Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/05/2012

70 € toutes taxes comprises



Le Docteur Sangsue est bien embêté...

Il vient de perdre son Psychiatre.

Non, je vous rassure, il n'est pas mort, mais c'est tout comme.

J’avais dégotté la perle rare, le bon spécialiste, à pas cher, ancien interne de l’hôpital des fous de « Grandville ». II était Secteur I (tarif sécu : 40 € la demie heure) et était formé aux thérapies comportementales.

Et, en plus, il télétransmettait.

Dernièrement, je lui ai envoyé une jeune patiente, en fin de droits. Il lui annonce un tarif à 70 €.

Oups…Le prix d’un Ostéopathe.

Mis à part que l’on va chez l’Ostéo 1 à 2 fois, alors que chez le Psy, c’est, plutôt, tous les quinze jours, et le pire, c’est que c’est dans la durée.

Cela me laisse perplexe. En fait, je suis, excusez moi du peu, je suis bien emmerdé.


A ce propos il y a un aphorisme classique que j’adore, tant il est vrai :

"Les névrotiques construisent des châteaux en Espagne, les Psychotiques les habitent et les Psychiatres touchent les loyers."



Si cela continue comme cela, je vais garder un max Mes patients psy, après tout, je me suis formé à la Psychiatrie, en autodidacte, en lisant es abrégès, puis des précis de Psychiatrie, je n'ai as été jusqu'au traités (après tout, je ne suis pas psychiatre). Cependant, Je connais très bien les Troubles Anxieux et les Etats Dépressifs Majeurs. Il faut dire que, "de mon temps" l'enseignement de la Psychiatrie était particulièrent nul.

A mon humble avis, je pense que, actuellement, seulement 10% des Médecins Généralstes ont de bonnes connaissances en Psychiatrie.

Au fait, si vous voulez trouver un Psychiatre comportementaliste, allez sur le site de l'AFTCC :

http://www.aftcc.org/membres_carte.php?PHPSESSID=15527f0d...

 

Dans « Grandville » ils sont une dizaine, les comportementalistes.


31/03/2012

Quelques notions basiques d'économie de la santé, en 2012


Source : http://3.bp.blogspot.com/

 

En France, en 2012 :

- 80 % des dépenses de santé sont faites par les Hôpitaux (ces Gros Hôpitaux, les CHU, sont, d'ailleurs, les plus gros employeurs de la région, si la santé coûte, elle fait travailler un grand nombre de personne, c'est, d'ailleurs, un des plus gros employrur de la région. Et, comme dans ce cas, on ne peut externaliser, et vu les charges sociales, il vaut mieux employer un Médecin à Diplôme étranger sous tarifé, d'ailleurs, faut-il encore trouver un Médecin, ou une infirmière, pour cela on ferme des lits, voire des services, en été). L'instauration des 35 h n'a rien arrangé à l'affaire, l'hôpitail, travaillant 24 h sur 24 h, a une dette pharaonique en RTT vis a vis de ses employés.

- 10 % des dépenses de santé sont effectuées, seulement, par la médecine libérale - Généralistes - Spécialistes - Dentistes et les Para Médicaux.

- 10 % des dépenses de santé relèvent, seulement, des médicaments.

Pour ce qui est de l'aspect démographique :

- La moyenne d'âge des Médecins Généraliste, en France se situe entre 50 et 55 ans, ce doit être, à peu de chose près le cas des Spécialistes (mais je n'en suis pas sûr). Donc dans dix ans, va y avoir, peut-être, du souci à se faire.

- En 2010, moins de 9 % des nouveaux inscrits au tableau de l’Ordre ont choisi de s’installer en libéral… Ce qui est loin d'arranger les choses.

http://www.conseil-national.medecin.fr/sites/default/file...

- La profession se féminise, ce qui, en soi, n'est pas, forcément, une mauvaise chose, dans pas longtemps, un docteur sur deux sera une doctoresse. Ce qui est, plutôt, un bien pour la profession, car les femmes médecins ‘accepteront pas de vivre comme vivaient leurs ainés. Eh oui, si la société change, la profession de Médecin change aussi.

Au point de vue pratique :

- Les consultations chez le Rhumatologue sont à... 1 mois.
- Les consultations chez le Neurologue sont à... 2 mois.
- Les consultations chez le Gynécologue sont à... 4 mois.
- Les consultations chez le Psychiatre sont à... 4 mois
- Les consultations chez l'Ophtalmologiste sont à................ 1 an !

Pour ce qui est de ce que l’on appelle les « déserts médicaux », aux alentours de la « grande ville », où j’exerce, en banlieue, il suffit, simplement, de s’écarter de… 100 Kilomètres pour en trouver.

01/03/2012

Les dépassements des honoraires médicaux vus du côté du médecin honnête

Je me permets de reprendre une vidéo que j’ai trouvée sur le site de Zigmund : « Le rhinocéros regarde la lune ».

