curable du cancer du pancréas en 2004, neuf mois après le diagnostic de la maladie. Dans l'intervalle, "il essaie de le traiter avec un régime alimentaire, il va voir des spiritualistes, il essaie plusieurs façons de le faire avec la macrobiotique, et il ne se fait pas opérer. Au bout de neuf mois, une fois que tout son entourage lui a demandé d'essayer la chirurgie, il se laisse faire. "On présume que c'est trop tard, parce que quand les chirurgiens l'opèrent, ils remarquent que cela s'est étendu aux tissus autour du pancréas".

Si Steve Jobs s'était fait opérer à temps peut être aurait-il survécu à son cancer.

Steve Jobs a continué à être traité en secret alors même qu'il se disait complètement guéri.

Il avait pris un long congé maladie en 2009 lors duquel il avait reçu une greffe du foie.

Steve Jobs est finalement mort le 5 octobre à l’âge de 56 ans.

Tout d’abord, pour connaitre Steve Jobs, il faut visionner son discours lors d'une remise de diplôme à l'université Sanford aux États-Unis en juin 2005 ou il parle de sa vie, en disant qu’il n’a jamais eu de diplôme universitaire, mais qu’avant de quitter l’université il a suivi des cours de calligraphie ce qui a permis d’installer les polices de caractères dans le premier Macintosh. Dans cette vidéo, il nous parle, aussi, de sa maladie.

Moralité :

Il faut en tirer une leçon : le danger des médecines non conventionnelles. J’évoque, d’ailleurs, ce sujet dans un de mes récents articles du 14/02/2021 : « La Médecine Quantique ».

Ce que l’on peut considérer comme le discours d’adieu de Steve Jobs.

Dans la vidéo suivante, Steve Jobs présente au conseil municipal de Cupertino (6/7/11) qui était sa dernière apparition à la télévision seulement 4 mois avant sa mort. On ne peut qu’être frappé par la recherche de l’esthétisme (quitte à y mettre le prix) que Steve Jobs à mis en œuvre tout au long de sa vie. C’est marquant dans le projet de son nouveau campus.

Et maintenant, une vidéo, non pas sur l’autopsie de Steve Jobs, mais, c’est une autre forme de Médecine Légale, sur l’autopsie de sa mort : c'est-à-dire la recherche de la cause de la mort de ce géant de l’informatique cofondateur, avec Steve Wozniak et Ronald Wayne, de la société Apple le 1° avril 1973.

Références :

 - Steve Jobs

 - Cancer du pancréas

 - Steve Jobs a retardé le traitement chirurgical de son cancer, affirme son biographe

 - La maladie de Steve Jobs rattrape Apple

21/09/2022

Autopsie de la mort de Bob Marley

 

Dans mon article du 03/03/2022 - "Une brève histoire du Reggae, hommage à Bob Marley", J’évoque la mort de Bob Marley.

Maintenant, un peu de médecine, qu’est ce qui a tué vraiment Bob Marley ?

Pratiquons l’autopsie de la mort de ce pape du reggae qu’était Bob Marley.

Le 9 mai 1977, une blessure au gros orteil, faite en jouant au football, se rouvre lors d’un match amical à l’hôtel Hilton de Paris. Un médecin lui suggère des analyses. En juillet 1977, Marley révèle avoir un mélanome sous l’ongle d’un orteil, le terme médical exact est un mélanome acrolentigineux, un mélanome rare qui ne représente que 8 % des mélanomes, c'est un mélanome de très mauvais pronostic, car diagnostiqué tardivement.

Marley a refusé l’amputation de son orteil, en raison de ses croyances religieuses, car la religion rastafari interdit toute amputation. Finalement, un médecin de Miami lui retire uniquement le lit unguéal, croyant à tort arrêter la progression du cancer.

En 1980, après une perte de connaissance lors d’un jogging à Central Park à New York, Bob Marley fait un bilan qui met en évidence cinq tumeurs, trois au cerveau, une aux poumons et une à l’estomac : son cancer s’est généralisé. Bob Marley subit des séances de radiothérapie et de chimiothérapie au Memorial Sloan-Kettering Cancer Center de New York qui lui font perdre ses dreadlocks .

Il part cinq jours plus tard pour la clinique Ringberg à Rottach-Egern, en Bavière, où il suit un traitement anticancéreux controversé avec le docteur Josef Issels, spécialiste allemand en médecine holistique qui prend en charge les cancéreux en phase terminale considérés comme perdus par la médecine traditionnelle.

Huit mois plus tard, Marley monte à bord d’un avion pour finir ses jours dans sa maison en Jamaïque. Alors qu’il volait de l’Allemagne vers la Jamaïque, ses fonctions vitales se sont dégradées. Après l’atterrissage à Miami, il a été emmené à l’hôpital pour des soins médicaux immédiats. Bob Marley est mort le 11 mai 1981 vers 11 h 45 au Cedars of Lebanon Hospital à Miami (aujourd’hui Université de Miami Hospital) à l’âge de 36 ans.

Il est enterré le 21 mai à Saint Ann, en Jamaïque.

