05/04/2014

Et il partit sans ma serrer la main


Un patient que je suivais de façon très épisodique pour prescription d'EFFEXOR (un antidépresseur) venait trop rarement pour justifier une prescription régulière.

Dans le temps il avait été consulté un psychiatre comportementaliste car il était hypochondriaque mais, surtout un caractère rigide et manipulateur, il l'avait laissé tombé comme une vieille chaussette. C'est ce psychiatre qui lui avait prescrit ce fameux EFFEXOR

Il m'avoua ne prendre qu'un comprimé sur les deux prescrits, mais cela ne suffisait pas encore pour justifier ces prescriptions espacées.

La confiance s'effritait fortement.

Très récemment, il débarqua au cabinet en me sortant une vieille affaire, totalement oubliée de ma part, d'accident du travail, une chute sur l'épaule ayant entrainé une tendinite de la coiffe des rotateurs. un ou deux ans plus tard il refit une tendinite de la coiffe de rotateur de la même épaule.

Il vit deux rhumatologues à qui je ne l'avait pas adressé.

Il avait été vu par un expert rhumatologue qui avai conclus à un lien entre les deux épisodes de tendinites de la coiffe des rotateurs.

Il me demande, expressément que je lui fasse, aussi, un certificat établissant un lien entre les deux évènements.

Je lui expliquais que, comme l'expert à conclu favorablement à sa demande, je ne voyait nullement l'intérêt d'un tel certificat venant d'un simple généraliste comme moi.

Je le sentit pas content, mais pas content du tout.

Je lui dis alors : "Eh oui quand la confiance est perdue..."

Il partit furax sans me serrer la main.

Adieu.

01/04/2014

Je suis désolée d'arriver si tard



C'est par ces mots qu'arrive cette jeune patiente après l'heure de fermeture du cabinet médical.

 - Qu'est ce qui vous amène ?

 - Mon ami m'a battu.

Il vous faut un certificat de coup et blessure ? (aï, cela prend un peut de temps, car  il faut bien examiner pour ne pas  oublier aucune lésion puis faire un certificat circonstancié).

 - Vous avez la carte vitale ?

 - Non.

 - Mais, j'ai Le papier.

Et elle me tend... le papier de la CMU.

C'est tellement plus pratique avec la carte vitale.

Je l'aurais bouffée.

25/03/2014

Un anno d'amore


Tout le monde connait cette mélodie interprétée par Luz Cazals en..

1991 !

Et qui devint la célèbre bande son du film "Talon Aiguille" de Pédro Almodovar réalisé, lui aussi, en 1991.


Luz Casal - Un año de amor

Mais qui connait le génie qui a inventé ces paroles et cette mélodie. C'est...

Nino Ferrer en... 1963 !

En 1963, la chance sourit à Nino Ferrer puisqu'il peut enregistrer son premier disque (Pour oublier qu'on s'est aimé). Sur la face B figure un titre, C'est irréparable, dont il existe une version italienne Un anno d'amore chantée par Mina qui en fait aussi des traductions en espagnol, en japonais, en turc… Une autre version espagnole, directement traduite de la version en italien, sera réalisée pour la bande originale de Talons aiguilles de Pedro Almodóvar sous le titre Un año de amor, et elle sera interprétée Luz Casal. Dalida l'a chantée en 1965 en français.

Source : Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Nino_Ferrer

La preuve jouée par l'auteur compositeur (l'interprétation est en italien car il ne faut pas oublier que Nino Ferrer était Italo Français).


Nino Ferrer- Un anno d'amore

24/03/2014

The Shadows

The Shadows dans les années 60.



J'ai découvert, il n'y a pas longtemps, sur mon copain YouTube, un vieux groupe anglais de pop rock musical, purement instrumental, composé de guitares électriques De jeunes extrêmement doués d'abord de par leur créativité et aussi de par leur exécution instrumentale et de la façon de voir le plaisir qu'ils prennent à jouer, et, cerise sur le gâteau il y a une véritable chorégraphie, ce qui est surprenant pour l'époque.

Cela montre bien mon inculture musicale.

En effet, ce groupe s'appelle The Shadows.

The Shadows est un groupe de rock britannique ayant été actif des années 1950 jusqu'aux années 2000. Pionnier du rock britannique, The Shadows demeurent une référence en matière de son de guitare électrique.

