Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/06/2017

Prout Prout, je m'la pète !

 

 

Je désigne par cela, les bonnes bourgeoises de Villegrand.

Le peux les observer à loisir, comme un entomologiste comme Monsieur Fabre étudiant le Bousier, à la porte, lors de la sortie de l'école quand je vais chercher ma fille

Elles ont comme caractéristiques :

- Ce sont des blondes (fausses, comme de bien entendu) roulant "New" Fiat 500 Mini Cooper (merci alain pour ton commentaire qui m'a permis cette correction)

Elle se teintent d'une pointe d'écologie ce qui se traduit de la façon suivante :

Elles se déplacent en vélo.

- Leur vélo s'adorne d'un porte bagage qui est, ni plus ni moins, qu'une caisse de vin de préférence d'un château assez réputé. Il est toujours vide naturellement.

- Très rarement, certaines roulent tricycle avec, à l'avant, comme dispositif une très gosse caisse en bois, parfois avec une capote en plastique, un tricycle décapotable en quelque sorte, cela pour transporter la marmaille. Bien sûr, celle-ci est toujours vide.

Heureusement qu'il n'y a pas que ces mère là. Il y a ,aussi, des mères simples et authentiques, mais cette race Prout Prout de petites bourgeoise de province m'irrite profondément.

Prout Prout je m'la pète et je vous écrase.

Cela pue.


12/06/2017

Nul n'est censé ignorer la Loi - La photo du jour du Docteur Sangsue

 Photographie - Archives personnelles.

Cliquez sur l'Image.

Lentilles à la cocotte minute façon Docteur Sangsue

 


Le choix de la lentille est primordial. La lentille verte du Puy est la référence. La lentille de Cilaos est la Rolls des lentilles.

 

Pour quatre personnes :
250 g de lentilles (1/2 boite de lentilles de 500 g) ou 500 g si on consomme les lentilles en plat unique type salade de lentilles froides.
2 tranches de ventrèche coupées en morceaux de 4 cm
Eau (3 fois le volume des lentilles)
- 1 oignon
- 1 gousse d'ail
- 2 clous de girofle
- 1 bouillon cube
- 1 bouquet garni (1 feuille de laurier, du thym)
- Poivre du moulin (pas de sel, le bouillon cube étant salé)
- Quelques grains de poivre

Préparation :
Dans la cocotte minute, mettre les lentilles, l'eau (trois fois le volume des lentilles) un cube de bouillon de bœuf, la ventrèche, l'oignon piqué de deux clous de girofle, la gousse d'ail écrasée et un bouquet garni (une feuille de laurier et 2 branche de thym ou du thym en poudre) et les grains de poivre.

Cuisson :
20 minutes après la rotation de la soupape.

Accompagnement :
Les lentilles peuvent se déguster seules en plat principal (elles sont riches en protéines en fer et peuvent rentrer dans le cadre d'un régime végétarien équilibré. En Inde, elle font à elles seules le plat principal) ; ou avec, en accompagnement, la classique saucisse de Toulouse) ou un petit salé.

Et en vin, Ce sera, naturellement, un rouge de votre choix

Bon appétit

 

07/06/2017

Windows XP le retour ! Une énorme bêtise du Docteur Sangsue

 

 
Dernièrement, j'ai invité, chez moi, mon beau frère pendant quelques jours.

Il s'y connait tant en hardware qu'en software.

A cette occasion, je lui ai donné un très vieux PC qui avait l'avantage d'être très peu bruyant, mais, comme désavantage, celui de ne plus du tout être au goût du jour, (entre autre, il ne voulait pas de Chrome).

Cela libérait mon bureau, en haut de ce vieil ordi. Mais il me restait, outre deux PC sous Windows et tournant l'un avec un core i 3 et l'autre avec un i 5, un vieux PC d'environ dix ans, un Pentium 4 - 2 GHz avec 2 Go de mémoire RAM. qui tournait très bien avec Windows XP.