C’est sont mélanome acrolentigineux métastasé qui a causé sa mort.

Moralité :

Si Bob Marley avait été opéré d’une amputation de son orteil  en 1977, lors de la découverte de son mélanome acrolentigineux, il ne serait, peut-être, pas mort à l’âge de 36 ans.

Un reportage exceptionnel de 42 minutes qui décortique la cause réelle de la mort de Bob Marley, grâce, entre autre, à l’intervention d’un médecin légiste américain.

L'enterrement de Bob Marley le 21 mai 1981 :


Références :

 - « Connaissez-vous la cause du décès de Bob Marley à l’âge de 36 ans ? »

 - « Le développement d'un mélanome de la peau »

 - « Mélanome acrolentigineux »

15/09/2022

Une brève histoire de L’HTA (Hypertension Artérielle) et du rôle des compagnies d'assurance

 

 

Allez, pour changer, un sujet d'histoire de la médecine.

Un sujet qui illustre, comme je le dis souvent, mon adage : « un peu de culture ne nuit pas, cela évite de mourir idiot ».

Cet article montre comment les mathématiques et, plus particulièrement, la statistique, peut déboucher sur la découverte d'une maladie, l'HTA en l’occurrence.

Ce sera la pensée du jour.

Quoi de plus banal, lors de la consultation du médecin, que la prise de la tension artérielle.

Combien de fois ais-je utilisé, lors de ma carrière professionnelle, mon appareil à tension Vaquez Laubry et mon stéthoscope Laubry, tout deux de la marque Spengler ?

C'est ce simple geste qui m'a permis de traiter un nombre très important d'HTA, évitant, ainsi, l'évolution de cette HTA vers une maladie hypertensive qui s'attaque, entre autre, au cœur au cerveau et au rein.

Mais qu'elle est l'histoire de la découverte de la tension artérielle et son application dans la maladie hypertensive ?

1°) Petit rappel historique :

C’est à Stephen Hales que l’on doit la première mesure, sur le cheval, par voie sanglante, de la force du sang, en 1733.

Chez l’homme, la pression artérielle (PA) n’a pu être mesurée qu’après la mise au point de sphygmomanomètres portables par Marey, puis Potain, au cours de la deuxième moitié du XIXe siècle.

La mesure par la méthode auscultatoire s’est imposée après la description des « bruits » de Korotkoff en 1905.

Enfin, le holter tensionnel ou MAPA (Mesure Ambulatoire de la Pression artérielle) est un enregistrement de la tension artérielle durant 24 heures. Il permet de confirmer l’HTA (Hypertension Artérielle) et de vérifier l’efficacité du traitement de l’HTA. Pour la petite histoire, le nom de holter provient du nom du biophysicien américain Norman Holter, qui créa la technique du holter cardiaque en 1949, sous forme d'une valisette portable d'un peu plus de 30 kg.

Enfin est utilisé l’auto mesure faite par le patient.

2°) Découverte de l’HTA en tant que maladie

Dans mon article du 01/01/2022 : « Adolphe Quetelet, l’indice de Quetelet et l’IMC ou BMI », j’évoque la découverte de l’IMC par Adolphe Quetelet l'un des fondateurs de la statistique moderne. En effet, c’est grâce a ses connaissances en statistique qu’il a mis au point sa découverte.

Eh bien, c’est la même chose pour la découverte de l’HTA comme maladie.

C’est aux compagnies d’assurance qui, en s’appuyant sur des études statistiques, que l’on doit l’individualisation de l’HTA en tant que maladie.

Les compagnies d’assurance reconnurent rapidement que les sujets hypertendus présentaient un risque accru de mortalité, mais nombre de médecins interprétaient l’excès de PA comme un phénomène compensatoire physiologique. Les études épidémiologiques entreprises après la seconde guerre mondiale, dont celle de Framingham, ont démontré que la PA, même modérément élevée, était un facteur de risque de mortalité, d’infarctus du myocarde, d’accident vasculaire cérébral, ou d’insuffisance cardiaque.

De grandes études d’intervention randomisées contrôlées réalisées après la mise sur le marché des diurétiques thiazidiques à la fin des années 1960, puis de plusieurs autres classes d’antihypertenseurs, ont conforté le rôle de facteur de risque indépendant de l’hypertension artérielle.

Il s’en suivit un débat animé pour définir les objectifs thérapeutiques différents selon le niveau de risque.

L’objectif de 90 mm de mercure, pour la PA diastolique, a été assez rapidement fixé, mais celui de la PA systolique a été en suspens jusqu’à un passé tout récent. Pourtant, dans le diabète, comme chez les autres sujets à haut risque, il ne semble pas qu’un objectif de PA à la baisse par rapport aux sujets à faible risque apporte un bénéfice supplémentaire.

