Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/08/2012

A propos de l’incendie de la forêt de Lacanau de 2012 : Souvenirs d’enfance Canaulaise, Histoire de Lacanau Océan, de la Forêt Landaise et quelques réflexions sur les incendies de la côte aquitaine

Photographies des allées Ortal- Lacanau-Océan dans les années 1970/1980
Crédit Photo : http://oceanik.canalblog.com/archives/p10-10.html




Souvenirs d’enfance

Quand j’étais gamin, j’ai passé toutes mes vacances dans une station balnéaire, familiale et totalement inconnue, à l’époque, Lacanau-Océan.


Je faisais, avec mon père, de longues balades en forêt (il avait, par précaution, toujours sur lui, une boussole), il avait, aussi deux vieilles cartes d’état major, avec, au dos, une autre carte avec la mention « CANCELLED », à la fin de la guerre on manquait de papier.

Les pistes cyclables avaient été crées sur les voie ferrées du Decauville, sorte de locomotive qui servait à charrier le bois. Les pare feu avaient des noms mythiques pour moi, par exemple, le garde feu central nouveau , le garde feu central ancien. près de là où je passais mes vacances, un chemin en terre batue avait été baptisé le muletier, car une mule l'empruntait.

Je n'oublie pas le cinéma de Lacanau-Océan, le "Familia Ciné" au décor des années 60.

La gare de Lacanau Océan


Gare de Lacanau-Océan

existait encore et fonctionnait avec sa micheline qui venait de Bordeaux.


J’ai connu l’ancienne église : « notre dame des flots »,


Ancienne église de lacanau-Océan "Notre Dame des flots"

Elle était en bois et située sur la dune nord. Elle a été rasée pour être remplacé, vers 1970, par une église à l’architecture d’un hangars.

L’automne arrivant on cueillait des Bidaous, on n’en consommait au maximum une fois par semaine, ce qui était raisonnable, car on sait, maintenant, que consommé en assez grosse quantité, il peut être toxique. On évitant les amanites phalloïdes qui y ressemblaient un peu, des catalans, des cèps de pins (pas trop mauvais tout compte fait).

J’ai même connu l’arrivée du surf à Lacanau, dans les années 60, ramené, à Lacanau, de Biarritz, par Francis Maugard. J’ai même été, avec une autre personne, et mon ami d’enfance, mois aussi, a être un des premier à pratiquer le surf avec un surf Barland qui appartenait à mon ami d’enfance qu’il avait ramené de Biarritz de l’entrepris Barland.

sur la plage et sur les dunes restait quelques vestiges du mur de l'atlantique...

Blockhaus peints sur la plage de Lacanau-Océan dans les annés 1970/1980.

Crédit Photo : les vestiges du mur de l’Atlantique.

 

des Blockhaus tout en béton. Une route en béton (les allemands, en 40, étaient bons en béton) longeait les dunes au nord et au sud de Lacanau-Océan.

En 1970 est arrivé l’hélicoptère de la Protection civile, qui, outre ses missions de sauvetage, le 15 août, lors de la fête de la mer, à la mémoire de marins disparus en mer, allait jeter une gerbe de fleur à la mer. Il était basé à Lacanau-océan, pour couvrir la côte aquitaine, en effet, il était juste au milieu de la côte réputée dangereuse pour ses baïnes.

En 1979, la première compétition de surf, le premier Lacanau Pro.

Depuis 1980, après le passage du tour de France en 1976, la station s’est mise à démarrer.

Un golf vit le jour (le golf du Baganais). Tout à coté du premier golf, fut construit un centre de remise en forme avec thalassothérapie. Des lotissements se développèrent.


Petite histoire de la forêt Landaise

Au début, l’apparition du pin maritime apparu sur la côte landaise, pour la fixation des dunes landaise (oyats, encore appelés, localement, gourbets, et plantation du pin maritime), en 1786, par un ingénieur des ponts et chaussés, Nicolas Brémontier. Assainissement des marécages Landais par le pin maritime qui absorbe l’eau (un hectare de pins maritimes aspire 45 tonnes d'eau de la nappe phréatique par 24 heures), en fait un prétexte en utilisant intensivement la technique du gemmage, pour extraire la résine (l’or blanc) qui servait à produire l’essence de térébenthine et la colophane. Cela fut à l’origine d’une période de richesse très importante pour les Landes.