Je décidais, pour libéré mon bureau de tous ces ordis, de le descendre dans... le salon et je le branchais en WiFi avec une clé USB.

Mon installation marchait très bien et je pouvais même visionner YouTube. C'est tout dire la bonne connexion avec ma clef.

Enivré par cette réussite, il me prit l'idée brillante de, à nouveau, de booster ce vieux Windows.

Avec un magnifique vieux bouquin sur Windows XP, plusieurs conseils me furent donnés notamment pas mal de conseils sur le bidouillage du Registre (les connaisseurs apprécieront). Une structure dangereuse de Windows qu'il faut aborder avec beaucoup de prudence comme si l'on marchait sur des œufs, ce n'est pas alain qui me contrarias.

Naturellement avant tout bidouillage dans le Registre il faut impérativement en faire une sauvegarde.

Vous me connaissais bien, chaque fois que j'ai été amené a à faire de telles manip je ne le fis jamais. Cette fois itou.

Après ce brillant "boostage" je me connectais à Thunderbird pour lire mes courriels : impossible. De même pas de connexion Internet avec Firefox.

Mon bidouillage sur le Registre, sans sauvegarde, me coûtait bien cher.

En reprenant ce magnifique bouquin et en revenant en arrière sur les manip du Registre concernant la connexion Internet, je retombais, enfin sur mes pieds. Ouf !

Cela me servira donc de leçon d'appliquer la sacro sainte règle : "avant tout bidouillage du Registre, fais un sauvegarde". Ce qui me permettra en cas de problème, de revenir en arrière.

De toute façon, L'idée me taraude d'installer, sur cet ordi, à la configuration encore suffisante, à mon avis, d'installer une version de Linux : Soit Ubuntu, soit Mint.

Affaire à suivre.

23/05/2017

Pont de l’ascension 2017

 

 


Ce n’est pas un pont, «c'est un roc!... c'est un pic!... c'est un cap!»*

Un viaduc !!

Je retournerai à mon Blog à partir du lundi 29 mai.

 

*Tirade des nez d’Edmond Rostand.

Les archives du Docteur Sangsue

 

Si le cœur vous en dit de vous replonger dans les vieux articles de mon Blog depuis sa création en août 2007 (10 ans déjà !), Cliquez ici sur "Les archives du Docteur Sangsue".

17/05/2017

Cuisses de poulet à l'ail cuites à l'étouffé entourées de ses pommes de terre à la cocotte minute façon Docteur Sangsue


Ingrédients :
4 cuisses de poulet
5 pommes de terre
1/3 de tête d'ail
2 grands verres d'eau
Sel
Poivre

Préparation :
Faites revenir les cuisses de poulet dans la cocotte minute en salant et poivrant chaque face.
Réservez.

Après les avoir pelées, coupez les pommes de terre en quatre.
Faites les revenir un peu puis déglacez avec les deux verres d'eau.

Rajoutez les cuisses de poulet et jetez y l'ail écrasé au presse ail.

Fermez la cocotte minute et laissez cuire 10 minutes après la rotation de la soupape.

Dégustation :
C'est un plat complet en lui même
Comme vin, un vin rouge ou blanc peuvent se déguster avec ce plat.

02/05/2017

Une faute de goût

L'autre jour, lors de ma promenade matinale que je fais avant mes courses, retraite oblige : il faut bien que je nourrice la petite famille ; l'autre jour, je passais devant un fromager affineur "top" (comme diraient, de nos jours nos chef "toqués" à mon avis au sens propre et au sens figuré).

Cette boutique du fromager affineur m'attirait comme un aimant tant ses produits avaient l'air appétissants.

Y passer, tous les matins, avec ces fragrances enivrantes de fromage, me faisait littéralement saliver.

L'autre jour, donc, en y passant devant, je vis le fromager prenant le frais devant sa boutique.

Jusque là, rien de particulier, me direz vous, si ce n'est que...