3°) Les traitements de l'HTA

C'est dans les années 1960 que les premiers médicaments anti hypertenseurs furent mis au point ; d'abord les ganglioplégiques associés au régime désodé puis, très vite, aux diurétiques mercuriels et aux diurétiques thiazidiques. Puis , avec les progrès de la connaissance physiologiques de la régulation de la tension artérielle furent découverts de très nombreuses molécules anti hypertensive : bêtabloquants, inhibiteurs calciques, IEC, ARA2. Ce qui a permis de traiter efficacement l'HTA notamment avec les associations médicamenteuses (bi ou tri thérapie). Il est a noter qu'il existe des médicaments qui associent deux principes actifs dans le même comprimé.

J'ai personnellement vécu la découvertes de ces molécules à partir des inhibiteurs calciques. Cela est loin de me rajeunir.

Tous ces médicament firent la fortune des laboratoires pharmaceutique avant l'ère des médicaments génériques.

4°) Une page d'histoire : la minute culturelle

Pour la petite histoire, lors de la conférence de Yalta, Staline (qui mourra d'une hémorragie cérébrale liée, elle aussi, à une HTA), alors en parfaite santé, fut en positon de supériorité car opposé à Churchill et, surtout, Roosevelt tout deux atteint d'HTA évoluée au stade de maladie hypertensive. S’il y avait eu les traitements de maintenant, le cours de l'histoire aurait peut être pu changer.

5°) L'automesure

L'automesure joue un rôle non négligeable dans la confirmation d'un diagnostic d'HTA.

Les tensiomètres d'automesure sont d'autant plus intéressants qu'ils mesurent la fréquence cardiaque permettant, ainsi de diagnostiquer, très facilement, des bradycardies et des tachycardies. Pour la petite histoire, c'est un tensiomètre d'automesure qui m'a permis, chez lui, en Charente-Maritime, de porter le diagnostic de BAV sur une bradycardie chez mon second beau père ce qui a débouché sur la pose d'un pacemaker.

Pour ce qui est du choix des tensiomètres d'automesure, actuellement en 2022, la marque Omron vient en tête.

L’histoire de la tension artérielle et de l’auto mesure en vidéo :

 

Références :

 - Histoire de l’Hypertension Artérielle

 - Histoire de l'hypertension artérielle et du risque vasculaire : aux origines des mutations de la médecine contemporaine

 - Facteurs de risque : la contribution méconnue des premiers médecins d’assurance sur la vie

 - Les va-et-vient de l’histoire de l’hypertension artérielle

- Hypertension artérielle (Manuel MSD)

 - Adolphe Quetelet, l’indice de Quetelet et l’IMC ou BMI

  - Norman Holter

- Le guide des meilleurs tensiomètres électroniques 2022

- Roosevelt le visage hagard, les traits tirés à Yalta

 - Winston Churchill : le lion hypertendu

 - Les méconnues faiblesses de Staline

10/09/2022

La reine Elizabeth II est morte, vive le Roi Charles III


Charles III – Le nouveau roi du Royaume-Uni


Après la mort de la reine Elizabeth II

On ne jouera plus le God save the Qeen. C’est à la cathédrale Saint-Paul de Londres que s’est tenue la première cérémonie religieuse en hommage à la reine Elizabeth II, décédée ce jeudi 8 septembre 2022.

Mais le God save the King. Le Royaume -Uni à un nouveau roi : Charles III.

 

P.S. :

 - God save the King

 - L’Hymne national de la Grande Bretagne et sa petite histoire

10/06/2022

Le syndrome de Müller-Weiss (ostéonécrose de l'os naviculaire) et Rafael Nadal

Le syndrome de Müller-Weiss

 

En cette année 2022, le tennisman Rafael Nadal, a remporté, pour la quatorzième fois, Rolland Garros.

Atteint du syndrome de Müller-Weiss, qui touche son pied gauche, Rafael Nadal a réussi à passer outre la douleur pendant la quinzaine de Roland-Garros grâce à des infiltrations, « plusieurs avant chaque match ».

Le syndrome porte le nom des deux médecins l'ayant décrite initialement en 1927, l'orthopédiste allemand Walther Müller et le radiologue viennois Konrad Weiss (1891–1976). Le premier pensait son origine traumatique, le second plutôt vasculaire.

Le syndrome de Müller-Weiss ou ostéonécrose de l'os naviculaire est une pathologie rare qui touche cet os situé sur le dos du pied.

La maladie comprend cinq stades, du stade sans symptôme, jusqu’au stade de l'arthrose. Elle peut concerner un seul pied mais le plus souvent les deux. Elle touche en général des personnes entre 40 et 60 ans et plus souvent des femmes.

Les causes de cette maladie sont inconnues. Le surpoids, les pieds plats ou une fracture de fatigue sont des facteurs augmentant le risque de son apparition.

Symptômes :

 • Douleur chronique au niveau du médio-pied et de l'arrière-pied.
 • Gonflement et sensibilité sur la face dorso-médiale du médio-pied.
 • Aplatissement de l'arc longitudinal médial.
 • Pied plat creux (pes planovarus).

