Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/02/2023

Vacances d’hiver 2023 – Première partie

 

Pour ces vacances d’hiver, les vacances scolaires, j’entame celles-ci par un petit séjour dans ma station balnéaire préférée.

Au plaisir de vous retrouver, si je peux, à partir du jeudi 9.

04/02/2023

Britney Spears, son Trouble Bipolaire bien traité et équilibré : de l'importance des progrès médicaux


En 2007, Britney Spears se rase les cheveux lors d’une décompensation maniaque de son Trouble Bipolaire


Pour changer, aujourd’hui, un article musico médical.

Un article sur Britney Spears, sa vie, son œuvre et sa pathologie : un Trouble Bipolaire.

La « petite » page médicale du Docteur Sangsue, où comment un petit comprimé peut « guérir » une maladie :

Si leur carrières on débutées très tôt (en début d’adolescence) et sont émaillées de la même pathologie : un Trouble Bipolaire, si celui-ci tua, en quelque sorte, Amy Winehouse, il fut moins catastrophique concernant Britney Spears . Mais sa pathologie retentit de façon patente sur sa carrière mais, aussi sa vie.

Il faut savoir que Trouble Bipolaire et créativité sont intimement liés.

En outre, la prévalence du trouble bipolaire est estimée aux alentours de 1 % à 2,5 %.

Le traitement médicamenteux de son Trouble Bipolaire (QUETIAPINE), à partir du moment où elle le prit, régulièrement (il faut un certain temps pour une prise régulière de médicaments dans cette pathologie), lui permis de retrouver une vie et une carrière normale. Cela évita, entre autre, qu’elle reste dans sa consommation « excessive » d’alcool (que l’on trouve très souvent dans cette pathologie : l’alcool calme l’anxiété mais est dépressogène).

D’autre part, le fait de traiter efficacement, la pathologie et pas ces conséquences (alcool et drogue) par des hospitalisations en hôpital Psychiatrique démontre l’efficacité de la Médecine quand le bon diagnostic est porté et quand un traitement efficace est prescrit.

Comme quoi les progrès de la médecine avec la prise régulière d’un seul petit comprimé peut « guérir » une maladie), maintenant curable (comme l’hypertension Artérielle) qu’est le Trouble Bipolaire et éviter les redoutables incidences de cette maladie sur l’espérance de vie.

Mais il n'y a pas que les médicaments : il est très important de faire un bon diagnostic le plus précoce possible (actuellement, le retard diagnostic est, encore trop long : 10 ans entre son apparition et la mise en place d’un traitement adapté) et de s'assurer, de la part du patient, d'une bonne adhésion au traitement.

Le retard, pour cette pathologie, peut être dû au diagnostic parfois difficile. D'où l'importance de la notion d'antécédent de Trouble Bipolaire dans l'arbre généalogique familial (le Trouble Bipolaire ayant une héritabilité importante). Je passerai sur la récent notion de l'épigénétique dans le Trouble Bipolaire.

Il faut savoir, qu’un Traitement Bipolaire, bien traité, permets au patient de mener une vie normale.

Ce qui est fascinant dans l'avant dernière vidéo : « Britney Spears : 20 ans de succès (et de scandales) », c'est qu'à aucun moment n'est mentionné le nom de la pathologie cause de son hospitalisation en hôpital psychiatrique : son Trouble Bipolaire.

Enfin, comme comparaison avec ces deux chanteuses, le père joue un rôle très important dans la « gestion » (la mise sous tutelle) de leurs deux carrières. Comme quoi quand il y a de l’argent à se faire cela tente beaucoup l’humain (surtout quand les relations au père sont «problématiques» :

En quelque sorte, son père prend sa carrière en main en exploitant son plus ou moins sa fortune et son « potentiel ». C’est, un peu la même configuration que le père d’Amy Winehouse (Cf. mon article du 02/01/2023 : « Amy Winehouse, sa vie et Back to Black ».

La réflexion du Docteur Sangsue sur l’importance musicale de ces deux artistes :

Cela dit, personnellement, musicalement parlant, je préfère, et de loin, l’œuvre d’Amy Winehouse qui, de plus, possède « une » voix et, d’autre part, des chansons bien plus « finies ». En un mot, le génie créatif et la voix sont bien plus prégnants chez Amy Winehouse, sans oublier son « look créatif ».

En outre, si Amy Winehouse est auteur, compositeur, interprète, Britney Spears n'est... qu'interprète.

Il a été largement rapporté que Britney Spears pratiquait le playback lors de représentations en direct. A cela, Britney Spears a répondu à ces accusations : « Parce que je danse beaucoup, j'ai un peu de playback, mais ma voix et le playback sont mélangés ».

Les seuls atouts de Britney Spears sont ses chorégraphie et sa façon de danser, sans oublier la qualité de ses clips vidéos. Enfin, il faut reconnaître, aussi, pour être honnête, qu'il y a un « son spearsien ».

Mais sa voix est loin derrière celle d'Amy Winehouse qui, elle, est puissante.