Cela a eu pour conséquence la disparition de la lande au profit d’une forêt de pin maritime qui fit disparaître le système agro-pastoral et la disparition du mythique Landais sur son échasse suivant un troupeau de moutons. Cette disparition fut pressentie par personnage à la fois linguiste, folkloriste, historien, ethnologue, photographe et écrivain. Un photographe qui parcouru la Haute Lande, laissant, en guise de témoignage, le recueil de chants contes locaux et de nombreuses photo de cette période de mutation, cet homme, c’est Félix Arnaudin.

L’écomusée de Marquèze fait revivre cette époque là.
Dans un premier temps, la forêt fut plantée de façon anarchique, avec des risques importants d’incendies. Puis l’exploitation de la résine continuant, on remplaça cette forêt par une forêt industrielle, pins alignés coupés de pare feu conséquents (une pigne de pin enflammée pouvant être Projetée à 50 mètres).

Puis l’industrie pétrolière rendit caduque l’exploitation de la résine.

Celle-ci fut alors exploitée pour le bois, avec la Sylviculture. Mais aussi, vu un certain manque de rentabilité, par le début de la culture intensive du maïs.

La tempête Klaus (24 janvier 2009) mit pratiquement un terme à l’exploitation de la forêt landaise, il faut, en effet, 40 ans pour qu’un pin soit exploitable (pratiquement deux générations).

La culture du maïs ne fit que s’accroitre.


Quelques raisons possibles sur la cause de l’incendie de Lacanau en 2012

Outre la chaleur et le vent, la forêt landaise Il faut dire que la tempête Klaus n'a pas arrangée les choses. Il semblerait que le feu ait démarré au niveau de la route de Lacanau (voir la dernière photo et les vidéos) nécessitant l'évacuation d'un camping.

Une autre cause a été invoquée d'après les Syndicats de sylviculteurs et de sapeurs-pompiers, l'incendie aurait pu être circonscrit s'il y avait eu davantage de canadairs prépositionnés en Gironde.

De l'endroit ou pris le feu, à Lacanau, il s'et propagé vers la réserve naturelle de l’étang du Cousseau, sans l'atteindre. Dans cette zone, la forêt est touffue, tout particulièrement au niveau de la starte arbustive, et, surtout est présent un sol marécageux, par endroits et composé, dans d’autres endroits, de tourbe (un combustible fait de la décomposition de végétaux), la tourbe se consume lentement et provoque propagation et reprises de feu.




Crédit Photo : http://www.lefigaro.fr/


 

Il faut admirer le travail de précision des pilotes de Canadairs. Un véritable largage "Chirurgical".

 

 

 

A lire : Le secours héliporté à Lacanau-Océan de Francis Delafosse.

           Secours Héliportés à LACANAU-OCEAN avec l'hélicoptère de la Sécurité civile en été 1976

A consulter Le site Lacanau ocean.com.

Commentaires

personnellement, j'ai aussi beaucoup de souvenirs à Lacanau car il s'y trouve une maison nde famille.
derrière le golf justement :-)
c'est un chouette endroit.

Écrit par : ompha | 18/08/2012

@ ompha - A mon avis, cette région, la côte Aquitaine, est comparable à la côte ouest de États Unis.

Une sorte de Silicon Valey, mais où sont les technologies de pointes, peut être dans le futur ?

Palo Alto...

Écrit par : Dr Sangsue | 18/08/2012

j'y suis allée il y a deux ans et ça ressemblait encore à quelquechose...à part cet affreux casino...
je me souviens avoir fait un stage cheval chez Pierre Durand...c'était sympa

Écrit par : ompha | 19/08/2012

@ ompha - Il est vrai que Lacanau-Océan est une très belle station balnéaire. Ses plages sont exceptionnelles, on peut faire, dans la forêt, de superbes ballades à vélo.

Écrit par : Dr Sangsue | 19/08/2012

C'est vrai, c'est une belle station balnéaire

Écrit par : ompha | 19/08/2012

@ ompha - C'est dommage, il ya un peu trop de monde.

Écrit par : Dr Sangsue | 19/08/2012

Ma bête noire serait plutôt le camping car...ces trucs sont devenus gigantesques, de vrais bus !
ils polluent les routes (ils n'avancent pas et restent coincés dans les ruelles étroites de certains villages) et les paysages, les bords de mer et les jolis points de vue.
saviez vous que ces engins, une fois remplis (eau, essence, bagages) font plus de 3.5t. il faudrait donc que leurs proprios passent un permis poids lourd.
or, souvent, ce sont les personnes d'un certain âge qui en ont un, donc impossible de leur imposer un tel permis.
la loi est donc bien faite, afin de ne pas faire chuter le marché du camping car, les permis obtenus avant 1974 ont une dérogation, ils peuvent conduire un camping car de plus de 3.5t
elle est pas belle la vie ? :-)

y en a plein à Lacanau

Écrit par : ompha | 19/08/2012

oh le bug !

