29/10/2014

Retour des morts vivants

 


Une assez longue absence de mon blog. Pourquoi ?

Je reviens des morts vivants !

Croyant être victime d'une attaque virale, j'avertis illico mon hébergeur de cette situation préoccupante. La réaction qui s'imposait fut imminente ; suspension de mon blog.

Mais, hélas pour moi, je m'étais inquiété à tort ! J'étais, en quelque sorte pris à mon propre piège.

Mon blog fut alors suspendu, et, après vérification, Hautetfort vient juste de lever la suspension de mon blog juste aujourd'hui.

Je reviens des morts vivants, à la veille d'Halloween.

Espérons que Google dans sa magnanimité, rétablira, lui aussi,rapidement le lien vers mon blog.

 


Le Bal des Vampires - Bande Annonce Officielle - Roman Polanski




20/10/2014

La Veuve de Carpentras et l’Institut Esalen

 

Parfois, les consultations réservent des surprises étonnantes, pourvu que l’on ait une curiosité et une connaissance sortant un peu de l’ordinaire.

Personnellement, j’ai une connaissance autodidacte vis-à-vis de ce que l’on pourrait parler, me concernant, une « certaine » culture générale façon Docteur Sangsue ; le mot culture générale ne doit pas être pris au pied de la lette, il faut être modeste. J’ai une culture générale, à ma façon, autodidacte.

Dernièrement, cela m’a servi.

A un courtier dans la banque à la retraite, qui vendait des produits financiers lorsqu’il travaillait, je lui parlais, je ne sais pourquoi, de la veuve de Carpentras. Il ne connaissait pas. Pourtant, la définition dans Wikipédia est parlante : «Un client représentatif de l'ensemble de la clientèle d'une banque, qui lui vend sans difficulté des produits financiers ».

Dans le même ordre d’idée, je vois en consultation une Psychologue, et nous parlons de différentes Psychothérapies. Je lui cite, alors l’Ecole d’Esalen. Idem, elle ne connaissait pas. Pourtant, dans ce cas, Wikipédia est aussi parlant : « L'Institut Esalen est un centre d'éducation d'inspiration « New Age, berceau de la psychologie humaniste, fondée par Michael Murphy et Dick Price en 1962 ». C'est de cet institut qu'est sorti le fameux "Massage Californien" Inspiré du "Massage Indien" communément appelé Ayurvedique, son vrai nom étant Abhyanga. A la suite du mouvement Hippie, le voyage initiatique en Inde était de mise, même les Beatles le firent et Pandit Ravi Shankar interprète et compositeur compositeur de cithare, mondialement connu, fut leur maitre, à l'époque, ils introduisirent, d'ailleurs, la harpe indienne dans leur répertoire.

The Beatles - Norwegian Wood

Dans le domaines, de ce deux professionnels, il leur manque un peu de culture générale concernant leurs professions.

Voila à quoi aboutit le manque de curiosité.

15/10/2014

La langue Française est toute en nuances

Tout dernièrement, reviens à la consultation un patient que je ne vois plus depuis déjà pas mal de temps, logique, il m’a prévenu, à cette époque là, qu’il allait déménager car il divorçait.

Il vient avec son fils de douze ans.

Jusque là, me dirais vous rien que de très banal. Oui, mais…

Ce charmant garçon de douze ans est venu seul, oui, seul, c’est très rare voire exceptionnel, à cet âge là, et traduit, déjà une maturité exceptionnelle. La mère doit s’en occuper très bien pour aboutir à une si remarquable éducation.

Il consulte pour un certificat de « non contre-indication au sport ». Je lui demande s'il a le carnet de santé, naturellement, il ne l’a pas. C’est fort regrettable, lui retoquais-je, ta mère ne te l’a pas donné, cela m’étonne beaucoup d’elle. Cela me gêne beaucoup, car je crois qu’à ton âge il y a un rappel de vaccination.

Je vous l’amène ce soir ou demain. Je lui fais confiance, ce cher petit est si bien élevé que je lui délivre icelui certificat.

Aujourd’hui, rien, demain non plus, il ne revient pas. Pourtant, avec une si bonne éducation…

J'en reviens au tout début, son père m'amène donc son fils pour une pathologie dermatologique. Je lui annonce que je ne peux plus être le médecin traitant au motif que son fils ne soit pas revenu avec son carnet de santé.

Le père furieux me dis ces paroles étonnante « Vous êtres un enculé ». Pardonnez ce langage trivial.

Une analyse littéraire de ces propos peut-être intéressante. Le vous est respectueux, il aurait pu dire tu, le mot enculé étant, en quelque sorte, en opposition avec le vous. Mais cela traduit un certain âge chez ce patient, un jeune m’aurait dit certainement : « Tu es un enculé ».

La langue Française est pleine de nuances, c’est ce qui fait son charme et sa beauté.

14/10/2014

Fliqué par Dame Sécu




J’ai, dans ma clientèle, une patiente en phase terminale de maladie d’Alzheimer.

Un jour, je reçois de Dame Sécu, une lettre m’annonçant que j’avais effectué, le même jour, deux visites, donc une en double facturation et ce… il y a six mois. Dame Sécu me réclamant pour cela le remboursement d’un indu pour une de cette visite en surfacturation. Elle me réclamait de me justifier sous soixante jours sinon elle me prélèverait directement le prix de la surfacturation, soit la somme énorme de… 33 € !

Révolté, j’envoyais, dès la réception de ce courrier, un mail incendiaire dans lequel je vidais ma colère sur ce courrier et ce que je n’avais vécu une telle démarche en trente ans de carrière et que, ce jour là, j’avais dû faire deux visites sans noter les heures sur la feuille de soin pour le remboursement.

Réponse de dame sécu me disant qu’elle étudiait mon dossier.

Ma mie, qui est juriste, me rassura me disant que je perdais mon temps avec ce mail incendiaire, et qu’un juriste ne voit que la finalité : se faire rembourser la somme.

Pour cela, elle me conseilla, tout simplement, de joindre aux pièces réclamées, une déclaration sur l’honneur comme quoi j’avais fait deux visites ce jour là.

Eh bien, vous me croirez si vous voulez, dans la semaine, je reçus un mail comme quoi le problème était réglé et qu’ils abandonnaient cette demande de surfacturation.

Comme quoi, juristes et médecins son complémentaires.

 

N. B. : Cette Patiente "bénéficie" d'un traitement par Héparine à Bas Pois Moléculaire qui doit revenir à environ 1000 € par mois. Je voulais l'enlever, mais comme je n'ai eu aucune directive en ce sens du service de Gériatrie, par "principe de précaution", je ne l'ai pas enlevé.

Bingo ! Je ne regrette pas.

12/10/2014

L’éjaculation Rétrograde ou le pouvoir de vente des Laboratoires Médicaux





Sujet délicat pour ces messieurs.

Dans l'Adénome de la Prostate qui touche 50% des hommes de plus de 60 ans, il existe des médicaments qui ont pour but de permettre de retrouver une miction (faire pipi) pratiquement normale.

Ces médicaments s'appellent les alpha bloquants.

Ils peuvent avoir un effet secondaire rare, une Hypotension Orthostatique.

C'est pour éviter cela que les laboratoires, à la pointe du progrès, mais aussi un peu poussés par la générication, ont sorti des médicaments ayant une affinité plus grande aux récepteurs alpha du col vésical. Le dernier en date, l'UROREC* et SILODYYX (car il existe un comarketing) SILODOSINE DCI.

Mais ces médicaments ont un effet secondaire redoutable, l’éjaculation Rétrograde, et lla SILODOSINE dans 30% des cas. Le patient qui en est atteint n'a plus d'éjaculation. L'éjaculation, au lieu de sortir, se fait dans la vessie, c'est l’éjaculation rétrograde.

Celle-ci est très mal vécue par le patient est, aussi, parfois, par sa partenaire.

Il faut, alors, dans ce cas savoir revenir a la première molécule qui est sortie il y a quelque temps de cela et qui est génériquée maintenant, et donc plus présentée par les Labos, le XATRAL* ou ALFUZOSIME DCI qui ne présente cet effet secondaire que dans moins de... 1% des cas.

Comme quoi le progrès n'est pas toujours une bonne chose.

Quand à la pression des Laboratoires Pharmaceutiques...

