Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/09/2008

Horloge cadurcienne

Horloge

 

Crédit Photo : Archives Personnelles

 

J'ai photographié cette horloge électrique à Cahors, lors de mon escapade dans le Quercy. Elle fonctionne avec un système de billes qui roulent régulée par un mouvement électrique. On voit les billes en haut à droite et à gauche.

 

C'est la première fois que je vois une horloge de ce type.

 

13/09/2008

Entre Cajarc et Saint Cirq Lapopie

Entre Cajarc et Saint Cic Lapopie

Crédit Photo Archives Personnelles

Dans le Quercy, entre Cajarc et Saint Cirq Lapopie. Une photo de ma mie, sur une idée à moi.

Jardinage

Photobucket

Crédit Photo : Archives Personnelles

12/09/2008

Le pont Valenté

 

Souvenir d'une fin de semaine dans le Quercy.

 

Le Pont Valentré - Cahors

Crédit Photo : Archives Personnelles


La légende du pont Valentré

La construction en s'éternisant sur plus d'un demi-siècle, fit naître la légende que chaque cadurcien se plaît à raconter. Exaspéré par la lenteur des travaux, le maître d’œuvre signe un pacte avec Satan. Le diable mettra tout son savoir-faire au service de la construction et s'il exécute tous ses ordres, il lui abandonnera son âme en paiement. Le pont s'élève avec rapidité, les travaux s'achèvent, le contrat arrive à son terme. Pour sauver son âme, car il ne tient pas à finir ses jours en enfer, il demande au diable d’aller chercher de l’eau à la source des Chartreux, pour ses ouvriers, avec un crible...

Bien sûr Satan revint naturellement bredouille et perdit son marché. Décidé à se venger, le diable vient chaque nuit desceller la dernière pierre de la tour centrale, dite Tour du diable, remise en place la veille par les maçons.

En 1879, lors de la restauration du pont, l’architecte Paul Gout fait apposer dans l'emplacement vide, une pierre sculptée à l'effigie du démon qui depuis, reste désespérément accroché, les griffes prisonnières du ciment.

Source Wikipédia.

05/09/2008

Fin de semaine dans le Quercy

Photobucket

Cahors

 

Saint Circ Lapopie

Saint Cirq Lapopie

 

Pour terminer mes vacances définitivement, je pars en villégiature dans le Quercy, pour cette fin de semaine.

12:33 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : vacances, voyage, loisirs

23/08/2008

Vacances (suite)

Photobucket

 

Je vais continuer mes vacances, et m'absenter encore une semaine, dans un lieu où une connection internet me semble compromise, à moins que...

Je vous dis donc à la rentrée.

07:52 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : vacances, voyage, loisirs

21/08/2008

Echoués

Echoués

Crédit Photo : Archives Personnelles

Carrelet à l'Ile Madame

Carrelet à l'Ile Madame

Crédit Photo : Archives Personnelles

19/08/2008

D'où souffle le vent ?

Ile d'Aix

Crédit Photo : Archives Personnelles

Hôtel Napoléon

Ile d'Aix

Crédit Photo : Archives Personnelles

Terre !

Photobucket

Crédit Photo : Archives Personnelles

17/08/2008

Le pont transbordeur de Martrou

Photobucket

Crédit Photo : Archives Personnelle

 

Dire que ce pont construit par Ferdinand Arnodin entre 1898 et 1900 a failli être détruit...

 

A l'origine l'ouvrage permettait la traversée de la Charente par des personnes et de petits véhicules. Aujourd'hui seuls les piétons et les cyclistes sont admis.
Le principe du pont transbordeur consiste à faire croiser une voie fluviale fréquentée par des navires à fort tirant d'air(voiliers notamment) par une voie terrestre fréquentée par des véhicules, et ceci dans une région où le relief plat ne facilite pas l'implantation d'un viaduc classique. La nacelle du pont transbordeur est en fait une sorte de bac suspendu en l'air, au-dessus de la rivière, par des haubans qui le relient à un chariot mobile sur un tablier placé très haut. L'avantage par rapport aux autres sytèmes envisagés à cet endroit (pont levant et même tunnel) était un moindre coût et de bonne performances en ce qui concerne la fluidité du trafic terrestre (pour l'époque). Le pont transbordeur de Martrou, aujourd'hui restauré pour le tourisme et classé Monument Historique, est illuminé la nuit comme la Tour Eiffel, et il constitue un emblème de Rochefort. C'est le dernier ouvrage de ce type conservé en France. Les autres étaient à Nantes, Rouen, Marseille en France, Bilbao et Bizerte à l'étranger. Celui de Bordeaux n'a jamais été fini.

