Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/11/2019

Le Moine

 

Non je ne parle pas ici du religieux ayant prononcé des vœux solennels et vivant généralement cloîtré, selon la règle de son ordre, mais d'un instrument astucieux qui permettait, autrefois, de réchauffer et enlever l'humidité des draps. Ce qui donnait un confort non négligeables pour renter dans le lit.

Il fut utilisé, dans les campagnes, françaises jusqu'en 1950.

Il comprenait un récipient métallique contenant les cendres chaudes du feu de bois de la pièce principale.

On le glissait dans le lit  quelques minute avant de se coucher avec une dextérité certaine pour ne pas roussir  les draps.

Dans les derniers modèles, bien plus perfectionnés, la source de chaleur était obtenue grâce à une ampoule électrique ce qui rendait son utilisation bien plus simple et bien plus efficace.

Où va se nicher l'ingéniosité des hommes.

Ici c'est dans le lit.

Une autre méthode, inapplicable dans un vrai lit pour le chauffer.

07/11/2019

L'Isetta

 

Quand j'étais gamin, une tante m'offrit, en jouet, une voiture miniature, une voiture blanche.

Cette voiture m'intriguait beaucoup par sa forme ovoïde.

Ses trois roues.

Et... son unique portière sur l'avant de celle-ci.

C'était une Isetta.


Une Isetta BMW en balade dans l'île de ré

 

P.S. : "Isetta est le nom d'un véhicule urbain compact conçu par la firme italienne ISO Rivolta. L'Isetta est l'une des microcitadines les plus populaires produites après la Seconde Guerre mondiale, à un moment où les trajets à courte distance sont privilégiés.

Nombre de personnes n'ont pas les moyens de s'offrir de grosses automobiles

En raison de sa forme ovoïde, cette microcitadine est connue dans les pays anglo-saxons sous le nom de « bubble car », appellation utilisée par la suite pour d'autres véhicules. En Allemagne, elle est « das rollende Ei » (littéralement, « l'œuf roulant »). En France, on la surnomme familièrement le « pot de yaourt »3, en raison de la couleur blanche généralement utilisée et pour sa ressemblance avec les pots de yaourt en verre de l'époque.

L'Isetta est devenue une figure emblématique des années 1950, notamment pour ses formes, mais également en raison de certaines personnalités qui l'ont achetée, comme Elvis Presley ou Cary Grant".

Source : Wikipedia.

02/09/2019

Retour de vacances

 

Après une semaine en pays de Loire, j'ai résidé à Montlouis sur Loire, près de Tours, connu pour ses vins de Montlouis, chez un ami. J'en ai profité pour visiter le Zoo de Beauval et ses pandas, le château d'Amboise et du clos Lucé (où vécu Léonard de Vinci pendant les trois dernières années de sa vie) et une semaine dans ma station balnéaire préférée me voici de retour pour affronter la rentrée.

02/08/2019

Piano Roll

Piano Roll ou Piano Mécanique ou Pianola


Le Piano Roll ou piano mécanique est un piano de la famille des instruments de musique mécanique, généralement ancien, qui joue de la musique automatiquement à partir de cartes perforées généralement en papier entoilé ou rouleau cylindrique à picots.

À la place du pianiste les touches et les pédales qui fonctionnent toutes seules constituant en elles-mêmes une curiosité, sont actionnées par des systèmes mécaniques, pneumatiques ou encore électriques.

Le clavier de touches est facultatif, permettant éventuellement de jouer en même temps que la mécanique, mais une partie des pianos mécaniques en sont dépourvus, fonctionnant à l'instar des orgues limonaires ou autres instruments de musique mécanique de manière totalement autonome. D'autres systèmes s'adaptent sur un piano ordinaire en prenant la place du pianiste. Enfin, les systèmes les plus anciens requièrent une intervention humaine à la fois pour produire le vent nécessaire au fonctionnement de l'instrument à l'aide d'un pédalier et, si l'opérateur le souhaite, pour varier le rythme et l'expressivité de la musique enregistrée à l'aide de glissières placées devant le clavier.

