Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/09/2021

Tin Toy

 

Après l'histoire de la médecine et l'histoire de la physique, nous allons aborder, maintenant, une page d'histoire de l'Informatique.

En 1985, à la suite d'un conflit avec John Sculley qu'il avait pourtant recruté au poste de directeur général, Steve Jobs est viré d’Apple, la société qu’il a créée le 1er avril 1976 avec Steve Wozniak et Ronald Wayne.

Steve Jobs crée, alors, en 1985, NeXT* et rachète Pixar à Geoges Lucas en 1986.

Tin Toy est un court métrage d'animation américain des studios Pixar réalisé par John Lasseter en 1988. Le nom de Steve Jobs apparait dans le générique de fin.

Tin Toy obtient l’oscar du meilleur court métrage d'animation 1989.

Et, maintenant, le film !

Une vidéo montrant comment a été fabriqué ce film d'animation.

*NeXT est finalement rachetée, en 1996, par Apple qui recherchait un nouveau système d’exploitation pour ses ordinateurs Macintosh (Rhapsody vient d'OPENSTEP). À la suite de ce rachat, Steve Jobs se retrouve propulsé à la tête d’Apple et place, rapidement, les hommes-clés de NeXT (Avie Tevanian, Bertrand Serlet, Jean-Marie Hullot, Jon Rubinstein...) aux principaux postes de responsabilité chez Apple. 

 

Références : 

 - Apple

 - Pixar

 - Tin Toy

 - NeXT

17/09/2021

La spintronique et le disque dur

Clic droit puis clic gauche sur "ouvrir l'image dans un nouvel onglet" dans le menu déroulant pour agrandir l'image

 


C’est en faisant des recherches sur la physique quantique, et plus particulièrement sur le spin, que je suis tombé sur la vidéo en fin d’article.

Cette vidéo parle de la spintronique.

C’est grâce à cette technologie appelée spintronique que les capacités de stockage des disques durs n'ont cessé d'augmenter ces dernières années.

La Spintronique, ou électronique de Spin, désigne le fait de se servir des électrons, qui ont une masse et une charge, et qui possèdent une autre propriété : un spin.  A l’intérieur de la matière des disques durs se trouvent des petites boussoles, ou aimants, dirigés soit vers le haut soit vers le bas. Si leur pôle nord est orienté vers le haut, cela donne un 0, et s’il est vers le bas, cela donne un 1.

C'était en 1988, à Orsay, au sud de Paris. Albert Fert travaillait sur les propriétés du spin de l'électron, une propriété magnétique que l'on assimile à celle d'un petit aimant qui pourrait prendre deux positions. Il découvre un phénomène très curieux : une énorme augmentation de résistance électrique dans des couches ultrafines de matériaux ferromagnétiques soumises à un champ magnétique, même faible. Baptisée magnétorésistance géante (en anglais GMR pour Giant MagnetoResistance), cette propriété a pu rapidement être exploitée par l'industrie informatique : c'est grâce à elle que fonctionnent les têtes de lecture des disques durs. Avec ces têtes dites magnétorésistives, leur capacité s'est mise à grimper en flèche. L'électronique de spin, ou spintronique, à peine née, avait conquis ses lettres de noblesse.

Une tête de lecture de disque dur GMR est comparable, dans sa structure, à une tête magnétorésistive. L'écriture continue à être assurée par une tête inductive. La lecture, quant à elle, repose sur le phénomène de Magnétorésistance géante, découvert par deux équipes de physiciens dirigées respectivement par Albert Fert (français) et Peter Grünberg (allemand) qui reçurent conjointement le prix Nobel en 2007. Ce phénomène se résume ainsi : lorsque le spin d'un électron est parallèle à l'orientation du champ magnétique du matériau dans lequel il se déplace, ici le disque dur, une faible résistance électrique est engendrée, par contre lorsque le spin est de direction opposée on observe une forte résistance. 

 

Références :

 - Spintronique

 - Tête de lecture à technologie GMR

16/09/2021

La première radiographie, la radiographie de la main de madame Röntgen

Premier cliché radiographique - La main de Madame Röntgen (Röntgen - 22 décembre 1895)


Dans mon article du 31/03/2019 : « La découverte du Scanner ou quand l'utile naît du superflu » J’ébauche la découverte de l’EMI Scanner.