09/10/2014

Divorce chez le Docteur Sangsue

 


Voilà, depuis quelque temps, déjà, il y avait de l’eau dans le gaz dans notre relation.

Depuis dix ans, il fallait bien que cela arrive un jour.

Une séparation devenait inévitable.

Il fallait que je prenne le taureau par les cornes et lui annoncer, car elle se fermait les yeux, de peur d’affronter la dure réalité en face.

Je pris mon courage à deux mains.

Courage, Docteur Sangsue, ne l’annonce pas brutalement, surtout ne dis pas : « Entre nous, c’est fini ».

Vas-y tout en finesse. Parle du bon vieux temps, de l’usure du temps. Que tu ne regrette rien. Que si c’était à refaire, tu le referais...



Non, non, rassurez-vous, tout va bien avec ma mie. Bien sûr, il y a des moments de « frictions ». Elle a si mauvais caractère, elle est, si chiante, parfois ! Mais c’est un amour… le reste du temps.

C’est d’une patiente dont je vous parle. J’ai décidé de me… séparer d’elle. Expression tellement plus humaine que de dire : « Celle là, je la vire ! ».


Elle devenait de plus en plus chiante.

04/10/2014

Le crachat et la fenêtre

"Jeune fille debout à la fenêtre" - Salvador Dali


Pourquoi ce titre, et surtout, cette association saugrenue.

La maison, en face de chez moi, est occupée par une personne âgée de 70 ans, cette personne devait avoir 10 ans dans les années 50, vous comprendrez, plus tard, pourquoi.

D'abord, dans un premier temps, je fus intrigué par le fait que, tous les matin, été mais, surtout, comme hiver, elle laissait, un long moment, ses fenêtres ouvertes.

Puis, il me revint en tête que, dans les années 50, la Tuberculose était un véritable fléau. Une maladie redoutable qui tuait très souvent, au point que l'on avait crée des Sanatoriums qui passaient pour traiter les malades atteints de cette pathologie, mais surtout, qui avait comme but, inavoué, d'isoler ces pestiférés, pour éviter la contamination de la population saine. Exactement, maintenant, comme pour le SIDA, où, certains, voulaient la création de "Sidatoriums", avec là, la vérité carrément dites.

A l'époque existait une théorie hygiéniste qui préconisait une vie saine, et qui conseillait aux gens, il faut bien quelque chose, même de l'ordre de l’irrationnel, pour conjurer le mauvais sort, d'ouvrir ses fenêtres, régulièrement, tous les jours.

[C'est, d'ailleurs, de l'hygiènisme qu'apparût, dans les années 50, le naturisme et le CHM-Montalivet, le Centre Hélio Marin de Montalivet en Gironde.

ce qui a été repris aux Etats Unis, dans les année 60 à Esalen, où sont nées, avec des séminaires, les thérapies nouvelles "New Age", dont des thérapies corporelles, en particulier, le massage californien.]

Pour en revenir aux fenêtres ouvertes,  il est vrai que, maintenant, avec les isolations qui calfeutrent les maisons modernes , là, pour des raisons rationnelle, il était conseillé de le faire, au tout début de ce style de constructions, pour ventiler les maisons. On a fait des progrès depuis, entre autre, VMC, et cela n'est plus nécessaire.

Cette patiente était donc restée, vu son âge, dans ces préceptes là.

Dans les années 50, une loi avait été promulgué, à juste titre, cette fois, de cracher dans les lieux public. C'était, là, une mesure d'hygiène, scientifique et particulièrement sensée.

Cette loi existe toujours, mais n'est plus du tout mise en application par la jeune génération.

Ce qui est intéressant, dans cette l'histoire, et me facilite beaucoup la vie, dans mon exercice professionnel, c'est que, maintenant, les filles crachent autant que les garçons (elles fûmes aussi, hélas, maintenant, très tôt, comme les garçons).

Avant, il était très mal vu qu'une femme crache, comme il était très mal vu, à cette époque, qu'une femme fume dans la rue, seules pouvaient le faire les dames aux bouches peintes, les... prostituées.

Voila l'explication du comportement de cette femme et le lien entre la fenêtre et le crachat.

 

Ce post a été fait en deux jets :

En gras le premier jet du post.

[Entre crochets, le rajout du second jet].

Bien évidemment, la vidéo fait partie du premier jet.

 


 

[Source a voir impérativement pour les curieux. Attention, il y a un lien vers d'autres vidéos : http://lesmainsdubonheur.fr/video/video-histoire-du-natur...

03/10/2014

Le Radiologue l'Ostéopathe et la confraternité

Crédit Photo : http://bypass59.skyrock.com/2308698079-Le-radiologue.html




Dernièrement, j'ai été amené à voir, un patient d'une trentaine d'année, père de deux enfants victime d'une agression dans une boite de nuit.

Il a été sauvagement agressé par quelqu'un qui lui a serré fortement le cou. Depuis trois semaines il souffrait de douleurs résiduelles assez importante dans la région concernée qui s'atténuaient lentement. A l'examen clinique, serrer, moyennement le cou. Rien.

Pour le rassurer, je lui fit passer une radio de l'os Hyoïde.

Mal m'en à pris, n'ayant, naturellement rien vu, le radiologue, pesant à un "truc" de l'ordre du Psycho somatique, au lieu de se contenter de son rôle descriptif, et de me le renvoyer, en toute confraternité, conseilla au patient d'aller chez un... Ostéopathe.

En voyant le patient qui m'amena la radio, et en lisant la conclusion du compte rendu du radiologue, je tirais un tête, je vous dis pas.

Car il avait, entre temps un Ostéopathe, qui, me dit-il, n'avais lui, aussi, jamais vu ça et qui tomba des nues.

En effet, ce sont les patients qui vont d'eux même consulter l'Ostéopathe, et non un médecin qui envoie à l'Ostéopathe.

Inutile de vous dire que ce radiologue fut, illico, rayé de la liste de mes correspondants.

Décidément, la confraternité se perd de nos jours.

01/10/2014

Lâcheté humaine

Source : http://cercledesconnaissances.blogspot.fr/2011/01/la-bibl...


 

Vous savez tous qu'une grève des professions libérales a eu lieu hier.

Il faut que vous sachiez, qu'au bon vieux temps, les médecins se réunissaient, "achetés" par les laboratoires pharmaceutiques, en soirées de Formations Médicale Continue (FMC), autour d'un spécialiste qui dispensait son savoir. Ces soirées se terminaient autour d'un repas de brasserie. Cela permettait de se rencontrer entre confrères et d'échanger, entre autre, la façon dont le ministère de la santé nous traitait.

Depuis la loi "anti cadeaux" plus rien, plus de réunion de confrères. Une Amicale des Médecins dans la banlieue de Grandville où j’exerce mes talents, fondit les plombs. Plus grave, elle avait instaurée un système d'aide financière en ces d'arrêt de maladie d'un confrère, car, il faut que vous sachiez qu'un médecin libéral ne touche ses indemnités journalières qu'à partir de... TROIS mois de cessation d'activité. Cette "Tontine" étant entièrement financée par les confrères de l'Amicale, les labos n'intervenant que pour les soirées.

Il faut diviser pour mieux régner.

Un confrère dont j'étais de venu ami, à l'époque de ces réunions, me téléphona, chez moi, pour savoir si je faisait grève.

Voila un coup de fil honnête et responsable.

Je lui répondis que, en quelque sorte, je ferait une demie grève. Ce que j'omis de lui dire, c'est que, comme je fait partie des rares médecins qui font des consultations Psy, ce jour là, j'avais deux rendez vous psys fixés de longue date. Je n'aime pas trop parler de ce genre de consultations, la psychiatrie ayant un enseignement nul lors du cursus des étudiants en médecine, et la psy, ayant, de ce fait, mauvaise réputation. Je me suis donc formé à cette spécialité dans les livres et validais cela en passant un "pompeux" diplôme universitaire de psychologie médicale. En effet, en début de carrière je me rendis compte, très rapidement, que 20 % de ma clientèle échappait à mon savoir médical, et que je ne savais pas traiter ce type de souffrance, c'était ces fameux malades psy.

