Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/11/2018

Déshabiller Pierre pour habiller Paul

Les points de blocage des "Gilets Jaunes" le 17 novembre (capture d'écran L'Internaute)

 

Cette maxime : "Déshabiller Pierre pour habiller Paul" peut elle s'adapte à l'augmentation de la taxe sur les carburants ?

Cette maxime signifie payer ses dettes en en faisant de nouvelles ou, encore, prendre à l'un pour donner à l'autre.

Pas plus tard que mercredi dernier, je regardai, à la télévision, l'émission sur les questions au gouvernement.

Eh oui, en bon citoyen, cela m'arrive.

Ce genre d'émissions est parfois très instructif voire passionnant.

Une question d'actualité, une question brûlante, touche à la transition écologique. Elle pose question a propos de la hausse de la taxe sur les carburants a des fins écologiques.

Cette hausse provoque un tollé, une révolte, une fronde de la population Française.

Cela fait beaucoup trop après la hausse de la CSG.

C'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase* !

La manifestation des "Gilets jaunes"  le samedi 17 novembre prochain en est la cristallisation.

Allons nous avoir un nouveau nouveau mai 68 ?

Un novembre 18 ?

Cette manifestation aura t elle une suite amenant à la chienlit (mot cité, à l'époque, par le Général de Gaulle, dans son discours du 24 mai).

Mais, c'est le cas de le dire, nous ne sommes pas en mai, mais en novembre.

Et, en novembre, il fait froid !

C'est un sérieux handicap pour une manifestation durable.

Comme quoi, les réformes impopulaires, il faut les faire à la froidure

En effet, deux grandes manifestations, a succès, eurent lieu par temps chauds : la prise de la Bastille le 14 juillet 1789 et mai 68.

Mais revenons en à cette émission

Lors de cette émission, un député, dépité, émis une théorie séduisante.

Il demandait si la hausse sur les carburants, qui est a peu près la même que la suppression de la taxe d'habitation pour une certaine tranche de la population, était une réalité ou une pure coïncidence.

Réalité, hasard, coïncidence ou nécessité.

Si cela concerne la réalité et la nécessité, lisez mon article tragi-comique : "L'imprimante, l'augmentation de la CSG et celle de la taxe sur les carburants".

"Déshabiller Pierre pour habiller Paul" ?

Y a-t-il une imposture ?

Seule la réponse est dans la tête de nos dirigeants : Monsieur le Président de la République, Monsieur le Premier Ministre et Monsieur le Ministre de la Transition écologique et solidaire. Pour n'en citer que quelques uns.

 

*Pour prendre conscience du désarroi du peuple Français, et sans tomber dans la démagogie, comme le dit Monsieur Macron,  je vous renvoie à la première vidéo de mon article: "La taxe sur les carburants et la CSG".

Dans cette vidéo, si vous l'écoutez bien, à la fin du premier tiers, vous allez entendre ça :

Question de Monsieur le Président Macron : "mais qui vous a baissé" ?

Réponse de la Dame : "Mais c'est vous le peuple, c'est vous qui gérez".

13/11/2018

L'histoire secrète du palais de l’Élysée

Le palais de l’Élysée


Commandé en 1718 par le petit-neveu de Mazarin, le palais de l’Élysée a été construit par le comte d’Evreux en 1722. Il est achevé deux ans plus tard.

Trente ans plus tard, à la mort de son premier propriétaire, Louis XV le rachète pour sa célèbre maitresse, la marquise de Pompadour. Celle-ci y donne des fêtes somptueuses. Pour l’une d’elles, inspirée par les bergeries de Watteau, on amena un troupeau de moutons enrubannés de rose et de vert-chou. Quand on ouvrit la porte de la galerie des glaces, le bélier de tête croyant voir un rival dans le miroir, fonça droit dessus, le troupeau à sa suite saccageant le mobilier. La Pompadour achète la demeure, la lègue à Louis XV et, plus tard, Louis XVI la vend à sa cousine Bathilde d’Orléans qui en fait l’endroit le plus couru de Paris pour des séances d’occultisme. Le site s'orne, ensuite, d'un café-concert, d'animaux. L'appellation Elysée-Bourbon s’impose à partir de Bathilde d’Orléans.

