Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/04/2015

L’utilisation originale d’un blog par le Docteur Sangsue : Un exemple, le poulet basquaise

Crédit Photo : http://www.semantis.fr/blog-actualites-de-semantis/


Il y a une méthode originale que j’utilise pour mon blog, c’est de m’en servir pour mon propre compte comme un lecteur lambda.

Je veux dire par là que, quand, par exemple, je ne me souviens plus d’une de mes recette de cuisine, je me replonge dans mon blog, car comme je me rappelle quand même de ces « innombrables » recettes, il me suffit, alors, de taper, sur Google, les mots clés de celles-ci.

Mais, avant d’en arriver là, faut-il, encore, avoir écrit un certain nombre d’articles.

Par exemple, dernièrement, l’envie me prit de faire goûter à ma petite famille, affamée, un poulet basquaise. Mais j’avais oublié les proportions des ingrédients.

Je décidais donc d’utiliser mon blog pour cela.

Je tapais, sur Google, les mots clés : poulet basquaise docteur sangsue.

Trois liens arrivèrent en tête, hormis l'article d'aujourd'hui : "L’utilisation originale d’un blog par le Docteur Sangsue" : Un exemple, le poulet basquaise" :

 - Poulet Basquaise Express à la Cocotte Minute Fast Cooking façon Docteur Sangsue.
 - Poulet Basquaise Fast Cooking.
 - Recette de la piperade façon Docteur Sangsue : Poulet et Thon Basquaise.

Je réalisais donc ma recette en faisant un mix de mes trois recettes, ce que je fais habituellement quand j’élabore une recette sur le Net.

En exécutant cette recette, il en découla la recette finale, tout au moins pour l’instant, un ajustement, tant en modifiant les ingrédients qu’en modifiaient les proportions, voici la dernière mouture :


Pour 4 personnes :
 - 4 hauts de cuisses de poulet
 - 3 boites de 400 g de pulpe de tomate
 - 1 oignon
 - 2 gousses d’ail
 - 4 brins de persil
 - Sel (pas trop à cause du sel de cèleri)
 - Sel de céleri
 - Poivre
 - 1 bouquet garni (Thym et 1 feuille de laurier coupée en trois)
 - 1 cuillère à café rase de piment d’Espelette


Servir avec des tagliatelles fraiches*.

Et en vin, en hiver on peut tenter un rouge, un Irouléguy, un bordeaux, en été, des vins des Pays de Loire (Chinon, Saint Nicolas de Bourgueil), servis frais (vers 12°C),  feront très bien l'affaire.


*Liste des pâtes : allez sur Wikipedia, vous ne serez pas déçus.

23/04/2015

Comment faire vieillir son vin plus vite selon la méthode du Docteur Sangsue

Voir l'article de mon blog : "Comment doubler voire tripler le vieillissement du vin selon la méthode du Docteur Sangsue".


Le titre pour essayer d'envoyer plus facilement un lien vers mon article.

 

21/04/2015

La disparition des cabines téléphoniques et le Docteur Sangsue

Deux scooters attachées contre deux cabines téléphoniques.

Crédit Photo : Archives Personnelles (cliquez pour agrandir).


Ce matin, en buvant ma deuxième tasse de café au lait, après avoir mangé ma tranche de pain au beurre, bien calé dans mon fauteuil, j’appris, aux informations télévisées, la disparition annoncée des cabines téléphoniques.

En contre partie l’opérateur gérant ces cabines s’engage à élargir la couverture de son réseau accessible aux téléphones portables.

Déjà, dans deux de mes articles, en 2008 et 2009, j'évoquais cette disparition.

D’abord dans le premier, en 2008, « "La puce à Moreno".

Je cite :

"Pourquoi une vieille cabine téléphonique et un peu cassée me direz-vous ?

Surtout que celles-ci sont en voie de disparition depuis la vulgarisation des téléphones portables »...

Et les cabines téléphoniques disparaissent peu à peu tuées par les téléphones portables en grande partie dus à Moréno qui est l'inventeur de la carte SIM, celle-ci étant aussi une carte à puce…

En voulant sauver les cabines téléphoniques, Moréno a causé leur perte !...

Et puis, faite comme moi, photographiez les vite ces cabines téléphonique pendant qu'il en est encore temps".

Puis dans un deuxième, en 2009, "Un nouvel usage pour les cabines téléphoniques".

Je cite :

"Depuis la quasi disparition des cabines téléphonique grâce à l'invention de la carte à puce par le découvreur Roland Moreno, voir le blog du Docteur Sangsue, voici une possible et originale reconversion pour les survivantes…

Dans le temps, l’état, grâce au service public mettait à la disposition du citoyen des cabines téléphoniques dont il assurait l'entretien…

De nos jours, chaque citoyen a son propre téléphone portable.

Ainsi donc, si les canines téléphoniques disparaissent, c'est la faute à Moreno qui voyant des cabines téléphonique cassées pour voler l'argent qu'elles contenaient* a inventé l'argent dématérialisé, la monétique".

Par cela, mes deux articles, étaient prémonitoires.

 

*Cette belle légende est malheureusement fausse (voir à Roland Moreno), mais le résultat est le même.

 

P.S. : Le site un peu déjanté de Roland Moreno.

17/01/2015

Les erreurs du blogueur




Mon Blog a été crée le 7 juillet 207 2007, huit ans déjà cette année!

Cela me permet de faire un bilan sur quelques erreurs capitales que j'ai commises.

Mais ce ne sont pas des erreurs rédhibitoires et punissables au niveau de la Loi.

Je conseille, à ce propos, à ce que cela intéresse, de lire l'article "Blogueurs et Responsabilité Reloaded", sur le blog de Maître Eolas : "Journal d'un avocat".

Au début, on s'émerveille de tout. tout est sujet à article, même le plus futile, comme "le muguet du premier mai".

Puis vient le temps du manque d'imagination, alors on a tendance à copier coller, la chute se fait sentir et le couperet tombe progressivement mais immanquablement.

L'imagination revenant, les articles se font, à nouveau intéressants. Le blogueur peut alors commettre des erreurs fortuites ou maladroites mais dans mon cas pas mal intentionnées.

Une de mes première erreurs fut comico-dramatique consista à révéler à mon hébergeur une pseudo attaque virale qui me valu d'être exclu pendant quelques de la Blogosphère visible, ce qui me fit plonger dans les sondages.

Une deuxième erreur que je regrette profondément est un article que je ne citerai pas, j'en ai tellement honte, que j'y regarderai à deux fois avant d'écrire pareille chose.

Parfois, aussi, le blogueur a ses propres soucis qui le rendent moins réceptif à ses lecteurs et lui font commettre des erreurs, vis avis de ses dits lecteur.

Avant d'être blogueur celui-ci n'en est pas moins homme.

C'est pour cela qu'il commet toutes ces maladresses.

28/12/2014

Comment supprimer un virus du BIOS - Résolu

Crédit Photo : http://www.sospc2424.ch/lexique-article.cfm?id=3277#.VJ8_...