On entend tellement de choses sur les dépassements d’honoraires, qu’en voyant cette vidéo, Je me suis dis que je ne pouvais pas laisser passer cela, et essayer, à mon modeste niveau, de diffuser l’information, un peu comme la diffusion d'un virus informatique.

Cette vidéo est impartiale et reste purement descriptive des faits, elle adopte, à la fois un raisonnement juridique et un raisonnement scientifique, pour ne pas dire économique.

En 1971, Alain Peyrefitte, diplomate, homme politique, plusieurs fois ministre et écrivain Français, effectua, dans le cadre d’une mission parlementaire, un voyage en Chine. En 1973, il écrivis un livre prémonitoire  « quand la chine s’éveillera…Le monde tremblera ». Il écrit, 24 ans après, en 1997 : « La chine s’est éveillée ». Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_Peyrefitte.

J’ai envie de dire, en parodie, que quand la population française s’éveillera, à propos de leurs médecins, il sera, peut-être, trop tard.

Il faut le dire : les « honoraires » médicaux sont des « deshonnoraires ».

Certes, nous avons de quoi à vivre, ne connaissons pas le chômage, il nous arrive, parfois, cependant, de tomber malade, une vraie maladie, une saloperie qui nous tiens éloigné « un certain temps » de notre stéthoscope, ce qui est plutôt fâcheux dans la tenue d’une clientèle libérale.

A ce propos, qui sait que le délai de carence, en cas d'arrêt maladie, (qui a été porté, pour le comun des mortels, récemment, de 3 à 4 jours) est, pour les médecins, de... TROIS MOIS !

Il faudrait que celui qui me lit, après avoir visionné cette vidéo, puisse me démontrer que les médecins « honnêtes » sont des nantis.

D’ailleurs, ces propos, peuvent, en grande partie, être exacts pour la majorité des professions para médicales.

Il est vrai que faire de l’Ostéopathie (je sais, l’exemple est peut-être mal choisi) entre 50 € à 100 € la séance, est une façon élégante de gagner son pain, surtout quand on n’est pas médecin (minimum 8 ans d’études), et comme ce n’est pas remboursé, sauf quelques séances par certaines mutuelles… Là, ce n’est plus du dépassement d’honoraire.

En Angleterre et en Allemagne, en équivalent euro, la consultation du généraliste est à… 60 €, 3 fois plus élevé (j’allais dire cher) qu’en France.

Pourquoi ?

Calez vous bien dans votre fauteuil, la séance va commencer (en espérant que ce ne soit pas la dernière séance si chère à Eddy Mitchell).



 

Et pourtant j'aime toujours autant mon métier, c'est un métier de détective (d'ailleurs Sir Arthur Conan Doyle, l'inventeur de Sherlock Holmes, le célèbre dédective, était Médecin, d'abord Généraliste puis Ophtalmologiste). Le métier de Médecin est un métier d'observation, de réflexion et d'investigation : chercher la panne et... comme le garagiste, si l'on trouve la panne, c'est de l'ordre du miracle (combien de voyages à Lourdes n'ais-je pas évité) ;-). C'est aussi, comme dans tous les métiers, un métier basé squr les connaissances, mais, là, les connaissances sont assez développées, d'où la durée des études.

Mais pour une pathologie "intéressante", combien de pathologie routinière. Il faut sans cesse être en éveil pour ne pas passer à côté d'une "vraie" pathologie (ne pas confondre Grippe et Pyélonéphrite, en période hivernale).

Outre l'aspect technique, c'est aussi un métier qui à trait à l'humain, mais quoi qu'on en pense les techniques de communication portent bien leur nom, ce sont, avant tout, des technique (qui ne sont pas enseignées aux généralistes, d'ailleurs).

Reste l'empathie...

Mais, si vous lisez bien les Blog médicaux, vous sentirez une certaine lassitude désabusée.

Il est vrai qu'avec l'expérience du métier, et surtout, de la vie, je ne me fais plus guère d'illusion sur l'espèce humaine.

Les gens bien se comptent sur les doigt de la main.

Allez, disons, 90 % de Salauds, 9 % de Gens Indifférents (au moins ils ne nuisent pas) et 1 % de Gens Exceptionnels, totalement désintéressés, à l'écoute des autres et prêt à les aider, le cas échéant. Ceci est, aussi, bien évidelmment, applicable au cops médical ; le Médecin, n'est, ni plus ni moins , qu'un homme. C'est pour cela qu'il y un Code de Déontologie, le Code Civil et le Code Pénal.

Les médecins pensent aux gens, les écoutent, les soignent.

Mais qui pense aux médecins ?

Qui les écoutent ?

 

Pour les personnes intéressées, un article, un peu ancien, de 2008, qui fait bien, de façon détaillée, le tour de la question :

http://urpsmla.org/IMG/pdf_Dep_d_hon___rapport_de_FC_avri...

