Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/03/2009

Ecologie Urbaine : Pour une Ecologie politique raisonnée

Photo prise ce dimanche lors d'une promenade dans les rues de la "grande ville" classée, pourtant, au patrimoine mondial de l'UNESCO.

 

Le terme « écologie » fut inventé en 1866 par le biologiste allemand Ernst Haeckel, bien que Henry David Thoreau l'ait peut-être inventé dès 1852[2]. Il semble avoir été utilisé pour la première fois en français vers 1874[2]. Dans son ouvrage Morphologie générale des organismes, Haeckel désignait en ces termes:

« (...) la science des relations des organismes avec le monde environnant, c'est-à-dire, dans un sens large, la science des conditions d'existence. »

Source Wikipédia

 

 

Photobucket

Cédit Photo : Archive Personnelle

12/03/2009

Internet et adolescents, les dangers, édifiant ! : Adolescents, Adresse mail, Bite, Blogs, Cam to cam, Chat, Collèges, Contrôle parental, Cybercriminalité, Cyber pédophiles, Enfants, Exhibitionnistes, Forums, Fournisseurs d’accès internet, Logici

Quand vous aurez vu ce reportage, vous deviendrez prudent.

Protégez vos enfants avec un loggiciel de contrôle parental et, surtout, expliquez leurs pourquoi.

Apprenez, trés tôt, dès qu'ils vont sur Internet, les joies et les dangers de celui-ci, sans leur faire peur.

Apprenez à vos enfants a utiliser intelligemment Internet.

Apprenez-les à vivre.

Rendez-les le plus indépendant possible.

Il vaut mieux prévenir que guérir un Etat de Stress Post traumatique.

 



10/03/2009

Localisation géographique du Point G !!!

Photobucket

 

 

Enfin ! On a localisé le point G avec précision.

Messieurs et Dames,

vous serez impardonnables,

maintenant,

si vous ratez le point G !

 

Rendez vous au point G.


 

ICI

 

Photobucket

 

Vous vous y reviendrez toujours avec plaisir.

 

Photobucket

17/01/2009

Petite histoire du porte-jarretelles

http://blog.doctissimo.fr/php/blog/sensualite/images/Soutiengorge_culotte_et_portes_jarretelles_JAYPUR_chez_ETAM.jpg

Porte-jarretelles Jaipur - Etam


Une légende, lancée par l'écrivain et dessinateur Jacques Lob dans le magazine Pilote puis plus tard dans L'Écho des savanes, en attribue la paternité à Gustave Eiffel. En réalité, c'est en 1876 que Féréol Dedieu, corsetier, tente de remettre au goût du jour un système d'attache des bas en vogue sous Louis XIV. Jugé inesthétique, il fut tout d’abord boudé. Lorsque la mode imposa le corset qui s’ornait de jarretelles pour soutenir les bas, ce furent tout d’abord les Anglaises qui l’adoptèrent à partir de 1893.

Paul Poiret, grand couturier français des années 1930, contribuera à donner au porte-jarretelles ses lettres de noblesse. L’affiche du film L'Ange bleu sur laquelle on voit Marlène Dietrich vêtue d’un porte-jarretelles dans une sublime pose provocante contribua également à lancer cette pièce de lingerie. Mais les privations de la Seconde Guerre mondiale portent un coup d’arrêt à son développement. Après la guerre, les Américains répandent les bas nylons. Marcel Rochas crée la guêpière. La mode change et le porte-jarretelles a mauvaise réputation, devenant le signe de reconnaissance de la prostituée. Pendant les années 1960, la minijupe s'accommode plutôt du collant, plus pratique et moins voyant.

Source Wikipedia.

 

Une paire de bas avec un porte-jarrettelle, c'est quand même beaucoup plus érotique que des collants ; certes le porte-jarretelles est moins pratique que les collants, mais... l'usage n'est pas le même.

13/01/2009

Un petit instant zen

Photobucket

 

 

si vous avez envie d'un petit instant zen cliquez sur ce lien ZEN.

