Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/03/2010

Crazy Frog, un exemple de danses de rue

Un très bel exemple de danses de rue, ici elles ont pour nom, inventées pour le clip :

- The Motor Bike

- The Bee

- The Bubble

- The Step

Petite anecdote :

"Crazy Frog a provoqué une controverse dans plusieurs pays à cause de ses parties génitales apparentes. Le personnage visant a priori un public jeune, des associations de parents (notamment au Royaume-Uni) ont obtenu de faire flouter le pénis de Crazy Frog sur les pochettes de CD."

Wikipedia

 

12:19 Publié dans Danse | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : danse, vidéo, société

22/03/2010

Black Bottom

'Le black bottom est un type de danse de société américaine qui prend racine au XIXe siècle mais se popularise dans les années 1920. Cette danse est similaire au charleston et possède la même rythmique binaire et syncopée.

Un des pas favoris consiste à faire des pas sautillés en avant et en arrière, en solo, à deux ou en groupe.'

Source : Wikipedia

15:27 Publié dans Danse | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : danse, vidéo

Le Quickstep

"Le quickstep est un genre de danse et fait plus spécialement partie des danses de salon de type standard.

Dans les années 1920, plusieurs orchestres jouaient des morceaux de foxtrot trop vite ce qui n'était pas du goût de tout le monde et surtout pas des journalistes. Les gens parlaient d'un « Quick Time Fox Trot ». Le charleston a également eu une grande influence sur cette danse qui comme son nom l'indique, est une danse très rapide et très vivante, comprenant des sauts, des jetés et des chassés.

Issu du Fox-Trot, le Quick-Step ne se voit guère que dans les compétitions de danses ou les soirées spécialisées compte-tenu des déplacements énormes qu'il demande. C'est une danse pleine d’exubérance, d'allégresse, pétillante, voire sautillante qui reflète le joie de vivre à l’Anglaise."

Source Wikipédia

 

14:20 Publié dans Danse | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : danse, vidéo

Danse Claquettes Irlandaise

"Les claquettes ont commencé en Irlande, les paysans avaient de gros sabots, et pour parler d'une vallée à une autre frappaient avec leurs chaussures sur des troncs de bois vide. À cause de l'épidémie de la maladie de la pomme de terre, les irlandais durent émigrer en Europe et aux USA, où les Américains, inspirés par cette danse "bizarre" créèrent les claquettes américaines, chaussures de villes avec des fers au talon et sur la pointe du pied L'origine des claquettes est un mélange des syncopes de la musique et de la danse africaine avec la gigue irlandaise. Des danseurs immigrants de groupes ethniques et culturels différents se rencontraient au cours de compétitions de danse et confrontaient leurs techniques. Avec le temps, les danses s'enrichirent les unes les autres et donnèrent naissance aux claquettes telles que nous les connaissons aujourd'hui (Tap dance)."

Wikipedia : Claquettes

 

 

13:28 Publié dans Danse | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : danse, vido

Le Lindy Hop, l'ancètre du Hip Hop

"Pour définir le Lindy Hop, il y a beaucoup de qualificatifs. Des mots tel que "Ludique","Danse de Couple", "Noire", "folle" peuvent s'appliquer à cette danse. Tout simplement, pour donner une petite définition du Lindy Hop, on peut dire que c'est une danse de couple né dans les années 30. Très ludique, elle s'inspire du Charleston, du Cake Walk, des claquettes, et de la plupart des danses que dansaient les noirs à cette époque.

Le Lindy Hop se répand à travers les États Unis et le monde entier, grâce à plusieurs troupes qui vont se produire dans les cabarets et théâtres. La plus connue de ces troupes est celle des Whitey's Lindy Hoppers. Cette troupe participe à plusieurs films comme " Hellzapoppin' "

Au moment de la deuxième guerre mondiale, le Lindy Hop (Jitterbug) traverse l'Atlantique, et arrive en Europe. Les G.I.s vont danser dans les Ballrooms de Londres, les caves parisiennes, et tous les endroits où l'on joue du Jazz. Grande ville du Jazz, Paris va voir son apogée au moment de St Germain des Prés, dans les années 50. Mais le Lindy Hop a évolué pour donner naissance au BeBop, plus adapté aux petites caves parisiennes.