 

Il nous faut, hélas, commencer par une définition en termes absolument absconds

Le BIOS ou Basic Input Output System, Basic Input Output System, (en français : « système élémentaire d'entrée/sortie »), est, au sens strict, un ensemble de fonctions, contenu dans la mémoire morte (ROM) de la carte mère d'un ordinateur, lui permettant d'effectuer des opérations élémentaires lors de sa mise sous tension, par exemple la lecture d'un secteur sur un disque. Par extension, le terme est souvent utilisé pour décrire l'ensemble du micrologiciel de la carte mère) Wikipédia.

En gros, le BIOS gère la carte mère et les périphériques (clavier, souris, son, vidéo, ports USB...).

Sans lui, l'ordinateur est mort, il ne peut démarrer.

Depuis quelques temps mon vieux Windows XP devenait très instable avec plein d'écrans bleus et des redémarrages forcés accompagnés de messages changeants à chaque fois et revenants périodiquement. Ce fichu "Blue Screen of Death", rendait mon ordi quasi inutilisable sauf entre ces périodes de "calme", assez peu fréquentes, d'ailleurs, même en "démarrage sans échec avec prise en charge du réseau" réseau ce qui me permettait l'accès à Internet, certes mais de façon très notable.

Tout mes ordis étaient déconnectés naturellement !

Il me fallut du temps, pas mal de temps, d'ailleurs, pour comprendre d'où venait le problème.

Un problème tordu.

Un virus dans le BIOS.

Cela ne cours pas les rues.

Après quelques recherches dans les forums de discussions, sur Internet, où l'on trouve à boire et à manger (surtout plutôt à boire qu'à manger), je trouvais la solution :

Enlever la pile du BIOS.

Le BIOS à une pile pour maintenir les différents réglages personnels et surtout la reconnaissance des disques.

Si on enlève cette pile du BIOS, celui-ci revient à son état par défaut, celui de la sortie d'usine.

J'enlevais la pile une minute, la remis.

Réglais, à nouveau, le paramétrage du BIOS, et...

Mon ordinateur se remis à tourner comme sur des roulettes.

Mais, l'histoire ne s’arrête pas là : comme prévu, après passage sous l'antivirus gratuit  "AVAST" mon ordinateur était envahi par 80 virus ! Et, avec l'anti-malware gratuit  "Malwarebytes", par 10 malwares dont un aux yeux radio actifs. En effet, en "mode sans échec avec prise en charge dur réseau uIl faut dire qu'au point où j'en étais, foutu pour foutu, je me suis, un peu trop servi, de ce type de "mode sans échec" où, comme je l'ai dis plus haut, l'antivirus est désactivé.

Par mesure de prudence, je fis une réinstallation, pour avoir un OS (Opérating System), un système d'exploitation, un Windows tout neuf.

Ouf !

27/12/2014

Naviguer sur internet est très difficile avec un vieil ordinateur ou un mini ordinateur avec un processeur peu puissant - résolu - Chrome et Safari


Crédit Photo : http://blog.vodeclic.com/2013/04/08/quel-navigateur-chois...



Vous avez comme moi, un vieil ordinateur, et êtes tombé sous le charme, il y a deux ou trois ans, à l'achat d'un mini PC.

Le vieil ordi rame dans le surf sur Internet, c'est normal, il est vieux.

Plus grave le mini PC, aussi, mais il n'a que... TROIS ans !

L'explication : le processeur ne supporte plus l'utilisation que demandent maintenant la gloutonnerie des Navigateurs comme Internet Explorer, Fierfox voire Opéra.

La solution : installer Chrome ou de Safari, la 5.1.7 que vous trouverez sur le site de clubic. Safari est développé par Apple.

Et le tour et joué.

Chrome est développé par Google et actualisé, il est effectivement léger, un peu moins que Safari, mais plus récent et actualisé, donc plus sûr.

Et ça marche !

A choisir, plutôt chrome, quand même et Safari, pour la nostalgie. D'autant plus que le surf sur le Net est beaucoup plus fluide avec Chrome.

En un mot, laisser tomber Safari.

03/12/2014

Je vous annonce la mort d'un Blog

Crédit Photo : http://www.1-referencement.com/

 


C’est toujours dur d’annoncer la mort d’un Blog.

En effet, comme dans la vie, les Blogs évoluent dans le temps, ils naissent vivent, meurent et tombent dans l'oubli.


Crédit Photo : https://blutriskell.wordpress.com/tag/morte/

Un Blog nait, tout petit nourrisson, tout fragile, grandit, atteint sa maturité, puis, au fil des temps, l’auteur, commence à s’user, le Blog vieillit et baisse dans les "sondages". Ce qui décourage encore plus son auteur qui cesse sa publication.

Le Blog est mort.

En effet, le temps s'écoule. Le tic tac de l'horloge est impitoyable.



D'après un poème de Charles Baudelaire


Dans un de mes articles : "Bigard et le Docteur Sangsue", Je citais un des un des premier Blog Médical majeur, "Grange Blanche le blog d'un cardiologue" qui eu l'immense mérite de recenser tous les Blogs Médicaux d'une part et d'avoir l'idée géniale de créer le "Carnaval des Blog Médicaux" : Une joute d'articles entre les différents Blogs Médicaux qui voulaient bien y participer, nous étions un peu moins d’une dizaine, et ce à trois sessions, au moment du carnaval, bien évidemment, c’est là que l’on peut se libérer de tous les jougs qui nous entravent.

Le Docteur Sangsue, naturellement participa à ces trois épisodes.

Ces épisodes eurent lieu sur son blog hébergé par Hautetfort, puis il créa un nouveau Blog sous le nom "Grange Blanche" sur son propre site.

Au départ, les blogs s'émerveillaient de tout ! J''avais même écris un article sur "Les marronniers et l'heure d'été" reprenant un de mes articles : "L'histoire de l'heure d'été/hiver", le principe même du marronnier, en terme journalistique : un article qui revient tous les ans et qui permet de boucler les trous du journal.

Mon Blog a été crée le 7 juillet 2007, sept ans déjà ! Avec, comme titre "Première" est resté aussi diversifié qu'avant, il est resté fidèle au cahier des charge du début des "Blogs Médicaux". Certes mon blog a mûri. Mais Il faut dire, qu'avec les Réseaux Sociaux les Blogs ont perdus de l'intérêt, voire, commencent à être dépassés. Pourtant dans un Blog le lecteur prend du plaisir à lire et l'"écrivain", bien grand mot s'il en est, à écrire. Un autre aspect méconnu, l'"écrivain" essaye d'écrire de mieux en mieux pour capter l'intérêt du lecteur, et pour cela, cela peut paraitre paradoxal, apprend véritablement à écrire de mieux en mieux, enfin, tout au moins,essaye, en tout cas il y prend un infini plaisir.

Personnellement je me force à faire des articles courts qui sont beaucoup plus captivant, car lassant moins l'attention.

Au tout début, dans les "Blogs Médicaux", il n'y avait pas que de la Médecine.

Puis apparurent les Blogs Médicaux que j'appelle "Intégristes" ne parlant que de Médecine et surtout de la relation Médecin Malade et du respect du patient, perdant parfois toute notion avec la réalité : Le Médecin existe aussi et doit savoir se faire respecter, certes avec tact et mesure.

