Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/06/2018

Quand Culture et oisirs font grand bruit

 

Culture et loisirs sont intimement liés. Mais les loisirs, au niveau des masses populaires, excusez moi cela, ont tendance a faire disparaître la culture.

L'accès à la culture n'est, hélas, pas égalitaire pour tous.

Les loisirs sont, à mon avis, une façon élégante d'occuper le peuple en lui montrant, bien qu'on lui ponctionne son argent, que l'on s'occupe bien de lui et avec dévouement.

Cela est illustré par la citation latine "PANEM ET CIRCENSES" (pain et jeux de cirque) ce qui veux dire que, pour que la foule laisse tranquille les hommes politiques, il faut les divertir.

Ce fut hier la fête de la musique. Elle fit grand bruit tant au sens propre qu'au sens figuré.

Je plains les personnes habitant près de ces lieux festifs. Il n'ont pas dû dormir, beaucoup, de la nuit.

Certes, vous allez me dire :"cela leur fait de la distraction". Certes, mais cela ne vaux pas une bonne nuit tranquille avec un bon sommeil réparateur.

Habitez près d'un lieu comme cela et vous m'en direz des nouvelles.

J'habite près d'un collège et j'en sais quelque chose.

Je vais vous fournir une autre illustration de ces loisirs bruyants.

Quant je vais à mon petit super marché, je passe par une place. Tout les dimanches matin est planté un marché fort sympa. Il agréable et silencieux. Un véritable plaisir. On y trouve des poulets grillés à la broche, je vous dit pas !

Or, tout les samedi matin, pendant deux heures, dans un bruit assourdissant de 8 h à 10 h a lieu sur cette place, un cour, gratuit, de Zumba. Ce dernier samedi, il y avait, outre le moniteur, quatre filles, grassouillettes à souhait, remuaient leur popotin au bruit de cet assourdissant vacarme.

La mode, de nos jour, est de divertir le peuple, en faisant grand bruit dans la vie de quartier, quitte à déranger les pauvres résidents dans l'intérêt général.


Explosion d'une bombe nucléaire

18/06/2018

La dure vie du Boulanger d'antan

 
Pour faire suite à mon dernier article "La fournée" Je vais vous donner une illustration de la dure vie du Boulanger d'antan.

Cette scène célèbre de "La femme du boulanger" de Marcel Pagnol raconte le retour de la femme du boulanger suite à une "incartade" de celle-ci.

En effet, trouvant le métier de son mari trop dur l'obligeant à se lever aux aurores pour allumer son four et pétrissant sa pâte délaissant celle-ci. Hélas, elle faute et trompe ce malheureux.

Mais éprise de remord, elle rejoint, toute penaude, le domicile conjugal.

Celui-ci, magnanime, lui pardonne avec tendresse exprimant tout son amour.

Mais c'est sans compter avec le retour de Pomponette, la chatte du boulanger qui survient, malencontreusement, à ce moment précis.

Suit la scène mémorable du retour de Pomponette qui explicite, de façon très dure, le retour de la femme infidèle.

Je vous laisse regarder ce passage mémorable de "La femme du boulanger joué par cet acteur célèbre, Raimu.

La femme du boulanger (extrait) - Marcel Pagnol - 1938