Il grillait une cigarette.

Cette odeur pestilentielle comparée à ces délicieuses effluves de fromage était une faute de goût manifeste.

01/05/2017

Jambonneau en pot au feu à la cocotte minute façon Docteur Sangsue

Jambonneau cru

 

Un remarquable plat de brasserie comme je les adore.

Les plats de brasserie sont des plats de cuisine familiale. C'est une cuisine authentique sans fioriture c'est à mille lieux des recettes de nos chefs "toqués" que l'on voit fleurir de nos jours. C'est plats de nouvelle cuisine n'ayant rien avoir avec la grande cuisine authentique.

Ingrédients pour deux personnes :
- 1 jambonneaux de 500g
- 4 pommes de terre
- 1 poireau
- 2 carottes
- 1 gousse d’ail
- 1 bouquet garni
- 1 cube de bouillon de légume
- Poivre
- 2 l d'eau


Préparation :
Faites dessaler le jarret à l’eau froide la veille. Changez l’eau trois fois.
Mettez, dans la cocotte minute, le jambonneau, le recouvrir d'eau (2 litres d'eau), rajoutez le bouquet garni, le cube de bouillon de légume, les poireaux coupés en tronçons de 20 centimètres, la gousse d'ail et les carottes coupées en tronçons.

Fermez la cocotte minute et laissez cuire 20 minutes après la mise en vapeur de la cocotte (la rotation de la soupape).
Au bout de 20 minutes, ouvrez la cocotte, poivrez, rajoutez les deux gousses d’ail et les pommes de terre coupées en quatre.
Fermez la cocotte minute et laissez cuire, encore, 30 minutes après la mise en rotation de la soupape.


Dégustation :
Ce plat est un plat complet associant viandes et légumes féculents et légumes verts.

Accompagnement :
Un vin rouge léger.


Bonne dégustation.

24/04/2017

Le vautour

 


Je ne vais pas faire allusion, dans cet article, à celui déjà abordé dans mon blog: "La rue de Grandville a bien changée depuis quelques années".

Il se trouve que, dernièrement, en déambulant avec ma fille dans les rues de Villegrand, celle-ci me dit brutalement: "regarde papa, un vautour !".

Je levais immédiatement les yeux et vis, effectivement, dans le ciel un rapace décrivant ce majestueux vol lent circulaire.

Un spectacle éblouissant de beauté.

Un vautour, je ne pense pas. Car celui-ci était plus petit. Mais c'était, indubitablement, un rapace.

Un rapace dans Villegrand c'est un phénomène nouveaux.

Il est vrai que le nombre d'espaces verts est encore important dans Villegrand et comme l'on construit en petite banlieue les oiseaux ont un biotope de plus en plus restreint. Ils se reportent alors dans le centre de Villegrand et ses nombreux espaces verts.

J'ai d'ailleurs écris un article dans ce sens: "Les oiseaux dans Grandville"Les corbeaux dans Grandville".

Deux autres de mes articles fait allusion aux oiseaux dans la ville: Les étourneaux sont de retour  et "Vol d’étourneaux".

D’où, à mon avis, l'apparition de ce rapace.

14/04/2017

Vacances de Pâques 2017

 

Mon Blog sera fermé, pour cause de vacances, jusqu'au dimanche 23.

A bientôt.

11/04/2017

Un patient fidèle

 

Quand j'exerçais encore, je voyais régulièrement un patient que j'avais bougrement aidé pour une mise en invalidité lors d'une blessure à la main suite à une agression.

Ce patient était un malin manipulateur et su bien se servir de moi pour sa mise en invalidité et je failli avoir, par sa faute un gros problème avec un Médecin de la Sécurité Sociale. Sur ce coup là, ma femme sut bien m'aider en ne répondit pas ouvertement à son courrier.

