Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/10/2010

Georges Frêche: "J'ai toujours été élu par une majorité de cons"

 

Georges Frêche a eu "quelques excès" de langages dans sa vie, surtout vers la fin.

C'était un homme qui dérangeait. Certaine vérités, quand elles sont exactes, ne sont pas bonnes à dire. Certes, il a dit des "connerieries".

Mais là, quand on l'entend parler politique... C'est assez décapant, mais on sent que c'est sincère et il y a comme une certaine sagesse "populaire".

6 % de gens intelligents, ça fait peu...

 

 

Pour critiquer, il faut commencer par écouter.

Voici, entre autre, les prédictions de Frêche. L'avenir nous dira s'il avait raison.

Voici, en quelque sorte, le testament politique de Georges Frêche.

 

 

Un dernier pour la route

 

17/10/2010

Étienne-Jules Marey et la chronophotographie

Étienne-Jules Marey, né à Beaune le 5 mars 1830 et mort à Paris le 15 mai 1904, est un physiologiste français. Considéré à son époque comme un touche-à-tout atypique, il est un pionnier de la photographie et un précurseur du cinéma.

En 1878, il devient membre de l'Académie des sciences. Son intérêt se porte sur l'étude du mouvement chez les êtres vivants. Aussi, après la découverte des travaux de Muybridge, qu'il rencontre en 1881, il va utiliser la photographie comme outil pour ses recherches.

Vers 1882, Il inventa la chronophotographie.


Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tienne-Jules_Marey  



Le galop de Daisy

Eadweard Muybridge, né Edward James Muggeridge, à Kingston upon Thames, dans la banlieue de Londres, le 9 avril 1830, mort le 8 mai 1904 (à 74 ans), est un photographe américain d'origine anglaise, célèbre pour ses décompositions photographiques du mouvement, et son célèbre cliché « le galop de Daisy ».

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Eadweard_Muybridge  

Fichier:Muybridge race horse animated.gif

Kinétoscope

C'était juste avant l'invention du cinématographe, invention des frères Lumière.

Le kinétoscope est une invention de Thomas Edison.

 

01/10/2010

Flappers

"Flappers est le nom que l'on donne aux jeunes femmes modernes des années 1920 : Jupe courte, robe, cheveux plutôt courts ou coupés au carré, mœurs libres (Alcool fort, cigarettes, sexe et autres...). L'actrice Louise Brooks est exemplaire du genre."

Source Wikipédia

 

 

09/08/2010

Le droit de l'enfant, de nos jours, a évolué

Dessin de Maëster.

Sans commentaire.

 

04/08/2010

Jim Morrison

Un étudiant atypique

Sitôt sorti du lycée, Morrison s'installe chez ses grands-parents à Clearwater pour suivre des cours au Saint Petersburg Junior College. En particulier, il s'inscrit dans deux cursus qui le marqueront profondément : d'une part, un cours sur la « philosophie de la contestation », qui lui permet d'étudier Montaigne, Jean-Jacques Rousseau, David Hume, Jean-Paul Sartre et Friedrich Nietzsche ; d'autre part, un cours sur la « psychologie des foules » inspiré de l'ouvrage de Gustave Le Bon La Psychologie des foules.

Morrison se montre, dans ce cours, très brillant. Le Professeur James Geschwender reste stupéfait devant ses connaissances. Il maitrise parfaitement non seulement l'ouvrage de Gustave Le Bon, mais aussi Sigmund Freud et Carl Gustav Jung . Les autres étudiants, complètement dépassés, assistent, stupéfaits, à des dialogues entre le professeur et Morrison, lesquels tentent d'incorporer l'apport de la psychanalyse à la réflexion de Le Bon. Dans son mémoire final, Morrison, s'appuyant sur l'idée jungienne d'un inconscient collectif, évoque l'idée de névroses touchant de nombreuses personnes dans un groupe (des « névroses sociales », si l'on ose dire) et il spécule sur la possibilité de traiter ces névroses par des thérapies de groupe. James Geschwender déclarera plus tard que ce mémoire « aurait pu devenir une thèse solide ».