03/02/2012

Un ingénieur ingénieux : De la comparaison, hasardeuse, entre un appareil électro ménager et le corps humain



Les appareils électro ménagers, c’est un peu comme le corps humain, ça nait, ça vit et ça meurt. A une différence près, c’est que le corps humain est construit toujours de la même façon depuis des millénaires avec une qualité,  presque constante : Le hasard (l’ADN de Watson et Crick, et la nécessité (la théorie de l’évolution des espèces de Charles Darwin).

Certes, il y a, aussi, une évolution dans l’invention (don c l’évolution) des appareils électro ménagers, je n’en veux pour preuve l’invention du four à micro onde.

Mais, si la conception est la même, la qualité, elle, n’est pas au rendez-vous : Pour la qualité il faut y mettre le prix. Et, encore, la durée de vie des appareils électro ménagers n’est plus ce qu’elle était. Tout est calculé pour une durée de vie de dix ans en moyenne, quand une nouvelle technologie ne pousse pas le consommateur à renouveler son appareillage (le CD a tué le microsillon et la casette audio, le DVD la bonne vielle casette VHS).

Comme le corps humain, les pannes (on dit les maladies pour le corps humain) surviennent en début et en fin de vie. Seules les femmes consomment le réparateur médecin, entre 15 et 45 ans, en moyenne, pour les accouchements. En fait, ce n’est pas tout à fait vrai, car, comme pour l’automobile ou les pannes arrivent à 50 000 kilomètre chiffre à vérifier, je ne suis pas garagiste), les pannes, pour l’espèce humaine,  commencent, bien souvent, à apparaître vers la cinquantaine.

Bien souvent, les appareils &électro ménagés ont une conception, fonctionnelle, aléatoire qui, parfois laisse pantois ; alors que le corps humain est une pure merveille de technologie.

Ce matin, en revenant, à pied, chez moi, sur le trottoir, était déposé sur le sol, le cadavre d’un four, électrique, traditionnel. Or, délicate attention, l’ingénieur avait pensé à l’installateur, en installant deux creux bilatéraux permettant une prise facile.

Dans le mot ingénieur il y a, sous entendu, ingénieux ; combien d’ingénieurs sont loin de mériter ce terme.

Celui qui avait conçu ce four était un vrai… ingénieux.


24/12/2011

Joyeux Noël 2011

 

Je vous souhaite un joyeux Noël, même en période de crise, il faut essayer d'oublier.

Mais comment ne pas penser à ces deux rênes, licenciés, modernité oblige, par SMS.

Joyeux Noël à toutes et à tous.

02/11/2011

Ostéopathie

Source : http://www.glenatbd.com/

Ce livre est réédité par les Editions Glénat.

Claude Serre, né le 10 novembre 1938 à Sucy-en-Brie et décédé le 13 novembre 1998, est un dessinateur français.




Après le pont de la Toussaint, je reprends, ce matin, le travail.

Je suis arrivé une heure avant le début de ma consultation car, outre le tri de mon courrier, j’avais, surtout un coup de téléphone à passer à la société qui commercialise mon Logiciel Médical, car j’ai un gros problème de sauvegarde, ce qui est le summum de la panne en informatique.

Mais ceci est une autre histoire, et j’en parlerai, peut-être en son temps.

Mon coup de fil passé, assez rapidement, cela commence à sonner, les consultations se succèdent, et puis, un patient passe du bureau dans mon bureau. A sa démarche, je vois immédiatement qu’il a soit un lumbago, soit une sciatique, en un mot, il a mal au dos.

Eh bien… Il ne vient pas consulter pour ça !

Il a un peu mal de gorge (une anginette vraisemblablement virale).

Il me narre que pour son dos il a pris rendez-vous chez un Ostéopathe.

Il me demande mon avis.

En fait son mal au dos date d’il y a 15 jours ou il a participé au transport d’un piano. Cela va mieux, mais il a encore, un peu, mal le matin.

Je l’examine. En fait il, a un Lumbago en train de, gentiment, guérir tout seul.

Je lui explique donc, que pour son Lumbago, il est en train de « guérir tout seul », un antalgique, sans anti inflammatoire pourrait être de mise, et, qu’il serait utile, surtout, vu qu’il exerce un travail qui sollicite son dos, de voir un Kinésithérapeute pour le rééduque pour la proprioceptivité et l’économie du dos.

Je lui donne, ensuite, mon point de vue sur l’Ostéopathie.

Je sais, cela ne sert à rien, même vis-à-vis de mes lecteurs, l’Ostéopathie, c’est comme la religion, ou on est croyant, ou on ne l’est pas.

Mais, après tout, ça soulage.

