Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/06/2018

La fournée

Dans le temps, le boulanger d'antan, faisait une fournée le matin. Pour cela, il se levait tôt le matin, faisait chauffer son four pétrissait sa pâte en utilisant de la bonne farine et du levain qu'il faisait lui même.

Dans le temps, le métier de boulanger était un métier rude.

Dans le temps, le boulanger d'antan ne faisait qu'un type de pain.

Une boule à la belle croûte qui durait toute la semaine.

De notre temps, "l'artisan boulanger"* ne se lève plus tôt le matin mais il fait, cependant, plusieurs fournées par jour avec une foultitude de pains différents.

On se trouve ainsi avec tout le temps du pain chaud et l'embarras du choix.

Mais, en fait, du bon pain point.

Du pain qui se garde, point.

Ce préambule pour vous narrer quelque chose qui m'irrite profondément chez mon "Artisan Boulanger".

J'ai trouvé, chez lui, un pain potable, une boule bio que je prend tranchée pour pouvoir en faire mon petit déjeuner.

Je prend, régulièrement deux boules car je les congèles pour pouvoir avoir, toujours, du pain frais (comme dans le bon vieux temps, j'emballe le restant de mon pain dans un torchon pour pouvoir le garder).

Très souvent, comme je vous le disait, le pain est chaud tant est si bien qu'il ne peut être tranché ce qui m'oblige à revenir, chose qui me met, chaque fois, hors de moi.

On vit une époque formidable ou le progrès technique avec le pain surgelé, la farine industrielle permet de faire croire au pékin moyen que l'on est top en servant du pain frais à n'importe qu'elle heure du jour avec un choix de roi.

Quand à cet "Artisan Boulanger" quel confort de vie par rapport à son ancêtre, le Boulanger d'antan !


CHEVALIER ET LASPALÈS - Le Pain (Maître Boulanger)

 

*Je ne parle pas de cette profession, en voie de disparition, qu'est le vrai Boulanger.

Commentaires

Mais chet dr Sangsue - je en crois plus au bon pain! Ce ne sont plus que des bloungeries indsutrielles, même sie le nom "Bäckerei" ou boulangerie artisanale est inscrit en haut. Quand en avoir ce qu'on sohaite, plus ici en Allemagne. Le progrès est tel, que les vendeurs doivent faire leur commande avce 48 heure d'avance. Ainsi, en tant que client, en cas de commande de "dernière minute", il ne reste qu'une chose à faire soit faire la tournée de toutes les enseignes, soit faire soi-même!

En plus, les prix ont flambés! Le prix du pain et ses produits annexes sont liés au pris du beurre, comme ce dernier a fortement augmenté.... Ici, un croissant ou genre annalogue est entre 1,20 à 2,00€ la pièces et souvent même pas bon. Qaund au pris, quand je le change en DM ou en FF, j'avoue n'en plus en vouloir! C'est bien trop chEr et en plus pas bon pour la santé!

Bon dimanche!

Écrit par : Chantal | 17/06/2018

fais comme moi, tu fais ton levain et ton pain...je fais ça de temps en temps poussé par ma fille qui est balèze pour le pain; tu trouveras plein d'idées sur gogol; http://aulevain.canalblog.com/ une adresse au hasard...te décourages pas au début c'est pas évident puis on trouve la bonne façon

Écrit par : alain | 18/06/2018

Chantal - Le bon pain ça n'existe pas pour paraphraser le sketch.

Les "Artisans Boulangers" vendent du pain carton dont le prix est fixé par l'état pour rentrer dans le panier de la ménagère.Le prix du pain potable est libre. Les "Artisans Boulangers" sont secteur II comme la consultation du Médecin impose au Médecin cette politique commerciale s'il veut s'en sortir décemment.

Quand au prix des croissants, encore heureux qu'ils soient au beurre et pas à la margarine (ah le bon goût du croissant au beurre). Il vaut mieux, de temps en temps, Je dis bien de temps en temps y mettre le prix C'est ce que je fait en vacances.

Écrit par : Dr Sangsue | 18/06/2018

alain - Je me sens pas trop de m'y lancer . Mais pourquoi pas.

Ceci-dit, super ton lien.

Écrit par : Dr Sangsue | 18/06/2018

le pain maison tient la semaine mais ça empêche ta promenade pour aller à la boulangerie :-D

Écrit par : alain | 18/06/2018

Cher Docteur Sangsue, il ne faut pas oublier que je vis en Allemagne! Je parle de l'industrie boulangerie allemande!

Écrit par : Chantal | 18/06/2018

@alain - Tes connaissances sur la fabrication du pain maison sont vraiment très recherchée.

Tu as entièrement raison, je veux bien te croire sur ton pain qui se garde une semaine. C'est ce qui se passait dans le temps.

Peux tu me confirmer d'une part si c'est dû à une croûte épaisse et bien cuite et une mie sans gosses bulles d'air ?

Écrit par : Dr Sangsue | 22/06/2018

@Chantal - J'avais bien compris ;-).

Écrit par : Dr Sangsue | 22/06/2018

Dr Sangsue, ici, la mode de cuire son propre pain est passé une bonne dizaine d'année. Je ne sais rien ce que cela vaut cuire son propre pain, mais je sais que tous disent que le pain ne s egarde plus et surtout augmente l'apétit (manger tiute une miche et avoir encore le sentiment avoir faim).

Je em demand epas si cel viens pas que le blé est tellement modifier (depuis les années 1950 surtout) qu'il n'a plus rien à avoir avec le blè jadis, ensuite tous ces produits chimiques (que soit de gout, soit de conservation) joue sûrement un rôle pour pain ne se garde plus longtemps. Puis, la mode de cuisson, parce que les souris de laboratoire developpement un cancer, le pain, les frittes, etc ne doivent plus être dorée, bien croustillantes.

Bon dimanche

Écrit par : Chantal | 24/06/2018

Écrire un commentaire