Traitement :

Le repos est préconisé avec anti-inflammatoires et infiltrations pour lutter contre la douleur. Le port de semelles orthopédiques peut diminuer la contrainte mécanique sur le pied. Si la douleur persiste et empêche la marche, une chirurgie bloquant les deux articulations impliquant l'os naviculaire peut être menée. Si l'os est désagrégé, il est nécessaire de faire une greffe osseuse pour rétablir la longueur de l'arche interne du pied mais rend alors difficile une pratique intensive d'un sport sollicitant le pied.

Mueller Weiss Syndrome (Dr. Ezekiel Oburu)

 


Source : Syndrome de Müller-Weiss

03/03/2022

Une brève histoire du Reggae, hommage à Bob Marley

 


En 2018, le reggae fait son entrée au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Je propose d’évoquer son histoire avec quelques vidéos.

Popularisé par Bob Marley, le reggae est né, en Jamaïque, dans les quartiers pauvres de Kingston à la fin des années 1960.

Le reggae vient du mento, puis du Ska qui évolue en rocksteady.

Avec l'explosion des sonos, ou sound systèmes, et à l'émergence du jazz, du R&B, du mento et de tout un tas de musiques provoque la naissance du ska, appelé d'abord staya staya. Les Skatalites vont être les meilleurs représentants du style qui va faire le tour du monde

C’est alors que la rythmique de la musique jamaïcaine va ralentir : le ska se transforme en rocksteady puis en reggae.

Tout d’abord un résumé de l’histoire du reggae.

Le Mento aux origines du Reggae :

Le Ska :

Comment le Ska évolue en Rocksteady :

Une vidéo plus fouillée de 17 minutes sur l'histoire de la musique Jamaïquaine, une émission de Florian Delorme sur France culture dans son émission "Cultures Monde".


Robert Nesta Marley dit Bob Marley, né le 6 février 1945 à Nine Miles (Jamaïque) et mort, à 36 ans, le 11 mai 1981 à Miami (États-Unis) de métastases cérébrales, pulmonaire et gastrique d'un mélanome d'un orteil (un mélanome acrolentigineux), est un auteur-compositeur-interprète et musicien jamaïcain. Il rencontre de son vivant un succès mondial, et reste à ce jour le musicien le plus connu du reggae, tout en étant considéré comme celui qui a permis à la musique jamaïcaine et au mouvement rastafari de connaître une audience planétaire. Il a vendu plus de 200 millions de disques à travers le monde

Maintenant, quelques airs de Bob Marley.


Bob Marley - I Shot The Sheriff


Bob Marley - No Woman, No Cry (Official Vidéo)


Bob Marley & The Wailers - Get Up, Stand Up


Bob Marley & The Wailers - Stir it up


Bob Marley - Is This Love (Official Vidéo)


Bob Marley - One Love


Could you be loved - Bob Marley (original vidéo)


Bob Marley & The Wailers - Three Little Birds (Official Vidéo)

A la relecture de mon article, je rajoute 1 h 12 min des meilleures chansons de Bob Marley.

A écouter, les manettes à fond, bien calé dans son fauteuil.

En effet, il m’arrive, parfois, quand je veux écouter de la « bonne musique », de brancher ma tablette, avec mes écouteurs, et de me positionner sur mes articles musicaux.

Là, j’ai une heure de musique assurée.

Que du bonheur !

Agrandissez la vidéo pour voir les titres

 

Deux de mes articles sur le Reggae :
 - 19/11/2019 : "Le Ska".

 - 28/09/2021 : "Alpha Blondy et la cornemuse".

 - 29/09/2021 : "Plus rien ne m'étonne".

28/01/2022

Comment j’ai eu l’idée d’écrire mon article sur l’enregistrement du son


La voix de son maitre*


C’est en tombant, accidentellement, sur cette interview de Joseph Meister, en 1939, à la TSF, et concernant le Vaccin contre la Rage, que me pris l’idée de savoir qui, le premier a inventé l’enregistrement du son. Confer mon précédent article : "Le premier enregistrement fut réalisé le 9 avril 1860 par Edouard-Léon Scott de Martinville 17 ans avant Thomas Edison".

Pour la petite histoire, Joseph Meister a été employé dans un des laboratoires parisiens de l’Institut Pasteur.

Le 24 juin 1940, Joseph Meister se suicide, chez lui, à l'aide de son fourneau à gaz, alors que les allemands approchent de Paris, car de fausses nouvelles, lui font croire que sa femme et ses filles sont mortes par suite de bombardements ennemis.

 

*La Voix de son maître, connu hors de France sous le nom His Master’s Voice (abrégé en HMV), est un label de musique international d’origine britannique, historiquement dans le groupe EMI, également dans le groupe Sony Music Entertainment pour l’Amérique du Nord depuis les années 2000.

En raison de cette diversité de propriétaires, ce label n’est plus utilisé internationalement depuis les années 1990.

La Voix de son maître a aussi été en France, à partir des années 1950, une marque de la société Pathé-Marconi pour la commercialisation de matériel audiovisuel : tourne-disques, postes de radio, de télévision.