Si l’on prend un « Kiné-Ostéopathe », c’est la bonne moyenne, on est au niveau technicien : Bac + 3, On peut légitimement penser qu’un Médecin, niveau Ingénieur : Bac + 8, a certainement plus de connaissances, en fait, je ne veux pas comparer le métier de Kiné et celui de Médecin, ce sont deux métiers utiles, indispensables, complémentaires, et, différents.

Quand au tarif pratiqué, entre 40 € et 80 € (voire plus) et non remboursé, il y a de quoi tomber des nues !

L’Ostéopathie a été créée le 22 juin 1874 par le médecin américain Andrew Taylor Still. Visionnez cette vidéo historique de l'inventeur de l'Ostéopathie.



En automne 1874, pendant une épidémie, il guérit un enfant de la dysenterie puis dix-sept autres avec succès ; ce fut le premier traitement ostéopathique*.

On peut se poser la question du lien entre la dysenterie (une pathologie infectieuse) et l’Ostéopathie ?

Je sais, je suis partial.

Mais une chose m’interpelle bien plus, c’est quand j’entends les patients me dire que leur Ostéopathe leur a « remis une vertèbre en place », je sais, les Ostéopathes parlent de dysfonction vertébrale et qu’une vertèbre en dysfonction est une vertèbre à sa place. Mais les patients sont impressionnés par un éventuel claquement lors de la manipulation ostéopathique.

Ces bruits sont issus de la cavité articulaire ou plutôt du liquide synovial sécrété par la capsule qui l’entoure et dans lequel sont dissous des gaz : oxygène, azote et, surtout dioxyde de carbone.
"Lorsqu’on étire ses articulations, la pression de la cavité articulaire baisse, forçant les gaz dissous à revenir à l’état gazeux". Le fameux "pop" correspond en fait à une balle de gaz. Ces craquements des phalanges ou des vertèbres sont sans danger**.


Et puis, je le dis souvent, il n’y a pas DES Médecines, mais, UNE Médecine, valable dans tous les pays du monde !

Maintenant, vous avez le choix :

Aller consulter un Médecin Généraliste Conventionné Secteur I (comme votre serviteur) pour 23 € remboursés entièrement, enfin presque, puis que la Sécu retient, maintenant, 1 € par consultation dans le cadre de respect du « parcours de soin ».

Aller voir un Ostéopathe pour, arrondissons, 100 €, non remboursé, certes certaine mutuelles remboursent l’Ostéopathie, mais jusqu’à quelle limite.

Pour mémoire, pour 100 – 1 € = 99 €, on peut se payer, par exemple, un vin REMARQUABLE, un Château Léoville Poyferré 2010 (certes en primeur), le site de ce château ICI, mais pour 100 €, on ne va quand même pas chipoter pour 1 €. De façon plus pragmatique, cela peut bien aider pour faire les courses de la semaine.





Enfin, pour terminer, vu les tarifs et le non remboursement, on peut se poser la question de savoir si l’Ostéopathie n’est pas une « Médecine » de riches.



Bon dieu, mais essayons de faire fonctionner, un peu, notre esprit critique, c’est le principe de la Zététique.




Claude Serre

Source : http://www.pjf.org.uk/

 

 

 

 

* http://fr.wikipedia.org/wiki/Ost%C3%A9opathie

** http://www.medecine-des-arts.com/Craquement-des-articulat...

25/10/2011

La pissotière de l'impératrice

 


Contrairement à ce que vous pourriez penser, ce titre ne désigne pas quelque vespasienne impériale.

Il s’agit, en réalité, d’un vin de Bordeaux, dans l’appellation Bordeaux Supérieur.

Ce vignoble se situe au nord ouest de Saint-Emilion.

Pourquoi porte-t-il ce nom pour le moins original.

La petite histoire raconte que l’Impératrice Joséphine de Beauharnais, dont le mariage fut dissout très peu de temps après, accompagnait Napoléon vers les guerres d’Espagne fut prise, subitement, d’un besoin pressant, justement devant cette parcelle, d’où le nom qui immortalisa l’endroit de l’impérial (et impérieux) besoin.

Cette histoire me fait penser à un autre empereur, l'empereur Vespasien.

L'argent n'a pas d'odeur, l'impôt sur l'urine et les vespasiennes :

Une vespasienne est un urinoir public pour hommes, placé sur les trottoirs ou dans des aires publiques.

La vespasienne doit son nom à l'empereur romain Vespasien, qui a crée un impôt spécial atteignant la collecte de l'urine, utilisée par les teinturiers pour préparer les étoffes avant de les mettre en couleur ou, quelquefois, pour dégraisser les laines, les étoffes.

