Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/12/2021

Pas plutôt installé, pas plutôt en panne – Suite et fin - Où quand le Docteur Sangsue met la main à la pâte

Crédit Photo – Archives Personnelles (Pour agrandir, double clic gauche sur la photo)


Comme je le raconte dans mon article du 24/11/2021 : « Pas plutôt installé, pas plutôt en panne », un mois après l’installation de la fibre j’ai eu une panne internet.

Le technicien d’Orange est venu et a trouvé la panne. Elle se trouvait dans un boitier situé dans la rue d’à côté.

Cependant, entre temps, j’ai vérifié la fibre et je me suis rendu compte que celle-ci avait une marque : celle du pincement d’icelle entre le mur en pierre et un volet.

Rebelote.

J’appelle Orange qui me confirme le passage d’un technicien de Sogetrel pour la réparation.

A l’arrivé de ce technicien, il a fallu que ce soit moi qui fasse une petite saignée dans le mur pour y enfouir la fibre et la recouvrir d’un enduit pour combler la fente.

En fait, j’ai raté ma vocation : celle de chirurgien.

En effet, à mon avis, pour être un bon chirurgien, pour bien réparer un corps humain, il faut avoir l'âme d'un bricolo ; un bon chirurgien doit, d'abord, définir le meilleur acte chirurgical adapté et, le fait d'être bricolo, lui permet de s'adapter à tout impondérable.

A propos de chirurgie et pour ce qui est d’illustrer mes propos, je vous renvoie à mon histoire : « Connais-tu l'origine du mot chirurgien » ?

Bon, je sais, le résultat n’est pas très esthétique, je n’avais pas le temps de fignoler. Je peaufinerai plus tard pour une bonne étanchéité entre la pierre et la boiserie et éviter, ainsi, le risque d’infiltration.

Quand le Docteur Sangsue devient Docteur Maçon…

Moralité : On n’est jamais aussi si bien servi que par soi même !

02/12/2021

Les étrennes

Pour agrandir clic droit sur l'image puis clic gauche sur "ouvrir l'image dans un nouvel onglet"


Pompiers, éboueurs, facteur, baby-sitter… La fin d’année donne fréquemment lieu à un geste de gratitude envers les services et professionnels qui nous facilitent la vie toute l’année

Au mois de décembre, il est de tradition de donner de l’ argent aux Pompiers, éboueurs, facteur à son gardien, sa femme de ménage, sa baby-sitter… Ce sont les fameuses étrennes.

Depuis quelques années, depuis 2017 pour être plus précis, le facteur, pour son almanach, ne passe plus dans mon quartier. J'aborde, d'ailleurs ce sujet dans mon article du 22/12/2017 : "Le calendrier des PTT".

Mais d'où vient cette coutume ?

Classiquement, c’est dès l’Antiquité que les Romains ont commencé à s’offrir des présents pour accompagner des paroles de bon augure lors des premiers jours de janvier, le mois de Janus, placé sous le signe de la joie. Le terme « étrennes » vient d’ailleurs du latin « strena », qui désigne un cadeau fait pour apporter un bon présage. À cette époque, c’est à sa famille et à ses amis qu’on destinait ces petits gestes, qui prenaient aussi la forme d’hommage aux figures importantes de la ville.

Mais, déjà, les Gaulois avaient, eux aussi, l'habitude des étrennes. En effet, la veille du premier jour de l'année, ils échangeaient, entre eux, des touffes de gui provenant du chêne, leur arbre sacré.

Les étrennes furent supprimées lors de la révolution Française pour être rétablies par la troisième république.


Les inconnus - Pensez à mes zétrennches ! - Extrait "les languages hermetiques"

 

Référence :
 - Etrennes

01/12/2021

Le début des Bee Gees à la Télévision

 

Barry le plus âgé (17 ans) et les jumeaux Robin et Maurice (13 ans) avaient déjà une certaine renommée au début des années 60.

Les Bee Gees se produisaient alors dans des émissions de variétés locales. Ils interprétaient des reprises de Bob Dylan des Beatles ou des Rolling Stones. A l’époque la famille habitait en Australie. Avec obstination, les frères réussirent à décrocher un contrat avec une maison de disques. Ils ont enregistré plusieurs albums avant de connaître le succès en 1967 avec le titre mondial "Massachussets".


