Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/11/2021

Le tram de Saragosse

Crédit Photo Archives Personnelles – (Double clic gauche pour agrandir)


J’ai pris cette photo devant l’entrée de l’hôtel Oriente où j’ai résidé le temps de mon séjour à Saragosse.

L'alimentation du "Tranvía de Zaragoza" se fait par ligne aérienne mais entre la Plaza de Paraiso et Murallas, dans le centre historique de la ville, l'alimentation est assurée par batteries d'accumulateurs leur charge étant effectuée lors du freinage des rames par récupération du courant et par connexion au réseau électrique lors des arrêts.

18/11/2021

Farmacia del Pilar en Zaragoza

Crédit Photo – Archives Personnelles (Double clic gauche pour agrandir)


Cette pharmacie vieillotte est située au 40 Calle Alfonso I, rue dont je parle dans mon article "Calle Alfonso I".

Mon dieu, qu’est ce que j’ai pu, en prescrire de la Lysopaïne (Lizipaina) du temps où c’était remboursé !

Il faut bien dire que sucer un bonbon est efficace dans le mal de gorge. Mais...

Si la majorité des angines sont virales, il ne faut pas passer à côté d'une angine bactérienne à Streptocoque β-hémolytique du groupe A (SGA) (risque de RAA* avec une possible atteinte des valves cardiaque) ce qui nécessite un traitement antibiotique (amoxicilline).

Pour cela, outre la clinique (fièvre >38° C, ganglions, augmentation des amygdales) le médecin dispose d’un test rapide : le TROD angine, mais je me pose, quand même, la question de la fiabilité de ce test.


Publicité 2018 - Sanofi - Lysopaïne

 

*Aphorisme médical bien connu des médecins : "Le streptocoque lèche les articulations mais mords le cœur".

16/11/2021

La Casa de Santiago Ramón y Cajal en Zaragoza

Crédit Photo – Archives Personnelles (Double clic gauche pour agrandir)


Lors de mon séjour à Saragosse, alors que j’étais dans la file d’attente pour rentrer dans la Chocolatería Lalmolda cf mon atricle du 28/10/2021 - « La Chocolatería Lalmolda à Saragosse », je remarquais une plaque, celle de ma photo.

J’y appris que Santiago Ramón y Cajal à vécu à Saragosse au numéro 13 de la calle Méndez Núñez.

Santiago Ramón y Cajal (1852 à Petilla de Aragón - 17 octobre 1934 à Madrid,) est un histologiste et neuroscientifique espagnol, colauréat du prix Nobel de physiologie ou médecine en 1906 avec Camillo Golgi.

En utilisant, pour l'étude des cellules nerveuses, la technique de coloration de Golgi, il mit en évidence que les neurones étaient des entités cellulaires séparées par de fins espaces (que Sherrington nommera « synapses »), et non les fibres d'un réseau ininterrompu. Il est considéré comme l'un des pères des neurosciences.

Ramon y Cajal devait être un enfant HPI, en effet, c’était un enfant curieux et à l’esprit vif, fasciné par les phénomènes de la nature. Parmi les traits de sa personnalité, on peut citer la gêne que lui supposaient les relations sociales et les rapports cordiaux avec les adultes, en outre, comme il devait s’ennuyer à l'école, il avait un très mauvais comportement. Cajal a dû être transféré de nombreuses écoles parce que les enseignants ne pouvaient pas le contrôler. Il a été arrêté à l'âge de 11 ans après avoir détruit la porte de la cour d'un voisin avec un canon qu'il a fabriqué. C’est pour cela qu’il il fit un apprentissage d'abord de coiffeur, puis de cordonnier.

Cajal voulait devenir peintre, mais son père le força en lui faisant étudier la médecine. 

Pour la petite histoire Ramon y Cajal à fut un pionnier du culturisme en Espagne.

Santiago Ramon y Cajal culturiste

Une vidéo où l’on apprend la passion de Cajal pour la photographie. Cela semble logique pour quelqu'un qui aime la peinture.

Une autre vidéo sur Golgi et Cajal.