Moqué pour cet impôt, il aurait répondu : « L'argent n'a pas d'odeur » (« pecunia non olet »), phrase devenue proverbiale.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Vespasienne

 

Source: http://blogs.ionis-group.com/iseg/bordeaux/

Référence :

http://lenaweb.voila.net/Josephine.htm
http://www.journalepicurien.com/tag/uriner/

04/10/2011

Petites incivilités

L’autre jour, en rentrant chez moi, à pied, on est écolo ou on ne l’est pas (faut-il, encore, en avoir l’opportunité), je rejoignais mon doux foyer, quand, soudain, un vélo, remonte, en sens interdit, la rue où je flânais et faillit se faire emplafonné par une voiture qui, elle, respectait le code de la route.



Quelques pas plus loin, je m’approchais d’une dame de 35 - 40 ans, accompagnée d’un chien, c’était une dame charmante, au demeurant, bien habillée et bien parfumée, quand, soudain, le chien fit caca, sur le trottoir, à deux pas de moi.





J’arrivais, enfin, en face de chez moi, une belle voiture noire, une Audi, je crois, m’empêche d’accéder à la porte de mon domicile, la portière, ouverte, occupait tout le trottoir, eh bien, vous le croirez si vous voulez, le propriétaire du véhicule, ne ferma pas sa portière, m’ignorant royalement.

Dans la Grande Ville où je réside, il y a une politique d’urbanisation croissante et intense en application du grenelle de l'environnement, c’est à la mode, actuellement dans toutes les grandes villes, d’où l’utilisation du pseudo argument écologique, toujours dû au Grenelle de l'environnement, pour interdire l’accès au centre ville, à empêcher le stationnement, même dans les quartiers assez éloignés du centre de la ville. Une autre tactique consiste à rogner les places de stationnement en rognant sur l’angle des intersections de rues et au niveau des passages cloutés. On multiplie, aussi, le nombre des places handicapés.

Ne serions nous pas en train de devenir trop nombreux, dans les grandes villes, sur un espace qui, lui, n'est pas extensible ?

Logiquement, plus on est nombreux, plus la vie en cohabitation devient difficile, il faudrait donc, logiquement, adopter un comportement de plus en plus civique, or, c’est l’inverse qui se produit.

Un jour, les habitants des grandes villes, en viendront aux mains.

Pourquoi, avec cette politique d'urbanisation à outrance, pourrit-on la vie des, honnêtes, citoyens urbains.


 

Deux mouvements écologiques s'opposent actuellement : Le développement durable (une croissance économique raisonnée est possible) et la décroissance (il faut maintenir le taux de croissance voire le diminuer).

 

 

 

02/09/2011

Des techniques de vente musclées

Source : http://www.lanouvellerepublique.fr/

 

Les super marchés ont adoptés, de nos jours, de plus en plus, des techniques de vente musclées qui augmentent en intensité, au fil des temps, sous l’impulsion, certainement, de l’industrie agro alimentaire.

J’aime bien, de temps en temps, m’offrir un chocolat Poulain* en poudre avec un verre de lait froid, c’est un petit plaisir solitaire fort agréable ma fois.

Dernièrement, au super marché le plus proche de mon cabinet, j’allais faire de petites courses complémentaires, et voulant acheter une petite boite de Poulain, déception, il n’y en avait qu’en trés grand modèle et encore en petit nombre, par contre, à côté, par contre, un monceau de petites boites de "NEW" Poulain, un nouveau modèle Poulinique en « promotion forcée et musclée.

J’aimais bien, de temps en temps, m’offrir un chocolat Poulain*.  Et si je me dirigeais, désormais, vers les produits no name ?



*Publicité gratuite et désintéressée.

Nota : On est loin de la promotion d’antan des Usines Poulain.

16/06/2011

Qu'est-ce q'un éco-Tartuffe ?

En réponse à un post de kinia, une petite vidéo explicative sur l'écologie politique.

 

30/04/2011

Hot Rod, le début du Tuning automobile dans les années 50

Crédit Photo : http://www.thehotrodshop.net/graffiti.html


Un hot rod est une voiture ancienne (jusque 1949 inclus), largement modifiée, tant au niveau du moteur que de l'aspect extérieur, principalement aux États-Unis.

La base d'un hot rod est donc essentiellement ; une voiture de marque américaine datant d'avant 1949 inclus, le plus souvent de marque Ford, couramment des Ford T, des Ford A, des Ford B datant de 1932 à 1934, quasiment toutes équipées d'origine de moteurs à 4 et 6 cylindres ou de V8 Flathead pour les B'32, '33 et '34, véhicules largement disponibles d'occasion et à des prix très bas après-guerre.

Toutes les parties non essentielles au bon fonctionnement du véhicule étaient démontées ; le toit, le capot, les portières, la banquette arrière, le pare-brise et les essuie-glace, les pare-boue, les phares, les pare-chocs et une bonne partie du pot d'échappement. Ces modifications étaient fréquentes pour diminuer le poids du véhicule, donc pour améliorer le rapport poids/puissance.

On peut dire que c'est, en quelque sorte, le début du tuning automobile.

