Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/07/2010

Fin de semaine à Soulac sur Mer

 

De passage à Soulac ce Week-end.

Les principales curiosités de Soulac :
- La mer, la plage (bien sûr !) avec son trés long front de mer
- Son Eglise ("Notre Dame de la Fin des Terres", qui fut recouvert par le sable) sur les chemins de Saint Jacques de Compostelle
- Son ancien Casino ainsi que son nouveau
- Le Phare de Cordouan construit par Louis de Foix)
- Sa Forêt
- Et, plus loin, les prestigieux vignobles du Médoc…

09:15 Publié dans Loisirs, Pub, Voyage | Lien permanent | Commentaires (2)

11/07/2010

Un mariage Breton témoin d'une évolution sociétale



Ma mie, il y a quelques temps a été obligée de reprendre des études. Elle s'est retrouvée avec des étudiantes (et des étudiants) de dix ans ses cadets.

Le Week-end dernier, une de ces copines de fac s'est mariée religieusement. Il y a plusieurs choses qui m'ont marqués pendant ce séjour breton.

Des vents de travers, pendant le trajet, m'ont fait comprendre l'implantation judicieuse d'assez nombreuses éoliennes, sortes de grosses mouettes. C'est peut être plus efficace qu'un moulin à vent, mais c'est quand même moins esthétique.

Le couple de mariés s'étaient mariés civilement il y a environ un an, car elle était enceinte. Les mariées sont catholique pratiquants mais progressiste, l'enfant, ils le voulaient. Ils ont fait un mariage religieux par conviction et aussi pour faire la fête et réunir tout le monde. La position de l'Eglise Romaine a bien évoluée de ce côté là, on peut dire qu'ils ont de la chance comparé à avant.

Lors de la cérémonie nuptiale, une plaque fixée dans la nef de l'église m'a frappé, il y avait des noms de soldats de l'armée française morts au combats lors de la guerre de 14, pourquoi ces noms étaient-ils dans l'église et pas sur le monument aux morts, il est vrai qu'on peut être catholique et républicain.

Le jeu de palets est un jeux que l'on joue avec de sortes de grosses pièces en fer et que l'on envoie dans une surface faite en planche de bois et mesurant environ soixante centimètre carré de surface. J'ai découvert ce jeu lors de la détente après le repas de noces du midi, il y avait un autre repas le soir, moins formel, un buffet. Jeu surprenant, nécessitant une certaine habileté et un entrainement certain.

Un tyran domestique, c'est ainsi que j'ai dénommé un gamin de sept ans qui a joué au ballon avec nous calme au début il devint de plus en plus exigeant, nous menaçant même de nous donner des coups de bâton. Comme quoi, il faut maintenir une certaine distance dans les relations sociales.

Les danses bretonnes sont à connaître et techniquement difficiles. Le folklore musical breton vaut aussi le détour (la cornemuse fait un bruit assourdissant et pour peu qu'elle joue dans une église, c'est impressionnant.

Détail étonnant, les mariés sont des écolos convaincus, ce qui implique une chose surprenante : pour des raisons écologiques évidentes, mais contraignantes, il n'utilisent pas de couches jetables, mais des couche lavables donc réutilisables.

Voilà quelques impression de ce court séjour dans l'environnement breton, traduisant l'évolution de la société religieuse vers une tolérance plus élargie vers les enfants hors mariage et les divorcés, mais aussi l'évolution écologique voulue par nos dirigeants et qui commence a avoir un impact vis à vis de notre jeunesse.

a

Sans oublier le contraste frappant entre modernité et tradition, j'aurais pu iaussi ntituler ce post : la cornemuse, le catholicisme et l'écologie, entre progrès et tradition.

Et si l'écologie était une nouvelle religion républicaine ?

 

Jeu de palet

27/06/2010

Château de Chantegrive Cuvée Caroline

Château de Chantegrive Cuvée Caroline

 

Dans la saga "le vin du dimanche", un vin blanc au nez parfumé et gras en bouche.