Ce patient avait une passion œnophile. Chaque fois que le voyais, nous discutions vin. Un moment, même il me fourni en vin moyennant finance et se moquent de moi car je ne sortait pas de mes classiques Médoc et Pessac-Léognan. Il faut dire que je trouvais ses vins "légers" (peut être que mes goûts étaient formaté pour les vins que je connais bien. Une fois, cependant, il m'apporta un blanc très intéressant.

Mais, assez rapidement, je sortais de ce comportement charmeur qui faussait notre relation avec un contact trop proche. Je remis, alors les pendules à l'heure en rétablissant une distance saine.

Je le voyais régulièrement pour sa prise de tension et la prescription de sa soupe anti hypertensive et une prise de VIAGRA générique (SILDENAFIL), tout en discutant vin.

Je lui prescrivait régulièrement un bilan biologique qu'il ne faisait pas.

Je me posais la question de savoir si j'étais encore son Médecin Référent. Cela ne chant rien pour moi, dans la mesure où je "facturai" la consultation.

Une fois à la retraite, je rencontrai son fils (que j'eus soigné dans le temps) à qui j'annonçais ma retraite et que je n'avais pas prévenu par manque de connaissance de ses coordonnées téléphoniques.

Il m'appris, alors, que son père était atteint d'une polikystose rénale qui, bien sûr, dans son cas, devait se voir dans son bilan biologique.

Sous ses airs sérieux et passionnés...

C'était un gentil petit "vilain" patient fidèle et manipulateur.

En un mot, un patient fidèle

07/04/2017

Cuisses de canard braisé à la cocotte minute avec son accompagnement d'oignon et de pommes de terre façon Docteur Sangsue

Ingrédients pour deux personnes :
- 2 cuisses de canard
- huit pommes de terre
- 2 oignons
- Sel
- Poivre
- 1 cuillère à soupe d'huile
- 2 verres d'eau

Préparation :
Dans la cocotte minute, faites dorer à feu vif dans un peu d'huile, au départ, les cuisses de canard en salant et poivrant les deux faces.

Si il y a un excès de gras jetez en tout en gardant suffisamment pour faire revenir les oignons.

Faites revenir les oignons coupés en lamelles. Une fois ceux-ci bien dorés, rajoutez y les pommes de terre pelées et coupées en gros cubes.

Rajoutez-y les verres d'eau et mélanger le tout sur le feux pendant quelques minutes de façon à faire dissoudre ce qui est accroché au fond de la cocotte minute.

Faites cuire 20 minute après la rotation de la soupape.

Dégustation :
Avec un vin rouge puissant type Médoc ou Saint Emilion.

Bon appétit.

01/04/2017

Les vélos de Villegrand

 

Il commence a y avoir, à Villegrand, une nouvelle mode qui a tendance à se répandre de façon quasi virale.

Je commence à remarquer, une attaque vile et gratuite, vis à vis des vélos attaché en prévention de voleurs potentiels

une attaque gratuite de vengeance peut être devant cette frustration intolérable pour d'éventuels voleurs non expérimenté ou tout simplement un acte gratuit, ce qui est le plus réel.

En effet, le vol des vélos augmente à vitesse grand V sur les vélos. Je pense que c'est comme ça dans toute les grandes villes.

La nouvelle mode, ici, consiste à s'attaque à la roue avant, en la voilant.

Près de chez moi, un vélo est en attente de son propriétaire avec sa roue avant voilée depuis plus de deux mois.

Pour quoi ces actes nuisibles ? Je ne sais.

L'autre jour, je vis une parade assez judicieuses plus compliquée à détourner. le propriétaire avait carrément enlevé de son vélo... la roue avant !

De nos jour, les temps sont durs pour les vélos Villegrandiens.

27/03/2017

Les pastilles

 


Vous n'êtes pas sans savoir que le pare-brise de nos automobiles s'adorne, de plus en plus, de pastilles.

Avec le temps celles-ci s'accumulent.