21/12/2021

Le Caravage serait mort d’une septicémie à staphylocoque doré

Le Caravage

 

Le décès de Michelangelo Merisi, dit Le Caravage (1571–1610), célèbre peintre italien connu pour son traitement particulier de la lumière et des fonds sombres, serait mort d’une septicémie à staphylocoque doré. Telle est la conclusion d’une étude parue le 17 septembre 2018 dans la revue Lancet Infectious Diseases.

La mort du Caravage a fait l’objet de nombreuses recherches, jusqu’au jour où son corps fut retrouvé dans un ancien cimetière près de l’hôpital où il a succombé à Porte Ercole, en Toscane. Grâce à une coopération avec des anthropologues italiens et avec le microbiologiste Giuseppe Cornaglia, le Professeur Didier Raoult, directeur de l’Institut Hospitalier Universitaire (IHU)-Méditerranée Infection à Marseille à obtenu plusieurs dents prélevées sur le squelette du Caravage.

Les équipes du Pr Michel Darcourt et du Pr Didier Raoult de l’IHU ont alors extrait la pulpe dentaire des dents collectées. Et c’est en utilisant plusieurs techniques de biologie moléculaire qu’ils ont pu élucider la cause de la mort du Caravage.

La version courte :

La version longue :

 

P. S : Dans ce type même de démarche il est quelqu’un à connaître c’est Philippe Charlier qui est, à la fois, médecin légiste, anatomo-pathologiste, archéo-anthropologue et paléopathologiste. Il est possible de trouver pas mal vidéos de ses conférences et interventions sur YouTube ICI.

On peut rapprocher, aussi, le livre « Ces malades qui nous gouvernent » de Pierre Rentchnick et Pierre Accoce (une vidéo sur ce livre ICI*) ainsi que « Ces nouveaux malades qui nous gouvernent » ici en PDF.

*Canal-U est la vidéothèque numérique en ligne de l’enseignement supérieur, son site ICI.

23/08/2021

Histoire de l'anesthésie : l'histoire chloroforme et la mort de Raimu

Appareil à chloroforme du Dr Ricard


Déjà, très récemment, j’ai abordé, un peu, dans mon article du 20/08/2021 : « Le renouveau de la Psychochirurgie : Le nouveau traitement chirurgical du Trouble Obsessionnel Compulsif (TOC) » un sujet ayant trait à une autre de mes passions : l’histoire de la Médecine.

Je visioné, par hasard, en flânant sur mon pote YouTube, la vidéo suivante.

Cette vidéo est un exposé, par un anesthésiste, qui raconte, à propos de la mort de Raimu, l’histoire de l’utilisation du chloroforme en anesthésie.

Cet exposé est remarquablement bien fait et avec plein de détails précis.

Attention, comme je l'ai dit, il s'agit d'une conférence la vidéo est assez longue, elle dure 35 minutes.

Je vous laisse seul juge :

 

P. S. :

J’ai, modestement, publié un article sur l’histoire de la Médecine le 14/12/2012 : « L’Hymne national de la Grande Bretagne et sa petite histoire ».

Nota Bene :

Si l’histoire de la médecine vous intéresse, tapez, comme le le fit sur YouTube : « Histoire de la médecine ». Je vous recommande, plus particulièrement, les vidéos du Professeur Fabiani, un véritable acteur et remarquable conteur, ancien professeur de chirurgie cardiaque reconverti en Professeur d’histoire de la médecine, mais aussi les vidéos de l’institut pasteur de Lille.

24/03/2020

Manu Dibango est mort du coronavirus

 

Emmanuel N'Djoké Dibango (dit Manu Dibango, surnommé Papagroove ou Papa Manu) est un saxophoniste et chanteur camerounais de world jazz né le 12 décembre 1933 à Douala (Cameroun) et mort le 24 mars 2020 à l'âge de 87 ans, à Paris, des suites de la Covid-19. Source Wikipedia.


Blue Moon* - Manu Dibango

*Blue Moon est une chanson composée en 1934 par Richard Rodgers et Lorenz Hart, et est devenue un standard de la ballade. En 1949, la chanson connaît un double succès grâce aux reprises de Billy Eckstine et de Mel Tormé. En 1961, la version des The Marcels devient numéro un international du Billboard Hot 100 et du UK Singles Chart.

24/01/2020

C'est plus propre

 

 

Cet article fait suite à un commentaire d'un de mes fidèle lecteur, alain pour ne pas le nommer, concernant mon dernier article : "Poulet au vin à la cocotte minute façon Docteur Sangsue".

En réponse à son commentaire je lui disais que je ressentais, parfois, une certaine nostalgie des histoires comiques voire tragicomiques qui agrémentent notre exercice professionnel.

Dans l'HBP (Hypertrophie Bénigne de la Prostate), maladie dont a souffert le Général De Gaulle, pour mieux, excusez ce mot direct, pisser, on a découvert des médicaments qui relâchent le sphincter le la vessie (le muscle qui ferme la vessie entre la vessie et l'urètre). Ces médicaments ce sont les alpha bloquants.

Ces médicaments, si ils sont efficaces, ont un effet pervers redoutable. Ils font refluer des patients le sperme dans la vessie, donnant, ainsi, une éjaculation rétrograde.