 

Références :
 - « Casa de Santiago Ramón y Cajal »
 - « Santiago Ramón y Cajal »
 - « Ramón y Cajal, pionero del culturismo español »
 - « Le fondateur de Neuroscience voulait être un artiste, pas un médecin »

09/11/2021

Vieilles cabines téléphonique à Saragosse

Crédit Photo - Archives Personnelles (Double clic gauche pour agrandir)


Lors de ma villégiature à Saragosse, je suis tombé sur ces vieilles cabines téléphoniques, sur un côté de la place del Pilar.

Un vestige du passé !

En France, France Télécom s'était engagée à entretenir les cabines téléphoniques jusqu'en 2014. Il y a, déjà, de cela... 7 ans !

 

Références :

 - 21/04/2015 : « La disparition des cabines téléphoniques et le Docteur Sangsue »

 - 19/10/2025 : « La disparition des cabines téléphoniques et le Docteur Sangsue »

08/11/2021

In Memoriam COVID-19 à Saragosse

Crédit Photo – Archives Personnelles (Double clic gauche pour agrandir)


Lors de mes dernière vacances, j'ai pris cette photo d'une banderole accrochée sur la mairie de Saragosse.

07/11/2021

ComeJamón Alfonso

Crédit photo – Archives Personnelles (Double clic gauche pour agrandir)

 

Dans mon précédant article "Calle Alfonso I", je parle de la Calle Alfonso I. C'est dans cette rue que j'ai découvert ComeJamón Alfonso.

Un repas de midi sur le pouce dans la chambre d’hôtel en regardant les infos en espagnol (dur dur), un repas qui se compose d’un sandwich avec du jambon de Bayonne, pardon de Saragosse acheté au magasin ComeJamón Alfonso au numéro 4 de la Calle de Alfonso I, sans oublier un excellent pain, ce qui est rare à Saragosse.

A cette occasion, achat d’un excellent chorizo (il est à noter que celui-ci n’était pas très fort). Sans oublier le fromage.

Une vieille vidéo de 2023.

 

Références :

 - Site ComeJamón
 - Où sont les magasins ComeJamón
 - ComeJamón

04/11/2021

Calle Alfonso I

Crédit Photo - Archives Personnelles (Double clic gauche pour agrandir)

Calle Alfonso I est une belle rue piétonne pleine de maisons et de locaux commerciaux originaux du 19ème siècle. C'est aussi une rue qui est presque toujours pleine de monde.

Pendant la journée, il y a beaucoup d'activités commerciales et de loisirs, il y a de nombreux magasins et c'est toujours animé. Dans ce domaine, vous pouvez du petit déjeuner au dîner, il y a de nombreux restaurants et cafés.

Au fond, on aperçoit la cathédrale Nuestra senora Del Pilar.

28/10/2021

La Chocolatería Lalmolda à Saragosse

Crédit Photo – Archives Personnelles (double clic gauche pour agrandir)


L'une des chocolateries* les plus traditionnelles de Saragosse au 12 calle Méndez Núñez.

Ils servent l'un des meilleurs churros de la ville.

Leurs churros sont servis accompagnés d'un café ou d'un chocolat chaud.

Je n’ai jamais dégusté un aussi bon chocolat. Celui-ci est d’un noir intense, il est très épais et il est fait avec un exellentissime chocolat. Avec les churros c’est à tomber !

Dans ses vitrines, on trouve, également, des desserts élaborés avec des recettes de longue date qui ont été transmises de génération en génération, comme des palmiers, des croissants, des pâtisseries au thé ou du nougat artisanal, parmi beaucoup d'autres délices sucrés.

Perso, je vous recommande le chocolat noir à 90 % de cacao. Celui à 100 % de cacao, avec sa forte amertume, fait qu’il est réservé aux connaisseurs.


*Saragosse est le berceau du chocolat. En effet, en 1534, au sein d’un monastère cistercien de la province de Saragosse, la recette du chocolat fut préparée pour la première fois en Europe, et marque le début d’une tradition chocolatière qui perdure encore dans la ville et sa province. De nombreuses chocolateries, pâtisseries et entreprises se fondèrent au XIXe et sont encore actives aujourd’hui, la Chocolatería Lalmolda en est l'illustration.