Un Blog sortait du lot, celui de Borée, mais devant la dégradation du statut de Généraliste, de sa qualité de vie et de sa charge de travail, il dévissa sa plaque et son Blog mourut de lui même. Il raconte cela très bien dans un de ses deniers article en date du 18 mars 2013 : "Fin de partie".

Puis "Grange Blanche" évolua, surtout, vers des articles cardiologiques très pointus que les articles "grand "public" originaux et divertissants de l'ancien temps.

Mon Blog est resté fidèle à ses origines, il est resté très diversifié, dès son départ le 7 juillet... 2007 ! Sous le titre : Première. Il avait pour objectif d'alterner, Médecine, recettes de cuisine, œnologie, et articles divers, de préférences humoristiques parfois coup de gueule, parfois "scientifiques" et j'en passe… Tout ceci faisant, vraiment plutôt, un blog atypique médical, mais recensé par Teads LABS, ICI,  , dans la rubrique : Top Blogs.

Au départ, j’annonçais la couleur : "Blog atypique expérimental".

Bien sûr mon Blog a évolué, moins d'émerveillement, avec plus de "réflexion, mais autant de verve, car dans ma tête j'ai quinze ans).

La maturité d'un Blog est due à la maturité du "Blogmestre".

Malheureusement, Le " Blog d’un Cardiologue", après sept ans de publications régulières vient de mettre fin à son aventure.

Son auteur, sous le pseudonyme de "Lawrence Passemore" de son vrai nom, Jean-Marie Vailloud, vient de clôturer son Blog.

C'est la vie.

 

khaled - c'est la vie

 

Je m’aperçoit en cliquant sur le lien que son blog existe toujours, Son auteur a changé d'avis.

Il en est de même pour le blog de Borée, Borée vient à nouveau de publier .

La morale est qu’il faut toujours actualises ses liens.

09/11/2014

Windows XP n'est pas mort




Windows XP a été lancé fin 2011.

Les Mises à jours et les correctifs des bugs devaient durer dix ans avec les différents Services Packs (SP1, SP2 et SP3). Devant le nombre important d'ordinateurs tournant sous Windows XP, Microsoft décida de prolonger cette période.

Il est surprenant de savoir que, encore de nos jours, de nos jours 95 % des distributeurs de billets fonctionnent sous XP ! Et que 38 % d'ordinateurs tournent sous XP, dont pas mal de ceux d'administrations.

Cependant, depuis le 8 avril 2014, Microsoft n'assure plus cette maintenance de Windows Xp SP3.

Cité d'après Micro Pratique*.

Micro Pratique de conclure : On peut encore utiliser Windows XP.

La preuve !


 

*Micro Pratique - N° 214 - Juillet 2014

03/11/2014

Bigard et le Docteur Sangsue





Pourquoi ce titre ?

Que vient faire le modeste Docteur Sangsue avec ce Montre sacré qu'est Bigard ?

Même si on l''aime ou on ne l'aime pas, Bigard, c'est indéniable, est un génie, c'est une bête de scène.

En son temps, du temps bouillonnant et fertile du début des Blogs apparut une branche particulière, une spécialité : Les "Blogs Médicaux".

Le chef de file incontesté fut Grange Blanche, connu, aussi très, rapidement, sous le nom de Lawrence Passmore, En référence au roman de l'écrivain britannique David Lodge publié en 1995 dont le héro s'appelle Lawrence Passmore. Son blog s'appelle maintenant "Grange Blanche, le blog d'un cardiologue".

Le deuxième larron s'appelait ZECLAR. Son nom faisait allusion à un antibiotique, de la classe des macrolides, le ZECLAR*. Depuis, il a disparu de la circulation. c'était un Urgentiste qui a été en Antarctique pendant six mois en tant que médecin d'un groupe de chercheurs. Son blog, alors, était vivant et les photos parlantes "le poids des mots le choc des photos", allusion à une Pub de Paris Match.

Ils eurent une idée de génie, au moment du carnaval, de créer : "Le carnaval des Blogs Médicaux".

Cela consistait, pour tout les blogs médicaux en la rédaction d'un article qui était publié sur le Blog de Grange Blanche : un honneur et une consécration.

Bien sur, le Docteur Sangsue avait, dès le début crée son blog médical et, tout naturellement, participa à cette "joute" exaltante.

Or donc, lors d'un carnaval, il en eu trois, je ne sais plus lequel l'"incident" se produisit.

Je publiais l'article suivant : "Mes expérimentations Médicamenteuses".

Dans cet article, je racontais, entre autre, les effets secondaires redoutables d'un antibiotique, une fluoroquinolone, qui venait de sortir, le ZAGAM* (SPARFLOXACINE), celui-ci pouvant provoquer des brulures au second degrés tout cela pour la prescription d'une simple bronchite.

Quelle ne fut pas ma stupéfaction quand je vis qu'un des candidat avait eu le culot de montrer un sketch de Bigard, fort bien fait d'ailleurs reprenant mon idée (de génie, il faut croire).


l'auteur du scénar de base était votre serviteur, le Docteur Sangsue. L'erreur utilisé par le médecin auteur de ce plagia fut de prendre une vieille fluoroquinolone : le CIFLOX*. Cela était il dû à une certaine reconnaissance du plagia qui ne lui permettait pas de "plagier totalement".
On appelle cela en droit : "Vol de propriété intellectuelle"(art. L. 122-4 du CPI) Le CPI est le Code de la Propriété Intellectuelle.

Références :

  - Légifrance.

  - Stéphane Bouilland : (explication).

Depuis, il y a prescription, pour moi, et puis peut-être, c'est, une excellente occasion de faire remonter mon blog dans les sondages.

29/10/2014

Retour des morts vivants

 


Une assez longue absence de mon blog. Pourquoi ?

Je reviens des morts vivants !

Croyant être victime d'une attaque virale, j'avertis illico mon hébergeur de cette situation préoccupante. La réaction qui s'imposait fut imminente ; suspension de mon blog.

Mais, hélas pour moi, je m'étais inquiété à tort ! J'étais, en quelque sorte pris à mon propre piège.

Mon blog fut alors suspendu, et, après vérification, Hautetfort vient juste de lever la suspension de mon blog juste aujourd'hui.

Je reviens des morts vivants, à la veille d'Halloween.

Espérons que Google dans sa magnanimité, rétablira, lui aussi,rapidement le lien vers mon blog.

 


Le Bal des Vampires - Bande Annonce Officielle

Roman Polanski




27/09/2014

La naissance du surf à Lacanau-Océan : la vraie histoire vécue par le Docteur Sangsue

 


La naissance du Surf est apparue, à Lacanau-Océan, dans les années 1960.

J'ai déjà abordé l'histoire de Lacanau Océan dans un article précédant.

J’ai vécu l'arrivée de ce sport nouveau en France. Celui-ci a été introduit par Joël de Rosnay et Arnaud de Rosnay, à Biarritz. Ceux-ci l'ont ramenés d’Hawaï.