Wikipédia

 

Jim Morrison est décédé, à Paris, le 3 juillet 1971, à  28 ans, d’une mort mystérieuse.

Jim Morrison est enterré au cimetière du Père Lachaise.

 

 

Les phares d'Hourtin

Les vacances c'est aussi cela, comprendre comment fonctionnait les choses autrefois car les temps changent et l'homme s'adapte aussi.

Les marins d'Hourtin du CFM ont aussi disparus...

 

20/07/2009

Laïka

Si l'homme a marché sur la lune, c'est bien grâce à...

 

23:55 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : histoire, vidéo, humour

25/01/2009

Accident à la gare de l'Ouest : Locomotive traversant la façade de l'ancienne Gare de l'Ouest



Le spectaculaire accident de 1895



Autre vue de l’accident

 

Références :

http://reproductions.chapitre.com/

www.techno-science.net/ : récit complet, mais erreur sur la gare.

 

18:52 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : histoire, voyage

04/01/2009

l'ile aux enfants

19:46 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : histoire, vidéo

10/12/2008

Vidéo de l'entartage de Bill Gates

C'était le 4 février 1998. L'entarteur est le belge Noël Goden.

 

 

09/11/2008

Lebensborn

Photobucket

visite d'un Lebensborn


Lu sur lexpress.fr : lexpress.fr/


Lebensborn

La révolte des «bâtards»

Par de notre envoyé spécial Axel Gyldèn, mis à jour le 06/08/2002 - publié le 08/08/2002

 

Nés de mères norvégiennes et de pères allemands, ils ont été, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, traités en parias. Aujourd'hui, plusieurs d'entre eux portent plainte. Quitte à remuer un passé honteux

C'est une sale affaire que les Norvégiens préféreraient oublier. Un pan d'histoire honteux et occulté. Qui resurgit enfin, après plus d'un demi-siècle. Le 8 mai 1945, la guerre ne s'est pas arrêtée pour tout le monde. En Norvège ne fait alors que commencer le martyre des tyskungar, ces «enfants de boches» nés de la «collaboration horizontale» entre des Norvégiennes et des soldats allemands. Du jour au lendemain, au moins 10 000 bébés âgés de 2, 3 ou 4 ans sont privés de parents: leur père a fui en Allemagne, leur mère est soit emprisonnée, soit en fuite elle aussi.

Ces enfants cristallisent soudain le sentiment antiallemand et la mauvaise conscience des «collabos». La vengeance sera impitoyable. Certains krigsbarn («enfants de guerre») sont placés dans des institutions sordides. D'autres dans des familles qui les maltraitent. Harcèlement moral et physique, humiliations, violences, viols: pendant des décennies, aucune persécution n'est épargnée à ces indésirables «bâtards». Sans que, jamais, les services sociaux de la social-démocratie scandinave ne s'en inquiètent. Traités en parias leur vie durant, une poignée d'entre eux, tous sexagénaires aujourd'hui, attaquent l'Etat en justice pour «discrimination», «traitements inhumains et dégradants» et «torture». Artiste et écrivain, Harriet von Nickel est une femme digne et douce. «En 1947, à l'âge de 4 ans, j'ai été placée dans une famille adoptive. On me traitait comme un animal. La journée, j'étais attachée à une laisse nouée à un arbre. Le soir, on m'enfermait à clef. Après le dîner et la lecture du journal, le père me cognait. Ils m'appelaient la « pute d'Hitler ».