Lors de cette grève, deux jours avant le biologiste, en personne qui dirige une des filiales d'un laboratoire d'analyse médicale, dont je tairait le nom, mais ayant des filiales dans plusieurs communes de Grandville, ce qui lui permettait permettant d'avoir une "certaine" sécurité financière, me téléphona, sous un prétexte fallacieux. en pleine consultation. Je le remerciais pour les "précieuses" informations qu'il me donnait pour une patiente qui avait une banale pyélonéphrite. En fait, il voulait savoir si je faisait grève.

Le jour de la grève, le matin, en pleine d'une de ces consultation psy, coup de fil d'un individu demandant un rendez vous ce jour, je lui répondis que je ne pouvait pas faisant demie grève. J'avais l'autre consultation psy cette près midi, j'ai du mal à dire non et il m'a eu. Je lui dit de passer rapidement, il me remercia chaleureusement, trop peut être.

A l'heure dite personne, bien sûr, c'était pour me piéger, lâchement. La patiente psy arrive, et je quitte mon cabinet, avec, cependant, une consultation plus longue que prévu. Je plie alors boutique.

Je ne suis ni croyant ni pratiquant, cependant, j'ai "bénéficié" d'une "bonne" éducation religieuse, avant de passer dans l'enseignement républicain où je terminai ma scolarité. Cette éducation religieuse m'appris le respect de l'autre, un peu trop, peut être.

Pour moi, la bible est le premier code civil, celle-ci régissant les règles de vie en société.

La lâcheté humaine est incommensurable.

Encore un qui respecte l'humain.

27/09/2014

La naissance du surf à Lacanau-Océan : la vraie histoire vécue par le Docteur Sangsue



A consulter, Lacanau-Océan, histoire d’une station balnéaire débutante : http://www.lacanauocean.com/fr/3-1-histoire-lacanau-atlantikwall-naval-air-station/



La naissance du Surf est apparue, à Lacanau-Océan, dans les années 1960.

J’ai vécu l'arrivée de ce sport nouveau et débutant en France. Celui-ci a été introduit par Joël de Rosnay, à Biarritz, en provenance d’Hawaï.

Je l’ai vécu personnellement avec un ami d’enfance qui avait ramené de Biarritz un surf Barland, le seul shapeur à l'époque. C’est en regardant Monsieur Maugard, que nous apprîmes à maitriser le maniement de la planche de surf et le fartage à la paraffine, à l’époque la paraffine qu'utilisaient nos grand mères pour recouvrir la confiture dans les pots pour que celle-ci se conserve bien.

C’est Je Docteur Francis Maugard qui l’a ramené, lors de vacances à Biarritz, à Lacanau-Océan, alors station balnéaire familiale totalement inconnue.

C’est en regardant pratiquer Monsieur Maugard, que nous apprîmes, en balbutiant, le Surf.

C'était à la première plage Sud encore appelée "Petite Plage", par rapport à la plage centrale ou "Grande Plage".

Bien sûr, ce Surf là n’avait pas grand chose à voir avec les Surfeurs de maintenant qui rigoleraient de notre « technique » débutante, quoique...

Mais c’était, déjà, la glisse, une sensation purement jouissive, en accord parfait avec le cadre magnifique de la Côte Aquitaine dont la plage nous appartenait à nous tout seuls.

Des Écolos avant l'heure, mais des authentiques, ceux là, nous étions.

Oui, déjà, nous "montions sur la planche", comme me l'a demandé ma mie, ce qui m'a profondément vexé, vous vous en doutez.

Le rêve !

La plage était à nous, pour nous tout seul, au Sud. De temps en temps, un double bang, celui des Mirages IV du Centre d'Essai des Landes (C.E.L.) qui passaient le mur du son. Le C.E.L. comprenait un des deux Phares d'Hourtin.

Puis le premier décollage de l'Alouette II de la Protection Civile dans les années 70.

Depuis, la station a décollée dans les années 80, après, je m’en souviens, le passage du Tour de France qui fut redoutablement efficace, pour lancer cette station qui ne demandait rien à personne, mais qui avait tant à offrir.

Ce fut le début de la mort du Surf pour nous, d’autant plus que les études nous prîmes une grande partie de notre temps, et que nos centres d’intérêt s'éloignèrent de « Loisir » fabuleux à l’époque.

La planche fut vendue.

Lacanau-Océan devenant, très rapidement, un « Spot » à la mode, fort prisé des professionnels débutants, pour devenir celui des professionnels aguéris et célèbre : Le Lacanau Pro, maintenant Soöruz Lacanau Pro se déroulant fin août.

En fait, un Spot, un peu moins réputé, à mon avis, que celui de Biarritz, à cause de ses vagues, parfois, défaillantes.

Ainsi va la vie.

Depuis, Lacanau-Océan est devenue une station balnéaire à la mode, impraticable pour moi, trop de monde l'été.

Adieu la nature…

Pour la petite histoire, c'est à Lacanau-Océan, en réalité au Moutchic, que passe le 45° parallèle.

A lire aussi mes souvenir d'enfance à Lacanau-Océan.

Un lien vers la surf music, pour connaître et écouter les groupes de cette musique de glisse à cette époque.

Un aperçu de ce style de musique sur YouTube ICI.

The Ventures ~ Walk Don't Run

 

The Shadows / FBI / Crackerjack 1961

 

The Pharos - Pintor - Del-Fi - Surf

Kazi Aniruddha "Mafe Karo"

THE TORMENTOS - Il Diavolo In Corpo

20/09/2014

Moules au curry à la Normande façon Docteur Sangsue

 



C'est le pendant Normand des moules marnières des Charentes Maritimes. Une façon délicieuse de déguster les moules, mais un peu plus lourde cependant.


Ingrédients pour quatre personnes :
 - 1 litre de moule (eh oui, vous avez bien lu, la quantité de moule se mesure en litre)
 - 1 oignon
 - 2 échalotes
 - 250 cl de crème fraiche
 - Curry
 - 3 gousses d'ail
 - Persil
 - Pas de sel ! Les moules amènent suffisamment de sel.
 - Poivre du moulin


Préparation :
Dans un grand "fait tout" ou une grande cocotte minute (10 l) faites revenir l'oignon et les échalotes jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés.

Versez les moules, faites les ouvrir.  Attention, veillez à ce que celles ci soient suffisamment ouvertes, mais veillez à ne pas les faire trop cuites. Versez les sur une passoire pour récupérer le jus.

Dans le "fait tout" versez trois à quatre cuillères du jus des moules. Diluez la crème fraîche, de façon à obtenir une sauce épaisse.

Versez cette sauce sur les moules, rajouter le curry, goûter pour ajuster, pas trop.

Versez la persillade, poivrez.

Remuez bien.

C'est prêt.


Dégustation :
Avec des spaghettis natures, et avec, bien sûr, un vin blanc sec bien frais dans un rafraichissoir.

19/09/2014

Le hamster et la micro informatique





Je suis toujours fasciné, le mot est mal choisi, narquois, mais surtout profondément irrité, par ces petits Informaticiens en herbe qui font n’importe quoi.

Ils récurent leurs cher petit Ordi avec des petits Softs (logiciels) MIRACLES ! Qui leurs sont pratiquement présentés comme la Pub à la Télé étant fabuleux et leurs étant quasi indispensables ! Ce qu’ils ne savent pas, c’est que ceux-ci sont très souvent vérolés. Ces pauvres hères ne savent pas du tout ce qu’ils font vraiment. Presque toujours, voire toujours, ce qu’ils font est, en fait, particulièrement nuisible pour leur cher petit Ordi Chéri, et se retourne, bien involontairement contre eux, et surtout contre, je me répète contre leur Ordi Chéri : « Au pays des aveugles les borgnes sont rois ».

Donnez du sucre à un raton laveur et vous verrez le résultat, effet garanti, en très peu de temps, la tête du pauvre raton laveur dépité !

La Micro Informatique, c’est un métier, enfin, ça peut être,aussi, une passion pour la majorité d’entre nous, mais, cela s’apprend. De toutes les façons. On ne s’improvise pas « Informaticien » d’un coup de baguette magique, sans effort, sans s’informer, sans apprendre, sans lire.

J’adore les petits Softs qui introduisent des saloperies types Malwares. En tout cas, à force de récurer, on use, comme le raton laveur avec son morceau de sucre ;-). Défragmenter un HDD, où pire, un SSD tous les jours est une véritable torture pour celui-ci.