Les premiers hot rods apparaissent vers 1935, à un moment où l'automobile devient une chose bien plus courante et répandue qu'auparavant. Dès cette époque certains possesseurs d'automobiles, déçus par le manque de puissance et de sportivité de leur voiture, décident d'en modifier les caractéristiques.

Ce phénomène s'amplifie pendant et après la Seconde Guerre mondiale, lorsque les soldats démobilisés rentrent aux États-Unis, avec encore en tête, les petites voitures de sport anglaises MG, qui n'existent pas aux USA. À peine rentrés « au pays », ces jeunes démobilisés reçoivent une formation de leur choix, notamment en mécanique, pour leur permettre de retrouver plus facilement un emploi. Leurs pensions d'anciens militaires ne leur permettent d'acheter que des voitures d'occasions d'avant-guerre. Ils décident donc d'y apporter quelques modifications, principalement en y adaptant des moteurs V8 modernes de l'époque, provenant de voitures récentes et accidentées (ou même parfois volées).

Ce phénomène s'inscrira profondément dans la culture de la jeunesse américaine de l'époque.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Hot_rod

Un film illustre trés bien ce sujet : Américan Graffiti

voir la vidéo :



HOTROD AMERICAN GRAFFITI HOMMAGE par andy4rrrr

28/04/2011

Et pourtant le soleil brille à l’énergie nucléaire

Galilée



Galilée (Galileo Galilei) est un physicien nucléaire et astronome italien, ami de Enrico Fermi. Il est célèbre pour sa défense de la conception copernicienne de l’Univers (héliocentrisme : le soleil est au centre de l’Univers). Il s’est heurté aux partisans du Géocentrisme ainsi qu’à l’Eglise Catholique. Devant l’Inquisition, Galilée fut obligé de reconnaître ses torts ; à cette occasion, il marmonna la formule célèbre « E PUR SI MUOVE ! »(Et pourtant elle tourne). Dans les années 1990 l’Eglise Catholique a fait repentance sur ce sujet.

On peut dire que Galilée, sur ce coup là, a jouée gros sur sa santé, il aurait pu perdre la vie.

Des pseudos écologistes disent que l’énergie nucléaire, c’est dangereux, certes c’est vrai, mais la vie est dangereuse, aussi. Les Pseudos Ecolos Intégristes, eux, veulent que l’on arrête, purement et simplement, le nucléaire et que l’on revienne à l’Ere du bois.

Jusqu’à présent il y a eu deux grosses catastrophes nucléaires en un demi-siècle d’exploitation de cette source d’énergie.

Combien de catastrophes y a-t-il eu avec l’énergie au bois (incendies) ?

Combien de catastrophes y a t-il eu avec l’énergie au charbon (accidents de mines et surtout Silicose) ?

Combien de catastrophes y a t-l eu avec l’énergie au pétrole et au gaz. Qui se souvient du « pompier des puits de pétrole », Red ADER.

Le soleil est une sorte de GROSSE centrale à fusion thermonucléaire, vulgarisation ICI et LA. C’est un fait inéluctable. C’est l’énergie NATURELLE la plus efficace. L’énergie nucléaire est la plus ancienne forme d’énergie, une énergie écologique et naturelle, sans laquelle il n’y aurait pas de vie.

L’Homme a compris la nature et sait exploiter celle-ci dans sa plus proche intimité. On n’arrête pas le progrès.

Décidément, l’Histoire est un éternel recommencement.

Galilée en est, cette fois, l’illustration.

 

 

P.S. : La poudre à canon (ou poudre noire, en chinois : 火药 pinyin : huǒyào, (littéralement « médicament à feu »)) a été inventée en Chine vers le VIIe siècle, durant la Dynastie Tang (618-907). 

Ce qui permis, entre autre, de faire de superbes feux d'artifices...

 

 

16/03/2011

Le Hamster et le nucléaire


Source: Presence-PC


D'aucuns veulent sortir du nucléaire, c'est une louable intention.

Au niveau des énergies à grande échelle, il y eu le bois, puis l'énergie fossile : le charbon, le gaz et le pétrole.

D'aucuns veulent sortir du nucléaire, c'est une louable intention.

Devant l'augmentation de la population et les progrès des sciences et de la technologie, il nous a fallu recourir à l'énergie nucléaire.

D'ailleurs, des catastrophes écologiques avec le bois le charbon et le pétrole il n'y en eu jamais, combiens de mineurs morts au fond des mines, et le Torrey Canyon... et j'en passe. Qui, de nos jours connaît Red Adair, le pompier des puits de pétrole.

D'aucuns veulent sortir du nucléaire, c'est une louable intention, mais.

L'énergie solaire, c'est bien, le four solaire d'Odeillo marche très bien, mais... Il n'y en a qu'un et il est expérimental. Les chauffe eau solaire, c'est bien, mais c'est limité à certaines régions, de même que les panneaux photovoltaiques qui posent un problème de recylage.

