Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/10/2013

La palombe et le sanglier

Palombière - Crédit Photo : Wikipédia


Il est d'actualité de discuter longuement sur le massacre des animaux sauvages par ces sanguinaires chasseurs avides de carnages et de tableaux de chasses bien garnis.

Le Sud-ouest vit, actuellement, un moment intense, la migration des palombes. C’est un moment social et festif important. C'est un peu, pour le paloumaïre (le chasseur de palombe), l'équivalent de la fête de Noël.

La chasse à la palombe est une occasion de se rencontrer, de construire une palombière qui servira, outre à chasser, mais aussi à faire ripaille permettant ainsi de cuisiner la célèbre entrecôte bordelaise, tout en dégustant un bon vin de la région. La chasse, c’est aussi une culture, n’en déplaise à certain. Je tiens à préciser que je ne suis pas chasseur, que j’adore la nature et je sais pertinemment ce qu’est la vraie ÉCOLOGIE SCIENTIFIQUE.

Oui, je vous vois venir, vous allez me dire : "votre chasseur va rayer de la terre la race des palombes".

Attendez et lisez la suite.

Il y a actuellement une invasion de... SANGLIERS sur la côte Aquitaine, cette magnifique côte d'Argent, faute de... battues en nombre suffisant.

Original non !

Des gens bien intentionnés ont bien essayés de distribuer, au coin des bois, des préservatifs* à Dame Sanglier mais ce fut sans effet.

Sans battue point d'espoir.

Mais alors. Pourquoi ce paradoxe ?

Mais oui, les animaux se reproduisent et n’ont pas la pilule et, sans prédateurs, c’est la redoutable prolifération.

C’est le cas de notre cher sanglier errant dans les forêts. C’est aussi le cas des étourneaux qui envahissent nos villes et les souillent de fientes. Quand il est bien nourri de raisin l'étourneau est fort bon en salmis. Sans prédateurs, ne restent plus que les battues, c’est à dire les vilains chasseurs deviennent nos sauveurs.

Le seul problème c’est que le chasseur devient une denrée rare, en effet, la relève n’est plus assurée

En faisant un prélèvement raisonné, on maintiendrait un équilibre démographique.

Cet équilibre démographique est essentiel pour avoir un bon équilibre écologique et une vie en bonne harmonie entre les différentes espèces animales. Il n’y a qu’à se promener dans la forêt quand les sangliers ont ravagés le sol car, trop nombreux, ils sont en manque de nourriture, c'est un véritable carnage.

L'homme est le premier à pâtir de cette situation.

Arrêtons de rêver.

Revenons dans la réalité.

Il est absolument indispensable de réguler intelligemment les naissances des animaux sauvages en France.

 


Quelle solution contre le dégât des étourneaux... par TVSud


Impressionnant !

 

* Je ne peux résister à vous renvoyer à la célèbre Désencyclopédie qui est toujours très bien documentée.

Commentaires

Et ici, le sanglier prolifère également ... il devient un gros problème mais il est quasiment impossible à le chasser. Les défendeurs d'animaux et les anti-chasses y sont la cause majoritaire. Le chasseur est nommé "assassin" .

J'aime les animaux, je ne suis point chasseur mais je sais que depuis toujours l'homme chassa pour se nourrir et se vêtir! Quand, il y a le dialogue des écologiques (vous voyez les politiciens verts allemands "Die Grüne") veulent obtenir l#interdiction de manger 2 fois par semaine de la viande dans les cantines, au profit du soja (un aliment entre temps reconnu cancérigène) mais nettement moins nuisible pour l#environnement. Je ne sais pas quel connard a calculé que pour un kilo de viande bovine il faut utiliser 100 000 litre d'eau! Ce qui est bizarre, on ne parle de la soif de la vache dite à viande, celle dite laitière non. Pourtant, les deux doivent avoir les même besoin et la dernière, une fois reformé, termine en boucherie!

Alors, si on veut arriver à interdire la viande bovine, il faut également interdire la production laitière: plus de yaourt, de beurre, de lait, de crème, etc. Mais là, je n#entends rien apparemment ce vaches là sont écologique et sa collègue a viande non.

Je dis que la société humaine est devenue folle dont la cause, l'origine profonde est l’appât du gain!

Bonne soirée

Écrit par : chantal | 29/10/2013

@ chantal - L'écologie est une science pas de la politique qui, elle est un art scientifique. En France il y a Science Politique mais c'est une science humaine, pas une science à l'état pur.