Le piano mécanique connut son apogée technique et son pic de popularité juste avant la crise de 1929.

Les instruments des années 1920 s'enrichissent, pour les plus performants d'entre eux, de systèmes permettant d'émuler le jeu propre à tel ou tel pianiste humain, et d'enregistrer un pianiste humain sur un rouleau perforé.

La technologie disparaît ensuite en peu de temps et de manière presque totale sous l'effet de deux facteurs l'un économique (l'appauvrissement des ménages à la suite de la crise financière) et l'autre technologique (l'apparition des phonographes électriques).

Il était fréquent dans les bars autrefois, typique des saloons américains, et commandé par l'introduction d'une pièce


The Entertainer*, Scott Joplin (1902) - Piano Roll (Scott Joplin House, rec. 2012)

Notez le fait que le "musicien" actionne deux pédales pour actionner le mécanisme. La percussion des cordes du piano est effectué par une bande perforée qui défile que l'on voit en haut de la vidéo

 


*The Entertainer a été composé par Scott Joplin en 1902, The Entertainer est le refrain-phare de l'époque du ragtime.

Scott Joplin, né le 24 novembre 1868 à Texarkana (Texas)1 et mort le 1er avril 1917 à New York, est un pianiste et compositeur afro-américain. Bien qu'ayant écrit des œuvres dans plusieurs styles, y compris le classique et l'opéra, sa notoriété tient principalement à ses compositions de musique ragtime

Le ragtime (parfois épelé rag-time) est un genre musical ayant émergé aux États-Unis, extrêmement populaire entre 1897 et 1918. Le cake-walk et les musiques de salon adoptent une forme primitive de ragtime, mais l'émergence du ragtime classique est généralement situé en 1897, année où sont publiées plusieurs compositions importantes de ragtime (communément appelées rags). Le plus célèbre compositeur de ragtime est Scott Joplin.

Le ragtime est généralement considéré comme l'un des principaux précurseurs du jazz.

À partir des années 1920, le jazz a rapidement supplanté le ragtime,


Sources Wikipédia.

28/07/2019

Johnny Clegg - 1953-2019

Johnny Clegg et Nelson Mandella


Jonathan Clegg, dit Johnny Clegg, alias le « zoulou blanc », né le 7 juin 1953 et mort, d'un cancer du pancréas, le 16 juillet 2019 à Johannesbourg en Afrique du Sud, est un auteur-compositeur-interprète sud-africain et un danseur de danses zouloues.

Les thèmes de ses chansons sont principalement axés sur la lutte contre l'apartheid en Afrique du Sud. Il fut l’inlassable défenseur de la culture africaine, notamment avec sa chanson la plus célèbre, Asimbonanga, qui rend hommage à Nelson Mandela, alors incarcéré depuis plus de vingt ans.


Source : Wikipédia.

07/06/2019

Le temps d'avant et celui de maintenant

 

Il y a de cela quelques temps de cela, j'ai assisté à une conférence de la professeure de flûte à bec de ma fille sur la diminution.

Très schématiquement, la diminution en musique au XVe et XVIe siècles, est une technique musicale qui, en raccourcissant le rythme d'une ligne musicale sur fond d'une autre, ornemente la mélodie.

Dans son exposé, celle-ci, entre autre, nous renseigna sur le fait que rare étaient les professeurs de musique qui faisaient de la recherche. Elle nous révéla que les principaux auteurs étaient Suisses.

Mais elle nous révéla, aussi, une notion que nous avons totalement oublié, celle imposée par la nature.

Dans l'ancien temps, les gens vivaient en harmonie avec la nature. Ils ne pouvaient pas faire autrement.

Il était hors de question de travailler la nuit pour la bonne et simple raison que le soleil était couché.

Même, dans les villes, les artisans avaient ordre de ne point travailler la nuit car l'usage intempestif de la bougie pouvait provoquer un incendie dans la ville.