L'énergie éolienne, c'est très bien, mais il y a des chances que cela ne suffise pas.

D'ailleurs, c'est la question que l'on peut se poser vis à vis des énergies renouvelables.

D'aucuns veulent sortir du nucléaire, c'est une louable intention, mais est-ce raisonnable.

Devant cette problématique, je ne vois qu'une solution écologique, avoir recours aux... hamsters... dans une cage qui tourne et hop, le tour est joué.

Un seul problème, il faut beaucoup de hamster, et puis on risque d'avoir à dos les ligues de protection des animaux.

 

D'aucuns veulent sortir du nucléaire, c'est une louable intention, mais est-ce bien raisonnables et, surtout, réaliste.

 

Il y aurait bien une autre solution, installer les centrales nucléaires sur la lune, mais arrétons d'être dans la lune et revenons sur terre l'idée du hamster me séduis beaucoup plus.

 

Les effets du nucléaires sont parfois surprenants :

 

Hamster radioactif. Source http://uglypets.blogspot.com/

19/02/2011

Quelques logiciels gratuits (freewares) incontournables pour votre Ordinateur : Comment équiper gratuitement son Ordinateur



Firefox : Navigateurà la place d’Internet Explorer.

Thunderbird : Messagerie à la place de Windows Live Mail ou d’Outlook.

Antivir : Antivirus.
 
Malaware's bytes : Anti Spywares.

Spybot Search and Destroy : Anti Spywares.

VLC :Lecteur de son et de video à la place de Windows Média Player.

Open Office : Traitement de texte, Tableur… Comme Microsoft Office.

Revo Uninstaller : Désintalleur de Logiciels.

CCleaner : Nettoyeur.

BeClean : Nettoyeur.

RegSeeker : Nettoyeur de Régistre.

7-Zip : Zippeur/Dézippeur.

Spamihilator : Filtre Anti Spam pour la Messagerie.



On  peux même installer un Système d’exploitation Linux entièrement gratuit :

Ubuntu

 

01/02/2011

Le site de l’AFSSAPS est saturé

 



Suite à l'affaire MEDIATOR*, l’AFSSAPS est sensée publier une liste de 77 médicaments mis sous « surveillance rapprochée ».

Petit inconvénient, on ne peut accéder au site, je pense que le serveur est saturé.

Pour un professionnel de santé, comme moi, c’est plutôt gênant.

 

P.S. : J'ai enfin réussi, ce soir, à me connecter sur le site de l'AFSSAPS. Le lien pour la liste des médicaments mis sous surveillance est ICI (bon courage !).

Le moins que l'on puisse dire, c'est que cette liste est plutôt surprenante, voire désarçonnante. Certains médicaments qui sont cités ont, pourtant, déjà, une sérieuse réputation. A noter le GARDASIL* et le PREVENAR*, deux vaccins ; pour jetter le discrédit sur la vaccination, il n'y a pas mieux.

En un mot, beaucoup de bruit pour pas grand chose, si ce n'est inquéter les patients.

06/01/2011

Un appel irritant



Le téléphone sonne mercredi dernier, chez moi, en début d'après-midi.

 - « Allo »
 - « Je voudrais savoir si le docteur pourrait me consulter cet après-midi. »
 - « Je suis désolé, mais je ne travaille pas le mercredi après-midi, par contre, je consulte demain matin. »
 - « Merci, je m'arrangerai. »

Moralité : Les urgences vraies, ça existe, les urgences « relatives », ça existe aussi, et , ces dernières, sont beaucoup plus nombreuses.

Pouquoi des appels de ce types m'irritent ?

Si la médecine est un métier de dévouement, jusqu'où va le dévouement ?

Le médecin étant un homme (ou une femme), il a des réflexes d'humain, à force d'être irrité, ce médecin n'aura t-il pas tendance à se dévouer un peu moins, surtout vis à vis des patients qui l'irritent ?

04/01/2011

Buflomédil, Nimésulide et Vinflunine mis à l'index par la revue Prescrire

Lu sur 20minute.fr

 

Buflomédil, Nimésulide et Vinflunine, des médicaments dangereux?

Créé le 04.01.11 à 08h34 -- Mis à jour le 04.01.11 à 12h21

Une personne choisit des médicaments, le 1 juillet 2008 dans le libre service d'une pharmacie à Paris.

Une personne choisit des médicaments, le 1 juillet 2008 dans le libre service d'une pharmacie à Paris. Bertrand Guay AFP

 

SANTE - C'est ce qu'indique la revue de référence, «Prescrire», qui demande son retrait du marché...