En 1753, le salon Pompadour est utilisé par la marquise comme chambre. Aujourd’hui il sert pour les audiences accordées aux chefs d'états.

La Duchesse de Bourbon, fille naturelle de Louis XIV, lui donnera en 1787 le nom de l’Élysée.

Murat, maréchal d’empire, acquiert la propriété en 1805. Avec Caroline Bonaparte, son épouse, il apporte nombre d’embellissements à ce qu’il nomme “son pied à terre”. C’est dans le salon Murat, réalisé par les architectes Vignon et Thibault qu’a lieu, aujourd’hui, le conseil des ministres.

Napoléon adorait le palais qui appartenait à sa sœur Caroline et avait l’idée de s’y installer un jour. Sa sœur voulait régner, il la couronne alors reine de Naples et réquisitionne le palais pour L’État et s'y installe. En 1813, il revient à Paris après la campagne de Russie. En 1814, il abdique et quitte l’Élysée après avoir signé son acte d’abdication dans le salon d’argent du palais. Il quitte l’Élysée par les jardins.

Plus d'un siècle plus tard, le général de Gaulle emprunte le même chemin le 25 avril 1969.

Pendant le directoire et après, moyennant finance, on pouvait monter avec des filles dans les chambres.

Non, vous ne rêvez pas, L’Élysée était devenu une maison close, un bordel, un claque.

L'Elysée version lupanar était aussi une des raisons pour lesquelles le général de Gaulle n’aimait pas cette maison qu'il appelait le "Palais de la main gauche", allusion à la consommation sexuelle intense du lieu.

Le président Félix Faure y fit, aussi, un malaise mortel après une scène quelque peu érotique*.

806 personnes travaillent aujourd'hui chaque jour dans les murs du palais qui prend des airs de petite ville mais aussi de caserne, puisque beaucoup de militaires y sont en faction. Autour du président gravitent entre 50 et 100 collaborateurs : le cabinet, les conseillers, les chargés de missions. Sans oublier le personnel, qui traverse les présidences : fleuristes, jardiniers, cuisiniers…

C'est d'ailleurs en cuisine qu'éclate une guerre sous la présidence de François Mitterrand. Il est d'ailleurs l'unique président à n'être jamais descendu voir les fourneaux. Quand il arrive au pouvoir, il n'apprécie pas le travail du chef de la cuisine centrale et fait venir une cuisinière pour ses propres repas. Les deux équipes sont en compétition perpétuelle, un affrontement auquel Danielle Mitterrand mettra fin. De cette péripétie à été tiré le film "Les saveurs du Palais".


Les saveurs du palais - 2012


*Deux anecdotes croustillantes furent racontées à ce sujet :

- La légende rapporta qu'un prêtre, de passage devant l'Élysée, réquisitionné, demandant à son arrivée : « Le président a-t-il toujours sa connaissance ? » se serait entendu répondre : « Non, elle est sortie par l'escalier de service ! ».

- Clémenceau tira sa répartie féroce : "Il a voulu vivre César et il est mort Pompée".

 

Références :

- Félix Faure
- Ce que vous ne savez (peut-être) pas sur le palais de l’Élysée

05/11/2018

A compter de premier octobre le magasin sera fermé le lundi

 

Tout les matins, en allant faire ma promenade quotidienne, je passe devant ma boucherie d'antan.

Depuis quelques temps, déjà, la boucherie a fermée.

La vie de quartier évolue et l'on trouve de plus en plus d'agences immobilières qui y prolifèrent à la place des petits commerces qui ferment.

Une toute petite partie boucherie - traiteur a été reprise par le marchand de fruits et légumes. Mais les prix de la boucherie ont augmentés.

