Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/04/2010

Il est interdit de prendre des risque de nos jours



En mai 68, période bénie où il était interdit d’interdire, fleurissait une formule : « sous les pavés la plage ».

« ON » pourrait s’amuser à transmuter cette citation en : sous le nuage de fumée la plage.

« ON » vis dans une société sécuritaire régie par le principe de précaution, déjà que « l’affaire » de la Grippe A ce n’était pas triste, mais là, paralyser tout un pan de l’économie, au niveau européen, pendant cinq jours, soit vraisemblablement quatre jours de trop (ON aurait dû faire des test avec des avions vides plus tôt). Au fait, où sont les Drones ? Réservés aux militaires ?.

« ON » ne prend plus de risque du tout, cela se voit au niveau artistique, dans le domaine de la chanson aucune vraie nouveauté, aucun son nouveau, ON préfère faire des compils des Années 20, pardon des Années 80.

Mais ce qui m’a fait bondir le plus, c’est cette présentatrice de France 5, ce soir, belle dans son corps et dans son petit bonheur de présenter sa petite émission, où le peuple français voit des gens dans un bocal discuter de leur petite vie riche d’argent mais vide de sens se goberger et rire entre eux, « ON » aurait envie de leur jeter des brioches (- Q’ ON t ils - Sire ils n’ont pas de pain - eh bien qu’ON leur donne de la brioche – Louis XVI)

Le comble du comble, c’est quant cette présentatrice toute prise dans le bonheur de son émission riait des gens bloqués à l’étranger sans se rendre compte de la mini catastrophe économique cachée derrière l’écran de fumée, due à la carence des gens qui nous gouvernent, sont-ils eux aussi, coupé de la réalité, du quotidien que vis le peuple.

Cette présentatrice, totalement à côté de la réalité, « ON » peut dire que c’est une sorte de Louis XVI en jupon.

Ah, j’oubliais, une de mes tantes disait : « ON » est un con…

27/02/2010

Un CDI peu commun à Pôle Emploi

Lu sur Eco89

 

 

Vous aimez Internet et le contact avec la clientèle ? Cette offre de Pôle emploi est faite pour vous : un CDI d'animateur ou

animatrice de tchats de sexe par webcam. Pôle emploi et le recruteur, la société Animtel, ne voient pas ce que l'annonce peut bien avoir d'étonnant.

Voici l'offre qu'on trouve sur le site de Pôle emploi, dans la catégorie « Animation d'activités culturelles ou ludiques » :

« Société multimédia recherche un/une animateur/trice webcam et audio. Vous assurez l'animation de tchats pour adultes (messagerie rose) audio/visio la nuit et le week-end

Type de contrat : contrat à durée indéterminée

Expérience : débutant accepté

Salaire indicatif : mensuel de 1 340,64 à 1 700 euros primes

Durée hebdomadaire de travail : 20h00 hebdo travail de nuit

Déplacements : jamais

Taille de l'entreprise : 10 à 19 salariés. »

31/10/2009

Corruption et hommes politiques

Lu surle blog "Aller de l'avant"

Lutte contre la corruption en Chine : six personnes condamnées à la peine capitale !

81d0026.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le mercredi 14 octobre dernier, en Chine, six personnes ont été condamnées à la peine capitale, à l'issue d'un procès lié à un vaste réseau de corruption. La première question que je me suis posée en recevant cette information, c'est de savoir si la peine n'est pas disproportionnée par rapport aux faits reprochés.

 

Lu sur ce blog

Chine: Corruption des fonctionnaires, démissions du parti communiste chinois et jouets dangeureux

 

CHINE : Des internautes chinois ont publié dernièrement la liste des 10 enfants des fonctionnaires du Parti communiste chinois hujintao_narrowweb__300x445,0.jpgaux commandes des grandes sociétés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Neuf sont milliardaires et un « seulement » millionnaire. Le plus riche, fils de l'ancien vice-président chinois Wang Zhen, possède une société évaluée à 102,5 milliards de dollars. Le second est le fils de l'ancien président chinois Jiang Zemin, avec une entreprise de 24,3 milliards de dollars. Un professeur de l’université de science et de technologie de Pékin a écrit un article disant que 91% des milliardaires chinois étaient les enfants de fonctionnaires du gouvernement. Le gouvernement ne peut donc pas lutter contre la corruption, puisque c'est lui-même qui en bénéficie. L'actuel « mouvement anti-corruption » n'est qu'un leurre pour tromper les gens et pour éliminer les ennemis du PCC, explique t-il.