 

Officiellement, la Norvège compte de 9 000 à 12 000 «enfants de guerre» - dont Ann-Frid Lyngstad, la chanteuse du groupe pop Abba. Mais plusieurs milliers sont morts, ravagés par l'alcool ou la drogue. D'autres, nombreux, se sont suicidés. Fondée voilà trois ans, l'association compte 123 frères et sœurs d'infortune. Sept d'entre eux ont déjà porté plainte. Une centaine d'autres s'apprêtent à le faire. Mais, en novembre 2001, le tribunal a jugé que les faits, trop anciens, étaient couverts par la prescription. Un jugement confirmé en appel en juin. La Cour suprême devrait à son tour examiner le dossier d'ici à la fin de l'année. En cas de nouvel échec, l'avocate Randi Hagen-Spydevold portera l'affaire à Strasbourg, devant la Cour européenne des droits de l'homme. Son ambition: obtenir des excuses officielles, restaurer l'honneur de ses clients. Et, surtout, rompre le mur du silence qui entoure ce «dossier noir».

 

 

 

Autre site : http://www.geribook.com/article-20478906.html

 

 

 

 

politirel (il y a 1 semaine) Afficher Masquer

+1 Commentaire sans intérêtCommentaire pertinent

Marqué comme spam

Répondre

Yes Hitler was partly responsible fo the rise of ABBA.

 

 

Mama Mia : Version originale par le groupe ABBA.

 

 

 

 

22/10/2008

Le Bourreau de Béthune

Photobucket

Le Bourreau de Béthune

 

Ca se passait du temps de l'ORTF, en fin de soirée, avec Claude Darget ou Roger Couderc (parfois Léon Zitrone) dont les commentaires flamboyants savaient donner au catch une dimension théâtrale. Une époque où la télé diffusait les combats du Bourreau de Béthune contre l’Ange Blanc, où les commentaires de Roger Lanzac accompagnaient " La Piste aux étoiles », où les vedettes du sport s’appelaient Larbi ben Barek, la "perle noire", et Alain Mimoun. Sur le ring de la salle Wagram ou de l'Elysee Montmartre L'Ange Blanc corrigeait les méchants : le Bourreau de Béthune, Bobby Duranton, Roger Delaporte. Les autres figures marquantes de la discipline seront Lino Ventura (au début des année 50, dès 1953 il commencera une carrière d'acteur), Ben Chemoul et Chéri-Bibi...

Source  : http://boomer-cafe.net/

 

Un autre Bourreau de Béthune existe

 

Le bourreau de Béthune est en réalité le bourreau d'Arras qui se déplaçait à chaque exécution. Le célèbre auteur des Trois Mousquetaires, Alexandre Dumas évoque Béthune et rend célèbre son imaginaire bourreau, exécuteur de la démoniaque Milady.

Source : Wikipédia

 

 

19/07/2008

Electrocuting an éléphant - Thomas Edison - 1903

Chaise électrique

La chaise électrique est un instrument d'application de la peine de mort par électrocution, inventé et utilisé essentiellement aux États-Unis. Elle a été développée à la fin des années 1880 par Harold P. Brown, sur la demande de Thomas Edison, alors que les États-Unis cherchaient une alternative moins cruelle et plus efficace à la pendaison. Source Wikipedia

 

Pour la démonstration Thomas Edison a choisi un éléphant pour bien montrer la force de son invention.

La vidéo suivante est déconseillée aux âmes sensibles.

Comme quoi, la fée électricité peut se transformer, parfois, en démon.

 

 

06/06/2008

Van Halen - Pretty Woman (Original music video)

On est loin de la joie de vivre des années 30. Pourtant la galanterie est toujours là, la preuve !

 

13:47 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : vidéo, société, musique

28/05/2008

Mai 68 le début de la fin de la prospérité économique

"La" Photo de Cohn Bendit en Mai 68

"La" Photo de Cohn Bendit

19/05/2008

Fontaine Wallace

Fontaine Wallace

Photo : Archive personnelle

 

Les fontaines Wallace sont des fontaines d’eau potable, elles sont en fonte. Les premières furent implantées à Paris et c’est là  qu’on en trouve le plus grand nombre. C’est le philanthrope Richard Wallace qui finança leur édification.
 
Pendant la guerre de 1870, Paris vit des temps difficiles, de nombreux aqueducs furent détruits  et le prix de l’eau croit de façon considérable les plus pauvres se trouvent dans l’impossibilité d’en trouver gratuitement.
 