 

Smiley levitation.gif

 

 

 

06/07/2008

IN VINO VERITAS

Google

 

Réponse à helenablue à propos du clavardage suivant :

@ helenablue - A mon avis, l'aphorisme "IN VINO VERITAS" veux dire que si l'on veut savoir ce que pense quelqu'un... Un bon vin et quelques verres plus tard, on sait.

L'alcool ça désinhibe !

02/07/2008

Double aveugle contre placébo

Une vieille dame bien mise

Ourson en Voiture

 
 
Ce soir je rentrai du cabinet la conscience tranquille, les malades soignés, et, enfin l'ordinateur qui ronronne réparé de son dernier crash ; oui, la télétransmission fonctionne bien en RTC (bas débit) et tout ça sous Vista.

Au jourdh'ui, ce ne sont pas les malades qui m'ont le plus géné, c'est encore mon ordinateur.

Ce matin à la consultation, j'ai vu un patient, militaire, de 30 ans pour malaise cardiaque, en fait c'est un Etat de Stress Post Traumatique (il a perdu sa mère d'une tumeur cérébrale alors qu'il avait 19 ans et son père d'un infractus du myocarde dix ans plus tard).

Donc, en rentrant de la consultation, sur le chemin du retour, il faisait trés chaud en voiture, je vois une voiture arrétée dans la rue et une autre qui recule derrière elle, la conductrice de cette deuxième voiture est une "vielle dame bien mise", je klaxone pour l'arrêter, elle me fait signe et me dis "Le monsieur il s'est arrété". Je vois arriver le conducteur du premir vhéhicule, un petit noir rablé bien mis de sa personne qui me dis "Elle m'a klaxoné, car elle trouvait que je n'allais pas assez vite"

Moi de répondre "Ecoutez, il fait chaud, on est tous fatigué, je vous propose, pour transiger, de m'intercalaer entre elle et vous.

Une "vieille dame bien mise" qui l'eut cru.

01:06 Publié dans Anecdote | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : société, fille, femme

30/06/2008

Secret professionnel

Les Trois Singes

 

Lu sur 20minutes.fr

 

Une assistante sociale a dénoncé un sans-papiers à la police

 

Une assistante sociale a récemment dénoncé à la police un sans-papiers hebergé chez une femme où elle intervenait, selon un PV d'audition dont l'AFP a eu copie, une démarche qualifiée de «faute professionnelle grave» par l'Association nationale des assistants de service social.

L'affaire a été révélée par un avocat anonyme du barreau de Paris, qui sous le pseudonyme de «Maître Eolas», tient sur son blog une chronique de la justice et du droit devenue célèbre dans les milieux judiciaires.

L'assistante sociale, qu'il n'a pas été possible de joindre dimanche, s'est rendue le 10 juin dans un poste de police pour «dénoncer la situation administrative clandestine d'un ressortissant sénégalais», selon ses déclarations enregistrées sur le procès verbal.

 

08:27 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : société, fille, femme

Comment réparer Outlook Express sous Windows XP et Vista

Thunderbird 2.0.0.14

L'icone de Thunderbird

 

Dernièrement, j'ai planté Outlook Express sur l'ordi de ma mie. Pas contente, elle était, pas contente du tout. Moi j'étais dans mes petits souliers.

 

 

 

 

 

J'ai passé un temps fou à essayer de le réparer, par telle et telle manip, en installant un soft miracle, bref la cata !

Passant, ne cherche plus, la soluce est simple :

Installe, le logiciel de messagerie Thunderbird, logiciel libre, soi dit en passant, et importe ton courrier, ton carnet d'adresse ainsi que tes news. Trois clics et puis c'est marre.

Et hop, basta, ça marche !

Tout, j'ai tout récupéré Et...


J'ai retrouvé l'estime de ma mie que j'avais perdu depuis... deux mois.

 

29/06/2008

Pole Dance

Lu sur femmeactuelle.fr du dimanche 29 juin 2008.