Source

20:41 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : voyage, vacances, écologie

15/08/2008

C'est les vacances

Vacances à la plage

 

je pars en vacances pour un repos bien mérité.
J'essayerai de communique surtout des photos, si elles sont exploitables, ainsi que des commentaires, si j'ai l'inspiration.
J'ammène avrc moi ma nouvelle acquisition, mon PC portable, mon Lenovo IdeaPad Y510 ; comme il a le WiFi, pour peu que je trouve un point chaud (hotspot)...

 

Carrelets à Port des Barques

 

A la rentrée

 

 

Photobucket

00:28 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : voyage, vacances

12/08/2008

Petite histoire naturelle du Pineau des Charentes

Photobucket

 

 

Trouvé sur : www.jedecouvrelafrance.com/

 

 

L’histoire raconte qu’un jour de l’an de grâce 1589, un vigneron charentais versa, par erreur, du jus de raisin dans un fut contenant encore de l'eau de vie de cognac. Comme aucune fermentation n’apparaissait, le tonneau fut oublié au fond du chai. Et quelques années plus tard, le vigneron étourdi découvrit, avec étonnement, en ouvrant son tonneau, un liquide clair au goût doux, sucré et subtil. Le Pineau des Charentes était né.


De nos jours, il existe deux sortes de Pineau, le Pineau Blanc produit avec partir de cépages Ugni Blanc, Sémillon, Folle Blanche, Sauvignon ou Colombard, et le Pineau rouge ou rosé élaboré avec des cépages Cabernet Franc, Cabernet Sauvignon et Merlot

 

Cette opération qui stoppe la fermentation par adjonction de marc, s’appelle le mutage. Le mutage est utilisé pour l'obtention des mistelles, vin doux naturel ou liquoreux, dont le pineau.

 

30/07/2008

Pays Gabaye

Le pays Gabaye a ceci d'intéressant à étudier par le fait qu'il soulève un problème actuel, celui de l'immigration, avec comme conséquences, deux aspects :

- L'aspect positif par l'apport de main d'oeuvre et l'apport culturel le patois saintongeais et la culture culinaire

- L'aspect négatif, celui du racisme, symbolisé ici par le gabache, l'envahisseur.

Hormis le fait, que les conditions économiques ne sont peut-être pas comparable, quoi qu'il semble me souvenir , pour prendre un exemple ponctuel, que nous manquons de médecin dans nos campagnes... Trés mauvais exemple d'ailleurs car dans ce cas ce n'est qu'une personne, "au pire une famille", mais quand c'est un grand nombre d'hommes et de femmes, le problème est différent. C'est l'éternel problème de l'individuel et du collectif.

Aspec anecdotique :

- Si on mange du couscous dans le Sud Ouest, c'est qu'il y a eu l'immigration pied noir...

- La nourriture asiatique a été introduite dans le Sud Ouest avec l'immigration viet namienne...

 

 

 

Source Wikipédia :  http://fr.wikipedia.org/wiki/Pays_Gabaye

 

Photobucket

Le pays Gabaye correspond approximativement à la région du Blayais.  
 

 

Le "Pays Gabaye", aussi appelé "grande gavacherie", est une aire géographique située entre la Saintonge au Nord, l'Entre-deux-Mers au Sud et l'Angoumois à l'Est.

Le Pays Gabaye est composé du Blayais, de la région de Coutras jusqu’à l’Isle, frôlant Libourne mais évitant le Bourgeais et le Cubzagais.

Histoire

A la fin de la Guerre de Cent Ans (1453) qui se solde par une victoire des armées du Roi de France (Bataille de Castillon), la Guyenne est ruinée et dépeuplée par les pertes humaines causées par les combats entre gascons et anglais d'un côté et français de l'autre.

Les seigneurs gascons locaux font alors appel en masse à la main d’œuvre étrangère (Poitou, Angoumois, Saintonge, Limousin, mais aussi Périgord) pour cultiver les terres laissées à l’abandon.

L’autre appel de bras venus de territoires étrangers à la Gascogne fut conséquent aux pertes humaines causées par la peste noire qui sévit dans la région de 1520 à 1527.

Ces nouveaux occupants s'établirent jusqu’à Monségur, au Sud-Est de l’Entre-deux-Mers formant un îlot de langue d'oïl noyé au coeur de l'occitanie.

Ils sont nommés par les gascons "gavaches" et on appelle ce noyau isolé la « gavacherie », les « gavaches » étant des « étrangers », entourés de Gascons, tandis que les populations frontalières des Gascons en Libournais étaient nommées « gabayes ».

