Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/02/2021

Monsieur Bong Bong - Yves Lemieux

 

Une chanson d'actualité

cette chanson, sortie en 1969, refait surface, sur internet, après tant d'années.

La grippe de Hong Kong était une pandémie de grippe qui a eu lieu dans le monde entier à partir de l'été 1968 et jusqu’au printemps 1970.

Elle a tué environ 1 million de personnes et a été causée par une souche réassortie H3N2 du virus H2N2 de la grippe A.

Cette pandémie a touché un demi-million d'habitants de Hong-Kong, soit 15 % de la population.

Le virus fait alors près de 50 000 morts aux États-Unis en 3 mois, avant de se propager en Europe de l'Ouest en 1969.

Il s'agit de la troisième pandémie du XXe siècle après la grippe espagnole (20 à 40 millions de morts en 1918-1920) et la grippe asiatique (2 millions de morts en 1957)

Les paroles du début de la chanson :

Monsieur bong, bong, bong
Qui vient de Hong Kong, kong, kong
Il nous a fait un beau cadeau, oh, oh
On te la donne, la grippe qui cogne
Chez nous on l’a eu, on n’en veut plus
En débarquant, il avait la grippe
Mais on s’est dit, c’est un rhume de cerveau
On se doutait pas que ce petit homme là
Nous causerait tant de tracas...

 

Nota Bene :

Le chanteur Yves Lemieux est né en 1950 à Matane en Gaspésie au Canada. Ses débuts sur disque se font en 1969. Son premier titre obtient un succès monstre avec "Monsieur Bong Bong" qui fait référence à la grippe de Hong-Kong qui sévit de 1968 à 1969 dans le monde entier. Après ce succès fantaisiste, Yves Lemieux poursuit dans la même veine avec plein de chansons humoristiques telles que "Les melons", "Le professeur", "Diggy Diggy Lo" et bien d'autres. Il s'adonne également à la chanson traditionnelle et folklorique. Sa carrière sur disques se poursuit pendant la décennie '70s mais s'arrêtera en 1978.

Références :

 - Toluna Influencers

 - QueBec Sixties

 

La musique de cette chanson a été reprise plus tard. Mais je ne me souviens plus par qui. Si vous la savez je suis preneur.

Écrire un commentaire