Depuis ce changement d'activité, en passant, un matin, devant ce marchand de fruits et légumes, je trouvais un panneau sur lequel était inscrit : "A compter du premier octobre le magasin sera fermé le lundi".

Comment font, alors, les petites vieilles du quartier pour s'approvisionner.

Le petits commerçants ne veulent plus travailler comme avant. Ils veulent une bonne qualité de vie et je les comprends mais il ne faut pas qu'ils se plaignent s'ils sont "bouffer" par les supermarchés.

On pique dans les retraites des vieux, et, maintenant, ils ne peuvent même plus faire leurs coures.

Quand une société ne respecte plus la vie de ses concitoyens âgés, il ne faut pas s'étonner qu'un jour, la population vieillissant, il y ait, encore, du changement au niveau de l'élection des politiciens qui nous dirigent.

S'adapter ou mourir telle est le résultat des travaux de Darwin.

19/10/2018

Du Bœuf de Kobe élevé en France

 

Pour faire suite à mon article "Pourquoi faut il sortir une côte de bœuf du réfrigérateur trois heure avant sa cuisson". Voici une surprenante révélation sur le bœuf de Kobe.

Pendant l'époque d'Edo (1603-1868), le bœuf de Kobe est réservé à l'empereur, au shogun et aux seigneurs féodaux. À partir de 1868 s’instaure, dans l’archipel, une gastronomie aristocratique issue de la cuisine de Cour, le rendant plus accessible.

On trouve, maintenant, en provenance d'élevage Français, du bœuf de Kobe, tout au moins apparenté (car il ne peut avoir l'appellation officielle "bœuf de Kobe"). Bien évidement, la race est presque la même : le bœuf Wagyu.

Ce qui fait le goût exceptionnel du vrai bœuf de Kobe c'est une quantité énorme de gras dans le muscle (le persillé). Le "bœuf de Kobe" Français, enfin dans les reportages que j'ai vu, est moins persillé. L'explication est donnée dans cet article : "Pourquoi le véritable bœuf de Kobe est-il si exceptionnel ?"

Trois éléments donnent, entre autre, le bon goût (la palatabilité) : le sucré, le salé et le gras. D'où la qualité gustative exceptionnelle du bœuf de Kobe.

A mon avis, c'est, uniquement, l'alimentation particulière qui donne cette accumulation de gras si particulière au bœuf de kobe. Je comparerai cela a l'élevage particulier des canards et des oies pour obtenir le foie gras qui n'est, ni plus ni moins, qu'une accumulation de gras dans le foie (stéatose).

Le massage au saké, la bière comme adjuvant de boisson, voire la musique, ne sont, pour moi, que superfétatoire et ne relève que de l'anecdote.

Quand à la tendresse de la viande (pardon, la tendreté) elle est due, entre autre, à la race et à l'alimentation.

Le bœuf de Kobe importé en France coûte 1000 € le kilo. En France, Il faut compter 250 € le kilo pour du "bœuf de Kobe" élevé en France alors qu'une belle côte de bœuf Française, non affinée,  coûte 30 € le kilo. Une côte de bœuf affiné 60 jours coûte, elle, 55€ le Kg !

Je ne peux pas terminer cet article sans évoquer l'aspect sociologique du bœuf de Kobe.

En effet, le bœuf de Kobe est victime d'un phénomène de mode. C'est une certaine frange de la population, celle de" je m'la pète" qui veux, à tout prix, manger du Kobe. Ceux qui ont moins de moyens s'offrent du Kobe Français.

Décidément, l'espèce humaine est pitoyable. Elle l'a toujours été et elle le restera toujours.

Sur la début de la vidéo suivante, dans le restaurant, est à la carte l’entrecôte "bœuf de Kobe" Française de 120 g qui coûte 52 € et celle de 200 g 82 €. Soit un prix de 410 € le kilo (il faut bien que le restaurateur fasse son bénéfice).

Pour ceux qui veulent en savoir plus sur le bœuf de Kobe et la race Wagyu, vous pouvez visionner cette vidéo d'environ 12 minutes.