Par extension, on a appelé "Pays gabaye" la zone ou on parlait le dialecte "Gabaye" qui est donc principalement une variante du saintongeais importés par ces travailleurs migrants.

Gavache

Le terme "gavach" serait dérivé de l’espagnol "gavacho" signifiant "canaille" et désigne toujours celui qui vient de plus au Nord :

* en Espagne, "los gavachos", ce sont les Français
* en Roussillon, les gavachs sont les Languedociens
* en Languedoc, ce sont les Auvergnats
* en Gascogne du Nord (Médoc, ou Entre-deux-Mers par exemple), les "gavaches" sont les voisins de langue d'oïl, donc les charentais.

Exemple de vocabulaire Gabaye

* aillan : gland
* aive : eau
* aneut : aujourd'hui
* a’c’t’heure : maintenant
* bisse : rouge-gorge
* bughée : lessive
* cagouille : escargot
* faire chabrot : mettre du vin dans la fin de la soupe
* drôle : garçon
* drôlesse : fille
* dail : faux
* geuserie : malice
* angrote : lézard
* mitan : milieu
* palisse : haie
* pinier ; pin
* pilot : tas
* qu’est’ou qu’o’l’est? : qu’est ce que c’est?

L'origine de ces mots ou expressions n'est pas toujours connues et plusieurs sont largement utilisés ailleurs que dans le Pays Gabaye. "Faire chabrot" est par exemple une expression très connue dans tout le Sud-Ouest. Le mitan du lit est tout à fait français et se dit un peu partout... "Cagouille", "Drôle" et "drôlesse" se dit aussi dans tout le Sud...

Lien externe

* Petit dictionnaire de GABAYE http://cuncheull.free.fr/gavachantho.htm
* SAINT-PAUL en Pays Gabaye: http://james.chauveau.free.fr/gabaille/habcdef.htm
* Culture et langue saintongeaiseAnthologie Gavache : http://www.mairie-st-paul.com/image_page2/doc_4.pdf

20:52 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : voyage, vacances, écologie

29/07/2008

Vacances présidentielles

Lu sur 20minutes.fr

 

Nicolas et Carla sont arrivés dans leur résidence de vacances au Cap Nègre

Le cap Nègre, dans le Var.

DR ¦ Le cap Nègre, dans le Var.

 
Nicolas Sarkozy et Carla sont arrivés lundi vers 21h à la résidence de la famille Bruni-Tedeschi au Cap Nègre, dans le Var, pour leurs vacances. Le couple présidentiel a atterri à l'aéroport de Hyères-Toulon par un avion de ligne d'Air France. Il a rejoint le Cap Nègre en voiture sans avoir fait de déclaration.

La résidence de la famille Bruni-Tedeschi au cap Nègre se trouve sur un promontoire rocheux sur la commune du Lavandou, face à la mer. Elle est située à quelques kilomètres du Fort de Brégançon, une des résidences officielles des chefs d'Etat français.

La maison aux tuiles rouge et en forme de U est noyée dans une pinède descendant jusqu'à des criques aux eaux cristallines. Ses baies vitrées offrent une vue sans obstacle sur la Méditerranée. Elle est plus connue au Lavandou sous le nom de château Faraghi, du nom d'un riche industriel italien qui commanda sa construction avant la seconde guerre mondiale.

>> Pour tout savoir sur cette fameuse maison du Cap Nègre, cliquez ici...

23/07/2008

Restaurant L'Escale au Cap Ferret

Photobucket

Crédit Photo : Photo tiré du site web de L'Escale

 

Comme ce Blog est un Blog Généraliste Expérimental, je vais m'essayer dans un genre nouveau, celui de la critique gastronomique.

Le restaurant L'Escale est situé au Cap Ferret 2, avenue de l'Océan, jetée Bélisaire face à la gare du petit train.
 
Ici, pas la peine de réserver, on vous prend quand vous arrivez avec le risque d'attendre un peu cependant.
 
Ce restaurant est en fait une excellente brasserie avec un service dévoué situé dans un cadre exceptionel avec une vue imprenable sur la dune du Pyla, sur le côté, il fait bodega. Je vous recommande la terrasse, l'été c'est purement fabuleux, vous aurez peut-être la possibilité de déjeuner en bordure de l'eau. C'est encore mieux en demi-saison, quand il y a moins de monde.
 
En apéritif, prenez donc un Girondin vin rouge (mélange de crême de cassis et de vin rouge), un Lillet rouge ou blanc (apéritif typique de la région de Bordeaux).
 