Il faut sélectionner la cuvée Caroline, un vin exceptionnel.

Je l’ai trouvé à 14 € chez Leclerc. Un très bon rapport qualité prix.

Quelques conseils de dégustation des vins blancs :

Ne pas les boire trop froids (8 ° C c’est l’idéal).

Pour ce qui est de ce blanc, il sera très agréable sur des poissons grillés ou en sauce. En apéritif, c’est la Rolls ! C’est là ou on en profite le plus, on a le palais vierge.

Pour les blancs, en général, il y a un mariage heureux avec les fromages qui supportent mieux que les rouges la force de ces produits laitiers concentrés et salés. Pour les fromages persillés (Roquefort, Fourme d’Ambert) un vin blanc doux sera idoine.

 

Bonne dégustation.

18/05/2010

Quand le WiFi est au rendez vous

Au bout de l'île - Crédit Photo : Archives Personnelles

 

Arrivée au point de vacances, au bout de l’île.

Le lendemain de l’arrivée, je sors le portable de sa housse et teste, timidement, une connexion WiFi.

Il en existe une avec un abonnement très raisonnable (19 € pour 7 jours).

C’est dit, ce sera ma toute première connexion WiFi sur mon lieu de vacances.

La journée s’était passée différemment, par la découverte, d’abord, dans une maisn de la presse, en revenant du marché, d’un magazine Linux traitant des cinq principales distributions Linux (Ubuntu, Fedora, Mint, openSUSE et Mandriva).

C’est de retour à la maison que je décide d’essayer Mint avec le Live DVD (sans installation sur l’ordinateur). Tout marche comme sur des roulettes, et c’est ainsi que j’ai découvert la possibilité d’une connexion WiFi sur mon lieu de vacances.

Il y a des jours comme cela ou tout parait simple.

Je vous écris donc de mon lieu de villégiature. Je vous offre, en prime, une de mes toutes premières photos de vacances.

16/05/2010

Pont

Le chène et le pont : Crédit Photo Archives Personnelles

 

Je fais le pont j'usqu'au lundi de Pentecôte.

A trés bientôt.

02/12/2009

Beaubourg

Crédit Photo : Archives Personnelles

 

Le Centre national d’art et de culture Georges-Pompidou, plus communément appelé Centre Georges-Pompidou est situé dans le 4e arrondissement de Paris, entre le quartier des Halles et le Marais.

Il a été inauguré le 31 janvier 1977 par Valéry Giscard d’Estaing.

L'architecture du Centre suscita une vive polémique : canalisations, escaliers électriques, passerelles métalliques, tout ce qui est traditionnellement dissimulé est ici volontairement montré à la vue de tous. En argot parisien, on surnomme le Centre : Notre-Dame de la Tuyauterie, ou encore le Pompidolium. On raille un « hangar de l'art », une « usine à gaz », une « raffinerie de pétrole », un « fourre-tout culturel » ou une « verrue d'avant-garde ».

Mais cette architecture controversée fonctionne

Le Centre, prévu pour cinq mille visiteurs quotidiens, en accueillera finalement cinq fois plus. La plupart des visiteurs viennent pour voir les grandes expositions sur l’art, mais la Bibliothèque publique d’information et sa médiathèque bat aussi des records d’affluence.

Beaubourg est devenu la troisième institution la plus visitée en France après le musée du Louvre et la tour Eiffel.

Source Wikipédia

17/08/2009

Blog en vacances jusqu'au 31 août

blog_vacances

Je vais prendre quelques jours de vacances.

Le blog sera fermé jusqu'au 31 août.

Rendez-vous début septembre.

Je vais découvrir une région que je connais trés mal :

bretagne

Document fait avec Nvu

04:52 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : voyage, vacances

12/08/2009

Aterrir sans moteur

Lu sur 20minutes.fr

 

Pour voler plus «vert», atterrir sans moteur?

