Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/12/2021

Faute de goût et manque de savoir vivre

 

Il m’arrive, parfois, d’être gaffeur, de commettre des impairs.

En voici un, dans l’exercice de mon Blog, qui me marqua profondément.

En son temps, j’ai publié le 04/03/2016, cinq ans, déjà, « Comment le Docteur Sangsue soigne la "gueule de bois" ».

Or il se trouve qu’un de mes articles proche traitant du vin du dimanche frôla cet article sur la "gueule de bois".

Cet assemblage fut, passablement, de ma part, une faute de goût, un manque de savoir vivre.

Mais, maintenant, il y a prescription.

Immédiatement, dans mon article du 24/11/2016 : « Château Coufran : Le vin du dimanche sélectionné par le Docteur Sangsue » je reçus ce commentaire « plutôt » flatteur :

Bonjour Docteur Sangsue,

Je viens de parcourir rapidement votre blog... très agréable.... et surtout de très bon conseil en matière de vins !!
Je tenais à vous remercier sincèrement pour vos charmants commentaires concernant les vins de notre famille et particulièrement le Carbonnieux.
Si vous êtes dans la région, je vous invite à nous rendre visite.
Nous serons ravis mes frères et moi de vous rencontrer.

Bien cordialement,
Christine Perrin Lescuyer
PS Continuez à boire du Carbonnieux de toute façon vous connaissez la recette anti-gueule de bois !!
Écrit par : Christine | 27/04/2016

Or il se trouve que Christine Perrin Lescuyer, avec ses frères Éric et Philibert Perrin, dirigent le Château Carbonnieux. Mais la famille Perrin a, dans son fief, outre le château Carbonnieux, Mais la famille Perrin a, dans son fief, outre le château Carbonnieux, les seconds vins de Carbonnieux (les châteaux La Tour Léognan et La croix de Carbonnieux), Haut Vigneau et Lafont Menaut*.


Eric Christine et Philibert Perrin un verre de Carbonnieux blanc à la main (Double clic gauche pour agrandir)

Grand dieu, que la propriétaire d’un grand château, un grand cru classé du Bordelais, écrive un commentaire sur mon Blog, c’est plutôt flatteur !

Mais…

On sent, nettement une pointe d’ironie. Justifiée, on le conçoit, par l’association du « vin du dimanche » que l’on déguste et les boissons alcoolisé que l’on boit lors de certaines fêtes.

Je corrigeais immédiatement ma calamiteuse erreur de goût en supprimant l'article litigieux et répondis :

@Christine - merci de votre commentaire élogieux sur mon modeste blog.

Oui, Les Châteaux Carbonnieux, La tour Léognan, Lafont Menaut et Haut Vigneau sans oublier les Châteaux Le Sartre et Bois-Martin, font partie de mes vins fétiches.

Mais j’aime, aussi de temps en temps, revenir à mes premières amours, le Château Coufran.

Je "bois", ou plutôt je déguste toujours les vins avec modération. C'est pour cela que j'intitule, très souvent, mes articles "Le vin du dimanche".

Bien sûr, il y a, aussi, les très grandes occasions pour les vins exceptionnels comme, entre autre, le Carbonnieux.
Écrit par : Dr Sangsue | 27/04/2016

Bon, je vais essayer de me faire pardonner (avec 5 ans de retard, mieux vaut tard que jamais) avec cette vidéo sur le Château Carbonnieux qui produit l'eau minérale de Carbonnieux.


Vie de Château* - Château Carbonnieux

*OUF !

**« Vie de château » est un magazine mensuel de la vigne et des vignerons, des chefs de culture et des maîtres de chai, “Vie de Chateau” vous emmène visiter des propriétés viticoles de la Région. Incarné par Michel Cardoze, ce programme raconte une histoire, détaille une architecture, explore des méthodes de culture, s’intéresse aux sols, y cherche les petites bêtes et les bons cailloux et chante la différence entre les terroirs. Une véritable immersion dans le monde viti-vinicole.

 

 Références :
 - Vignobles Famille Perrin

- Carbonnieux : une Longue Histoire

- Château Carbonnieux blanc

 - Site du Château Carbonnieux

 

09/12/2021

L'acide L(+) tartrique et le vin

Crédit Photo – Archives Personnelles (pour agrandir, double clic gauche sur la photo)


L’autre jour, en finissant une bouteille de vin rouge, j’ai trouvé ce dépôt dans mon verre.

Il s’agit de cristaux d’acide tartrique.

L’acide tartrique est l’acide le plus abondant des acides du raisin. Il est formé dans les jeunes feuilles et les baies vertes. A partir de la véraison, sa teneur oscille autour d’une valeur moyenne sans grande évolution. Ainsi, la teneur approximative à la récolte est-elle de 5 à 7 g/l. Il tire son nom du dépôt (le tartre) se formant dans les récipients contenant du vin (cuves, futs…).