Please Please Me (The Beatles) - Bee Gees – 1963


Alexandra's Ragtime Band* - Bee Bees - 1963


Bee Gees - Brian Henderson's Bandstand** - Australia 1963


The Bee Gees - Wine & Women - TCN-9 Bandstand - 1965

 

*Alexander's Ragtime Band est une chanson de ragtime écrite par Irving Berlin en 1911
** Brian Henderson's Bandstand était une émission télévisée de variétés et de musique pop australienne diffusée de novembre 1958 à juin 1972.

30/11/2021

Mon nouvel achat : La cuisine bordelaise

 

 

Mon dernier achat : un livre de cuisine :

La cuisine bordelaise

Un livre de poche broché de 128 pages dans la collection Éditons Sud-Ouest - Auteur François Martin - au prix de 2 €.

À l’image d’une ville rénovée, la cuisine bordelaise est avant tout une cuisine de produits du terroir aux accents très actuels. Les huîtres, la lamproie à la bordelaise, l’entrecôte aux sarments et plus récemment le cannelé ne peuvent à eux seuls résumer la diversité de cette cuisine. La terre girondine et ses eaux – de l’estuaire et du Bassin d’Arcachon – produisent bien d’autres trésors qui constituent les fondements de l’art gastronomique bordelais !

Biographie de l’auteur :

François Martin, maître de chai à Bordeaux et dégustateur en vins, voue une véritable passion à la cuisine bordelaise et nous offre ici des recettes simples, variées et contemporaines, valorisant les produits de la région. Il est l'auteur de Savoir déguster le vin et du Goût du champagne (éditions Féret).

Une recette de ce livre :

Entrecôte Bordelaise

Pour 6 personnes
 - 2 entrecôtes de bœuf de 600g
 - 3 échalotes grises
 - 25 g de beurre+ -120 g de moelle de bœuf
 - 20 cl de vin rouge de garde
 - 10 cl d’eau chaude
 - 1 cube de bouillon de bœuf
 - 1 c. à soupe de farine
 - 1 branche de thym
 - sel, poivre noir

Sauce :
Faire dorer les échalotes émincées dans une poêle en fonte préalablement beurrée. Les fariner et mélanger à l’aide d’une spatule en bois. Verser le vin puis le bouillon cube dilué dans un demi verre d’eau chaude et ajouter le thym. Saler et poivrer. Faire réduire de moitié 10 min. Ajouter la moelle, coupée en petits dés, à feux doux pendant 5 min.

Viande :
Penser à sortir la viande du réfrigérateur 1 h avant cuisson. Elle doit être saisie de chaque côté. Ca cuisson est dite « saignante » lorsque le jus apparaît en surface, du côté déjà braisé. Avant, elle est « bleue », après elle sera « à point ». Saler et poivrer. Couvrir la viande quelques instants et servir. Servir la sauce à part.

Braises :
Il est recommandé d’allumer le feu sous les sarments 20 min. avant la c uisson à l’aide d’un simple papier et d’une allumette.

Variante :
On peut, aussi, servir ce plat, typiquement girondin, simplement parsemé d’échalote ciselée crues ou légèrement saisies au beurre.

Accord mets/vin :
Si la plus part des vins rouges de Bordeaux conviennent à ce mets, on peut, cependant, recommander les grandes appellations communales du Médoc telles que Margaux, Saint-Julien, Pauillac ou Saint-Estèphe.


Recette : entrecôte à la bordelaise - Météo à la carte - Emission FR3


Cours de cuisine: Sauce bordelaise

 

Nota Bene : Deux remarques. D’abord, concernant les braises, la cuisson se fait avec les infrarouges, si les sarments de vignes c’est top, le charbon de bois fera parfaitement l’affaire. Concernant le vin, mes préférences vont sur un Médoc voire un Haut-Médoc.

Références :
 - « Entrecôte Bordelaise aux échalotes et sauce marchand façon Docteur Sangsue ».

 - « Cours de cuisine the fabcook ».

29/11/2021

Dans la série « Mes articles en vidéo » - La petite histoire de Dofus

Capture d’écran du site de Dofus – pour agrandir l’image, double clic sur celle-ci

 

Encore une vidéo sur la bulle Internet.