Comme il est dit dans la dernière vidéo  (« Britney Spears Arte Documentaire 2001 ») : « Britney Spears est divertissante...  Ce n'est pas une grande chanteuse, mais une vedette très populaire ».

Mais revenons en à nos moutons :

Abordons, maintenant, la vie et la carrière de Britey Spears.

Britney Spears, née le 2 décembre 1981 à McComb (Mississippi), aux Etats-Unis, est une chanteuse, danseuse, actrice et femme d'affaires américaine. Souvent appelée la Princesse de la pop, elle est reconnue pour avoir influencé la pop adolescente à la fin des années 1990 et au début des années 2000.

Britney Jean Spears est née d'une mère ancienne institutrice, dénommée Lynne Irene Bridges et d'un père ouvrier dans le bâtiment, James Parnell Spears.

Après une carrière d'enfant-star au Mickey Mouse Club en tant qu'animatrice, Britney Spears se lance dans la musique et signe avec Jive Records en 1997 à l’âge de quinze ans. Elle se fait connaître mondialement en 1998 grâce à son titre ...Baby One More Time, qui est l'un des singles les plus vendus au monde. ...Baby One More Time est considéré comme le plus grand premier single de tous les temps par Rolling Stone en 2020.

Grâce à la sortie de son deuxième album Oops!... I Did It Again en 2000, Britney Spears devient l’artiste adolescent ayant vendu le plus d'album. Avec des ventes de plus de 1,3 million d’exemplaires la première semaine, Oops!... I Did It Again a détenu le record de l’album le plus vendu par une artiste féminine aux États-Unis pendant quinze ans.

Britney Spears adopte ensuite un style plus mature et provocateur avec ses albums Britney en 2001 et In the Zone en 2003, et a joué dans le film Crossroads en 2002.

Britney Spears est décrit comme une artiste pop et explore généralement le genre de la dance-pop.  Après ses débuts, elle est créditée d’avoir influencé la pop adolescente à la fin des années 1990.

16 février 2007, les photos font le tour du monde : Britney Spears se rase les cheveux sous les flashes des soixante-dix paparazzis présents. La pression est constante, la star est à bout, elle a touché le fond. Un moment retracé dans un nouveau documentaire « Britney Spears : Breaking the point » diffusé sur « Channel 5 » ce dimanche 3 novembre. Plusieurs témoins évoquent cet instant avec précision et apportent leurs éclairages.

En fait Britney Spears décompense,  en phase maniaque, un Trouble Bipolaire.

Cependant, le 12 avril 2019, un ancien membre de l'équipe juridique de l'interprète déclare qu'elle est dans un établissement de santé mentale depuis janvier contre son gré, et que son internement a été ordonné par son père, James Spears, après qu'elle a abandonné son traitement contre ses troubles bipolaires.

Finalement, un  jugement ultérieur enlèvera la tutelle de son père.

Avec son ex-mari, Kevin Federline, Britney Spears aura deux enfants, deux garçons ; ce qui posa, vue sa maladie quand elle n'était pas traitée, quelques problèmes de garde d'enfants.

J'oublie, volontairement, la Britney Spears femme d'affaire, ce qui étoffe sa fortune personnelle et son rôle d'influenceuse. Si cela vous intéresse consultez Wikipédia ICI. Sa fortune personnelle est estimée à 60 millions de dollars en 2021, ce qui est jugé faible en comparaison avec d'autres stars et compte tenu de sa carrière débutée à l'âge de 17 ans.

Cette chanson, sa première, Baby One More Time, est, de loin, ma préférée. C'est en 1998 et elle n'a que 17 ans.

Hit me Baby One More Time – Britney Spears - 1998

Britney Spears - Oops!...I Did It Again (Official HD Video) - 2000

Sa chanson Womanizer dégage un érotisme torride. On est bien loin de la petite lycéenne ingénue. Britney Spears,à cause de sa maladie et des relations avec son père, reniant, par cette chanson , son éducation et sa foi chrétienne.


Britney Spears - Womanizer (Director's Cut) (Official HD Video) - 2008


Britney Spears - Toxic (Official HD Video) - 2004


Britney Spears - I'm Not A Girl, Not Yet A Woman (Official HD Video) - 2001

Pour finir, deux documentaires sur la vie et la carrière de Britney Spears :


Britney Spears : 20 ans de succès (et de scandales)


Britney Spears - Arte Documentaire - 2001


Références :

 - Britney Spears

 - Amy Winehouse

 - Dans cet article, Britney Spears révèle sa bipolarité dans le documentaire « I AM BRITNEY JEAN ».

 - Trouble Bipolaire

 - Créativité et trouble psychiques

 - Liste de personnalités ayant un Trouble Bipolaire

 - Sans oublier : Amy Winehouse, sa vie et Back to Black

02/02/2023

Pourquoi les oignons font-ils pleurer ? Comment s'en protéger

 

 


Lu dans 20 Minutes du 01/02/2023 "Le Sunions, l’oignon « qui ne fait pas pleurer », débarque en France".