29/09/2009

Quand le capitalisme productiviste devient capitalisme consumériste

 

Selon Benjamin Barber, professeur de sciences politiques à l’université de Maryland (États-Unis), nous sommes passés du capitalisme productiviste au capitalisme consumériste.

17/06/2009

Un médicament imprescriptible en Médecine Générale

Photobucket

 

Habituellement je n'aime pas taper sur la Visite Médicale, mais décidément, la faute à pas de chance, dans la série Visite Médicale, les erreurs de markéting, là la Visiteuse Médicale est tombée à pic.

ACLASTA*, là est le problème.

Pourquoi donner en pâture, aux Médecins Généralistes un tel médicament.

L’AMM, si je me trompe est l’Ostéoporose, mais elle stipule : « chez les patients à risque élevé de fractures, notamment chez les patients ayant eu une fracture de hanche récente secondaire à un traumatisme modéré ».

Outre cela, le « miracle » est qu’il s’administre en… perfusion Intra Veineuse, et qu’il n’y a qu’… une injection par… an.

A mon avis le passage obligé par la case Rhumatologue eut été plus sensé.

Une Visiteuse Médicale trop (peu) sûre d'elle

Photobucket

 


Je n'ai pas pour habitude de taper sur la visite médicale, j'ai tendance a penser que, si le praticien garde son esprit critique, outre l'aspect agréable de détente entre deux patient, il est possible, pour ce praticien de gratter quelques informations, rares, mais réelle parfois.

Je n'ai pas pour habitude de taper sur la visite médicale, mais là, trop c'est trop !

J'ai reçu, hier, une visiteuse médicale en pleine force de l'âge, je dirai "la quarantecinquaine", le décolleté légèrement avenant.

Jusque là, rien que du classique.

Ce qui est plus intéressant c'est qu'elle a donné comme "extension" à son labo le terme PSY, comme je me suis un peu formé à la PSY, cela me rend un peu plus critique que la moyenne.

Elle démarre sur les chapeau de roue sur son produit phare l'antidépresseur MACHIN* qui chasse la douleur, une MER VEI LLE !

Elle ne m'en laisse pas placer une.

A un moment timidement j'essaye de caser dans le monologue : "je commence a avoir maintenant une vue un peu holistique concernant l'aspect psychiatrique de l'anxiété et de la dépression..."

Elle de me répondre : "Je termine d'abord, vous me le direz après".

Pour ce qui est de communiquer, on va droit dans le mur.

Visiblement cette visiteuse n'est pas à son aise en Psychiatrie, elle est trop peu sûre d'elle.

Dommage pour l'antidépresseur antidouleur, la MER VEI LLE, tant pis pour le labo qui ne respecte pas le médecin généraliste.

J'ai toujours pensé que pour la visite médicale, et concernant la psychiatrie en particulier, les laboratoires ne devraient pas mettre n'importe qui.

20/03/2009

La Quadrature du Net

http://www.laquadrature.net/

 


La loi HADOPI.
envoyé par zabu64

La Loi Hadopi passera-t-elle en mars 2009 ?

Et si la solution du problème était la licence globale ?

 

Economie du marché du marché de la musique - Loi Hadopi - Loi Internet - Téléchargement illégal - Téléchargement Internet

Bien que n'étant pas économiste, cette analyse du marché du "disque" par un professionnel de la musique me semble attrayante.

Comme quoi, une nouvelle technologie (Internet, téléchargement) pousse l'autre (disque, CD/DVD).

 


17/03/2009

Black-Out sur Le projet de loi Hadopi qui fait suite à la loi DADVSI

Vu sur le site fe Framasoft : http://www.framasoft.net/

 

 

Photobucket

 

 

Le texte écrit est le suivant :

Devant le ridicule d’un gouvernement qui s’entête à vouloir déconnecter du Net des familles entières sans preuves valables ni procès, nous répondons à l’appel de La Quadrature du Net et nous procèdons au « black-out » du site.