Un orgasme sans éjaculation.

On appelle cela, aussi, un orgasme sec.

Et ce, dans un nombre de cas pouvant avoisiner, pour certain médicaments, 30 % des patients ce qui est loin d'être négligeable.

Cet effet secondaire est parfois très mal vécu par certains patients.

"C'est plus propre", c'est en ces termes qu'une V M (Visiteuse Médicale) essaya d'atténuer et de valoriser cet effet secondaire majeur de son médicament.

28/07/2019

Johnny Clegg - 1953-2019

Johnny Clegg et Nelson Mandella


Jonathan Clegg, dit Johnny Clegg, alias le « zoulou blanc », né le 7 juin 1953 et mort, d'un cancer du pancréas, le 16 juillet 2019 à Johannesbourg en Afrique du Sud, est un auteur-compositeur-interprète sud-africain et un danseur de danses zouloues.

Les thèmes de ses chansons sont principalement axés sur la lutte contre l'apartheid en Afrique du Sud. Il fut l’inlassable défenseur de la culture africaine, notamment avec sa chanson la plus célèbre, Asimbonanga, qui rend hommage à Nelson Mandela, alors incarcéré depuis plus de vingt ans.


Source : Wikipédia.

22/03/2019

Une huitre récalcitrante, le passage rocambolesque du Docteur Sangsue aux urgences de la main

 

Dimanche dernier, je me suis blessé à la base de la face palmaire de l'index gauche en ouvrant une huitre récalcitrante. Sur le moment, me mis à saigner normalement pour ce type de blessure.

Le lendemain, comme la douleur s'accentuait et que mon doigt se mettait à enfler, je me décidais, un peu inquiet à ma diriger vers les urgences de la mains.

Deux hypothèse me venaient à l'esprit : soit une irritation du tendon fléchisseur, soit une infection de la gaine du tendon.

En ancien professionnel de la médecine, je me dirigeai vers un autre hôpital que le CHU et qui assurait un aussi bon service d'urgence de la main. Je savais que, si j'avais été au CHU de la Grande Ville, j'aurais attendu une éternité.

Arrivé aux urgences, j'ai eu beaucoup de chance, il n'y avait personne dans la salle d'attente, je passai donc de suite.

L'infirmière qui m'a reçu, au physique agréable et fort accorte d'ailleurs, après un excellent interrogatoire, me demanda d'enlever mon alliance car, me dit elle, le doigt pouvait enfler. J'obéis bien que je n'en compris pas l'intérêt de faire cela à un autre doigt que celui blessé (premier gag et de taille celui-la !). Elle me fit, alors, un pansement au Dakin (deuxième gag) quel intérêt si ce n'est que me rassurer, alors que je lui avait dit que j'étais médecin. Il est vrai qu'elle ne faisait que suivre les instructions qu' on lui avait données.

Elle me dirigea, vers l'accueil pour remplir les papiers d'admission.

Arrivé à l'accueil, il me fut dit qu'il fallait retourner voir l'infirmière qui devait faire cela (troisième gag).

Comme il m'avait était dit qu'il fallait que je revienne à 16 h pour voir le chirurgien, je m'exécutai.

De retour à 16 h, je m'annonçait à l'interphone. Par chance, il n'y avait qu'une personne avant moi.

Mais de suite l'infirmière m'appela. J'arrivai devant un chirurgien qui, très sur de lui, m'examina et me dit que ce n'était pas méchant et, sans autre forme de procès sans m'expliquer quoi que ce soit et en particulier que le tendon avait été irrité, il me dit "vous avez compris". Il me fit, alors, lui aussi, un pansement au Dakin totalement inutile bien sûr. (quantième gag) car je lui avais dit, aussi, à lui, que j'étais médecin. J'ai horreur d'être pris pour un bredin.

Ce faisait beaucoup de gag.

Mais comme m'a dit ma moitié : "Ne te plaint pas, tu n'a pas attendu".

Il n'aurait plus manquer que ça.


P. S. : Aujourd'hui, vendredi, soit cinq jours après mon accident, j'ai presque entièrement mon index. Pour cela, le chirurgien avait raison. C'est tout ce que je lui demandai (me rassurer en me disant qu'il n'y avait pas d'infection de la gaine du tendon, mais il était inutile de me mettre ce pansement au Dakin que, d'ailleurs, je retirai une fois rentré chez moi).

07/12/2017

Hommage à Johnny Hallyday

 

Johnny Hallyday*, le chanteur qui interprétait "allumer le feu"**, s'est éteint le mercredi 6 décembre 2017 d'un cancer du poumon.

A cette occasion, le lendemain, j'ai entendu sur France Info, pendant que je me rasai, l'interview d'une femme qui disait: "quand je serai morte, je souhaiterai une crémation, et, lors de cette cérémonie, je demanderai, comme musique de Johny: "Allumer le feu".

Quel meilleur hommage peut-on peut rendre à ce chanteur.