Une défragmentation lundi ça use ça use, une défragmentation mardi, ça use le Disque Dur… air connu.

10/09/2014

Les mémoires d’un ancien bêta-testeur de chez Microsoft sur Windows Vista, quelques considérations sur Windows 7 et Windows 8

 


Le logiciel Windows Vista est un système d'exploitation propriétaire de la famille Microsoft Windows, et plus précisément de la branche Windows NT (NT 6.0), développé et commercialisé par la société Microsoft. Il a été mis sur le marché en février 2007, soit plus de cinq ans après son prédécesseur, Windows XP. Son successeur est Windows 7, sorti en octobre 2009.

Attention, Windows 7 n’est pas Windows 7, ce n’est qu’une Version 6 ! Tout comme Vista et… Windows… 8 !

On vous ment.

Cliquez sur ce lien, ou téléchargez ce fichier PDF.

Avant la sortie de 7, J’ai été, dans une période "assez" mouvementée de ma vie (cela m’a permis de m’évader dans un « autre » monde », de me mettre dans un cocon, de me protéger dans une bulle, dans une autre planète : la planète « Bêta ;-), voila, c’est exactement le terme que je cherchais.

Bêta testeur, c’est un bien grand mot, « bêta-testeur chez Microsoft ». Qu' es qu'un bêta testeur, c'est quelqu’un qui n'est pas bête, comme on pourrait l penser d'un premier abord. La définition, ICI. Je n'étais pas payé pour être bêta testeur de Windows Vista.

Mais cela m’a permis d’utiliser gratuitement une Version « bêta » de l’OS (Système d’Exploitation) de Vista en pré commercialisation, c'est-à-dire, certes, pleine de bugs informatiques, mais fonctionnelle, en fait, une version Windows 7 pendant UN AN d'utilisation de Vista ! Et cela offerte, GRATUITEMENT, par la firme de Richmond (Windows, en l’occurrence : c’est comme cela que les connaisseurs, dans le milieu de l’informatique, dénomment Microsoft).

Voir ici le lien vers la définition de la version d’un Logiciel .

L’éditeur d’un logiciel utilise des Béta testeurs pour débugger son logiciel. Le Béta testeur est un individu, une sorte de geek et s’engage, en contre partie, lorsque ceux que ceux-ci surviennent à les envoyer, à l’éditeur.

Honnêtement, je n’ai pas vu de différence fondamentale entre 7 et Vista.

Tout ce qui est dans la Version 7 de Windows a été inventé dans Vista.

Microsoft a "commis l’erreur", involontaire ou volontaire de sortir Vista trop tôt, pour corriger encore plus de bugs comme Windows 2000 ? (0S fondamental de transition où a été  inventée la restauration du système) .

La seule différence entre Vista et 7, c’est qu’ils ont allégé les lignes de codes ce qui a donné à 7 une plus grande réactivité à 7.

Le politique de Microsoft, maintenant, semblerait de sortir une nouvelle version de Windows tous les deux ans, mais, sortiront-ils, comme le Système d'Exploitation Linux, une sorte de version LTS de façon plus espacée, comme dans Ubuntu, un des nombreux OS Linux, une Version dont les Mises à Jours dureraient beaucoup plus longtemps, les versions commerciale. Mis cela est une interprétation purement personnelle qui n'engage que moi.

07/09/2014

La Totale !

Hystérectomie Totale, communément appelée : La Totale


 

Sujet peu ragoutant, s’il en est.

Nos ne resterons pas longtemps sur ce sujet là.

Attention, j’ai bien peur que ce post soit « un peu » technique et en rebute, de fait, certains.

Faites un effort, essayez, tout au moins la méthode Science Po, lisez en « Diago » (en diagonale).

Cependant, vous apprendrez à ménager une clé USB et un disque SSD en lisant ce post, mais, ça, certainement vous le vous le saviez déjà.

Il y aura toujours quelque chose à grappiller… (En cette période de rentrée période et de vendanges, je trouve que cette formulation est particulièrement appropriée -;).

Oui, mes chers frères, oui, mes chères sœurs il y aura toujours quelque chose à grappiller quelque part dans ce post.

Oui, reprenez avec moi tous en cœur :





En septembre, les belles grappes de raisin bien gorgées de soleil qui se transformerons par les vignerons, en ce nectar divin qu’est le vin.

Les anciens vignerons tout seuls, autrefois, isolés dans leurs chais, sont aidés, maintenant, par ces techniciens que sont les œnologues

Il semblerait, d’ailleurs qu’un des premiers œnologues soit Louis Pasteur, bien que quelqu’un ait dit, je ne sait plus qui (faites travailler Gaugaul) que Pasteur n’avait rien inventé mais tout piqué aux autres, un peu schématique et provocateur, mais disons que pour le cas de Nicolas Appert, l’Appertisation est la Pasteurisation avant Pasteur, à l’époque, certes, il n’y avait pas Gogol, mais, il est vrai, que l’orientation des travaux n’était pas dans la même optique : Appert était confiseur (le but du confiseur est de conserver les aliments), Pasteur, lui, était cristallographe (c'est-à-dire chimiste).

Le métier de l’œnologue permet de bien améliorer la qualité du vin et de « lisser », en quelque sorte, les mauvaises années. J’ai dis bien de « lisser », car, hélas, Il y aura, toujours, de mauvaises années.

Ah, ce divin nectar qu’est le vin ! Certes, oui. Mais à consommer avec modération.

Déjà dans le premier livre de la Torah (Pentateuque) et donc de la Bible, tant hébraïque que chrétienne.

C’est un peu long, vous pouvez sauter, mais cela à l’avantage, à mon humble avis, d’être très instructif, car c’est la description, déjà, des effets secondaires sociaux-familiaux de la première murge chez l’homme.

Je cite :

« Sem, Cham et Japhet étaient les fils de Noé qui sortirent de l’arche; Cham, c’est le père de Canaan. Ce furent les trois fils de Noé, c’est à partir d’eux que toute la terre fut peuplée. Noé fut le premier agriculteur. Il planta une vigne et il en but le vin, s’enivra et se trouva nu à l’intérieur de sa tente.
Cham, père de Canaan, vit la nudité de son père et il en informa ses deux frères au-dehors. Sem et Japhet prirent le manteau de Noé qu’ils placèrent sur leurs épaules à tous deux et, marchant à reculons, ils couvrirent la nudité de leur père. Tournés de l’autre côté, ils ne virent pas la nudité de leur père.
Lorsque Noé, ayant cuvé son vin, sut ce qu’avait fait son plus jeune fils, il s’écria : « Maudit soit Canaan, qu’il soit le dernier des serviteurs de ses frères! » Puis il dit : « Béni soit le Seigneur, le Dieu de Sem, que Canaan en soit le serviteur! Que Dieu séduise Japhet, qu’il demeure dans les tentes de Sem, et que Canaan soit leur serviteur! » (Genèse 9,18-27)

Rassurez vous, Il est logique qu’un autre post, plus passionnant suive très rapidement.

Or, donc, de retour de vacances, Je me suis octroyé, bien forcé, une semaine de plus de « congé sabbatique » pour une sorte de « partie de plaisir », je m‘en serai bien passé. croyez moi !

Car mon installation totale a supposée, d'abord, de changer mon "Disque Dur HDD" qui était flingué, par un nouveau Disque tout neuf, de nouvelle génération, un SSD de 250 G0.

Les SSD ont comme particularité d’être plus rapide, beaucoup résistant aux chocs et passent pour avoir une durée de vie plus longue, à mon avis, cela reste à vérifier.

Un Disque SSD travaille en mémoire Flash exactement comme les Memory Sticks.

Mon premier ordinateur avait un Disque Dur, un HDD de… 2 Go, oui, vous avez bien lu, 2 Go ! C’était en 1998.

On en est maintenant, presque, couramment avec des clés USB ayant une capacité de 64 Go !

On croit rêver !

Que de chemin parcouru depuis !

Les SDD qui tournent, eux aussi, comme les clés USB, en mémoire flash, arrivent, même, à avoir, comme maximum de capacité, actuellement, en 2014, 1 To. Oui, vous avez bien lu : 1 To ! Bon, cela coûte, certes, aux alentours de 500 €, Mais 1 To !