La chaine alimentaire veut bien dire ce qu'elle veut dire, l'Homme est en bout de chaîne, attention, danger.

Le plus comique dans l'histoire, c'est que le sanglier, tout comme l'Homme, est... omnivore, il bouffe tout, du végétal (des racines) comme de l'animal.

Des fois, mes compères humains me font bien rigoler par leur manque de connaissances et par leur convictions ridicules.

La vie est tellement belle.

La nature est tellement jolie

C'est tellement beau une promenade en forêt en automne, les couleurs orangées, la brume, les trainées de soleil le long des fûts...

Interpellant, aussi, les ravages causé par messieurs les sangliers crevant de faim.

Nos anciens géraient mieux la forêt que nous je le craint.

Écrit par : Dr Sangsue | 29/10/2013

Les sangliers ne crèvent pas de faim, il faut voir les champs de mais en été... et le chasseur doit indemniser l'agriculteur pour ces dégâts.

Mais une chose, l#écologie est devenu un grand enjeu politique déraisonné! La seule chose qui me console un peu est l'histoire qu'un promeneur de foret m'a raconté. Un défenseur de sanglier et d'arbres (interdire la coupe du bois en forêt), il a du se sauver et attendre les secours des chasseur: un sanglier l'a poursuivi lors de sa ronde de jogging et a pu s#échapper en grippant sur un tas de bois coupé (arbres abattus en tas). Le mieux est qu'il a du attendre ainsi quelques heures, entouré d'un sanglier un peu coléreux.... Marrant, non?

Pour ma part, je croise toujours les doigts de ne jamais faire une rencontre avec Sir Sanglier! Biche, lièvre, buse, aussi renard (à condition ne pas être porteur de rage), oui même si ensuite ma toutoune se transforme en genre "Hulk" qu'il faut retenir /et avec les feuilles un peu humides... ou la mousse... ou la boue...). Mais j'adore et ce matin eu enfin que 4°, ainsi un air respirable pour l'effort.

Bonne soirée

Écrit par : chantal | 30/10/2013

@ chantal "crever de faim" est un bien grand mot je te l'accorde. Je remanie de temps en temps mon post en fait je voulais dire que la surpopulation très importante des sangliers expliquait le carnage.

Quand à l'enjeu politique... Ton histoire m'a fait tordre de rire :-))

La question que l'on peut se poser, c'est pourquoi les animaux sauvages s'approchent de plus en plus si près de la civilisation, si près des villes ou des villages, avec les dangers et bien sur les dégâts et les pollutions que cela représente ?

Écrit par : Dr Sangsue | 31/10/2013

@Dr Sangsue: bien heureuse de t'avoir fait rire! J'avoue, moi également surtout en l’imaginant...

La question est bien et la réponse connue, du moins je le pense: l'habitat des animaux dites sauvages se réduit de plus en plus, la chasse est très réglementé et quasiment plus de prédateurs dites naturels (loups, ours, renards (?), etc ), d'où un territoire de plus en plus restreint alors que faire? Tout simplement - allez vivre en ville!

Les Zones industrielles et commerciales sont idéales pour eux (un peu de nature, pas mal de poubelle pour se nourrir), etc- Bref, l'animal sauvage s'adapte à la société humaine et devient un "citadin" que cela plaise ou non à l'humain. Je trouve que c'est un coup d'épée de Dame Nature contre l'envahisseur Homo Sapiens. Mais bon, ce n'est que mon opinion.

Bonne soirée

PS ce matin - génial en forêt - un tout petit 1° vers 7H du matin et le sol par endroit blanc du gel nocturne. La laisse se gela en marchant, mais nous avons adoré ce tour en forêt.

Écrit par : chantal | 31/10/2013

@ chantal - Je saute du coq à l'âne, mais cette année, point d'étourneaux dans Grandville, WHY ?

Pour en revenir à nos moutons, Très bonne analyse de cas, c'est comme nous c'est plus facile de vive en ville. A quand des sangliers dans Grandville, sans rigoler, déjà, certains s'approchent des habitations.

Pour ta remarque, je me souviendrait toujours d'un écureuil malin et paresseux faisant une poche poubelle. Pourquoi se fatiguer à décortiquer une pigne alors que la pitance est toute prête Darwin parlait d’adaptation je croit mais pas dans ce sens la ! ;-))

L'écologie devient surprenante de nos jours

Quand à l' Écologie Politique, elle est purement et simplement... PITOYABLE !