Pour ce qui est de la culture, l'unité de mesure de la superficie était la brassée. C'était la quantité de travail que pouvait fournir un paysan pour cultiver son champ en une journée.

Du fait de cette façon de vivre les gens travaillaient beaucoup plus lentement.

Elle ajouta que près de l'abbaye ou elle organisait, tout les ans, un festival de musique de la renaissance se trouvait un lieu dit appelé cinq bras. Vous comprenez, maintenant l'origine de ce nom.

Même la notion de distance n'était pas du tout la même. On se déplaçait à pied. Un cheval était cher.

L'espace temps, autrefois, n'avait donc pas du tout la même valeur.


Guillaume de Machaut* : Douce dame jolie


"Guillaume de Machaut, né probablement à Machault, près de Reims, vers 1300 et mort à Reims en 1377, est le plus célèbre compositeur et écrivain français du XIVe siècle. Il a mené une vie dans le monde laïc, au service de mécènes et en liens étroits avec la Couronne de France, et une vie ecclésiastique en tant que chanoine de Reims. Clerc lettré et maître des arts, il a marqué pendant au moins un siècle la production artistique européenne.

Dans le domaine profane, hormis quelques poèmes évoquant les misères de la guerre de 100 ans et de la captivité (comme La complainte à Henri), dans un siècle plein de détresse et d'épidémies, l'essentiel de la poésie lyrique de Machaut a pour sujet l'amour courtois. Elle exprime la soumission à une dame, ainsi que les joies et les peines du poète".

Source Wikipedia.

 

Référence : Douce dame jolie.

19/05/2019

La machine a écrire

De nos jours, les logiciels de traitement de texte Word et Libre Office ont tués la poésie des anciennes machines à écrire.

Allez donc réaliser cette vidéo maintenant.

Regardez donc cette vidéo de la musique de la machine à écrire.

Cette musique a été composée par Leroy Anderson.

Leroy Anderson n'hésite pas à intégrer dans l'orchestre des instruments incongrus comme du papier de verre (Sandpaper Ballet) ou une machine à écrire (The Typewriter).

Jerry Lewis* en a fait un sketch. Celui-ci a été repris par Michel Leeb.


La machine a écrire - Jerry Lewis


*Joseph Levitch, dit Jerry Lewis, est un humoriste, acteur, producteur et réalisateur de cinéma américain, né le 16 mars 1926 à Newark (New Jersey) et mort le 20 août 2017 à Las Vegas (Nevada).

 

Référence :

 - Leroy Anderson – La machine à écrire

 - Leroy Anderson

21/04/2019

Joyeuses Pâques 2019

Joyeuses Pâques à tous.

19/04/2019

Notre Dame de Paris avant son incendie

Commencée sous l'impulsion de l'évêque Maurice de Sully, sa construction s'étend sur plus de deux siècles, de 1163 au milieu du XIVe siècle. Après la tourmente révolutionnaire, la cathédrale bénéficie de 1844 à 1864 d'une importante restauration, parfois controversée, sous la direction de l’architecte Viollet-le-Duc. Source Wikipédia.

Notre-Dame de Paris à l'épreuve du temps - France 24 - 2018

16/04/2019

L'incendie de Notre Dame de Paris

L'incendie se serait déclaré dans les combles de Notre Dame de Paris, alors que celle-ci était en travaux, le 15 avril 2019 vers 18 h 50.

15/04/2019

L'hymne de la France sous l'occupation est un plagiat

La France sous l'occupation avec sa zone occupée et sa zone libre


Dans cet article, je vais aborder les hymnes nationaux vus parle biais de la petite histoire.

J'avais publié, en 2012, l'article suivant : "L'hymne national de la Grande Bretagne et sa petite histoire".

Cette fois-ci, je vais aborder une période sombre de l'histoire de France.

Je suis particulièrement conscient que j'aborde un sujet brûlant, celui de la France sous l'occupation.

