Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/11/2022

Pourquoi y a-t-il une pénurie de médecins en France?

Je précise mon cursus :

1972 - Reçu collé (j’ai la moyenne mais suis collé par le numérus clausus)

1973 - Redouble et est reçu en 2° année

1981 - Installation en libéral (Médecine Générale)

2018 - Retraite

Ces dates collent à cette vidéo très récente (elle date d’octobre 2022) et fort bien faite du journal « Le Monde », qui explique , avec pertinence, la cause des « Déserts Médicaux ».

On y voit l’analyse prospective catastrophique appliquée par les politiques avec la création du numérus clausus en 1971. 

Pire que le numérus clausus, l’instauration, en 1988, du MICA (Mesure d’Incitation à la Cessation d’Activité) départ à la retraite pour les médecins avant l’âge de 65 ans, non citée dans la vidéo, complétant encore, la diminution du nombre des médecins.

J’ai vécu ce MICA après 8 ans d’installation (en 1988), par le départ en retraite, avec un « petit » pécule, d’un confrère de la commune ou j’exerçais.

Pourquoi ces mesures ?

Elles datent du premier choc pétrolier en 1979.

L’hypothèse, fallacieuse, exploitée disait que, moins il y a de médecins, moins il y a de prescriptions médicales !

C’était, en plus, sans compter le vieillissement de la population (papy boom) qui accroit le nombre des consultations médicales.

P. S. : Ce sujet est abordé dans un article récent sur le Blog Médical ami, Le Rhinocéros Regarde la Lune, sous le titre « Gros foutage(s) de gueule » notamment sous l’angle d’inciter les médecin à l’âge de la retraite de continuer leur activité.

Nota : Il n’est pas dit, dans cette vidéo, le nombre, non négligeable, d’étudiants (médecins, kinés) faisant leur cursus en Espagne.

 

Références :

 - Numerus Clausus : histoire d'une réforme dévoyée puis contre-productive

 - MICA

- Rejoindre un cursus de médecine en Espagne : mode d’emploi

Commentaires

Bonsoir cher docteur,

En Allemagne pas mieux ! Pas mal de médecins de campagne continue, par manque de successeur.

Ici, problème de trouver un nouveau médecin quand le sien part à la retraite. C'est valable pour les généralistes que pour les spécialistes. Le libéral (des médecins sont employés chez un autre médecinou un groupe financier qui est le propriétaire du cabinet médical la autant de mal à recruter de le milieu hospitalier.


Bonne soirée

PS merci pour la réponse sur la voiture électrique

Écrit par : Hibou | 17/11/2022

@Hibou – Pour l’anecdote, avant de trouver un Médecin Référent pour me soigner et soigner ma petite famille, j’ai été jeté deux fois au motif pas de place.

Une autre anecdote : En France, la ville de Nevers propose de créer des « flying doctors » pour acheminer des médecins, en avion, de Dijon vers l’hôpital de Nevers.

Cela peut paraître farfelu mais les « flying doctors » coûtent moins cher que des médecins intérimaires (des mercenaires de la médecine).

Le concept de Maison Médicale avec plusieurs Médecins une secrétaire, infirmière, Kiné est une très bonne solution Cela évite ne serais ce que pour éviter que le Médecin exerce dans la "solitude" et puisse échanger et de plus permet de gérer les gardes et les congés.

Écrit par : Docteur Sangsue | 18/11/2022

Ici il y a "Gemeinschaft Praxis c'est et" Ärztehaus".

Dans "Gemeinschaft Praxis" c'est un cabinet de médecins généraliste ou spécialiste qui se partagent le même cabinet, chacun à ses patients. Majoritairement (encore), le cabinet appartient à l'un des médecins et les autres sont ses employés, parfois c'est une société où chacun des médecins est propriétaire ou des investisseurs ouvrent des cabinets médicaux et employés les médecins (but est de faire du chiffre d'affaires, pas de soigner).

Ärztehaus, c'est un bâtiment où plusieurs cabinets indépendants lundi de l'autre travaille.

Une secrétaire? Désolée,es cabinets médicaux allemand sont des petites entreprises où autre le /le médecin(s) travaillent les assistante médicaux. Elles s'occupent du secrétariat, de la prise de sang, des radios à faire, un ECG, prise de tensions, rédiger les ordonnances ..

Mon médecin orthopédique, par exemple, a une manager pour le cabinet 5 ou 6 assistantes médicaux, un appareil de radio, une salle pour des opérations ambulatoire. Mon ophtalmologue travaille avec 2 ou 3 autres collègues (en société), il a une secrétaire, 3 ou 4 assistante médicaux qui font les examens (oct, champs visuel, par exemple). Il fait du laser et pour les opérations ambulatoires, il a un autre bâtiment.

Quand aux congés, même avec plusieurs médecins, il ferme complètement, et un ou deux autres cabinets médicaux sont leur remplaçant.

Donc un autre monde que celui en France.

Bonne soirée

Écrit par : Hibou | 19/11/2022

@Hibou – Un cabinet de groupe, s’il a des avantages (à mon avis surtout à la « campagne »), a, aussi des inconvénients : l’entente entre praticiens. Perso je n’étais pas si mécontent d’être un vieux loup solitaire (j’étais mon propre patron). Reste le secrétariat (une soluce, les secrétariat par téléphone) l’idéal étant une secrétaire qui se tape tout le boulot administratif (télétransmission, encaissement des chèques, espèces, cartes bancaires+++) (mais c'est cher).

En France mon ophtalmo a une Orthoptiste qui prépare le dossier (mesure acuité visuelle en préparant la formule pour les lunettes, le fond d’œil). Il parle un peu plus que ceux que j’ai eus avant.

C’est vrai que l’organisation Française, Labo analyse médicale et cabinet de radiologie avec mutualisation des Scanners et des IRM, permet un bon amortissement du matos.

Quand à l'histoire de l'automobile électrique il faut remercier, aussi, un peu - un peu seulement ;-) - Gogol qui m'a bien aidé

Écrit par : Docteur Sangsue | 19/11/2022

Les commentaires sont fermés.