Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/12/2015

Vers la disparition des crèches

 Non, je ne parlerai pas, dans cet article, de la disparition des crèches collectives au profit des Nounous privés.

Non, je parle de la disparition inexorable des crèches de Noël dans les églises.

Je n'en veux pour preuve l’anecdote, enfin, si l'on peut parler d’anecdote. Pour moi, je l'ai vécu comme une épouvantable catastrophe.

Pas plus tard que cette après midi, à la sortie de l'école, à la veille des vacances de Noël, j'amène ma fillette voir les crèches de Noël dans une église et la cathédrale de Grandville. L'église est face à l'hôpital central de Grandville l'ancien, hôpital de Grand ville (toujours en activité) complété par un plus nouveau, ce grand tripode comme les architectes savaient les construire dans les années 70.

Cette église est fort pratique lors des enterrements, car il n'y a que la rue à traverser pour passer du Médecin au Curé lors du décès défunt.

J'en reviens à mes moutons. Habituellement, dans l'église s'y trouvait une grande crèche magnifique, un rêve pour les enfants.

J'entre dans cette église elle est sombre, trop sombre. Vous me croirez si vous le voulez... Pas de crèche !

Affreuse déception.

J'amène alors mon bout de chou vers la Cathédrale de Grandville.

Nous entrons, le bout de chou respecte le lieux sacrés en chuchotant., comme je lui en avais fait la recommandation.

Certes, il y a, là, une crèche, mais c'est loin de la crèche d'avant...

Elle est... toute petite.

Cela présage bien de la morosité de l’époque actuelle.

On est même pas capable de remonter le moral des Grandvilliens en apportant un peu de bonheur par un spectacle gratuit et magnifique respectant, de plus, les traditions et permettant à ces malheureux Grandvilliens d'oublier les soucis de la vie quotidienne, mais, et surtout, aussi, de ne plus émerveiller les enfants et les faire rêver.

France ton pays fout le camp !

Il n'y en a plus que pour ce père Noël qui ne sert qu'à faire ventre et ruiner les parents, avec des jouets qui s'accumulent pour, parfois, en plus, n'être que très peu utilisés.

Rien ne compte, de nos jours, que la consommation.

Le fric.

On a tué le rêve au profit de l'argent.

Argent que se font les vendeurs de jouets à grand renfort de "Pub" à la télé.

Et ce père Noël frelaté de 1931 tout rouge avec sa barbe blanche. Il est rouge, le savez vous, tout simplement, car il a été crée de toute pièce, aux Êtats Unis, par la célèbre marque,.. Coca Cola, la bouteille au logo rouge.

Commentaires

Je reconnais bien là l'ancien séminariste ! vade retro Coca Cola !

Écrit par : alain | 18/12/2015

@ alain - IN ILLO TEMPORE PRAESEPE BELLUS EST.
Évangile selon Saint Sangsue 2, 1-20

;-)

Écrit par : Dr Sangsue | 18/12/2015

allez, on reste sur une petite note d'humeur normande :

https://www.youtube.com/watch?v=BwsYKu_ymWA

Écrit par : Artemis | 18/12/2015

Ben vi, mais ça c'était avant. C'était mieux avant pour l'avent :-)
bientôt la crêche en hologramme avec Bill Gates dans le rôle de Joseph et un petit PC dans la paille avec du pipi virtuel

Écrit par : alain | 18/12/2015

le plus dur, ça va être de trouver la Vierge ...

Écrit par : Artemis | 18/12/2015

Allez, je vais te faire sourire un peu (dommage que je ne peux point envoyer la photo!). Dans la forêt, où je me balalde quotidiennement avec mes loulous, il y a un petit sapin, mignon et proche d'un chemin.. Il doit y avoir d epetits lutins car au moment de l'avent ce petit sapin est habillé en sapin de Noel! En pleine forêt! Ainis, les animaux de la forêt ont leur Sapin de Noel! Ce n'est pas splendide?....

Bonne soirée

Écrit par : Chantal | 18/12/2015

@ Chantal - En tout cas, c'est un joli conte de Noël.

Cela me rassure par rapport à mon affreuse déception.

Écrit par : Dr Sangsue | 18/12/2015

Les commentaires sont fermés.