"Le Sunions promet aux cuisiniers qu’ils ne pleureront plus quand ils éplucheront des oignons. Après un premier « test réussi » en France, cet oignon jaune a débarqué depuis la fin de l’année dernière dans les rayons de deux grandes enseignes de supermarchés (Carrefour et Grand Frais)".

Mais, au fait, pourquoi les oignons font-ils pleurer ?

Les oignons ont la particularité de capter le soufre contenu dans le sol et de le stocker à l’intérieur des cellules, sous la forme d’une molécule appelée "1-propényl-L-cysteine sulfoxyde".

Or, lorsque l'on épluche un oignon, le couteau déchire les cellules : ces molécules entrent alors en contact avec des enzymes de l'oignon appelées "alliinases". Alors, une réaction chimique se déclenche aboutissant à la synthèse d’acide sulfénique, lui-même transformé (par l'action d'une autre enzyme) en oxyde de propanethial, un gaz irritant et volatil. C'est ce gaz qui se dégage de l'oignon et atteint les yeux. Au contact du liquide lacrymal, il se transforme en acide sulfurique. Et l’effet de l'acide sulfurique ne se fait pas attendre : rougissement des yeux et pleurs.

Une vidéo où l'on parle du sunions cet oignon miracle.

Mon dieu que ne va t-on pas inventer!

Et, au fait, quid des qualités organoleptiques de ce machin ?

Et maintenant, soyons plus réaliste, quelques méthodes, efficaces ou non, pour couper les oignons sans pleurer.

 

Références :

 - Pourquoi les oignons font pleurer ?

 - Sunions

 - Pourquoi de Gaulle avait-il traité l'ONU de "machin" ?

31/01/2023

Hitchcock : "Le Maître du suspense" expliqué par trois extraits de film

 

 

Je vais aborder, aujourd’hui, un changement de thème : le cinéma.

Outre son surnom de « Maître du suspense », Alfred Hitchcock est une formidable cinéaste. Je vais illustrer mes propos en me servant de mes trois films préférés de ce remarquable réalisateur de cinéma.

Psycho

Dans « Psycho », la scène de la douche est, comme dans toute création d’Hitchcock, amenée lentement. Le plan du corps dénudé derrière le rideau de douche est suivi, après les coups de couteau, par un cadrage du pommeau de douche fascinant, le sang, mêlé à l’eau, l’eau s’évacuant par la bonde, pour se terminer par un gros plan sur l’œil. Cet ensemble de plans successifs donnent le vertige.

On notera, pendant l’assassinat, les sons dissonants renforçant, s’il en était besoin, l’aspect angoissant de la scène.

On notera, d’autre part, l’érotisme, osé pour l’époque, suggéré par la longue scène dénudée, cachée par le rideau de douche. Un rideau de douche qui joue un double jeu avec l’ombre du couteau, son arrachage et l’aspect érotique.


"Psycho"(1960) - La scène de la douche - Alfred Hitchcock

North by Northwest

Dans « North by Northwest », le long plan, après le départ du bus, le calme avant la tempête, précédant l’arrivée de l’avion, précédé par son bruit, puis celui-ci se profilant à l’horizon pour aboutir en gros plan est aussi de l’ordre du « suspense » Hitchcockien.

La fin de cette scène, amenée de main de maitre, se terminant, en apothéose, par…


"North by Northwest" (1959) - The Crop Duster - Alfred Hitchcock

The Birds

Pareil, dans cette scène de « The Birds » (d’après un roman de Daphné du Maurier) où un long temps d’attente signe la patte Hithcockienne caractérisant son art de filmer le suspense.

Au départ, le silence, puis un oiseau, puis deux, puis…


"The Birds" (1963) – La scène de l'école de Bodega Bay - Alfred Hitchcock

 

Nota : Pour la petite histoire, Hitchcock fait, toujours, de courtes apparitions dans tous ses films

Références :

 - Alfred Hitchcock

 - Suspense

 - Psycho

 - North by Northwest

 - The Birds

 - Les Stratégies de la peur dans le cinéma d’horreur

30/01/2023

La CAVID


Crédit Photo – Archives Personnelles (Double clic pour agrandir)


CAVID, non ce n’est pas une nouvelle maladie !

C’est une photo prise à un coin de rue, lors d’une balade, une nuit dans les rues de la Grande Ville.


C’est à boire – Chanson à boire[1] et Chanson paillarde[2]

 

Nota :

 - [1] Une chanson à boire est une chanson de fin de repas qui encourage la consommation de vin, parfois plus largement d'alcool. Les chansons à boire sont généralement interprétées en groupe : pour les repas de famille, les banquets de mariage, les fêtes étudiantes...

 - [2] Une chanson paillarde ou chanson gaillarde ou grivoise est une chanson populaire traditionnelle aux paroles osées, à caractère sexuel, ouvertement transgressive, visant à choquer les bienséances en violant les tabous qui ont cours dans la vie de tous les jours. Certaines sont des créations récentes, notamment des chansonniers des XIXe et XXe siècles.