Nombre de groupes et d'artistes internationaux se sont inspirés de cette formation qui a contribué à poser les bases du rock britannique et de la pop music européenne. Premier groupe de rock européen en 1958, The Shadows accumulent les succès internationaux dès le début de leur carrière, d'abord en compagnie de Cliff Richard, l'un des artistes les plus vendus en Angleterre (plus de 250 millions de disques vendus à ce jour), puis en solo, avec des titres généralement instrumentaux.

Apache bouleversera la musique pop en 1960.

The Shadows sont les premiers à associer dans leurs enregistrements des guitares électriques et un orchestre symphonique grâce notamment à Norrie Paramor.

Le dictionnaire britannique définit The Shadows comme « les principaux précurseurs d'un phénomène musical universel ».

Ils sont encore à ce jour le groupe les plus titrés des charts britanniques, loin devant The Beatles.

Référence : Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/The_Shadows



Shadows - Apache [1960]

 


The Shadows / FBI / Crackerjack 1961

 


The Shadows - Wonderful Land - 1961

 


The Shadows - Guitar Tango - 1962

 

 

12/03/2014

Le garage

Crédit Photo : http://www.monamenagementjardin.fr/


Dans ma rue, il y a trois garages, ce qui est énorme pour une rue de Grandville ; Sans compter quatre places handicapées. Cela deviens difficile, pour le riverain lambda, d’arriver à stationner.

Le soir cela devient quasiment stressant car il faut chercher fortune dans tout le quartier.

Les possesseurs de garages ont une façon étrange, mais fort pratique, de les utiliser.

Certes, ils se garent, mais pas à l'intérieur, ce qui libèrerait au moins quelques places.

Ils se garent, certes, mais devant leur garage, ce qui est, vraiment, fort pratique pour eux.

Mais un garage retint particulièrement mon attention. Hier quatre à cinq personnes étaient en grande discussion dans ce garage mystérieux. Ce qui me permis de voir que s’il était occupé, ce n’était pas par une voiture, mais par des caisses en cartons et meublé par une table.

Eh oui, ce sont les élections municipales qui se préparent ! C'est la dernière ligne droite !

C’est là que se prépare la distribution des tracts du Parti.

Une utilisation pour le moins originale concernant un garage.



10/03/2014

La petite histoire de l'origine des vaccinations



La Variolisation :

Dès le XI° siècle, les Chinois pratiquaient la variolisation. C'est le premier ministre Wang Dan qui après la perte d'un de ses fils de la variole avait convoqué divers praticiens de toute la Chine pour mettre au point une prophylaxie. Un moine taoïste apporta la technique d'inoculation qui se diffusa progressivement dans toute la Chine. On faisait inhaler de la poudre de croute de pustule de varioleux avec un petit tube en cuivre. La pratique s'est progressivement propagée le long de la route de la soie. En 1701, Giacomo Pylarini réalise la première inoculation à Constantinople. La technique est importée en Occident au début du XVIII° siècle par Lady Mary Wortley Montagu la femme de l'ambassadeur d'Angleterre en Turquie.


En fait, c'est Lady Mary Wortley Montagu qui a ramenée, de l'Empire Ottoman la technique de la Variolisation en Angleterre. En Chine, cette technique servait, comme nous l'avons vu, depuis fort longtemps, étudiée d'après certains, dans un premier temps pour immuniser de la variole, les... péripatéticiennes pour qu'elles n'aient ni le visage ni la peau du corps abimée dans le seul but de bien présenter, mais ce n'est que la petite histoire.

La Vaccination :

Le 14 mai 1796, Edward Jenner, chirurgien de son état, inocule, la picotte à James Phipps, un jeune garçon de huit ans, avec le contenu des vésicules de vaccine de la main de Sarah Nelmes, une trayeuse qui avait contracté la vaccine (surnommée picotte, une sorte de variole atténuée) transmise par une vache nommée Blossom.
En fait, un agriculteur du Dorset, Benjamin Jesty, a réussi à induire une immunité artificielle chez sa femme et ses deux enfants avec la vaccine au cours d'une épidémie de variole en 1774, mais ce n’est qu’après les travaux de Jenner, une vingtaine d'années plus tard, que le procédé a été largement compris. En effet, il est généralement admis que Jenner n'était pas au courant du succès de Jesty et est arrivé, indépendamment, aux mêmes conclusions.

C’est pour cela que cette méthode s’appelle Vaccination qui vient du mot latin vacca qui signifie vache.

La variole a été totalement éradiquée en... 1980 !



La découverte des diverses vaccination est une autre histoire

Conclusion :

La vaccination due à Jenner mais inventé bien avant par les Chinois (la Variolisation) est l'acte médical qui a été le plus efficace de toute l'histoire de la Médecine (depuis la variole a été éradiquée grâce à Jenner). Les vaccins sont de loin les médicaments les plus efficaces, bien plus que l'invention" de la Pénicilline par Flemming, Chain et Florey dans les années 1940, pour ne parler que des pathologies infectieuses.