Mais, après tout j'aborderai ce sujet par la petite histoire et par le biais de la musique.

"Maréchal nous voilà !" a été l'hymne Français sous le régime de Vichy.

Maréchal nous voilà est une chanson crée en 1941 et éditée par les éditions musicales du Ver Luisant. Charles Courtioux était l'imprimeur des partitions musicales du Ver Luisant.

Le nom de régime de Vichy désigne le régime politique dirigé par Philippe Pétain qui assure le gouvernement de la France au cours de la Seconde Guerre mondiale, du 10 juillet 1940 au 20 août 1944 durant l’occupation du pays par l'Allemagne nazie. Le régime est ainsi dénommé car le gouvernement siégeait à Vichy.

Au moment de la déclaration de la chanson à la SACEM, celle-ci décèle une « parenté évidente » avec une composition de Casimir Oberfeld, La Margoton du bataillon, et met en garde Charles Courtioux sur cette « étrange similitude »

La musique de Maréchal, nous voilà ! présente, aussi, une « ressemblance frappante » avec une chanson intitulée La Fleur au guidon, de Frédo Gardoni, dédiée au Tour de France 1937.

Maréchal, nous voilà ! et La Fleur au guidon sont des plagiat de La Margoton du bataillon.


Hymne national de la France de Vichy (1940-1944) - "Maréchal, nous voilà !"


Chanson du tour de France - Frédo Gardoni


Armand Bernard " la Margoton du bataillon " 1933

 

Références :

- Maréchal nous voilà !

- Régime de Vichy.

Une vidéo très agréable à regarder et expliquant remarquablement bien le régime de vichy.

10/03/2019

Oyats

Photographie - Archives personnelles

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.


Une photographie d'oyats que j'ai prise il y a quelques années déjà.

"L'oyat (Ammophila arenaria) est une espèce de plante vivace de la famille des Poacées, originaire de l'Ancien Monde, croissant dans les terrains sablonneux grâce à un système racinaire très profond. Cette espèce pionnière des dunes instables est une xérophyte type des côtes atlantiques, jouant un rôle important dans la formation et la fixation des dunes, notamment dans la défense côtière des dunes littorales des Landes de Gascogne en France".

La fixation des dunes, outre l'utilisation des oyats est principalement due à la plantation de pins maritimes.

La fixation des dunes est principalement due à Nicolas Brémontier bien qu'il eut des précurseurs comme, notamment, Jean-Baptiste Amanieu de Ruat et Matthieu et Guillaume Desbiey.

En 1778 Nicolas Brémontier fit des essais de fixation en 1786. Il obtint un crédit pour lancer des essais et choisit le site de La Teste de Buch.


Comment l'ONF* prend soin des dunes littorales entre chaque saison estivale ?

*L'ONF (Office national des forêts (ONF) est un établissement public français chargé de la gestion des forêts publiques, placé sous la tutelle du ministère de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt et du ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie.

Références :
- Oyat
- Fixation des dunes en Aquitaine

12/02/2019

Tu vuò fà l'americano

 

Et encore une chanson découverte lors de mes errances YouTubiennes.

Je l’adore.

Pour l’instant, elle tourne en boucle sur mon Ordi.

Une guitare, une clarinette, une contrebasse, une batterie, un cœur, une chanteuse et… le rythme !

Que du bonheur.

"Tu vuò fà l'americano" (Toi, tu veux faire l'Américain) est une chanson écrite en 1956 par Renato Carosone pour la musique et Nicola Salerno pour les paroles.

Elle est écrite en napolitain et combine le swing, le boogie-woogie et la chanson napolitaine.

Cette chanson raconte l'histoire d'un Italien qui veut imiter le style de vie américain, en buvant du whisky-soda, en dansant le rock n' roll, en jouant au baseball et en fumant des Camel.

Elle est considérée comme étant une satire du processus d'américanisation qui a débuté en Italie dans les années de l'après-guerre.