Dans cet article je vais aborder le sujet de la première radiographie faite par Wilhelm Röntgen.

Le soir du 8 novembre 1895, Röntgen observe qu'à la décharge d'un tube, complètement enrobé de carton noir, scellé pour en exclure toute lumière et ceci dans une chambre noire, un carton couvert d'un côté de baryum platino-cyanide devient fluorescent lorsqu'il est frappé par les rayons émis du tube. Röntgen en déduit qu’un rayonnement invisible d’origine inconnue est émis et lui donne le nom de rayons X (X étant la dénomination d’une inconnue en algèbre).

Le 22 décembre 1895. Röntgen l’expérimente sur la main de son. Au développement, il s'aperçoit que l'image est l'ombre des os de la main de son épouse, son alliance y étant visible. Les os sont entourés d'une pénombre qui représente la chair de la main, la chair est donc plus perméable aux rayons. C'est le premier « Röntgenogram ».

À la suite d'autres expériences, Röntgen constate que les nouveaux rayons sont produits par l'impact des rayons cathodiques sur un objet matériel. Parce que leur nature est encore inconnue, il leur donne le nom de « rayons X ». Plus tard, Max von Laue et ses étudiants démontreront qu'ils sont de nature électromagnétique, tout comme la lumière, et diffèrent seulement par une plus haute fréquence.

Cette découverte suscite chez les chercheurs une vive émulation, qui aboutira en France à l'affaire des rayons N (confer mon article très récent du 02/09/2021 : « Le Professeur Didier Raoult et le Professeur René Blondlot »).

Pour sa découverte des rayons X Röntgen reçoit le prix Nobel de physique en 1901.


Radiographie - La main de Mme Röntgen


Les rayons X - expérience de Röntgen - radiographie

 

Références :

 - Wilhelm Röntgen.

 - La radiographie (I) - Histoire de la découverte des rayons X et de leur application en médecine.

15/09/2021

L’histoire de France expliquée au Docteur Sangsue

Pour agrandir l'image, clic droit dessus puis clic gauche, dans le menu déroulant, sur ouvrir l'image dans un nouvel onglet.

 

Tout est dans le titre.

C’est bien beau de d’intéresser à l’histoire de la médecine et à l’histoire de la physique, mais il manque quelque chose, la possibilité de situer les découvertes dans la chronologie historique.

Confer mes articles :

 -05/09/2021 : « L’incroyable histoire de la médecine ».

 -14/09/2021 : « La Médecine Quantique ».

D’où mon intérêt pour l’histoire et en particulier l’histoire de la France qui, d’ailleurs, est intimement liée à l’histoire des autres pays, en un mot l’histoire tout court.

Cet Intérêt pour l’histoire, je l’avais bien avant, car j’étais conscient que ma méconnaissance de l’histoire en général manquait cruellement ne serais-ce que du point de vue culture générale. Cette incurie de connaissance n’est que la résultante de l’incompétence notoire des différents profs que j’ai eu le malheur de trouver lors de ma scolarité du secondaire.

A mon avis la connaissance de l'histoire est essentielle car elle pourrait permettre de prendre des décisions adaptées en tirant des leçons du passé et d'éviter, ainsi, de refaire les erreurs du passé.

Je viens de tomber, lors de mes visites sur mon pote YouTube sur une vidéo qui a satisfait, pour l’instant, mon attente.

Il ne me reste plus, à présent à m’attaquer à une autre incurie : Ma méconnaissance concernant la géographie. Je ne parle même pas de la géopolitique qui est un autre débat.

J’ai mis cette vidéo sur mon Blog dans le but, purement égoïste, de pouvoir m’y reporter en fonction de mes besoins. Mais il n’est pas impossible qu’elle vous intéresse en dépit de sa longueur, somme toute relative, vu l’ampleur du sujet.

Dans le même ordre d’idée, je vous conseille de visionner les «vidéos» de Franck Ferrand qui conte de façon remarquable et captivante l’histoire.

Et maintenant, la vidéo.

14/09/2021

La Médecine Quantique

Capture d’écran du site d’un ostéopathe utilisant le Physioscan, pour pratiquer la Médecine Quantique, dans la banlieue de la Grande Ville (double clic gauche pour agrandir l'image)

 


Cet article fait suite à celui que j’ai publié, hier, le 13/09/2021 : « Profession : Voyant ! ».