15/10/2018

"Autrefois nous étions libres"

 

Visionnez cette vidéo et méditez la sagesse des propos. Notamment : "Autrefois nous étions libre".


LA POPOTE À PÉPÉ - Épisode 1 - Dans le Lot-et-Garonne

09/10/2018

L'école de la Légion d'Honneur

 

La mort très récente de ce grand chanteur que fut Charles Aznavour à qui l'on doit de nombreuses chansons. à succès. Entre autre et j'en oublie tel que :

- « Je m'voyais déjà » (1961)
- « Il faut savoir » (1961)
- « Les comédiens » (1962)
- « Et pourtant » (1963)
- « La Bohème » (1965)
- « Emmenez-moi » (1967)
- « Désormais » (1969)

me fit songer, je ne sais pour quoi, qu'il reçu les honneur de la France, comme tout les grands artiste, la Légion d'Honneur (il était commandeur) en récompenses des services incommensurables qu'ils rendirent à la France dans son rayonnement mondial.

A cette occasion, ma moitie me dit :

- "connais tu l’école de la Légion d'Honneur ?

- "Non" lui répondis je.

- "Eh bien, c'est une école réservée aux filles dont un des parent à reçu la Légion d'Honneur".

Voici deux vidéo présentant cette école*.


*L’école de la Légion d'Honneur est classé comme étant le premier lycée de France pour la réussite au Baccalauréat.

05/10/2018

Le soixantième anniversaire de la Ve république

Le général de Gaule


On vient de fêter le 26 sept. 2018 l'anniversaire de la Ve république à Colombey les Deux Églises en présence du Président de la république Emmanuel Macron.

En effet, le général de Gaule avait sa résidence personnelle à la Boisserie.

Pour la petite histoire, le 9 juin 1934, le lieutenant-colonel Charles de Gaulle et son épouse Yvonne font une "bonne affaire" en l'achetant en viager.

Si la rédaction de la Constitution a été rédigée sous la férule du général De Gaulle en 1958 elle a été conduite par Michel Debré.

Le 28 septembre 1958, jour du référendum, plus de 80% des Français vont voter et le projet de Constitution est approuvé par 82,6% des suffrages exprimés. La Constitution de la Ve République est promulguée, le 4 octobre 1958.

Et, en bonus, un des plats préférés du général de Gaule

17/09/2018

Le clavicorde et le Pianoforte

  Clavicorde

 

 
Encore un article de culture musicale !

Le genre d'article qui fait fuir le peu de mes visiteur

Le clavicorde est le prédécesseur du pianoforte, qui, lui-même, engendra le piano moderne. Les instruments à claviers, jusqu'à la pratique du pianoforte, furent les clavecins, l'orgue et le clavicorde.

Le clavicorde fut mis au point par Bartolomeo Cristofori vers l’année 1700 à Florence en Toscane.

Le clavecin repose sur le principe de la corde pincée, alors que le clavicorde et le pianoforte et le piano moderne reposent sur le principe de la corde frappées.

Mais le son du clavicorde n'était pas assez puissant.

Ainsi, pour pallier à cela, Gottfried Silbermann inventa le pianoforte.

Jusqu’à présent, je ne comprenais pas que l'on puisse interpréter les œuvres de Bach au piano. Bien qu'écouter Glenn Gould interpréter majestueusement les ouvres de Bach me faisait vibrer, je préférait les interprétations au clavecin.

La quasi totalité des œuvres de Bach ont été composées pour le clavecin. Mais Bach découvrit le pianoforte à 62 ans.

En tout état de cause, J.-S. Bach a connu le pianoforte, bien que ce soit sur le tard et il s’en est servi.
Je comprend mieux, maintenant, que l'on puisse interpréter les œuvres de Bach au piano.

Résumons, dans l'ordre d'apparition : le clavecin, le clavicorde, le pianoforte et le piano moderne.

