17/02/2014

Prudence est mère de sureté




Dans mon précieux Logiciel Médical, il y a une sorte de très grosse barre des tâches où m'arrivent de nombreuses informations. Il y a quelques temps, une de ces informations me parût alléchante, celle de télétransmettre les Arrêts de travail. Plus besoins de commander ces foutus formulaires CERFA, le pied quoa !

Je me documentais sur la procédure, dans un premier temps j'imprimais celle-ci. C'était assez compliqué, mais j'y arrivais, après "quelques" essais.

Restait à passer à la casserole pratique.

Je choisis le prochains patient pour lequel le formulaire Arrêt Travail était nécessaire. Mais dans un sursaut de prudence, je lui demandais si son régime de sécurité sociale était le Régime Général : "Je ne sais pas", telle fut la réponse. J'airais pu retirer la carte et la lire à nouveau pour voir son régime de couverture sociale, cela nécessitait de tout refermer, puis de tout rouvrir, j'ai eu la flemme et je laissais tomber.

Quelques temps plus tard, je reçus un mail de la boite de mon Logiciel Médical m'incitant à télétransmettre les Arrêts de travail.

Prudent, je retournais le mail suivant :

 - "Monsieur, vous saurait-il possible de me dire si la télétransmission des Arrêts de Travail est valables pour le Régime général ou si celle ci es valable pour tous les régimes. Cordialement."

Réponse :

 - "Monsieur, la télétransmission des Arrêts de Travail ne concerne que le régime Général et quelques autres régimes. Cordialement."

Conclusion, pour éviter des pépins ne pas télétransmettre les Arrêts de Travail

Commentaires

Dantesque ! surtout que des régimes de sécurité sociale, il n'y en pas tant que ça ...

Écrit par : Artémis | 17/02/2014

La sécu parlons-en je suis en conflit avec elle. Dernier échelon atteint, j'attends la convocation au TASS, non pas pour y prendre un café ou une info officielle comme "au bon vieux temps", mais pour y plaider ma cause suite à un accident du travail qui a été requalifié en maladie.
Préparez vos mouchoirs moi qui pensait ne plus jamais passer devant un juge.
Bzzz...

Écrit par : le bourdon masqué | 17/02/2014

Pas mieux lotie avec l'administration et la commission de réforme ... qui oublie qu'il existe des textes à appliquer.

Écrit par : Artémis | 17/02/2014

@ Artémis - Le nombre des régimes de couverture sociales est, somme toute, "assez fourni" :

Le régime général

Le régime agricole (MSA).

Le régime social des indépendants (artisans, commerçants, industriels et certaines professions libérales).

De nombreux autres régimes spéciaux (le régime des marins et inscrits maritimes, le régime des mines, de la SNCF, de la RATP, d'EDF-GDF, de la Banque de France, de l'Assemblée nationale, du Sénat, le régime des clercs et employés de notaire, le régime des ministres du culte, etc).

http://www.ameli.fr/l-assurance-maladie/connaitre-l-assurance-maladie/missions-et-organisation/la-securite-sociale/les-differents-regimes-de-l-assurance-maladie.php

Écrit par : Dr Sangsue | 17/02/2014

Les militaires (CNMSS) et la caisse noire des impayés...

Écrit par : alain | 18/02/2014

ah ben oui ..; et puis la SLI aussi (fonctionnaires d'état)
On n'a pas le derrière sorti des ronces tiens !

En parlant de notaires, ça me rappelle une histoire :

La dame : "bonjour, je voudrais tirer les choses au clair !"
La secrétaire : " ça tombe mal, le clerc est en vacances"

c'est mieux de la faire à voix haute (à l'oral quoi) ...

Écrit par : Artémis | 18/02/2014

@ Artémis - Je connais le prénom de ce clerc, c'est Guy, oui, Guy le clerc !

Sacré Flash Gordon, la BD chevaleresque, qui a inspiré George Lucas pour Star Wars !

Écrit par : Dr Sangsue | 19/02/2014

Pour le clerc de lune à Maubeuge, le projet est à l'étude...

Écrit par : alain | 19/02/2014

@ alain - On parle beaucoup, aussi, de la fermeture et clerc. Celle qui ne zippe que quand on s'en sert.

Écrit par : Dr Sangsue | 19/02/2014

Maintenant que tu me le dis, ta braguette est ouverte...

Écrit par : alain | 19/02/2014

Les commentaires sont fermés.