Écrit par : ompha | 19/08/2012

@ ompha - Pas grave, j’ai corrigé les commentaires répétitifs.

Oups, apparemment, c’est que le sujet te tiens vraiment à cœur (interprétation freudienne).

Les Camping cars, normalement, ont des aires réservées, reste, effectivement, le trajet sur les routes... C’est vrai que ce sont, en général, de jeunes retraités, mais, comme je l’ai appris lors de mon D.U. de Gériatrie : « on est toujours le vieux de quelqu’un ».

Il fut un temps, à Lacanau-Océan, des sortes de camping cars envahissaient le front de mer, C’était les vans Volkswagen des surfeurs, avec, parfois, des odeurs de fumée. ;-)

Écrit par : Dr Sangsue | 19/08/2012

Mercipour ce petit reportage sur mon département de naissance.
Attention aux baînes sur la plage !!!!
Par contre, les pins de la forêt landaise était exploités pour leurs écoulements dont on se servait afin de réaliser la thérébantine et différentes colles. Les produits pétroliers se raréfiant, on va peut-être y retourner et ainsi favoriser l'implantation humaine continue et non seulement touristique.
Gros bisous. Kinia

Écrit par : kinia | 20/08/2012

aahhh, les vans VW avec les cigarettes qui font rigoler :-)

Écrit par : ompha | 20/08/2012

@ kinia - Les Landes avec son immense forêt de pins de chênes verts, de chênes pédonculés, de genets, d'arbousiers, de ronces avec ses mûres, ses aiguilles de pins, l'été par temps chaud, les cigales et les pignes qui craquent... M'ont toujours fascinées (peut-être parce que je les ai connues étant tout gamin).

D'ailleurs Mauriac :

"Les landes servent de cadre à plusieurs romans de François Mauriac. Dans "Thérèse Desqueyroux" (1927), c'est Argelouse, un "quartier" des Landes. L'écrivain est à la fois un homme de l'Entre-Deux-Mers (maison familiale de Malagar) et des Landes . C'est à Saint-Symphorien qu'il écrivit plusieurs de ses romans."

http://paesaggio.over-blog.com/article-les-landes-vues-par-fran-ois-mauriac-dans-therese-desqueyroux-81492691.html

Écrit par : Dr Sangsue | 21/08/2012

@ ompha - Pour le 14 juillet, il y avait un feu d'artifice supporté par une croix je me souviens d'une fois sur la dune nord avec bien sur la couronne enflammée qui s'envoyait en l'air.

Il y avait, aussi le Toro de Fuego, porté par deux hommes vigoureux qui "fonçaient sur la "foule", avec, à la place de banderilles, des fusées et, entre les cornes, la couronne qui s'envoyait en l'air à la fin de la prestation. Que d'émotions quand on est enfant.*

Et puis, bien sûr, pour le 14 juillet...

Il y avait... Les... pétards ;-)

Écrit par : Dr Sangsue | 21/08/2012

vu mon âge (pourtant déjà avancé) je ne connais pas ces coutumes. je connais le lacanau moderne si je puis dire..

Écrit par : ompha | 21/08/2012

@ ompha - C'est vrai que là j'y vais fort, c'est dans les années...60/65.

Le temps passe.

Il est urgent d'en profiter pendant qu'il en est encore temps :

-> CARPE DIEM QUAM MINIMUM CREDULA POSTERO (Quintus Horatius Flaccus).

-> http://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/poemes/pierre_de_ronsard/mignonne_allons_voir_si_la_rose.html

-> http://www.youtube.com/watch?v=vGBXbuAsq7o

:-/

Courage, mieux tard que jamais.

;-)

Écrit par : Dr Sangsue | 21/08/2012

oui le temps passe.
et pourtant, parfois, il parait figé.
17 jours sans mes ch'tis nenfants...fouyouyou
je ne les récupère que le 2 septembre.

Écrit par : ompha | 22/08/2012

@ ompha - Pourtant, il nous semble que le temps passe plus vite quand on avance en âge.

Si l'on constate que, par exemple, les dix dernières années sont passées plus vite que les dix précédentes, c'est du temps rétrospectif.

Pourtant, au XIXe siècle, des psychologues tels Pierre Janet et William James ont remarqué que le temps psychologique devait être mis en perspective avec l'âge.

Écrit par : Dr Sangsue | 22/08/2012

Les commentaires sont fermés.