Source : Wikipédia.

Tu Vuo' Fa' L'Americano - Hetty & the Jazzato Band*

*Hetty et The Jazzato Band est un groupe de jazz vintage anglo-italien. Ce groupe formé en 2014 interprète des chansons italiennes classiques, de jazz manouche, de swing et de jazz en anglais ou en Italien.

23/01/2019

Le potage Saint-Germain

 

Le potage Saint-Germain est un potage aux pois cassés ou aux petits pois verts agrémenté de carottes, de poireaux et de lardons.

Le potage doit son nom au comte de Saint-Germain. Mais lequel ? Car au XVIIIe siècle vivent deux comtes de Saint-Germain.

L'un, Claude-Louis de Saint-Germain est ministre de la guerre de Louis XVI, l'autre est ce mystérieux comte "immortel" dont on ne connaît pas la vraie identité et qui bluffa son monde en faisant croire qu'il avait déjà vécu plusieurs siècles.


Recette de Soupe de Pois cassés ou Potage St-Germain - 750g

Une autre recette, celle du Chef Michel Dumas. C'est celle que je préfère.

21/12/2018

La Grande Ville, ville propre

 Pour agrandir, cliquez sur l'image.

 

J'habite à la Grande Ville.

La qualité de vie se détériore à la Grande Ville. Reportez vous à mes deux articles précédants :

- "La verrue".
- "Guirlandes de Noël et individualisme".

J'habite à la Grande Ville, et, parfois, j'avoue avoir honte d'y résider.

Depuis plusieurs jours, déjà, en effectuant ma ballade hygiénique matinale pour maintenir ma forme (j'adore marcher, c'est mon jogging à moi), je tombai, régulièrement, sur un spectacle répugnant.

Une rangée de poubelles envahissant le trottoir.

Horrifié, j'immortalisai ce spectacle désolant en le photographiant. Remarquez, sur la photographie, ce jour là, une poubelle qui, bloquant le trottoir, m'obligea à descendre sur la chaussée.

Mais, en prenant la photo, je me remarquai que l'on m'observais.

Et bien, croyez moi si vous voulez, mais, dès le lendemain, ce triste spectacle disparu.

Comme quoi le civisme ne tient qu'a une photographie.

30/11/2018

La taille, la dîme et la gabelle

 
Pour faire suite à mon article : " La jacquerie du mouvement des "gilets jaunes", je vais aborder, dans cet article, les taxes sous un angle historique.

Certes, nous sommes écrasés par les taxes.

Mais les taxes ne datent pas d'hier !

Par le passé, Il y en a eu des foultitudes.

De ces anciennes taxes toutes ont disparues. Les plus connues sont : la taille, la dîme et la gabelle

Quelques exemples d'impôts de l'ancien régime :

Taille, impôt roturier.
La taille est un impôt direct annuel uniquement supporté par le Tiers Etat. À l'époque médiévale, la taille est prélevée arbitrairement par le seigneur sur les serfs de son domaine en contrepartie de sa protection.

Dîme, impôt dû au clergé.
En France, elle est instaurée dès la période mérovingienne. Charlemagne généralise cet impôt sur les produits agricoles (récoltes, troupeaux), afin de pourvoir à l'entretien des paroisses et de leur clergé (780, 789, 801).

Gabelle, impôt royal prélevé sur la vente du sel. L'impôt sur le sel est associé au monopole royal décrété au XIVème siècle, sur la vente de ce produit. Le principe de base est simple: le sel ne peut être vendu, moyennant paiement d'une taxe, que dans les greniers royaux à sel. En 1680,

En remontant plus loin dans le temps existaient les impôts seigneuriaux

En voici quelques exemples :

Impôts seigneuriaux

L'impôt seigneurial est un ensemble de taxes prélevées par un seigneur sur les habitants de son domaine.