Créé le 11.08.09 à 18h17 | Mis à jour le 11.08.09 à 18h17 |
Un avion de ligne en vol
Un avion de ligne en vol/Farooq Naeem AFP/Archives

 

AVION - Une compagnie aérienne va tester une nouvelle procédure pour économiser du carburant à l'atterrissage...

Finie la descente par paliers contrôlée par les pilotes. Scandinavian Airlines System va tester une nouvelle procédure d'approche, assistée par satellite. Objectif: réduire la consommation de carburant des avions et les émissions de CO2.

La descente est jusqu'à présent une méthode très gourmande en fuel, qui réclame des distances longues. L'approche par satellite consiste à mettre les réacteurs au point mort et à laisser l'avion planer en automatique, suivant une stratégie optimale fournie par satellite.

Le pilote reprend les manettes ensuite, juste avant la phase d'atterrissage.

14:38 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : voyage, vacances, économie

02/07/2009

Absence

Photobucket

 



Je vais être absent j'usqu à dimanche pour une fin de semaine prolongée (pas encore les vacances hélas) une réunion de famille, enfin, ce qu'il en reste....

09:06 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : voyage, loisirs

09/06/2009

Sur les chemins de Saint Jacques de Compostelle, sur la voie de Soulac : L'église de Lacanau Médoc

Photobucket

Eglise de Lacanau Médoc

 

 

L’église de Lacanau Médoc est construite en garluche, matériaux à base de sable est d'oxyde de fer, formant ainsi une "pierre" locale à bas coût permettant de construire des édifices.

 

Photobucket

Garluche

 

 

En entrant dans cette église on est frappé par la piéta, la piéta étant une statue représentant Jésus gisant.

 

Photobucket

Piéta de l’église de Lacanau Médoc

 

 

Autre surprise, à l’intérieur de l’église de Lacanau Médoc, une statue de Saint Jacques :

 

Photobucket

Statue de Saint Jacques (église de Lacanau Médoc)

 

 

En effet, Lacanau Médoc se trouve sur les chemins de Compostelle (voie de Soulac)

 

Photobucket

Chemins de Saint Jacques de Compostelle (Voie de Soulac)

 

Référence : Wikipedia

 

Crédit Photo : Archives Personnelles

 

11/10/2008

La Mère Poulard

11:43 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : voyage, gastronomie

12/09/2008

Le pont Valenté

 

Souvenir d'une fin de semaine dans le Quercy.

 

Le Pont Valentré - Cahors

Crédit Photo : Archives Personnelles


La légende du pont Valentré

La construction en s'éternisant sur plus d'un demi-siècle, fit naître la légende que chaque cadurcien se plaît à raconter. Exaspéré par la lenteur des travaux, le maître d’œuvre signe un pacte avec Satan. Le diable mettra tout son savoir-faire au service de la construction et s'il exécute tous ses ordres, il lui abandonnera son âme en paiement. Le pont s'élève avec rapidité, les travaux s'achèvent, le contrat arrive à son terme. Pour sauver son âme, car il ne tient pas à finir ses jours en enfer, il demande au diable d’aller chercher de l’eau à la source des Chartreux, pour ses ouvriers, avec un crible...

Bien sûr Satan revint naturellement bredouille et perdit son marché. Décidé à se venger, le diable vient chaque nuit desceller la dernière pierre de la tour centrale, dite Tour du diable, remise en place la veille par les maçons.

En 1879, lors de la restauration du pont, l’architecte Paul Gout fait apposer dans l'emplacement vide, une pierre sculptée à l'effigie du démon qui depuis, reste désespérément accroché, les griffes prisonnières du ciment.

Source Wikipédia.

05/09/2008

Fin de semaine dans le Quercy

Photobucket

Cahors

 

Saint Circ Lapopie

Saint Cirq Lapopie

 

Pour terminer mes vacances définitivement, je pars en villégiature dans le Quercy, pour cette fin de semaine.

12:33 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : vacances, voyage, loisirs

19/08/2008

D'où souffle le vent ?

Ile d'Aix

Crédit Photo : Archives Personnelles

Hôtel Napoléon

Ile d'Aix

Crédit Photo : Archives Personnelles

Terre !