Références :

Variolisation : http://fr.wikipedia.org/wiki/Variolisation
Vaccination : http://fr.wikipedia.org/wiki/Vaccination
Edward Jenner : http://fr.wikipedia.org/wiki/Edward_Jenner

et

de votre serviteur :

http://unmetiercasappend.hautetfort.com/archive/2009/02/0...

 

Ceci est la version 2.0 remastérisée et améliorée de cet article.

Pour mémoire Windows 8 en est à la version 6.2 de Windows (et pas la version 8, comme on pourrait le croire).

28/02/2014

Histoire de la découverte des Anticoagulants, une histoire vache



Les anticoagulants ont été découverts dans les années 20 à la suite d'une épidémie mystérieuse qui décima le bétail dans le Dakota du Nord (États Unis) et dans la région Canadienne de l'Alberta.

Ce qui fut étiqueté "septicémie hémorragique" ou, aussi, "maladie intestinale hémorragique" était, en fait, une intoxication alimentaire.

En effet, en 1939 Karl Paul Link montra que les vaches qui étaient atteintes d'une "maladie intestinale hémorragique" broutaient du foin contenant du Mélilot (Mélilot Officinalis) ou trèfle jaune. Quand ce foin était mal traité (pas suffisamment sec) une moisissure transformait une molécule contenu dans le Mélilot (la COUMARINE) en DICOUMAROL, molécule anticoagulante, qui provoquait "la maladie hémorragique intestinale".

En 1940, Link parvint à synthétiser le DICOUMAROL.

en 1948, le DICOUMAROL fut testé en pathologie humaine pour le traitement de la Thromboses Veineuse Profonde. Maladie potentiellement dangereuse, car pourvoyeuse de la redoutable Embolie Pulmonaire : "Le malade se lève pousse un cri et meurt" (aphorisme célèbre).

A la même époque, des chercheurs Suédois synthétisèrent la vitamine K et montrèrent que sa carence, chez les poules, provoquait la "maladie hémorragique intestinale".

La boucle était bouclée.

Quand j'étais bien plus jeune, en classe, ce type d'histoire me faisait rêver.

Dérouler le fil d'une histoire. Je ne découvris bien plus tard que c'était pour comprendre le mécanisme d'un phénomène, ce qui permettait d'agir sur celui-ci. Autrefois, on appelait cela "l'histoire Naturelle" puis cela fut rebaptisé, de mon temps, science naturelle pour devenir, enfin, de nos jours, sciences de la nature, ce qui fit perdre progressivement son sens à cette matière dans sa démarche causale.

Le Biologiste, et le Médecin, se comportent, donc, comme des détectives.

"L'Histoire Naturelle" ne fut pas étrangère à mes études en médecine. Il faut dire que la lecture de Sélection du Reader's Digest*, parfois en anglais, n'arrangea pas les chose, me renforçant dans cette quête du savoir et de la vérité.

 

Vache Folle

Une histoire vache confirmée par les poulets.

 

Karl Paul Link

 

*Le Reader's Digest a été fondé en 1922 par DeWitt Wallace et son épouse Lila Acheson Wallace et le magazine s'est hissé un temps au premier rang des magazines grand public aux Etats-Unis. Il est, aujourd'hui, en dépot de bilan.

Source : http://www.lefigaro.fr/

23/02/2014

Vers un recul du morpion





Depuis déjà quelques temps, on assiste à un phénomène bizarre, il y a une épidémie manifeste de la Pédiculose du cuir chevelu (Pédiculose) et une régression spectaculaire de la Pédiculose du pubis (Phtiriase).

Pour mémoire, il existe trois formes de Pédiculose : la Pédiculose du cuir chevelu, la Pédiculose corporelle et la Pédiculose pubienne.

Un petit rappel sur la l'étiologie, la biologie et la pathologie de la Pédiculose et de la Phtiriase me semble indispensable. Cela permet, entre autre, de développer une conduite thérapeutique efficace.