 

Références :
 - Dofus
 - Site Dofus

28/11/2021

D’où vient l’expression “Des économies de bout de chandelles” ?

 

Lorsqu’une personne cherche à éviter les dépenses, jusqu’aux plus petites, on dit parfois qu’elle fait «des économies de bouts de chandelles». Une expression dont l’origine remonte au XVIIIe siècle.

A cette époque, la cire est encore une denrée rare et précieuse, les chandelles avaient une valeur certaine. C'est pourquoi, dans les habitations bourgeoises, le personnel de maison avait l'habitude de rassembler les restes des chandelles, le suif non brûlé, et de les revendre à un cirier pour qu'il en refasse de nouvelles.

Vu par les riches, cette récupération semblait mesquine, ridicule et l'économie correspondante insignifiante, ce qui suffit à expliquer le sens de l'expression, mais aussi à comprendre pourquoi elle comporte la plupart du temps une connotation de mesquinerie.

Mais il existe d'autres interprétations...

27/11/2021

Name dropping

Clic droit puis clic gauche sur ouvrir l'image dans un nouvel onglet pour agrandir l'image

 

En préambule, je tiens à préciser que je n’ai aucun jugement, ni avis, vis-à-vis de cette personnalité médiatique qu'est devenu Eric Zémmour.

Lors de mes escapades Webiennes, en ouvrant Youtube, je suis tombé sur cette vidéo intitulée : « Zemmour vs Ramzy - La débilité du namedropping » .

Tiens, un mot nouveau, un anglicisme qui m’est totalement inconnu.

Mais qu’est ce que le « Name dropping » ?

Help Wikipedia !

Wikipédia, je te cite :

« Le name dropping (littéralement le « lâcher de noms ») est une figure de style consistant à citer des noms connus, notamment de personnes ou d'institutions, pour tenter d'impressionner, selon le cas, ses interlocuteurs, auditeurs, lecteurs ou spectateurs. 

Cette pratique se rencontre également avec l'étalage de titres d'ouvrages — en anglais title dropping — ou de marques commerciales (brand-name dropping). 

En français, on parle plutôt d'« émailler de noms célèbres » sa conversation, ses écrits, de « faire allusion à des personnes connues », de « balancer des noms connus » ou de « faire étalage de ses relations ».

Il est à noter que, maintenant, je fais, moi aussi, beaucoup de « Web dropping », de « YouTube dropping », ainsi que du « Blog dropping » en citant mes article bloquesque.

Et, maintenant, en illustration de mes propos, la vidéo qui me fit découvrir ce mot :

26/11/2021

Hôtel Oriente à Saragosse

Crédit Photo – Archives Personnelles (Double clic gauche pour agrandir)


Pendant notre séjour à Saragosse nous avons séjourné à l’hôtel Oriente au 11-13 Calle del Coso.

Il est particulièrement bien situé car, en face d’une station de tram, dans le centre de Saragosse et à portée de fusil de la Plaza del Pilar et de la Calle Alfonso I.

25/11/2021

Dans ma série « Fast Cooking » : Sauce piquante express façon Docteur Sangsue

 

Cela fait très longtemps que je n’avais pas publié de recettes de cuisine.

En voici une très facile et pas chère et…

Extra Fast Cooking !

Voila comment c’est arrivé : le hasard et la nécessité.

Ce midi, je n’avais pas envie de cuisiner.

Ce midi, en ouvrant le frigo, je fis donc l’inventaire.

Ce midi se battaient en duel des restes de poulet, deux belles cuisses, un bocal de piperade à moitié entamée et… un bocal de cornichons.

Ce midi, j’improvise donc une recette express : « Poulet sauce piquante »

Je sors le poulet du frigo et le met dans une plat.

Je sors la piperade et la verse, dans le plat, à coté du poulet.

Je coupe « quelques » cornichons (un bon nombre) sur la piperade.

Je mélange…

C’est prêt !

Allez, en bonus, une recette de langue de bœuf sauce piquante.