Johnny Hallyday - Allumer le feu

 

 
*Jean-Philippe Smet, dit Johnny Hallyday, est un chanteur et compositeur français, né le 15 juin 1943 à Paris et mort le 6 décembre 2017 à Marnes-la-Coquette. Durant ses plus de cinquante-cinq ans de carrière, il est l'un des plus célèbres chanteurs francophones et l'une des personnalités les plus présentes dans le paysage médiatique français. Il a été également acteur dans plus d'une trentaine de films, parfois dans son propre rôle, ainsi qu'au théâtre.

Le début de sa vie fut, pour le moins mouvementée.

Fils d'Huguette Clerc (1920-2007), mannequin de cabine, et de Léon Smet (1908-1989), acteur, chanteur et danseur belge, Jean-Philippe naît le 15 juin 1943.
Début 1944, Léon Smet abandonne sa femme et son fils, âgé de huit mois (Source Wikipédia).

**Chanson écrite par Zazie et composée par Pascal Obispo et Pierre Jaconelli.

16/03/2016

Ce qui a bien faillit être la mort du Blog du Docteur Sangsue

 

 

Cela fait bien, maintenant, une dizaine de jours, treize jours pour être plus précis, que je n'ai scribouillé sur mon Blog.

Pourquoi une si longue absence ?

Parce que j'ai bien failli passer l'arme à gauche.

Oui, j'ai, vraiment, failli tout simplement claquer.

Tout simplement mourir de ma bêtise, voire de ma connerie tout simplement.

Il suffit de se reporter à mon article précédant : "Une colique tenace".

Eh bien non ! Ce n'était pas une sévère Gastro Entérite Aiguë (GEA), mais bien d'une appendicite abcédée dont il s'agissait.

Une appendicite négligée par un Médecin, un comble !

Pour les connaisseurs, au bilan sanguin j'avais une CRP à 350 (normale < 5) les globules blancs à 13700 (normale = 6000)

Au Scanner : "appendicite aigüe avec une collection en cours dans de formation et un épanchement du douglas".

Dans les suite la malchance se poursuit : A près un deuxième Scanner (et de deux) "lâchage de suture compliqué de deux abcès dans la fosse iliaque droite et pelvienne" heureusement drainés par échographie radioguidée.

A la pose du drain, j'entendis un crac quand le frocard franchit le péritoine, alors, une odeur putride envahis instantanément la pièce. Le drain retira, aussitôt, un tiers de litre d'un liquide rougeâtre.

Ainsi, je me retrouvais avec trois fil à la patte : une perfusion, une sonde urinaire et un drain.

Sur ce coup là, j'ai été lamentable, j'aurais pu me... T U E R !

Les troubles, ma fameuse Gastro Entérite, ont commencés le jeudi dans l'après-midi et je ne me décidais d'aller aux urgences du C.H.U que le... samedi à minuit, alors qu'en toute logique, devant la persistance de la douleur, j'aurais dû me faire hospitaliser le vendredi matin. Ce qu'aurait fait tout médecin tant soit peu raisonnable.

Il faut dire, à ma décharge, qu'il s'agissait d'une appendicite rétro cæcale, celles les plus difficiles à diagnostiquer, car les plus vicieuse. Elles ne donnent que des douleurs "modérées" et un peu atypiques, comparées aux formes normales qui, elles, donnent des douleurs violentes dans la F.I.D (Fosse Iliaque Droite).

Résultat des courses DIX jours d'hospitalisation, avec des douleurs atroces cotées, parfois, à dix, sur l'échelle EVA, pour une appendicite négligée. Pour traiter ces douleurs, j'étais devenu une véritable usine à médicaments ! De nos jours, correctement diagnostiquée et traitée, le traitement se traduit par un à deux jours d'hospitalisation. Une appendicectomie sous Céliochirurgie, et ce, qui plus est, sans souffrance particulièrement notable.

Inutile de vous dire que pour ce qui est de manger, l'appétit n'y était plus du tout.

Un seul mot pour qualifier tout ce qui précède :

L. A M.E. N T.A.B.L.E !

Cœliochirurgie

12/01/2016

Vers une disparition de l’obligation vaccinale : Une analyse du Docteur Sangsue

 


J’ai appris, ce matin, en écoutant, la radio, sur France Info, une nouvelle pitoyable : notre Ministre de la santé Madame Marisol Touraine, la volonté de ne plus rendre obligatoire le vaccin Diphtérie Tétanos Polio (vaccin DTP).

Certes, la Poliomyélite a disparue des pays développés grâce à l’hygiène due aux progrès de l'assainissement, mais ce risque persiste toujours lors de voyages à l’étranger vers les pays du tiers monde.

Le risque de la Poliomyélite, lui aussi, existe toujours lors d’une blessure par effraction cutanée.

Cette mesure frise totalement l’inconscience.

Je me souviens, lors de mon stage de FFI (Faisant Fonction d’Interne) au SAMU avoir vu, dans une salle du service de réanimation, l’un des derniers poumons d’acier, le précurseur des appareils de réanimation pour la respiration lors des opérations. Mise à part que le poumon d’acier était, lui, à vie.