Cela a commencé avec celle de l'attestation d'assurance, puis du contrôle technique. Une autre vignette à trait, dans certains cas, pour accéder à une déchetterie.

A Villegrand, une nouvelle pastille vient de naître : Celle de résident. Celle-ci permet, moyennant finance (un prix à payer à la ville), pour un seul véhicule par famille, de bénéficier d'un parking "gratuit" dans sa rue.

En effet, de drôles de piliers ont poussés dernièrement, en périphérie du centre de Villegrand : des parcmètres.

Si cela continue, bientôt, notre pare-brise sera entièrement occupé par des pastilles.

Cela gênera bougrement la conduite.

22/03/2017

Le "fait maison" et le Docteur Sangsue

Comme vous le savez, le bien manger, la bonne dégustation d'un plat, fait partie d'un de mes centre d'intérêt.

Les grands Chefs n'arrêtent pas de nous rabâcher que "pour faire un bon plat, il faut de bons produits".

L'autre jour, en me promenant dans Villegrand, puis que depuis que je suis à la retraite (cf mes articles : "Le Cabinet Médical est fermé - La retraite du Docteur Sangsue"  et 
"La cessation d'activité du Docteur sangsue, une conduire responsable non récompensée par la très grande majorité de ses ex patients" je me force à faire une heure de marche tous les jours, et j'avoue que, de plus en plus, j'y trouve un goût certain.

En passant devant une "brasserie" enfin une chaine de brasserie sponsorisées par un grand chef MOF (Meilleur Ouvrier de France) dont les établissements poussent comme des champignons mon regard fut attiré par une grosse fourgonnette qui livrait... des frites sous vide.

Ce type de brasserie passait pour avoir une prestation à coût plus que raisonnable et délivrant entrecôte et côte de bœuf accompagnés de sa célèbre sauce et, bien évidemment, servi avecr ses incontournables frites.

Le plus étonnant, en l'espèce, est, qu'à coté de cette pseudo brasserie était implanté un petit restaurant la façade peinte en rouge, un restaurant de bon aloi qui me faisait frétiller des babine. A l'entrée de ce petit restaurant était écrit "Ici, tout est fait maison".

Maintenant, normalement, quand un restaurant indique "fait maison" tout doit être fait maison. Il faut reconnaître que cette chaîne respecte cette loi et c'est tout en son honneur.

Voici ce qu'inspire, pour moi, le "Fait maison".

17/03/2017

Salade de cabillaud façon Docteur Sangsue

Cabillaud fraîchement péché

 

 Filé de cabillaud paré

 

Ne confondons pas, le cabillaud est la morue fraîche.

La morue est obtenue en faisant sécher et saler le cabillaud.

 

Pour 4 personne :
- 1 Kg de cabillaud surgelé.
- 12 belles pommes de terre
- Ail
- Persil
- Huile d'olive
- Jus de citron ou vinaigre de vin et vinaigre balsamique
- Sel
- Poivre du moulin

Préparation :
1°) Décongeler le cabillaud la veille au soir dans le réfrigérateur.
2°) Pocher le cabillaud dans l'eau froide puis laisser bouillir 3 à 5 minutes. Attendre que la chair commence à se désagréger.
3° Enlever la peau.
4°) Désagréger la chair à la main.
5°) faire cuire 30 minutes les pommes de terre à la cocotte minute.
6°) Pelez les pommes de terre.
7°) Dans un bol, jetez la chair de cabillaud avec les pommes de terre coupées en gros morceau.
8°) Versez l'huile d'olive arrosez du jus de citron (ou d'un mélange à part égale, vinaigre de vin vinaigre balsamique). Jetez dans le bol le persil ciselé, l'ail. Salez et poivrer. Rectifiez le goût.

Dégustation :
Cette salade peut se servir chaude ou froide.

Accompagnement :
Un vin banc sec de sec à votre convenance (type muscadet de Sèvre et Maine ou un Bordeaux blanc sec comme un entre de mer).