Richard Wallace conçoit lui-même ces fontaines en fonction de critères précis :
 - Une taille assez grande pour être visible de loin, mais ne nuisant pas à l'harmonie du paysage
 - Une forme pratique d'utilisation et esthétique
 - Un prix abordable pour l'installation de plusieurs exemplaires
- Un matériau résistant, facile à travailler, et commode d'entretien, le bronze
 
La couleur vert profond, comme le mobilier urbain de l’époque, est choisie pour sa discrétion et son harmonie avec les espaces verts.
 
Source: Wikipédia

 


18/05/2008

L'effondrement du pont de Tacoma - un des plus célèbres accidents de génie civil

J'ai d'abord, dans un premier temps, trouvé la vidéo par l'intermédiaire du mot clé effondrement, à propos de ce mot clé un autre article, sur un autre sujet, devrait suivre bientôt, puis, j'ai, dans un second temps, trouvé l'explication détaillée de ce phénomène spectaculaire sur le site :

http://members.aol.com/lagardesse/tacoma/

 

 

Le Tacoma Narrows Bridge (traduit le plus souvent par pont de Tacoma ou pont du détroit de Tacoma) est un pont suspendu qui franchit Tacoma Narrows (le détroit de Tacoma), un rétrécissement du Puget Sound. Il connecte les villes de Tacoma et Gig Harbor, dans l'État du Washington (États-Unis d'Amérique). Le premier pont, inauguré le 1er juillet 1940, s'est effondré le 7 novembre 1940, constituant un des plus célèbres accidents de génie civil.

Source Wikipédia.

 

Quand un régiment passe sur un pont, il est donné ordre aux soldats de rompre le pas, pourquoi ?

 

La destruction du pont de Tacoma :

Le 7 novembre 1940, six mois après son inauguration, le pont suspendu de Tacoma (USA) était détruit par le vent. La première explication qui fut donnée est celle d'un phénomène de résonance dû aux oscillations en torsion provoquées par le vent. Les rafales n'étaient pas exceptionnelles ce jour-là, mais on pensait que leur cadence avait coïncidé avec la période d'oscillations du pont.
Depuis, les ingénieurs et les mathématiciens se sont longuement penchés sur l'étude du phénomène, pour éviter une nouvelle catastrophe, et la première évidence est celle-ci : le vent était moyennement fort et plutôt régulier.
L'explication qui est donnée est que les filets de vent qui rencontrent les superstructures du pont créent des tourbillons, qui se succèdent à peu près périodiquement, et la force du vent sur le pont dépend à la fois de la vitesse du vent et de l'angle d'attaque du vent sur les surfaces du pont.
On a imaginé des modèles mathématiques, appliqués à des simulations à l'ordinateur : à condition de créer une cause (mouvement plus ample du tablier du pont ou tourbillon plus agressif), on peut retrouver le mouvement du pont qui ondule et se tord, jusquà sa destruction. Le phénomène n'est donc pas une résonance correspondant à l'équation différentielle classique étudiée en Terminale.
D'un point de vue strictement pratique, c'est essentiellement l'étroitesse du pont, créant un manque de rigidité, qui a permis les torsions destructrices.
Si l'aspect mathématique vous intéresse, vous trouverez (en anglais) un document au format Acrobat Reader sur le site :
http://www.ketchum.org/wind.html

Un film pris par un particulier présent sur les lieux au moment de la catastrophe a permis au monde entier de voir ce phénomène unique.
La source officielle : Ed Elliot The Camera Shop 1007 Pacific Avenue Tacoma, Washington USA 98402 ph: (206) 627-4159 fax: (206) 627-6107
La vidéo dure 20 minutes. Il n'y a pas de son, mais la qualité du film est bonne.
Voici 2 parties de ce film, montées en boucle. A la suite de ces spectaculaires oscillations forcées de grande amplitude, le centre du pont s'écroule.

http://members.aol.com/lagardesse/tacoma/


02:40 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : vidéo