• Les corvées
• La taille
• Le cens
• Le champart
• Les droits de banalité :
• L'afforage
• Le tonlieu
• Le terrage
• Les novales
• La mainmorte
• Le formariage
• La forfuyance

Du temps des romains existait même l'impôt sur les fenêtre qui fut remis au XVIIIème siècle ou l'on vit se murer des fenêtre pour diminuer cet impôt. De nos jours en se promenant dans la grande ville, on voit, encore, très souvent ,des fenêtres murées.


Références :

- Quelques exemples d'impôts de l'ancien régime
- Impôt seigneurial

26/11/2018

La jacquerie du mouvement des "gilets jaunes"

 L'augmentation du poids des taxes Françaises en 2018

 

Cet article fait suite à mon article : "La taxe sur les carburants et la CSG".

Si l'on se reporte à Wikipédia, il est possible, peut-être, de comparer le mouvement des "gilets jaunes"* à une nouvelle jacquerie avec une particularité : c'est la première jacquerie numérique.

Dans la suite de mon article, je cite intégralement, mot pour mot, Wikipédia.

"Le terme Jacquerie désigne la Grande Jacquerie de 1358, et, par extension, de nombreuses révoltes paysannes dans l'Occident médiéval et dans l'Europe d'Ancien Régime. Il est utilisé en histoire pour désigner des révoltes paysannes de la période révolutionnaire et, de façon analogue, en sciences politiques pour désigner tout soulèvement paysan.

La Grande Jacquerie est un soulèvement paysan survenu en 1358 dans un contexte de crise politique, militaire et sociale. Cette révolte tire son nom de Jacques Bonhomme, figure anonyme du vilain, puis sobriquet désignant le paysan français, probablement du fait du port de vestes courtes, dites jacques. Elle eut pour chef un dénommé Guillaume Carle aussi nommé Jacques Bonhomme.

A l'époque, le roi de France Jean II le Bon est retenu prisonnier des Anglais depuis sa défaite de Poitiers et le Royaume connaît une grave crise politique.

Au-delà, la pression fiscale, due au versement de la rançon du roi, la mévente des productions agricoles placent les paysans dans une situation intolérable qu'aggravent les exigences des seigneurs qui cherchent à compenser l'effondrement de leurs revenus.

La Grande Jacquerie dura environ deux semaines. La principale troupe paysanne est écrasée les 9 et 10 juin à Mello, près de Clermont-en-Beauvaisis par l'armée de nobles (environ 3000 hommes) rassemblée par Charles le Mauvais, roi de Navarre".


"Gilets jaunes" : "ce mouvement relève de la jacquerie", note l'historien Nicolas Baverez

 

*"Le mouvement des "gilets jaunes" est un mouvement de protestation non structuré ayant pour point de départ la hausse des prix du carburant automobile. La contestation s'élargit rapidement à d’autres revendications, portant sur le pouvoir d'achat des classes moyennes et populaires". Wikipédia.

 

Références :

 - Mouvement des gilets jaunes

- Jacquerie
- Grande Jacquerie
- Grande Jacquerie

23/11/2018

La Courbe de Laffer et la hausse de la taxe sur les carburants

La courbe de Laffer


Arthur Laffer a été professeur d'économie à l'université de Californie à Los Angeles (UCLA).

Lors d'un diner, en décembre 1974, il explique, au cours du repas, que le taux fiscal élevé entraîne une baisse des recettes fiscales à partir d'un certain niveau.

Il dessine, donc, sur la nappe en papier, une courbe qui devint célèbre sous le nom de courbe de Laffer.

La courbe de Laffer montre qu'au-delà d'un certain seuil de prélèvement fiscal, plus la pression fiscale augmente, plus les recettes fiscales diminuent.

Les mêmes recettes fiscales auraient été plus élevées avec des taux d'imposition plus bas.

Elle est résumée par la formule : "trop d'impôt tue l'impôt" ou, parfois, "les hauts taux tuent les totaux".

Il faut savoir que, un peu de culture ne nuit pas, les premières études sur la relation entre le taux d'imposition et la croissance remontent au XIVe siècle avec les écrits d'Ibn Khaldoun.