 

13/03/2017

Video Time Reversal 2 v 2.0.8 (Fr)

 

 Si vous avez l'idée saugrenue de visionner vos vidéos à l'envers, pour, éventuellement, réaliser des effets spéciaux, je vous recommande ce petit soft très efficace et très intuitif.

Il s'agit de Vidéo Time Reversal 2 dans sa version 2.0.8. qui a l'avantage d'être en Français.


Voila deux exemples de ce que vous pouvez obtenir :
- Ici

 

Vous pouvez le trouver sur le site :gratilog.net.

09/03/2017

Les vacances mouvementées du Docteur Sangsue

 ">

 

 
L'arrivée sur mon lieu de vacances (voir mon article :"Les vacances de février 2017") se passa remarquablement bien. les premiers jours furent particulièrement agréables. Ma fille de huit ans prenant ses leçons de ski avec un plaisir avide.

Jusqu' au moment, ou..., avec un malin plaisir, elle s'enferma dans la salle de bain.

Que croyez vous qu'il arriva ?

Eh bien oui, elle ne put en sortir.

Sans tournevis, impossible d'ouvrir la porte de l'extérieur.

Heureusement, une fenêtre donnait dans cette salle de bain.

Je décidais d'entrer par cette fenêtre et la mission fût accomplie, je réussi à ouvrir cette fichue porte.

Mais les choses ne s'arrêtèrent pas là.

Ma fille voulût essayer le pédiluve car l'eau sortant le la source était particulièrement chaude. Pour cela, elle retira son anorak, heureusement.

Car que croyez vous qu'il arriva... Elle tomba dans ce pédiluve.

Je lui retirai son tee shirt tout mouillé et la couvrit avec l'anorak, ma moitié faisant des courses, sur ce coup, j’assurai une fois de plus.

Et de deux.

Mais ce n'est pas fini.

Ma moitié perdit les clé de l'appartement. Il fallut appeler la personne qui le faisait visiter. Heureusement, celle-ci nous fournit un double. Ce qui nous permis de rentrer dans l'appartement.

Et de trois.

Enfin, cerise sur le gâteau, nous oubliâmes le sac de couchage de ma fille dans le train du retour.

Et de quatre.

Ceci clôtura, en panache,nos vacances bien mouvementées il faut le dire.

06/03/2017

La dernière patiente avant la retraite du Docteur Sangsue

 

 
Voici comment j'ai soigné ma dernière patiente.

Tout d'abord, j'en parlai à ma moitié qui me dit que ce serait elle.

Et bien non. Bien qu'il s'en fût de peu !

Je crus bien, au cabinet, que ce fut une patiente particulièrement embêtante pour ne pas employer autre mot un doux euphémisme*.

Ce fût ma dernière télétransmission.

Puis, comme pour confirmer ces dire, je fis effectivement une ordonnance à ma mie.

Mais non, ce ne fut pas fini.

En téléphonant à mes patient pour leur dire mon départ à la retraite, je le dis à une patiente que je soignais de longue date.

Ce fût elle ma dernière patiente.

En effet, deux jour après mon coup de fil, elle me rappelle en me disant qu'elle avait vu l'ORL à qui je l'avais adressée pour des sinusites à répétition, ce qui sentait la sinusite chronique à plein nez, c'est le cas de le dire.

Celle-ci me lis le compte rendu du scanner prescrit par l'ORL.

Il y avait un sinus plein avec, surtout, un début de lyse osseuse frontale.

Cela était un peu craignos, car le cerveau, à cet endroit, n'est pas si loin que cela.

Bien sûr je ne lui dit pas ce point du compte rendu du scanner pour ne pas l'inquiéter. Je lui demandais quand elle avait rendez vous. "Dans trois jours" me répondit-elle Je la rassurais bien qu'elle me dit que l'os du sinus avait été un peu "bouffé".

Ce fût elle ma dernière patiente. Mais au téléphone cette fois.