En entrée, vous pourrez déguster carpaccio de thon, harengs marinés, moules façon "mouclade charentaise", tête de veau Ravigotte.
 
On peut y déguster, aussi, des huitres du Bassin d'Arcachon avec sa saucisse, des fruits de mer comme les bulots aïolis, un plateau de fruits de mer, ses plats de poisson (dont des sardines grillées et du steak de thon) ainsi que des plats de viande comme l'entrecôte grillée et ses échalottes confites. Il y a un bon choix de vins.
 
Que de l'authentique.



Site web à ne pas rater car trés original, allez y, faites-y un tour, cela fait rêver : http://www.lescale-restaurant.com/main.html

 

 

16/07/2008

Médecin malgré moi

Patrick de Funès

 

Dernièrement, je pensais, naïvement avoir trouvé le livre de mes vacances.

Après avoir fait l'emplette de revues informatique en prévision de mes congés annuels, j'achetais le dernier livre de de Funès, pas le père, il y a longtemps qu'il est mort, vous ne le saviez pas ? Non l'un des fils, Patrick, en l'occurrence. J'avais entendu parlé de ce livre à la radio, et comme Patrick est radiologue, je me suis dis : il doit savoir de quoi il cause.

Que nenni.

La critique et aisée mais l'art est difficile.

Le Docteur de Funès, ex radiologue retraité, démissionnaire du Conseil de l'Ordre des Médecins, critique beaucoup, mais surtout mal,très mal. Le pire c'est que c'est que c'est pas bien écrit du tout ; visiblement c'est lui qui l'a écrit.

Le pire, c'est qu'à cracher dans la soupe, ce live m'a fait songé, dans un autre registre, beaucoup plus haut le registre, ce livre raté m'a fait penser à, tenez-vous bien, « Voyage au bout de la nuit » de Louis Ferdinand Destouches plus connu sous le nom de Louis Ferdinand Céline, mis à part que là, ça crache, il y a du style, un style aigri, rageur et révolté, le style Célinien quoi !

Du style, n'en cherchez pas chez Patrick de Funès, il n'y en a pas.

Je vais donc me retourner vers une auteuse que j'aimais bien dans le temps : Anna Gavalda. Elle viens de publier « La consolante », mais je deviens prudent maintenant.

18:25 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : livre, vacances, voyage, loisirs

L'auberge de la brune

Auberge

Crédit Photo :Auberge du Moulinel

 

En revenant de ma calamiteuse escapade dans le Périgord, sur le chemin du retour vers « la grande ville », une surprise m'attendait : « L'Auberge de la Brune ».

 

En effet, c'était l'heure de déjeuner, et nous ne trouvions rien ma mie et moi, quand soudain : « L'Auberge de la Brune ».

 

Quand j'étais post-adolescent en première et deuxième année de médecine, avec des amis d'enfance nous avions étés deux ou trois fois à « L'Aberge de la Brune », située à vingt kilomètres de « la grande ville », pour dévorer copieusement de belles côtes de bœufs. A l'époque je n'y connaissais rien en vin, mais je débutait juste mon savoir œnologiques.

 

Cela m'a fait tout drôle, « quelques » années plus tard de déjeuner à « L'Auberge de la Brune ».

 

Entrecôte

00:46 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : vacances, voyage

15/07/2008

Basilique Notre-Dame de la Fin des Terres de Soulac-sur-mer

Basilique Notre Dame de la Fin des Terres à Soulac


Si la station balnéaire de Soulac-sur-mer est célèbre de nos jours pour ses nombreuses villas au cachet "côte d'argent" ou style "néocolonial", elle le reste encore et toujours grâce à son imposante église, dénommée basilique par la ferveur populaire.
 
Le lieu était au Moyen Age le passage obligé pour les Jacquets de Saintonge en route vers Saint-Jacques de Compostelle, mais pas uniquement et nous le verrons car l'édifice repose sur un ancien oratoire : le plus ancien lieu de culte dédié à la sainte Vierge qui soit attesté dans la région.
 
Sur la route de saint Jacques de Compostelle

Soulac était une halte importante pour les pèlerins, en route vers le lieu supposé du sépulcre de l'apôtre saint Jacques le Majeur, qui avaient choisi d'emprunter une voie secondaire, dite voie des Anglais. Cette voie maritime s'éloignait de la via Turonensis qui gagnait quant à elle la ville de Bordeaux. Rappelons que les jacquets pouvaient se rendre en Espagne en choisissant un des quatre chemins majeurs, inscrits depuis 1998 sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité.



Référence : http://www.citadelle.org/magazine.cfm?mag_id=16&doc_i...


  

15:56 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vacances, voyage