 

Pole Danse

Crédits : Serge Piédoue pour Pole Dance Paris

 

Connaissez-vous la pole dance?

par Sophie Pensa,

 

Langoureuse, glamour, euphorisante, sportive, la Pole dance booste la féminité.

 

Des night club aux clubs de sport

Tournoyer au dessus du sol, accrocher la barre de ses cuisses, se lover autour d’elle de façon langoureuse... Au départ, ce sont les stripteaseuses qui ont apprivoisé les barres verticales de leurs clubs pour agrémenter leurs numéros. Très vite, elles ont inventé une nouvelle forme de danse, la pole dance, à la fois gracieuse, sexy, acrobatique et sportive.
Puis la pole dance est sortie des night clubs pour entrer dans les clubs de sport. Aujourd’hui, elle a pignon sur rue aux Etats-Unis, en Australie et en Angleterre où existent des centaines d’écoles. Au passage, elle n’a rien perdu de sa grâce et de sa force de séduction. Elle garde son petit côté sulfureux des débuts - on pratique généralement en short moulant, petit débardeur et hauts talons - mais s’est énormément démocratisée. En France, elle fait enfin son apparition, encore timide puisqu’on ne compte que quatre écoles dans tout l’hexagone.
 
Une discipline sportive accessible à toutes

La pole dance n’est pas réservée aux toutes jeunes ou aux anciennes danseuses. Tout le monde peut pratiquer à son rythme. Elle muscle, elle assouplit et renforce la confiance en soi car il faut accepter de s’accrocher à la barre sans plus être en contact avec le sol. Elle se pratique toujours en musique, ce qui permet des mouvements chorégraphiés et des styles qui varient d’un genre musical à une autre (modern jazz, soul, rock…). Une fois maîtrisées les figures de base, on peut improviser et laisser libre cours à son imagination. Aux Etats-Unis, il existe d’ailleurs de réels concours de pole dance, et les hommes s’y sont mis, eux aussi !

Un booster pour le sex appeal

Discipline gymnique, la pole dance sculpte le corps. «Mais cela va bien plus loin, estime Mariana Baum, directrice de la Pole Dance Paris. Glisser tête en bas le long d’une barre amène à surmonter des peurs et à réaliser des exploits physiques dont on ne se serait pas crue capable. On y gagne en force, en assurance et donc en féminité. De nombreuses femmes qui pratiquent changent du coup leur manière de s’habiller, de bouger. Se mettent à porter des talons hauts au quotidien, se sentent plus sexy, plus désirables. Et cela rejaillit indirectement sur leur couple.»



PRATIQUE
Quatre écoles en France

A Paris
www.poledance-paris.com
www.pinkparadise.fr
www.artstrip.fr
A Aix en Provence
www.p.pole.com


Site : http://passion-pole.ptibook.com/

 

A ce petit jeu on peut facilement se retrouver tétraplégique.

 

23:48 Publié dans Danse | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : danse, fille, femme

28/06/2008

Une maison close cotée en bourse

Nouvelle fraîche !

Paru dans le trés sérieux courrierinternational  hebdo n° 663 - 17 juil. 2003 

 

