23/12/2012

La Pharmacie

J’aimais bien aller dans cette pharmacie, qui était, presque comme une pharmacie de campagne, implantée dans une maison individuelle aux volets vert olive.

J’aimais bien aller dans cette pharmacie, pendant quelques jours de pont, quand il m’arrivait quelque bricole médicale, moi ou à ma mie. J’aimais bien, quand ce n’était pas trop méchant aller chercher quelques médicaments.

Progressivement, la clientèle augmentant la pharmacienne s’associa avec un autre pharmacien ; on embaucha des Préparatrices en Pharmacies aux jolies blouses roses, seuls les deux pharmaciens ayant droit à la prestigieuse blouse blanche.

Mais, cela n’était pas suffisant, un centre commercial se créa autour d’un Super U, un restaurant déménagea, un boulanger suivit le pas.

La pharmacie, pour ne pas rester à la traine, s’y déplaça.

 

« Non je ne me souviens plus du nom du bal perdu ».



Commentaires

dans mon quartier, il y en avait une avec dans la vitrine les bocaux verts et orange ... La pharmacie a été rachetée, les bocaux ont tenu, mais au rachat suivant, fini ! dommage, c'était un sacré vestige du passé.

Écrit par : Artémis | 24/12/2012

pour conclure...
http://youtu.be/ioV9HPfBBTk

Écrit par : le bourdon masqué | 24/12/2012

bon Noël à vous cher Doc :-)

Écrit par : ompha | 25/12/2012

J'ai eu deux supers beaux cadeaux hier: enfin moins mal au dos (pouvoir se mouvoir et dormir, quel bonheur!) et quasiment un tour complet dans ma forêt (sans toutous hélas).

Alors ce coq au vin était accompagné avec quoi?

Schönen Weihnachtsttag

Écrit par : chantal | 25/12/2012

moi aussi j'ai eu plein de cadeaux ! YES ;-)))))

Écrit par : Artémis | 25/12/2012

ben moi, ce fut mitigée
mon premier cadeau fut celui de ma collègue qui me relevait ce matin. elle avait un petit paquet pour moi. je fus très touchée car je ne m'y attendais pas du tout.
après...ce fut plus compliqué.

Écrit par : ompha | 25/12/2012

Le coq au vin, une réussite d'après ouï dire, viande moelleuse et fondante à souhait, c'est la réussite de la cuisson à l'étouffée (2 h 1/2), on n'a plus le temps de cuisiner comme cela, de nos jours.

Le foie gras, fait par mes soins, excellent (c'est vrai, je le jure).

Sinon quoi dire...

Écrit par : Dr Sangsue | 26/12/2012

@ le bourdon masqué - J'ai choisi le petit bal perdu de Bourvil car cette musique est empreinte d'une nostalgie quasi inégalable de plus Bourvil est dans un registre qui lui colle au corps, une interprétation remarquable.

Dieu, quelle nostalgie.

Écrit par : Dr Sangsue | 26/12/2012

@ ompha - c'est dans des moments comme cla que l'on découvre la vraie nature des gens: gentillesse et délicate attention, il y a des gens qui calculent et d'autres pas, le désintéressement, la simplicité, c'est rare, cela a toujours été comme cela. La nature humaine change rarement ce type de comportement.

Il parait que l'on est dans un monde de communication non désintéressée.

Au fait, avec un peu de retard, j'espère que tu as passé, dans l'ensemble un Joyeux Noël.

Et avec un peu d'avance Bonne année 2013.

La santé n'a pas de prix... Mais un coût.

Écrit par : Dr Sangsue | 26/12/2012

@ chantal - comme je l'ai dis plus haut "La santé n'a pas de prix, mais elle a un coût.

Je hais la douleur, mais il a des thérapeutiques qui font disparaître ou atténuer fortement la douleur, je hais la douleur, quelle qu'elle soit.

Perso, j'ai horreur de souffrir.

Je hais la douleur.

La promenade dans la nature, est un excellent palliatif. A condition que l'on ait, spontanément une rémission.

Écrit par : Dr Sangsue | 26/12/2012

mon plus beau cadeau, c'est d'avoir eu ma famille presqu'au complet autour de moi, avec les deux copains de mes enfants pour la première fois.