Je l’ai vécu personnellement avec un ami d’enfance qui avait ramené de Biarritz un surf Barland, le seul shapeur à l'époque. C’est en regardant Monsieur Maugard, que nous apprîmes à maitriser le maniement de la planche de surf et le fartage à la paraffine, à l’époque la paraffine qu'utilisaient nos grand mères pour recouvrir la confiture dans les pots pour que celle-ci se conserve bien.

C’est Je Docteur Francis Maugard qui l’a ramené, lors de vacances à Biarritz, à Lacanau-Océan, alors station balnéaire familiale totalement inconnue.

C’est en regardant pratiquer Monsieur Maugard, que nous apprîmes, en balbutiant, le Surf.

C'était à la première plage Sud encore appelée par nous "Petite Plage" en réalité la plage l'écureuil, par rapport à la plage centrale que nous avions baptisée "Grande Plage".

Bien sûr, ce Surf là n’avait pas grand chose à voir avec les Surfeurs de maintenant qui rigoleraient de notre « technique » débutante, quoique...

Mais c’était, déjà, la glisse, une sensation purement jouissive, en accord parfait avec le cadre magnifique de la Côte Aquitaine dont la plage nous appartenait à nous tout seuls.

Des Écolos avant l'heure, mais des authentiques, ceux là, nous étions.

Oui, déjà, nous "montions sur la planche", comme me l'a demandé ma mie, ce qui m'a profondément vexé, vous vous en doutez.

Le rêve !

La plage était à nous, pour nous tout seul, au Sud. De temps en temps, un double bang, celui des Mirages IV du Centre d'Essai des Landes (C.E.L.) qui passaient le mur du son. Le C.E.L. comprenait un des deux Phares d'Hourtin.

Puis le premier décollage de l'Alouette II de la Protection Civile dans les années 70.

Depuis, la station a décollée dans les années 80, après, je m’en souviens, le passage du Tour de France qui fut redoutablement efficace, pour lancer cette station qui ne demandait rien à personne, mais qui avait tant à offrir.

Ce fut le début de la mort du Surf pour nous, d’autant plus que les études nous prîmes une grande partie de notre temps, et que nos centres d’intérêt s'éloignèrent de « Loisir » fabuleux à l’époque.

La planche fut vendue.

Lacanau-Océan devenant, très rapidement, un « Spot » à la mode, fort prisé des professionnels débutants, pour devenir celui des professionnels aguéris et célèbre : Le Lacanau Pro, maintenant Soöruz Lacanau Pro se déroulant fin août.

En fait, un Spot, un peu moins réputé, à mon avis, que celui de Biarritz, à cause de ses vagues, parfois, défaillantes.

Ainsi va la vie.

Depuis, Lacanau-Océan est devenue une station balnéaire à la mode, impraticable pour moi, trop de monde l'été.

Adieu la nature…

Pour la petite histoire, c'est à Lacanau-Océan, en réalité au Moutchic, que passe le 45° parallèle.

Un lien vers la surf music, pour connaître et écouter les groupes de cette musique de glisse à cette époque.

Un aperçu de ce style de musique sur YouTube ICI.

The Ventures ~ Walk Don't Run

 

The Shadows / FBI / Crackerjack 1961

 

The Pharos - Pintor - Del-Fi - Surf

Kazi Aniruddha "Mafe Karo"

THE TORMENTOS - Il Diavolo In Corpo

10/09/2014

Les mémoires d’un ancien bêta-testeur de chez Microsoft sur Windows Vista, quelques considérations sur Windows 7 et Windows 8

 


Le logiciel Windows Vista est un système d'exploitation propriétaire de la famille Microsoft Windows, et plus précisément de la branche Windows NT (NT 6.0), développé et commercialisé par la société Microsoft. Il a été mis sur le marché en février 2007, soit plus de cinq ans après son prédécesseur, Windows XP. Son successeur est Windows 7, sorti en octobre 2009.

Attention, Windows 7 n’est pas Windows 7, ce n’est qu’une Version 6 ! Tout comme Vista et… Windows… 8 !

On vous ment.

Cliquez sur ce lien, ou téléchargez ce fichier PDF.

Avant la sortie de 7, J’ai été, dans une période "assez" mouvementée de ma vie (cela m’a permis de m’évader dans un « autre » monde », de me mettre dans un cocon, de me protéger dans une bulle, dans une autre planète : la planète « Bêta ;-), voila, c’est exactement le terme que je cherchais.

Bêta testeur, c’est un bien grand mot, « bêta-testeur chez Microsoft ». Qu' es qu'un bêta testeur, c'est quelqu’un qui n'est pas bête, comme on pourrait l penser d'un premier abord. La définition, ICI. Je n'étais pas payé pour être bêta testeur de Windows Vista.

Mais cela m’a permis d’utiliser gratuitement une Version « bêta » de l’OS (Système d’Exploitation) de Vista en pré commercialisation, c'est-à-dire, certes, pleine de bugs informatiques, mais fonctionnelle, en fait, une version Windows 7 pendant UN AN d'utilisation de Vista ! Et cela offerte, GRATUITEMENT, par la firme de Richmond (Windows, en l’occurrence : c’est comme cela que les connaisseurs, dans le milieu de l’informatique, dénomment Microsoft).

Voir ici le lien vers la définition de la version d’un Logiciel .

L’éditeur d’un logiciel utilise des Béta testeurs pour débugger son logiciel. Le Béta testeur est un individu, une sorte de geek et s’engage, en contre partie, lorsque ceux que ceux-ci surviennent à les envoyer, à l’éditeur.

Honnêtement, je n’ai pas vu de différence fondamentale entre 7 et Vista.

Tout ce qui est dans la Version 7 de Windows a été inventé dans Vista.

Microsoft a "commis l’erreur", involontaire ou volontaire de sortir Vista trop tôt, pour corriger encore plus de bugs comme Windows 2000 ? (0S fondamental de transition où a été  inventée la restauration du système) .

La seule différence entre Vista et 7, c’est qu’ils ont allégé les lignes de codes ce qui a donné à 7 une plus grande réactivité à 7.

Le politique de Microsoft, maintenant, semblerait de sortir une nouvelle version de Windows tous les deux ans, mais, sortiront-ils, comme le Système d'Exploitation Linux, une sorte de version LTS de façon plus espacée, comme dans Ubuntu, un des nombreux OS Linux, une Version dont les Mises à Jours dureraient beaucoup plus longtemps, les versions commerciale. Mis cela est une interprétation purement personnelle qui n'engage que moi.

07/09/2014

La Totale !

Hystérectomie Totale, communément appelée : La Totale


 

Sujet peu ragoutant, s’il en est.

Nos ne resterons pas longtemps sur ce sujet là.

Attention, j’ai bien peur que ce post soit « un peu » technique et en rebute, de fait, certains.

Faites un effort, essayez, tout au moins la méthode Science Po, lisez en « Diago » (en diagonale).

Cependant, vous apprendrez à ménager une clé USB et un disque SSD en lisant ce post, mais, ça, certainement vous le vous le saviez déjà.