 

Références :
 - Chocolatería Lalmolda
 - Chocolatería Lalmolda
 - Site Internet : Lalmolda pastelería en Zaragoza

26/10/2021

La Plaza del Pilar à Saragosse

Crédit Photo – Archives Personnelles (double clic gauche pour agrandir)


Sur la Plaza del Pilar sont implantés la Basilique del Pilar, l’hôtel de ville, le marché aux poissons (aujourd'hui, salle d'exposition de la mairie) et de la cathédrale Seo.

22/10/2021

Les cierges écolos de la Basilica Nuestra Sénora Del Pilar

Crédit Photo – Archives Personnelles (Double clic gauche pour agrandir)


En visitant la Basilica Nuestra Senora Del Pilar, j’ai été très surpris par les cierges en offrande à la virgen Del pilar.

Ceux-ci ne sont pas en cire, mais ce sont des lampes qui s’allument après l’offrande de la pièce.

Une façon écologique originale de protéger l’environnement.

21/10/2021

Surprise lors de la visite de la Basilica de Nuestra Sénora Del Pilar

 

Pour répondre au dernier commentaire de mon fidèle lecteur alain, effectivement, en visitant la Basilica de Nuestra Senora Del Pilar, j’ai été très surpris par ça


Crédit Photo – Archives Personnelles


Crédit photo – Archives Personnelles

20/10/2021

Petit déj à Saragosse

Crédit Photo - Archives Personnelles

 

Le premier petit déj à Saragosse place Del Pilar.

Les viennoiseries sont servies avec un couteau et une fourchette car recouvertes d’une couche sucrée qui colle aux doigts.

01/08/2021

Vacances d’été 2021 – Deuxième partie

Les deux ponts sur la Charente : au premier plan le pont transbordeur de Martrou au deuxième plan le viaduc de Martrou.

 

Enfin la deuxième partie des vacances.

Je pars pour, environ, une quinzaine.

Rien de bien original.

Comme tous les ans, à la même époque, je vais séjourner dans la belle famille (enfin ce qu’il en reste), en Charente-Maritime, dans une commune près de Rochefort (en cherchant bien, si vous savez décrypté mes messages subliminaux, vous devriez, peut-être, trouver mon spot).

Si vous partez, je vous souhaite de bonnes vacances. Si vous ne partez pas je continuerai à publier, pendant cette partie de mes vacances, en essayant de vous divertir pour vous faire passer le temps.

J’ai, déjà, quelques articles en réserve mais aussi, quelques sujets pour des articles à venir.

J’amène un ordi portable, l’ordi de travail de ma moitié (faut pas le dire) mais je l’utiliserai avec un Firefox portable sur clé USB, j’en profite, aussi, en amenant un Thunderbird portable sur la même clé USB.

Je vous souhaite de bonnes lecture et…

@+

21/07/2021

Débroussaillage

Crédit Photo : Le Figaro


J’ai donc passé la première partie de mes vacances dans ma station balnéaire préférée.

Cette année, une chose m’a profondément marqué et agréablement surpris : le débroussaillage des routes.

En effet, une quinzaine de kilomètre avant d’arriver à la station, tous les bords des routes y menant, étaient méticuleusement débroussaillé et ce sur une large bande.

C’est bien la première fois que je vois cela.

Dans mon article du 18 août 2012 : "A propos de l’incendie de la forêt de Lacanau de 2012 : Souvenirs d’enfance Canaulaise, Histoire de Lacanau Océan, de la Forêt Landaise et quelques réflexions sur les incendies de la côte aquitaine" j’évoquai un sujet brulant, c’est le cas de le dire, celui des incendies de forêt.

En effet, en cette année 2012, il y a neuf ans déjà, un important incendie ravagea la forêt aux alentours du lac de Lacanau. ,Le feu aurait démarré au niveau de la route de Lacanau nécessitant l'évacuation d'un camping. A l'époque le feu se propagea vers la réserve naturelle de l'étang du Cousseau.

Dans mon article je donnai quelques raisons possibles sur la cause de cet incendie mais, pudiquement, j’évitai de parler d’un manquement important : celui du débroussaillage.