 

Quelques une de mes recettes « Fast Cooking » :
- 26/12/2013 : « Cuisine Express » ou « Fast Cooking ».
- 03/01/2014 : « Poulet Basquaise Fast Cooking ».
- 06/01/2014 : « Cassoulet Fast Cooking ».
- 25/11/2014 : « Poulet Basquaise Express à la Cocotte Minute Fast Cooking façon Docteur Sangsue ».
- 18/03/2016 : « Couscous au poulet Fast Cooking façon docteur sangsue ».

24/11/2021

Pas plutôt installé, pas plutôt en panne

 

Comme je le disais dans mon article du 23/10/2021 : « Quand la fibre s’invite à la maison, vive le THD (Tés Haut Débit) ».

J’ai fait installer la fibre par Orange le 22 octobre dernier ; j’ai donc une Livebox 5 flambant neuve.

Jusqu’alors tout marchais bien avec le débit promis dans l’abonnement soit 400 Mbits.

Mais patatras !

Aujourd’hui, 24 novembre, jour anniversaire de ma fille, la panne, plus de connexion.

J’ai téléphoné au 3900, la hotline d’Orange, plusieurs fois, jusqu’à ce que l’on me propose de me rappeler ; le technicien viendra demain.

En attendant j’ai une connexion via mon Smartphone en utilisant mon abonnement SYMA Mobile, avec mes 80 Go de data, je peux tenir.

Oui mais...

Je n'ai pas tout à fait le même débit, je me retrouve, comme avant, avec... 8,3 Mbits !

Double clic gauche pour agrandir

Il est à noter qu’il m’a fallu éteindre ma box pour utiliser SYMA en partage de data en USB.

Non, pour moi, ce ne s’est pas passé comme cela.

Cette vidéo n’est pas sans rappeler le « 22 à Asnière » que j’évoque dans mon article du 10/11/2021 : « Fernand Raynaud - 1926-1973 ».

 

A lire :

 - Du « 22 à Asnières »… à l’internet mobile !

 - Il est loin le temps du "22 à Asnières"...

23/11/2021

Steet art - « Les voiles »


Crédit Photo – Archives Personnelles (Double clic gauche pour agrandir)


J’ai pris la photographie de ce street art graffé sur le mur d’une rue lors de mon dernier séjour à Rochefort sur Mer pour les vacances de la Toussaint. Le poème est de Lamartine, son titre « Les voiles ».

« Les voiles » est un poème composé de cinq quatrains d’alexandrins à rimes croisées. Il a été écrit par Alphonse de Lamartine en 1844, alors qu’il se trouvait à Ischia, une île de la Méditerranée. Il n’a pas été publié par Lamartine lui-même : le public l'a découvert dans une publication posthume des œuvres du poète, en 1873.

Les voiles

Quand j'étais jeune et fier et que j'ouvrais mes ailes, 
Les ailes de mon âme à tous les vents des mers, 
Les voiles emportaient ma pensée avec elles, 
Et mes rêves flottaient sur tous les flots amers.

Je voyais dans ce vague où l'horizon se noie 
Surgir tout verdoyants de pampre et de jasmin 
Des continents de vie et des îles de joie 
Où la gloire et l'amour m'appelaient de la main…


Alphonse de LAMARTINE (1790 – 1869)

 

Nota Bene : Il est à remarquer que ce tag a été graffé sur des feuilles du journal Sud-Ouest de Charente-Maritime préalablement collées sur le mur.

Référence :
 - Les voiles

22/11/2021

Canfranc

La gare de Canfranc


Sur le chemin du retour de Saragosse, nous nous sommes arrêtés à Canfranc pour acheter du Ricard et du Porto détaxés, pas de bons Whisky.

La petite histoire de la ligne Pau Saragosse.

La gare de Canfranc en voie de restauration.

21/11/2021

Le port USB : une histoire de chasse de mes débuts avec un ordinateur ou ma première confrontation avec le hardware

Mon lecteur ZIP Ioméga : Nostalgie !


Un "petit" sujet qui traite de l'histoire de l'informatique.

Je tiens à préciser, tout d’abord, que le hardware (le matériel informatique) n’est pas mon fort, contrairement à mon fidèle lecteur alain, je préfère, et de loin le software (les logiciels).

Tout commence en 1999 avec Windows 98 SE.