Aux Etats-Unis, la musique Rock'N Roll voit le jour, et le Jitterbug évolue pour donner le Jive (ou Rock'N Roll).

Mais le Lindy Hop était loin de disparaitre. Elle continue à vivre dans de petites écoles aux Etats-Unis. Mais plus encore, c'est au départ une danse de rue, comme les claquettes. Et va resté dans la rue, s'enrichir avec le temps, évoluer pour s'adapter aux musiques qui se jouent dans la rue. Aujourd'hui, on retrouve le Lindy Hop dans des danses actuelles comme le Break Dance, le Hip Hop, etc...."

Source : http://membres.multimania.fr/

13:12 Publié dans Danse | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : danse, vidéo

Marcel Marceau - L'escalier

08:43 Publié dans Danse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : danse, vidéo

Moonwalk

"Le moonwalk (de l'anglais « Moon », qui désigne la Lune, et « walk », la marche), appelé aussi back-slide, est un mouvement de pas glissé du breakdance popularisé par le chanteur Michael Jackson...

"Dans ce mouvement de danse, le danseur se déplace à reculons tout en créant l'illusion par ses mouvements corporels qu'il est en train de marcher vers l'avant. Ce jeu visuel (individu marchant vers l'avant mais se déplaçant en arrière) donne l'impression qu'il flotte."

"Le moonwalk a aussi été introduit par Jeffrey Daniel, danseur du groupe Shalamar, avant Michael Jackson, mais son origine, en tant que pas de danse glissé arrière, peut être retracée jusque Cab Calloway, James Brown, et surtout Étienne Decroux qui fut le plus grand maître de mime d’Occident. Étienne Decroux a travaillé sur les différentes actions que produit le corps humain (il a séparé la tête, le tronc, les mains, etc.). Durant trois semaines, il crée, avec l'artiste Jean-Louis Barrault, la marche humaine. Cette marche a été ensuite apprise au mime Marceau (élève d’Étienne Decroux)."

Wikipedia


 

a


Michael Jackson et le Mime Marcel Marceau
envoyé par mikeneufdeux.

07:34 Publié dans Danse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : danse, vidéo

Cake Walk

"Le cake-walk ou cake walk est une danse populaire née parmi les Noirs de Virginie. Apparu vers 1870, il fut importé en Europe vers 1900 via le music-hall.

Le rythme du cake-walk fut repris par le ragtime.

Dans le sud des États-Unis, les esclaves disposaient de rares moments de détente. Le dimanche, ils profitaient parfois de l'absence des maîtres pour faire vivre ce qui leur restait de tradition africaine. Ces moments si rares comptaient beaucoup pour eux. Parfois, les colons conciliants assistaient à ces rendez-vous et récompensaient les meilleurs danseurs par un gâteau, d'où le nom de cake-walk (« marche du gâteau ») donné à ce type de danse syncopée, en forme de marche."

Wikipedia

 

01:55 Publié dans Danse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : danse, vidéo

19/01/2010

Rythm and dance

14:19 Publié dans Danse | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : danse, humour, vidéo

01/08/2009

Chantons sous la pluie - gene Kelly

Chantons sous la pluie, que du bonheur !

Regardez, vers la fin de la vidéo, comment un "bon" danseur occupe l'espace.

Que du bonheur.

 

10:10 Publié dans Danse | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : danse, vidéo, musique

22/07/2008

Frehel-La java bleue-live

La java est la danse la plus typique du répertoire du musette. Elle est d'origine populaire apparue dans les années 1930 à Paris chez les accordéonistes de la rue de Lappe.

L'étymologie est inconnue. Certains pensent que la java aurait pour origine une mazurka italienne. D'autres pensent que le mot est une déformation chuintante de l'expression "ça va ?"

La java s'est développée dans les milieux très populaires, par réaction contre le formalisme de la valse. En recherchant une danse plus simple, plus sensuelle, mais aussi nécessitant moins de place dans les dancings encombrés. C'est est une valse rapide qui se danse à petits pas, de manière très rapprochée, avec un mouvement très typique du bassin. Les rythmes de croche pointée-double et les triolets sont caractéristiques de cette danse dont les temps, notamment le premier, sont très marqués. La java se danse avec des petits pas à trois temps, non pas tournés comme dans la valse, mais dandinés. C'est une danse très machiste, affirmant la domination de l'homme sur la femme, les mains dans les poches, la casquette sur la tête et la cigarette au bec.

