Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/10/2020

Feux follets

Coulon - Crédit photo - Archives personnelles


Comme je vous le disait dans mon article précédant, j'ai fait un séjour dans la région Tourangelle où j'en ai profité pour visiter deux châteaux de la Loire.

Sur le chemin du retour, et pour clore en beauté mes vacances je m'arrêtai à Coulon, capitale de la Venise verte.

Je fis une halte au restaurant La Pigouille*. Je fus, d'ailleurs, fort déçu par la cuisine. Je pris un duo de cuisses de grenouille et d'anguilles. Ce plat était trop cuit.

Mais était proposé, en supplément, au menu, une ballade dans le marais poitevin, encore appelé la Venise verte.

Nous nous promenâmes, sous la ramée, dans un labyrinthe de canaux.

A un moment de la ballade, le guide s'arrêta et remua violemment la vase au fond du canal.

Puis il approcha un briquet de l'eau.

Des flammes apparurent à la surface de l'eau.

Ce phénomène s'appelle feux follet.

Il est du à la libération de méthane issu des matières organiques en décomposition dans la vase.

Je n'ai malheureusement pas eu la présence d'esprit de sortir mon tout nouveau Smartphone.

Ainsi se clôtura mes vacances.

En région Nouvelle-Aquitaine, reliant le Poitou à l'océan Atlantique, le Marais poitevin dévoile ses mystères. Coulon, labellisée Petite Cité de Caractère, est la capitale du Marais, que l'on appelle aussi La Venise Verte.

Et une vidéo exhaustive du Marais Poitevin.

 

*La pigouille est le nom donné à la perche servant à pousser les bateaux en Vendée.

Écrire un commentaire