Daily Planet, la première maison close cotée en Bourse
Talons aiguilles, minijupe et décolleté jusqu'au nombril. C'est dans cette tenue que Heidi Fleiss a fait son entrée à la Bourse australienne. Pas pour racoler, mais pour séduire les investisseurs dans le cadre de la promotion des actions de Daily Planet, le premier bordel entré en Bourse, le 1er mai dernier, au terme d'une longue bataille juridique. Sa présence n'est pas passée inaperçue, puisque le cours a doublé le jour de son lancement.
Cette opération boursière, la plus chaude de tous les temps, est née de la rencontre de trois figures légendaires : les deux dirigeants du sulfureux établissement de Melbourne, où une heure d'ébats coûte grosso modo 150 euros, et Heidi Fleiss, la très controversée Madame Claude californienne, que l'industrie du sexe a envoyée en prison, rendue millionnaire et élevée au rang de célébrité. Les dirigeants du Daily Planet, qui a ouvert ses portes en 1975 et a été légalisé vers le milieu des années 80, affirment qu'ils n'ont fait que lever le voile sur ce que tout le monde sait déjà : il y aura toujours des gens prêts à payer pour le sexe. Le marché ne sera jamais saturé. Alors, pourquoi ne pas investir dans ce secteur ?
Mais les choses n'ont pas été aussi simples. En 1994, John Trimble et Andrew Harris, respectivement propriétaire et directeur de la maison close, avaient déjà essayé d'entrer en Bourse, mais, bien que la loi australienne autorise la prostitution, les marchés financiers n'étaient pas prêts. "Nous nous sommes heurtés à des barrières morales et légales. L'Etat de Victoria a décrété que tous les futurs actionnaires devaient se soumettre à de rigoureux contrôles policiers. Cela a dissuadé tous les courtiers en Bourse de nous soutenir", explique le directeur de l'établissement.
Après ce premier échec, les deux hommes se sont engagés dans une bataille juridique qui allait durer sept ans et leur coûter environ 4 millions de dollars. Ils réussirent à convaincre les tribunaux que leurs profits ne provenaient pas de la prostitution pure et dure mais de la location des chambres. En d'autres termes, c'est le local de Daily Planet qui est coté en Bourse et non pas les filles qui y travaillent. Subtile et brillante nuance !
Armés de leur permis, nos deux hommes ont poursuivi leur parcours du combattant. Il leur fallait désormais trouver un courtier prêt à s'aventurer sur le marché, certes séduisant mais encore inconnu (seule la société australienne Cameron Stock Brokers a accepté de courir le risque), et se forger une image véhiculant les valeurs du secteur : sexe, glamour et argent. Puis, un jour, leur égérie apparut sur le petit écran. Ambitieuse, excentrique, téméraire, couverte de tous les honneurs dans le milieu des modernes courtisanes : Heidi Fleiss, alias "Madame Hollywood", l'immorale reine du sexe.
"Je connais toutes les ficelles du métier, et si je vous dis que c'est le meilleur investissement qui soit, c'est que ça l'est", affirme Mme Fleiss.

00:43 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : société, fille, femme

23/06/2008

Magasin pour filles

Photobucket

Crédit Photo : Archives Personnelles

22/06/2008

Mannequin

Photobucket

Crédit Photo : Archives Personnelles

19/06/2008

Sangsue productions présente

18/06/2008

Une femme amoureuse (suite)

Désir

 

J’ai revu, hier soir, tout à la fin de ma consultation la jeune patiente dont je parlais ICI.

Elle avait « oublié » son dernier rendez-vous.

Il faut dire qu’à l’avant dernière consultation, croyant la situation suffisamment mûre, je lui avais dis en gros : « arrêtez de faire souffrir votre mari, la prochaine fois qu’il vient, proposez lui le divorce ».

C’était sans oublier la règle, en comportementalisme, de l’injonction paradoxale. Si vous autorisez quelqu’un à ne pas faire quelque chose, il le fera. Si vous lui conseillez de le faire il ne le fera pas. Essayez cette technique et dites m’en des nouvelles (aux dernières nouvelles, ça pourrait marcher avec les enfants).

Fort heureusement, entre temps, c’est son mari, qui lui, a demandé le divorce.

Quand à son amant, me direz-vous ? Eh bien, grâce à sa « maman », elle a repris contact avec son amant. Elle va partir dix jours avec lui, mais pour vivre avec, elle se donne le temps…

N’est-ce pas de la procrastination, ça ?

12/06/2008

Les Hommes savent-ils draguer ?

La CATA !

Soutien Gorge fait main

Phantasme typiquement masculin.

 

Soutien Gorge

Voile

Si vous lancez la requette, condition de la femme, sur recherche d'image sur Google vous trouverez ça :

 

 

Voile