On peu donc penser que, quand le petit peuple aura les poches vides, il ne pourra plus payer les taxes (taux d'imposition à 100 % de la courbe de Laffer).

Voici une vidéo explicative de la courbe de Laffer. Je précise que cette vidéo date du quinquennat de François Hollande. Déjà, à cette époque, la situation devenait préoccupante.

Et une autre vidéo didactique

 

Références sur Wikipedia :

- Arthur Laffer
- Courbe de Laffer

16/11/2018

Déshabiller Pierre pour habiller Paul

Les points de blocage des "Gilets Jaunes" le 17 novembre (capture d'écran L'Internaute)

 

Cette maxime : "Déshabiller Pierre pour habiller Paul" peut elle s'adapte à l'augmentation de la taxe sur les carburants ?

Cette maxime signifie payer ses dettes en en faisant de nouvelles ou, encore, prendre à l'un pour donner à l'autre.

Pas plus tard que mercredi dernier, je regardai, à la télévision, l'émission sur les questions au gouvernement.

Eh oui, en bon citoyen, cela m'arrive.

Ce genre d'émissions est parfois très instructif voire passionnant.

Une question d'actualité, une question brûlante, touche à la transition écologique. Elle pose question a propos de la hausse de la taxe sur les carburants a des fins écologiques.

Cette hausse provoque un tollé, une révolte, une fronde de la population Française.

Cela fait beaucoup trop après la hausse de la CSG.

C'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase* !

La manifestation des "Gilets jaunes"  le samedi 17 novembre prochain en est la cristallisation.

Allons nous avoir un nouveau nouveau mai 68 ?

Un novembre 18 ?

Cette manifestation aura t elle une suite amenant à la chienlit (mot cité, à l'époque, par le Général de Gaulle, dans son discours du 24 mai).

Mais, c'est le cas de le dire, nous ne sommes pas en mai, mais en novembre.

Et, en novembre, il fait froid !

C'est un sérieux handicap pour une manifestation durable.

Comme quoi, les réformes impopulaires, il faut les faire à la froidure

En effet, deux grandes manifestations, a succès, eurent lieu par temps chauds : la prise de la Bastille le 14 juillet 1789 et mai 68.

Mais revenons en à cette émission

Lors de cette émission, un député, dépité, émis une théorie séduisante.

Il demandait si la hausse sur les carburants, qui est a peu près la même que la suppression de la taxe d'habitation pour une certaine tranche de la population, était une réalité ou une pure coïncidence.

Réalité, hasard, coïncidence ou nécessité.

Si cela concerne la réalité et la nécessité, lisez mon article tragi-comique : "L'imprimante, l'augmentation de la CSG et celle de la taxe sur les carburants".

"Déshabiller Pierre pour habiller Paul" ?

Y a-t-il une imposture ?

Seule la réponse est dans la tête de nos dirigeants : Monsieur le Président de la République, Monsieur le Premier Ministre et Monsieur le Ministre de la Transition écologique et solidaire. Pour n'en citer que quelques uns.

 

*Pour prendre conscience du désarroi du peuple Français, et sans tomber dans la démagogie, comme le dit Monsieur Macron,  je vous renvoie à la première vidéo de mon article: "La taxe sur les carburants et la CSG".

Dans cette vidéo, si vous l'écoutez bien, à la fin du premier tiers, vous allez entendre ça :

Question de Monsieur le Président Macron : "mais qui vous a baissé" ?

Réponse de la Dame : "Mais c'est vous le peuple, c'est vous qui gérez".

13/11/2018

L'histoire secrète du palais de l’Élysée

Le palais de l’Élysée


Commandé en 1718 par le petit-neveu de Mazarin, le palais de l’Élysée a été construit par le comte d’Evreux en 1722. Il est achevé deux ans plus tard.