Comment ais-je découvert la Médecine Quantique ?

Ayant quelque peu épuisé l’Histoire de la médecine, je décidais, ce Week-end, de me tourner vers l’Histoire de la Physique.

Dans l’Histoire de la Physique, il faut distinguer deux périodes, la période de la Physique classique, à la fin du XIXème siècle et, à partir du début du XXème siècle, la période de la Physique Quantique.

Je m’enfilai donc trois à quatre vidéos sur la physique classique, puis je m’orientais vers l’Histoire de la Physique Quantique.

Quelques vidéos « Quantiques » plus tard, la tête un peu au carré, (j’ai dû m’accrocher et je n’ai pas tout compris) je tombe sur une superbe vidéo, enfin d’un bon niveau et abordable où un des deux protagonistes parle de l’utilisation du mot quantique. Est abordé en premier l’ordinateur quantique, il est admis que cette théorie est sérieuse. Par contre la deuxième utilisation du Mot Quantique s’avère être une abominable escroquerie.

Il s’agit de…

La Médecine Quantique.

Mais quel est donc cette Médecine Quantique ?

Je cite Wikipédia : « La médecine quantique est une pseudo-médecine reposant sur l'idée proposée par Fritz-Albert Popp en 1970 selon laquelle les cellules communiquent par signaux électromagnétiques, la biorésonance, concept pseudo-scientifique.

La médecine quantique ne résiste pas à l'analyse scientifique et abuse du public en reprenant la terminologie de la physique quantique pour des concepts décrits comme fantaisistes ».

Mais ce n’est pas tout, mes recherches auraient pu s’arrêter là.

Quand une idée perverse traversa mon esprit, et si je tapais sur Gogol les mots clés « médecine quantique Grand Ville ».

A ma grande stupéfaction je tombais sur le site Web d’un individu, un ostéopathe (j’ai caché son nom et son lieu d’exercice), qui exerçait cette « Médecine » dans la banlieue de la Grande Ville. En me baladant dans son site je tombais sur son « approche quantique-Biorésonnance » pour cela, il utilise  un appareil dénommé : Physioscan (confer la capture d’écran de son site Web que j’ai mis en en-tête), une superbe machine à sous.

Et hop de taper Physioscan sur mon pote YouTube et à ma grande stupéfaction, je tombe sur cela :


Attention les yeux ! Voici le commentaire publié sous la vidéo PHYSIOSCAN : " Le bilan énergétique : Evaluation simple et rapide du niveau de stress et des capacités d’adaptations des organes, tissus et cellules. Le Physioscan vous permet en quelques minutes seulement d’obtenir des informations précises sur l’état de tous les systèmes du corps humain : endocrinien, nerveux, osseux, digestif, lymphatique... La fonction "bilan comparatif "  permet le suivi du patient au fil du temps. Basée sur des calculs comparatifs complexes, l’interprétation des résultats s'avère en fait très simple et peut recourir à différents moyens de visualisation : par valeurs numériques, par icônes ou logos, par courbes comparatives d'écart aux normes-étalons, par niveau d'entropie ou par résonance spectrale".

Mon dieu qu’on est loin de la très sérieuse Physique Quantique qui m’a tant pris la tête !

 

Références :

 - Médecine quantique

 - Médecine non conventionnelle

 - Site de Physioscan ICI.

13/09/2021

La DS Citroën, la seule voiture capable de rouler sur trois roues

Les gendarmes des Hautes-Pyrénées ont intercepté une DS avec seulement trois roues sur l'autoroute A64 — Gendarmerie 65


Lu dans 20Minutes du 13/09/2021  : « Le 9 septembre dernier, en fin de journée, les gendarmes du peloton motorisé des Hautes-Pyrénées ont repéré une voiture qui circulait à 40 km/h, en direction de Tarbes… Les militaires, qui ont été rapidement intrigués ont décidé de contrôler son chauffeur. Lorsqu’ils ont fait le tour de ce véhicule de collection des années soixante, ils ont eu la surprise de découvrir qu’il n’avait plus de roue arrière droite et circulait donc sur trois roues ».

Grâce à sa suspension hydropneumatique, à la traction avant et à la répartition des masses, la DS est l’un des seuls véhicules dans le monde capable de circuler sur 3 roues, à vitesse réduite.