A cette époque fut mis en place la télétransmission pour dématérialiser les FSP (Feuille de Soin Papier) de la Sécurité Sociale.

Pour la télétransmission, il fallait (et il faut toujours) :

- Un ordinateur (il est vrai que l’on peut télétransmettre sans ordinateur avec, seulement, un lecteur de télétransmission). J'achetais donc un PC avec Windows 98. Actuellement la répartition du marché des Systèmes d'Exploitation (OS) est la suivante : Windows représente 88 % du parc des PC contre 8 % pour macOS et 2 % pour Linux (qui, étant un logiciel libre, est gratuit). Eh oui, il existe une solution médicale sous Linux !

 - Un logiciel Médical agréé.

 - Un lecteur bifente  de carte vitale (SESAM-Vitale) et (CPS).

Et...

 - Une connexion internet. A l’époque une connexion bas débit RTC, point de box, point de haut débit avec l'ADSL, point de très haut débit avec la fibre optique, point de 400 Mbits, comme chez moi actuellement, mais un modem V.90 (avec son bruit si caractéristique* lors de sa connexion), une ligne téléphonique (fil de cuivre)  et un débit de 56 Kbits ! On imagine le temps de chargement, sur le Web, d'une simple image (qui était moins grande que maintenant).

J’ai donc débuté en Informatique avec Windows 98 et le Logiciel Médical HelloDoc qui, pour la petite histoire était implanté, au départ, à Vensac et son célèbre moulin, puis à Soulac-sur-Mer et qui, d’ailleurs, a été racheté, par la suite, en 2014, par CompuGroupMedical (CGM).

Ma motivation d’acquisition de ce Logiciel Médical résidait dan le fait qu’outre la télétransmission, il assurait un dossier patient dématérialisé, un traitement de texte, pour les lettres aux correspondants, la rédaction des bilans para clinique (Biologie, Radiologie) Et surtout des ordonnance avec une interface pour le logiciel du VIDAL, qui, d’ailleurs devient payant très rapidement (alors que le VIDAL papier restait gratuit car fourni par les Laboratoires Médicaux). Le VIDAL papier a, d'ailleurs, arrêté sa publication en 2020.

Après ce long préambule, j’en reviens à mon premier ordinateur.

Mon premier ordinateur fut un ordinateur portable, un ACER.

J’achetais, aussi un lecteur ZIP Ioméga car cela permettait de stocker 100 Mo de données ! (comparé à une disquette de 1,44 Mo de l'époque  y a pas photo), avec, en plus, la possibilité de compresser ces données. A l'époque, le logiciel HelloDoc tenait en 3 disquette (4 Mo) on est loin du logiciel Windows 10 qui nécessite une clé USB de 8 Go !

Sitôt acheté, sitôt branché sur le seul port USB de mon ordinateur.

Déception, il ne s’allume pas !

J’ai galéré pendant un bon bout de temps pour trouver la solution.

Elle était toute bête : Il suffisait d’aller dans le BIOS et d’activer, tout simplement, ce foutu port USB.

Une vidéo sur le débarquement d'un ordinateur dans la famille : du vécu !

A propos de la hotline, celle-ci a été profondément modifiée avec la prise en main à distance des ordinateurs.

Allez, pour la route, deux vidéo qui faisait beaucoup rire, à l’époque, sur les démêlés avec l’informatique. On notera le changement, par rapport à maintenant, du matériel informatique de l’époque notamment la taille des écrans (les écrans LCD de maintenant remplacèrent les énormes écrans cathodique de l’époque encore appelés CRT).

 

*A écouter dans l’article de Wikipédia sur le modem. Cela ne me rajeuni pas !

Référence :
 - ZIP Ioméga

20/11/2021

Le tram de Saragosse

Crédit Photo Archives Personnelles – (Double clic gauche pour agrandir)


J’ai pris cette photo devant l’entrée de l’hôtel Oriente où j’ai résidé le temps de mon séjour à Saragosse.

L'alimentation du "Tranvía de Zaragoza" se fait par ligne aérienne mais entre la Plaza de Paraiso et Murallas, dans le centre historique de la ville, l'alimentation est assurée par batteries d'accumulateurs leur charge étant effectuée lors du freinage des rames par récupération du courant et par connexion au réseau électrique lors des arrêts.

