Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/10/2017

"Le berger solitaire" et la flûte de pan

 


Toujours lors de mes pérégrinations "internetico youtubesques", comme dans mon article "Despacito", je découvris, au cours de mon surf, cette sublime musique relaxante digne de Nature et Découvertes : "Le berger solitaire".

Cet air était un tube de 1977 remis au goût du jour en 1984 par Leo Rojas. Celui-ci est qui est né le 18 octobre 1984, est un joueur de flûte de Pan originaire de l'Équateur. Il remporte la cinquième saison de l'émission de télévision Das Supertalent, la version allemande de Britain's Got Talent.

Pour la finale le 17 décembre 2011, Leo Rojas à joué l'instrumental de "The Lonely Sheperd" "Der einsame Hirte" en allemand, écrit par James Last, qui était un hit de l'année 1977 joué par Gheorghe Zamfir. Le sud-américain Leo Roias  remporta haut la main la compétition.

"Le berger solitaire" (cette version n'est pas interprétée par Leo Rojas)

 

La version interprétée par Gheorghe Zamfir.

Pour rester sur le même instrument, je ne résiste pas au plaisir de vous raconter la Petite histoire d'"El condor pasa".

C’est Daniel Alomía Robles qui composa la mélodie et Julio Baudouin y Paz qui écrivit les paroles en 1913 il se basa sur une vielle mélodie traditionnelles des Andes.

Cet air devint la chanson péruvienne la plus célèbre au monde lorsqu'elle fut présentée à Paris par Los Incas au début des années 1960.

Voici trois interprétation de cet air.


"El condor pasa" - Los Incas


"El condor pasa" - Los Kjarkas

El condor pasa fut repris en 1970 dans le célèbre album « Bridge Over Troubled Water » de Simon and Garfunkel.



"El Condor Pasa" - Simon & Garfunkel (1970)

 

 

P.S. : La flûte de pan fut particulièrement à l'honneur dans les années 70. A cette époque il y eut une mode pour la musique Inca.

"Au cours des années 70, la musique andine a connu sa croissance la plus forte. Différents groupes ont surgi dans les différents villages à travers toute la région des Andes, au Pérou, en Équateur, au Chili, en Bolivie, en Colombie et en Argentine. Certains groupes s'installent de l'autre côté de l'Atlantique, tels Los Calchakis, Quilapayún ou Illapu choisissant la France et Inti-Illimani préférant l'Italie, et participent ainsi à la popularisation de cette musique en Europe.

Un grand nombre de musiciens ont trouvé le chemin des grandes villes formant différents groupes et ensembles dont l'un des plus légendaires était Los Kjarkas, de Bolivie. Ses chants et ses compositions ont connu un immense succès en Bolivie et étaient destinés à constituer par la suite le standard de la musique andine.

C'est Los Kjarkas qui devaient plus tard transmettre la musique andine au reste du monde".

 


La cordillère des Andes

 

¿Quienes fueron los Incas?

Commentaires

Andine à quelle heure? ça tourne au dialogue ce blog...

Écrit par : alain | 17/10/2017

@alain - Tu veux dire presque du monologue !

Écrit par : Dr Sangsue | 17/10/2017

Écrire un commentaire