Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/04/2008

Les seins de la femme sportive

Bounceometer

Cliquez ICI pour une démonstration.

 

 

Cet article résume celui paru dans le Quotidien du Médecin N° 8339 du 26/04/2008.

 

Les seins de la femme sportive

L’activité physique a un effet bénéfique sur le cancer du sein , outre les effets sur l’Hypertension Artérielle et le cholestérol.

L’activité physique peut néamnoins être responsable de pathologies mammaires.

Une des prévention est le port d’un soutien-gorge adapté.

  

Hématomes

Chaque sein fait 200 g (400 à 600 g pendant la grossesse et 600à 800 g pendant l’allaitement).  Les seins sont exposés à un risque de traumatismae dans de nombreux sports : sports collectifs ou de combat (chute, choc), sports automobile (ceinture de sécurité).

Ces traumatismes sont causes d’abrasions cutanées et parfois d’hématomes qui se résorbent en tois semaines, pouvant laisser des calcifications qui pourront poser des problèmes diagnostic lors de mammographies ultérieures.

 

Adiponécrose

Les traumatismes peuvent aussi entrainer une adiponécrose avec risque de fibrose et d’adhérence qui laissera des cicatrices intramammaires, cela pourra poser, comme dans les hématomes, un problème diagnostic avec un éventuel cancer. Une biopsie diagnostique sera souvent nécessaire et la notion d’antécédant de traumatisme du sein prendra, face à ces immages, toute sa valeur.

Une échographie après tout traumatisme mammaire est fortement recommandé.

 

Bicyclist’s nipples et Jogger’s nipples

Les bicyclist’s nipples et les jogger’s nipples sont retouvés aussi bien chez l’homme que chez la femme, lors de la pratique intensive  du vélo ou du jogging en milieu froid et humide.

Iils sont dus au frottement du mamelon sur les vètements.

Certaines mesures permettent de les prévenir : porter des vétements en coton, porter un soutien-gorge adapté, éviter les expositions prolongées en milieu humide et froid, utiliser un coupe vent.

 
Un soutien-gorge adapté

Près d’une femme sur quatre présenterait des douleurs des seins lors le l’exercice physique. Il s’agit généralement de femmes ayant une forte poitrine. Cette hypermastose peut être responsable, lors de la pratique sportive, d’une cytostéatonécrose.

C’est dire l’importance pour la femme sportive de porter lors des exercices physiques un soutien-gorge adapté.

Commentaires

Huhu, j'ai d'abord essayé sur mon modèle (A, sport niveau 2 ou 3) - puis sur des gros seins avec activité sportive max.
Y a pas à dire, parfois c'est cool d'avoir une petite poitrine.
En tout cas, ça donne envie d'aller acheter un soutien-gorge adapté :-/

Écrit par : Laure | 25/04/2008

bon ben moi je n ai le droit qu on vélo et à la natation, Mais mais pneus sont dégonflés, et je suis allergique au chlore, pour l instant je fait Woody allen je m atrophie ...

Écrit par : Lénia | 25/04/2008

@ Laure & Lénia - j'étais tombé il y a longtemps, avec mon esprit pervers, sur le Bounceometer. Ce très bon article et très bien fait, c'est le médecin du sport qui parle (et un peu très peu le médecin sportif), donc, ce très bon article s'y prête parfaitement.

Ah, j'oubliais, dans un "soutien gorge adapté", il ne faut pas d'armature pour éviter de blesser le sein (lésions par embrochement).

Écrit par : Dr Sangsue | 25/04/2008

ah ouch l'embrochement du sein..; aie aie..

Écrit par : unegrossefeignassedefee | 29/04/2008

Et je ne parle pas du fait que s'il y na une prothèse...

Écrit par : Dr Sangsue | 30/04/2008

Les commentaires sont fermés.