La Pédiculose
"Le pou de tête de l'être humain (Pediculus humanus capitis) est l'agent de la pédiculose du cuir chevelu, il s'installe le plus souvent dans les cheveux et vit de 6 à 8 semaines. Les femelles ont une importante capacité de reproduction, pondant 4 à 10 œufs (ou lentes) par jour pendant 3 à 4 semaines, solidement fixé à la base d'un cheveu ou d'un poil. Après 7 à 10 jours, le pou sort de la lente sous forme de larve, qui deviendra adulte en moins de 15 jours. Le pou gêne son hôte par les démangeaisons qu'il occasionne. Les poux se disséminent par contact entre individus, par exemple au contact de la chevelure d'un autre enfant au cours d'un jeu ou d'une bagarre, ou lors d'échanges d'habits, cache-nez, bonnets ou casquettes.

À la différence des puces, les poux ne sautent pas. Ils ne volent pas non plus. Ils ne se qu'en rampant ou via des vêtements ou cheveux infestés."

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A9diculose_du_cuir_chev...

La Phtiriase
"Le pou du pubis (Phtirus pubis) ou morpion est la cause de la phtiriase.

Il se rencontre dans les régions pubienne et périanale. Ce pou se transmet en général par contact sexuel.
Le pou du pubis se trouve dans les poils pubiens et parfois dans les aisselles. Les piqûres du morpion, provoquent de petites lésions bleuâtres et un prurit exacerbé la nuit.
Comme le pou de tête, la femelle pose des lentes sur la base des poils. Les adultes ne peuvent pas survivre plus de 24 heures hors contact avec l'homme, et les lentes pas plus de huit jours."
Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Pou_du_pubis

Pourquoi ce phénomène de régression du Phirius Pubis et du développement du Pédiculus Humanum Capitis.

Il est de mode, depuis, déjà, quelque temps, que les femmes (et les hommes) se rasent les poils pubiens. Cela paraît tout bête mais l'explication se trouve dans ce phénomène de société.

Par contre, comme on ne se rase pas le cuir chevelu, il ne faut pas s'étonner que la pédiculose, elle, se développe. Phénomène étonnant, les filles sont plus atteintes que les garçons. C'est parce qu'elle ont les cheveux long ce qui, en plus, ne facilite pas le traitement. C'est pour cela, entre autre, que dans le milieu militaire, le cheveux court est de rigueur, sans oublier l'aspect pratique pour les manœuvres.

Une petite histoire, pour la route. C'était il y a quelques années, déjà, je soignais un couple un peu bizarre, monsieur, comme on dit, beau garçon, madame un peu froide. Monsieur faisait des voyages d'affaires. Un jour, madame m'appelle à neuf heures du soir (non vous ne rêvez pas !) : "Venez vite, mon mari a attrapé de petites bêtes". J'arrive sur les lieux. Il s'agissait de morpions. Madame et moi, pour mieux le voir en miment un sur un miroir, aucun doute, un morpion ! Alors madame de me demander comment on peut attraper ça, moi de répondre : "Oh vous savez ça va ça viens", puis, dans la foulée de prescrire le traitement morpionicide.



20/02/2014

Vous avez dit économies, parlons en !




Depuis déjà pas mal de temps, je reçois, régulièrement, des courriers de la Sécurité Sociale, pardon de la CPAM (Caisse Primaire d'Assurance Maladie) ,concernant les patients m’ayant choisi comme Médecin Traitant.

Cela commence à me préoccuper vraiment, car la fréquence devient de plus en plus élevée et concerne, parfois, qu’un seul patient.

Que d’argent gaspillé. Quand on songe que ce type de paperasse est envoyé à tout les Médecins de France et de Navarre. D’autant plus que ce procédé est loin d’être écologique. Mon dieu que d’arbres coupé sur l’autel de la sécurité sociale !

La plus part du temps, je ne les lit pas, ces courriers. l faut que je les déchire pour les jeter à la poubelle.

Cela commence à m’énerver passablement.

N’y a t-il pas une autre façon d’éviter ce type de courrier malfaisant ?

La solution ne serait-il pas d’envoyer ce type de « chose » par mail ?

Ce qui serait, pour moi, beaucoup plus facile à détruire !

 

Queues de cochons en court bouillon Fast Cooking à la cocotte minute

 


Cuisson : 30 mn à la cocote minute

Ingrédients :

- 4 queues de cochon
- 1 oignon piqué de deux clou de girofle
- 2 pommes de terres coupées en morceaux
- 3 carotte coupée en rondelles
- 2 navets coupés en quatre
- 1 branche de céleri
- 1 branches de persil
- bouquet garni (thym et laurier)
- 4 grains de poivre
- gros sel
- poivre du moulin
- 1 verre de vin blanc


Cette recette viens compléter ma saga cochonne voir mon post : "Oreilles de cochon en court bouillon". Le principe est, exactement, le même (tout est dans le court bouillon).