Il y aura toujours quelque chose à grappiller… (En cette période de rentrée période et de vendanges, je trouve que cette formulation est particulièrement appropriée -;).

Oui, mes chers frères, oui, mes chères sœurs il y aura toujours quelque chose à grappiller quelque part dans ce post.

Oui, reprenez avec moi tous en cœur :





En septembre, les belles grappes de raisin bien gorgées de soleil qui se transformerons par les vignerons, en ce nectar divin qu’est le vin.

Les anciens vignerons tout seuls, autrefois, isolés dans leurs chais, sont aidés, maintenant, par ces techniciens que sont les œnologues

Il semblerait, d’ailleurs qu’un des premiers œnologues soit Louis Pasteur, bien que quelqu’un ait dit, je ne sait plus qui (faites travailler Gaugaul) que Pasteur n’avait rien inventé mais tout piqué aux autres, un peu schématique et provocateur, mais disons que pour le cas de Nicolas Appert, l’Appertisation est la Pasteurisation avant Pasteur, à l’époque, certes, il n’y avait pas Gogol, mais, il est vrai, que l’orientation des travaux n’était pas dans la même optique : Appert était confiseur (le but du confiseur est de conserver les aliments), Pasteur, lui, était cristallographe (c'est-à-dire chimiste).

Le métier de l’œnologue permet de bien améliorer la qualité du vin et de « lisser », en quelque sorte, les mauvaises années. J’ai dis bien de « lisser », car, hélas, Il y aura, toujours, de mauvaises années.

Ah, ce divin nectar qu’est le vin ! Certes, oui. Mais à consommer avec modération.

Déjà dans le premier livre de la Torah (Pentateuque) et donc de la Bible, tant hébraïque que chrétienne.

C’est un peu long, vous pouvez sauter, mais cela à l’avantage, à mon humble avis, d’être très instructif, car c’est la description, déjà, des effets secondaires sociaux-familiaux de la première murge chez l’homme.

Je cite :

« Sem, Cham et Japhet étaient les fils de Noé qui sortirent de l’arche; Cham, c’est le père de Canaan. Ce furent les trois fils de Noé, c’est à partir d’eux que toute la terre fut peuplée. Noé fut le premier agriculteur. Il planta une vigne et il en but le vin, s’enivra et se trouva nu à l’intérieur de sa tente.
Cham, père de Canaan, vit la nudité de son père et il en informa ses deux frères au-dehors. Sem et Japhet prirent le manteau de Noé qu’ils placèrent sur leurs épaules à tous deux et, marchant à reculons, ils couvrirent la nudité de leur père. Tournés de l’autre côté, ils ne virent pas la nudité de leur père.
Lorsque Noé, ayant cuvé son vin, sut ce qu’avait fait son plus jeune fils, il s’écria : « Maudit soit Canaan, qu’il soit le dernier des serviteurs de ses frères! » Puis il dit : « Béni soit le Seigneur, le Dieu de Sem, que Canaan en soit le serviteur! Que Dieu séduise Japhet, qu’il demeure dans les tentes de Sem, et que Canaan soit leur serviteur! » (Genèse 9,18-27)

Rassurez vous, Il est logique qu’un autre post, plus passionnant suive très rapidement.

Or, donc, de retour de vacances, Je me suis octroyé, bien forcé, une semaine de plus de « congé sabbatique » pour une sorte de « partie de plaisir », je m‘en serai bien passé. croyez moi !

Car mon installation totale a supposée, d'abord, de changer mon "Disque Dur HDD" qui était flingué, par un nouveau Disque tout neuf, de nouvelle génération, un SSD de 250 G0.

Les SSD ont comme particularité d’être plus rapide, beaucoup résistant aux chocs et passent pour avoir une durée de vie plus longue, à mon avis, cela reste à vérifier.

Un Disque SSD travaille en mémoire Flash exactement comme les Memory Sticks.

Mon premier ordinateur avait un Disque Dur, un HDD de… 2 Go, oui, vous avez bien lu, 2 Go ! C’était en 1998.

On en est maintenant, presque, couramment avec des clés USB ayant une capacité de 64 Go !

On croit rêver !

Que de chemin parcouru depuis !

Les SDD qui tournent, eux aussi, comme les clés USB, en mémoire flash, arrivent, même, à avoir, comme maximum de capacité, actuellement, en 2014, 1 To. Oui, vous avez bien lu : 1 To ! Bon, cela coûte, certes, aux alentours de 500 €, Mais 1 To !

Lisez bien ce qui va suivre, c’est très important et très facile à comprendre :

ATTENTION : SURTOUT NE DEFRAGMENTEZ PAS UN SUPPORT EN MEMOIRE FLASH : MEMORY STICK OU SSD ; SOUS PEINE DE DIMINUER SA DUREE DE VIE !

SURTOUT PAS, JE LE REPETE, SURTOUT PAS DE DEFRAGMENTATION POUR LA MEMOIRE FLASH!

Mais ce SSD coûte quand même la bagatelle de 180 €, alors qu'un disque dur classique HDD, un SATA, 500 Go WESTERN DIGITAL BLUE ne coûte que  55 €, mais comme je peux le déclarer en note de frais et essayer de baisser de tranche d'imposition si cela est possible, mais ne rêvons pas trop cependant, en effet, pour baiser de tranche d’imposition, il faut se lever tôt !


Et puis, quand on aime la Micro Informatique et qu’on bichonne un de ses ordi, surtout, pour une fois, le professionnel, on ne lésine (pas) trop.

J’en ai profité, du coup, pour faire changer la tour. Pour 40 € j’ai un Ordi muet comme une carpe, cela me change de l’ancien. Le confort, c’est essentiel dans le travail.

Une installation totale demande un travail fastidieux.

Elle demande d’abord :

Un travail énorme et « ABSOLUMENT MI - NU – TIEUX » de SAUVEGARDE :

1°) Des données du Logiciels Médical, mais cela est très facile car ces données stick de 4 Go, cela suffit largement, car les données sont compressées, même si un nombre très important de sauvegardes sont gardées. Vous vous rendez compte, 4 Go, on ne trouve d’ailleurs plus d’ailleurs dans le commerce que des clés USB de cette capacité le maxi étant de 4 Giga !, le premier disque dur (HDD) de mon premier Ordi (un Acer Portable, en 1998 avait la capacité moyenne des Ordis Portable, pour l’époque, de la coquette valeur de… 2 Go.

2°) De NE - TO – YER !

LE PRINCIPAL ENNEMI DE L’ORDINATEUR, C’EST TOUT CON, C’EST LA POUSSIERE ! POUR FAIRE CHAUFFER ET FAIRE BAISSER LES PERFORMANCES, D’UN ORDI, Y A PAS MIEUX !

De TOUT INSTALLER sur mon "Amour de Petit Chéri d'Ordi Professionnel", que j'adore et que je hais à la fois.

ET CE, DE LA CAVE AU GRENIER !