Cette année je ne peux que me réjouir d’une telle mesure.

Voici une vidéo spectaculaire de cet incendie que j’avais mis, à l’époque, dans mon article.

29/06/2021

Un évitement peu commun

Crédit Photo – Archives Personnelles


Quand j’étais, encore, en active, je suivais une jeune septuagénaire au lourd passé anxieux, un lourd passé phobique.

Elle était hypocondriaque.

Plus précisément, elle était atteinte d’une cancérophobie cognée.

Dans les Troubles Phobiques on retrouve un comportement d’évitement.

Un jour, elle m’avoua qu’il y avait une rue de la Grande Ville qu’elle évitait soigneusement, c’est celle de ma photographie : la rue du Cancera.

Une stratégie d’évitement peu commune.

 

P.S. : Quelques stars hypocondriaques ICI.

13/06/2021

Le plateau de fruits


Crédit Photo – Archives Personnelles


Comme vous le savez, dimanche dernier, jour pour jour, ma fille a été admise à sa Profession de Foi.

Lors de la cérémonie, mon regard fut intrigué par un plateau de fruits déposé au pied de l’hôtel.

Bien sûr, il y avait de nombreux bouquets de fleurs, pourquoi un plateau de fruits au pied de l’hôtel ?

Si vous avez la réponse celle-ci est bienvenue.

Une piste, le Père qui officiait à la messe part en missions auprès des Chrétiens d'Orient.

08/06/2021

Le Christ

Crédit Phot - Archives personnelles

 

La photographie et la peinture sont étroitement liées.

Ce qui caractérise ma photographie, c’est la perspective.

En peinture, l’Histoire attribue à Donatello (1386-1466) la première œuvre avec une perspective à point de fuite unique : un bas-relief représentant Saint Georges et le dragon (vers 1415-1417) qui se trouve aujourd’hui à Florence.

J’ai pris cette photo dans l’église où ma fille a passée sa Profession de Foi.

L’idée m’en est venu en songeant au célèbre tableau de Salvador Dali : «Christ de Saint Jean-de-la-Croix ».

La différence essentielle entre ma modeste photographie et le monumental tableau de Dali résulte dans le fait que ma photo est prise en contre plongée, alors que, dans le tableau de Dali, le Christ est pris en… plongée.

Analyse du tableau selon Wikipédia : « La peinture montre Jésus crucifié, pris en perspective plongeante et vu d'au-dessus de la tête. Cette dernière regarde vers le bas et est le point central de l’œuvre. La partie inférieure du tableau représente un paysage impassible, formé par la baie de Portlligat. Entre le Crucifié et la baie s’intercalent des nuages aux tons mystiques et mystérieux, illuminés par la clarté qui émane du corps de Jésus. Le puissant clair-obscur qui sert à rehausser la figure de Jésus provoque un effet dramatique ».

Le Christ de saint Jean de la Croix est une des plus célèbres toiles du peintre Salvador Dalí. C'est une huile sur toile réalisée en 1951 de 205 × 116 cm qui est conservée au musée Kelvingrove, à Glasgow.

En 1961, un visiteur attaqua la peinture avec une pierre et déchira la toile avec ses mains. Elle est restaurée avec succès pendant plusieurs mois.


Références : 
 - Christ de Saint Jean-de-la-Croix
 - L’invention de la perspective

04/06/2021

Ma carotte

Crédit Photo – Archives Personnelles (clic gauche pour agrandir la photo)

 

C’est mon dernier achat dans mon petit super marché de quartier.

Cette photo a été réalisée avec mon Smartphone ASUS Zenfone Max Pro M1.

25/02/2021

La station sous le couvre feu

Photographie - Archives personnelles (clic gauche pour agrandir)

Sous le couvre feu, la station balnéaire où j'ai passé mes vacances, est devenue une ville fantôme.

08/01/2021

Restaurateur


Crédit photo - Archives personnelles


Notez la position du restaurateur. Pour se stabiliser celui-ci appuie son petit doigt sur le support à restaurer et soutient son coude avec sa main.

Le restaurateur un artiste ?