Lisez bien ce qui va suivre, c’est très important et très facile à comprendre :

ATTENTION : SURTOUT NE DEFRAGMENTEZ PAS UN SUPPORT EN MEMOIRE FLASH : MEMORY STICK OU SSD ; SOUS PEINE DE DIMINUER SA DUREE DE VIE !

SURTOUT PAS, JE LE REPETE, SURTOUT PAS DE DEFRAGMENTATION POUR LA MEMOIRE FLASH!

Mais ce SSD coûte quand même la bagatelle de 180 €, alors qu'un disque dur classique HDD, un SATA, 500 Go WESTERN DIGITAL BLUE ne coûte que  55 €, mais comme je peux le déclarer en note de frais et essayer de baisser de tranche d'imposition si cela est possible, mais ne rêvons pas trop cependant, en effet, pour baiser de tranche d’imposition, il faut se lever tôt !


Et puis, quand on aime la Micro Informatique et qu’on bichonne un de ses ordi, surtout, pour une fois, le professionnel, on ne lésine (pas) trop.

J’en ai profité, du coup, pour faire changer la tour. Pour 40 € j’ai un Ordi muet comme une carpe, cela me change de l’ancien. Le confort, c’est essentiel dans le travail.

Une installation totale demande un travail fastidieux.

Elle demande d’abord :

Un travail énorme et « ABSOLUMENT MI - NU – TIEUX » de SAUVEGARDE :

1°) Des données du Logiciels Médical, mais cela est très facile car ces données stick de 4 Go, cela suffit largement, car les données sont compressées, même si un nombre très important de sauvegardes sont gardées. Vous vous rendez compte, 4 Go, on ne trouve d’ailleurs plus d’ailleurs dans le commerce que des clés USB de cette capacité le maxi étant de 4 Giga !, le premier disque dur (HDD) de mon premier Ordi (un Acer Portable, en 1998 avait la capacité moyenne des Ordis Portable, pour l’époque, de la coquette valeur de… 2 Go.

2°) De NE - TO – YER !

LE PRINCIPAL ENNEMI DE L’ORDINATEUR, C’EST TOUT CON, C’EST LA POUSSIERE ! POUR FAIRE CHAUFFER ET FAIRE BAISSER LES PERFORMANCES, D’UN ORDI, Y A PAS MIEUX !

De TOUT INSTALLER sur mon "Amour de Petit Chéri d'Ordi Professionnel", que j'adore et que je hais à la fois.

ET CE, DE LA CAVE AU GRENIER !

Mon installation comprendra :

L’installation du câblage de maître Ordi

L’installation de Windows 7 Edition Familiale http://fr.wikipedia.org/wiki/Fabricant_d%27%C3%A9quipement_d%27origine - quand j’ai fait upgrader mon Ordi professionnel (changement du Processeur de la Carte Mère des Disque Durs

De la RSS Box, d’attendre la connexion Internet, puis…

De Windows 7 avec l’installation de TOUTES les MAJ (les mises à jour) depuis mon CD-ROM , je tiens à le préciser. Mon CD-ROM date de la sortie de Windows 7, le 22 septembre 2009. Il semble me souvenir avoir acquis le CD-ROM de Windows 7 Édition Familiale en 2010 en OEM quand j’ai fait upgrader mon Ordi professionnel (changement du Processeur, de la Carte Mère, de la mémoire et des Disque Durs.

Mon Logiciel Médical.

Un petit Soft qui permet de faire fonctionner mon vieux Lecteur de Carte SESAM-Vitale qui était branché sur un port série. Grâce à un adaptateur qui coûte « 3 francs 6 sous » m’a permis de le brancher sur un port USB puisque sur les nouvelles Cartes Mères, exit le port série, mais, pour ce fichu adaptateur, il faut un pilote que j’ai dû aller chercher sur Internet, celui fourni sur le CD-DOM, avec l’adaptateur, ne marchait pas !

Le Vidal

Espace Pro un petit Soft qui me permet de communiquer avec Dame Sécu et, en particulier de commander mes formulaires. Mais, aussi les deux cartes introduites dans le lecteur, via ma CPS (Carte Professionnelle de Santé et votre Catrte Vitale de vous… fliquer : de connaître vos dernières ordonnances, vs différentes consultations, les spécialistes que vous avez consultés et… les dates, bien entendu.

OUF !

Forcément il y aura bien une ou plusieurs étapes qui foireront lors de ce long périple.

Il ne me reste plus qu’à me souhaiter bon courage.

06/09/2014

Un retour de vacances qui s'annonce très mal : Une panne Informatique cataclysmique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Je rentre à peine de vacances, vacances qui furent, d‘ailleurs, un peu mouvementées.

Bidart, beaucoup de déception, certes la petite de cinq ans et demi était, elle, bien au calme chez son grand père, des promenades, le chien Scoubidou, les courses au supermarché, Gulli, des DVD, bref,le rêve pour elle, et pour le papy.

J’avoue, par contre, moi, avoir été fort… marri.

Le Verdon plus attrayant.

Nous récupérâmes la petite, en traversant l’estuaire de la Gironde grâce au Bac Royan - Le Verdon : petite « croisière » d’une demie heure fort rigolote qui plait toujours, autant, à son âge à la gamine. Son grand père habitant près de La Rochelle.

J’ai découvert un vin, un Médoc, coté 90 sur 100 par Parker, le château « La tour Saint Bonnet », le 2012 est à 9€ la bouteille, à boire de suite. Un vin excellent !



A Saint Vivien de Médoc est implantée une ferme aquacole de gambas. Très facile à cuisiner (attention, il faut... 80 g de sel par litre d'eau). Les gambas faites maison ont un autre goût, et la chitine, l'exosquelette de ce crustacé, est beaucoup plus dure que celles que l’on trouve chez le poissonnier ou, pire dans les supermarchés. Forcément, elles ont perdues de leur fraicheur, où, été tout simplement congelées.

Dans le marché de Soulac, le frère, le commercial du château ,nous a indiqué une sorte de restaurant atypique de là bas, au Veron, au bout du monde, une sorte de guinguette.

En allant retenir la table, au Verdon, près de cette guinguette, nous sommes tombés, par hasard, sur une fête de village, un peu comme dans l’ancien temps.

J’ai dégusté une caille bien rôtie avec une superbe réaction de Maillard superbement maîtrisée à la peau sucré, le secret était en plus de la réaction de Maillard, en elle même, dans l’arrosage avec du jus de raisin blanc, c’est lui qui lui donnait tout son goût. Le tout arrosé avec un très bon Médoc, à… 10 €. Elle est pas belle la vie !

Au Verdon, je fis découvrir, à la petite famille, le phare de Cordouan dont le début des travaux par Louis de Foix commença le 2 mars 1584.



J’y ai même fait brûlé un cierge, pour la première fois de ma vie, je l‘avoue, oui, moi, l’athée le plus total, ce qui, vous le verrez, ne m’a pas du tout, mais pas du tout, porté chance, ce qui me renforce même je ne dirai surtout même pas dans mes opinions de mécréant, d’athée le plus total.

Je ne sais pourquoi : la chapelle était sublime les vitraux extraordinaires




Comparés à ceux des m… (Excusez du peu) de ceux de la restauration de la Basilique de Soulac : «Notre-Dame-de-la-fin-des-Terres» qui a comme particularités, d’une part de se trouver sur une des voie de Saint Jacques (de Compostelle) par une voie longeant le littoral, le "chemin de Soulac", et, plus surprenant, d’avoir été ensevelie sous le sable pendant une assez longue période. C’est en fait Soulac lui même qui a été envahi par le sable, obligeant les habitants a migrer en 1741 vers le « Jeune-Soulac ».

Pour la petite histoire, un ami, m’a rapporté, qu’à Bordeaux, il a été attribué à Louis de Foix une toute petite rue, dans le quartier Mériadeck, autrefois fréquenté par les péripatéticiennes.

Voilà comment on récompense les compétences de certaines personnes. D’ailleurs, Louis de Foix est mort ruiné !

Toute sa fortune y passée dans la construction de son foutu phare. !

Il est mort ruiné comme Nicolas Appert, l’inventeur de la conserve, de la stérilisation, la Pasteurisation bien avant Pasteur, et du lait... concentré !