Photobucket

Crédit Photo : Archives Personnelles

17/08/2008

Le pont transbordeur de Martrou

Photobucket

Crédit Photo : Archives Personnelle

 

Dire que ce pont construit par Ferdinand Arnodin entre 1898 et 1900 a failli être détruit...

 

A l'origine l'ouvrage permettait la traversée de la Charente par des personnes et de petits véhicules. Aujourd'hui seuls les piétons et les cyclistes sont admis.
Le principe du pont transbordeur consiste à faire croiser une voie fluviale fréquentée par des navires à fort tirant d'air(voiliers notamment) par une voie terrestre fréquentée par des véhicules, et ceci dans une région où le relief plat ne facilite pas l'implantation d'un viaduc classique. La nacelle du pont transbordeur est en fait une sorte de bac suspendu en l'air, au-dessus de la rivière, par des haubans qui le relient à un chariot mobile sur un tablier placé très haut. L'avantage par rapport aux autres sytèmes envisagés à cet endroit (pont levant et même tunnel) était un moindre coût et de bonne performances en ce qui concerne la fluidité du trafic terrestre (pour l'époque). Le pont transbordeur de Martrou, aujourd'hui restauré pour le tourisme et classé Monument Historique, est illuminé la nuit comme la Tour Eiffel, et il constitue un emblème de Rochefort. C'est le dernier ouvrage de ce type conservé en France. Les autres étaient à Nantes, Rouen, Marseille en France, Bilbao et Bizerte à l'étranger. Celui de Bordeaux n'a jamais été fini.

Source

20:41 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : voyage, vacances, écologie

15/08/2008

C'est les vacances

Vacances à la plage

 

je pars en vacances pour un repos bien mérité.
J'essayerai de communique surtout des photos, si elles sont exploitables, ainsi que des commentaires, si j'ai l'inspiration.
J'ammène avrc moi ma nouvelle acquisition, mon PC portable, mon Lenovo IdeaPad Y510 ; comme il a le WiFi, pour peu que je trouve un point chaud (hotspot)...

 

Carrelets à Port des Barques

 

A la rentrée

 

 

Photobucket

00:28 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : voyage, vacances

30/07/2008

Pays Gabaye

Le pays Gabaye a ceci d'intéressant à étudier par le fait qu'il soulève un problème actuel, celui de l'immigration, avec comme conséquences, deux aspects :

- L'aspect positif par l'apport de main d'oeuvre et l'apport culturel le patois saintongeais et la culture culinaire

- L'aspect négatif, celui du racisme, symbolisé ici par le gabache, l'envahisseur.

Hormis le fait, que les conditions économiques ne sont peut-être pas comparable, quoi qu'il semble me souvenir , pour prendre un exemple ponctuel, que nous manquons de médecin dans nos campagnes... Trés mauvais exemple d'ailleurs car dans ce cas ce n'est qu'une personne, "au pire une famille", mais quand c'est un grand nombre d'hommes et de femmes, le problème est différent. C'est l'éternel problème de l'individuel et du collectif.

Aspec anecdotique :

- Si on mange du couscous dans le Sud Ouest, c'est qu'il y a eu l'immigration pied noir...

- La nourriture asiatique a été introduite dans le Sud Ouest avec l'immigration viet namienne...

 

 

 

Source Wikipédia :  http://fr.wikipedia.org/wiki/Pays_Gabaye

 

Photobucket

Le pays Gabaye correspond approximativement à la région du Blayais.  
 

 

Le "Pays Gabaye", aussi appelé "grande gavacherie", est une aire géographique située entre la Saintonge au Nord, l'Entre-deux-Mers au Sud et l'Angoumois à l'Est.

Le Pays Gabaye est composé du Blayais, de la région de Coutras jusqu’à l’Isle, frôlant Libourne mais évitant le Bourgeais et le Cubzagais.