Cette aptitude était régulièrement mise en avant, partout dans le monde, par des concessionnaires de la marque Citroën ou des particuliers.

André Garnier était tellement intrigué par les capacités de la suspension de la DS qu’il a un jour enlevé tout le bras de suspension arrière droit, scellé les suspensions et les freins et conduit la voiture en ville sur 3 roues ! L’équilibre de la voiture était si bon qu’il pensait que ce serait un excellent moyen pour Citroën de faire la promotion de cette voiture. Pour le prouver, il conduit une DS sur seulement 3 roues de Buffalo jusqu’au siège social du New-Jersey ! 

Le 22 août 1962, au Petit Clamart, a lieu un attentat perpétré par l'OAS visant à assassiner le Général de Gaulle, président de la république. Les pneumatiques avant de la voiture présidentielle sont crevés. Le chauffeur qui pilotait la DS 19, accélère et parvient à s’écharper, malgré l'état de la voiture.

De cet évènement, Citroën en a tiré une Pub :

 

Références :

 - « Une DS sur trois roues ! ».
 - « Attentat du Petit-Clamart ».

 - « Attentat du Petit-Clamart 22 août 1962 ».

 - « Citroën DS  ».

Profession : Voyant !

 

Quand j’étais, encore, en active, quand les circonstances qui s’y prêtaient et avec certains patients qui pouvaient comprendre mon humour, je tenais les propos suivants, je le cite (comme dirait l’acteur Alain Delon qui parlait de lui à la troisième personne). Aïe mes chevilles enflent !

Je tenais donc les propos suivants :

Avec mes connaissances médicales, chirurgicales, Psychiatrique et pour peu que je me tienne très bien au courant de l’actualité Médicale mais, aussi, et surtout, de l’actualité Économique, Politique et Sociétale, je m’achèterais une boule de cristal (ma technique préférée pas besoin d’apprendre une technique ésotérique comme les cartes les runes) et m’installerai Voyant et je gagerai bien plus qu’actuellement qu’avec ma consultation à 23 € (tarif de la consultation du Généraliste quand j’ai quitté mon sacerdoce en 2017, 4 ans déjà !).

En effet, les sujets qui reviennent toujours dans le domaine de la voyance c’est l’amour, le sexe, l’argent et... la santé.

Donc, avec mes connaissances, je pourrais faire unebonne voyance digne de ce nom qui rendrait service aux clients et ceci sans les arnaquer.

J’abordais, déjà, ce sujet dans mes articles :

 - 04/09/2015 : « Quand le Docteur Sangsue songe à sa retraite ».

 - 24/09/2011 : « Le Pendule et la Boule de Cristal : Une nouvelle façon de porter un diagnostic médical ».

Mais voyons, maintenant comment travaille une voyante.

Accrochez-vous bien, Voyante Josyane JOYCE vous prédit sa voyance sur le « passe » sanitaire. Des propos tenus le 11 août 2021.

Je ne ris pas. Enfin c’est faux, je ris jaune !

Ah, j’oubliais, faites rougir la carte bleue si vous voulez consulter Voyante Josyane JOYCE*.

On peut ne pas avoir fait d’études et gagner très confortablement sa vie pour peu que l’on ait un peu de jugeote et surtout que l’on soit malin.

Apparemment, Josyane JOYCE, ce jour là, comme on le voit sur la vidéo, n'avait pas chaussée ses lunettes, car, en définitive, nous sommes le 13 septembre et, que je sache, en définitive, cela ne pas si mal que cela. Mais, affaire à suive, rendez-vous en novembre...

 

P. S. : Le site de Josyane JOYCE ICI. Son tarif, 60 € la consultation.

 

*IN CAUDA VENENUM : David Mocq, "voyant réputé", nous donne le tarif d’une consultation de voyance à Paris, je le cite : « A titre indicatif, sachez que les honoraires d’une consultation de voyance auprès d’un voyant reconnu à Paris varient de 200 à 350 € ». Il précise qu’un voyant débutant prend 45 € le temps de se constituer un fond de commerce. On est à un autre niveau que Josyane JOYCE même si David Mocq exerce à Paris.

Rappelons, qu’actuellement, le tarif de la consulte du Spécialiste est à :

 - Secteur I : 46 €
 - Secteur II : aux alentours de 80 €

On est loin du compte !