Mon installation comprendra :

L’installation du câblage de maître Ordi

L’installation de Windows 7 Edition Familiale http://fr.wikipedia.org/wiki/Fabricant_d%27%C3%A9quipement_d%27origine - quand j’ai fait upgrader mon Ordi professionnel (changement du Processeur de la Carte Mère des Disque Durs

De la RSS Box, d’attendre la connexion Internet, puis…

De Windows 7 avec l’installation de TOUTES les MAJ (les mises à jour) depuis mon CD-ROM , je tiens à le préciser. Mon CD-ROM date de la sortie de Windows 7, le 22 septembre 2009. Il semble me souvenir avoir acquis le CD-ROM de Windows 7 Édition Familiale en 2010 en OEM quand j’ai fait upgrader mon Ordi professionnel (changement du Processeur, de la Carte Mère, de la mémoire et des Disque Durs.

Mon Logiciel Médical.

Un petit Soft qui permet de faire fonctionner mon vieux Lecteur de Carte SESAM-Vitale qui était branché sur un port série. Grâce à un adaptateur qui coûte « 3 francs 6 sous » m’a permis de le brancher sur un port USB puisque sur les nouvelles Cartes Mères, exit le port série, mais, pour ce fichu adaptateur, il faut un pilote que j’ai dû aller chercher sur Internet, celui fourni sur le CD-DOM, avec l’adaptateur, ne marchait pas !

Le Vidal

Espace Pro un petit Soft qui me permet de communiquer avec Dame Sécu et, en particulier de commander mes formulaires. Mais, aussi les deux cartes introduites dans le lecteur, via ma CPS (Carte Professionnelle de Santé et votre Catrte Vitale de vous… fliquer : de connaître vos dernières ordonnances, vs différentes consultations, les spécialistes que vous avez consultés et… les dates, bien entendu.

OUF !

Forcément il y aura bien une ou plusieurs étapes qui foireront lors de ce long périple.

Il ne me reste plus qu’à me souhaiter bon courage.

06/09/2014

Un retour de vacances qui s'annonce très mal : Une panne Informatique cataclysmique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Je rentre à peine de vacances, vacances qui furent, d‘ailleurs, un peu mouvementées.

Bidart, beaucoup de déception, certes la petite de cinq ans et demi était, elle, bien au calme chez son grand père, des promenades, le chien Scoubidou, les courses au supermarché, Gulli, des DVD, bref,le rêve pour elle, et pour le papy.

J’avoue, par contre, moi, avoir été fort… marri.

Le Verdon plus attrayant.

Nous récupérâmes la petite, en traversant l’estuaire de la Gironde grâce au Bac Royan - Le Verdon : petite « croisière » d’une demie heure fort rigolote qui plait toujours, autant, à son âge à la gamine. Son grand père habitant près de La Rochelle.

J’ai découvert un vin, un Médoc, coté 90 sur 100 par Parker, le château « La tour Saint Bonnet », le 2012 est à 9€ la bouteille, à boire de suite. Un vin excellent !



A Saint Vivien de Médoc est implantée une ferme aquacole de gambas. Très facile à cuisiner (attention, il faut... 80 g de sel par litre d'eau). Les gambas faites maison ont un autre goût, et la chitine, l'exosquelette de ce crustacé, est beaucoup plus dure que celles que l’on trouve chez le poissonnier ou, pire dans les supermarchés. Forcément, elles ont perdues de leur fraicheur, où, été tout simplement congelées.

Dans le marché de Soulac, le frère, le commercial du château ,nous a indiqué une sorte de restaurant atypique de là bas, au Veron, au bout du monde, une sorte de guinguette.

En allant retenir la table, au Verdon, près de cette guinguette, nous sommes tombés, par hasard, sur une fête de village, un peu comme dans l’ancien temps.

J’ai dégusté une caille bien rôtie avec une superbe réaction de Maillard superbement maîtrisée à la peau sucré, le secret était en plus de la réaction de Maillard, en elle même, dans l’arrosage avec du jus de raisin blanc, c’est lui qui lui donnait tout son goût. Le tout arrosé avec un très bon Médoc, à… 10 €. Elle est pas belle la vie !

Au Verdon, je fis découvrir, à la petite famille, le phare de Cordouan dont le début des travaux par Louis de Foix commença le 2 mars 1584.



J’y ai même fait brûlé un cierge, pour la première fois de ma vie, je l‘avoue, oui, moi, l’athée le plus total, ce qui, vous le verrez, ne m’a pas du tout, mais pas du tout, porté chance, ce qui me renforce même je ne dirai surtout même pas dans mes opinions de mécréant, d’athée le plus total.

Je ne sais pourquoi : la chapelle était sublime les vitraux extraordinaires




Comparés à ceux des m… (Excusez du peu) de ceux de la restauration de la Basilique de Soulac : «Notre-Dame-de-la-fin-des-Terres» qui a comme particularités, d’une part de se trouver sur une des voie de Saint Jacques (de Compostelle) par une voie longeant le littoral, le "chemin de Soulac", et, plus surprenant, d’avoir été ensevelie sous le sable pendant une assez longue période. C’est en fait Soulac lui même qui a été envahi par le sable, obligeant les habitants a migrer en 1741 vers le « Jeune-Soulac ».

Pour la petite histoire, un ami, m’a rapporté, qu’à Bordeaux, il a été attribué à Louis de Foix une toute petite rue, dans le quartier Mériadeck, autrefois fréquenté par les péripatéticiennes.

Voilà comment on récompense les compétences de certaines personnes. D’ailleurs, Louis de Foix est mort ruiné !

Toute sa fortune y passée dans la construction de son foutu phare. !

Il est mort ruiné comme Nicolas Appert, l’inventeur de la conserve, de la stérilisation, la Pasteurisation bien avant Pasteur, et du lait... concentré !

Allez, pour la route, une dans le même acabit !

Toujours d’après les dires de cet ami Bordelais.

Connaissez-vous l’histoire étonnante d’Alexis Millardet ?

L’inventeur de la Bouillie Bordelaise, cette fameuse bouillie qui lutta efficacement et assez écologiquement, contre le « Mildiou », une maladie cryptogamique, en gros, tout bêtement… un champignon.

Le principe actif de la bouillie bordelaise est le sulfate de cuivre. D’où sa belle couleur bleue.

Ce pauvre garçon, bien qu’il ait, lui aussi, à Bordeaux, une rue minable, a quand même sa statue dans le « Jardin Public », un jardin « chicos », cette fois, fréquenté par la bonne société, nous sommes, là dans les beaux quartiers de Bordeaux, là Madame, ça fait cher du mètre carré

Les agents immobiliers se régalent, là, ils touchent leurs « grosses commissions ».

Sur le bas de sa statue est gravé, à moitié effacé : « A Alexis Millardet, la vigne reconnaissante » ! La vigne, certes, oui, mais que la vigne !

Excellent, non ?

Malheureusement, J’avais mal organisé, très mon retour de vacances. Je fus pris à la gorge par le temps et les impondérables.

Vous verrez, le coup des câbles électrique fichus, c’est excellent. Songez-y, même moi, je n'y aurais jamais songé si je n’avais pas ramené « ORDIBURO » à mon domicile !

Je comptais faire changer mon disque dur (HDD), d’ancienne génération, par un disque de nouvelle génération, un SSD travaillant en « Mémoire Flash », exactement comme un Mémory Stick.