 

16/03/2009

Spécialiste en Médecine Générale

Photobucket

http://www.fmcdinan.org/article-13047999.html

 

Depuis bientôt six mois, le Docteur Sangsue a, par cooptation, le diplôme de Spécialiste en Médecine Générale.
Ce diplôme fut assez facile à passer : remplir les conditions d’exercice professionnel et remplir un questionnaire adressé par  le Conseil de l’Ordre des Médecins.

Ce diplôme fut autrement plus facile à obtenir que le C.E.S. de Médecine du Sport, le D.U. de Gériatrie et  le D.U. de Psychologie Médicale, Diplômes Universitaires que j’ai obtenu, en son temps à la sueur de mes neurones.

La finalité de ce diplôme étant la revalorisation de la profession de Médecin Généraliste, il semblait normal que la principale reconnaissance passe par le carburant économique qu’est l’argent. L’équation résumant le problème étant C = Cs = 32 €*.

 

Photobucket

© LWA-Dann Tardif/Corbis/Dann Tardif

Il y a deux jours, aux informations du matin, sur France Info, je découvre que le Syndicat MG France a gagné son procès contre la Sécurité Sociale et que l’équation C = Cs = 32 €* entre en application.

Arrivé à mon cabinet médical, je téléphone à la Sécu et il m’est répondu qu’ils ne sont pas au courant d’une augmentation.

Ce n’est que le soir, en allant vérifier l’info sur Internet**, je découvre  qu’effectivement l’équation miracle n’était pas pour aujourd’hui, en effet la sécu avait fait appel du jugement…

 

* Voir le commentaire de Lénia sur ce post

** http://www.lepoint.fr/actualites-economie/vers-une-consul...

10/03/2009

Localisation géographique du Point G !!!

Photobucket

 

 

Enfin ! On a localisé le point G avec précision.

Messieurs et Dames,

vous serez impardonnables,

maintenant,

si vous ratez le point G !

 

Rendez vous au point G.


 

ICI

 

Photobucket

 

Vous vous y reviendrez toujours avec plaisir.

 

Photobucket

02/03/2009

Bug informatique chez BNP Parisbas

Souci d'informatique…

Un nouvel ordinateur à configurer ? Un logiciel qui ne veut plus s'ouvrir ? Votre ordinateur est très lent et affiche des messages d'erreur ? Malheureusement vous n'êtes pas un as de l'informatique !

Abracadabra… et personia vous trouve la solution :

Une assistance ponctuelle pour vous aider à débloquer vos « bugs ».

No azur: 0810205008

www.personia.org/

 

 

Lu sur www.lemondeinformatique.fr/

 

BNP Paribas corrige le bug informatique qui a causé près de 600 000 opérations erronées

 


Edition du 27/02/2009 - par Maryse Gros

BNP Paribas a détecté hier qu'un problème informatique avait entraîné des erreurs sur plusieurs centaines de milliers d'opérations. Des sommes ont été prélevées deux fois sur des comptes de particuliers comme de professionnels. Interrogée sur l'origine de cet incident technique, la banque n'a pas souhaité fournir de détails sur le « bug informatique ». Son service de communication nous a simplement indiqué que les causes du problème avaient été identifiées, que les écritures étaient en cours de régularisation (« toutes les opérations doublées vont être dédoublonnées ») et qu'il n'y aurait pas d'impact pour les clients, en particulier, pas d'intérêts débiteurs en cas de découvert bancaire causé par un prélèvement inopportun.

Par ailleurs, selon le quotidien Le Parisien, qui cite un communiqué interne à la banque, l'erreur touche plusieurs types d'opérations : monétique, images chèques, virements, prélèvements, lettres de change. Le nombre d'opérations en cause est estimé à 586 000, un ordre de grandeur confirmé par le service de communication de l'établissement bancaire. Le problème, selon Le Parisien, aurait aussi été étendu à des opérations de bourse qui pourraient être corrigées en priorité...

 

14/02/2009

Vente forcée

Dans cette blague téléphonique, Baffie est trés bon dans le rôle du commercial, il est vrai que son interlocuteur a du répondant.

 

31/01/2009

Le teasing en Publicité

http://www.lejoursanspub.fr/blog/images/Myriam.jpg

Les affiches de Myriam pour l'afficheur Avenir, mise en scène par l'agence CLM/BBDO (crédit photo : www.lejoursanspub.fr/).