Sinon, tu as bu quoi avec le coq au vin ?????

Enfin, je ne sais pas pourquoi l'histoire de la pharmacie me rappelle celle d'Uysse :
- il a choisi un olivier, puis il a construit son lit à partir du pied de l'olivier ; puis, il a fait sa maison autour (à l'époque, on se faisait pas suer avec le PLU et les permis de construire). Après, il a construit son palais et ses courtisans ont rappliqué et ont commencé à draguer sa femme...

Puis, de fil en aiguille, il est parti en guerre, s'est paumé en mer pendant dix ans ...

Bref, le centre commercial c'est un peu Ithaque à son retour .... un joyeux bordel dans lequel il n'avait plus sa place.

C'était ma minute culturelle ^^^. Bonne GDB à tous.

Écrit par : Artémis | 26/12/2012

@Dr Sangsue: le coq au vin était accompagné de quoi????

j'ai appris à la crainte la douleur, surtout lors de l'hospitalisation. Il y a 10 an en France pas de prise en charge, et maintenant en Allemagne ça a foiré. Résultat, je devais passer un examen en janvier, faisable qu'en hospitalisation, je vais l'annuler. J'ai trop peur des hôpitaux.

En plus, pour divers raisons, le choix de médicaments se retrouve réduit comme une peau de chagrin (80 à 90% sont contre indiqué) des produits sur la marché. Je regrette beaucoup que le paracetamol n'agisse plus, il était génial. Je vais apprendre de vivre avec des douleurs plus ou moins forte, mais tant que je puisse marcher avec mes toutous cela vaut la peine de se battre. En tout cas, une prothèse de genou - jamais!

Mon chirurgien est le premier qui a pris de suite la douleur en compte. Il ne veut pas que ces patients souffrent.

Oui, la santé n'a pas de prix, mais un coût. Pourtant, je ne me sens pas malade même si j'ai deux maladie dites chroniques.

Bonne journée à tous

Écrit par : chantal | 26/12/2012

@ Artémis - "puis, il a fait sa maison autour (à l'époque, on se faisait pas suer avec le PLU et les permis de construire)".

Merci de ce pur bonheur d'explication de texte.

Enfin je comprend l’Iliade et l'Odyssée.

C'est vrai, tu as raison : "Bref, le centre commercial c'est un peu Ithaque à son retour .... un joyeux bordel dans lequel il n'avait plus sa place."

Écrit par : Dr Sangsue | 27/12/2012

@ chantal - Le coq au vin était accompagné d'un petit Bordeaux Supérieur qui mettait en valeur la bête (et ne l'écrasait point).

Quand à la douleur, après le pallier I le PARACETAMOL, il y a le pallier II PARACETAMOL CODEINE qui, monté au taquets peut sauver la mise, n'as pas, top de contre indications et est assez bien toléré).

Quand à ma phrase La santé à un coût, c'est de la provocation contre cet argument de la sécu.

Écrit par : Dr Sangsue | 27/12/2012

@Dr Sansgue - merci pour le renseignement. J'avais pencher pour un rouge (en premier).

Je connais le slogan de la sécu française, mais pour le système allemand il est de mise (depuis la ministre Ulla Schmidt - les médecins enragent encore et les patients assurés sont plumés, mais surement moins succulent que le coq au vin). Avant les soins, on parle de la prise en charge financière. Selon les modalités des caisses les soins sont rendus, à moins que la personne concernée paye tout de soi-même. Faites gaffe, ceci pend au nez de la France (un peu retardataire).

Enfin Noel fini, ici!

Bonne journée à tous

Écrit par : chantal | 27/12/2012

@MDR - Chantal : "les patients sont plumés mais surement moins succulents que le coq au vin" ! excellent, et inévitablement je pense aux paroles des copains d'abord (moins sinistres que le tableau de Géricault)

"Non, ce n'était pas le radeau
De la Méduse, ce bateau
Qu'on se le dise au fond des ports
Dise au fond des ports
Il naviguait en pèr' peinard
Sur la grand-mare des canards
Et s'app'lait les Copains d'abord


sinon, moi je suis passée aux opiacés, c'est pas mal aussi, mais je ne vois toujours pas d'éléphants roses. Dommage.