J'en suis VERT de rage !

Cette après midi, j'ai visité un zoo au bord de la mer remarquable qui met a jour régulièrement des bébé. je sais c'est une nature artificielle, mais leur travail est remarquable.

J'aime tes ballades en forêts.

Écrit par : Dr Sangsue | 31/10/2013

@Dr Sangsue: ce qui m'étonne est de ne point trouver de recette de rôti sanglier et autre "Wildbraten". Aujourd'hui, dans la pub un magasin annonce pour la semaine prochaine du sanglier! Apparemment, les chasseurs allemands ont eu enfin le droit d'en chasser un peu plus! Du coup, on en retrouve un peu dans le commerce.

Là, j#y pense cela fait longtemps que je n'ai plus vu ou entendu de la viande autruche! La mode est-elle passée?

Bon dimanche

Écrit par : chantal | 03/11/2013

Vous chassez vous-même ?

Écrit par : Blue | 04/11/2013

@ Blue -Je ne pense pas que chantal sois chasseresse.

Personnellement, je ne suis pas chasseur.

Par contre, j'adore la nature et les paysage qu'elle nous réserve.

Ton images de l'Oued,
http://bleu.hautetfort.com/archive/2013/11/03/au-creux-de-l-oued-5212225.html
bien que totalement différente de la forêt landaise, en est une illustration. Purement sublime

Je suis un vrai écologiste scientifique, d’où mon post sur la régulation des naissances, tant sur les humains (la terre n'est pas extensible), que sur les animaux. Quand aux chasseurs, ce sont eux qui connaissent le mieux la nature... il vivent en contact avec elle.

Je sais que cela peut paraître antinomique d'aimer la nature et de comprendre et à la limite de comprendre la chasse à la palombe comme utile donc non nuisible et pouvant entrer ainsi, tant qu'à faire, joignant l'utile à l'agréable, comme savait le faire nos anciens, dans le cadre d'une fête régionale.

Écrit par : Dr Sangsue | 05/11/2013

@Blue Dr Sangsue - j'ai dis au départ ne pas être chasseuse, mais je n#ai rien contre eux tant que la chasse soit équitable entre Homme et Bête.

Surtout point de discours de ne pas pouvoir être une ami des animaux, de la nature et être pas adversaire de la chasse: le chat chasse les rongeurs, les oiseaux, les oiseaux chassent les insectes et rendent fou les chiens, les chiens chassent les rongeurs, les oiseaux, le gibier et les chats.

Bon, ce n'est qu'un petit enchainement d'exemple du monde animal chasseur! Le sanglier est une bête assez mauvaise, il n'a peur de rien et n'a pas de prédateur naturel à l#heure actuelle. Seul le chasseur est encore craint, mais pour combien de temps? que doit-il arriver pour comprendre que la chasse est utile et nécessaire?

Bonne soirée

PS mes chiens ont au "tableau de chasse jardin" taupes et nombreux de rongeurs

Écrit par : chantal | 05/11/2013

Artémis de retour sur la terre ferme.

J'ai lu vos échanges avec grand intérêt. J'habite en ville, mais la forêt (enfin, ce qu'il en reste, c'est pathétique) abrite encore quelques sangliers, lesquels ont une fâcheuse tendance à venir ravager les jardins du coin .... bref, l'homme et la nature sauvage ne font pas toujours de bons voisins.
Chantal, j'ai bien aimé ton histoire ; j'en ai une ausse : un dimanche, alors que je bossais, ma collègue et moi avons traversé la forêt en voiture. C'est alors que de nulle part à surgit une dame sanglier, suivie d'un marcassin....cris (Merde, merde, merrrrrrrrrrrrrrrrde !), la collègue braque le volant, la clio fait une embardée en montant sur le talus, re-cris (p... et alors que l'engin retrouvait par miracle l'équilibre sur ses quatre pneus, le reste de la famille a débarqué à son tour ...
re-re-cris (vous avez compris, je ne répète pas) et on reprend l'embardée depuis le début.
Bref, cinq sangliers plus loin, la clio était toujours debout. Nous, on a posé les marteaux et on est allées boire un coup.
Bref, éviter les forêts à la saison de la chasse.
Et j'avoue ne pas raffoler des chasseurs, surtout depuis que j'ai reçu un pigeon sur la tête en discutant avec le voisin devant ma location à la campagne.

