Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/11/2015

Le Docteur Sangsue et la cage de chasteté

 

 Il est de plus fréquent, de nos jours, de voir des tatouages.

Il y a même une émission, à la télé, qui montre, à cet effet, les performances de tatoueurs professionnels.

Bien évidemment on voit surtout l'été, ces tatouages  car ils sont cachés par les vêtements. On ne les voit donc, ainsi, l’été.

Ces tatouages envahissent, parfois, une grande partie du corps et sont multicolores.

En consultation, j’en vois, de plus en plus. Ils sont, la plus part du temps, bien plus discrets chez la femme que chez l’homme. Chez la femme, et sont, de plus, monochromes.

Mais, ce qui va suivre, n’est pas ordinaire.

C’est la première fois que je suis confronté à ce genre de consultation.

Ce matin, coup de téléphone d’un jeune homme :

- "J’ai fais un jeu sexuel* avec ma copine et elle m’a mis une cage de chasteté. Elle est partie pour quatre jours, avec la clé, à Paris, pour son travail, et je suis irrité. Pourrais-je vous voir".

- "Pas de problème, venez de suite". Car je sentais bien qu’il était très inquiet, mais aussi très embarrassé par ce qui lui arrivait.

La cage de chasteté est, pour l’homme, le pendant de ce qu’est, pour la femme, la ceinture de chasteté.

Mais ils font partie, eux, des jeux sexuels, des jeux sado-masochistes où la femme domine son esclave.

Mais à la différence de la femme, la cage de chasteté empêche l’érection, enfin la gêne fortement, et ceci peut être fort embêtant.

La cage doit être adaptée à l'anatomie, ce qui ne devait pas pas être le cas.

Partir avec la clé pour quatre jours, dans ce cas, cela craignait.

Je lui prescrit, donc, pour son irritation, une crème, en lui précisant de bien nettoyer la « zone sensible » matin et soir avec un gel douche, de bien rincer et de bien sécher avant d‘appliquer la pommade. Si cela n’allait pas mieux, de me revoir et, si je jugeais, nécessaire lui faire faire un petit détour vers les urgences pour couper le cadenas.

Cela est, à mon avis, la conséquence de la mode des tatouages.

Il est fort à prévoir que les jeux sado-masochistes soft atteindront, désormais, des couples bien plus jeunes qu’avant.

Ceux –ci ont l’avantage de ne pas laisser de traces, si ce n’est des consultations de ce type.

 

*Voir aussi les catégories de jeux sexuels.

Commentaires

il devait se sentir étriqué, dans la mesure du possible.
Bzzz...

Écrit par : le bourdon m'a s'coué. | 11/11/2015

Va falloir que tu fasses le tri dans ta patientèle sinon tu vas trouver des gens bizarres dans la salle d'attente, cuir, fouets, chaines...vampirella...il y a peut être une spécialité ou un D.U pour ça, tu devrais te renseigner M.G.S.M ?

Écrit par : alain | 11/11/2015

@ Bourdon : elle est trés bonne...

Écrit par : alain | 11/11/2015

Bravo au Bourdon qui a tiré le premier !

Écrit par : Artemis | 11/11/2015

j'vois déjà la scène aux urgences avec le coupe-boulon et le gus recroquevillé dans sa coquille ...

Écrit par : Artemis | 11/11/2015

'méat coule pas"
Bzzz...

Écrit par : le bourdon masqué | 14/11/2015

Les commentaires sont fermés.