Histoire

A la fin de la Guerre de Cent Ans (1453) qui se solde par une victoire des armées du Roi de France (Bataille de Castillon), la Guyenne est ruinée et dépeuplée par les pertes humaines causées par les combats entre gascons et anglais d'un côté et français de l'autre.

Les seigneurs gascons locaux font alors appel en masse à la main d’œuvre étrangère (Poitou, Angoumois, Saintonge, Limousin, mais aussi Périgord) pour cultiver les terres laissées à l’abandon.

L’autre appel de bras venus de territoires étrangers à la Gascogne fut conséquent aux pertes humaines causées par la peste noire qui sévit dans la région de 1520 à 1527.

Ces nouveaux occupants s'établirent jusqu’à Monségur, au Sud-Est de l’Entre-deux-Mers formant un îlot de langue d'oïl noyé au coeur de l'occitanie.

Ils sont nommés par les gascons "gavaches" et on appelle ce noyau isolé la « gavacherie », les « gavaches » étant des « étrangers », entourés de Gascons, tandis que les populations frontalières des Gascons en Libournais étaient nommées « gabayes ».

Par extension, on a appelé "Pays gabaye" la zone ou on parlait le dialecte "Gabaye" qui est donc principalement une variante du saintongeais importés par ces travailleurs migrants.

Gavache

Le terme "gavach" serait dérivé de l’espagnol "gavacho" signifiant "canaille" et désigne toujours celui qui vient de plus au Nord :

* en Espagne, "los gavachos", ce sont les Français
* en Roussillon, les gavachs sont les Languedociens
* en Languedoc, ce sont les Auvergnats
* en Gascogne du Nord (Médoc, ou Entre-deux-Mers par exemple), les "gavaches" sont les voisins de langue d'oïl, donc les charentais.

Exemple de vocabulaire Gabaye

* aillan : gland
* aive : eau
* aneut : aujourd'hui
* a’c’t’heure : maintenant
* bisse : rouge-gorge
* bughée : lessive
* cagouille : escargot
* faire chabrot : mettre du vin dans la fin de la soupe
* drôle : garçon
* drôlesse : fille
* dail : faux
* geuserie : malice
* angrote : lézard
* mitan : milieu
* palisse : haie
* pinier ; pin
* pilot : tas
* qu’est’ou qu’o’l’est? : qu’est ce que c’est?

L'origine de ces mots ou expressions n'est pas toujours connues et plusieurs sont largement utilisés ailleurs que dans le Pays Gabaye. "Faire chabrot" est par exemple une expression très connue dans tout le Sud-Ouest. Le mitan du lit est tout à fait français et se dit un peu partout... "Cagouille", "Drôle" et "drôlesse" se dit aussi dans tout le Sud...

Lien externe

* Petit dictionnaire de GABAYE http://cuncheull.free.fr/gavachantho.htm
* SAINT-PAUL en Pays Gabaye: http://james.chauveau.free.fr/gabaille/habcdef.htm
* Culture et langue saintongeaiseAnthologie Gavache : http://www.mairie-st-paul.com/image_page2/doc_4.pdf

20:52 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : voyage, vacances, écologie

16/07/2008

L'auberge de la brune

Auberge

Crédit Photo :Auberge du Moulinel

 

En revenant de ma calamiteuse escapade dans le Périgord, sur le chemin du retour vers « la grande ville », une surprise m'attendait : « L'Auberge de la Brune ».

 

En effet, c'était l'heure de déjeuner, et nous ne trouvions rien ma mie et moi, quand soudain : « L'Auberge de la Brune ».

 

Quand j'étais post-adolescent en première et deuxième année de médecine, avec des amis d'enfance nous avions étés deux ou trois fois à « L'Aberge de la Brune », située à vingt kilomètres de « la grande ville », pour dévorer copieusement de belles côtes de bœufs. A l'époque je n'y connaissais rien en vin, mais je débutait juste mon savoir œnologiques.

 

Cela m'a fait tout drôle, « quelques » années plus tard de déjeuner à « L'Auberge de la Brune ».

 

Entrecôte

00:46 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : vacances, voyage