Une interprétation de l'Aria des Variations Goldberg de Bach au clavecin

Bach - "Aria" from "Goldberg variations" - harpsichord

Voici une interprétation sur un clavicorde, instrument mythique pour moi. L'écouter sur You Tube me fût une révélation.


Kintzing Clavichord - Goldberg Variations by Bach played by Michael Tsalka

Voici le pianoforte de Mozart


euronews le mag - Le piano forte de Mozart

Et, maintenant, une version des Variations Goldberg interprétées par Glenn Gould sur un piano moderne


Glenn Gould 1/4 Goldberg Variations (HQ audio - 1981)

Glenn Gould avait une personnalité et une excentricité peu ordinaires. Remarquez que Glenn Gould chante en jouant et remarquez, aussi la chaise sur lequel il est assis.


Comme je le dis souvent : un peut de culture ne nuit pas.

 

Références : "Jean Sébastien Bach et le Pianoforte".

18/06/2018

La dure vie du Boulanger d'antan

 
Pour faire suite à mon dernier article "La fournée" Je vais vous donner une illustration de la dure vie du Boulanger d'antan.

Cette scène célèbre de "La femme du boulanger" de Marcel Pagnol raconte le retour de la femme du boulanger suite à une "incartade" de celle-ci.

En effet, trouvant le métier de son mari trop dur l'obligeant à se lever aux aurores pour allumer son four et pétrissant sa pâte délaissant celle-ci. Hélas, elle faute et trompe ce malheureux.

Mais éprise de remord, elle rejoint, toute penaude, le domicile conjugal.

Celui-ci, magnanime, lui pardonne avec tendresse exprimant tout son amour.

Mais c'est sans compter avec le retour de Pomponette, la chatte du boulanger qui survient, malencontreusement, à ce moment précis.

Suit la scène mémorable du retour de Pomponette qui explicite, de façon très dure, le retour de la femme infidèle.

Je vous laisse regarder ce passage mémorable de "La femme du boulanger joué par cet acteur célèbre, Raimu.

La femme du boulanger (extrait) - Marcel Pagnol - 1938

17/06/2018

La fournée

Dans le temps, le boulanger d'antan, faisait une fournée le matin. Pour cela, il se levait tôt le matin, faisait chauffer son four pétrissait sa pâte en utilisant de la bonne farine et du levain qu'il faisait lui même.

Dans le temps, le métier de boulanger était un métier rude.

Dans le temps, le boulanger d'antan ne faisait qu'un type de pain.

Une boule à la belle croûte qui durait toute la semaine.

De notre temps, "l'artisan boulanger"* ne se lève plus tôt le matin mais il fait, cependant, plusieurs fournées par jour avec une foultitude de pains différents.

On se trouve ainsi avec tout le temps du pain chaud et l'embarras du choix.

Mais, en fait, du bon pain point.

Du pain qui se garde, point.

Ce préambule pour vous narrer quelque chose qui m'irrite profondément chez mon "Artisan Boulanger".

J'ai trouvé, chez lui, un pain potable, une boule bio que je prend tranchée pour pouvoir en faire mon petit déjeuner.

Je prend, régulièrement deux boules car je les congèles pour pouvoir avoir, toujours, du pain frais (comme dans le bon vieux temps, j'emballe le restant de mon pain dans un torchon pour pouvoir le garder).

Très souvent, comme je vous le disait, le pain est chaud tant est si bien qu'il ne peut être tranché ce qui m'oblige à revenir, chose qui me met, chaque fois, hors de moi.

On vit une époque formidable ou le progrès technique avec le pain surgelé, la farine industrielle permet de faire croire au pékin moyen que l'on est top en servant du pain frais à n'importe qu'elle heure du jour avec un choix de roi.

Quand à cet "Artisan Boulanger" quel confort de vie par rapport à son ancêtre, le Boulanger d'antan !


CHEVALIER ET LASPALÈS - Le Pain (Maître Boulanger)

 

*Je ne parle pas de cette profession, en voie de disparition, qu'est le vrai Boulanger.