Le Tétanos peut se soigner grâce aux progrès de la réanimation après, parfois, pour une durée d’un mois avec des risques d’ankyloses articulaires résiduelles.

A l’époque, une façon intelligente pour obliger les parents à faire vacciner leurs enfants avait été d’être à jours de leurs vaccinations les enfants dont les parents inscrivaient leurs enfants en, colonie de vacances.


C’est le Professeur Robert Debré, dont un hôpital Parisien porte son nom, le créateur du carnet de santé (le père de Michel Debré, le célèbre homme politique ancien premier ministre sous la cinquième) qui doit se retourner dans sa tombe.

Je ne vois qu’une seule explication à cette mesure, c’est qu’au cas rarissime d’accident vaccinal l’état soit retenu responsable et soit obligé d’indemniser les familles.

Cette mesure est à cours terme économique et purement démagogique comme le tiers payant généralisé ce qui déconsidèrera encore une fois de plus le respect du patient envers le Médecin Traitant.

Mais c’est, aussi, une mesure purement démagogique visant à diminuer l’influence du médecin renforçant, aussi cette autre meure qu’est le tiers payant généralisé.

A force de tirer sur la corde, celle-ci finira par péter. Jusqu’à ce qu’un autre gouvernement revienne, éventuellement, en arrière.



Poumon d’acier

 

P. S. : Le président des États Unis Franklin Roosevelt avait contracté la poliomyélite et se déplaçait en fauteuil roulant.

16/09/2015

Un aspect méconnu de Guy Béart décédé aujourd'hui: l'ingénieur



 

Guy Béart, né Guy Béhart-Hasson (orthographié à l'origine Béhar-Hassan1) au Caire (Égypte)2 le 16 juillet 1930 et mort le 16 septembre 2015 à Garches (Hauts-de-Seine), est un auteur-compositeur-interprète français.

Parallèlement à ses études musicales, Guy béart a été reçu à l’École nationale des ponts et chaussées) il en est ressorti ingénieur et a dirigé, ainsi, la construction de ponts (le rêve de tout ingénieur pont).

Ce que j'aime dans sa chanson, "la vérité", c'est qu'elle décrit parfaitement bien le risque que peut prendre quelqu'un quand il dit la vérité.

Toute vérité n'est pas bonne à dire, c'est une litote.

Celui qui la dit risque sa vie* et **.

Mais cela est applicable, aussi, de façon différente, à la médecine. Il faut savoir tenir sa langue, le meilleur des mensonges étant le mensonge par omission.

D'ailleurs les Psychanalyste ne disent jamais la vérité à leur patient, il font en sorte que celui-ci trouve sa vérité par lui même.

En effet, en Médecine, si on dit la vérité à quelqu'un, sa première réaction sera la fuite.


*Confer : La censure de la thèse copernicienne (1616) concernant la thèse de Gallilée qui met en évidence que la terre tourne autour du soleil, contrairement à celle de Copernic  qui enseigne que le soleil tourne autour de la terre
Taquiné par la réquisition, Gallilée fut prié d'aller enseigner ailleurs,

 



**Semmelweis qui découvre l’asepsie en se lavant les main (dans son cas en évitant la "fièvre puerpérale", qui n'est autre qu'un sepsis ou  septicémie. Il fut rejeté par la communauté médicale. Rendu quasiment fou, lors d'une dissection il se piqua et mourut, lui même, de "fièvre puerpérale", un comble pour un obstétricien.

27/03/2015

Un médecin peut-il être son propre Médecin Traitant?


De façon purement théorique, cela est tout à fait possible.

Par contre, du coté de la sécurité du médecin, et de sa famille, s’il en est le Médecin Traitant, cela en va tout autrement.

Mais c’est surtout pour le Médecin lui-même que cela pose le plus problème.

Pour soi même, il y a moins de recul, et le retard de diagnostic pour le Médecin, lui-même, peut être important, voire très important, par négligence, pour peu qu’il y ait, aussi, des soucis surajoutés.

Illustration :

L’autre jour, j'étais en train d’interpréter un bilan sanguin, quand brutalement, je bloque sur un dosage, celui de la CRP. Deux secondes plus tard, devant le patient, qui ne s’est rendu de rien, je continue mon interprétation.

Cela craint, cela ressemble fort à un A.I.T. (Accident Ischémique Transitoire).

Trois heures après, je bégaye sur un mot.

Là, je suis mal, très mal, très très mal.

Je rentre chez moi, j’en parle à ma femme qui commence à le prendre mal, très mal. Le lendemain, elle revient avec un rendez-vous pris pour dans trois jour avec une cardiologue Praticien Hospitalier que lui a conseillé son… Médecin du Travail (comme quoi, il n’y an a pas que des nuls).

Ma femme me dit alors d’arrêter mes conn… et de prendre un Médecin Traitant.

Ce que je vais faire dare-dare, dès que cette histoire sera définitivement tirée au clair.

En attendant, je me prescrit du KARDEGIC* 300 pour éviter un nouveau "petit" soucis.