On trouve, maintenant, dans les supermarchés, des « kits pot au feu » où l’on trouve tout les légumes nécessaires au court bouillon, ce qui simplifie grandement la vie.

Préparation :
Mettre tous les ingrédients avec les queues de cochon dans une cocotte minute, presque recouvrir d'eau. Faire cuire durant 30 mn.

Manger les queues chaudes. Avec la couenne c’est succulent.

Vous obtenez aussi un super bouillon de légume que vous pouvez écumer, le lendemain, quand le gras s’est figé, pour avoir un bouillon moins gras.

Si vous le désirez, vous pouvez rajouter, dans le bouillon, du vermicelle ou du tapioca à votre convenance.

Bonne dégustation.

 

Que choisir entre un ordinateur de bureau et un PC Portable, quid des "Ultra Portables" et des Tablets PC



Pour une fois, je ne vais pas m'embêter, je vais reprendre un commentaire que j'ai pondu pour deux fidèles lectrices, surtout une, qui me demandait que choisir entre un PC de Bureau et un PC Portable ?

Je suis conforté dans mes propos par un autre de mes fidèle lecteur ; vous pourrez lire son commentaire à la fin de ce post un peu particulier.


Je n'aime pas trop les Eee PC ou Netbooks ce que l'on appelait les Ultra Portables. Honnêtement, je pense, qu'à choisir, il vaut mieux un bon portable. D'ailleurs, il n'est pas impossible d'imaginer que les Tablet PC tuent les e PC (Ultra Portables).

Par contre, je trouve la Tablet PC très intéressante. En déplacement, on peut faire du traitement de texte, visionner de films des photos et surtout surfer avec aisance et facilité sur le Net (ce qui est loin d'être le cas avec un téléphone portable). Sous Androïd (le système d'exploitation de Google concurrent de Windows, c'est moins cher) Pour les Tablet PC Windows 8.1 est parfaitement adapté car c'est un écran tactile.

Enfin, avoir, chez soi, un ordinateur de bureau, une tour, est, à mon avis indispensable. on peut tout faire en étant à l'aise (ah visionner des photos voire un film sur une télé écran plat branchée sur la tour de l'Ordi, le plaisir des yeux assuré !).

Il ne faut pas oublier une chose, à mon humble avis, il vaut mieux avoir, chez soi, deux ordi, cela dépanne, parfois, de certaine catastrophes.

Eh oui XP est mort, quand à 7, même s'il est génial, il va commencer à craindre. Va pour Windows 8 et ses tuiles beaucoup plus adapté aux tablettes tactiles qu'à un ordinateur de bureau.

Cela me surprend beaucoup de voir très souvent, dans certains bureaux, des portables reliés à un réseau. A mon avis, c'est de la bêtise sachant que l'on peut avoir du sur mesure pour un ordinateur de bureau, et que, pour le même prix on aura un ordinateur de bureau plus performant qu'un ordinateur portable et, qui plus est, évolutif. D'autant plus, qu'il est beaucoup plus facile de réparer un Ordi de bureau qu'un Ordi portable.

Mon choix : Ordi de bureau (tour), Ordi portable + ou - Tablet PC. Eviter les "Ultra Portables" peu performants et peu pratiques (j'en ai un ! Ce serait à refaire, je prendrais une Tablet PC, mais à l'époque, ça n'existait pas).

Donc, le choix du roi : Un Ordi de bureau, accompagné, si nécessaire, d'un Ordi portable + ou - une Tablet PC (la Tablet PC, c'est, avis perso, un peu du superflu. Quoi que...).

Ah, j'oubliais ! Maintenant, tous les visiteurs médicaux ont le fameux I Pad (le "Must" des Tablet PC, celles d'Apple, enfin, les plus chères pour un avantage incertain. Mais ça fait bien : "J'ai un I Paaad !").

OUF !
Écrit par : Dr Sangsue | 19/02/2014


Vive le PC de bureau (moyenne tour) qu'on peut démonter,bidouiller,améliorer; c'est un kit et tout est interchangeable; le portable est beaucoup plus difficile à upgrader(CPU soudé, carte graphique inexistante; on peut juste changer le lecteur de DVD,le DD parfois et augmenter la RAM...de façon raisonnable (un seul slot sup)
Écrit par : alain | 19/02/2014

 

17/02/2014

Soins Palliatifs à domicile




J’ai, dans ma patientèle, une patiente âgée de 90 ans en phase terminale d’un Alzheimer avec un Parkinson.