 

"Le mot désigne une technique de vente attirant le spectateur par un message publicitaire en plusieurs étapes. Dans la première étape, un message court et accrocheur interpelle et invite à voir la suite. La deuxième étape apporte une réponse et incite à la consommation.

Le 'teasing' est arrivé en France en 1981 avec une triple publicité (affichage) pour l'afficheur Avenir, mise en scène par l'agence CLM/BBDO.

Sur une plage bleu azur...

  1. Une jeune femme en bikini, mains sur les hanches, dit: « [Demain], j'enlève le haut » ;
  2. quelques jours plus tard, seins nus, elle dit: « [Demain], j'enlève le bas » ;
  3. quelques jours plus tard, nue mais montrée de dos, elle dit: « Avenir, l'afficheur qui tient ses promesses ».

Cette jeune femme, nommée Myriam, est restée un cas d'école fréquemment cité dans les ouvrages et les formations sur la publicité".

 

Source : Wikpédia.

 

03/01/2009

Robins des bois des temps modernes

 

Lu sur 20minutes.fr

 

Monoprix part en guerre contre les Robins des bois des temps modernes

Créé le 02.01.09 | Mis à jour le 02.01.09 à 16h40

Photobucket

La Légende de Robin des Bois

 

Mercredi dernier, une cinquantaine de personnes sont parties sans payer avec leurs caddies remplis du magasin de la rue du Faubourg-Saint-Antoine à Paris...

Une scène surréaliste. Mercredi après-midi, quelques heures avant les bombances du réveillon, au Monoprix de la rue du Faubourg-Saint-Antoine à Paris. Une cinquantaine de précaires, de chômeurs et d’intermittents du spectacle «réquisitionnent» une dizaine de chariots, après les avoir remplis de fois gras, de saumon, mais pas seulement: pâtes, patates, huile sont aussi raflés. Ils bloquent ensuite les caisses du supermarché et exigent que le directeur les laisse sortir sans appeler la police.

«C'est une autoréquisition qui est juste en ces temps de crise et qui permet aux précaires de fêter aussi le Nouvel An dignement», explique un membre du collectif au «Parisien». Ces militants aux faux airs de Robin des bois ont pu finalement sortir du magasin sans être interpellés. Les victuailles ont été redistribuées à la Bourse du travail, occupée par des sans-papiers, au gymnase Merry, où sont installés des mal-logés, et lors d'un «réveillon des luttes» dans le 19e arrondissement de Paris.

La troisième action de ce type depuis deux semaines

Plus précisément, on peut appeler cette pratique une «autoréduction», très répandue en Italie dans les années 70. Elle prenait parfois la forme de mouvements de masse où les abonnés à l'électricité refusaient de payer leur facture, pour obtenir des ristournes équivalentes à celle de l'industrie.

C’est la troisième action de ce type en France depuis deux semaines. Le samedi 20 décembre, une première «autoréduction» a été menée aux Galeries Lafayette de Rennes, puis le samedi suivant au Monoprix de Grenoble.

 

05/12/2008

The job

12/10/2008

En dépit de la crise...

Lu sur 20minutes.fr

 

Crise financière: la moitié des Français ne comptent pas moins consommer

Un charriot de supermarché

Mychele Daniau AFP/archives ¦ Un charriot de supermarché

Les Français comptent-ils changer leurs habitudes en raison de la crise ? Pas vraiment, selon un sondage CSA pour le Parisien/Aujourd’hui en France publié ce samedi.

Selon cette étude, plus de la moitié des Français souhaitent maintenir leur consommation (58%) et leur épargne (60%).

Ils sont à l'inverse 37% à souhaiter restreindre leur consommation et 2% à vouloir l'augmenter, tandis que 20% des Français ont l'intention de restreindre leur épargne et 13% de l'augmenter.

 

08/10/2008

Crise financière et séjour relaxant

Extrait d'un article de 20minutes.fr

 

Le trip entre copains de la finance qui choque les Etats-Unis

Vue sur le complexe St Regis de Monarch Beach, où frayent les cadres d'AIG.

DR ¦ Vue sur le complexe St Regis de Monarch Beach, où frayent les cadres d'AIG.