Malheureusement, je m’y pris un peu tard. Et, comme naturellement, il y eut quelques impondérables, et, que, en outre c’était sans compter avec ma RSS Box qui me crama, au dernier moment, entre les pattes !

Je fus obligé de faire venir un électricien spécialisé dans les branchements téléphoniques.

Comme moi, lui aussi trouva que mon Ordi ramait au démarrage, il me conseilla de « rajouter de la mémoire » et de voir un autre assembleur. Pourtant j’étais parfaitement satisfait du mien, qui bichonnait mes ordis depuis plusieurs années et avait même sur expertisé un portable explosé par la foudre qui, du coup, m’avait été très bien remboursé par l’assurance. En plus, l avait l’avantage d’être à deux portées de souris de mon Cabinet Médical.

Cet électricien, Il s’y connaissait bien plus en téléphonie et en Box qu’en micro informatique. Il m’apprit, cependant, à ma grande surprise, qu’une Box cherche toute seule son adresse IP, et, qu’en aucune mesure, tout paramétrage avec des lettres et des chiffres est totalement dépassé avec les Box de maintenant.

Je ramenais l’Ordi chez moi, et, OH, MIRACLE !

Une bête de course !

En fait, c’était les fils, mais surtout les interrupteurs qui étaient foutus à force d’être manipules, ces pauvres petites bébêtes !

Je filais au super marché le plus proche et achetais pour 23 € une multiprise et un fil pour alimenter la Box en continu.

Et je jetais les vieux à la poubelle. Ils devaient avoir bien plus de cinq ans.

Dans cette histoire là, je perdis quand même une semaine de boulot !

Et fis un mini Burn Out. Demandez à ma femme.

Je fus invivable.

Je préférais m’arrêtais, car j’étais « hors d’état de nuire » !

JE NE POUVAIS PLUS BOSSER !


La suite au prochain numéro.

19/08/2014

Le Pack Domino

Crédit Photo : http://abonnez-vous.orange.fr/

 

Le Pack Domino est prêté gracieusement par Orange lors d’une panne Internet.

Il permet de se connecter en Wifi (il remplace les antédiluviennes clés USB Wifi).

Le Pack Domino fonctionne, maintenant, en 4 G, ce qui est loin d’être négligeable, mais…, il y a un mais, qui est de taille. Dans certains cas, nous le verrons ultérieurement.

Dans ces cas, cela le rend pratiquement inutilisable, voire totalement inutilisable.

Eh oui, même les technologies les plus ingénieuses ont leurs limites!

Dommage, c’est quand même un outil extraordinaire !

A Grand ville, j’ai, comme test de Bande Passante Descendante, avec IT espresso, 10 Méga bits/s avec le Pack Domino !

Fascinant !

Alors qu’avec ma connexion, téléphonique filaire classique, pour un abonnement à 8 Méga, je me trainais péniblement à… 6 Méga et cela avant ma dernière panne Internet !

Je décidais donc d’acheter pour 1 € symbolique un Pack Domino mais pour un abonnement qui me liais pour un abonnement d’un an à 14 € par mois. Ce qui me permettait :

1°) De pallier une nouvelle panne Internet et surtout d’avoir, enfin, une connexion décente à 10 Méga.

2°) A pouvoir bénéficier, dans toute la France, enfin, presque partout, c'est-à-dire, dans quelques endroits limités beaucoup fréquentés, un peu comme, souvenez vous de ce temps pas si lointain du temps du début des téléphones portables où «la communication ne captait pas, faute d’antennes relais».

En effet, Lors de mes dernières vacances à Bidart, c’est très péniblement que j’ai réussi, et ce, de façon très épisodique à mon Blog, pour ce qui est de poster il en était hors de question.

Cruelle déception !

Trop loin d’une antenne relai.

Bidart n’est pas une station de villégiature assez connue, c’est d’ailleurs, un peu pour cela que je l’ai choisie, car elle est un peu à l’abri de la foule des vacanciers.

J’ai toujours pensé que le touriste tue le tourisme ;-).

Lors de ma deuxième semaine au Verdon, je n’ai même pas essayé mon Pack flambant neuf. Le technicien d’Orange qui m’avait expliqué le fonctionnement de celui-ci m’avait dit qu’au bout du bout (au trou du c… du monde) trop loin des antennes relai, rien ne passait, sauf le mouettes.

J’aime bien, aussi, le Verdon.

Car... il n’y a personne.

Quand à Soulac, c’est resté une station balnéaire encore familiale, Il y a encore peu de monde, ce qui est loin d’être le cas de Lacanau-Océan, ou, là, le Pack Domino passe du feu de Dieu !

C’est tout dire !

Eh oui, on ne peut pas avoir le beurre, l’argent du beurre, la crémière et...

Bref, le Pack Domino...

Me sert surtout…

Chez moi

A Grandville !

Ou alors, il faudrait que je change mon fusil d’épaule et que j’aille en immersion dans des lieux à foultitude touristique.

Plutôt crever !

J’aime trop la nature ma tranquillité et les restaurants simples, authentiques.

A ce propos, lors de mon séjour au Verdon, j’ai découvert par l’intermédiaire d’un vendeur de vin dans le marché de Soulac, une petite guinguette FA BU LEU SE !

Il en reste encore. Profitons en vite avant que les Bobos ne les découvrent, les dénaturent bousillent le cadre, la cuisine et fassent grimper les prix et ce de façon exponentielle.

Ne comptez pas surtout pas sur moi pour vous donner son adresse !

Désolé.

C’est comme les endroits à cèpes cela se garde jalousement ;-).

02/08/2014

C’est le souk à la maison

Souk




Comme vous avez pu le remarquer, j’ai eu une « légère absence sur mon Blog » et ce, lié a plusieurs phénomènes plus ou moins graves.

Dans l’ordre d’apparition.

1°) D’abord, la mort d’une de mes souris (mouse in English, raton en Español), préférée, certes sur le retour d’âge, une Logitech* (LASER), une RX 1000 filaire, j‘y étais très attaché. Elle avait une beauté intrinsèque, épurée une superbe couleur de robe, à la fois noire et grise, je ne vous parle pas de son clic droit et gauche d’une sensualité... Elle commençait, à terriblement me manquer.

Je crus d’abord à une attaque virale, celle-ci étant gelée, puis il fallu se rendre à l’évidence, à son décès, brutal, par infarctus.

Ce fut un choc incommensurable pour moi. Un terrible deuil à gérer.

Petit aparté, l’avantage du filaire sur le Bluetooth, c’est qu’il n’y a pas de piles à changer, d’où, pas de problème d’autonomie, quand les piles sont nases…

2°) Je perdis, successivement, deux multiprises avec interrupteurs rouges indiquant ON/OFF, avec des superbes grésillements et des odeurs d’Ozone - http://fr.wikipedia.org/wiki/Ozone - qui vont avec.

3°) Bien plus grave cette fois, une panne d’Internet, avec un dédit descendant ridiculement bas à 0,5 Méga ! Les connaisseurs apprécieront.

Oui, décidément, je les accumule !