Le danseur met souvent les mains sur les fesses de la danseuse qui elle-même accroche ses mains autour du cou du danseur. Cette attitude a paru indécente et a parfois conduit dans le passé à l'interdiction de la java dans certains milieux.

La java est tombée en désuétude dans les années 1950.

Source : http://wapedia.mobi/fr/Java_(danse)

 

 

Java Rap

Si le Rap c'est ça j'en reveux ! il y a un certain humour ,voire un humour certain dans les paroles...
 
 

20:18 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : musique, vidéo, société, danse

La Java c'est ça !

Et oui, la musique de mon clavardage précédant "tout est bon dans le cochon", c'était une Java. A ne pas confondre avec le langage JAVA inventé par James Gosling et Patrick Naughton employés de Sun Microsystems avec le soutien de Bill Joy (cofondateur de Sun Microsystems en 1982).

La Java, c'est ça :

 

20:09 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : musique, vidéo, société, danse

29/06/2008

Pole Dance

Lu sur femmeactuelle.fr du dimanche 29 juin 2008.

 

Pole Danse

Crédits : Serge Piédoue pour Pole Dance Paris

 

Connaissez-vous la pole dance?

par Sophie Pensa,

 

Langoureuse, glamour, euphorisante, sportive, la Pole dance booste la féminité.

 

Des night club aux clubs de sport

Tournoyer au dessus du sol, accrocher la barre de ses cuisses, se lover autour d’elle de façon langoureuse... Au départ, ce sont les stripteaseuses qui ont apprivoisé les barres verticales de leurs clubs pour agrémenter leurs numéros. Très vite, elles ont inventé une nouvelle forme de danse, la pole dance, à la fois gracieuse, sexy, acrobatique et sportive.
Puis la pole dance est sortie des night clubs pour entrer dans les clubs de sport. Aujourd’hui, elle a pignon sur rue aux Etats-Unis, en Australie et en Angleterre où existent des centaines d’écoles. Au passage, elle n’a rien perdu de sa grâce et de sa force de séduction. Elle garde son petit côté sulfureux des débuts - on pratique généralement en short moulant, petit débardeur et hauts talons - mais s’est énormément démocratisée. En France, elle fait enfin son apparition, encore timide puisqu’on ne compte que quatre écoles dans tout l’hexagone.
 
Une discipline sportive accessible à toutes

La pole dance n’est pas réservée aux toutes jeunes ou aux anciennes danseuses. Tout le monde peut pratiquer à son rythme. Elle muscle, elle assouplit et renforce la confiance en soi car il faut accepter de s’accrocher à la barre sans plus être en contact avec le sol. Elle se pratique toujours en musique, ce qui permet des mouvements chorégraphiés et des styles qui varient d’un genre musical à une autre (modern jazz, soul, rock…). Une fois maîtrisées les figures de base, on peut improviser et laisser libre cours à son imagination. Aux Etats-Unis, il existe d’ailleurs de réels concours de pole dance, et les hommes s’y sont mis, eux aussi !

Un booster pour le sex appeal

Discipline gymnique, la pole dance sculpte le corps. «Mais cela va bien plus loin, estime Mariana Baum, directrice de la Pole Dance Paris. Glisser tête en bas le long d’une barre amène à surmonter des peurs et à réaliser des exploits physiques dont on ne se serait pas crue capable. On y gagne en force, en assurance et donc en féminité. De nombreuses femmes qui pratiquent changent du coup leur manière de s’habiller, de bouger. Se mettent à porter des talons hauts au quotidien, se sentent plus sexy, plus désirables. Et cela rejaillit indirectement sur leur couple.»



PRATIQUE
Quatre écoles en France

A Paris
www.poledance-paris.com
www.pinkparadise.fr
www.artstrip.fr
A Aix en Provence
www.p.pole.com


Site : http://passion-pole.ptibook.com/

 

A ce petit jeu on peut facilement se retrouver tétraplégique.

 

23:48 Publié dans Danse | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : danse, fille, femme

06/06/2008

Tapping with Hal Le Roy

Comme quoi le Tapping mène à tout.

 

09:48 Publié dans Danse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vidéo, art, danse