01/02/2018

La Cuisine authentique


Maintenant, en cuisine, on a tendance à utiliser des ingrédients qui étaient introuvables dans la cuisine traditionnelle de nos grand mères, mais aussi en utilisant des légumes hors saisons.

Je ne veux que pour exemple mon article "Poulet basquaise à la cocotte minute façon Docteur Sangsue", ou, en accompagnement, je propose la bonne vieille patate que l'on trouvait au Pays Basque d'antan.

Point de riz ni de pâtes fraîches.

Au Pays Basque, la maitresse de maison autrefois, ne pouvait utiliser que les légume du terroir, ceux qui poussaient dans le jardin, en l'occurrence la pomme de terre.

C'est pourquoi, dans cet article, je prône, en respectant la cuisine authentique, celle d'autrefois, de n'utiliser que des légumes du terroir

Mais se surajoute, aussi, à cela, la concordance avec les saisons. Par exemple, point de tomate et de poivron en hiver : La basquaise se fait en été !

Voilà, à mon avis, ce qu'est la cuisine authentique. Ce n'est, ni plus ni moins, que celle d'autrefois.

22/12/2017

La remise des diplômes

 

Hier, j'ai assisté à la remises des diplômes de thèses. C'était à l'occasion de la remise d'un diplôme pour un membre de ma famille.

Cela concernait de vraies thèses

Cela n'avait rien à voir avec les thèses en médecine qui sont préparées en trois mois voire rédigées par un nègre. Là, ce sont des thèses rédigées en trois ans.

La cérémonie fut faîtes à l'américaine, avec toge noire et chapeau quadrangulaire noir.

Le président de thèse en toge jaune et hermine, les assesseurs en toge violettes et hermine.

C'était la première année que cette vieille tradition française fut remise à jour. En effet, le cérémonial était comme la cérémonie américaine. Ce cérémonial est en fait issu d'une très ancienne coutume Française émigrée vers le nouveau monde.

A la fin de cette remises, on eu droit au traditionnel lancer de chapeau.

La cérémonie se terminant par une soirée de gala.

Lors de la remises des diplômes je fut très surpris, en lisant les sujets, de voir des thèses ayant trait à des sujets médicaux, notamment de neuropsychologie du type "Burn-out du post partum"* ou, aussi, un sujet ayant trait au "TDAH"**.

Je fus surpris, aussi, de reconnaitre, avec, comme membre du jury de thèse, des professeurs de médecine que je connaissait bien.


P.S. :

* Burn-out du post partum

**TDAH

18/12/2017

Poste de radio à lampes et Hymne de l'Union Soviétique : Les souvenirs d'enfance du Docteur Sangsue

 

Dernièrement, lors de mes "pérégrinations YouTubesques", je suis tombé sur l'hymne national de l'URSS.

Que vient faire cet air dans mon article, vous allez le comprendre plus bas.

Quand j'avais dix ans, les postes transistors* n'existaient pas. Eh oui, je ne suis pas dans ma première jeunesse. Comme dirait ma fille : "c'était dans l'ancien temps". Il faut avouer qu'elle confond, encore l'ancien temps récent avec l'ancien temps très ancien comme celui de l'homme des cavernes.

Quand j'avais dix ans, mon père possédait un superbe poste de radio à lampes (les lampes remplaçant les transistors de maintenant).

Ce poste de radio était exactement le même que celui de la photo.

Les postes de radios de l'époque n'avaient rien à voir avec ceux de maintenant. Celui de mon père était volumineux, un très beau meuble en bois vernis, avec un énorme haut parleur ce qui lui donnait, vraiment, une très bonne sonorité notamment dans les graves.

Sur ce poste de radio, j'écoutais, tous les jeudis, l'émission enfantine incontournable de l'époque : "Les beaux jeudis". Car, à l'époque, le jour de repos des gamins était le jeudi et non, comme maintenant, le mercredi.

Ce poste de ratio avait la possibilité de capter les ondes courtes.