Elle est dysautonomique, c'est-à-dire qu’elle est totalement grabataire et bien sûr, totalement incontinente.

La belle sœur est pour le maintient à domicile pur et dur. Il faut dite qu’elle est catholique intégriste. Je n’ai, personnellement, rien contre les religions, qui bien ordonnées peuvent bien aider certaines personnes. Par contre, ce que je ne supporte pas, mais pas du tout, ce sont bien les intégristes.

Je me retrouve donc avec un soin palliatif à domicile, alors que j’aurais souhaité, comme l’aurait voulu le reste de la famille un placement en E.H.P.A.D. (Établissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes).

Je ne suis pas du tout formé pour ce genre de boulot. Comme je l’ai dit à la famille, mon job c’est de soigner les angines. Le coup de l’angine, parlons en, je l’ai fait à un médecin de soins palliatifs qui m’expliquait les grandes règles des soins palliatifs et qui raccrocha en me souhaitant, texto, « bon courage ».

J’ai quelque part l’impression d’être manipulé, serais-je paranoïaque ?

Mais, quelques bons réflexes restent et avec un peu d’intelligence et beaucoup de jugeote on peut esquiver certains coups.

Acte I : une infirmière m’appelle au chevet de la patiente, ou, tout au moins ce qu’il en reste, la patiente a de la "fièvre" (38° C), pas beaucoup de fièvre quand même, et le cœur qui bat un peu vite, elle veut un antibiotique (pas pour elle pour la patiente). Dubitatif, mais inquiet, je le fais, mais j’ai la présence d’esprit de faire faire une prise de sang.

Celle-ci ne montre pas d’infection. Arrêt des antibiotiques inutiles.

Acte II : Une personne m’appelle d’une structure qui prend en charge les soins palliatifs, car une infirmière aurait dit que la patiente souffrirait et elle me conseille du PERFALGAN* (Paracétamol injectable) puisque elle a une perfusion sous cutanée (car elle fait des fausses routes à donf).

Je téléphone à la famille qui me dis que celle-ci manifeste des signes de souffrances quand on la manipule et le mari de rajouter, « Quand on lui a fait la prise de sang elle s’est plainte ».

Donc pas de souffrance chronique et pas de PERFALGAN*.

Ces deux actes m’ont passablement stressés mais passablement irrité, surtout.

Prudence est mère de sureté




Dans mon précieux Logiciel Médical, il y a une sorte de très grosse barre des tâches où m'arrivent de nombreuses informations. Il y a quelques temps, une de ces informations me parût alléchante, celle de télétransmettre les Arrêts de travail. Plus besoins de commander ces foutus formulaires CERFA, le pied quoa !

Je me documentais sur la procédure, dans un premier temps j'imprimais celle-ci. C'était assez compliqué, mais j'y arrivais, après "quelques" essais.

Restait à passer à la casserole pratique.

Je choisis le prochains patient pour lequel le formulaire Arrêt Travail était nécessaire. Mais dans un sursaut de prudence, je lui demandais si son régime de sécurité sociale était le Régime Général : "Je ne sais pas", telle fut la réponse. J'airais pu retirer la carte et la lire à nouveau pour voir son régime de couverture sociale, cela nécessitait de tout refermer, puis de tout rouvrir, j'ai eu la flemme et je laissais tomber.

Quelques temps plus tard, je reçus un mail de la boite de mon Logiciel Médical m'incitant à télétransmettre les Arrêts de travail.

Prudent, je retournais le mail suivant :

 - "Monsieur, vous saurait-il possible de me dire si la télétransmission des Arrêts de Travail est valables pour le Régime général ou si celle ci es valable pour tous les régimes. Cordialement."

Réponse :

 - "Monsieur, la télétransmission des Arrêts de Travail ne concerne que le régime Général et quelques autres régimes. Cordialement."

Conclusion, pour éviter des pépins ne pas télétransmettre les Arrêts de Travail

Windows Repair (All-in-One) Portable




Dans le genre couteau suisse qu'adorent les bidouilleurs d'ordinateur, Windows Repair (All-in-One) Portable est un soft étonnant par sa puissance de part le fait qu'il est très bien ficelé.

On peut le télécharger, surtout à l'URL suivante : http://www.tweaking.com.

Je l'ai testé sans avoir couru le moindre danger.