19/11/2021

Un nouveau commerce à la mode : Le magasin de cannabis

Crédit Photo - Archives Personnelles (Double clic gauche pour agrandir)


Vu dans une rue piétonne de la Grande Ville.

Les magasins de cannabis sont en pleine vogue, maintenant.

Allez, pour la route, une recette de cuisine avec du CBD, une recette de brownie à l'huile de CBD :

18/11/2021

Farmacia del Pilar en Zaragoza

Crédit Photo – Archives Personnelles (Double clic gauche pour agrandir)


Cette pharmacie vieillotte est située au 40 Calle Alfonso I, rue dont je parle dans mon article "Calle Alfonso I".

Mon dieu, qu’est ce que j’ai pu, en prescrire de la Lysopaïne (Lizipaina) du temps où c’était remboursé !

Il faut bien dire que sucer un bonbon est efficace dans le mal de gorge. Mais...

Si la majorité des angines sont virales, il ne faut pas passer à côté d'une angine bactérienne à Streptocoque β-hémolytique du groupe A (SGA) (risque de RAA* avec une possible atteinte des valves cardiaque) ce qui nécessite un traitement antibiotique (amoxicilline).

Pour cela, outre la clinique (fièvre >38° C, ganglions, augmentation des amygdales) le médecin dispose d’un test rapide : le TROD angine, mais je me pose, quand même, la question de la fiabilité de ce test.


Publicité 2018 - Sanofi - Lysopaïne

 

*Aphorisme médical bien connu des médecins : "Le streptocoque lèche les articulations mais mords le cœur".

17/11/2021

Les oiseaux dans la ville : la pie et les étourneaux classés nuisibles en Gironde

 

Comme tous les ans les étourneaux sansonnets sont de retour dans la Grande Ville.

Comme tous les ans je suis fasciné par le même spectacle, un spectacle son et lumière.

Je m’explique :

Derrière ma maison se situe un collège. Dans la cour de ce collège se trouve un grand arbre touffu avec des feuilles virant vers le rouge, l’automne est, déjà, bien avancé.

Tous les jours, à la même heure, cinq heures tapant, un bruit assourdissant sort de cet arbre qui est entouré de nappes d’étourneaux quittant et retournant vers cet arbre.

A ce propos...

Lu dans Sud Ouest en ligne du 09/07/2021 : "Gironde : la pie et les étourneaux officiellement classés « nuisibles »".

Ce n’est pas sans rappeler deux de mes anciens articles (cela va me permettre de me reposer un peu) :

 - 04/11/2011 : "Les corbeaux dans la ville".

 - 24/04/2017 : "Le vautour".

Une solution originale et efficace de lutte contre les étourneaux :

16/11/2021

La Casa de Santiago Ramón y Cajal en Zaragoza

Crédit Photo – Archives Personnelles (Double clic gauche pour agrandir)


Lors de mon séjour à Saragosse, alors que j’étais dans la file d’attente pour rentrer dans la Chocolatería Lalmolda cf mon atricle du 28/10/2021 - « La Chocolatería Lalmolda à Saragosse », je remarquais une plaque, celle de ma photo.

J’y appris que Santiago Ramón y Cajal à vécu à Saragosse au numéro 13 de la calle Méndez Núñez.

Santiago Ramón y Cajal (1852 à Petilla de Aragón - 17 octobre 1934 à Madrid,) est un histologiste et neuroscientifique espagnol, colauréat du prix Nobel de physiologie ou médecine en 1906 avec Camillo Golgi.

En utilisant, pour l'étude des cellules nerveuses, la technique de coloration de Golgi, il mit en évidence que les neurones étaient des entités cellulaires séparées par de fins espaces (que Sherrington nommera « synapses »), et non les fibres d'un réseau ininterrompu. Il est considéré comme l'un des pères des neurosciences.

Ramon y Cajal devait être un enfant HPI, en effet, c’était un enfant curieux et à l’esprit vif, fasciné par les phénomènes de la nature. Parmi les traits de sa personnalité, on peut citer la gêne que lui supposaient les relations sociales et les rapports cordiaux avec les adultes, en outre, comme il devait s’ennuyer à l'école, il avait un très mauvais comportement. Cajal a dû être transféré de nombreuses écoles parce que les enseignants ne pouvaient pas le contrôler. Il a été arrêté à l'âge de 11 ans après avoir détruit la porte de la cour d'un voisin avec un canon qu'il a fabriqué. C’est pour cela qu’il il fit un apprentissage d'abord de coiffeur, puis de cordonnier.