Nouveau scandale en vue sur le marché du médicament? La revue spécialisée Prescrire recommande de «retirer» du marché un vasodilatateur (qui permet de dilater les vaisseaux sanguins), le Buflomédil. D’après la revue, le médicament est «sans intérêt thérapeutique démontré» et peut occasionner des effets secondaires indésirables neurologiques et cardiaques, «parfois mortels, en particulier en cas de doses élevées ou inadaptées à l'insuffisance rénale».

«Prescrire», une bible?

Prescrire rappelle que  l’Agence française du médicament (Afssaps) a mis au jour plusieurs dizaines de cas d’effets indésirables graves, dont certains mortels, entre 2007 et 2009. «Combien de victimes faut-il encore aux firmes concernées ou à l’Afssaps pour décider de retirer ce médicament du marché?», s’interroge Prescrire qui recommande également le retrait du marché d’un anti-inflammatoire le Nimésulide, responsables «d’hépatites graves»,  déjà retiré de certains marchés européens, ainsi que la Vinflunine, un anticancéreux.

Interrogé sur Europe 1 ce mardi matin, le professeur Philippe Even, président de l’Institut Necker a appelé à ne plus prescrire ces trois médicaments. «Depuis 20 ans», il n’a «jamais vu se tromper» la revue Prescrire. «Chaque fois que j'ai étudié un médicament, souvent après elle d'ailleurs, j'ai retrouvé les mêmes faits. C'est quasiment une bible».  

M.P.

01/01/2011

Bonne Année 2011


Ce petit dessin de Chimulus crée en moi un certain malaise.

Exactement le même que je ressent quand je regarde une émission sur la 5, "C à vous", présentée par  par Alessandra Sublet.

L'impression de regarder des gens dans un bocal, des gens d'un même monde, un petit monde, qui s'amusent et rient entre-eux, totalement isolés du Grand Monde et de ses réalités.



Bonne année 2011 quand même.

 

31/12/2010

"Jeter l'argent par les fenêtres"


   
Signification :

Gaspiller de l’argent sans compter.

Origine :

Au XVIe siècle, on donnait aux mendiants en leur lançant l’argent par la fenêtre. De là a perduré l’expression qui signifie que l’on est très dépensier.

Source : www.linternaute.com/

Exemple :

Lu sur 20minutes.fr

CORREZE - Selon la chambre régionale des comptes du Limousin...

Jacques Chirac coûte cher. Selon la chambre régionale des comptes du Limousin, le musée du président Jacques Chirac, ouvert depuis dix ans en Corrèze, coûte plus de 30 euros aux contribuables du département chaque fois que des visiteurs s'y rendent. Visiblement, ces derniers ne se bousculent pas au portillon de cet établissement, loin de tout, qui rassemble les cadeaux officiels reçus par l'ancien président français pendant ses deux mandats entre 1995 et 2007. 

En 2008, l'établissement a enregistré 200.000 euros de recettes... contre 1,7 millions d'euros de dépenses. Dans un rapport remontant à octobre et rendu public jeudi par Le Monde et consultable en ligne, la chambre régionale des comptes critique le coût de cette structure. A titre d'exemple, le restaurant du site a déjà coûté depuis son ouverture 270.000 euros aux contribuables, précise la chambre des comptes régionale.

29/12/2010

La vraie cause de la mort par suicide de Bernard Loiseau : Un Trouble Bipolaire

 

 

Bernard et Dominique Loiseau



Le 24 février 2003, Bernard Loiseau mettait fin à ses jours. C'est sa femme, Dominique Loiseau, qui l'a découvert. "Le soir même, nous avons assuré le service. Il fallait rassurer les équipes, les clients et les médias. J'ai trouvé en moi des ressources que je n'imaginais pas. La foi m'a aidé à surmonter ce drame." Dominique Loiseau a reçu des milliers de lettres de soutien... Mais la plupart des amis "proches" ont déserté la maison. Une exception, cependant. Pendant deux ans, Rémy Robinet-Duffo, le président du Medef Paris, est venu chaque week-end à Saulieu épauler cette femme courageuse, mais seule. Des rumeurs ont circulé selon lesquelles le suicide de Bernard Loiseau était lié à la perte de sa troisième étoile et à des difficultés financières. "En fait, mon mari était bipolaire et il est mort d'un burn-out. Il travaillait sept jours sur sept, ne prenait pas de vacances, n'avait pas le temps de s'occuper de ses enfants, n'avait aucun hobby."

Source : www.lentreprise.com/

 

Cette vidéo résume bien les faits.

 

 

Wikipédia n'est pas bon sur cette information :

"suite à une rétrogradation de 19/20 à 17/20 dans le guide Gault-Millau et à des critiques peu élogieuses et humiliantes de la part du critique Francois Simon en 2003. Devant la sévérité de ce guide qui lui reproche de s'endormir sur ses lauriers, il se suicide sans laisser d'explication le 24 février 2003, à l'âge de 52 ans, dans sa maison de Saulieu, laissant un grand étonnement et un certain mystère sur les causes de son départ anticipé."