Oui, mais l’ Acide L(+) tartrique (dans sa forme dextrogyre) est, aussi, utilisé en œnologie.

En effet, une partie de l'acide tartrique ajouté au vin va entrainer la précipitation de bitartre de potassium et ainsi une baisse du pH du vin. Ce qui permet :

 - Élaborer des vins équilibrés au point de vue des sensations gustatives.
 - Favoriser une bonne évolution biologique et un bon déroulement de la maturation du vin.
 - Remédier à une insuffisance d'acidité naturelle

En conclusion :

L'acide tartrique (E334) est un acidifiant des moûts ou des vins. ... Sur raisins ou moût, l'apport maximal autorisé est de 150 g/hl. Sur vin, il est de 250 g/hl. Il permet la réduction du pH* du vin au niveau souhaité tout en parvenant à préserver ses arômes et ses couleurs.

Cette vidéo met en évidence les cristaux d’acide tartrique : ceux-ci sont blancs pour les vins blancs (et rosés) et rouge pour les vins rouges). Mais il est oublié de préciser que l’acide tartrique peut être utilisé, en œnologie, pour « guérir » le vin.

 

Référence :
- Tartrique (acide tartrique) œnologie, acide naturel du vin et acidifiant

 - Acide Tartrique (L+)

08/12/2021

Brasserie « Au Pied de Cochon » - 6 Rue Coquillière, 75001 Paris – 24h/24h & 7j/7j

 

Lors de mon prochain séjour à Paris, outre la célèbre brasserie « La Coupole », que fréquente les gens célèbres de Paris et dont on m’a beaucoup parlé, et, ceci, à plusieurs reprises, mais je me suis juré d’aller faire une escapade gourmande à cette brasserie, cette vraie brasserie authentique et traditionnelle qu’est « Le pied de cochon ».

Je viens juste de la découvrir, à l’instant, en tutoyant mon pote YouTube.

« Le pied de cochon » est le premier établissement à proposer, dès son ouverture, en 1947, un service continu 24h/24, 7 jours/7.

Les spécialités de la maison telles que le Pied de cochon farci façon Périgourdine, la tentation Saint-Antoine ou encore la Double côte de cochon Ibaiama à partager, signée Eric Ospital. Bien sur il y a la possibilité, comme dans toutes les vraies brasseries, de se régaler d’un plateau de fruit de mer (dont les huitre du célèbre ostréiculteur, au Cap-Ferret dans le Bassin d’Arcachon : Joël Dupuch).

Pour vous faire rêver, et baver, la vidéo qui m’a permis de découvrir cette perle :


Au Pied de Cochon : au cœur d'une brasserie mythique de Paris

 

Références :
 - Site : Au pied de cochon

 - Tripadvisor

Mes articles cochons :
- Pieds de cochon panés au four façon Docteur Sangsue : un plat de brasserie  

- Oreilles de cochon en court bouillon façon Dr Sangsue

 - Queues de cochons en court bouillon express à la cocotte minute façon Docteur Sangsue

07/12/2021

Comment nettoyer son dentier : L’astuce du Docteur Sangsue

 


Comme je le raconte dans mon article du 21/03/2018 : « Un peu de culture ne nuit pas », je suis bruxomane, je grince des dents.

Cela a, entre autre, une conséquence nuisible : l’usure prématurée des dents, avec au bout, la dentine étant devenue apparente : des douleurs dentaires notamment à la mastication (un calvaire pour un épicurien, un amateur de bonne chère comme moi).

Le seul traitement possible : le port, la nuit, d’une gouttière rigide en plastique.

Or, donc, aujourd’hui, je suis retourné voir ma dentiste pour contrôle ma gouttière. En effet, au bout d’un certain temps la gouttière est envahie par une épaisse couche tarte.

Mais comment la nettoyer ?

Une idée, une idée de bricolo, me vint à l’esprit :

l’Antikal.

Aussitôt pensé, aussitôt fait !

Résultat :

Nickel !

La tête de la dentiste quand je lui racontais comment j’entretenais mon appareil.

Allez, un peu d’humour :

06/12/2021

Les trois verrous de sécurité

Lu sur 20 Minutes du 02/12/2021 : « Autriche : Une chirurgienne condamnée pour avoir amputé la mauvaise jambe de son patient ».

Visiblement il y a eu une erreur quelque part.

Quand j’étais en active, pour éviter au maximum les erreurs, je m’étais forgé cet aphorisme.

Pour éviter toute erreur, il y a trois verrous de sécurité :

 - le premier verrou de contrôle, c’est le médecin
 - Le deuxième verrou de contrôle, c’est le patient
 - Le troisième verrou de contrôle, c’est le pharmacien

Pour qu’il y ait une erreur, il faut que les trois verrous soient défaillants ; cela limite de beaucoup leur survenue.

Une note d’humour. Limite vu la gravité du sujet.

Plus sérieusement :