Cajal voulait devenir peintre, mais son père le força en lui faisant étudier la médecine. 

Pour la petite histoire Ramon y Cajal à fut un pionnier du culturisme en Espagne.

Santiago Ramon y Cajal culturiste

Une vidéo où l’on apprend la passion de Cajal pour la photographie. Cela semble logique pour quelqu'un qui aime la peinture.

Une autre vidéo sur Golgi et Cajal.

 

Références :
 - « Casa de Santiago Ramón y Cajal »
 - « Santiago Ramón y Cajal »
 - « Ramón y Cajal, pionero del culturismo español »
 - « Le fondateur de Neuroscience voulait être un artiste, pas un médecin »

15/11/2021

Un nouveau type de SPA : Le SPA à la bière

Pour agrandir, clic droit puis clic gauche, dans le menu déroulant, sur ouvrir l'image dans un nouvel onglet

 

Lu dans 20 Minutes (en ligne) cet article du 13/11/2021 : « Strasbourg : D’une bière, deux coups… Un nouveau spa à la bière ouvre bientôt ses portes au pays des cigognes »

Un extrait :

« La bière qui mousse, tout le monde connaît. Mais la bière qui masse ? Lors d’un voyage à Prague en 2016, alors qu’ils étaient encore étudiants, Naomie Crawshaw et Paul Fruh ont découvert ce concept dont ils n’avaient jamais entendu parler jusqu’alors : un spa à la bière. De retour de la capitale tchèque, les deux Alsaciens poursuivent leurs études à l’école de management de Strasbourg. Avec une idée : celle d’importer le concept dans leur région d’origine ».

Ce concept existait déjà !

En effet, je cite Wikipédia :

« On lit souvent que Cléopâtre, reine d'Égypte antique, prenait des bains de lait d'ânesse pour entretenir sa beauté et la jeunesse de sa peau. La légende dit qu'il ne fallait pas moins de 700 ânesses pour lui fournir la quantité de lait nécessaire à ses bains quotidiens. Aucun historien ne mentionne ce fait qui apparaît en 1858 dans une notice du médecin Adrien Baraniecki, destinée à valoriser l’utilisation des bains de petit-lait.

Pline l'Ancien, décrivant les vertus pour la peau de ce bain, reprend ce mythe à propos de Poppée (v. 30-65), seconde épouse de l’empereur romain Néron : « On croit que le lait d'ânesse efface les rides du visage, rend la peau plus délicate et en entretient la blancheur. On sait que certaines femmes s'en fomentent le visage sept cents fois par jour, observant scrupuleusement ce nombre. Poppée, femme de l'empereur Néron, mit le lait d'ânesse à la mode; elle s'en faisait même des bains et pour cela elle avait des troupeaux d'ânesses qui la suivaient dans ses voyages.

Diane de Poitiers ou Pauline Bonaparte auraient également eu recours au lait d'ânesse pour des soins de peau ».

Comme je le dis souvent, l’histoire est un éternel recommencement. D’où l’intérêt de connaître l’histoire, ce qui permet, parfois de prédire l’avenir de certains évènement.

Et, je me cite : « Un peu de culture ne nuit pas ».

Le bain au lait d’ânesse de Cléopâtre – Film Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre

 

Référence :

 - Lait d’ânesse

 - Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre


Et…

 - 09/07/2013 : « Pour s'amuser, un brin de culture ne nuit pas »

 - 29/03/2018 : « Un peu de culture ne nuit pas »

 - 17/09/2018 : « Le clavicorde et le pianoforte »

14/11/2021

Après le cubi… le vin en canette !

 

Même l’entreprise Bordelaise Cacolac, qui commercialise sa boisson lactée, le « cacolac », se lance dans l’aventure !

 

Références :
 - « Quand Cacolac met le vin de Bordeaux en canette »
 - « Cacolac construit une usine dédiée aux vins en canette à Léognan »