@Doc : j'ai lu ces deux oeuvres dans le texte d'origine (il faut dire que mon sujet de mémoire portait sur la notion du "don" chez Homère - de quoi passionner les foules).
Comme la traduc du Budé était soporifique, j'ai fait une petite synthèse bien à moi dans ma tête pour éviter de sombrer dans la neurasthénie.

En fait, maintenant que j'y pense, le bon sujet aurait été : la femme chez Homère. Parce que là, y avait à raconter !

Écrit par : Artémis | 27/12/2012

oui, la guerre de Troie, c'était aussi un sacré foutoir .... comme la sécu en somme.

Écrit par : Artémis | 27/12/2012

@Artémis: je crois que le monde ne peut que vivre dans un "sacré foutoir", ce serait trop simple et probablement pas assez épicé la Vie... Des éléphants roses? pourquoi pas des licornes bleues, c'est plus jolie (Les figurines Disney sont mémorisé; Mimi se transformant en éléphante rose lors du concours de magie avec Merlin).

Chic, au moins vous ne prenez pas mal ce que j'ai écris plus haut, mais parfois en sortant chez un médecin ou en recevant une facture d'eux, je me sens comme une dinde ( à se demander comment Van Gogh aurait peint cela?!). Quand je pense à mon MG français - je le regrette de plus en plus.

Je ne suis pas sur qu'en Allemagne, conduire avec des produits légales opiacés soit vraiment recommandable. Je croise les doigts que le cartilage arrive à se refaire une petite santé et peut-être dans un mois puis-je à nouveau faire mes 6 à 8 kms de promenade. Je piaffe d'impatience envers moi-même et très patient envers les autres.

Un truc: ne peut-on pas dire que Carmen est la version féminine de Don Juan?

Bonne fin de journée

Écrit par : chantal | 27/12/2012

@Chantal : pour Carmen et Dom Juan, je ne suis sûre qu'ils soient comparables en tout point.

Elle, elle n'a le temps de séduire que deux hommes dans sa courte histoire, et lui, ma foi beaucoup plus de femmes !
Ils ont deux points communs cependant : ils portent la poisse, et ils finissent mal tous les deux.

Écrit par : Artémis | 27/12/2012

Hou, là, faut s'accrocher à vous lire, c'est de plus en plus culturel !

Pourtant j'en redemande :

@ Artémis, que veux tu dire par :"la femme chez Homère" ?

Écrit par : Dr Sangsue | 28/12/2012

@Dr Sangsue: eh! Artémis est une source d'inspiration et a le don de jouer, de valser avec les mots.

@Artémis: L'Abbé ne parle que deux amants, mais que connait-on de sa vie précédente de cette jolie gitane? Effectivement, c'est un personnage de malheur et je n'arrive point à avoir de la peine pour elle, ni pour Don José - tout perdre pour un jupon (je me demande ce qu'aurait penser Jane Austen de ce roman) . Cela me fait penser au roman Mme Bovary, idem une femme "volage" et un homme "aveuglé par l'amour" (ou il oublie de penser avec son cerveau).

Bonne soirée

Écrit par : chantal | 28/12/2012

@ chantal - Le cas de Madame Bovary est très intéressant.

Madame Bovary s'emm..bêtait en ménage.

C'est pour cela qu'elle courût le guilledou. Mais le poids de la société était tel que, par honte, elle se suicida à l'arsenic (bon, c'est vrai, elle avait aussi contracté des dettes).

J'adore Flaubert et Maupassant, on a affaire à la description de l'homme, mais avec Céline, c'est autre chose, on a carrément affaire à l'homme.

Écrit par : Dr Sangsue | 28/12/2012

@Doc : chez Homère, à part cette cruche de Pénélope, c'est la femme qui "porte la culotte", chez les humains comme chez les Dieux !

@Chantal : à Madame Bovary je préfère Lady Chatterley ou pire encore, Thérèse Raquin. C'est fou comme le thème du mari cocu et de la femme séduite est récurrent !

Écrit par : Artémis | 28/12/2012

@ Artémis - J'avoue ne l'avoir jamais appris. Comme quoi, ce problème est éternel.