Allez, pour la route, une dans le même acabit !

Toujours d’après les dires de cet ami Bordelais.

Connaissez-vous l’histoire étonnante d’Alexis Millardet ?

L’inventeur de la Bouillie Bordelaise, cette fameuse bouillie qui lutta efficacement et assez écologiquement, contre le « Mildiou », une maladie cryptogamique, en gros, tout bêtement… un champignon.

Le principe actif de la bouillie bordelaise est le sulfate de cuivre. D’où sa belle couleur bleue.

Ce pauvre garçon, bien qu’il ait, lui aussi, à Bordeaux, une rue minable, a quand même sa statue dans le « Jardin Public », un jardin « chicos », cette fois, fréquenté par la bonne société, nous sommes, là dans les beaux quartiers de Bordeaux, là Madame, ça fait cher du mètre carré

Les agents immobiliers se régalent, là, ils touchent leurs « grosses commissions ».

Sur le bas de sa statue est gravé, à moitié effacé : « A Alexis Millardet, la vigne reconnaissante » ! La vigne, certes, oui, mais que la vigne !

Excellent, non ?

Malheureusement, J’avais mal organisé, très mon retour de vacances. Je fus pris à la gorge par le temps et les impondérables.

Vous verrez, le coup des câbles électrique fichus, c’est excellent. Songez-y, même moi, je n'y aurais jamais songé si je n’avais pas ramené « ORDIBURO » à mon domicile !

Je comptais faire changer mon disque dur (HDD), d’ancienne génération, par un disque de nouvelle génération, un SSD travaillant en « Mémoire Flash », exactement comme un Mémory Stick.

Malheureusement, je m’y pris un peu tard. Et, comme naturellement, il y eut quelques impondérables, et, que, en outre c’était sans compter avec ma RSS Box qui me crama, au dernier moment, entre les pattes !

Je fus obligé de faire venir un électricien spécialisé dans les branchements téléphoniques.

Comme moi, lui aussi trouva que mon Ordi ramait au démarrage, il me conseilla de « rajouter de la mémoire » et de voir un autre assembleur. Pourtant j’étais parfaitement satisfait du mien, qui bichonnait mes ordis depuis plusieurs années et avait même sur expertisé un portable explosé par la foudre qui, du coup, m’avait été très bien remboursé par l’assurance. En plus, l avait l’avantage d’être à deux portées de souris de mon Cabinet Médical.

Cet électricien, Il s’y connaissait bien plus en téléphonie et en Box qu’en micro informatique. Il m’apprit, cependant, à ma grande surprise, qu’une Box cherche toute seule son adresse IP, et, qu’en aucune mesure, tout paramétrage avec des lettres et des chiffres est totalement dépassé avec les Box de maintenant.

Je ramenais l’Ordi chez moi, et, OH, MIRACLE !

Une bête de course !

En fait, c’était les fils, mais surtout les interrupteurs qui étaient foutus à force d’être manipules, ces pauvres petites bébêtes !

Je filais au super marché le plus proche et achetais pour 23 € une multiprise et un fil pour alimenter la Box en continu.

Et je jetais les vieux à la poubelle. Ils devaient avoir bien plus de cinq ans.

Dans cette histoire là, je perdis quand même une semaine de boulot !

Et fis un mini Burn Out. Demandez à ma femme.

Je fus invivable.

Je préférais m’arrêtais, car j’étais « hors d’état de nuire » !

JE NE POUVAIS PLUS BOSSER !


La suite au prochain numéro.

19/08/2014

Le Pack Domino

Crédit Photo : http://abonnez-vous.orange.fr/

 

Le Pack Domino est prêté gracieusement par Orange lors d’une panne Internet.

Il permet de se connecter en Wifi (il remplace les antédiluviennes clés USB Wifi).

Le Pack Domino fonctionne, maintenant, en 4 G, ce qui est loin d’être négligeable, mais…, il y a un mais, qui est de taille. Dans certains cas, nous le verrons ultérieurement.

Dans ces cas, cela le rend pratiquement inutilisable, voire totalement inutilisable.

Eh oui, même les technologies les plus ingénieuses ont leurs limites!

Dommage, c’est quand même un outil extraordinaire !

A Grand ville, j’ai, comme test de Bande Passante Descendante, avec IT espresso, 10 Méga bits/s avec le Pack Domino !

Fascinant !

Alors qu’avec ma connexion, téléphonique filaire classique, pour un abonnement à 8 Méga, je me trainais péniblement à… 6 Méga et cela avant ma dernière panne Internet !

Je décidais donc d’acheter pour 1 € symbolique un Pack Domino mais pour un abonnement qui me liais pour un abonnement d’un an à 14 € par mois. Ce qui me permettait :

1°) De pallier une nouvelle panne Internet et surtout d’avoir, enfin, une connexion décente à 10 Méga.

2°) A pouvoir bénéficier, dans toute la France, enfin, presque partout, c'est-à-dire, dans quelques endroits limités beaucoup fréquentés, un peu comme, souvenez vous de ce temps pas si lointain du temps du début des téléphones portables où «la communication ne captait pas, faute d’antennes relais».

En effet, Lors de mes dernières vacances à Bidart, c’est très péniblement que j’ai réussi, et ce, de façon très épisodique à mon Blog, pour ce qui est de poster il en était hors de question.

Cruelle déception !

Trop loin d’une antenne relai.

Bidart n’est pas une station de villégiature assez connue, c’est d’ailleurs, un peu pour cela que je l’ai choisie, car elle est un peu à l’abri de la foule des vacanciers.

J’ai toujours pensé que le touriste tue le tourisme ;-).

Lors de ma deuxième semaine au Verdon, je n’ai même pas essayé mon Pack flambant neuf. Le technicien d’Orange qui m’avait expliqué le fonctionnement de celui-ci m’avait dit qu’au bout du bout (au trou du c… du monde) trop loin des antennes relai, rien ne passait, sauf le mouettes.

J’aime bien, aussi, le Verdon.

Car... il n’y a personne.

Quand à Soulac, c’est resté une station balnéaire encore familiale, Il y a encore peu de monde, ce qui est loin d’être le cas de Lacanau-Océan, ou, là, le Pack Domino passe du feu de Dieu !

C’est tout dire !

Eh oui, on ne peut pas avoir le beurre, l’argent du beurre, la crémière et...

Bref, le Pack Domino...

Me sert surtout…

Chez moi

A Grandville !

Ou alors, il faudrait que je change mon fusil d’épaule et que j’aille en immersion dans des lieux à foultitude touristique.

Plutôt crever !

J’aime trop la nature ma tranquillité et les restaurants simples, authentiques.

A ce propos, lors de mon séjour au Verdon, j’ai découvert par l’intermédiaire d’un vendeur de vin dans le marché de Soulac, une petite guinguette FA BU LEU SE !

Il en reste encore. Profitons en vite avant que les Bobos ne les découvrent, les dénaturent bousillent le cadre, la cuisine et fassent grimper les prix et ce de façon exponentielle.

Ne comptez pas surtout pas sur moi pour vous donner son adresse !

Désolé.

C’est comme les endroits à cèpes cela se garde jalousement ;-).

02/08/2014

C’est le souk à la maison

Souk




Comme vous avez pu le remarquer, j’ai eu une « légère absence sur mon Blog » et ce, lié a plusieurs phénomènes plus ou moins graves.

Dans l’ordre d’apparition.

1°) D’abord, la mort d’une de mes souris (mouse in English, raton en Español), préférée, certes sur le retour d’âge, une Logitech* (LASER), une RX 1000 filaire, j‘y étais très attaché. Elle avait une beauté intrinsèque, épurée une superbe couleur de robe, à la fois noire et grise, je ne vous parle pas de son clic droit et gauche d’une sensualité... Elle commençait, à terriblement me manquer.

Je crus d’abord à une attaque virale, celle-ci étant gelée, puis il fallu se rendre à l’évidence, à son décès, brutal, par infarctus.

Ce fut un choc incommensurable pour moi. Un terrible deuil à gérer.