Écrit par : Artemis | 05/11/2013

mea culpa :
ausse = autre
surgit = surgi

of course

Écrit par : Artemis | 05/11/2013

@Artémis: bien heureuse de votre retour, c'est un peu triste sans vous.

Vous avez vraiment eu beaucoup de chance. J'espère l'apéro était de taille à surmonter le choc!

Dans mon jardin, j'ai retrouvé plusieurs des pièces d'oiseaux - les chats qui mangent leur proie et laissent les reste. Une fois rien que les boyaux et j'avais prévus des spaghettis bologneaise... Heureusement je n'avais pas encore manger, je les ai mangé avec un peu de retard. Mes chiens ont chassé les chats utilisant leur jardin comme salle à manger.

Vers 10H, en allant avec ma seconde toutoune, pour sa promenade un écureuil traversa la route presque au niveau des piétons et s'arrêta devant la banque où des voitures sont garés et pas mal de gens. Il n'a pas eu peur du tout.

L'animal sauvage s’adapte et reconquiert son territoire perdu en envahissant le milieu humain. Je trouve que c'est justice puisque c'est justement l'homme qui lui ôta de plus en plus de son espace, de son habitat.

Bonne soirée

Écrit par : chantal | 05/11/2013

@ Artemis - Les chasseurs, les chasseurs, chassent (c'est le cas de le dire) donc déplacent au moment de la chasse c'est vrai, mais s'i y avait moins de sanglier, peut être éviterait-ils plus les routes, lieu de passage humain.

Moins de battue plus de sangliers plus de dégâts plus près des maisons et la boucle est bouclée.

;-)

Je suis content de ton retour

Écrit par : Dr Sangsue | 05/11/2013

Merci merci !!!!!
je suis contente d'être revenue aussi (enfin pas des vacances ..)
L'Île de Ré a beau être envahie par les touristes en été, côté réseau, c'est le désert des Tartares.
Je sais, je sais, il faut réguler la faune sauvage.
Et puis, je n'ai rien à dire vu que je suis bien contente de manger des fruits de mer et du poisson à volonté ... et pour manger tout ça, faut des pêcheurs ! Moi même, avant le lumbago, je taquinais la crevette et les bigorneaux à marée basse et je les ébouillantais sans scrupule.
Alors, la pêche, la chasse, OK.

N'empêche, le pigeon sur la tête, ouhhhh.
D'ailleurs celui qui a fait ça, il n'est pas venu le réclamer son pigeon ...
Ce qui m'amène à dire que j'ai la trouille quand je me promène ou que je fais du vélo et que je vois les chasseurs à proximité et le fusil pas toujours en sécurité ...

pruneau ou sanglier camarade, fais ton choix !
;-))

Écrit par : Artemis | 05/11/2013

Oh, je n'avais pas vu la vidéo sur les étourneaux ! Nous aussi nous en avons en Normandie fin octobre, début novembre et c'est très impressionnant.
Vu l'ampleur du phénomène, la ville a fini par mettre des rapaces dans les tours de la Cathédrale (faut dire que les fientes puissance XXL, ça fait pas bon ménage avec le budget - en baisse- de l'ex DRAC).
Ca a l'air de marcher ^^

Écrit par : Artemis | 05/11/2013

@ Artémis - J'ai rajouté la vidéo après. C'est la version 2.0. Je modifie et "améliore la mouture de mes post assez souvent. Il faut parfois me relire.

Suspens !

;-)

Écrit par : Dr Sangsue | 06/11/2013

@Artémis, je me promène toujours avec un gilet de sécurité en forêt. J'en ai parlé avec un chasseur qui m'a dit que c#est toujours mieux.

Je vais "verdir" quelques uns... il y a 2 ou 3 semaines, j'ai vu une buse s'envoler d'un buis dans mon jardin. C'est beau à voir. A peu près même époque, vu le vol des "Wildgänse" - ouiaaaaaaaaaaaaa! Que ce fut beau! et ces cris! Génial.

Nettement moins est le fait que la voisine m'informa que leur chien a nouveau fait du tapage, eux remis la souricière pour rat et la même nuit un rat fut capturé (le même tracé que le premier en été). Le tracé va sur 3 maisons et eux sont au milieu, en plus la commune connait depuis toujours des problèmes avec ces rongeurs et donne (vu l'ampleur) des conseils pour les poubelles.