Mais, comme vous le verrez, toute panne a ses avantages.

Cela peut paraître paradoxal, mais c’est dans l’erreur que l’on progresse le plus.

Je me retrouvais avec un débit descendant de 0,5 Méga au lieu des 6 Méga précédents.

Le technicien sous traitant d’Orange, Inéo, soutins allègrement, que c’était notre ligne intérieure qui était défectueuse, car elle n’était pas continue, alors que c’est un de ses collègue qui installa cette ligne, sur les demande de ma femme car je laissais trainer un fil de téléphone d’une dizaine de mètres, qui marchait fort bien, ma fois certes c’était un peu inesthétique j’avais bricolé une fixation aux. Encoignures des portes, ça pendouillait le reste du temps, mais ça marchait bien. La première panne venait bien d’Orange et pas de moi !

J’étais un peu à cran de ce que me dis ce technicien là.

Moi de lui dire, agacé : « Encore une DTU non respectée » ! confer ICI.

Lui de me rétorquer : « C’est quoi une DTU » ?

Énorme, quand même, pour un soit disant technicien !

La solution me fut fournie, gratuitement, pour un moi et, efficacement, par Orange, avec un service commercial défiant toute concurrence, par le prêt d'un "pack Domino" marchant en WiFi 4 G, s'il vous plait !

Ce sera l’objet du prochain Post.

Cela tombe bien mes vacances approchent.

C’est pour prévu pour tout à l’heure.

Décollage à 19 h, enfin, si, ma femme et moi y arrivons.

Direction Bidart, dans le Pays Basque.

Je dois, normalement, pouvoir continuer à tenir mon Blog.

Vous verrez comment.

Patience !

Puis une semaine au Verdon, à la Pointe de Grave, là ce ne sera certainement pas possible.

On ne eut as tout avoir !

C’est ma femme qui, elle, va être contente ;-)


06/06/2014

Docteur, comme vous étiez absent hier, je suis à cours de médicaments

 

 

"Docteur, je suis venu hier, mais vous n'étiez pas là", c'est par ces mots que commença la consultation.

Effectivement, avec tous les soucis que me causent la construction de cette fichue maison et avec tous les problème de finitions qui n'en finissent pas, avec un non respect tel des DTU et un permis de construire qui n'était pas valide, cela prenait des proportions telles que l'on en est arrivé à être obligé de prendre un avocat.

Si cela vous intéresse, c'est ICI.

Hier, j'étais avec un plaquiste pour voir s'il n'y avait pas une solution pour résoudre un problème dans satanée baraque. Sa réponse fut catégorique, c'était impossible. Et comme je n'ai pas le don d'ubiquité...

Hier, forcément, j'étais absent de mon cabinet.

Et, elle de ajouter : "J'avais pris mon dernier comprimé pour la tension avant hier soir et je n'ai pu le prendre hier".

Soyons clairs, devant cette légère pique, je ne culpabilise pas du tout, mais alors pas du tout.

Et ceci pour deux raisons :

 - Le Pharmacien peut parfaitement avancer une boite de médicament au patient s'il arrive, malencontreusement, que celui-ci soit à court de munition.
 - Il faut que vous sachiez, en plus, que, maintenant, les boites de médicaments, pour les traitements chroniques, comme l'hypertension, contiennent 90 comprimés. Le patient peut donc tenir trois mois, et a plus que largement le temps de pouvoir venir renouveler son ordonnance une à deux semaines avant la fin de l'échéance d'icelle et non... Le jour même !.

Quand au Médecin, il a une vie privée, lui aussi. Et quand, en plus, il lui arrive des emm...

La coupe est pleine !

Un peu de savoir vivre que diable !

Cela s'appelle le respect de l'autre.

03/06/2014

Impossibilité de renommer un fichier CON ou PRN avec Windows

Crédit Photo : Archives Personnelles.

Hébergeur d'Images : Zupimages : http://www.zupimages.net/




Une manip rigolote à faire sous Windows, on peut dire que c'est une manœuvre à la con, vous allez tout de suite comprendre.

Tout a débuté par le fait que j'ai essayé de renommer un fichier en PRN (le nom m'est passé comme cela par la tête, , un moment d'égarement, un grain de folie, allez donc savoir pourquoi), ce qui, à ma grande surprise, m'a été refusé par Windows, vous allez comprendre pourquoi.

Après une bonne et sérieuse recherche, un peu approfondie, mais pertinente, sur le Net, j'ai trouvé, enfin, la réponse à mon problème.

J'en profite donc pour vous proposer un petit jeu.

Essayez de renommer un fichier en CON ou en PRN.

Surprise !

Apparait une fenêtre avec le message d'erreur suivant : "le nom de périphérique spécifié n'est pas valide".

C'est une manœuvre quasi impossible, mais contournable cependant en bidouillant un peu, comme dab!

Elle est répertoriée sous le code d'erreur 1200 de Windows.


Références :

 - Renommer un dossier en con, prn, nul, com1, com2, com3, com4, etc... (commentcamarche.net)

 - Developer Network : Impossible d'utiliser des noms de périphériques dans des noms de fichiers.

 - Codes d'erreur de Windows (commentcamarche.net).

28/05/2014

PONT PONT PONT PONT. Air connu

Crédit Photo : Wikipédia - Pont Valentré (Lot)

Un pont que j'affectionne particulièrement et qui me rappelle de bons souvenirs. Cahors est une belle ville.

La petite histoire conte que l'architecte consciencieux (ils ne le sont pas tous maintenant), sur la fin de la construction rencontra un problème de taille une pierre n'arrêtait pas de tomber bloquant, ainsi, l'avancement des travaux. Le Diable lui apparut et lui proposa un pacte. Cet architecte consciencieux vendit, alors son âme au Diable et les travaux s'achevèrent miraculeusement.




Le Blog sera indisponible, pour cause de PONT, jusqu’à dimanche, mais, aussi, en fonction, de mon inspiration.

Savez-vous à quoi je vais employer mon temps pendant cette période de loisir ?

A travailler pour la Maison, bien sûr !

J’ai une allé en pavés qui va du portail au garage et qui longe une partie de la maison jusqu’à la porte de la cuisine. Ma mission : faire les joints avec du sable fin. Enfin, s’il ne pleut pas.



Cédit Photo : http://www.briot.be/dallage-pierre.html

22/05/2014

Le CONTRE-COUPS de l'ABBÉ PERDRIGEON

Crédit Photo : http://www.abbeperdrigeon.fr/



Je me souviens, qu'un jour, un cousin de mon ex belle famille, qui était Pharmacien me parla d'un remède miracle contre les contusions : Le contre-coups de l'Abbé PERDRIGEON.

C'était il y a de cela un certains nombres d'années, disons... une trentaine d'années, oui, déjà, une trentaine d'années !

Dernièrement, allez donc savoir pourquoi, le nom de ce médicament me revins en mémoire.

Après une brève recherche sur le Net, je tombais directement sur le site du médicament.

Ce qui m'a le plus marqué sur le bandeau du site, c'est cette phrase "De générations en générations".

C'est exactement ça.

Cette phrase résume tout.