Petit aparté, l’avantage du filaire sur le Bluetooth, c’est qu’il n’y a pas de piles à changer, d’où, pas de problème d’autonomie, quand les piles sont nases…

2°) Je perdis, successivement, deux multiprises avec interrupteurs rouges indiquant ON/OFF, avec des superbes grésillements et des odeurs d’Ozone - http://fr.wikipedia.org/wiki/Ozone - qui vont avec.

3°) Bien plus grave cette fois, une panne d’Internet, avec un dédit descendant ridiculement bas à 0,5 Méga ! Les connaisseurs apprécieront.

Oui, décidément, je les accumule !

Mais, comme vous le verrez, toute panne a ses avantages.

Cela peut paraître paradoxal, mais c’est dans l’erreur que l’on progresse le plus.

Je me retrouvais avec un débit descendant de 0,5 Méga au lieu des 6 Méga précédents.

Le technicien sous traitant d’Orange, Inéo, soutins allègrement, que c’était notre ligne intérieure qui était défectueuse, car elle n’était pas continue, alors que c’est un de ses collègue qui installa cette ligne, sur les demande de ma femme car je laissais trainer un fil de téléphone d’une dizaine de mètres, qui marchait fort bien, ma fois certes c’était un peu inesthétique j’avais bricolé une fixation aux. Encoignures des portes, ça pendouillait le reste du temps, mais ça marchait bien. La première panne venait bien d’Orange et pas de moi !

J’étais un peu à cran de ce que me dis ce technicien là.

Moi de lui dire, agacé : « Encore une DTU non respectée » ! confer ICI.

Lui de me rétorquer : « C’est quoi une DTU » ?

Énorme, quand même, pour un soit disant technicien !

La solution me fut fournie, gratuitement, pour un moi et, efficacement, par Orange, avec un service commercial défiant toute concurrence, par le prêt d'un "pack Domino" marchant en WiFi 4 G, s'il vous plait !

Ce sera l’objet du prochain Post.

Cela tombe bien mes vacances approchent.

C’est pour prévu pour tout à l’heure.

Décollage à 19 h, enfin, si, ma femme et moi y arrivons.

Direction Bidart, dans le Pays Basque.

Je dois, normalement, pouvoir continuer à tenir mon Blog.

Vous verrez comment.

Patience !

Puis une semaine au Verdon, à la Pointe de Grave, là ce ne sera certainement pas possible.

On ne eut as tout avoir !

C’est ma femme qui, elle, va être contente ;-)


22/07/2014

Combien gagne, TTC, en 2014, un Médecin Généraliste en France

 




ATTENTION, CE SUJET EST UN SUJET QUI FÂCHE.

CAQUE FOIS QUE, DANS MON BLOG J'AI ABORDE

 

ARGENT ET MÉDECINE

 

J E ME SUIS FAIT COPIEUSEMENT INCENDIER.

 

"VOUS MÉDECINS, VOUS ÊTES DES NANTIS !"

SOUS ENTENDU

CE N'EST RAS UN MÉTIER C'EST UNE VOCATION

VOUs DEVEZ SOIGNER

 

GRATOS

 

VOILA CE MON RÉTORQUA, SYSTÉMATIQUEMENT, A CHAQUE FOIS.

 

VOUS ÊTES BIEN ASSIS

JE VOUS SOUHAITE UNE BONNE LECTURE

 

 

Petit problème digne du Certificat d'étude Primaire.

Sachant qu'un Médecin Généraliste a 70 % de charges (eh oui, tant que ça !).

Sur les 23 € des "Honoraires" que vous lui payez pour son travail.

Il ne lui reste, pour vivre, que la coquette somme de... 6,90 € étonnant, non !

Sachant que la moyenne générale des actes de Médecin Généralistes Français tourne aux alentours de 20 actes par jours.

Combien gagne, en moyenne, par mois, un Médecin Généraliste Français ?

23 - 70 % x 20 x 5 x4 (6,9 €x 20 acte x 5jours semaine x 4 semaine mois)= 2760 € / mois.

Après Bac plus 8 !

Est ce vraiment rentable comme étude, même si le métier est intéressant ?

Un simple Ingénieur d'une banale école d'Ingénieur, je ne parle pas des Ponts et Chaussés, par exemple, École que je connais bien, un Ingénieur de ce type d’école "basique" gagne entre 4000 € à500 0€ après Bac +... 5 (deux ans de prépas : Math sup, Math spé et trois ans d’école d'Ingénieur) !.

Pour les Ponts et Chaussés, le niveau est, certes plus élevé, mais la rentabilité est au rendez-vous , en effet , un "Ingénieur Pont gagne en milieu de carrière.... 7000 € / mois : après seulement BAC + 5, et cerise sur le gâteau, dès qu'il intègre son École, il est payé et cotise pour sa retraite, ce qui est loin d'être le cas du Prestigieux Docteur en Médecine, qui, lui, se paye, intégralement ses études

Ah, j'oubliais, quand un Médecin tombe malade, ça arrive, après tout, un médecin est un humain,avant toutet pas un surhomme (hélas !poului et sa falmille, j'oubliais il a aussi une famille à faire becter !) eh bien, l'Ingénieur a unDélai de carennence (pendant lzquel in ne toucge pas d'INdemnité Journalière de 4 jours, alors que le pauvre con de Médecin, lui, ne touche ces Indemnités Journalières qu'au bout de...

TROIS MOIS, OUI, TROIS MOIS, VOUS NE RÊVEZ PAS

Affaires Sociale. C'est curieux, là, il n'y a pas de manque de vocations, vous ne trouvez pas ça un peu bizarre ?

Plus inquiétant, seulement 10 % des jeunes Thésès (Étudiants en Médecines ayant passés leur Thèse) s'installent en Médecine Libérale.

Les rats quittent le navire !

Cela commence à inquiéter quelque peu le Conseil National de l'Ordre des Médecins.

Pendant ce temps là, au Ministère des Affaires Sociales, on expédie les affaires courantes.


Money - Pink Floyd - 1973 - Cliquez sur le lien.

21/07/2014

Marketing anti écologique

 



Pour mon confort personnel, j’ai sélectionné une marque de Papier Hygiénique répondant à un cahier des charges draconien :

C'est la marque Moltonel* de chez Lotus*.

Voici ce cahier des charges :

1°) Confortable et n’irritant pas la zone en question. Je vous rappelle qu'en tant que médecin, je connais particulièrement bien l’hygiène de la zone. La région anale est, d’une part très sensible, car très riche en corpuscules de Krause (récepteurs de la sensibilité).

2°) Comme c'est une région fragile au niveau cutané, car on est en zone intermédiaire entre peau et muqueuse, sorte de mo man ‘land. Dans cette région, la peau est particulièrement fine et peu très facilement s’irriter, un des dangers : l’eczéma avec son corollaire, le prurit anal, qui, vous en conviendrez, peut devenir fort désagréable dans la vie de tous les jours, en particulier s'il survien sur les lieu du... travail.

3°) il est fort désagréable, au moment idoine, que le papier spécialisé claque entre les doigts. Or Moltonel* a un avantage de taille, où plutôt d'épaisseur, car il a une ÉPAISSEUR TRIPLE, donc il résistant.

Moltonel* est vraiment un très bon produit, certes plus cher que les autres PQ, mais la santé et le confort, ça n'a pas de prix.

Dernièrement, un publicitaire de cette marque eut une idée de génie pour se démarque de ses petits camarade. Une idée RE-VO-LU-TI-ON-NAI-RE : LE tube jetable. Le tube qui se dissous miraculeusement dans la cuvette des WC !

Oui, vous ne rêvez pas, il fallait l'inventer.

Révolutionnaire, vous dis-je.



Non, dans notre société actuelle, qui vit dans un monde Publicitaire, "Marketisé",  il fallait du nouveau, du sensationnel, même si cela était totalement inutile voire s'avérer dangereux.

Car il ne suffit pas que, en lui même, le produit soit intrinsèquement bon, car, pour bien le vendre, il faut un petit coup de plus qui permet de le différencier des autre, momentanément , s'entend, chacun son tour.

Malheureusement, où heureusement, chacun pousse l'autre, c'est à chacun son tour, c'est un jeu sans fin.

C'est une véritable course à l'échalote. Ce qui colle particulièrement bien à ce sujet. Je vous jure, j'aurais voulu le faire exprès, je n'aurais pas fait mieux ! Si vous avez la curiosité d'aller jeter un œil sur ce lien vous comprendrez cette allusion ;-).