Trente ans plus tard, à la mort de son premier propriétaire, Louis XV le rachète pour sa célèbre maitresse, la marquise de Pompadour. Celle-ci y donne des fêtes somptueuses. Pour l’une d’elles, inspirée par les bergeries de Watteau, on amena un troupeau de moutons enrubannés de rose et de vert-chou. Quand on ouvrit la porte de la galerie des glaces, le bélier de tête croyant voir un rival dans le miroir, fonça droit dessus, le troupeau à sa suite saccageant le mobilier. La Pompadour achète la demeure, la lègue à Louis XV et, plus tard, Louis XVI la vend à sa cousine Bathilde d’Orléans qui en fait l’endroit le plus couru de Paris pour des séances d’occultisme. Le site s'orne, ensuite, d'un café-concert, d'animaux. L'appellation Elysée-Bourbon s’impose à partir de Bathilde d’Orléans.

En 1753, le salon Pompadour est utilisé par la marquise comme chambre. Aujourd’hui il sert pour les audiences accordées aux chefs d'états.

La Duchesse de Bourbon, fille naturelle de Louis XIV, lui donnera en 1787 le nom de l’Élysée.

Murat, maréchal d’empire, acquiert la propriété en 1805. Avec Caroline Bonaparte, son épouse, il apporte nombre d’embellissements à ce qu’il nomme “son pied à terre”. C’est dans le salon Murat, réalisé par les architectes Vignon et Thibault qu’a lieu, aujourd’hui, le conseil des ministres.

Napoléon adorait le palais qui appartenait à sa sœur Caroline et avait l’idée de s’y installer un jour. Sa sœur voulait régner, il la couronne alors reine de Naples et réquisitionne le palais pour L’État et s'y installe. En 1813, il revient à Paris après la campagne de Russie. En 1814, il abdique et quitte l’Élysée après avoir signé son acte d’abdication dans le salon d’argent du palais. Il quitte l’Élysée par les jardins.

Plus d'un siècle plus tard, le général de Gaulle emprunte le même chemin le 25 avril 1969.

Pendant le directoire et après, moyennant finance, on pouvait monter avec des filles dans les chambres.

Non, vous ne rêvez pas, L’Élysée était devenu une maison close, un bordel, un claque.

L'Elysée version lupanar était aussi une des raisons pour lesquelles le général de Gaulle n’aimait pas cette maison qu'il appelait le "Palais de la main gauche", allusion à la consommation sexuelle intense du lieu.

Le président Félix Faure y fit, aussi, un malaise mortel après une scène quelque peu érotique*.

806 personnes travaillent aujourd'hui chaque jour dans les murs du palais qui prend des airs de petite ville mais aussi de caserne, puisque beaucoup de militaires y sont en faction. Autour du président gravitent entre 50 et 100 collaborateurs : le cabinet, les conseillers, les chargés de missions. Sans oublier le personnel, qui traverse les présidences : fleuristes, jardiniers, cuisiniers…

C'est d'ailleurs en cuisine qu'éclate une guerre sous la présidence de François Mitterrand. Il est d'ailleurs l'unique président à n'être jamais descendu voir les fourneaux. Quand il arrive au pouvoir, il n'apprécie pas le travail du chef de la cuisine centrale et fait venir une cuisinière pour ses propres repas. Les deux équipes sont en compétition perpétuelle, un affrontement auquel Danielle Mitterrand mettra fin. De cette péripétie à été tiré le film "Les saveurs du Palais".


Les saveurs du palais - 2012


*Deux anecdotes croustillantes furent racontées à ce sujet :

- La légende rapporta qu'un prêtre, de passage devant l'Élysée, réquisitionné, demandant à son arrivée : « Le président a-t-il toujours sa connaissance ? » se serait entendu répondre : « Non, elle est sortie par l'escalier de service ! ».

- Clémenceau tira sa répartie féroce : "Il a voulu vivre César et il est mort Pompée".

 

Références :

- Félix Faure
- Ce que vous ne savez (peut-être) pas sur le palais de l’Élysée