Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/08/2017

Moderato de la sonate a quattro nº 1 en sol Majeur de Gioacchino Rossini

 
Pour faire suite à mon article précédent sur "La célèbre recette des anguilles de Maïté - Âmes sensibles s'abstenir", un des épisode croustillant de "la cuisine des mousquetaires".
L'indicatif musical du générique de l'émission "la cuisine des mousquetaires" est tiré du moderato de la sonate a quattro nº 1 en sol Majeur de Gioacchino Rossini*.

Je livre à votre écoute le Moderato de la sonate a quattro N°1 in G Major de Gioachino Rossini.

Bonne écoute.

Et la version complète de la Sonata for strings No.1 - Moderato - Andantino - Allegro.

 

*Si cet air de Rossini a été sélectionné ce n'est certainement pas innocent car Rossini était un bon vivant et un gastronome à la table réputée. Le « tournedos Rossini » est une recette célèbre nommée en son honneur, dont certains auteurs lui attribuent la paternité.

La célèbre recette des anguilles de Maïté - Âmes sensibles s'abstenir

Maïtena Biraben et Micheline Banzet


Maïté de son vrai nom Maïtena Biraben est une animatrice et productrice de télévision d'émissions culinaires.

Elle a animé de nombreuses émissions de télévision.

Sur France 3 elle a produit une émission appelée "la cuisine des mousquetaires".

Cette émission a commencé au printemps 1983 jusqu'en décembre 1999 sur FR3 et France 3, elle était Micheline Banzet faisant un duo bien rodé.

Au départ,  Maïté Ordonez, retraitée de la SNCF* et cuisinière pour noces et banquets. Patrice Bellot, réalisateur bordelais, la rencontre au détour d'une «troisième mi-temps» de rugby.

Il était venu réaliser un documentaire sur l'équipe de rugby de Rion-des-Landes, et a remarqué Maïté qui leur préparait leurs repas Il lui a, alors, proposé d'animer l'émission.

Je vous livre sa recette de matelote d'anguilles et de brochettes d'anguilles.

Attention, ça secoue !

La ligue des défenseurs des animaux doivent certainement combattre ce type de torture.

Mais bon dieu que ces mets sont bons !

 

P.S. : *Il semble me souvenir que Maïté a commencée sa carrière en tant que  "tututeuse". cela consistait, quand il y avait des travaux sur une voie ferrée, à prévenir les ouvriers de la SNCF de l'arrivée d'un train.

Elle avait ouvert un restaurant à Rion-des-Landes, sa ville natale, appelé "Chez Maïté". Celui-ci est fermé maintenant.

P.S. : A ce propos, je ne peux pas résister au plaisir de vous rappeler ma recette des anguilles persillades que j'avais écrit le 30 avril 2012. Mes anguilles sont nettement plus petites que celles de Maïté.

22/08/2017

Blancs de poulet sauce curry

 

Une recette très simple que j'ai trouvée sur le Net*. Une recette lue, faite, goûtée et approuvée.

 

Pour ce qui est de mes recettes de cuisine, je vais vous livrer, aujourd’hui, ma méthode de travail.

Quand je trouve ou fait moi-même une recette, je la met sur mon Blog bien sûr pour que vous en profitiez, mais aussi pour moi. Je m'en sert égoïstement pour la retrouver si je veux la refaire ;-).

Pour les recettes, il est rare que je trouve une recette qui me satisfasse d’emblée comme celle-ci. En général, je fais un mix de plusieurs recettes et je fais l'assemblage qui me plait. Jusqu'à présent, je ne me suis pas trompé. Certes, parfois il faut rectifier un peu.

 

Cette recette est :
  • Facile
  • Abordable
  • Durée 40 min


Ingrédients :
- 4 blancs de poulet
- 2 c. à soupe de curry
- 1/2 l de bouillon de poule
- 3 c. à soupe de farine
- persil
- 2 c. à soupe d'huile
- sel, poivre

Préparation :
 - ÉTAPE 1 : Découpez les blancs de poulet en cubes, farinez-les.

 - ÉTAPE 2 : Mettez l'huile à chauffer dans une sauteuse, ajoutez-y les blancs de poulet et faites-les dorer légèrement, ajoutez le bouillon, le curry, du sel, du poivre, du persil, laissez mijoter environ 30 min*. Une fois la sauce réduite, goûtez et rectifiez l'assaisonnement si besoin.

*On peut faire aussi cette recette à la cocotte minute. Pour la cuisson à la cocotte minute dix minutes suffisent.

Accompagnement :
Du riz Basmati nature.

Boisson :
Un vin blanc sec de sec type muscadet.

Adresse de cette recette : ICI.