Écrit par : Dr Sangsue | 29/12/2012

@Artémis: et comment ce thème est très prisé. Rien de plus rigolo qu'un mari cocu et une épouse volage, d'ailleurs le théâtre sera à pleurer sinon.

Sacha Guitry aimait les femmes, mais ne se faisait aucune illusion sur la fidélité, comme le montre si bien le film "une vie à deux" (amusant et sincère). Je crois, il a dit que l'époux doit toujours annoncé son retour afin d'éviter de croiser l'amant (ou de savoir être cocu) de sa chère moitie.

Je ne connais pas Lady Chatterley, mais entendu souvent parler.

@Dr Sangsue: est qui est plus intéressant la femme ou l'homme, dans la littérature ?

Bon samedi

Écrit par : chantal | 29/12/2012

@Doc : tout commença par cet andouille de Pâris qui, courtisé sur le mont Ida par trois déesses (Héra, Athéna, Aphrodite) qui lui promirent respectivement la royauté, la puissance militaire et l'amour de la plus belle femme du monde ...
Bien entendu, il a choisi la dernière (l'innocent !) et c'était Hélène, la femme du roi Ménélas qui n'apprécia guère d'être cocu après l'enlèvement de sa femme chérie.

Et c'est ainsi que chaque déesse revancharde arma les uns et les autres et comme Athéna était tout de même la plus forte à la Guerre (et pour cause) qu'elle soutenait les Grecs, c'est eux qui ont gagné non par la force, mais par la ruse.
Ce pauvre Ulysse, héros malgré lui de la suite de l'histoire, faillit être changé en cochon par une puissante sorcière, attiré dans les abîmes par les sirènes .... mais comme il était rusé, il s'en sortit à chaque fois.....


@Chantal : Lady Chatterley eut un garde chasse musclé comme amant (bien sûr, elle ne résista pas à son charme viril)

Écrit par : Artémis | 29/12/2012

@ Artémis - Si je comprends bien tes dieux et déesses de l'antiquité sont à visage humain, il est vrai qu'Homère était un homme.

Quand à la ruse, ce fut le Trojan cher aux Hackers.

Les trois moteurs de l'Homme ont toujours été le sexe, le pouvoir et l'argent, rien de nouveaux sous le soleil.

Écrit par : Dr Sangsue | 29/12/2012

@Doc : exactement, ils étaient méchants, revanchards, jaloux, séducteurs, picoleurs .... et ils jouaient les hommes aux dés en quelque sorte. C'est comme ça que ce pauvre Ulysse avait toujours le vent contraire (cochon de Poseïdon !)

Encore que le Dieu, le nôtre, celui de l'Ancien Testament n'était pas très drôle non plus. Faut voir comment il a traité Sodome et Gomorrhe!

Écrit par : Artémis | 29/12/2012

@ Artémis - Je ne voudrait pas dire de bêtises, mais, à mon avis, la bible est l'analogue d'un code civil, mais peut être ces écrits antérieurs étaient déjà des livres de philosophie sociale. Et déjà le Code de Hammurabi... Et peut-être, même, les Sumériens...

Mais, là, je quitte ma spécialité, Hélas, je n’ai, aucune connaissance juridique économique et philosophique, il faut dire, que les médecins sont des individus assez peu cultivés, après tout on ne leur demande pas ça.

Seul, à mon avis, les Psychiatres appartiennent à une race un peu plus cultivée.

Soupir...

Écrit par : Dr Sangsue | 30/12/2012

moi non plus, même si lors de la première année du "petit" j'ai beaucoup appris sur le mazdéisme (je me suis empressée d'oublier)
J'ai lu l'ancien testament avant le nouveau, contrainte et forcée au cathé. Le premier, je l'avais lu sous la couverture à la lampe de poche quand j'étais petite (j'étais précoce au niveau lecture ...). Je n'avais jamais vraiment envisagé l'ancien testament comme un code civil, même si au fond, Dieu punit beaucoup pour chaque faute. Difficile de croire après ça qu'il est tout amour dans le nouveau testament. Ou c'est pas le même ou il a bien changé entre les deux.
Troisième solution, ce sont des carabistrouilles comme on dit dans le pas de Calais.
Mais on s'éloigne de la Pharmacie avec tout ça. Et demain on va encore ripailler comme des fous.

