28/02/2014

Histoire de la découverte des Anticoagulants, une histoire vache



Les anticoagulants ont été découverts dans les années 20 à la suite d'une épidémie mystérieuse qui décima le bétail dans le Dakota du Nord (États Unis) et dans la région Canadienne de l'Alberta.

Ce qui fut étiqueté "septicémie hémorragique" ou, aussi, "maladie intestinale hémorragique" était, en fait, une intoxication alimentaire.

En effet, en 1939 Karl Paul Link montra que les vaches qui étaient atteintes d'une "maladie intestinale hémorragique" broutaient du foin contenant du Mélilot (Mélilot Officinalis) ou trèfle jaune. Quand ce foin était mal traité (pas suffisamment sec) une moisissure transformait une molécule contenu dans le Mélilot (la COUMARINE) en DICOUMAROL, molécule anticoagulante, qui provoquait "la maladie hémorragique intestinale".

En 1940, Link parvint à synthétiser le DICOUMAROL.

en 1948, le DICOUMAROL fut testé en pathologie humaine pour le traitement de la Thromboses Veineuse Profonde. Maladie potentiellement dangereuse, car pourvoyeuse de la redoutable Embolie Pulmonaire : "Le malade se lève pousse un cri et meurt" (aphorisme célèbre).

A la même époque, des chercheurs Suédois synthétisèrent la vitamine K et montrèrent que sa carence, chez les poules, provoquait la "maladie hémorragique intestinale".

La boucle était bouclée.

Quand j'étais bien plus jeune, en classe, ce type d'histoire me faisait rêver.

Dérouler le fil d'une histoire. Je ne découvris bien plus tard que c'était pour comprendre le mécanisme d'un phénomène, ce qui permettait d'agir sur celui-ci. Autrefois, on appelait cela "l'histoire Naturelle" puis cela fut rebaptisé, de mon temps, science naturelle pour devenir, enfin, de nos jours, sciences de la nature, ce qui fit perdre progressivement son sens à cette matière dans sa démarche causale.

Le Biologiste, et le Médecin, se comportent, donc, comme des détectives.

"L'Histoire Naturelle" ne fut pas étrangère à mes études en médecine. Il faut dire que la lecture de Sélection du Reader's Digest*, parfois en anglais, n'arrangea pas les chose, me renforçant dans cette quête du savoir et de la vérité.

 

Vache Folle

Une histoire vache confirmée par les poulets.

 

Karl Paul Link

 

*Le Reader's Digest a été fondé en 1922 par DeWitt Wallace et son épouse Lila Acheson Wallace et le magazine s'est hissé un temps au premier rang des magazines grand public aux Etats-Unis. Il est, aujourd'hui, en dépot de bilan.

Source : http://www.lefigaro.fr/

Commentaires

Comme quoi... le meilleures découvertes de la médecine sont toujours le fruit d'observation. Ce qui devrait toujours être le cas... du moins pour le diagnostic.... au travers de l'anamnèse. N'est-ce-pas ?
J'arrive enfin à trouver un peu de temps afin de venir te visiter.
Je te souhaite une très bonne journée et semaine.
Bisous. Kinia

Écrit par : kinia | 02/03/2014

Dracula peut me téter il ne trouvera pas un grumeau.
Bzzz...

Écrit par : le bourdon masqué | 02/03/2014

caillot, caillot caillot ....

Écrit par : Artémis | 02/03/2014

@ A mes lecteurs - Il faut que je songe à écrire un article sur l'Hirudine*, une autre épopée de l'Histoire Naturelle.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Hirudine

Cela va un peu dans le sens de ce cher comte du bourdon masqué.

Mis à part que le suceur de sang, ici, est Hirudo Médicinalis.

Écrit par : Dr Sangsue | 02/03/2014

élirons-nous Miss Tique? Slurp!
Bzzz...

Écrit par : le bourdon masqué | 02/03/2014

@ le bourdon masqué - Oui, tout à fait. En effet, grâce à Lyme, c'est encore une belle Histoire Naturelle à raconter.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Maladie_de_Lyme

Honneur à Willy Burgdorfer.

http://en.wikipedia.org/wiki/Willy_Burgdorfer

Écrit par : Dr Sangsue | 03/03/2014

@ Dracula : Tu peux tremper un sucre...

Écrit par : alain | 03/03/2014

@ alain - Alors là, ce n'est plus une tique, mais un canard.