Le pire, c'est que cela plait énormément aux téléspectateurs, et surtout à un public redoutable, les enfants !

Dernièrement, en me rasant, comme tout les matins, j'écoutais France Info. J'aime bien cette radio, car pendant ma toilette matinale, je suis à peu près au courant de l'actualité. Une autre moyen que j'utilise, à part BFM Télé, 20 minute sur le Net. Ce matin là, Moltonel* tombe de son piédestal.

C'est une nouvelle comme quoi ce tout petit tube (j’allais dire de merde) lâché, en quantité très importante dans le tout à l’égout, était fortement nuisible pour les stations d’épurations.

Il faut dire, que j'avoue, tout penaud, j'avais pris, très rapidement, l'habitude de jeter ce fameux tube dans les WC en me disant que, décidément, l'on n'arrêtait jamais le progrès.

Et cette simple petite information qui me remet tout en question. Car mine de rien, elle est pas con du tout cette Info de France Info.

Avant cette remarquable invention, nous jetions ce tube de support à PQ dans la poubelle, tout simplement.

Elle n’est pas géniale cette idée de jeter directement dans les chiottes le tube à support de papier PQ plutôt que dans la poubelle.

C’est un nouveau concept révolutionnaire et évolutif du tri sélectif, c’est le concept de « tri dissolutif » !

Cela me fait songer à une série américaine fort bien ficelée des années 50, j’étais un fan, quand elle passait dans les années…, je n’ose le dire, le temps passe si vite. Ce qu’il y a de plus surprenant, c’est que celle-ci repasse, actuellement, sur Gulli. Ma fille de 5 ans ½, à ma grande surprise, n’en rate aucun épisode.

Cette série, vous la connaissez, c’est …  « Ma sorcière Bien aimée ». L’héroïne Samantha et son pauvre mari Jean-Pierre Stephens, qui subit des sort loufoques de sa belle mère Endora, qui le mettent dans des situations abracadabrantesque.



Quel est son métier ? Je vous le donne en mille…

Publicitaire !

04/07/2014

Médecin d’État Civil Adjoint à la Mairie




Je ne peux résister à la tentation de publier une réponse à alain, suite à mon post Épaulé Jeté
 
@ alain - pile-poil ta référence BD de Pierre Tombal.

Elle me servira, plus tard, pour illustrer la narration de mes aventure macabres en tout début de carrière libérale.

Il faut que tu sache, pour ta gouverne, que J'ai eu un début de carrière pour le moins original.

Il n'y a qu' à moi que ce genre de chose arrive !

J'ai débuté ma "brillante"  carrière en tant que Médecin Généraliste, ça on s'en douté ! Mais, aussi, en tant que... "Médecin d’État Civil Adjoint à la Mairie", pour une aumône, certes, mais, ne dis-on pas : "les petits ruisseaux font les grandes rivières".

Le poste de "Chef' était occupé par... un ancien maire , ah, les privilèges !

Derrière ce titre ronflant, se cachait une réalité un peu surprenante mais bougrement efficace.

Cela consistait, pour une poignée de dollars, une petite poignée, faut pas rêver, on est loin des fausses factures, là on en est à des années lumières, cela consistait donc, à faire les Constats de Décès à domicile, hélas. c'est dommage, on ne peut transporter les morts au cabinet, cela m'aurait bougrement simplifié la vie !

En effet, le Constat de Décès n'est pas remboursé par la Sécurité Sociale, et puis quoi encore, la sécu rembourse la maladie, pourquoi pas la thanatopraxie. Ce dispositif astucieux, permettait, ainsi, de faire bouillir la marmite d'un médecin retraité et d'un jeune Médecin débutant, payé par la Mairie, tout en empêchant que le Médecin Généraliste du patient travaille Gratos. Le Systus Médecin d'état civil fonctionnait en binôme, bien évidemment car si l'un deux tombait malade, c'est l'autre qui prenait la relève. En fait, c'est moi qui me tapait tout le boulot.

J'avais hérité ça du Médecin à qui j'avais racheté la clientèle, pardon, cela s'appelle : "droit à présentation de clientèle". Ne jamais parler Argent en Médecine, ça pue !

Le Médecin  à qui j'avais versé le "droit à présentation de clientèle" m'avais dit, texto, "cela peut permettre de gagner de la clientèle".

C'est faux ! Je n'ai jamais rien gagné, si ce n'est toujours remplir ce fichu petit certificat bleu, maintenant il est grand et blanc.

Les temps changent, les morts restent.

Je n'ai vu que des saloperies à la Céline, à ne surtout pas pas confondre avec son pseudo homonyme, on n'es pas du tout dans le même registre, seulement une à deux année lumière.

Une petite énumération, dans le désordre, des choses les plus marquantes, les plus horrible que j'ai vu lors de ce petit exercice très formateur, encore appelé, à tort, mais un peu flatteur, Médecin Légiste .

Un suicide chez une gamine de 12 ans  autopsiée sur la demande de la famille, une femme 80 ans trouvée morte dans un coin de cuisine un peu sombre  "à l'ancienne'", morte, vraisemblablement, depuis deux jours, pas plus ça aurait senti, elle avait le nez totalement déformé, un peu à la Lino Ventura, vous savez, cet acteur célèbre qui eut une première carrière de lutteur professionnel et qui avait... le nez de guingois.

 

Ah, j'oubliais, je suis , aussi, entré au Carmel. Surprenant. Un Ordre Chrétien ou les sœur, les carmélites ont fait vœux d’isolement absolu. Inutile de vous dire que les vocations, de nos sont de plus en plus rares. Le carmel est toujours situé eu plein centre de la commune où je sévis mais son patrimoine foncier a nettement fondu. une résidence  a poussée comme un champignon, puis un ensemble immobilier, il faut dire que c'était tentant. Je vous décris la scène lors de mon unique "entrée au Carmel". Vous entrez, vous ne vous ne voyez personnes. Si quand même uns sœur délégué vous emmène dans une une sorte de chapelle ou le corps de la défunte sœur est allongé. Selon la tradition du Légiste, vous soulevez la paupière pour regarder si le réflexe cornéen est aboli, un des signes le plus simple*, tiens, elle porte des lentilles de contact, il y a des bulles sous les lentilles, je ne vois pas sa pupille, bon de toute façon sa peau est froide, allez hop, elle est morte, au certif, j'ai pas que ça à foutre moi.

Pourtant c'est original cet endroit, c'est pas tout les jours qu'on a le privilège d'entrer dans des lieux comme ça, cela fait partie des très rares avantages de ce métier.

Si l'on peut parler de métier.

Quand j’étais au lycée, j'avais un professeur qui nous disait que cela ne servait à rien de redoubler  car lycéen ce n'étais pas un métier car il n'y avais pas de retraite.

Le Médecin d’état Civil ne perçoit pas de retraite, donc, Médecin d’état Civil ce n'est pas un métier.

Même dans la mort, existe la notion de différence de classe sociale. Le hasard fait bien les choses. Le même jour, je vous le jure je n'invente rien, c'était par un chaude journée d'été, même cause de décès : rupture de varice œsophagienne, mais pas la même étiologie, l'un sordide, cirrhose, du sang partout corps à même le sol entouré de bouteilles. L'autre, cancer du foie, corps dans un lit médicalisé dans une belle maison bourgeoise entouré de la famille en pleur. Il m'a même été offert le café avec une cuiller en argent.

Je n'ai jamais rien gagé en clientèle, ou alors j'ai pas su y faire, tout comme Céline.

C'est avec soulagement que, incidemment, j'appris, que le "Chef" était mort, j'envoyais, alors avec   perfidie, à  Monsieur le Maire, ma lettre de démission. Je lui disait que j'étais vraiment désolé mais que, pour des raisons personnelles impérieuses, je me voyais contraint de devoir cesser mon activité de Médecin d’état Civil qui m'avait tant apporté et que c'était avec beaucoup de regret que je quittais le navire.Monsieur le Maire me remercia de mes bon et loyaux services et se montra, très déçu de ma démission, c'est tout juste s'il ne versa pas une larme.

 

*Diagnostic clinique de la mort cérébrale.


Au fait, connaissez vous l'origine du mot croque mort ?