Bonne soirée avec un bon "Glühwein"

Écrit par : chantal | 06/11/2013

@ chantal - Glühwein = vin chaud merci Google traduction ;-)

Humm cha ché bon ! cha réchauffe et ché trés bon. Miamm ! ;-))

Écrit par : Dr Sangsue | 06/11/2013

@Dr Sangsue - un gourmet comme vous (ne pourra pas passer à coter) et à cette époque, c'est un bon petit remède contre les petits rhumes... Comme quoi nos ancêtres savaient bien se soigner!

Bonne journée

PS qui est un idiot? Moi! J'ai "cassé" mon pneu hiver Michelin avec une marche en me rendant au parking de la poste. La voiture attend un nouveau pneu, sera là vers 17h. J'espère c#est le même, il me parait pas très cher, et point de ballade foret mais humeur massacrante comme le sanglier!

Écrit par : chantal | 07/11/2013

le vin chaud contre le rhume !
Et avec une petite grippe, j'ai droit à quoi ??

;-))

Écrit par : Artémis | 08/11/2013

@ Artémis - Du point de vue strictement médical, cela se tient.

On peut utiliser, dans un premier temps, le vin chaud en inhalation. La chaleur, la vapeur d'eau et les huiles essentielles de la cannelle du poivre et de l'écorce du citron sont bénéfiques, et cet effet est bien connu, pour les fosses nasales.

Ensuite, le fait d'avaler le divin nectar réconforte et réchauffe divinement.

Une sorte de micro cure thermale en flash

;-)

Écrit par : Dr Sangsue | 08/11/2013

@Artémis - surtout on peut bien dormir ensuite, ce qui est essentiel pour se remettre sur pied! Bon rétablissement avec une double ration du vin chaud.

@Dr Sangsue - quoi on enivre un peu les envahisseurs afin que le système immunitaire puisse faire son travail! qui lui reste bien sûr sobre.

Bonne soirée

Écrit par : chantal | 08/11/2013

le vin chaud en inhalation ? Diable, j'aurais osé. Est ce que ça marche aussi avec le grog ?
:-)

Écrit par : Artémis | 09/11/2013

@ Artémis - C'est même mieux !

Il faut une eaux bien bouillante, attention aux yeux. Il faut presser l'écorce du citron pour en extraire l'huile essentielle, et HOP !

Ne pas oublier de boire le grog une fois l'inhalation effectuée.

La bonne vieille BALSOFUMINE* a une composition strictement analogue (menthol + huiles essentielles). Je me marre !

Mais c'est nettement moins bon ! Et plus cher !

Quelle bonne vieille méthode écolo pour traiter les sinusites (enfin l'obstruction nasale) car dans la sinusite, l'antibiotique c'est systématique (si elle est frontale, "ti risk li miningit", et, là, c'est ballot).

:-))

Écrit par : Dr Sangsue | 09/11/2013

J'ai déjà donné pour la sinusite : ponction lavage sous anesthésie locale ... j'étais tellement bourrée avec le produit que je souviens être tombée dans les bras du type qui autopsiait mes sinus en répétant "chuis bien, qu'est c'que chuis bien" ...
Je ricanais bêtement aussi.
Le pire, c'est que je me souviens de tout, et surtout que je ne contrôlais rien.
Paraît qu'il y avait de la cocaïne dans le produit ... ou alors le toubib s'est foutu de moi.
Je suis rentrée en taxi ; tête du chauffeur ! je bafouillais et n'arrivais pas à donner mon adresse. J'ai réussi à lui expliquer pourquoi j'étais dans cet état (mais pas la cocaïne)
Mon mascara avait coulé et j'avais l'air maquillée comme une voiture volée.
Vingt ans après, j'ai toujours la honte.