Le contrôle, et l'éventuelle réparation, du Système d'Exploitation (Windows) s'effectue en quatre étapes :

 - Etape 1 : Utilisation de Malware Bytes, un antimalaware.
 - Etape 2 : Test de l'intégrité du disque C (checkdisk): avec la fonction DOS : CHKDSK (l'ancien Scandisk si cher à Windows 98).
 - Etape 3 : recherche le Fichiers Systèmes défectueux et les répare (fonction DOS : SFC /scannow).
 - Etape 4 : Possibilité de créer un point de restauration et possibilité de faire une sauvegarde du registre.

Aux plus courageux de l'essayer.

14/02/2014

Burlesque

Mon post précédant m'a fait songé au "New Burlesque" que j'ai tendance, avec erreur, à appeler Burlesque. En effet...

Le « new burlesque »est une notion purement américaine décrivant un certain style de striptease.
Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Burlesque.

Ce type de spectacle ne se veut pas vulgaire bien que pris au premier degré... En fait, c'est un pastiche humoristique incisif empreint de dérision avec une véritable mise en scène originale et décapante ; il est accompagné, souvent, d'une note rétro. Bien évidemment, la musique se doit d'être à la hauteur, gaie, rythmée et entrainante, ce qui incite les spectateurs à réagir de façon plus démonstrative.

Le New Burlesque se moque, un peu, du striptease traditionnel.

Il n'y a, absolument jamais, de nu intégral, et le bout des seins est, toujours, couvert.

Bref, un effeuillage humoristique accompagné d'une musique syncopée.

A noter qu'il existe des festivals Burlesques.

Une des danseuses, contemporaine, les plus connues, de Burlesque est Dita von Teese.

Ce n'est pas elle que j'ai choisi pour illustrer ce post, car je trouve cette vidéo particulièrement démonstrative.




ALBADORO SOUP

12/02/2014

Strip Tease




En trente ans de carrière, c'est la première fois que cela m'arrive !

En trente ans de carrière, c'est la première fois qu'une patiente me fait un strip tease.

Je vois régulièrement cette patiente de soixante dix ans pour le suivi d'une hypertension artérielle et, plus récemment, pour un début d'Insuffisance Rénale.

C'est une patiente avec laquelle je m'entends particulièrement bien, on s'amuse bien tous les deux pendant la consultation, comme des gamins, quoi. Cela n'empêche pas de faire le boulot et de bien le faire mais... rien n'empêche de s'amuser.

Dès que je la vois je lui dis que j'ai reçu la lettre de l'hôpital, du service de Néphrologie pour le compte rendu de sa dernière consultation.

Elle est toujours habillée, farfouille dans son sac et en sors son chéquier, l'ouvre et me dit : "zut, je n'ai pas remplis le chèque".

"Au lieu de vous mettre la rate au court bouillon, déshabillez vous"

"D'habitude il faut de la musique". Interloqué, je la regarde... Et la voila qui me simule un super striptease en enlevant son manteau.

 

Prémonition




Prémonition : Une prémonition, du préfixe pre et du latin, monere, désigne le sentiment de savoir ce qui va arriver dans le futur (Source Wikipedia).

07/02/2014

Consultation Kalachnikov


J'ai appelé consultation Kalachnikov, une consultation où le patient demande plusieurs consultations en une (de préférence trois ou quatre). La Kalachnikov* étant une arme qui peut tirer coup par coup, mais, surtout, qui tire en rafale.

Voir mon post ICI.

Je pourrais appeler ce type de consultation consultations Matriochka.

C'est une patiente de 37 ans qui viens me voir pour cette consultation rafale.

Elle a des sensations de chaud avec des rougeurs sur les pommettes, quand elle prend sa douche et la peau est bizarre me dit-elle. Effectivement, à l'examen c'est une rosacée (on l'appelait autrefois acné rosacée car la peau a un aspect comme de l'acné). Pour cela elle veut une lettre à la Dermato. Chose faite.

Elle me dit qu'elle a des douleurs abdominales avec une masse dans l'hypochondre droit, c'est un Trouble Fonctionnel Intestinal (patients les plus redoutables) cette pathologie s'appelait autrefois Colopathie Fonctionnelle (on sait très bien que le colle aux pattes).

Enfin, elle est Spasmophile et se remet à faire des crises récidivantes car elle est en "recherche d'emploi". Ah, au fait, elle a une fille de deux ans, cela ne simplifie pas les choses. En fait elle a un Trouble Panique avec Agoraphobie. L'Agoraphobie consiste à se sentir mal dans la foule.

Zut, j'allais oublier qu'elle avait un lumbago et qu'elle avait songer aller voir un Ostéopathe à 50 € et me demandais mon avis, hop, kiné.

Ouf, c'est tout !

J'ai la tête en vrac.

Suivant !