A cette époque, la FM (Modulation de Fréquence) n'existait pas . Il n'y avait, pour ce qui est des ondes radio, que les grandes ondes (qui permettaient des radio diffusions à moyenne distance) et les ondes coutes (qui permettaient des radio diffusions à très longues distance).

Les ondes courtes me permettaient de capter les radios de nombreux pays mais, aussi, des radioamateurs. Des fanas qui correspondaient entre eux par radio en haute fréquence sur une bande de fréquence qui, bien sûr, leurs étaient réservée.

Ces radioamateurs avaient un langage de communication étrange et fascinant pour moi. Je me souviens, notamment, du fameux QRZ et du QRT.

Sur les Grandes Ondes je pouvais écouter  les radios traditionnelles notamment la RTF (la chaine Française officielle), Radio Luxembourg et Radio Monte-Carlo.

Comme je vous le disais plus haut, sur les ondes courtes, je captais les émissions de nombreux pays : notamment celles d'Angleterre et de...l'Union Soviétique.

Or, sur la chaine de l'Union Soviétique, à la fin de la dernière émission de nuit, était diffusé l'hymne de l'Union Soviétique. J'écoutais celui-ci en plein jour grâce au décalage horaire.

C'est toujours avec une pointe de nostalgie que j'écoute cet air qui me fait penser à ma jeunesse.

Celui ci-dessous était strictement le même et avait exactement la même sonorité.


Hymne National De L'URSS

 

*Le transistor est un composant électronique qui est utilisé dans la plupart des circuits électroniques. (Source Wikipedia).

 

P.S. :

Poste à lampes

 

Poste à transistors

L'intérêt des postes à transistors est la miniaturisation, ce qui permet de les transporter n'importe où. Ce type de poste s'est généralisé dans les années 60.

 

P.P.S. : Comme le dis si bien Artemis dans un de ses commentaire, le poste à galène fut le tout premier poste.

Poste à galène

04/12/2017

Un métier méconnu de Jean Sébastien Bach : l'expertise d'orgue

 

Pour arrondir ses fins de mois et nourrir ses vingt deux enfants et ses trois femmes, J.SB., qui ne roulait pas sur l'or...


Alexandre Astier est Johann Sebastien Bach

Exerçait le métier d'expert d'orgue.


Alexandre Astier - Une expertise d'orgue , J.S.bach

Merci à alain de m'avoir fait découvrir Alexandre Astier. Reportez vous à mon article : "De l’intérêt de l’interprétation analytique comparative d’une même mélodie".

20/10/2017

Vacances de la Toussaint 2017


Mon Blog sera fermé jusq'au jeudi 26 novembre, vacances de la Toussaint oblige.

Je compte reprendre, à cette date, dès que possible.

Votre serviteur.

A ce propos, je me permets une petite note culturelle et cultuelle. Ma première image concerne la Toussaint, qui est une solennité célébrée le 1er novembre par l'Église catholique latine, fête religieuse et non ma deuxième image, ci-dessous, Halloween. Halloween, fête folklorique et païenne traditionnelle originaire des Iles Anglos-Celtes célébrée dans la soirée du 31 octobre, veille de la fête chrétienne de la Toussaint.

Certes, cette deuxième image est plus "mode" et plus esthétique de nos jours.

Références :
- Toussaint
- Halloween

05/09/2017

La boucherie a fermée ses volets

 

Je vous parlai dans mon précédant article d'une petite boucherie de campagne : "Fin des vacances de l'année 2017. La dernière semaine avant la rentrée".

Dès mon arrivée en vacance, je m'y précipitai.

Cruelle déception, elle était fermée, définitivement fermée.

Elle n'avait pas survécu à l'ouverture d'un hypermarché tout proche.

La commune limitrophe étant une grosse station balnéaire, il était logique, par manque de place, d'implanter cet hypermarché à distance de la station et tout près de cette pauvre petite boucherie.

Adieu veau vache cochon poulet* !

Et voilà pourquoi, cette petite boucherie a fermée ses volets.