Écrit par : Artémis | 09/11/2013

voici un joli lien avec ma dernière page... ;-)
la baisse des chasseurs est une dure réalité. Mais il ne fallait pas leur tirer dessus comme cela a été fait ("assassin", carnassiers alcoolisés, port d'armes et risques associés.. etc....)
Je ne suis pas pour la chasse si c'est pour simplement "tuer". Par contre la régulation des espèces envahissantes, des nuisibles (ce ne sont pas les mêmes) est primordiale.
Trouver des solutions "pacifiques" est bien joli mais ne fait que pousser le soucis à côté sans rien régler.
Je suis pour la chasse lorsqu'elle est primordiale pour le chasseur (l'inuit qui tue une baleine pour assurer la subsistance du clan) ou qu'elle évite les invasions inoportunes.
Ceci dit : qui a détruit l'espace de vie de l'autre ?
Je te fais de gros bisous. Kinia
ps : mon ami n'a ramené qu'une seule palombe. Il faut dire que cette chasse et son déroulement autorisé est très encadré.

Écrit par : kinia | 11/11/2013

@Dr Sangsue: derrières aventure forêt! Connais-tu un couillon qui tombe à cause de soi-même? Moi! Le talon chaussure droite s'accrocha au lacet de la chaussure gauche et me retrouva au sol avec tout mon poids sur le genou gauche. la BD Tex Awery avec la bosse où les étoiles tournent autour, mon genou en chanta!

Depuis ma démarche pour les marches est d'un ridicule digne des ridicules précieuse! Tout cela à cause de lacet trop grand, long chez une paire neuve! J#espère pouvoir récupérer mes anciens qui ont plus de chance être détruite que réparer par l'entreprise!. Si j'avais su, je les aurais gardé malgré les les coutures défaites, au moins jamais tombé sur le lacet.

Ce qui fait que vraiment, le rappel du tétanos doit se faire vu l'état de mon genou, les bas la toutoune n'ont heureusement rien.

Bonne soirée

Écrit par : chantal | 12/11/2013

Dommage de voir ce raccourci palombes-sangliers. Ca n'a rien à voir. Autant comparer les faisans et les bécasses.
Dommage de voir des raccourcis "Moins de battue plus de sangliers plus de dégâts plus près des maisons et la boucle est bouclée.". Que pensez-vous de "moins d'agrainage, moins de sangliers, moins de dégâts". C'est pas mal non plus et c'est beaucoup plus réaliste. Mais c'est encore un raccourci et toute la problématique de la chasse, des chasseurs, des revendications de ceux-ci et de la protection de certaines espèces ne peut se résumer ni dans un commentaire ni même dans un court article de blog.
Je lutte juste contre les idées reçues, les idées simplistes. Et je suis une vraie écologiste scientifique dont cette problématique est le métier.

Écrit par : Laurence | 14/11/2013

Je croyais que les conditions d'agrainage étaient définies par les schémas départementaux de gestion rédigés par des gens "compétents" sur le sujet (vous remarquerez les "" ), c'est à dire les Fédérations Départementale des Chasseurs !
Il me semble aussi que le Préfet donnait (ou pas) son accord (avec bien entendu l'avis préalable des services compétents - DDRAF sans doute) sur le dit-document qui servait de base juridique.(dixit le code de l'environnement)
Il me semble aussi que l'agrainage est interdit quand ce schéma n'est pas mis en place.

Si je vous lis bien Laurence, il semble ou bien que ces règles ne sont pas correctement appliquées ou bien que les personnes qui prennent ces décisions le font de façon non réfléchie.
J'avoue ne pas maîtriser parfaitement le sujet, mais je suis intéressée ; pouvez-vous nous donner quelques sources documentaires ?
L'écologie est un peu mise à toutes les sauces en France et l'on veut le beurre et l'argent du beurre. Les bagarres autour de l'écotaxe qui semblent ne pas avoir généré pareils conflits chez nos voisins illustrent tristement le sujet.

Écrit par : Artémis | 14/11/2013

oups ! départementales ;-)

Écrit par : Artémis | 14/11/2013

ouh ouh ! Y a quelqu'un ?

Écrit par : Artémis | 14/11/2013

@ Laurence & Artémis - Je m'éloigne une demie journée de mon blog et je tombe sur deux pépites.

Ces deux commentaires me comblent.

C'est intéressant et constructif et ludique.

Pas de bagarre cependant, on est là pour "s’amuser" avant tout cela n'empêche de discuter "sérieusement de choses sérieuses".

Quoiqu'il ne faille pas abuser de telles discussion.

La "futilité" permet de digérer les coups durs de la vie et celle du quotidien.

Ce sujet me passionne tellement que j'en ai fait le post suivant.

Si le cœur vous en dit...

Écrit par : Dr Sangsue | 15/11/2013

Les commentaires sont fermés.