Un petit séjour relaxant de 317.500 euros pour oublier la crise financière pendant quelques jours. C’est l’excellente idée qu’ont eue plusieurs dirigeants de la compagnie d’assurance American International Group (AIG). Ils se sont offerts fin septembre une retraite dans un très chic lieu de villégiature de Californie, le St Regis de Monarch Beach, genre Santa Barbara avec des chambres à 1.000 dollars la nuit.

Problème, ce sympathique moment de détente s’est tenu moins d’une semaine après que le gouvernement américain a sauvé AIG en lui accordant un prêt de 85 milliards d'euros en échange de 79,9 % des parts de la société.

Soins de remise en forme

Et cela n’a pas vraiment amusé les hommes politiques américains qui ont mis leur nez dans cette histoire en étudiant les comptes de l’entreprise. Même si la retraite ne concerne pas les traders de la division des produits financiers d’AIG qui ont failli couler leur compagnie avec des placements à hauts risques, le tarif est particulièrement salé.

Deux cent mille dollars les chambres, plus de 150.000 dollars pour les repas, et, last but not least, «23.000 dollars de soins de remise en forme», selon le démocrate Henry Waxman, auditionné par la Chambre des représentants...

19/09/2008

La Vérité sur la crise financière

Photobucket

Couverture de l'ouvrage de George Soros,

"La Vérité sur la crise financière" (Denoël).

 

 

Lu sur lemonde.fr

 

 

"La Vérité sur la crise financière", de George Soros : un milliardaire doute de la vertu des marchés

Parti de Hongrie à 15 ans, diplômé de la London School of Economics à 22 ans, millionnaire à moins de 40 ans, M. Soros donne dans son ouvrage un peu de hauteur aux débats sur le désordre économique occidental. En dépit d'un vocabulaire parfois technique, l'écriture est appliquée, concrète, mais aussi accusatoire. George Soros fustige la finance sophistiquée, dénonce les crédits subprimes délivrés par des banquiers avides, les prêts "Ninja" trappe du surendettement, ou les crédits "Alt-A", encore appelés, des "prêts pour menteurs". Plus fondamentalement, il accuse Ronald Reagan et Margaret Thatcher, chantres du libéralisme, et traite Alan Greenspan, président de la Réserve fédérale américaine, ancienne idole des marchés, de manipulateur.

Convaincu, M. Soros met sa théorie à l'épreuve des faits. Expliquant que la crise actuelle ne correspond pas uniquement à l'éclatement d'une bulle des crédits et encore moins à celle des subprimes. Pour lui, c'est une énorme bulle qui est en train d'exploser et de faire voler en éclats toutes nos certitudes. En clair, nous vivons la fin d'une époque.

L'exercice peut sembler schizophrénique pour un homme qui a gagné 1 milliard de dollars en une seule journée de 1992 grâce à la sortie de la livre sterling du système monétaire européen. Mais George Soros n'en a cure, désormais plus actif dans ses occupations philanthropiques que spéculatives.

Démocrate affirmé, il suggère qu'un soutien aux minorités américaines, les plus douloureusement affectées par la crise, serait plus urgent, si ce n'est plus efficace, que le sauvetage des banques. Humble, il reconnaît s'être parfois trompé. Visiblement blessé d'avoir été jusqu'ici incompris et parfois méprisé par l'élite intellectuelle, George Soros-le-spéculateur se dévoile sur le ton de la confidence, livrant pudiquement quelques bribes de son passé et du traumatisme qu'a suscité dans son enfance l'occupation nazie. Un moyen aussi de justifier son incursion dans le domaine de la philosophie.

Caustique, il devance les quolibets, rapportant les propos blasés de son propre fils, Robert : "Mon père va s'asseoir et vous sortir des théories pour expliquer pourquoi il fait ceci ou cela, mais je me rappelle avoir vu ça enfant et m'être dit : "Oh mon dieu, il y a au moins la moitié de conneries là-dedans !""

Le lecteur jugera. George Soros est de fait, sans doute meilleur financier que philosophe, mais son explication de la crise mérite qu'on s'y attarde.


LA VÉRITÉ SUR LA CRISE FINANCIÈRE de George Soros. Denoël, 212 pages, 18 €

Claire Gatinois