*En référence à la célèbre fable de Jean de La Fontaine : Perrette et le pot au lait.


"La Guinguette a fermée ses volets" Célèbre chanson de music-halll de 1935 écrite  par L.Montagne et G.Zwingel interprétée par Damia.

Et pour les écolos, et les amateur de mets fins, un documentaire qui décoiffe, âmes sensibles s'abstenir. De quoi à vous dégoûter de manger !

30/06/2017

Un weekend au puy du fou

 

 
Week-end au puy de Fou avec des collègues de travail de ma moitié.

Départ en bus 5 h du mat, retour dimanche soir.

Une" épopée" qui s'annonce bien remplie et plutôt fatigante.

Peut être pourrais vous bénéficier de mon commentaire sur cette attraction.

01/07/2016

Le Château

 


Par derrière chez moi, il y a un « château ». Enfin, une grande bâtisse des années 1800 ressemblant à un château d'antan.

Par derrière chez moi, il est arrivé bien des misères à ce pauvre château.

Au départ, le châtelain l’avait cédé, à son décès, au conseil général de l'époque, pour en faire un établissement scolaire.

Pendant longtemps, en effet, il hébergea un collège.

Mais, les années aidant, il fut cédé à un syndicat dont je tairai le nom.

Malheureusement deux circonstances vinrent aggraver sa peine.

D’abord un mouvement social qui entraina un profond mécontentement envers ce syndicat.

Mais, malencontreusement, aussi, une grève des éboueurs acheva son malheur.

Les poubelles débordèrent de façon  cataclysmique. L'odeur dégagée devint pestilentielle. Bientôt les rats envahirent le navire.

Des mécontents mirent le feu aux poubelles accumulées et débordant devant le château.

Le feux se propageant au château l’endommagea sérieusement.

Pauvre châtelain, décidément tu dois te retourner dans ta tombe en voyant l’irrespect des hommes concernant ton château.

12/06/2016

Les archives du Blog du Docteur Sangsue

 


Si le cœur vous en dit de lire mes vieux articles : mes archives, c'est

 

ICI.

 

Mon premier article (simplissime) date, déjà, du 7 août 2007.

Neuf ans déjà !

Comme le temps passe !

Depuis ce premier article, mon Blog est resté fidèle à lui même Médecine, peut-être moins, Gastronomie, Œnologie, autant. S'y est rajouté des phénomènes de société des anecdotes et des observations de la vie de tout les jours.

Un Blog évolue avec le temps, Bien évidemment le mien ne fait pas exception à la règle.

19/05/2016

Le puits et le gruyère

Ceci pourrait fort bien être le sujet d’une fable de La Fontaine.

Grandville est une superbe ville du XVIII° siècle. C’est une ville magnifique aux vieilles pierres superbes.

Mais, pour cela, pour ces belles pierres, il fallut bien trouver la matière première : le calcaire tertiaire.

Il a fallu extraire ces pierres du sous sol.

Pour cela, il fallut faire des galeries, des carrières.

Et Grandville se trouve, maintenant, comme à Paris, avec des catacombes.

Ces carrières existent aux alentours proches, lointains et très lointains de Grandville.

Les banlieues de Grandville se retrouvent, ainsi, truffées de galeries, de carrières et de trous comme dans du gruyère.

Aux alentours lointains, certains furent, même, utilisés comme champignonnières pour faire pousser des champignons de Paris.

Sur ce gruyère, des habitations furent construites. Certains anciennes, d’autres récentes.

D’où l’intérêt du BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières qui recense toutes ces carrières.

Un jour, dans un lotissement, un habitant décida, sans autorisation, de construire un puits.

Que croyez vous qu’il arriva… Tout le lotissement s’affaissa et toutes les maisons se fissurèrent.

Mais il ne faut pas croire que les maisons anciennes sont à l’abri de ce phénomène Avec le ruissellement des eaux, le calcaire se dissout, les cavités s’agrandissent et les maisons se fissurent.

Moralité : petites causes grands effets.