Écrit par : Dr Sangsue | 03/03/2014

Coucou, j'arrive un peu en retard pour suivre. Mon PC me fait de plus de plus de soucis à se connecter et ce matin, me suis lancée et ai acheté un autre PC par téléphone (là où j'ai eu mon Pépé). Il a 2X 2000 Hetz (?!) le mien (né avec Xp en a 900 Hetz) et sera équipé avec W7 et open office, ainsi installé IE, Firefox, Opera et Google Chrome! Je me demande comment "Junior" va être! Surtout, s'il tiendra autant que "Pépé" (je l'ai depuis 2004 ou 2005, occasion).

Voilà, une décision qui a pris dans les 2 ans. Depuis ce temps, je sais qu'il me faut un autre PC. J'ai même songé l'abandon du monde virtuel, mais comment accéder au catalogue des maison édition? Et puis plus le plaisir de lire ce blog avec tous ces lecteurs-commentateurs amusant et plaisant à lire? Ce sont les raisons pour lequel "junior" fut acheté, j'espère que ce blog continue encore longtemps!

Je vais me faire un peu rare jusque l'arrivé de Junior, en fait la connexion ou la coordination entre XP, Firefox et le router sont difficile à obtenir ensemble - Pépé atteint le monde des "soins palliatifs des PC" alors je ne peux jamais savoir ce que je puisse faire ou ne pas faire avec, ni combien de temps.

Mais encore un petit mot: merci pour vos conseils et éclaircissements concernant l'achat d'un PC. Cela m'a avancé beaucoup dans ma décision à prendre.

Bonne soirée

PS les découvertes sont toujours ou souvent dû au hasard et avec l#aide d'un animal!

Écrit par : chantal | 03/03/2014

le canard au sang, un truc ben d'cheux nous ça

http://www.rouentourisme.com/caneton-a-la-rouennaise.html

Écrit par : Artémis | 05/03/2014

@ Artémis: à propos de sang, Chantal attend la suite de son polar
et à propos de canards c'est à cause d'eux que les castors ont la queue plate...si là je ne me fais pas virer..je me vire tout seul, de honte

Écrit par : alain | 06/03/2014

@ alain - Et quand les castors ont deux queues, c'est qu'on a abusé des canards... Euh, enfin je veux dire... (je m'enfonce).

Écrit par : Dr Sangsue | 06/03/2014

Un canard entre dans un bar et lance :
- "Vous avez des cacahuètes ?"
Le patron répond qu'il n'en a pas. Le canard s'en va et revient le lendemain à la même heure :
- "Vous avez des cacahuètes ?"
Le patron, un peu énervé, réplique :
- "Je t'ai déjà dit qu'il n'y en a pas ici ! Si tu reviens demain, je te cloue le bec sur le comptoir..."
Le canard se représente le lendemain :
- "Vous avez des clous ?"
Le patron répond que non. Et le canard :
- "Et vous avez des cacahuètes ?"

Je suis déjà partie

Écrit par : Artémis | 06/03/2014

Le même canard, bourré, que le patron du bistrot refuse de servir
Pour lui prouver que tout va bien, le canard montre un chat et dit "tu vois, le chat noir qui rentre, eh bien je lui vois deux yeux et pas quatre"
Et le patron lui dit"il rentre pas le chat, il sort"...et moi avec

Écrit par : alain | 07/03/2014

dans le même genre :


Deux poules se baladent dans la ferme , et , tout à coup , aperçoivent un coq au vin dans la cuisine.
Soudain, une des poules déclare :
- V’là ce qui arrive aux alcooliques !

Écrit par : Artémis | 07/03/2014

@Alain: effectivement je crois que le roman est resté chez le flic chizo dont la secrétaire et sa fille illégitime. ensuite m#est venu une autre idée, pour corsé encore un peu plus - pauvre docteur - la vieille qui surveille le cabinet médical est une vrai vielle fille, dont son grand amour de jeunesse fut le grand-père du médecin et elle s'est mise en tête de devoir surveiller et protéger le médecin, petit-fils de son amoureux, qui aurait pu être son petit-fils.... à vous la suite des deux pistes à développer. ensuite dire qu'on ne peut rien écrire autour d'un cabinet médical.

Par contre, le castor et la canard c#est nouveau pour moi! dernière nouvelle du coin où j'habite - le castor est de retour!

Bonne soirée

PS ici temps quasi printanier avec les nuits autour de 0 à 3° mais le jour avec 10 à 17° sous un franc soleil

Écrit par : chantal | 07/03/2014

Les commentaires sont fermés.