Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/12/2018

Écran bleu

 

Mon ordi me fit un écran bleu après un fonctionnement très prolongé.

Cela m'inquiéta profondément.

Après recherche sur le NET, je trouvais qu'une explication pouvait être en un échauffement du processeur.

En regardant les trous de ventilation, je constatait, avec effroi, que ceux-ci étaient entièrement obstrués par de la poussière. !

Un grand nettoyage de printemps s'imposait.

A postériori, j'en frémis pour mon processeur.

Petites causes grand effet.


Windows 98 - écran bleu*

*Le 20 avril 1998, lors de la présentation à la presse de Windows 98 à la conférence COM Le 20 avril 1998, le PDG de Microsoft, Bill Gates, souhaita souligner la facilité d'usage du système d'exploitation et le support amélioré du Plug-and-Play (PnP), une des avancées majeures de Windows. Toutefois, lorsque son assistant Chris Capossela brancha un scanner et essaya de l'installer, le système d'exploitation planta, affichant un écran bleu de la mort. Après les applaudissements et les acclamations de l'auditoire, Bill Gates déclara : « Ce doit être la raison pour laquelle nous ne commercialisons pas encore Windows 98 ».

Référence : Écran bleu de la mort

 

07/12/2018

La recette du jour

Pour faire suite à mon précédant article "Velouté de carotte pomme de terre à la cocotte minute façon Docteur Sangsue" et en réponse au commentaire d'alain, voici une recette de pudding plutôt élaborée et bien plus décapante que la recette du Gloubi-Boulga de Casimir.


Le Pudding à l'Arsenic (1968)

05/12/2018

Velouté de carotte pomme de terre à la cocotte minute façon Docteur Sangsue

 

Par ces temps d'hiver une recette qui réchauffe et tient au corps.


Ingrédients pour quatre personnes :

- 6 carottes
- 4 pommes de terre
- 3 bouillon cube de bœuf
- poivre
- 1 + 1/2 litre d'eau

Préparation :
pelez les carottes et les pommes de terres.

Coupez les carottes en rondelle et les pommes de terre en cubes.

Jetez les dans l'eau.

Mettez les bouillon cubez, fermez la cocote et laissez cuire 10 mn après rotation de la soupape.

Ouvrez la cocotte, mixer avec un mixeur à vitesse maximum (ce qui donnera, comme cela, grâce aux pommes de terre, l'onctuosité de la soupe), c'est cela le secret qui transforme la soupe en velouté.

Rajoutez un cuillère à soupe de crème épaisse ou, si vous n'en avez pas, une grosse noix de beurre.

Poivrez et servez très chaud.

Bon appétit.

Louis de Funès: La soupe aux choux (1981)

03/12/2018

A propos des émissions de cuisines à la télévision, le commentaire du Docteur Sangsue

Photo extraite du film Vice versa (2015)


Actuellement, les émissions de cuisines à la télévision sont étonnantes, surprenantes, ahurissantes.

Pour faire une cuisine digne de ce nom, il faut, d'abord, de bons produits.

C'est l'évidence même.

La mode actuelle est d'utiliser des légumes oubliés.

Cette idée est intéressante bien qu'elle soit quelque peu bobo. L'avantage de ces légumes c'est qu''il est possible de les trouver assez facilement.

Mais la dernière mode des nos grands chefs créatifs est d'utiliser des légumes totalement inconnus sauf des naturalistes. Naturellement ceux-ci sont introuvables pour le commun des mortels.

Bon, à la limite, passe encore, ce sont avant tout, je le pense, de bons produits.

Mais ce qui m'interpelle le plus dans les recettes actuelles de nos grands chefs c’est de faire des mélanges de goûts pour le moins surprenants.

Un exemple : j'ai regardé, dernièrement, avec scepticisme, une recette de choucroute revisitée avec du miel, du jus d'orange et du safran.

Cela me fit penser illico à Casimir ; une émission pour la jeunesse des années 70.


la recette du Gloubi-Boulga de Casimir