 

*Mikhaïl Kalachnikov le célèbre et génial inventeur de la Kalachnikov est décédé le 23 décembre 2013 à l'âge de 94 ans.

Tête de Veau sauce gribiche à la cocotte minute - Fast Cookink - Docteur Sangsue

 


La Tête Veau, un plat que j'adore, un plat de brasserie, que ma mie n'aime pas vu son aspect gélatineux.

Ingrédients pour 4 personnes

1/2 tête de veau roulée toute prête
1 cuillère à soupe de farine
1/2 citron
1 oignon
1 clou de girofle
1 bouquet garni
2 gousses d'ail
l carotte

1 poireau

I brin de céleri

gros sel poivre en grain

Sauce Gribiche (pour un bol)

8 cuillères à soupe d'huile
2 œufs durs
1 cuillère à soupe de moutarde
3 cornichons et quelques câpres
1 petit bouquet de ciboulette
poivre du moulin, sel• 8 cuillère à soupe d'huile

Étapes de préparation

1 - Mettez la tête de veau dans la cocotte minute avec de l'eau froide, additionnée d'un jus de citron. Mettez y un oignon piqué de deux clous de girofle, les légumes coupés en morceaux et un bouquet garni.

2 - Mettez la farine dans un bol. Ajoutez en remuant un verre d'eau froide, mélangez bien pour qu'il n'y ait pas de grumeaux, versez ce mélange dans la cocotte minute.

3 - Couvrez largement d'eau froide, assaisonnez de sel, poivre, quelques grains de poivre et laissez cuire après que la soupape tourne environ 30 min.

4 - préparez la sauce gribiche :
Mettre les œufs dans une casserole d'eau froide, porter à ébullition et cuire à petit feu pendant une dizaine de minutes. Cette opération peut être réalisée par avance, le temps que les œufs refroidissent. Débarrasser les œufs de leur coquille et séparer les blancs des jaunes. Dans un bol, écraser les jaunes à la fourchette et les travailler avec la moutarde, le sel et le poivre. Délayer la pâte obtenue avec le vinaigre. Incorporer l'huile en tournant un peu comme une mayonnaise. Quand elle est prise ajouter les cornichons coupés en petits morceaux. Ajouter la ciboulette hachés. Ajouter les blanc écrasés à la fourchette

5 - Quand la tête est cuite, sortez-la de la marmite avec une écumoire. Coupez-la en tranches épaisses, disposez dans le plat de service chaud, mettez une cuillère de gribiche sur chaque tranche et servez le reste de sauce à part dans un ramequin.

 

Si vous voulez consulter tous mes posts de cuisine, c'est ICI.

 

 

Pourquoi le 21 janvier certaines personne mangent-elles de la tête de veau ?

Louis XVI fut guillotiné le 21 janvier 1793. C'est ce jour là, le 21 janvier, que, en hommage de la révolution, certains mangent de la tête de veau. Ce jour là, également, d'autres mangent de la tête en tant que partisan de l'abolition de la peine de mort sur toute la planète (lire ICI).

Le Chef des Tortues

Crédit Photo : http://www.cheloniophilie.com/


J'ai, dans ma clientèle, un couple, ce couple a un enfant unique, une fille de cinq ans. Le couple fonctionne bien, c'est un couple recomposé (un couple recomposé issu de deux couples décomposés). Les parent, ayant connu plus de vicissitudes de la vie que la moyenne, sont, bien évidemment, tous les deux, d'un caractère anxieux.

La petite est intelligente, très intelligente, vive, gentille, mais dissipée, très dissipée.

C'est dur pour les parents. A la maison, l'ambiance est survoltée.

A chaque bêtise de leur fille, les deux parents crient souvent, surtout le père, ce qui n'est pas fait pour arranger les choses.

Ce jour là, j'avais du temps, la petite était "en forme", et, à brûle pourpoint, elle me demande :

 - "Tu connais l'histoire du Chef des Tortues ?
 - "Non, tu me la raconte ?".

 - "C'est le Chef des Tortues qui crie contre les tortues, car elles n'obéissent pas. Alors, le Chef des Tortues s'en va loin, très loin, très très loin. Les tortues partent à sa recherche, elles se perdent... (J'abrège). Enfin, elles le retrouvent, elles sont  fatiguées, très très fatiguées."

Un grand silence s'installe, moi surpris, les parents estomaqués.

Je lui réplique alors :

 - "Tu sais, ce n'est pas parce que le Chef des Tortues crie, qu'il va partir pour autant."

La petite scotchée ne pipa mot.

Mais...

Elle se repris très vite.