Écrit par : Artémis | 30/12/2012

Mon frigo est vide, et j'ai beau essayer de tripoter le quignon de pain, pas de miracle en vue, va falloir aller faire des courses !

Écrit par : Artémis | 30/12/2012

@Artémis: j'aime bien "andouille de Pâris ", il est drôle qu'après tant de mode de moeurs, de siècle qui passe rien ne change - surtout en littérature où le "roman d'amour " (que j'en ai en horreur) nous déclames les sentiments nobles et montre son instinct naturel (les "jeux charnels" qui sont aussi un un pêché sous certaines conditions).

Des Carabistouilles?

@Dr Sangsue: les psy ne sont pas plus cultivés que les autres, ils ont seulement l'air puisque eux doivent ou ont le temps pour la réflexion.

Je penche que pour s'apparenter vers d'un être cultivé, il faut garder un esprit d'enfant toujours rechercher à savoir, à comprendre, à se questionner et trouver des réponses (ou au moins tenter), le faire partage avec autrui (de manière non dogmatiquement).

Vous deux, Artémis et Docteur, à mon humble avis, vous appartenez aux gens cultivés. Les échanges des derniers semaines le prouvent bien. Alain se défend pas mal non plus.

Bonne emplettes Artémis et à tous bonne ripouille. Le pêche de la gourmandise est celui que je préféré: les yeux, les pailles gustatives, notre humeur tous se trouvent au beau fixe, quitte à se rendre le jour suivant à la pharmacie pour cause d'indigestion. Tant avoir un pêche, autant celui qui fait le plus plaisir, on ne vit qu'une fois.

Écrit par : chantal | 31/12/2012

@Tous : Bonne soirée, bonne année, et rendez-vous après demain à la pharmacie du coin !

http://www.youtube.com/watch?v=XW56nJc3XPA

Écrit par : Artémis | 31/12/2012

@ Artémis - Décidément j’apprends beaucoup ces temps-ci : "Le mazdéisme est une religion iranienne issu du Zoroastrisme, qui doit son nom à son dieu principal, Ahura Mazda" (attention je ne peux résister, encore un illuminé).

Je suis de plus en plus fasciné par ces textes anciens qui décrivent si bien l'espèce humaine, tant dans son psychisme que dans ses maladies (tendon d'Achille par exemple, Léda et la théorie de l'empreinte de Konrad Lorenz en Ethologie) l'Homme a toujours été "beau et con à la fois".

Écrit par : Dr Sangsue | 31/12/2012

@ chantal - Tout à fait d'accord pour la curiosité (typiquement enfantine : Dis Ma Pa Pourquoi ?).

Un aphorisme me sied bien : "FELIX QUI POTUIT RERUM COGNOSCERE CAUSAS", Heureux celui qui peux connaître la vraie nature des choses.

Comme quoi, la curiosité n'est pas toujours un vilain défaut

Écrit par : Dr Sangsue | 31/12/2012

@ Artémis - Merci pour cette chanson, elle est très "fraîche"

@ Artémis & chantal - Je suis en train de me concentrer, car pour le réveillon de la Saint Sylvestre, ma femme m'a demandé, pour 6 personnes, ma "fameuse" recette du carpaccio de Saint-Jacques fraîches, j'ai pas intérêt à me planter, cela fait longtemps que je ne l'ai pas réalisé (en plus, il faut ouvrir les Saint Jacques car il faut qu'elles soient vivantes, les pauvres bêtes). Je vais servir ça avec un vin tout simple un peu fruité, légèrement boisé (moins de 10 € !), un délice qui devrait bien aller avec les Saint-Jacques : Château de Portets.

Bonne Soirée

Bon réveillon

A toutes et à tous

Ah, j'oubliais :

http://unmetiercasappend.hautetfort.com/archive/2007/10/10/carpaccio-de-noix-de-saint-jacques-marinees-a-l-aneth-et-aux.html

Ma recette date du 10/10/2007 (déjà !)

Écrit par : Dr Sangsue | 31/12/2012

C'était bon? Je te souhaite une très belle amusante enrichissante année 2013, et surtout gardez la santé!

Écrit par : chantal | 02/01/2013

Les commentaires sont fermés.